Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#351 24/01/2017 09h20

Membre
Réputation :   81  

Oui, ca confirme ce que j’avais reporté par le passé, les toutes meilleures valeurs d’une stratégie value momentum font bien mieux que les suivantes.  Bon en 2016 tout a monté mais sur le long terme je pense qu’une concentration sur les valeurs tout en haut de ce screener (ou d’un autre comparable) continueront à surperformer largement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #352 24/01/2017 16h55

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   621  

Pour mon assurance vie Luxembourgeoise (je sais que cela intéresse pas mal de monde).
- Des coûts de courtage inférieurs à la liste de prix que l’on m’avait fournie ! On a l’air de pouvoir descendre en dessous de 0,1% (mais avec des minimums élevés) ; mais je n’arrive pas à avoir de price list claire.
- Le coût du change €/$ ne semble pas élevé (nul ?)
- Les ETFs US ont une imposition à la source de 15% (et non de 30%, donc ils ont correctement fait le boulot)
- Mes ETFs Européens (notamment un irlandais acheté en Allemagne) n’ont pas de prélevement à la source
- Un reporting hebdo pas mal du tout (même si je dois vérifier les informations, j’espère que cela va se caler)

Pas mal, mais il faut se battre pour avoir les informations, c’est quand même assez archaïque et pas très transparent.

Dernière modification par Fructif (25/01/2017 20h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#353 25/01/2017 18h35

Membre
Réputation :   5  

Bonjour Fructif,

Bravo pour votre travail, vous lire est un plaisir.
Résultat impressionnant bien illustré par le graphique de stockopedia. Question : sur la période du graphique, l’arbitrage sur de nouvelles valeurs est fait tous les combien de temps ? ( tous les ans, tous les 6 mois, dès que la valeur apparaît dans le meilleur quintile ?…  ). Quel serait selon votre expérience le meilleur compromis pour les coûts  d’achat et vente / performance… pour maximiser la performance / la durée de détention. Avec de telle hausse sur le momentum on doit retrouver souvent les mêmes valeurs dans le temps; mais moins sur la partie value…
Est ce que Stockopedia met à jour rapidement ses informations quand les résultats et bilan des entreprises tombent ? La liste du premier quintile doit évoluer rapidement quand la saison des résultats arrivent…

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #354 26/01/2017 20h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   621  

@ roro
Oui je suis d’accord, mais il n’y a que les valeurs françaises et des smalls. Les vingtiles sur aussi peu de valeurs arrivent à des paniers avec un nombre d’action très faible.
Si je prends les déciles, c’est déjà plus joli.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_stocko_deciles.jpg

Et si je prends les vingtiles dans toutes l’europe, c’est sympa aussi
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_stocko_europe.jpg

@aparis

Ces calculs sont faites par Stockopedia, j’ai "juste" bidouillé un peu pour les avoir, car l’interface de Stockopedia ne permet pas de les afficher directement.

Stockopedia a écrit :

Rules and Disclaimers:
We try to make these StockRank performance results as accurate as possible but please note the following :

1. Data: To minimise common backtesting biases, we use the actual data that was published on the Stockopedia website at each rebalancing date. All stocks that have delisted are also included in results. We try to make our data archiving as accurate as possible, but data errors can and do occur - please contact us if you see anomalous results.

2. Dates: To build portfolios we use data batches as close to the end of each quarter as we have available. As we continue to bring more data batches into the backtester from our archives the performance charts may be liable to change.

3. Prices: All portfolios are rebalanced at the next available close price after each data batch publication date. Our studies currently show minor performance differences between the use of open or close prices - we may make the choice configurable in future.

4. Costs: We do not include any transaction costs or bid-ask slippage in the calculations - more frequent rebalancing periods may generate better theoretical performance results, but could incur greater transaction costs in real world trading.

5. Dividends: Dividend payments are not included in performance calculations - higher ranking quantiles in general have higher average dividend yields so we would expect higher total returns in higher quantiles than published.

6. Splits: We are vigilant about finding splits and consolidations - but occasionally they can be missed by our data provider and skew results. If you do see any anomalous charts please contact us using the green button and we will fix.

7. Micro-caps: Anomalous share price prints & errors in micro capitalisation stocks can at times skew the results of an entire quantile bucket. We preset our tests at Market caps of > £10m to minimise these issues but please beware in your own tests and notify us of any issues.

8. Disclaimer: Past performance is not indicative of future returns. Please do your own research & consult professional investment advice when using Stockopedia. Please do refer to the Terms & Conditions when using the Stockopedia website.

Théoriquement plus on rebalance fréquement meilleur c’est. Mais évidemment c’est mangé par les frais. Quand je parle de frais il ne s’agit pas trop des frais de brokers quand on investit en France mais du spread quand on investit sur des small/micro caps.

Je n’ai pas (encore) de religion en la matière.

Les informations sont mise à jour assez rapidement mais je dois avouer que je n’ai pas encore fait de tests en la matière.

Voilà la réponse qui m’a été donnée par Stockopedia

Stockopedia a écrit :

Hi - this depends on how long Reuters take to upload new data.  Once they have the new data in it only takes us a day to get it up online.  Reuters prioritise large international companies for upload (these generally just take a day) and it can take anything up to a week for the very smallest companies at the busiest time of year.
A company like PVL though I would probably expect to take just 2 or 3 days on their end.

Hors ligne Hors ligne

 

#355 27/01/2017 11h19

Membre
Réputation :   81  

La France a nettement surperformé l’Europe en value momentum ces 3 1/2 dernières années.

Hors ligne Hors ligne

 

#356 27/01/2017 12h12

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

. Erreur de ma part.

Dernière modification par Mi345 (27/01/2017 13h14)


Buy sheep, Sell deer and Give to WHO.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #357 29/01/2017 09h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   621  

@marcopolo

Oui, voilà quelques chiffres depuis fin Juin 2013 - 1er décile scores value momentum de Stockopedia + capi de 50 à 1000Mds

Europe    +116%
UK            +120%
Italie            +78%
France    +148%
Allemagne    +120%
Portugal    +100%
USA           +26% (le S&P a fait 19%)

Pour rappel, ces chiffres n’intègrent pas les dividendes, mais pas non plus les couts de trading.

Dernière modification par Fructif (29/01/2017 09h59)

Hors ligne Hors ligne

 

#358 29/01/2017 10h09

Membre
Réputation :   81  

La France a fait environ 29% annualisés (hors dividendes/frais) soit à peu près du même ordre qu’ Indépendance et Expansion, le meilleur OPCVM PEA sur la période.

Dernière modification par marcopolo (29/01/2017 10h16)

Hors ligne Hors ligne

 

#359 29/01/2017 17h53

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   733  

Pas mal ce fond, je ne connaissais pas. On retrouve beaucoup de lignes populaires sur le forum. Les frais sont élevés mais paraissent justifiés par le talent du gérant.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #360 30/01/2017 22h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   431  

Lopazz

I&E est fermé à la souscription depuis début janvier 2017, malheureusement.

Cf ici.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#361 31/01/2017 14h33

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   733  

M.erci pour l’info. C’est dommage mais compréhensible…

Hors ligne Hors ligne

 

#362 13/02/2017 20h14

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   621  

Tiens, je viens de regarder où j’en étais sur mon portefeuille financier.

L’allocation, est, à grosse maille, la suivante :

-75% en actions
        Dont 30% aux USA dont 40% en smart beta
        Dont 20% dans les émergents dont 60% en smart beta
        Dont 50% en Europe dont 80% en smart beta (actions en direct) et dont des actions de mon ancienne entreprise
- 20% en fonds en Euros ou assimilé
        Dont la majorité est en fonds soit opportunistes soit immobiliers (je n’ai pratiquement pas de SCPI dans mes AV et aucune en direct)
        Dont de l’épargne salariale à 10% par an sécurisé !
- 5% en livrets

J’ai bien sûr quelques trucs inclassables, mais peu significatifs tels que des managed futures ou de la dette émergente.

J’ai 6 assureurs vie (et trop de courtiers), tous des web players.
J’ai moins de 0,1% en fonds actifs (j’ai un peu d’Indépendance et Expansion et de Moneta qui trainent).
Mon broker est Bourse Direct.
Ma banque principale est Boursorama.

Mes apports en actions se fait uniquement sur des ETF hors Europe pour faire en sorte que cette zone ne soit pas trop sur-pondérée.

Je pense augmenter progressivement mon % d’allocation en actions, grâce aux apports.

Je ne me suis pas résolu à investir significativement en SCPI. Mais je n’exclue pas de monter à 5 ou 10%. Par ailleurs, je n’ai pas d’allocation particulière en foncières. Mais je pourrais avoir aussi 5 à 10%.

Je ne fais pas de virement/prélèvement automatique pour mon épargne, mais j’épargne régulièrement sans me soucier de ce qui se passe sur les marchés.

Au final, je respecte plutôt ce que je "préconise" (à part peut-être ma part d’USA qui est quand même faible).

Dernière modification par Fructif (13/02/2017 20h16)

Hors ligne Hors ligne

 

#363 14/02/2017 10h16

Membre
Réputation :   3  

Bonjour Fructif,

Merci beaucoup pour tout ce partage et félicitations pour vos résultats !

Cependant vous avez comme allocation stratégique de partager selon la zone géographique (45% EU, 35% USA et 20% emerging)

Mais qu’en est-il de l’allocation des différents "types" ? (Small, Value, etc.) ? Est-ce que vous repartissez selon une règle précise ou bien équitablement ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #364 14/02/2017 11h44

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   621  

En premier lieu, je cherche à optimiser le couple rendement/risque net de frais. Cela m’amène à n’avoir que deux poches principales:
- Un poches actions, ou je cherche à augmenter le risque le plus possible … avec le rendement qui va avec
- Une poche sans risque

Je n’ai pratiquement pas d’actifs à rencement/risque intermédiaire.

Prenons un exemple théorique (mais assez proche de la réalité) pour l’expliquer:
- Actions : peformance de la classe d’actif 7% - Frais de 0,8% (ETF + AV) = 6,2%
- Obligations corp / high yield : 4,5% - 1% de frais (les ETF high yield sont souvent plus chers que les ETF actions) = 3,2%
- Fonds en euros : 2,8% net de frais
- Livret A : 0,75% net de frais

Partons du principe que le couple rendement/risque est identique pour toutes les classes d’actif (c’est discutable, surtout qu’il y a différentes façons de définir le risque ; mais c’est une base de réflexion utile et tout de même assez proche de la réalité).
On au dessus que les frais mangeaient 12% de la performance de la classe d’actifs "actions" et 0,2% à 0,25% d’un actif à rendement (et risque) intermédiaire tel que les obligations high yield ou corp.
Ainsi, les frais impactent nettement plus le couple rendement risque des classes d’actifs à rendement intermédiaire. Il faut aussi noter que comme l’inflation est basse les frais mangent encore plus la performance (car les frais s’appliquent sur la perf avant inflation et après inflation)
(On peut argumenter que la diversification n’est pas mauvaise, et qu’un petit peu ne fait pas de mal.)

Si on pousse le bouchon plus loin, le couple rendement risque le plus performant est le smart beta d’une part et les actifs sans risque d’autres part. Aux USA ce sont les obligations d’état mid term, et en France les livrets institionnels et les fonds en Euros.

Moralité, si c’était possible je serais à 100% en smart beta. Et j’ai choisi small-value et momentum (j’adorerais du small momentum ; et je ne suis pas contre un peu de quality). Mais ce n’est pas si simple à mettre en oeuvre. J’ai du même prendre une assurance vie Luxembourgeoise pour faire cela. Et j’attends d’être sûr des frais qui me sont imputés pour en tirer des conclucions.

A date, la partie smart beta que j’ai référencé dans mon post plus haut est :
- A 100% small-value-momentum (zest de quality) en Europe (sachant que j’ai du non smart beta sur des enveloppes PEE où je n’ai pas le choix)
- A 100% small-value sur les émergents (il n’y a pas en Europe d’ETF momentum ou multifactoriel sur les émergents)
- Avec un mix de small-value / small multifactoriel / large+mid momentum sur les USA

C’est une stratégie qui n’est pas possible à mettre en oeuvre pour la plupart des épargnants … et probablement pas adaptée en plus.

Pour répondre à votre question sur les smalls. Vous avez la responde ci-dessus en ce qui me concerne.
Mais dans un portefeuille classique : les ETF smalls sont légerement plus chers que les ETF large, je pense qu’il n’est pas absurde que les small (non value) continue à avoir une légère performance nette de frais (mais pas énorme), et il y a surement un petit effet diversificateur (mais ça se discute, par exemple, le msci world imi (avec 15% de small) a eu une volatilité de 16,74% depuis 10 ans le msci world non imi de 16,52%. Mais comme la peformance des small a été supérieure, on a un meilleur sharp ratio en incluant les small).

On peut donc soit garder la pondération du marché avec 15% de small, soit légèrement surpondérer.

Pour information, la performance des classes d’actifs US (avant inflation et avant frais), en USD depuis 1920 (je choisis cette date, parce que j’ai les données pour pas mal de classes d’actifs):
- Actions US : 10%
- Corporate bonds : 6,1%
- Bons du trésors (10 & 30 ans) : 5,2%
- Logements : 3,6%
- Or : 4,3%
- Cuivre : 2,7%
- Pétrole : 2,4%
- Inflation : 2,8%

Dernière modification par Fructif (14/02/2017 11h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#365 21/02/2017 19h39

Membre
Réputation :   5  

Il parait qu’un certain Alpha Architect Value Momentum Trend ETF (VMOT) va être disponible bientôt.

Hors ligne Hors ligne

 

#366 25/02/2017 06h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   621  

Oui Betamalin, j’ai lui ça aussi, mais je n’en sais pas plus.

Sinon, c’est la première semaine de baisse de l’année sur mon portefeuille small-value-momentum, et elle a quand même été de -2,1% sur mon PEA-PME alors que le CAC n’a perdu que 0,5% (le SMV de mon PEA n’a perdu que 0,8% lui, mais il est beaucoup plus diversifié).

Sur les 2 premiers moi de l’année :

- PEA : +4,8% (dont +4,3% pour la partie Value Momentum)
- PEA-PME : +6,4%

En comparaison le World a fait + 4,7% et le Wolrd+Emerging +5,1%.
J’arrive donc a tenir la marée en étant très surexposé à l’Europe. J’arrive a avoir une perf du small value momentum (pea + pea-pme) équivalente au (all)world (~5%) alors que le Cac (capitalisé) 0%.

- Mon AV Lux est uniquement aux US et en emerging (tout smart beta) : +7,5%
Ma partie US a légèrement sous performé le SP500 (les smalls value ont sous performé et le momentum a surperformé) : +4,3%
La partie Emerging a surperformé le MSCI Emerting, avec du +12%

- Mes autres AV sont en emerging et sp500 (hors fonds en Euros)

Au final, la performance de mon portefeuille actions est de +6,1% (avec une volatilité inféreure au world)

Hors ligne Hors ligne

 

#367 09/03/2017 19h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   377  

Tableau très bien fait, chapeau pour le boulot !

J’ai juste une question concernant les ETF capitalisants/ distribuants. Pourquoi certains sont crédités des deux possibilités ? Exemple, l’Amundi world est noté : "C ou D". J’avoue que je ne comprends pas.

Fructif avait posé la même question (en page 2 du topic) et il ne me semble pas avoir lu de réponse.

Dernière modification par Isild (09/03/2017 19h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#368 19/03/2017 20h34

Membre
Réputation :   0  

Fructif a écrit :

J’ai du même prendre une assurance vie Luxembourgeoise pour faire cela.

Bonjour Fructif,
Pour votre assurance-vie luxembourgeoise, j’ai lu que vous aviez choisi un FID.

Cela n’aurait-il pas été plus adapté de prendre un FAS, afin d’avoir plus de liberté pour les arbitrages ?

Hors ligne Hors ligne

 

#369 21/03/2017 09h34

Membre
Réputation :   0  

Fructif a écrit :

Je ne me suis pas résolu à investir significativement en SCPI. Mais je n’exclue pas de monter à 5 ou 10%.

Et si vous investissiez en SCPI, la ou lesquelles choisiriez-vous ?

Des SCPI avec de l’immobilier purement français (Immorente par exemple) ? 
ou des SCPI diversifiées géographiquement (Corum,  LF Europimmo) ?

Des SCPI de bureaux (PFO2) ?  de commerces (Immorente) ? de santé (Primovie, Pierval Santé) ?

Parmi toutes les SCPI, il y en a 4 ou 5 qui ont plus retenu mon attention que les autres :
- Corum  (car diversifiée géographiquement en Europe et en types d’actifs)
- Primovie  (car positionnée sur le secteur de la santé (qui ne peut que se développer dans le futur) et qui se diversifie un tout petit peu hors de France)
- Génépierre  (car diversifiée en types d’actifs)
- Pierval Santé (avec 46% en Allemagne)
- Immorente

Ceci dit, j’aurai tendance à faire confiance à Corum en raison de sa stratégie dite "opportuniste" et très diversifiée, avec un bon rendement depuis sa création.

Hors ligne Hors ligne

 

#370 22/03/2017 08h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   621  

En fait, je n’en sais trop rien, et je ne suis pas sûr que quelqu’un sache vraiment.
Comme j’aime bien vraiment comprendre ce dans quoi j’investis, je ne me suis pas mis sur ce sujet. J’ai bien d’autres sujets à comprendre à fond avant (les managed futures, la dette émergente etc.)

J’ai quand même décidé d’investir un peu au travers de l’AV. Donc, je diversifie sur la base des scpi disponibles sur mon contrats "spirica / mes-placements"

Hors ligne Hors ligne

 

#371 22/03/2017 11h23

Membre
Réputation :   91  

Je serai très intéressé par vos réflexions sur la dette émergente.
Pour ma part c’est un compartiment que j’ai tendance à graduellement pondérer à la hausse. Sur des ETF pour le moment.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne Hors ligne

 

#372 22/03/2017 11h47

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   621  

A propos de dette, par exemple, est ce que vous saviez que la perf n’avait historiquement pas augmenté en investment gadre au dessus de 5 ans ? Mais le risque oui …

Hors ligne Hors ligne

 

#373 22/03/2017 19h56

Membre
Réputation :   20  

Les deux ETF VEUR et C6E sont tous les deux éligibles au PEA. Ils me paraissent bien semblables ou ai-je louper quelques chose ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #374 22/03/2017 20h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   377  

Le VEUR est à réplication physique et distribue des dividendes.
L’Amundi ETF STOX600 est à réplication synthétique et il ne distribue pas de dividendes (il est capitalisant).

Hors ligne Hors ligne

 

#375 22/03/2017 20h49

Membre
Réputation :   20  

En effet, mais outre ces aspects, qu’en est-il des tailles de société visées, il me semble avoir lu dans un autre post que le C6E comportait aussi des small alors que le VEUR ne comporte pas de small mais des Mid.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur