Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Eramet sur nos screeners actions.

#1 07/05/2011 20h32

Membre (2010)
Réputation :   172  

bonsoir,

une de mes nièces vient de rentrer chez Eramet à Trappes (78) il parait que cette boite choye ses personnels, tant mieux pour eux; mais quand est-il de ses actionnaires ?
En avez-vous en portefeuille ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#2 05/01/2012 21h36

Membre (2010)
Réputation :   5  

C’est une des actions que je piste.
Les ratios de valorisation sont attrayant avec une décote qui semble importante.
Mais les aspects politiques du dossier sont vraiment peu rassurant en terme de visibilité : rôle de l’état français, lien avec Areva, stabilité de la nouvelle Calédonie, place de la famille Duval, etc

Hors ligne Hors ligne

 

#3 11/09/2015 11h08

Banni
Réputation :   -3  

Membre clivantMembre très clivant Membre clivant

Récemment Eramet a quitté le SBF120 .

Le cours du nickel reprend de 9800 à 10300 en 4 jours.
Pourtant le titre chute comme la Chine représente 30% de son CA.

On est sur une valeur par action de 43,320 euros. Du jamais vu.
(le 16 mai 2008, elle était à 656€)

Le top 10 actionnaire est :
1. Sorame30,33%
2. FSI-Equation25,66%
3. Autres actionnaires13,67%
4. Carlo Tassara France12,79%
5. Ceir6,72%
6. BlackRock Investment Management4,39%
7. STCPI4,03%
8. BRGM1,34% (état français)
9. Autocontrôle0,87%
10. Fonds Actions Eramet0,20%

Le rendement actuel est de 0€… Mais ne peut-on pas espérer des dividendes exceptionnels à la prochaine AG ?

Je trouve que l’ensemble s’est considérablement assaini non ?

Dernière modification par azorgues (11/09/2015 11h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 14/09/2015 14h09

Banni
Réputation :   -3  

Membre clivantMembre très clivant Membre clivant

Retrait du SBF120 confirmé le 20 septembre.

Le titre plonge vers les -7% ce matin à 40 euros … De la folie. Tous les petits porteurs vendent.

Les frais fixes explosent et l’EBITA était semble-t-il surévalué.

Moi ça me met dans l’embarras.

Dernière modification par azorgues (14/09/2015 14h26)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 08/12/2015 11h03

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   246  

Aujourd’hui on est à 25, et voila qu’Eramet devient ma plus grosse plus value boursière réalisée (short, bien entendu…), juste derrière Microsoft (long à contrario)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 10/04/2017 18h59

Membre (2016)
Réputation :   138  

Le cyclone Cook frappe la Nouvelle Calédonie.
Le précédent événement similaire était le cyclone Erika

Cela risque de secouer, Amha très fortement dans un sens puis plus progressivement dans l’autre.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 02/05/2018 20h21

Membre (2010)
Réputation :   172  

Bonsoir
elle se porte bien cette action depuis le 1er janvier
presque 60% de hausse
à suivre


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#8 08/09/2018 09h36

Membre (2015)
Réputation :   11  

Il faut avoir ici le cœur bien accroché.
Depuis les 167,2 euros du mois de mai, nous sommes retombés…60% plus bas aujourd’hui.
Des avis sur la valeur?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 08/09/2018 10h04

Membre (2017)
Réputation :   16  

Eramet est une  entreprise à la fois d’exploitation minière (esentiellement nickel et manganèse) et de production d’alliages.

Dans le contexte actuel, il est normal qu’elle souffre coté alliages et par ailleurs le cours du nickel est en forte baisse (le cours du manganese se maintient à un niveau intéressant par contre).
A moyen terme deux facteurs sont positifs : la forte baisse des stocks de nickel ces 2 dernières années devrait faire remonter le cours d’ici 1 à 2 ans et le développement de projets dans l’extraction de métaux à forte plus value potentielle comme le lithium.

donc pour moi tendance court terme : baisse mais  moyen long terme hausse par rapport au cours actuel.
J’ai vendu mes eramet achetés à 40 euros à 110 en début d’année, probablement un peu tôt mais pas trop tard, et j’attendrai un retour sous 60 pour me positionner (qui ne devrait pas tarder).

ex et futur actionnaire d’eramet.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 09/09/2018 13h43

Membre (2012)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   47  

jmborg a écrit :

donc pour moi tendance court terme : baisse mais  moyen long terme hausse par rapport au cours actuel.
J’ai vendu mes eramet achetés à 40 euros à 110 en début d’année, probablement un peu tôt mais pas trop tard, et j’attendrai un retour sous 60 pour me positionner (qui ne devrait pas tarder).

Bonjour,

Bien joué cet A/R sur Eramet.

Petite question, pourquoi vous fixez ce pallier des 60€ ?

Cordialement,

F.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 03/09/2019 20h56

Membre (2017)
Réputation :   16  

Bonjour,

La pénurie de nickel  commence à se profiler-les stocks sont trop bas et la demande monte. Il y a eu un gros problème de pollution dans une usine en Papouasie qui risque d’accélérer le processus.
L’inconnue reste les cours du manganèse qui restent plus bas que l’an dernier. Mas les perspectives dans la voiture électrique pour le nickel, le lithium et le manganèse devraient porter les cours vers le haut d’ici 1 an.
A nouveau actionnaire d’Eramet avec un objectif ambitieux de doublement du cours d’ici 1 an.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par jmborg (03/09/2019 20h59)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 01/10/2019 11h28

Membre (2019)
Réputation :   247  

Les chiffres du T3/2019 risquent d’être fort bons. Avec un Ni au dessus de 17 000 la tonne, un taux de change plutôt favorable. A ça, elle côte 65% de ses Capitaux propres.

J’ai vendu du Valeo (devenu un peu trop valorisé) pour reprendre une petite louche ce matin et faire baisser mon PRU à 48€.

Vivement fin Octobre !

Dernière modification par LoopHey (01/10/2019 11h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 05/10/2019 00h28

Membre (2012)
Réputation :   31  

Bonsoir à tous,

Attention quand même, le nickel se maintient autour des 17500$ contre 13000$ environ il y a un an donc cette branche sera bénéficiaire sur T3.

Le problème vient du Manganese qui a perdu quasiment 20% depuis juillet et qui représente 50% du CA…
(un forum bien connu en recherche Manganese 2019 pour le suivi)

Voila c’est bien dommage mais ça explique la baisse récente avec les tensions commerciales bien sur.

Amicalement.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


carpe diem

Hors ligne Hors ligne

 

#14 12/11/2019 17h25

Membre (2016)
Réputation :   8  

Bonjour,

Eramet annonce le rachat de 7 250 titres ayant pour objectif la couverture d’attribution gratuite d’actions aux salariés et au mandataire social.
Prix moyen arrondi : 45,03€

Eramet a présenté un chiffre d’affaires du troisième trimestre 2019 à 895 millions d’euros, en baisse de 6 %
Les raisons sont directement liées au dernier message de stef8080, rien à ajouter de plus.

Le PDG Christel Bories est très confiant dans son communiqué:

(…) Dynamique très favorable dans nos activités Nickel. La SLN a dégagé un excédent de trésorerie en septembre, grâce à la bonne progression de notre plan de sauvetage et à la hausse du prix du nickel. Le redressement de notre usine de Sandouville se confirme et notre projet Weda Bay Nickel en Indonésie devrait démarrer dès le 1er semestre 2020, en avance sur le calendrier ".

Le titre fluctue cette semaine avec un +7% le 7/11, -2% hier et un -5% aujourd’hui, sans raison annoncée (en tout cas rien qui n’a attiré mon attention).

Un petit article indiquant qu’Eramet analyse le sous-sol Alsacien pour du lithium en bonus.

Les tensions commerciales Etats-Unis-Chine n’aident pas sur ce dossier.

Rappel :
Capitalisation : 1.340m€
CA 2018 : 3.825m€
Résultat Net 2018 : 53m€
Dette 2018 : 717m€

Hors ligne Hors ligne

 

#15 13/11/2019 17h17

Membre (2015)
Réputation :   11  

J’avais rapidement vu passer une news mais je ne l’ai pas retrouvé en début de séance hier et j’ai finalement douté de sa date mais c’était bien une news récente…

L’Indonésie aurait repris ces exportations de minerai de nickel et le cours du nickel est bien impacté…

Menace sur le nickel calédonien, l?armada indonésienne reprend la mer  - O

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 23/11/2019 20h17

Membre (2018)
Réputation :   18  

Neiluge a écrit :

Un petit article indiquant qu’Eramet analyse le sous-sol Alsacien pour du lithium en bonus.

On parle en effet beaucoup du nickel et du manganèse, et peu du lithium.
Dernièrement, suite au petit séisme qui a frappé Strasbourg, il y a eu une polémique sur le rôle des travaux de géothermie. Fonroche affirme que la géothermie n’est pas en cause.

Séisme à Strasbourg: la géothermie n?est pas en cause, insiste Fonroche - Libération

Eramet fait partie des "chercheurs" de lithium dans cette région, mais je n’arrive pas à voir le poids de cette activité lithium dans l’activité globale.

Le cours a beaucoup baissé ces derniers jours, et je me demande si ce n’est pas un niveau intéressant pour entrer sur le titre.

Dernière modification par Rucipe (23/11/2019 22h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 23/11/2019 21h15

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Monétaire
Réputation :   249  

A Bâle, il y a quelques années, les autorités avaient déclarées que le séisme qui avait secoué la ville était du au forage de géothermie qui avait été effectué dans l’agglomération. Je ne suis pas capable de juger, mais les autorités ont mis fin à l’utilisation de cette technologie dans la région.


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 20/02/2020 13h58

Membre (2019)
Réputation :   9  

Eramet a publié ses résultats annuels.
Pour résumer:
- 184M€ de perte en 2020
- Pas de dividende en 2020
- Revision des objectifs pour 2020 avec un EBITDA de 400M€ comparé à 630M€ en 2019
- Report de certains investissements à cause de la conjoncture actuel

Mauvaise publication, le marché n’apprécie pas.
Il faut esperer une remontée des cours du nickel et du manganese pour retrouver de l’ambition chez Eramet.

Source

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 20/02/2020 14h52

Membre (2019)
Réputation :   247  

Je suis sorti ce jour en MV de 35%.

A mon sens, Eramet possède une grosse faiblesse --> elle est liée au cours des matières premières et ne peut pas vraiment influencer les cours.

Mais possède une force qu’est son plan d’extraction de lithium en Argentine. Plan qui est mis en pause pour le moment.

Je ne vois donc plus de catalyseur à moyen terme.

Je suis donc sorti et me jure de ne plus investir dans une entreprise lié à un cours de matière première.

Dernière modification par LoopHey (20/02/2020 14h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 20/02/2020 18h06

Membre (2016)
Réputation :   42  

C’est une remarque que l’on voit parfois sur le forum et que je ne comprends pas bien.

Car à mon avis très peu d’entreprises maitrisent leurs marchés. Ces derniers sont contraints par les règlementations de toutes sortes, les ruptures technologiques ou les modifications rapides des habitudes des consommateurs.

Par exemple je ne vois pas en quoi Renault dépend moins de la santé du marché automobile que Eramet du cours des mp ?

Hors ligne Hors ligne

 

#21 20/02/2020 20h02

Membre (2011)
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   230  

J’ai l’impression que ce n’est pas le même type de dépendance.

Renault dépend beaucoup de son marché pour le volume de ses ventes et un peu aussi pour son prix de vente donc ses marges. Par contre, une minière (ou assimilé) dépend totalement de son marché pour le prix de vente. Elle vendra toujours sa production mais à un prix qui lui est imposé. Et simplifiant, c’est un peu tout ou rien. Si elle veut vendre plus chère, elle ne vendra rien. Si elle veut vendre moins chère, elle ne vendra pas plus. Alors que pour un entreprise comme Renault nous avons une élasticité de la demande par rapport au prix ce qui offre (ou pas) des marges de manœuvre à l’entreprise.

Je comprends que l’on puisse détester les valeurs matières premières. Moi j’adore smile Il y a surement une part d’inconscient, mais aussi car elle me semble simples à comprendre et parce que j’aime jouer avec les variations des cours. Et puis, c’est un monde intéressant à essayer de comprendre et qui permet de voyager virtuellement.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 21/02/2020 10h15

Membre (2016)
Réputation :   42  

Le message de Loophey est ; "je n’investis pas sur Eramet car cette dernière ne fixe pas ses prix".
Mais la différence ne me parait pas si importante sur des périodes longues en terme de fonctionnement de marché avec d’autres types d’entreprises.

L’offre et la demande finissent finissent par s’équilibrer. Dans un marché porteur, les prix et volumes augmentent ainsi que les marges que ce soit pour le marché des matières premières ou de l’automobile, et inversement.
Il ne me semble pas que les constructeurs généralistes aient un quelconque pricing power, ils sont donc dépendants du marché et de ses prix quand bien même ils ont la possibilité "théorique" de les fixer.

Les producteurs de matières premières eux même influencent en partie les prix. L’offre diminue quand les prix baissent et inversement ce qui génère les cycles.
Les plus performants ne  sont-ils pas capables de réguler leur production, voir de stocker, pour vendre à meilleurs prix ? Ne se couvrent-ils pas sur les marchés pour justement amoindrir les variations de cours, comme n’importent quelle entreprise exportatrice doit se couvrir contre les variations de changes ?

A mon avis dire "je n’achète pas une entreprise de MP parce qu’elle ne maitrise pas son prix de vente revient à dire je n’achète pas Airbus parce que l’entreprise ne détermine pas le cours du dollars"

Au final, je gère mes lignes Total ou BHP comme des entreprises classiques … peut être à tort !

Hors ligne Hors ligne

 

#23 21/02/2020 10h20

Banni
Réputation :   3  

Ce que vous écrivez est avéré pour le marché des métaux précieux comme le palladium et le rhodium : les 3 producteurs que sont Impala, Sibanye et Amplats ont réussi à cartelliser le marché à leur profit.

Résultat : ces 3 titres flambent comme jamais !

En revanche, il me semble impossible de cartelliser un marché comme celui du nickel pour lequel les gisements sont nombreux et abondants.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 21/02/2020 12h42

Membre (2020)
Réputation :   74  

Bonjour
je pensais que pour le palladium, c’était Norislsk Nickel, n°1 avec 39% d’après leur site
ici ou

Nornickel ne flambe pas (mais presque 18% depuis le 1er janvier cependant)

mais ils ne font pas de Rhodium (enfin, peu)
Cordialement

Dernière modification par chrispra (21/02/2020 13h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 21/02/2020 15h49

Membre (2019)
Réputation :   247  

Une entreprise automobile fixe plus ou moins ses prix à travers sa gamme, son marketing, son image, la qualité de ses produits, la demande et la concurrence.

Une entreprise comme Eramet est soumise au cours des métaux (non précieux), nickel et manganèse entre autre.

A mon sens, Renault peut influer sur ses prix pour pénétrer des marchés, Alpine Haut de gamme en développement, Dacia pour le bas, Lada pour le très bas, Renault/Nissan moyenne gamme etc.

Bien entendu que le marché fera le prix d’une Renault, avec la demande et l’offre. Cependant, je pense qu’une entreprise comme Renault, est plus apte à gérer son CA qu’une entreprise comme Eramet.

Par exemple, Saint Gobain, avec Transform & Grow a pour objectif d’augmenter ses prix de 3% par an.
Je doute qu’une boite soumise au cours des matières premières puisse faire de même (sauf en cas de monopole).

Cela amène donc de la volatilité, que je n’arrive pas à prévoir.

De plus, j’estime que la mise en pause du dossier d’extraction de Lithium en Argentine ne donnera pas forcément de catalyseur à moyen terme. Voilà pourquoi j’ai vendu ma position en forte MV.

Bien entendu, la valeur peut monter, en cas de forte hausse du prix du Ni ou du Mn. Cependant, Eramet n’a aucune influence sur ça.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Eramet sur nos screeners actions.

Discussions similaires à "eramet : métaux non ferreux et alliages"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur