Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 21/05/2019 20h35

Membre
Réputation :   14  

Bonjour à tous,
J’ai reçu un IFU correctif de pierre 48 qui me demande de saisir notamment -15 en revenu net foncier soumis à l’impôt (4XC). Problème, la case n’accepte pas les nombres négatifs, je suis donc perplexe. Suis-je le seul dans ce cas?

Dernière modification par yannou77 (21/05/2019 20h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#52 21/05/2019 21h09

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,
Je suis concerné par le même problème, j’ai fait le net avec le montant indiqué pour Interpierre France

Hors ligne Hors ligne

 

#53 21/05/2019 21h33

Membre
Réputation :   38  

Idem, j’ai fait la somme avec la case de la SCPI d’à coté.

Sinon le rapport annuel 2018 est en ligne :
www.paref-gestion.com/pdf/pierre-48/Rap … rre-48.pdf

Dernière modification par FCP (21/05/2019 21h50)

Hors ligne Hors ligne

 

#54 15/06/2019 18h45

Membre
Réputation :   38  

Distribution de PV de la SCPI : 24 € net par part, soit 1,7%.

Avec possibilité de les réinvestir avec une décote de 5% sur le cours actuel. On peut aussi en acheter plus, en bénéficiant aussi des -5%.

Personnellement cette année, contrairement aux années précédentes, je passe mon tour. J’en ai déjà assez.

Hors ligne Hors ligne

 

#55 20/06/2019 06h45

Membre
Réputation :   14  

Bonjour FCP,
J’ai loupé l’info (pas reçu de mail de paref), vous pourriez m’indiquer votre source spv

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #56 20/06/2019 08h04

Membre
Réputation :   6  

Les associés ont reçus un courrier postale indiquant ce qui est dit plus haut par FCP.
Je suis associé

Hors ligne Hors ligne

 

#57 20/06/2019 09h50

Membre
Réputation :   38  

Oui, on reçoit le même type de courrier tous les ans, à cette période. Avec le même type de conditions.

Hors ligne Hors ligne

 

#58 21/06/2019 23h59

Membre
Réputation :   14  

Merci, mon père ne m’avait pas transmis le courrier wink.
Du coup, j’hésite à reprendre une louche de cette SCPI dans un financement à crédit in fine. J’ai contacté Paref, car bien sur les délais sont trop court pour espérer boucler le financement d’ici le 12 Juillet (date butoir du bulletin réponse). Il m’ont gentillement répondu qu’avec un petit mot, il me  servirait en part à prix préférentiel du moment que le virement leur arrive sous 3 mois (ce qui me laisse le temps de boucler le dossier.)
La SCPI n’a pas bien performé ces dernières années loin s’en faut, et est quasi illiquide à la vente en ce moment (même si paref est en train de sérieusement rectifier le tir).
Pourtant, je crois toujours dans le buisness modèle, j’ai espoir que la décollecte à prix bradé soit relutif pour les associés restants, mais surtout, avec un crédit in fine 2% sur 15 ans, si on regarde le "mauvais" TRI 5 ans à 3,9, ca fait toujours un différentiel exploitable de 2,9 (3,9 -2/2 car déductibilité  des intérêt d’emprunt pour ma TMI 30%). Ma conservation des parts allant au dela de 20 ans, j’estime ne pas payer d’impot sur la plus value. Quand on compare à une jeune SCPI caracolant avec une distribution de 6%, le différentiel n’est que de (6-2)/2 = 2% (rendement - credit)/2  à cause de la fiscalité que je simplifie par /2 (-47.2%)
Cela m’amène à un questionnement, la SCPI investissant de plus en plus dans la nue propriété (à priori pas de bailleur social), quid des intérêt d’emprunt déductible ? Ne seront-ils pas remis en cause un jour?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #59 22/06/2019 08h45

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   148  

Bonjour,

Une notice du BOFIP détaille les conditions de déductibilité des intérêts et frais d’emprunt des revenus fonciers dans des cas particuliers :

- cote 130 : Intérêts supportés par les porteurs de parts de certaines sociétés immobilières.
- cote 170 : Intérêts d’emprunts contractés par le nu-propriétaire d’immeuble loué
- cotes 171 et 172 : Intérêts d’emprunts contractés par les nus-propriétaires de logements dont l’usufruit est détenu temporairement par un bailleur social (ce passage traite explicitement de la détention directe et indirecte)

Pour ces 3 cas, les intérêts et frais sont déductibles.

- cote 160 : Intérêts d’emprunts contractés par le nu-propriétaire des parts de sociétés

Pour ce cas, les intérêts et frais ne sont pas déductibles.

Cela semblait indiquer que les intérêts étaient déductibles dans le cas exposé.

Il m’a néanmoins semblé qu’il existait une contradiction entre le contenu des cotes 170 et 171, la cote 171 (dans la partie de la notice consacrée aux logements dont l’usufruit est détenu temporairement par une bailleur social) restreignant la déductibilité des intérêts d’emprunt pour le nu-propriétaire aux logements loués et imposés entre les mains de l’usufruitier à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des revenus fonciers.

Après quelques recherches, il s’avère qu’une réponse ministérielle Warsmann du 11 décembre 2007, précise que la déductibilité n’est possible que si l’immeuble est loué et que les revenus soient imposables dans la catégorie des revenus fonciers. Ainsi il n’y aura pas de déductibilité possible lorsqu’ils sont soumis à l’IS.

Il conviendrait donc que la société de gestion distingue dans le cas d’une SCPI, d’une part la part du patrimoine démembré non louée à un bailleur social et non imposée dans la catégorie des revenus fonciers au niveau de l’usufruitier et, d’autre part, le reste du patrimoine pour déterminer la fraction des intérêts déductibles…
De qui enrichir l’imprimé fiscal unique, si tenté qu’un nu-propriétaire puisse exiger d’être informé des modalités d’imposition de l’usufruitier…

Canyonneur

Dernière modification par Canyonneur75 (22/06/2019 13h31)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #60 12/07/2019 14h51

Membre
Réputation :   6  

Bonjour,
Voici des nouvelles sur la liquidité de Pierre 48, fin décembre, 18756 parts en attente de retrait au prix compensé, depuis le prix sur le fond de remboursement a augmenté passant de 1040 à 1206, ce qui, à mon avis a permis à certains associés qui avaient mis en vente au prix compensé de vendre.

Fin Mars, 13511 parts en attente de retrait au prix compensé.

Sur le 2ème trimestre plus de 3000 parts ont été souscrites ( source: appel téléphonique à la sdg), ces 3000 parts ne concerne pas le réinvestissement au prix préférentiel réservé au associés qui ne sera pris en compte que pour le 3 ème trimestre.

La bonne nouvelle pour la liquidité, c’ est le retour des investisseurs.

PS: associés de la SCPI avec des parts en vente par le prix de retrait compensé.

Hors ligne Hors ligne

 

#61 08/11/2019 18h27

Membre
Réputation :   38  

Plus de revalorisation de la part tous les trimestres en 2020.

Ils revaloriseront selon le marché.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #62 08/11/2019 18h57

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   884  

Hors ligne Hors ligne

 

#63 15/11/2019 11h23

Membre
Réputation :   38  

Le rapport trimestriel est en ligne :
www.paref-gestion.com/pdf/novapierre-re … 3T2019.pdf

Bonne nouvelle, ils approchent de la fin du problème des parts en attente de remboursement :
à fin décembre 2018, il subsiste 18 756 parts en attente de rachat. 13 511 à fin mars 2019. 12 503 fin juin. 7615 fin sept.

Dernière modification par FCP (15/11/2019 11h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#64 14/02/2020 17h38

Membre
Réputation :   38  

Dernier bulletin trimestriel :

paref-gestion.com/wp-content/uploads/20 … entiel.pdf

Le prix de la part devrait bien augmenter, vu les chiffres annoncés.

Par contre, pas d’amélioration des parts en attente de rachat cette fois ci

Hors ligne Hors ligne

 

#65 14/02/2020 18h04

Membre
Réputation :   39  

"Dans ce contexte, le patrimoine de votre SCPI s’apprécie de 8,3 % sur l’année, surperformant ainsi la moyenne du marché"

La valeur de reconstitution devrait tourner autour de 1567 euros/part.
Le prix de la part de cette SCPI à capital variable devrait donc rapidement passer à 1410 euros minimum, soit +3% minimum.

Dernière modification par sm94 (14/02/2020 18h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#66 14/02/2020 18h18

Membre
Réputation :   38  

Comment passez vous de +8,3% à +3% svp ?

Edit : j’ai compris, vous avez pris la valeur de reconstitution revalorisée -10%.

Par contre, je pense qu’il faut soustraire les revalorisations qu’il y a déjà eu en 2019, soit 4% au total.

Dernière modification par FCP (14/02/2020 18h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#67 14/02/2020 18h38

Membre
Réputation :   39  

Bonjour,
Remarque judicieuse…
Erreur de ma part, le prix minimum sera de 1410 euros, il est actuellement de 1411.

Le prix d’une SCPI à capital variable est fixé entre + et -10% de la valeur de reconstitution.

Valeur de reconstitution fin 2018: 1447 euros
Valeur de reconstitution fin 2019 (+8,3%): 1567

Le prix de la part 2020 doit être situé entre 1410 et 1723

NB: Dans la mesure ou "le mécanisme d’augmentation trimestrielle du prix de la part de Novapierre Résidentiel d’un montant défini a été suspendu à compter du 1er janvier 2020", je ne serai pas surpris d’une annonce du style revalorisation de 8% du prix de la part, en one shot… ce qui serait un sacré coup de projecteur sur la SCPI, aidant à résorber les parts en attente d’acheteurs

Dernière modification par sm94 (14/02/2020 18h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#68 14/02/2020 20h03

Membre
Réputation :   6  

Ils m’ en parlent pas dans le bulletin mais dans le tableau des versements des plus values, ils annoncent un versement de 26,89 euros, doit 24 net d’ impôts.

Hors ligne Hors ligne

 

#69 14/02/2020 21h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   884  

Sm94, je ne suis pas sûr de bien comprendre votre message. Si Paref Gestion augmente le prix de part de cette SCPI, ça ne va en rien " aider à résorber les parts en attente d’acheteurs" mais au contraire les laisser sur le carreau + augmenter leur nombre.
Ca serait d’ailleurs une explication du maintien d’un prix de part au seuil minimum soit 90% de la valeur de reconstitution seulement.
Si un versement relativement important de plus-value s’opère, cela va avoir pour conséquence d’abaisser la valeur de reconstitution d’autant, permettant d’éviter une revalorisation du prix de part d’une SCPI bloquée à la revente, qui utilise son fonds de remboursement.

Hors ligne Hors ligne

 

#70 14/02/2020 22h13

Membre
Réputation :   39  

Il est certain qu’un prix de la part restant bas, donc décoté, est un élément favorable aux acheteurs. je ne peux qu’être d’accord avec vous sur ce point.
D’un autre côté, une augmentation assez forte du prix de la part illustrerait la qualité et le potentiel de la SCPI, qui est une SCPI de capitalisation.
Mais tout ceci est assez subjectif, j’en conviens. Et effectivement une distribution de plus-value pourrait limiter la revalorisation de la part. A suivre dans les prochaines semaines.

Hors ligne Hors ligne

 

#71 26/03/2020 19h10

Membre
Réputation :   19  

Novapierre résidentiel avec ses appartements en loi de 1948, loi de 1989 et quelques viagers est LA SCPI à jouer pour ceux qui croient à une mortalité importante par coronavirus ;-)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #72 12/04/2020 09h31

Membre
Réputation :   6  

Bonjour,
Information un peu passée inaperçue, revalorisation du prix de la part de 56 euros pour le porter à 1467 euros (+ 4%) . (Source site Paref gestion: onglet actu).
En ce qui concerne une distribution de plus-value, pas d’ information à ce sujet mais elle devrait être maintenue car aucune information contraire.

Associé de cette SCPI

Hors ligne Hors ligne

 

#73 12/04/2020 17h24

Membre
Réputation :   72  

Au 1er avril 2020
PRIX DE SOUSCRIPTION : 1 467 €
PRIX DE RETRAIT : 1 321 €
Le prix de rachat par le fonds de remboursement : 1 218 €

Le prix de rachat par le fonds de remboursement a modestement augmenté de 12 € en 1 an alors que le prix de retrait a augmenté de 75,61 €

Hors ligne Hors ligne

 

#74 19/05/2020 19h13

Membre
Réputation :   38  

Bulletin trimestriel :
paref-gestion.com/wp-content/uploads/20 … entiel.pdf

Il reste 5879 parts en attente de retrait.

Rappel de l’évolution :
A fin décembre 2018, il subsistait 18 756 parts en attente de rachat.
13 511 à fin mars 2019.
12 503 fin juin.
7 615 fin sept.
5 879 fin mars 2020.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -1]    #75 23/05/2020 12h12

Membre
Réputation :   6  

Bonjour,
J’ ai une question à laquelle je n’ arrive pas à trouver de réponse sur internet ou dans les statuts de la SCPI en question (Novapierre résidentiel), je vais de nouveau essayer d’ appeler la société de gestion dès lundi en espérant avoir une réponse de leurs parts, ce qui n’ est pas gagné !
Je vous la soumets : Novapierre résidentiel va distribué une plus-value sur la vente de biens réalisés en 2019, mise à part les associés détenant des parts depuis longtemps et les détenant toujours au jour de distribution de la plus-value, à qui revient ladite plus-value ?
1)    Aux associés ayant détenues des parts en 2019 ?
2)    Aux associés ayant détenues des parts en 2019 et une partie de 2020 ?
3)    Aux associés ayant achetées des parts en 2020 ?

Par avance merci.

GBL : Doublon avec A qui revient la plus value d’une cession d’un immeuble par une SCPI ?

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur