Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+2]    #126 11/12/2020 11h56

Membre
Réputation :   24  

Comme Julien, j’ai de gros doutes sur la qualité des boîtes proposées par les plateformes de crowfunding de startups (hors cas particuliers intéressants qu’il décrit).

Sur la qualité des projets
J’ai à plusieurs reprises eu accès à la documentation de levée de fond d’une part, et à la réalité des comptes et de la stratégie des entrepreneurs d’autre part, et à chaque fois il en ressort :

- que les start-ups qui font du crowdfunding sont celles qui n’arriveraient pas à lever des fonds autrement (via Business Angels, Bpifrance, VCs) : les valorisations des VCs sont habituellement les meilleures, et sur des petits projets qui tiennent la route avec un début de traction, les gros BAs stars qui mettent des tickets à 100k€ sur des valos à 1-2M€ au moment du lancement du projet ne manquent pas. De plus, aucun intérêt pour un entrepreneur de se coltiner tous les côtés relous du "crowd", à savoir gérer une foule de petits porteurs qui posent plein de questions, veulent tout savoir, alors qu’ils ont mis 5k€ (soit 1/400e = 0,25% d’une boîte valorisée 2M€).

- que les dossiers sont vraiment très marketés tant sur les aspects quali (perspectives de marché, notoriété et positionnement actuel, place à prendre dans l’écosystème) que quanti (chiffres du business plan, hypothèses sur l’acquisition client, le churn, l’augmentation du panier moyen…)

Pour des valorisations pas forcément revues à la baisse…

(sur le financement de projets immo que ces plateformes proposent parfois, je n’ai aucun point de vue par contre)

Sur la notoriété qu’apportent les plateformes de crowd aux statups
Je ne souscris pas non plus à la thèse que ces plateformes de crowdfunding (que ce soit en equity ou sur de la prévente type KissKissBankBank / KickStarter) apportent une notoriété substantielle aux projets.

C’est certes ce que ces plateformes promettent aux entrepreneurs. Mais la réalité, c’est qu’en dehors de quelques projets stars que la plateforme a envie de pousser (sur ses réseaux sociaux, homepage, newsletter), il y a 99% de projets qui ne tirent pas de ventes supplémentaires liées à la plateforme en elle-même. C’est plutôt la plateforme qui se nourrit de l’énergie de tous les petits projets qui amènent leur réseau naissant.

C’était peut-être différent il y a 5 ans, avec l’effet nouveauté du crowdfunding et la viralité qui existait encore sur Facebook, mais plus aujourd’hui.

Par contre il est vrai que les plateformes apportent une "techno" à des petits projets qui n’ont pas envie de monter un site e-commerce et un système d’encaissement sur un galop d’essai. Ça vaut bien les quelques points de commissions qu’elles encaissent. Fair deal.

Bilan
Je pense que les startups qui passent par les plateformes de crowd, ce sont un peu celles de la "dernière chance" du financement.

Ce ne sont pas des projets mauvais en tant que tels. Sinon ils ne lèveraient pas, nulle part.
Mais c’est le dernier décile qui arrive à trouver du financement. Ce que ni les gros BAs, ni les fonds de seed ou les VCs, ni les banques, n’ont eu envie de financer.

On est sur du risque maximal, sans pour autant bénéficier de décote à l’achat quand on y met les pieds.
Pas très intéressant si un raisonne en espérance mathématique de gain.

Dernière modification par JeanPoney (11/12/2020 11h57)


Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Hors ligne Hors ligne

 

#127 11/12/2020 15h59

Membre
Réputation :   29  

Il y a aussi parfois certains dossiers sur ces plateformes qui sont des levées "conjointes" avec fonds et/ou BA, qui me semblent plus intéressantes (les fonds peuvent analyser un dossier de manière bien meilleure qu’un petit investisseur individuel mettant quelques K…)

Hors ligne Hors ligne

 

#128 11/12/2020 19h22

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   282  

@monpersylv

Vous avez raison, en fait le cas particulier de projets crowdlending intéressants que je citais dans mon message répondent au 3., mais aussi au 2., car ça peut contribuer à l’acceptation par les riverains.
Ils sont d’ailleurs parfois prioritaires pour souscrire. Même si en pratique, la tranche est toujours loin d’être consommée par les habitants de la commune d’implantation du projet.

Oui, je connais bien Sergies dont je suis même très bien placé pour connaitre l’excellente solidité, travaillant encore pour quelques mois dans le groupe auquel appartient cette Société. (et ça explique aussi ma compréhension de la mécanque sous-jacente des AO CRE). L’inconvénient de Sergies est qu’elle limite les souscriptions par projet à 2000 €, ce qui peut être assez limitant selon la somme que l’on veut placer. Et ce que les autres ne font pas ou alors à des montants beaucoup plus élevés (20 k€ ou 30 k€ par exemple)

Je connais les autres de nom, sais qu’elles ont parfois été pionnières du financement participatif, mais suis moins à l’aise a priori sur leur solidité. Je précise toutefois que je n’ai pas fait à ce jour l’effort ni de regarder si leurs comptes sont disponibles, ni de les analyser.

Dernière modification par julien (11/12/2020 19h25)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur