Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#151 16/08/2017 14h36 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   366 

Je ne sais pas trop ce qu’est "la nébuleuse mondialiste" mais pour commencer à répondre à la question, il suffirait, sans doute, d’aller sur le site de l’AIE (IEA en anglais), l’autorité la plus sérieuse en la matière (puisque combinant les avis d’organisations indépendantes, d’associations, d’États et de toutes les entreprises du monde énergétique, renouvelable ou non). Le track-record de l’IEA est plutôt bon.

Vous y trouverez moult articles (le mieux est de lire le rapport intégral avec leurs prévisions pour 2035 !). Mais connaissez-vous la part du pétrole pour le transport ? ("seulement" 52 %, les 48 % restant c’est la pétrochimie, bitumes, engrais, etc. qui a tendance à fortement augmenter et pas du tout à diminuer…)

Et dans cette sous-partie pour le transport connaissez-vous la part de pétrole utilisé pour des véhicules légers ? (qui à moyen terme sont les seuls vraiment impactés par l’électro-mobilité… les camions électriques sont une vaste blague vu le faible ratio puissance/poids des batteries)
Et dans cette sous-sous partie de l’utilisation de pétrole, connaissez-vous celle concernant les pays de l’OCDE ? (car en Asie du Sud-Est, en Amérique Latine ou en Afrique, on ne parle pas de véhicules électriques).
Vous vous apercevrez que c’est beaucoup plus faible que vous ne le pensez… et si ajoute à cela la croissance continue de la consommation de produits pétroliers…

En fait, plusieurs experts (qui valent ce qu’ils valent bien sûr), pensent le contraire d’une baisse de la demande (j’ai un avis plus mesuré pour info) :
March: Global oil supply to lag demand after 2020 unless new investments are approved so

Ce qui est vrai en revanche et disons-le à peu près certain (la seule incertitude est : dans 10 ans ? 20 ou 30 ans ?) c’est que les vaches à lait constituées par la distribution de carburants aux particuliers (donc VL), particulièrement en Europe, États-Unis et une partie de la Chine, vont assez vite pâtir des effets de l’électro-mobilité. 

Pour le reste, cela va être une très très lente transition… on a consommé beaucoup plus de carburants pétroliers en 2017 qu’en 2016 (et en 2016 qu’en 2015, etc.) dans à peu près tous les domaines (pétrochimie, poids lourds, aviation, marine, véhicules légers dans tous les pays en voie de développement) sauf dans la "sous-catégorie" VL dans les pays de l’OCDE (et encore ça dépend des jeux de données).

Il ne faut surtout pas voir un domaine par le seul prisme du "véhicule électrique léger pour particulier dans les pays riches" qui pourrait penser que l’on ne connait pas l’immensité du sujet.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#152 16/08/2017 15h05 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

Retirons donc ce terme de nébuleuse mondialiste, que je souhaitais employer de manière humoristique et un brin provocatrice, mais qui, après vérification, paraît avoir une connotation résolument climato-sceptique et surtout d’extrême droite qui ne me correspond aucunement (pour ce qui est de l’extrême droite, en tout cas)

Les projections de l’International Energy Agency ne sont certes pas à mépriser.

Il me semble toutefois que les objectifs affichés de l’OCDE, puisqu’il semble effectivement pertinent de se concentrer essentiellement sur eux, sont bien plus ambitieux que la seule réduction du nombre de VL alimentés par des carburants pétroliers (sur ce point précis, il me semble d’ailleurs que la taxabilité de l’énergie consommée par les voitures électriques pose question, mais c’est peut-être une problématique quelque peu marginale)

Dernière modification par Ours (16/08/2017 15h09)

Hors ligne

 

#153 16/08/2017 15h36 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   155 

Pour compléter le post extrêmement pertinent de PoliticalAnimal, il faut cependant remarquer que l’économie pétrolière repose sur l’utilisation de toutes les fractions du produit brut. La baisse de la consommation de la fraction la plus abondante (essence et surtout diesel) va entrainer la nécessité d’adaptations de la part des raffineurs et utilisateurs industriels. Ces adaptations seront dans certains cas coûteuses.

D’autres part, l’industrie du plastique est en train de se détourner partiellement des plastiques pétroliers pour des choses comme le PLA à base d’amidon de Maïs ou d’autres polymères et copolymères au détriment du Polyéthylène (80 Millions de T/2008). Ceux ci ont l’avantage d’être bio-dégradables et/ou recyclables.

Donc, de mon point de vue, certains secteurs du domaine, comme le raffinage, vont faire face à des difficultés. Mais la demande est là, et à moyen terme, les gaz de schistes et autres pétroles non conventionnels vont être indispensables.

Hors ligne

 

#154 16/08/2017 16h57 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

Gaspode a écrit :

Pour compléter le post extrêmement pertinent de PoliticalAnimal, il faut cependant remarquer que l’économie pétrolière repose sur l’utilisation de toutes les fractions du produit brut. La baisse de la consommation de la fraction la plus abondante (essence et surtout diesel) va entrainer la nécessité d’adaptations de la part des raffineurs et utilisateurs industriels. Ces adaptations seront dans certains cas coûteuses.

Merci de vote éclairage, Gaspode.

Vous voulez donc parler de la baisse de la consommation d’essence et de diesel occasionnée exclusivement par la diminution du nombre de véhicules légers dans les pays de l’OCDE.

C’est bien cela ?

Hors ligne

 

#155 16/08/2017 20h17 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   155 

Pas seulement. La Chine a un plan de 3 millions de NEV/an (électriques et hybrides) à terme 2025 avec une obligation pour les constructeurs de plus de 500 000 véhicules/an de monter progressivement à 12% de NEV. C’est de loin le plan de développement le plus ambitieux au monde pour cette échéance, et dans un marché en croissance, contrairement à ceux de l’OCDE, cela aura une importance certaine.

Voiture électrique?: le plan de Pékin qui inquiète Washington et Bruxelles

L’inde, autre marché critique, a annoncé l’interdiction de la vente de véhicules essence en 2030 soit 10 ans avant le plan Français considéré comme extrêmement optimiste.Ca ne réussira probablement pas, mais l’effort dans cette direction aura des conséquences.

L?ambitieux pari indien d?un parc automobile 100% électrique - Asie-Pacifique - RFI

Les Sud Américains sont au Bio-éthanol depuis des années.

Donc les efforts des émergents sont au moins aussi importants que ceux des pays de l’OCDE.

Ca ne résout pas le problème des camions cependant.

Hors ligne

 

#156 17/08/2017 02h19 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   236 

Qu’est-ce qu’un NEV ?
Mélanger véhicules électriques et hybrides est une hérésie. Un véhicule hybride est un véhicule à moteur thermique avant tout. Il optimise un peu mieux sa performance thermique en se reposant sur l’électrique et récupère un peu d’énergie mais on reste dans un véhicule à moteur thermique plus lourd et qui consomme de l’ordre de 10 - 15% d’essence en moins, et encore, selon les conditions (en ville dans un pays chaud ou si besoin de chauffage, c’est le thermique qui apporte l’énergie).

Je ne crois à aucune de ces prédictions à 2030 ou 2040, certains diront que c’est un objectif, il y a un autre terme: un mensonge.

Seul l’objectif de Volvo se vérifiera rapidement avec 100% de véhicules hybrides ou électrique produits à partir de 2019. J’aimerais connaitre la proportion d’électriques à 100% et la consommation moyenne  en essence des véhicule hybrides en circulation, plutôt hauts de gamme, lourds et bien équipés.
On reste dans le marketing, pas dans la révolution écologique.

Hors ligne

 

#157 17/08/2017 09h22 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

Gaspode a écrit :

Pas seulement. La Chine a un plan de 3 millions de NEV/an (électriques et hybrides) à terme 2025 avec une obligation pour les constructeurs de plus de 500 000 véhicules/an de monter progressivement à 12% de NEV. C’est de loin le plan de développement le plus ambitieux au monde pour cette échéance, et dans un marché en croissance, contrairement à ceux de l’OCDE, cela aura une importance certaine.

Voiture électrique?: le plan de Pékin qui inquiète Washington et Bruxelles

L’inde, autre marché critique, a annoncé l’interdiction de la vente de véhicules essence en 2030 soit 10 ans avant le plan Français considéré comme extrêmement optimiste.Ca ne réussira probablement pas, mais l’effort dans cette direction aura des conséquences.

L?ambitieux pari indien d?un parc automobile 100% électrique - Asie-Pacifique - RFI

Les Sud Américains sont au Bio-éthanol depuis des années.

Donc les efforts des émergents sont au moins aussi importants que ceux des pays de l’OCDE.

Ca ne résout pas le problème des camions cependant.

Le phénomène est donc loin de se limiter à l’OCDE.

En outre, même si

PoliticalAnimal a écrit :

en Asie du Sud-Est, en Amérique Latine ou en Afrique, on ne parle pas de véhicules électriques

, qui peut douter que ces pays ne finissent par emboîter le pas à la Chine et à L’Inde, si les plans évoqués devaient déboucher sur des mesures concrètes.

Certes, on est sans doute aujourd’hui, en tout cas partiellement, devant un jeu de poker menteur, et les paroles des uns et des autres engagent avant tout ceux qui leur accordent du crédit. Mais s’il est, d’une certaine manière, amusant de voir la Chine et l’Inde prendre l’Occident donneur de leçons à son propre jeu, un basculement massif de ces pays vers les VL électriques ne serait pas sans retentissement majeur

1) sur les constructeurs automobiles occidentaux

2) sur le budget des États européens, heureux d’empocher la manne fiscale qui provient de l’alimentation des moteurs à essence.

La grande inconnue, et l’on en revient à la question de départ, est l’impact d’une telle transition sur les compagnies pétrolières.

Le post de Political Animal apporte une réponse pertinente et argumentée, mais qui demande, semble-t-il, à être nuancée.

Dernière modification par Ours (17/08/2017 09h25)

Hors ligne

 

#158 17/08/2017 10h11 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   63 

J’etais en chine il y a quelques mois, et vu la quantité de véhicules à essence, si le gouvernement décide de favoriser grandement les véhicules électriques, il y a moyen que le pays devienne le plus "vert" dans le secteur des transports dans la prochaine décennie. C’est une question de survie du régime, la population "accepte" la pseudo-dictature tant qu’il y a amélioration de leur condition de vie, hors avec le vieillissement de la population et les revendications de plus en plus visible d’une vie à-l’occidentale, conjugué à une pollution des villes catastrophiques, bon nombre de hauts-fonctionnaires mettent en place des plans pour rassurer la population. Et si ça veut dire déplacer cette pollution là où les citadins ne voient pas, en déplaçant des villes et des usines entières, ils le feront (ça donne toujours du travail). Et le plan quinquennal actuel prévoit la construction de centrale à charbon mais au moins autant de centrale électrique à énergie renouvelable.
Mais les dirigeants chinois savent que la population dociles s’éduque de plus en plus (c’est nécessaire pour les secteurs stratégiques, informatiques, militaires, …) et le "contrat social" risque d’être ébranler bien plus rapidement que nous autres occidentaux croyons. On croit les chinois complement lobotomisé par la propagande du gouvernement, mais ils sont surtout fier de leur pays et de leur tradition. Bon nombre de chinois ne ressente pas le besoin d’aller voir à l’extérieur, vu qu’ils ont tellement d’histoire à domicile, et ce malgré qu’on ait l’impression que le tourisme chinois explose à l’international, il n’est rien pas rapport à l’explosion du tourisme intérieur.
Les chinois "acceptent" ce régime (qui a réussit à mener une transition du communisme vers une économie mixtes avec brillo) pour l’instant, mais si les jeunes ne trouvent pas de boulot, si les villes ne réduisent pas leur pollution, si trop de gens meurent de la pollution si les gens ont l’impression que leur vie "recule", aucun char ne pourra arrêter, selon moi, le renversement du régime. Même derrière leur "grand pare-feu", ils ont accès à certaines informations.
On en est loin, et je vois que le gouvernement fait beaucoup pour éloigner tout risque, en investissent intelligemment dans des secteurs clés, énergie renouvelable, architecture "propres", etc. Eux ont compris que ce sont des jobs non-délocalisable (qui commence à devenir un problème en chine également)

En discutant avec une chinoise, celle-ci m’a expliqué pourquoi un si grand nombre de vélo/scooter/tuktuk électriques (il y en a énormément, je dirais que plus de la moitié des deux roues à Shanghai est électrique). Elle m’a expliqué qu’il y a une aide du gouvernement + ils ont droit de prendre les pistes cyclables, contrairement aux motocycles à moteur qui doivent se mêler au milieu des voitures. Ce sont des tout petits moteurs, tout pourri, mais efficace.

Et jamais vu autant de Tesla qu’à Shanghai. Alors quand on me parle que le numéro trois mondial de la voiture électrique est chinois, je le crois volontier (semble bien parti pour devenir premier en vente dans les prochaines années).

Dans les prochaines années, je ne pense pas qu’on fera un bon suffisant dans la technologie des batteries pour proposer des véhicules électrique avec un niveau de confort égale aux voitures thermiques pour un prix similaire, Model 3 ou Leaf ou Ampera, ça reste un degré en dessous des véhicules thermiques (ne serait-ce qu’en terme de périmètre d’action et de facilité de rechargement). C’est pour ça que je pense que l’hybride à de plus en plus de place dans les prochaines années. Je suis content de voir Toyota régner en maitre depuis des années sur le full hybride, mais je trouve qu’ils manquent d’innovation depuis quelques années. Les scandales des années 2010 ont laissé des traces dans leur R&D ?

Hors ligne

 

#159 17/08/2017 14h37 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   50 

kc44 a écrit :

Mélanger véhicules électriques et hybrides est une hérésie. Un véhicule hybride est un véhicule à moteur thermique avant tout. Il optimise un peu mieux sa performance thermique en se reposant sur l’électrique et récupère un peu d’énergie mais on reste dans un véhicule à moteur thermique plus lourd et qui consomme de l’ordre de 10 - 15% d’essence en moins, et encore, selon les conditions (en ville dans un pays chaud ou si besoin de chauffage, c’est le thermique qui apporte l’énergie).

Bonjour,
kc44, votre définition véhicule hybride correspond bien aux premières générations de véhicule hybride.
Aujourd’hui, la situation est un petit peu plus complexe car derrière le terme hybride, on trouve 2 types de solution des hybrides rechargeables et non rechargeables.
Les hybrides rechargeables se situent entre l’hybride 1ère génération et le véhicule électrique en permettant qques dizaines de kms d’autonomie "purement électrique".

Les différents modèles de Prius chez Toyota, pour ne citer que lui, permet de voir cette évolution.
prius hybride

Hors ligne

 

#160 17/08/2017 15h03 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   155 

Effectivement les NEV Chinois doivent être rechargeables, je crois qu’il y une autonomie minimum mais je ne connais pas la valeur.

Hors ligne

 

#161 17/08/2017 15h14 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   236 

Je n’avais pas parlé du paramètre "hybride rechargeable" en effet. J’en était resté au gadget qui permet d’avoir 10 ou 20kms d’autonomie, valable en ville sans chauffage et sans climatisation…
Lorsque je vois votre lien sur la Prius hybride rechargeable l’autonomie annoncée est de 23km donc bon, sur route sans obstacle sans feux à 70km stabilisés selon les paramètres du constructeur, c’est similaire.
Nul doute que cela va progresser mais il va devenir compliqué d’estimer avec justesse la consommation en essence de ces véhicules. Ce qui serait intéressant est de savoir combien un utilisateur met de litres de d’essence pour faire 1000kms avec ce type de véhicule et combien il mettait avant avec un véhicule thermique uniquement pour la même utilisation.
Je pense qu’on est de l’ordre de 20% de gain en moyenne au maximum, certains feront plus, d’autres moins.

Tout cela ne répond pas à ma question:

kc44 a écrit :

Qu’est-ce qu’un NEV ?

Hors ligne

 

#162 17/08/2017 15h18 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   34 

kc44 a écrit :

Qu’est-ce qu’un NEV ?

Soit Neighborhood Electric Vehicle
Le Twizy de Renault par exemple.
en.wikipedia.org/wiki/Neighborhood_Electric_Vehicle

Soit New Energy Vehicle en Chine.
C’est à dire BEV ou PHEV = véhicules rechargeables
en.wikipedia.org/wiki/Plug-in_electric_ … y_vehicles

Dernière modification par Tahure (17/08/2017 15h22)

Hors ligne

 

#163 17/08/2017 15h29 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   236 

Merci, j’avais cherché mais rien trouvé de cohérent.
Bon la première définition veut dire voiturette électrique tout simplement. Des Twizzy j’en ai déjà vu devant une concession Renault en exposition mais jamais en circulation. A la différence des Tesla que l’on voit régulièrement maintenant.

Bref pour revenir à la question du sujet la fin du pétrole n’est pas pour demain, cette discussion aurait pu avoir lieu il y a 20 ou 30 ans déjà.
Pour après-demain, un petit oui, dans plusieurs dizaines d’années, la consommation d’essence du particulier occidental ou occidentalisé aura bien diminué, est-ce que pour autant le monde utilisera moins de pétrole? Je crains que tant que les puits fonctionneront, on trouve l’utilisation en face.
Les progrès sont indéniables mais c’est lent à l’échelle d’une vie, très lent.

Hors ligne

 

#164 23/08/2017 15h14 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   63 

Je ne suis pas d’accord avec votre constats sur les Twizzy. J’en vois plusieurs ici (Toulouse Sud) sur la route et dans les parking. C’est marrant à doubler.
Et surtout pas mal de Zoé (au moins 4 sur le parking de nos bureau, 400 personnes), plusieurs sur le parking de la boite d’à coté, etc.
En tout cas plus que des Tesla (je crois qu’il y en a 3 ou 4 sur toute l’aglomération Toulousaine).

Dernière modification par Stibbons (23/08/2017 15h14)

Hors ligne

 

#165 24/08/2017 15h40 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   17 

Autour de moi surtout des Zoe (de plus en plus, 5 autour de mon pied à terre parisien, c’était 0 il y a 1 an) et très peu de Tesla vu le prix.
Et en Suède / Norvège où je suis souvent, un peu plus de Tesla qu’en France mais largement moins que les Nissan Leaf ou les Zoe. Un monde à part.

Et dans les pays nordiques, il n’y a pas un jour sans un annonce d’une forme d’interdictions pour le diesel (soit centre-ville d’une des métropoles danoises/suédoises/norvégiennes soit une date où les véhicules Euro5 seront interdits, plein de trucs quoi).

Hors ligne

 

#166 24/08/2017 15h52 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   63 

Cette politique ouvertement contre le diesel et propulsion thermique se fait sous la pression des citadins qui étouffent en ville. Bien ou pas, je pars du principe que les politiques ne font qu’appliquer la volonté du peuple.
Mais paradoxalement cela pourrait sauver le "peak oil", qui sera qu’une asymptote que l’on n’atteindra jamais.
Le jour où les media découvrons le concept d’asymptote on comprendra que oui on peut augmenter toujours la consommation dans un monde fini.

Hors ligne

 

#167 24/08/2017 16h08 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   101 

Salu !

Stibbons a écrit :

je pars du principe que les politiques ne font qu’appliquer la volonté du peuple.

Sur ce point, je suis d’accord avec vous, au détail près que les politiques savent très bien manipuler la "volonté" (l’information) du peuple…


M07

Hors ligne

 

#168 24/08/2017 17h14 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   63 

Je suis d’accord. Je reformulerais en disant "on a les politiques que l’on mérite", et si ceux qui vote voulaient absolument défendre les moteurs à propulsion, on ne verrait que ce profil chez nos chers politiques. Il y a de gros problèmes de représentativité démocratique en France (ex: découpage électoral, jeunes qui ne votent pas,…) mais je pense qu’il y a un mouvement, mondial, qui commence à imprénier le monde politique, envers une prise de conscience et volonté d’agir sur certains points en matière de pollution. Paradoxalement, Trump représente tous ceux qui n’ont pas encore compris que le monde évolue, et se retrouve, lui, président par accident (par manipulation de masse?). Les pauvres mineurs qui ont voté pour lui n’en ont que faire de la pollution, ils veulent du boulot.

Hors ligne

 

#169 24/08/2017 18h34 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   235 

Stibbons a écrit :

Mais paradoxalement cela pourrait sauver le "peak oil", qui sera qu’une asymptote que l’on n’atteindra jamais.
Le jour où les media découvrons le concept d’asymptote on comprendra que oui on peut augmenter toujours la consommation dans un monde fini.

J’ai beau avoir fait quelques années de prépa maths, j’ai du mal à comprendre le sens dans lequel vous utilisez le mot "asymptote" ici…

La théorie du peak-oil repose sur le principe d’une courbe "idéale" en cloche, or je ne vois pas en quoi une asymptote à une courbe en cloche changerai quoi que ce soit au concept de peak-oil.
Le pétrole finira par ne plus être extrait qu’en faible quantité, c’est une certitude physique.
Il se peut que cette baisse soit due à une faiblesse de la demande, plutôt qu’à une faiblesse de l’offre, ce serait beaucoup plus simple à vivre…


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#170 24/08/2017 18h48 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   63 

Dit autrement, il en restera effectivement toujours un peu sous le sol, trop cher à extraire car d’autres solutions auront, je l’espère remplacer ce besoin.

Hors ligne

 

#171 06/11/2017 18h47 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Administrateur
Réputation :   1682 

On est à $57 sur le WTI et $64 sur le Brent : les $20 "promis" début 2016 sont bien loin…

La maison de gestion Dodge & Cox continue à être bullish à long terme :

"Dodge & Cox" a écrit :

The current demand for oil, which is about 98 million barrels a day, continues to grow about one percent per year, driven by transportation demand in the developing world. Oil fields deplete as the resource is extracted, reducing the global production base about two to three percent per year, so continuing investment is required to meet current demand and prepare for future demand growth. We anticipate that 15 to 20 million barrels per day of new production will be needed over the next five years to meet demand if these trends continue. However, upstream capital investment has declined to a 10-year low, fewer new projects are being approved, and North American shale is unlikely to grow enough to bridge this eventual gap.

Et pour ceux qui se souviennent de ce qu’il se disait sur les MP début 2016, l’ambiance semble aujourd’hui à l’inverse : Une menace de flambée sur le pétrole et les matières premières ?

Hors ligne

 

#172 06/11/2017 20h31 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   10 

Dit d’une autre manière, les cycles suivent leur cours habituel:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/7528_market_rotation.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/7528_55.png

Hors ligne

 

#173 07/11/2017 10h15 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   366 

Un article du FT très intéressant (et très chiffré, sourcé) :
Subscribe to read

Je connaissais les chiffres mais je n’avais pas fait le lien : d’après de nombreux modèles (même bullish sur l’électrification du parc dans les pays de l’OCDE) ce qui limitera le plus la consommation d’essence et diesel jusqu’en 2030 (on parle de limiter la hausse, pas de baisse hein !) ne serait pas l’électrification du parc mais le renouvellement de la flotte des moteurs à combustion interne dans les pays d’Asie du Sud-Est, d’Amérique Latine et d’Afrique, moteurs qui consomment nettement moins.

En mot, jusqu’en 2030, l’impact le plus important sur la limitation de l’augmentation de la consommation d’essence sera… l’amélioration du vieux moteur à explosion ! Voir à ce propos le nouveau moteur Mazda qui aurait les avantages du diesel (25 % de moins d’émissions de CO2 que l’essence) et les avantages de l’essence (peu de particules fines et de SOx) : Mazda’s new HCCI engine: Here’s how it works

Cela étant, après 2030 les estimations sont beaucoup plus complexes/floues et plusieurs modèles (pas tous) prévoient un impact plus significatif, cette fois, des véhicules électriques dans la baisse ou stagnation de la consommation d’essence (qui n’est qu’une partie de la consommation de carburants pétroliers).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech