Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#202 11/02/2019 16h08 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2285 

Voitures électriques ou pas, sommets de l’environnement ou non, la demande mondiale de pétrole semble continuer inexorablement à augmenter, avec un nouveau pic fin 2018 :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_world-oil-demand-2019.gif
Source : OMR - OMR Public

Hors ligne

 

[+1]    #203 11/02/2019 19h19 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

Je me permets sur cette thématique de signaler un blog remarquable (de l’auteur du non moins remarquable "Or noir") :

Oil Man | Chroniques du début de la fin du pétrole, par Matthieu Auzanneau

L’auteur vient de publier de nouveaux articles mis à jour, avec pas mal de données et de sources.

Hors ligne

 

#204 21/10/2019 21h23 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

Quel crédit apporter aux prévisions  de l’économiste et essayiste Jeremy Rifkin lorsqu’il déclare ce week-end  dans Investir que :

« d’ici à 2023, même sans subventions, les véhicules électriques seront meilleur marché que les automobiles traditionnelles. En 2028, le quart des véhicules dans le monde sera électrique, cela sonnera le glas des énergies fossiles
  (…) Deux tiers des 90 millions de barils de pétrole par jour est consacré au transport.
Ce sera bientôt fini (…) des milliers de milliards de dollars des énergies  fossiles sont en passe de devenir des actifs bloqués, qui deviendront obsolètes avant de parvenir au terme de leur cycle de vie. Ils ne pourront jamais être amortis (…)
Cette bulle devrait exploser d’ici à 2028. Nous n’avons plus besoin de centrales nucléaires, unités de raffinage, usines de charbon, pipelines de gaz naturel (…) depuis cette année, l’énergie solaire vaut seulement $40 par mégawattheure, l’éolien $29 contre $112 pour le nucléaire et plus de $50 pour toutes les énergies fossiles, même le gaz naturel. »

Hors ligne

 

[+1]    #205 21/10/2019 21h39 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   24 

Je l’ai lu aussi et je pense que c’est à à contre courant de la pensée dominante.
L’éolien est le solaire ne sont pas capables selon moi à si brève échéance de remplacer le pétrole, le nucléaire et le charbon.

Dernière modification par Franc23 (21/10/2019 22h00)

Hors ligne

 

#206 21/10/2019 23h00 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   407 

carignan99 a écrit :

Bof, l’hypothèse de la fin du pétrole n’intéresse plus grand monde.

J’aime beaucoup ce genre de biais cognitifs.

Personne (de sérieux) n’a jamais parlé de fin du pétrole (qui n’arrivera probablement jamais)… Le "peak oil" ça n’est pas la "fin du pétrole". Le titre de cette discussion n’est lui même pas exempt de cette erreur.

Un peu comme le nuage de Tchernobyl qui s’arrête à la frontière. Tout le monde l’a entendu, mais en réalité personne (de sérieux) ne l’a dit.

Et c’est vraiment compliqué de lutter contre des biais cognitifs.

Dernière modification par Geronimo (21/10/2019 23h09)

Hors ligne

 

[+1]    #207 21/10/2019 23h26 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   18 

Tant qu’il n’y aura pas un moyen permettant de stocker l’énergie électrique produite par l’éolien, le solaire,…on aura toujours besoin d’une production de fond (le nucléaire par exemple) et des unités souples pouvant démarrer et s’arrêter rapidement pour gérer les pics de consommation (les centrales au gaz sont parfaites pour cela). La consommation de pétrole déclinera probablement petit à petit mais il ne disparaîtra pas si rapidement : je ne vois pas le retour des bateaux à voiles, ni la création des avions électriques pour demain. Donc le pétrole sera encore largement, mais moins, utilisé.

Dernière modification par nounours (23/10/2019 20h39)

Hors ligne

 

#208 21/10/2019 23h49 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

C’est sacrément positif tout ça. Moi je pense que l’on brûlera tout le pétrole qu’on arrivera à extraire. Le charbon aussi. Par contre l’impact sur notre planète risque de ne pas être neutre. Si vous avez deux heures à passer sur ce sujet je vous conseille le cours de jancovici co2 ou pib il faut choisir.

Dernière modification par Nakor26 (21/10/2019 23h50)

Hors ligne

 

#209 22/10/2019 00h24 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   407 

Le problème de Janco (et il le sait très bien quand on discute avec lui hors estrade), c’est que la première moitié de son discours est incompatible avec la deuxième moitié.

Mais comme son image repose sur l’un et que son activité économique repose sur l’autre, bah il évite trop de mettre en avant cette incompatibilité. Et comme il est bon orateur, ça se voit pas trop.

Dernière modification par Geronimo (22/10/2019 00h36)

Hors ligne

 

#210 22/10/2019 09h38 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

Bonjour Geronimo,

Pouvez vous expliciter l’incompatibilité des deux discours de jancovici svp?

Hors ligne

 

#211 22/10/2019 09h53 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   407 

Dans la première partie il parle de sa passion, la contrainte en ressources fossiles économiquement accessibles et son lien structurel avec le PIB.

Dans la deuxième partie, il parle de son gagne-pain, le scénario RCP8.5 du GIEC qui prend comme donnée d’entrée (je dis bien donnée d’entrée, il ne s’agit pas d’un résultat, il s’agit d’une condition nécessaire pour avoir ce scénario d’emission) x10 en PIB et en consommation énergétique.

On ne peut pas avoir l’un et l’autre.
Et il le sait très bien (il a lu les rapports, connaît les inputs, et sait très bien manier les règles de trois).

Le problème c’est que sa passion c’est l’énergie mais son gagne-pain c’est le CO2/climat.

Dernière modification par Geronimo (22/10/2019 09h54)

Hors ligne

 

#212 22/10/2019 12h16 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

nounours a écrit :

Tant qu’il n’y aura pas un moyen permettant de stocker l’énergie électrique produite par l’éolien, le solaire,….

Cela me fait penser à cette solution fournie par la société Energy Vault.
Tellement simple qu’on aurait aimé y penser !

Hors ligne

 

#213 22/10/2019 12h28 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   249 

Oui ; mais j’aimerais comprendre comment ils arrivent à de tels rendement avec des frottements (cf câbles, poulies etc) et des pertes sur les moteurs ?


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne

 

[+1]    #214 22/10/2019 13h06 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   30 

nounours a écrit :

Tant qu’il n’y aura pas un moyen permettant de stocker l’énergie électrique produite par l’éolien, le solaire,.

Il existe des solutions :
Les Autrichiens remontent l’eau en haut des barrages hydroliques à leurs heures perdues ;
Le pari sur l’hydrogène d’air Liquide est aussi de cet ordre là. On peut faire des piles à hydrogène. Ça demande de l’énergie, mais ça la conserve relativement bien, surtout qu’on est au début des recherches dans ce domaine.

Il y a certainement d’autres solutions, que je ne connais pas.

🍂🍂🌳🍂

Dernière modification par Flower (22/10/2019 13h07)

Hors ligne

 

#215 22/10/2019 13h28 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   454 

Louis437 a écrit :

Cela me fait penser à cette solution fournie par la société Energy Vault.
Tellement simple qu’on aurait aimé y penser !

Tellement simple que ça ne marche pas aussi bien que prévu… (sans compter que les chiffres donnés pour les STEP sont minimisés.

Flower a écrit :

Les Autrichiens remontent l’eau en haut des barrages hydroliques à leurs heures perdues ;

Pas seulement les autrichiens… c’est une pratique commune pour tous ceux qui ont des barrages avec réservoir en aval.

C’est la solution idéale… si on arrive à faire taire les fâcheux qui veulent empêcher de construire des barrages…


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#216 22/10/2019 18h03 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   47 

Nos amis aveyronnais connaissent le barrage de Montézic qui utilise cette technique.
Barrage de Montézic ? Wikipédia

Station de transfert d’énergie par pompage:
Pompage-turbinage ? Wikipédia

Hors ligne

 

#217 22/10/2019 22h26 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

Concernant le peak oil, ca me fait penser au prochain crach boursier. Tout le monde sait qu’il va arriver un jour mais personne ne peut prédire quand.
Donc, on reste investis en "espérant" que le crach/peak oil n’arrive pas demain où on liquide toutes les pétrolières dès maintenant ?

Personnellement, mon hypothèse d’investissement est une transition très longue vers un monde (un peu) plus sobre en pétrole.

Question transport électrique, des changements profonds et rapide sont en cours mais resteront de mon point de vue longtemps très ciblés. (centre ville des métropole, trajet domicile travail).

Pour la production d’électricité du futur, c’est pour moi mensongé de comparer les couts par Kwh de chaque technologie sans intégrer le cout d’un éventuel stockage (au moins partiel) des EnR quand on veux démontrer qu’une technologie pilotable n’a plus d’avenir.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech