Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Microwave Vision sur nos screeners actions.

#176 24/12/2019 10h53

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

Signature d’un contrat d’un montant de 6,6 M EUR dans le secteur Aérospatiale / Défense

Conseil Investir.fr mis à jour

Investir.fr a écrit :

Nouvelle commande pour Microwave Vision, la visibilité encore renforcée
Un contrat de 6,6 millions d’euros vient clôturer une année 2019 très positive pour ce spécialiste des outils de mesure des ondes électromagnétiques. Le carnet de commandes est au plus haut.

L’analyse (Investir)
Microwave Vision vient d’annoncer un nouveau succès commercial qui vient confirmer une très belle année pour le spécialiste de la mesure des ondes électromagnétiques dans les domaines des télécommunications et de l’aéronautique-défense. C’est dans ce dernier secteur que le contrat a été signé, auprès d’un grand donneur d’ordres. D’un montant de 6,6 millions d’euros, il porte sur la livraison d’un système de mesure d’antennes de grandes dimensions est sera échelonné sur une période de 27 mois. Après une phase d’études s’ouvrant en janvier prochain, la production devrait démarrer en milieu d’année prochaine.

Une année pleine pour Microwave Vision
Ce nouveau contrat vient surtout s’ajouter à un carnet de commandes des plus étoffés. Sur les neuf premiers mois de 2019, Microwave Vision a enregistré pour plus de 100 millions d’euros de nouveaux contrats, en quasi-doublement sur un an (+92,7%). A fin septembre, le chiffre d’affaires grimpe de 12,8%, à 59,4 millions d’euros, dont une accélération de près de 23% au troisième trimestre (21,5 millions), +19,1% à taux de change constants).

Si 90% des facturations sont réalisées à l’étranger, l’activité est néanmoins fortement répartie (43% aux Etats-Unis, 29% en Europe-Moyen Orient-Afrique et 28% en Asie), ce qui limite le risque d’exposition à une zone en particulier. C’est aussi le cas dans les métiers puisque l’aéronautique/défense et les télécoms ont quasiment le même poids dans le la formation des facturations (49/51%).

Le conseil : ACHAT
C’est le 26 février que sera publié le chiffre d’affaires annuel de Microwave Vision. Nous ne voyons aucune raison qu’il déçoive. Le positionnement est porteur, la dynamique commerciale forte, tout comme la visibilité, accrue par l’envolée des commandes cette année. Nous sommes acheteurs.

Euroland reste aussi acheteur et relève l’objectif de cours à 19€

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #177 08/04/2020 09h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   935  

Communiqué de presse du 07.04.2020

- Signature d’un contrat majeur à 30 millions € (secteur aérospatiale - défense)
- Montée progressive du CA entre 2020 et 2023
- Deux commandes supplémentaires de 4,5 M€ (US)

Conséquence : +30% ce matin et cours suspendu.

Résultats annuels le 21.04.20 après bourse

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par maxicool (08/04/2020 09h27)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #178 22/04/2020 17h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   935  

Communiqué ELCorp - 21 février 2020

- Cours à 22 €
- Objectif de cours à 23,50 €
- "Accumuler"
- Pour les estimations 2019-2020-2021, EL Corp évoque une capitalisation de 131,9 M€
- Actuellement, au 22.04.2020 elle est de 129 M€

--

Communiqué ELCorp - 09 avril 2020

- Retour sur le nouveau contrat à 30 M€ (voir post #177)
- Attentes "ajustées" (plus aucun objectif n’est fixé)
- Pour les estimations 2019-2020-2021, EL Corp évoque une capitalisation de 104,9 M€ (actuellement, au 22.04.2020 elle est de 129 M€) 

--

Communiqué ALMIC - 21 avril 2020 sur les RA 2019

- CA : 87,4 M€ soit +17,1% (12,9% à change constant)
- EBITDA (EBE) : 12,6 M€ +23,60% (dont gain de 1,9 M€ avec la norme IFRS16)
- ROC : 6,9 M€ (stable) (7,9 M€ sans norme IFRS16)
- ROP : 6,3 M€ soit -1,3% (avec une charge non-récurrente de 0,6 M€)
- RN Pdg : 4,6 M€ soit -3,2%  (ou 5,8 M€ sans norme IFRS16)
- Trésorerie : 22,1 M€ (au lieu de 14,7 le 31012.2018)
- Capitaux propres au 31.12.2019 : 76,1 M€
- Carnet de commandes : 110,10 M€ au 01.01.2020

--

Au niveau du carnet de commandes…

- Au 01.01.2019 : 73,40 M€
- Commandes S1 2019 : + 70,5 M€
- Commandes S2 2019 : + 31,2 M€ (soit + 101,7 M€ sur l’année 2019)
- Au 01.01.2020 : 110,10 M€

Augmentation de 37 M€ du carnet de commandes entre fin 18 et fin 19.
"Consommation" de 101,70 - 37 = 64,7 M€ sur l’année 2019 soit 5,4 M€/ mois

- Commande le 07.04.2020 : 30 M€ sur 2020 - 2023
- "Consommation" de 5,4 x 3 = 15,4 au T1 2020
- Estimation du carnet de commandes actuel = 110,10 - 15,4 + 30 = 124,7 M€   
- Soit une année 1/2 en CA environ

--

Estimations personnelles (données du 31.12.2019)

- VE : 129 - 22,1 + 4,2 = 111,10 M€
- EBE 12,6 M€ donc VE/EBE = x 8,8
- ROC 6,9 M€ soit VE/ROC = x 16,10
- EV/CA = x 1,27   
- Rendement des capitaux propres (ROE) = 4,6 / 76,10 = 6%

--

Vente de ma position et sécurisation des gains (+110%)

Au cours actuel, si l’on veut que le VE/ROC reste modeste (et donc pas trop valorisé, en dessous de x10) en 2020/2021, il faut espérer :
(1) un ROC en forte hausse
(2) une trésorerie en forte hausse

Entre 2018 et 2019, le ROC est resté stable et la trésorerie a augmenté de 50% (passant de 14,7 M€ à 22,1 M€).
Si on imagine un ROC qui fait +30% (à 9M€), une trésorerie qui fait +50% (à 33 M€), une dette qui reste stable, au cours actuel (capitalisation 130 M€), ça ferait un VE/ROC de 130 / 9 = x11,55. 
 
Pas si évident que ça à mon avis…Et pas si "cheap" que ça.

Dernière modification par maxicool (22/04/2020 18h26)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#179 30/04/2020 11h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

Phillipe Garreau, PDG de Microwave Vision Group
Objectif EBTIDA à 15% dans 2/3 ans.

Il ne faut pas regarder les chiffres passés. Ce qui compte est avant tout les perspectives et l’amélioration de la marge.
Il faut comprendre que les nouveaux gros contrats ne sont pas immédiatement relutif pour la marge, surtout le premier, car il faut structurer les équipes et lancer le projet. Néanmoins, les marges à l’avancement du contrat seront meilleures. Le point important aussi est la signature d’un second méga contrat de 30M€ début 2020. Cela valide bien le fait que le marché est dynamique et qu’ils sont bien positionnés.
Sur les télécoms, le passage à la 5G sera aussi un puissant driver sur les prochaines années.

La valorisation à VE/ROC 7x 2021 me semble très raisonnable pour le secteur. Si la boite était US, ca coterait 2x plus haut.
Même si une part importante du parcours a été fait l’année dernière, MVG me semble une des histoires de croissance les plus intéressantes du marché. Même si certains fonds sont déjà rentré au capital, la marge de progression est énorme car la société est encore trop petite (100M€) pour être intégrée dans de nombreux fonds.
Le marché ne s’y trompe pas, MVG fait parti des rares hausses depuis le début de l’année. A garder en fond de portefeuille !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#180 06/05/2020 18h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

Première ventes d’instrumentation basé sur la technologie 5G

A priori, MVG est position de leader mondial avec une bonne avance technologique sur la concurrence.
Le marché de la 5G est immense pour les prochaines années…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #181 08/05/2020 11h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

Interview Boursier.com du 29/04 du PDG

Philippe Garreau a écrit :

Le marché de l’instrumentation hyperfréquence entre désormais dans une nouvelle ère (note oliv: 5G) et intègre désormais de nouvelles techniques qui nécessitent des tests spécifiques beaucoup plus complexes et fidèles à notre environnement. Ces derniers comptent précisément parmi nos spécialités. Microwave bénéficie donc de fortes opportunités de croissance avec des secteurs en perpétuel évolution comme le newspace ou les télécoms.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#182 19/05/2020 22h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

CA Q1 2020 : 22,6M€ (+19% en organique)

La société profite de la montée en puissance de son premier gros contrat de début 2019.
A noter un carnet de commande en commande de 53M€ en croissance pcc de 9,1% !
Hormis le second gros contrat gagné au Q1 2020, les prises de commandes sur les contrats de "routine" progresse de plus de 40% par rapport au Q1 2019.

La nouvelle trajectoire de forte croissance du groupe semble se pérenniser au fil des publications. Les nouveaux produits 5G vont tirer la croissance pour les prochaines années.
La valorisation à 9x/10x le ROC 2021 reste IMO très accessible pour ce genre de dossier. Aux US, on pourrait coter le doute sans que cela ne choque personne … IMO, MVG est un des meilleurs dossiers growth de la côte française pour les prochaines années.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#183 23/05/2020 08h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   935  

Article paru dans Investir

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/4246_almic.jpg


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#184 23/05/2020 10h05

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

Microwave est bien évidemment valorisé avec une prime par rapport à son historique étant donné ses perspectives CT de forte croissance sécurisées (2x "gros" contrats pluri-annuels de 30M€) et la tendance de fond MT avec le développement de la 5G.
Je ne comprends pas trop leur valorisation à 9x EBITDA 2021. Je crois qu’ils ne considèrent aucun levier opérationnel à la hausse de l’activité…
En comparaison avec le reste du marché, MVG me parait encore très accessible pour un acteur de niche. La décôte est claire si on compare à ECA ou Lumibird par exemple.
La montée ne sera bien sûr pas linéaire. Il y aura des pullback permettant de se repositionner pour les retardataires.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#185 30/07/2020 09h10

Membre
Réputation :   38  

Vers une sortie de la quote si j’ai bien tout compris:

ABCBourse a écrit :

HLD Europe est entré en négociations exclusives en vue d’acquérir, au travers d’un véhicule dédié, plusieurs blocs représentant un total d’environ 52,95% du capital de MICROWAVE VISION, notamment auprès de son actionnaire de référence EXIMIUM (holding d’investissement de la famille Baulé), de Bpifrance, Seventure Partners et de plusieurs de ses dirigeants et salariés, au prix de 26€ par action.

Le prix de 26€ par action valorise 100% du capital de MICROWAVE VISION à environ 170 millions d’euros. Ce prix extériorise des primes de 7,9% par rapport au dernier cours de clôture (le 29 juillet 2020) et de 11,2% et 41,0% par rapport aux cours moyens pondérés des 3 et 12 derniers mois.

La conclusion des accords définitifs relatifs au transfert de ces blocs pourra intervenir une fois achevées les procédures d’information et de consultation des instances représentatives du personnel applicables au sein du groupe MICROWAVE VISION. La réalisation du transfert resterait soumise à l’obtention préalable d’autorisations réglementaires en France et à l’étranger et devrait intervenir à la fin de l’année 2020.

L’investissement réalisé par HLD Europe témoigne de son intérêt et de sa confiance dans MVG et dans son équipe de direction, au vu de la renommée internationale et du savoir-faire de MVG dans ses métiers ainsi que de sa trajectoire de croissance continue depuis près de 25 ans. HLD Europe apportera dans ce cadre son expertise pour soutenir MVG dans son développement ainsi que dans sa politique de croissance externe.

Monsieur Philippe Garreau continuera de diriger la société et apportera dans ce cadre sa participation dans MVG au véhicule dédié en question, aux côtés d’autres managers du groupe.

Sous réserve de l’acquisition de ces blocs de contrôle, le véhicule dédié contrôlé par HLD Europe déposerait auprès de l’Autorité des marchés financiers, conformément à la réglementation applicable, un projet d’offre publique d’achat simplifiée à titre obligatoire sur le solde des actions de MICROWAVE VISION au prix unitaire de 26 euros, identique au prix des blocs cédés.

Le conseil d’administration de MICROWAVE VISION réuni le 25 juillet 2020, a accueilli favorablement le principe de ce rapprochement, sans préjudice de l’examen de la documentation d’offre publique lorsque celle-ci serait rendue disponible et de l’avis motivé qu’il devrait rendre sur l’offre publique après obtention du rapport d’un expert indépendant en cas de réalisation de l’acquisition des blocs de contrôle. Dès sa nomination l’identité de l’expert et l’objet de sa mission feront l’objet d’une annonce publique.

Le dépôt du projet d’offre publique devrait intervenir en fin d’année 2020.

Philippe Garreau (Président-Directeur Général de MVG) déclare : « Dans un contexte international et technologique en pleine mutation, et à ce stade de son développement, il est essentiel que Microwave Vision puisse accélérer son projet de devenir une ETI leader mondiale dans le secteur des tests et mesures électromagnétiques. Après le soutien d’actionnaires minoritaires de référence et une belle étape de croissance, l’appui d’un partenaire majoritaire, spécialisé dans le développement des entreprises, m’apparait crucial dans cette phase. Ce rapprochement nous permet de bénéficier des moyens financiers et humains et de tout le savoir-faire des équipes d’HLD afin de poursuivre et d’amplifier notre stratégie offensive de croissance. J’ai été convaincu par la dimension entrepreneuriale d’HLD et je suis confiant qu’avec leur appui nous allons passer à la vitesse supérieure de notre expansion »

Cédric Chateau (Associé et Président du Comité d’Investissement de HLD) déclare : « MVG est leader mondial dans le secteur de pointe de la mesure des ondes électro-magnétiques. La société a connu une croissance à deux chiffres depuis plus de dix ans. Cette croissance se nourrit d’une innovation constante pour offrir aux clients de MVG la technologie de mesure de connectivité la plus avancée du marché. HLD est heureux de soutenir Philippe Garreau et son équipe dans les prochaines étapes de son développement et notamment d’accompagner le management dans sa stratégie de croissance organique et externe. Le modèle singulier de HLD, à capitaux permanents, nous permet d’être auprès des entrepreneurs sans contrainte de temps».

Lien

Hors ligne Hors ligne

 

#186 30/07/2020 10h49

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   194  

Perso, je n’attendrai pas pour revendre une hypothétique relèvement de l’offre, mais je vendrai directement, avec une plus-value de 165% en 33 mois, afin de disposer de nouvelles liquidités à investir dans les opportunités que nous offre le marché.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#187 30/07/2020 19h31

Membre
Réputation :   1  

C’est la 2ème OPA au rabais en quelques semaines pour moi, juste après Envea…
J’étais rentré en mai à 24€, donc c’est encore plus frustrant pour moi, car comme pour Envea j’étais dans une logique de Buy&Hold.
De l’avis des 2 brokers sur le titre, la valo est très modérée mais je vois mal comment espérer une offre mieux-disante à court-terme…
Note Gilbert Dupont
Note Euroland

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#188 03/08/2020 11h26

Membre
Réputation :   38  

La cotation a repris ce jour: 25.3€. Je suis assez surpris, car pour une offre à 26€, en enlevant 0.5% de frais de transaction, cela devrait faire un cours de 25.8€ environ. Le prix actuel représente une décôte de 2.7% sur l’offre potentielle de 26€: est-ce le prix de l’incertitude sur le résultat de l’acquisition des blocs de contrôle?

Dernière modification par investissor (03/08/2020 11h45)

Hors ligne Hors ligne

 

#189 03/08/2020 14h33

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   102  

Bonjour.

Voyez la position de pvbe : il veut vendre pour aller voir ailleurs.
Avec la multiplication des OPA, beaucoup sont tentés de faire de même, en espérant sauter sur la prochaine cible ; vous avez donc très certainement une pression vendeuse forte. Entre "perdre 2%" en attendant 6 mois la concrétisation de l’OPA ou espérer gagner 30% avec une société que vous pensez être la prochaine cible d’une OPA, ces vendeurs ont fait leur choix (et au pire ils espèrent qu’elle aura gagné au moins ces 2% en 6 mois même sans OPA).

En ce qui me concerne, comme pour Envea (il y a aussi Easyvista dans une position similaire, mais je ne l’ai pas en portefeuille), j’hésite à garder, non pas pour les 2% à grignoter avec l’OPA, mais pour les perspectives à long terme sur un secteur porteur.

Hors ligne Hors ligne

 

#190 03/08/2020 14h49

Membre
Réputation :   38  

Korben a écrit :

j’hésite à garder, non pas pour les 2% à grignoter avec l’OPA, mais pour les perspectives à long terme sur un secteur porteur.

ABCBourse a écrit :

Sous réserve de l’acquisition de ces blocs de contrôle, le véhicule dédié contrôlé par HLD Europe déposerait auprès de l’Autorité des marchés financiers, conformément à la réglementation applicable, un projet d’offre publique d’achat simplifiée à titre obligatoire sur le solde des actions de MICROWAVE VISION au prix unitaire de 26 euros, identique au prix des blocs cédés.

Si l’acquisition des blocs de contrôle se déroule comme prévue par HLD, je comprends que vous n’aurez pas d’autre choix que de vendre non?

En fait, je vois deux possibilités:
1. l’acquisition des blocs de contrôle se passe correctement, au prix de 26€, et vous serez obligé de vendre à 26€ (c’est ce que je comprends de la partie en gras).
2. l’acquisitioin des blocs de contrôle se passe mal (ils n’ont pas les 52%), HLD retire son offre, et vous pourrez effectivement conserver vos titres

Avec l’option 2, vous prenez le risque de voir le cours chuter si l’acquisition échoue. Vous prenez aussi le "risque" de voir le cours monter si le marché se dit que l’acquisition a échoué car l’offre était trop faible.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #191 03/08/2020 15h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   102  

Bonjour.

Je pense qu’il faut lire "OPAS à titre obligatoire" ainsi : "je serai obligé de déposé une OPAS car après l’acquisition de ce bloc je dépasserai le seuil qui m’oblige à le faire"’

Il est exact que c’est très mal formulé ! On n’est pas (encore) sur un retrait obligatoire (il faudra dépasser 90% de détention après l’OPAS).

Edit : c’est pour cela que le cours s’aligne aujourd’hui presque sur les 26 € ; alors que p.ex. pour Focus Home Interactive la cession à 40 € d’un bloc qui n’obligeait pas à un dépôt d’OPA n’avait pas entraîné l’ajustement immédiat du cours sur ces 40 € (bon, entre temps, les bonnes publications et perspectives ont tiré le cours avec ces 40 €) ; ou SQLI l’année dernière avec un bloc transféré à 28 € sans OPAS dans la foulée.

Dernière modification par Korben (03/08/2020 15h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#192 03/08/2020 16h58

Membre
Réputation :   38  

@Korben: votre explication est la plus logique. En effet, je ne comprenais pas en quoi le fait de détenir plus de 50% des titres obligeait à acheter tout le reste. Par contre, l’obligation de proposer un rachat aux minoritaires qui ne voudrait pas de HLD majoritaire au capital, et cela au prix de l’offre de rachat des blocs, cela parait relativement normal.

La question à se poser maintenant est celle-ci: quelle est l’incidence d’un fond de private equity comme actionnaire majoritaire au capital. J’aurais tendance à dire que c’est plutôt positif sur la tendance long terme (stabilité du capital, participation du fond aux augmentations de capital), mais c’est un avis personnel relativement subjectif.

Hors ligne Hors ligne

 

#193 03/08/2020 20h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

Pour la côte française, le seuil de lancement automatique / obligatoire d’une OPA est à 33% (et non 50%).
Comme expliqué, L’OPAS n’arrive que dans un second temps uniquement si l’actionnaire majoritaire à atteint 90% des actions. A noter que l’AMF doit valider le prix proposé afin de pouvoir enclencher la procédure de rachat obligatoire. Ceci n’est pas toujours le cas, cf OPR Orchestra qui n’avait pas eu l’autorisation d’enclencher un éventuel retrait (bien dommage avec le recul quand on connait l’évolution du dossier…).


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#194 08/08/2020 08h14

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

Je suis également concerné par cet OPA, de même que pour Envea (mes deux plus grosses valeurs… que j’avais rentré peu après l’ouverture de mon PEA début 2019 puis développé un peu par la suite).

Ce sont les premières fois et je ne connais pas trop les implications. Etant rentré sur du long terme je ne souhaite pas forcément vendre, surtout à ce prix et sur une année qui ne reflète pas forcément la dynamique de ce secteur (pareil pour Envea).

Je comprends que si on évite le retrait la liquidité sera fortement impacté. Pour autant ces fonds (HDL ou Carlyle) ont un horizon de 5-8 ans en général non ? Ils ont eux même leurs contraintes de performance, et devront soit vendre (logiquement quand ils auront apporté leur plus value au niveau de l’internationalisation) avec une bonne prime, soit s’assurer de bons dividendes pour limiter la casse si le développement ne s’est pas fait comme ils le souhaitaient.

Bref deux questions qui me permettraient de mieux connaitre le risque de garder mes positions : est ce que la prime de liquidité actuelle selon vous est importante ? Est ce que vous savez si par convention le prix de l’OPA devient la limite basse si on souhaite revendre nos actions à l’actionnaire majoritaire d’ici quelques années (en supposant que la boite continue de se développer) ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#195 08/08/2020 15h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   102  

L’action restera cotée si l’actionnaire majoritaire ne dépasse pas le seuil permettant de demander un retrait de cote obligatoire (90% du capital).

Le prix proposé pendant l’OPA ne pourra pas être opposé à l’acquéreur après la clôture de cette OPA : le titre vivra sa vie comme tout titre coté, et évoluera en fonction de ses résultats et perspectives.

On peut en effet espérer que cet actionnaire de référence apportera son expertise et ses moyens pour accélérer le développement de l’entreprise (ce n’est pas juste un investissement du type "c’est pas cher, j’achète et je revends dans un an"). Donc ce titre est censé avoir de meilleures perspectives qu’avant l’annonce, donc le garder fait sens. Mais cela ne fonctionne pas à tous les coups : regardez p.ex. l’achat d’Europcar par Eurazeo en 2006 (Eurazeo essaie de le vendre depuis 2019, le titre n’arrête pas de chuter ces derniers mois ; ils vont être très perdants au final).

La liquidité du titre sera impactée par la limitation du nombre de titres circulant, mais pour nous autres petits investisseurs, ce n’est pas forcément gênant.

Je suis circonspect sur un point : je comprends que les mangeurs cèdent toute leur participation. Ils restent certes salariés, mais ce n’est pas très attrayant par rapport à la détention de parts d’une société censée se développer et de valoriser fortement. Il y a peut-être un volet sur ce sujet dans l’accord en cours de négociation, il sera peut-être explicité ultérieurement ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#196 12/08/2020 08h54

Membre
Réputation :   0  

A signaler qu’Oddo BHF Asset Management est actuellement acheteur (declaration auprès de l’AMF date valeur 10 aout).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#197 12/08/2020 09h05

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

Je ne comprends pas trop que le cours stagne encore à 25,30 EUR une semaine après l’annonce de l’opération. Cela matérialise un spread de presque 3% qui me parait très intéressant pour un placement de liquidités à moins de 6 mois… Avec la baisse des taux, il est bien difficile de trouver pareil placement !
A titre de comparaison, le spread sur Open est à moins de 1%… Même si l’on considère que cette opération devrait être bouclée plus rapidement, l’écart entre les 2 est difficile explicable et devrais logiquement se refermer lorsque des fonds comme Oddo viendront placer leurs liquidités CT sur MVG.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#198 14/08/2020 10h56

Membre
Réputation :   7  

Je conserve mes titres achetés à 14,9 EUR.

J’ai écrit à HLD pour comprendre les modalités de l’opération qui seront communiquées d’ici la fin de l’année.

Ce qui m’interesse, c’est si les manages clés vendent ou apportent leurs titres dans la Newco (1), si la Newco s’endettera avec une dette senior (2) et si les futures opérations de croissance externe seront réalisées par Newco ou en bas par Opco (3).

S’il y a endettement sur Newco, Microwave sera amenée à verser des dividendes, ce qui est sympa pour nous actionnaires de Microwave. J’espère que les croissances externes seront réalisées par Microwave pour que nous profitions de la création de valeur "en bas" nous autres actionnaires de Microwave.

Je ne pense pas qu’il y ait un retrait de la cote car le cours proposé n’est pas suffisamment élevé. On devrait avoir un flottant de 30/40% à l’issue de l’opération.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par levovitch1988 (14/08/2020 11h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#199 14/08/2020 11h23

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

1. Il me semble que les managers apportent à l’OPA et intègrent la holding newco
2. les éventuelles croissances externes devraient en théorie être réalisées au sein d’opco pour atteindre de meilleurs synergies commerciales
3. HLD est un fond d’investissement et n’a pas besoin de faire remonter de la trésorerie depuis Opco. Au contraire, ils devraient permettre un soutient financier pour réaliser des croissances externes au besoin.
4. MVG est une société de croissance et n’a pas pour objectif de verser des dividendes … Au contaire, ils ré-investissent leur cash flow en R&D et développement commercial pour porter la croissance future.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#200 14/08/2020 11h37

Membre
Réputation :   7  

Les fonds de PE aiment bien mettre de la dette dans la Newco qui achètent la cible, pour booster les performances. De plus, Microwave a une situation de trésorerie nette proche de 20 M€ de mémoire et génère des Free Cash Flows positifs. Une petite dette pourrait très bien être mise en place sur Newco sans trop entraver les flux de trésorerie de la cible afin de lui permettre de financer son développement organique et ses opérations de M&A. De toute manière, le fait qu’il y ait des dividendes ou pas ne fait pas partie de ma thèse d’investissement.

Ce que je voudrais, c’est qu’il reste un flottant d’a minima 30%, que les managers clés apportent au moins une partie de leurs titres dans Newco pour rester motivés, et que Microwave rentre dans une nouvelle étape de son développement, en réalisant ses croissances externes sur Opco et non Newco.

Bien cordialement,

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Microwave Vision sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur