Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#876 16/05/2018 21h36 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   276 

Bonsoir !

Pour l’Argentine, son obligation est remontée, de 82,50 hier à l’ouverture, à plus de 87 aujourd’hui.
Peut-être de l’espoir pour le pays…

Par contre, je m’interroge sur le Brésil. Car, sur l’ETF à levier BRZU, IB m’affiche cet avertissement :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9187_bresil.jpg

Avez-vous plus d’infos ?


M07

En ligne

 

#877 17/05/2018 12h10 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

Le 15 Mai l’’ETF a perdu plus de 10% en une seule journée donc la SEC a appliqué la règle 201.

Press Release: SEC Approves Short Selling Restrictions; 2010-26; Feb. 24, 2010
Pounding the Pavement on Shares of Direxion Brazil Bull 3X (BRZU) | Derby Journal

Le même ETF a baissé de 12% l’année dernière à la même période.
Whats going on with Brazil? $BRZU down 12% premarket : wallstreetbets

Bloomberg: Investors in Brazil turn bearish, BofA ML survey finds - Direxion Daily Brazil Bull 3x Shares ETF (NYSEARCA:BRZU) | Seeking Alpha

Bloomberg: Investors in Brazil turn bearish, BofA ML survey finds
May 15, 2018 9:27 AM ET|By: Liz Kiesche, SA News Editor

Investors in Brazil are less optimistic about stocks and the currency as the U.S. dollar gains strength and the October presidential election nears, Bloomberg reports, citing a Bank of America Merrill Lynch survey of 29 fund managers who oversee $85.7B.

Fewer than 10% of respondents see the Ibovespa Index gaining more than 11% by the end of the year, compared with 46% of those surveyed in March.

Not one respondent expects the Brazilian real to return to the 3.2/USD level last seen in early February; 17% see it above 3.6 by the end of the year.

For the LatAm region, investors who see it outperforming emerging-market peers fell to 40% from 60% in the past survey, Bloomberg said.

Hors ligne

 

#878 21/05/2018 08h53 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   276 

Bonjour !

C’est avec surprise que j’ai appris la victoire de Maduro aux élections présidentielles de dimanche, au Venezuela.
Notez que la surprise, c’est qu’il n’a obtenu que 67,7% des voix…


M07

En ligne

 

#879 21/05/2018 11h47 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

Il y a donc 22,3% de traitres à la cause Bolivarienne smile
Plus sérieusement la participation a été faible et l’élection boycottée par l’opposition.

J’ai vu un reportage hier sur les raffineries de PDVSA, elles sont dans un état lamentable et ne produisent presque plus rien, le Venezuela exporte le brut et importe ensuite de l’essence et du diesel raffinés !!!

Hors ligne

 

#880 21/05/2018 11h51 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   11 

Et sans doute les 10% manquants, c’est le marais qui n’a pas pris parti… wink

Hors ligne

 

#881 21/05/2018 12h04 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

C’est les 10% de morts inscrits sur les listes électorales smile

La personne qui travaillait à PDVSA disait dans le reportage qu’en quelques années son salaire est passé de 1300$ à … 6$ .

Hors ligne

 

#882 21/05/2018 14h05 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   276 

Re !

"De la relativité des choses…"

En fait, Maduro a fait à peine mieux que Macron (67,7 % contre 65,1 %).  Certes, les méthodes ont été différentes, les candidats, les politiques et la situation aussi.
Ce serait comparer un torchon et une serviette ; mais qui est le torchon ? Et qui est la serviette ?

Dernière modification par M07 (21/05/2018 14h05)


M07

En ligne

 

#883 19/06/2018 20h01 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

ZeBonder le 20/04/2017 à 10h37 a écrit :

Le Salvador a eu sa note abaissée suite au non paiement des intérêts dûs au fond de retraite local, suite à un désaccord politique.

Vous pouvez en profiter pour acheter une de leurs obligations récemment émise :

USP01012BX31 8,625%  28 feb 2029 par tranche de 5000 USD ( à 101% sur le marché secondaire )
8,625% El Salvador, Republik (2029) - USP01012BX31 - Börse Berlin

Ou une plus ancienne comme celle-ci :
USP01012AN67 7.650% 15 jun 2035 par tranche de 10 000 USD ( à 91% sur le marché secondaire )

El Salvador defends finances after Fitch default warning
| Reuters


Fitch earlier said it judged the tiny Central American country "to be in default on its sovereign obligations" for failing to make interest payments on debt to private pension funds worth nearly $29 million.

The government was solvent, said Ricardo Perdomo, who heads the Superintendence of the Financial System, a state-run body charged with overseeing market stability.

"The (non-payment) is not a liquidity problem, and we expect this problem to be solved via political agreement," he told reporters.

El Salvador’s finance ministry said the government had the means to meet its obligations, and just needed to secure the necessary parliamentary approval to proceed.

La 7.65% ( USP01012AN67 ) vient de repasser sous le pair, disponible chez IB avec bon levier ( seulement 25% de maintenance margin ).

Hors ligne

 

#884 20/06/2018 15h01 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

J’ai réussi à en avoir pour 20k$ chez IB smile

Hors ligne

 

#885 11/07/2018 19h22 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   516 

Odebrecht et petrobras semblent d’accord pour vendre Braskem a Lyondell
Odebrecht, LyondellBasell to seal Braskem deal by mid-October: paper | Reuters
www.nasdaq.com/article/odebrecht-lyonde … 0710-00320
Du coup les obligations Odebrecht remontent " la perp de 38 a 43.50 - 45%
On ose espérer que ce mouvement continue …

Dernière modification par sissi (11/07/2018 19h29)

Hors ligne

 

#886 11/07/2018 20h15 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

Bonne nouvelle mais j’ai malheureusement déjà vendu ma ligne Petrobras sad

Il y a une bonne obligation Braksem sous le pair en ce moment : USG1315RAC54 ( mais minimum 100k$ et 0% de LTV )

Dernière modification par ZeBonder (11/07/2018 20h16)

Hors ligne

 

#887 11/07/2018 20h23 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   516 

Oui la Braskem perp 7.375%
Mais callable en tout temps!

Hors ligne

 

#888 12/07/2018 14h34 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   516 

Around 10 billion reais worth of shares in petrochemical company Braskem, currently owned by Odebrecht, will serve as collateral to cover around 10 billion reais in bank loans.
Source: UPDATE 2-Brazil’s Odebrecht creditors agree to $710 mln new loan -sources | Reuters

Ode’s stake could be worth over 21 billion reais ($5.4 billion), which would value Braskem at about 55 billion reais. From Valor.

Nach Rueckzahlung der Bankdarlehen mit Braskem collateral bliebe fuer Odebrecht nach Verkauf Braskem ein freier cash flow von USD 2,3 bio.

Il va rester 2.3 billions USD apres remboursement des prêts bancaires pour lesquels les actions de Braskem ont été données en collateral

La question est … vont ils pouvoir regagner un chiffre d’affaires conséquent et engranger assez de benefices ?? Car la poule aux oeufs d’or va etre vendue!

Il semble qu’Odebrecht va pouvoir décrocher des contrats au Brésil maintenant.
A voir s’ils pourront surmonter leurs pertes et amendes dues au carwash…

Opinions?

Dernière modification par sissi (12/07/2018 14h35)

Hors ligne

 

#889 12/07/2018 14h50 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

Je me tiens loin de tout ce qui est Brésil, Vénézuéla, Argentine.

Hors ligne

 

#890 08/08/2018 13h14 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

La Barbade a fait défaut : la dette avait atteint 175% du PIB !

Barbados announced a technical default on coupon of Eurobonds with maturity in 2035

The first woman the Prime Minister of Barbados elected in May, Mia Mottley, disclosed previously uncovered financial obligations of the state. The Prime Minister said that the new government inherited 15 billion Barbados dollars of debt (about 7.5 billion US dollars). Disclosure of information about the current level of debt has led to an increase in the debt-to-GDP ratio from 137% to 175%. This is the fourth value in the world after Japan, Greece, and Sudan.

See more: Barbados announced a technical default on coupon of Eurobonds with maturity in 2035

Hors ligne

 

#891 08/08/2018 17h05 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

ZeBonder le 20/04/2017 à 10h37 a écrit :

Le Salvador a eu sa note abaissée suite au non paiement des intérêts dûs au fond de retraite local, suite à un désaccord politique.

Vous pouvez en profiter pour acheter une de leurs obligations récemment émise :

USP01012BX31 8,625%  28 feb 2029 par tranche de 5000 USD ( à 101% sur le marché secondaire )
8,625% El Salvador, Republik (2029) - USP01012BX31 - Börse Berlin

Ou une plus ancienne comme celle-ci :
USP01012AN67 7.650% 15 jun 2035 par tranche de 10 000 USD ( à 91% sur le marché secondaire )

El Salvador defends finances after Fitch default warning
| Reuters


Fitch earlier said it judged the tiny Central American country "to be in default on its sovereign obligations" for failing to make interest payments on debt to private pension funds worth nearly $29 million.

The government was solvent, said Ricardo Perdomo, who heads the Superintendence of the Financial System, a state-run body charged with overseeing market stability.

"The (non-payment) is not a liquidity problem, and we expect this problem to be solved via political agreement," he told reporters.

El Salvador’s finance ministry said the government had the means to meet its obligations, and just needed to secure the necessary parliamentary approval to proceed.

El Salvador USP01012AN67 est revenue sous le pair, disponible chez IB avec seulement 25% de cash exigé comme marge.

Hors ligne

 

#892 30/08/2018 10h57 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   516 

Decidement les emergentes sont sous pression! et pas juste la Turquie!
C’est vrai que les devises sont en baisse

Les obligations brésiliennes en USD ont reperdu… meme petrobras j’avais achete la 5.75% 2029 ISIN US71647NAZ24 a 85 et vendu avec P-V de l’équivalent du coupon a 92… et vlan elle est retournée a 86/87 .. Pourtant le business de Petrobras c’est le pétrole qui lui s’est stabilise dans les 70 + USD
Alors oui il y a les élections… so?

Peut-être faut il regarder du cote du Mexique apres le fameux accord ??

Des idées, suggestions? Vos avis?

Sur Investir ce matin on peut lire

Des actifs émergents dans l’ensemble attrayants

Depuis le début de l’année l’indice MSCI des actions émergentes est en retrait de 11 points l’indice MSCI des actions des pays développés. Les déboires de la Turquie y ont bien sûr contribué. « L’érosion de la confiance à l’égard des marchés émergentes est indéniable, explique Isabelle Mateos y Lago, stratégiste de BlackRock Investment Institute. Les monnaies des pays émergents, notamment celles des pays qui emoruntent massivement en dollars, ont fortement dévissé. Les sorties de capitaux des fonds actions et obligataires ont repris. Toutefois, nous pensons que le risque d’une contagion économique ou financière aux autres régions est faible, car plusieurs des difficultés auxquelles la Turquie est confrontée sont uniques. Par ailleurs, nous pensons que la forte croissance des bénéfices et les valorisations globalement attractives des actions des marchés émergents compensent les risques y afférents. La forte croissance des marchés développés continue aussi à soutenir les économies émergentes. »

Pour sa part, Jean-Marie Mercadal, directeur général délégué en charge des gestions d’Ofi AM, estime que « l’escalade progressive dans les débats autour de la guerre commerciale réduisent la visibilité et pèse logiquement sur les actifs émergents, ce qui créera des opportunités d’investissement. Globalement, nous considérons qu’aux cours actuels le potentiel de performance de la dette émergente en devises locales est important dans une optique de moyen terme et reste une classe d’actifs incontournable sur un horizon 3-5 ans. » En effet, le rendement s’élève à 8,5 % sur un panier équilibré de dettes gouvernementales sur un horizon de 5 ans.

Des pressions à la vente sources d’opportunités

Pour Stéphane Monier, stratégiste de Lombard Odier Private Bank, « en dépit de la volatilité et de la pression résultant du renforcement du dollar et de la hausse des taux d’intérêt, les marchés émergents restent intéressants pour les investisseurs qui se concentrent sur les fondamentaux et qui acceptent les fluctuations du sentiment du marché. En fait, l’apparition de pressions à la vente sur l’ensemble des marchés émergents est justement ce qui crée des opportunités pour tous ceux qui consacrent le temps et les efforts nécessaires à comprendre les fondamentaux des différents pays, secteurs et entreprises et qui voient au-delà de la volatilité à court terme. » Les valorisations des actions chinoises, coréennes, mexicaines polonaises, colombiennes et turques sont faibles, tout comme les dettes en devise locale chinoises, indiennes, mexicaines, indonésiennes, sud-africaines, colombiennes, russes, malaises et argentines.

Dernière modification par sissi (30/08/2018 11h10)

Hors ligne

 

#893 30/08/2018 11h13 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

Il reste toujours El Salvador juste en dessous du pair, bon coupon et levier intéressant chez IB smile

Hors ligne

 

#894 10/09/2018 12h45 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   21 

Bonjour,

L’Argentine en euros, maturité 2022, offre un taux actuariel d’environ 9% (à l’offre).
Il semble que les 50 mds du FMI couvrent largement toutes les tombées en devises étrangères à cet horizon. Le scénario de défaut me semble peu probable dans cette perspective, et l’hypothèse d’une défaite de Macri aux élections de 2019  suivie d’une victoire de Cristina et d’un défaut organisé de la dette me semble relever du fantasme à ce stade.
Beaucoup de chats ont été échaudés par l’eau froide de l’Argentine ces dernières années; des opinions? (J’ai noté la réserve de Zebonder).

En ligne

 

#895 10/09/2018 12h52 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine… (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   362 

La situation du pays est à mon avis critique vu qu’ils ont fait appel au FMI : le peso a fortement baissé depuis le début de l’année, l’inflation atteint des records, ils ont mis en place des retenues à la source sur les obligations …

Et cerise sur le gâteau : toutes ces nouvelles obligations sont de droit Argentin donc ils pourront faire défaut sans aucun problème, contrairement aux anciennes obligations de droit US, UK … pour lesquelles l’argentine a été obligée de rembourser la totalité des montants aux fonds dits "vautours".

Crise du peso, le point sur les obligations de l’Argentine | OBLIS

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech