Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Compagnie Lebon sur nos screeners actions.

#1 07/04/2011 10h42

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

- investissement en capital investissement pour compte propre dans des PME.
- investissement dans des fonds de LBO de tailles plus importantes
- investissement immobiliers (promotion et murs de magasin principalement)

- hotellerie de luxe à Paris (3 hotel 3 et 4 étoiles)

- 17% de trésorerie nette

cours actuel : 90.5€
ANR : 167€
Dividende : 2.5€

Cela peut intéresser certains, c’est une des société d’investissement les plus décoté que je connaisse. Après je conseille d’attendre le rapport annuel pour fouiller un peu plus sur le potentiel. C’est pas non plus la société la plus aggressive, c’est un entreprise patrimoniale.

Mots-clés : hotellerie, investissement, lebon

Hors ligne Hors ligne

 

#2 08/04/2011 08h16

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3312  

Le profil est intéressant mais les small-caps avec un actionnaire majoritaire, très nombreuses en France, ça me fait tjs peur :
- possibilité d’OPA souvent nulle
- intérêt d’avoir une décote pour limiter l’ISF
- pas forcément d’intérêt à verser un gros dividendes, quand toute la famille perçoit des salaires, dont ils ont eux-mêmes la décision


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds

Hors ligne Hors ligne

 

#3 20/05/2011 00h55

Membre (2010)
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   215  

Je trouve que la rentabilité des capitaux propres est faible. La décote me paraît donc largement justifiée et ne va pas disparaître du jour au lendemain.

De plus, je trouve qu’il y a une certaine opacité sur certaines lignes du portefeuille d’investissement.

Je suis passé à autre chose…

Hors ligne Hors ligne

 

#4 27/10/2016 20h53

Membre (2013)
Réputation :   65  

Malgré une hausse de 90 euros au moment de cette discussion à 157 euros aujourd’hui, le cercle des finances la trouve décotée

Compagnie Lebon reste ultra décotée.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 14/03/2017 08h02

Membre (2015)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   118  

Croissance en 2016 de 24%.

La cote actuelle stable à 160€ présente toujours une décote importante par rapport à l’ANR 2015 (225€). Publication des résultats complets et du nouvel ANR (pour 2016) le 29 mars après cloture.

Compagnie Lebon Chiffres daffaires 2016

Il faut aussi noter que cette société, investi à plus de 60% dans l’immobilier, est éligible au PEA, contrairement à toutes les SIIC. Un moyen de jouer l’immobilier dans le cadre du PEA.

(ceci n’est pas une recommandation d’achat, mais juste de l’information).


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#6 24/10/2018 22h13

Membre (2016)
Réputation :   113  

Bonjour,
Je me suis rapidement intéressé par cette holding immo (PEA/PEA-PME).
Cette année un dividende extraordinaire (70€ sur une action à 190€) a été distribué suite à une trésorerie abondante. Les perspectives ont l’air bonne. Les immeubles ont l’air bien placés et au vu du marché immo en 2018, je ne suis pas sûr que c’est pricé dans le prix.
Y a t-il un membre suivant cette valeur ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #7 25/10/2018 10h08

Membre (2017)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 5 Crypto-actifs
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   2514  

Bonjour Niceday, je suis actionnaire de Compagnie Lebon et j’ai renforcé récemment, mais je connais cette société beaucoup moins bien que Bifidus. Voici ce qu’il a écrit récemment sur ma file de portefeuille :

Bifidus (05/08/2018) a écrit :

Concernant Lebon le copieux dividende exceptionnel représentait quand même pratiquement 50% du cours actuel et vous ne devez pas vraiment être en moins value.
Les histoires de famille continuent de peser sur le titre et ce dividende exceptionnel a surtout permis à certain de sortir de la valeur et à bibi de s’alléger.
J’ai le faible de penser que ces histoires vont s’arranger et je me renforce à nouveau sur une valeur qui m’a toujours réussit jusqu’à présent.

PS : Malheureusement Bifidus est invisible sur le forum depuis un petit mois. Son avis et son expérience seraient utiles à beaucoup en cette période agitée. Si vous nous lisez Bifidus, revenez ! (et si, comme je le soupçonne, vous avez pris la mouche pour une bisbille sans importance, svp jetez ces broutilles à la rivière et revenez pour ce qui est bien et utile ici !)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 05/01/2022 19h10

Membre (2022)
Réputation :   0  

Quelqu’un saurait-il dire ce qui est actuellement en train de se passer chez les Lebon ? Il paraitrait qu’ils sont en train de se séparer de l’activité d’investissement dans les entreprises non cotées  qui historiquement fait la très grande part des cash flux et de la profitabilité de cette société familiale ? Merci.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 06/01/2022 09h42

Membre (2021)
Réputation :   1  

Bonjour quel information vous fait penser cela?
A titre personnel je vois au contraire que le nouveau Management rentre a présent dans les participations du groupe comme chez Securinfor récemment.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 06/01/2022 16h34

Membre (2022)
Réputation :   0  

Bonjour, ElGringo, c’est l’histoire qui se répète pour les inconscients, je crains. D’après leur site, la Compagnie Lebon vient encore une fois de montrer qu’elle ne savait pas retenir et fidéliser son équipe d’experts chevronnés du capital-développement, puisque 4 ans après le départ de l’équipe précédente c’est l’équipe nommée en 2017 qui part à son tour. Ce qui m’inquiète au plus haut poing car je vous rappelle que c’est sur cette activité que repose historiquement plus de la moitié de la profitabilité de notre bon groupe Lebon.
Quant à Securinfor je ne vois pas trop ce que vous voulez dire car la direction opé. reste entre les mains de Mr  Neves depuis que le groupe Lebon l’a acheté : www.securinfor.fr/gouvernance/
Avec grand plaisir pour poursuivre les échanges sur cette société familiale qui, si elle est reprise par un investisseur professionnel (il y avait déjà des rumeurs d’OPA en 1999 puis en 2007), pourrait valoir peut-être plus cher que son cours de bourse ?
Al.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 02/02/2022 12h01

Membre (2022)
Réputation :   0  

Personne ne s’intéressent dont à la Compagnie Lebon ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 02/02/2022 12h29

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3312  

J’ai regardé le dossier car je trouvais sympathique l’idée d’avoir une holding familiale éligible au PEA-PME.

Mais hormis la décote sur la NAV (communiquée par la société), je ne vois rien d’intéressant : c’est essentiellement une société hôtelière avec effet de levier.

La communication financière est minimaliste. Cette page est tjs datée de 2019 par exemple : Résultats, actifs, capitaux propres : les chiffres-clés Compagnie Lebon

Alors que ça prendrait 5 minutes à mettre à jour… Pas très engageant.


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #13 03/02/2022 11h07

Membre (2022)
Réputation :   0  

Bonjour, en réalité l’hôtellerie ne dégage que très peu de profitabilité même si elle pèse dans les actifs (ceci étant dit le siège de la Rue Murillo -  6 étages derrière le Parc Monceau - semble comptabilisé dans les actifs hotelliers), c’est essentiellement un fonds d’investissement dans les entreprises non cotées. Sur 10 ans d’historique les plus-values dégagées sur l’activité private ecouity  ont représenté plus de 60% des résultats annuels du groupe en moyenne ! Leur communication est totalement désaxée depuis toujours en vérité. Ca fait sûrement plus chic pour la famille Lebon Paluel d’être exploitant d’hotels de luxe que de passer pour de vulgaires traders ? J’aimerais vous entendre là dessus si vous avez des éllements.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 04/04/2022 15h00

Membre (2020)
Réputation :   56  

Compagnie Lebon continue dans le PE en étant corner investor du nouveau Fonds d’Andera Partners ex EdRIP (Edmond de Rothschild Investment Partners) spécialisé dans le co-investissement (100m€)

Compagnie Lebon va injecté 15m€ dans le fonds géré par 2 anciens d’Essling Capital (spin-off de Massena revendu par son actionnaire début 2021)


"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité […] finit par perdre les deux." B.Franklin

Hors ligne Hors ligne

 

#15 04/04/2022 17h12

Membre (2022)
Réputation :   0  

Bonjour Docks, moi je comprends plus rien à leur stratégie. Après plus de 20 ans au cours  lesquels ils ont été opérateurs en "PE "avec une équipe d’investisseurs professionnels à demeure, les voilà devenus investisseurs indirects sans équipe interne donc sans aucune prise ni contrôle sur les investissements qui seront faits. L’investissement dans un fonds de coinvestissement constituant l’échelon le plus lointain de l’investissement puisque il consiste à payer l’équipe d’Andera (surement pas gratuite !) pour investir aux cotés d’autres fonds pour booker leurs tours de table - ces derniers facturant aussi l’accès à leurs tours de table ça fait deux échelons de commissions de gestion pour l’investisseur du fonds de coinvestissement !
(Par ailleurs les opérateurs d’Andera m’ont l’air bien jeunots, chacun ayant 6  ou 7ans d’expérience maximum en coinvestissement)
Quand vous voyez que le PE a pesé +6M€ dans les résultats 2021 alors que tout le reste a perdu du gros argent (-3M€), c’est à ni rien comprendre. J’ai le sentiment fortement qu’ils cachent la misère comme ils peuvent mais ça va finir par se voir dans les résultats. Par ailleurs ils ont déclarés qu’ils avaient reconstitués l’équipe gérant les 37M€ (ce qui représnete 40% de la capitalisation boursière actuelle !) d’investissements directs mais je ne vois rien sur leur site et je n’ai pas compris que c’étaient les deux cadets d’Andera qui allaient s’en charger.
Ravi d’échangé avec vous.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #16 11/04/2022 16h08

Membre (2020)
Réputation :   56  

Bonjour Albatros21,

Vous évoquez plusieurs points intéressants et je vais essayer d’y répondre du côté de ma lunette

Après plus de 20 ans au cours  lesquels ils ont été opérateurs en "PE "avec une équipe d’investisseurs professionnels à demeure, les voilà devenus investisseurs indirects sans équipe interne donc sans aucune prise ni contrôle sur les investissements qui seront faits.

Pour comprendre cela je pense qu’il faut comprendre la dynamique équipe / sponsor dans le PE.

Les sponsors sont les acteurs avec du capital à allouer, dans le PE, il y a 2 types de sponsors, ceux sur Fonds Propres (banques / fondation / holdings / famille / UHNW) et ceux qui font appel à du capital extérieur. Les premières, aussi appelées captives, permettent de ne pas aller lever ou en tout cas pas la majorité, de capital à l’extérieur (ce qui est très chronophage) mais en contrepartie les rémunérations et la liberté d’actions sont plus limités.

Il y a donc un cycle "immuable" des captives dans le Private Equity. Les équipes "d’opérateurs" n’ont pas les Fonds pour investir sur Fonds Propres là ou des holdings ou des familles ont les capitaux. Elles fundent donc les équipes en leur confiant de l’argent. Si cela se passe bien, soit le sponsor ne peux plus suivre (les fonds grossisent à chaque vintage) soit l’intéret financier / la volonté de liberté prends le pas sur la "facilité" d’être dans une captive et donc l’équipe cherche à prendre son indépendance (c’est ce qu’il s’est passé avec Andera par exemple qui est l’ancienne captive de Edmond de Rothschid).

Et cela est d’autant plus vrai depuis 5-10 ans, à mesure que le marché de structure et devient plus matures (et que les gérants s’enrichissent dans les captives).

La conclusion pour un sponsor peut donc devenir la suivante : à quoi bon funder une équipe, "prendre les risques et les em.mer…" si c’est pour que je finance sa future indépendance et que je sois obligé de recommencer avec une autre équipe… (cf ce qui leur était déjà arrivé en 2017)

Par ailleurs, la logique d’être un investisseurs important (ou "cornerstone") est que si vous avez 15-20% du Fonds vous avez l’info, éventuellement un droit de co-investissement supplémentaire, un siège aux différents conseils et comités (d’investissement, de rémunération…) etc…. Donc vous n’êtes pas comme un "simple" investisseur vous avez une forme de contrôle (mais bien moindre qu’une équipe interne je vous l’accorde).

L’investissement dans un fonds de coinvestissement constituant l’échelon le plus lointain de l’investissement puisque il consiste à payer l’équipe d’Andera (surement pas gratuite !) pour investir aux cotés d’autres fonds pour booker leurs tours de table - ces derniers facturant aussi l’accès à leurs tours de table ça fait deux échelons de commissions de gestion pour l’investisseur du fonds de coinvestissement !

C’est vrai pour l’échelon, c’est d’autant plus vrai pour le prix (vous payez fees carried au Fonds - qui utilise d’ailleurs une partie du carried pour structurer une rétro-cession ce qui leur permet d’avoir accès aux deals, et Lebon a sa structure) mais l’intérêt ici est ailleurs, : diversifier rapidement. Sécuriser des tickets de co-investissements, sur des opérations mid-large, donc plus grosse que ce que faisait compagnie Lebon historiquement, à l’étranger c’est un axe de diversification et cela permet de ne pas être limité à la France ou aux pays limitrophes, le terrain de jeu est plus grand et les possibilités aussi.
Mais qui dit terrain de jeu plus grand dit aussi compléxité de l’activité, il y a très peu de structure en France qui sont capables de le faire et développer ce genre d’activité en interne prend 7 à 10 ans.

(Par ailleurs les opérateurs d’Andera m’ont l’air bien jeunots, chacun ayant 6  ou 7ans d’expérience maximum en coinvestissement)

Attention en PE si vous êtes bons en moins de 10 ans vous pouvez être directeur de participations, d’autant plus dans le co-investissement où l’activité est très financière / relationnelle.
Par ailleurs ils ont un peu plus d’expérience que cela puisqu’ils étaient respectivement chez Euris (casino) et Rothschild en 2006.

Quand vous voyez que le PE a pesé +6M€ dans les résultats 2021 alors que tout le reste a perdu du gros argent (-3M€), c’est à ni rien comprendre

Cela dit, la période Covid quand vous êtes très exposé Hôtellerie ça ne doit pas être très simple.

’ai le sentiment fortement qu’ils cachent la misère comme ils peuvent mais ça va finir par se voir dans les résultats. Par ailleurs ils ont déclarés qu’ils avaient reconstitués l’équipe gérant les 37M€ (ce qui représnete 40% de la capitalisation boursière actuelle !) d’investissements directs mais je ne vois rien sur leur site et je n’ai pas compris que c’étaient les deux cadets d’Andera qui allaient s’en charger.

Vous faites peut-être mention de l’opération Re-Sources ? Gérant avec c.80m€ d’actifs spécialisé dans l’investissement en régions dont compagnie lebon a pris la majorité ? C’est un autre investissement mais à priori cela n’a pas vocation à remplacer les gérants de Paluel Marmont Capital

non actionnaire

Dernière modification par DockS (11/04/2022 17h34)


"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité […] finit par perdre les deux." B.Franklin

Hors ligne Hors ligne

 

#17 11/04/2022 22h24

Membre (2022)
Réputation :   0  

Merci mais vraiment rassurant, entre l’Hôtellerie de luxe qui va prendre des années pour peut-être se remettre et l’absence totale de stratégie et d’équipe sur le capinvestissement (quelle logique entre des investissements à 800 000€ dans des TPE des hauts de France d’un côté et des coinvestissements aveugles et structurellement onéreux dans des tours de table de très grosses opérations, on peut se le demander?) , je crois que je vais me délester dès demain de ce qui me reste de mes bonnes actions !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 11/04/2022 23h33

Membre (2018)
Réputation :   76  

Membre clivant Membre assez clivant Membre clivant

Compagnie Lebon est l’exemple même de holding ou foncière ou banque où la très forte décote du cours sur l’ANR se justifie par le faible RoE (return on equity).
Comme je l’ai mathématiquement démontré sur une autre file, c’est une erreur d’investir dans une société cotée à forte décote du cours sur l’ANR quand le RoE est durablement faible (exemple typique: les CRCAM caisses régionales du Crédit Agricole, dont le RoE pathétiquement faible est entre 3 et 4%/an). Car l’ANR va progresser très lentement dans les années à venir, à la vitesse du ROE justement, et la décote aura donc toutes les raisons de persister.

Les deux seules raisons pour investir dans un titre comme Compagnie Lebon sont:
- on estime que le faible RoE n’est pas durable et on a de bonnes raisons de penser que ce RoE va se redresser de manière pérenne. Par exemple: l’hôtellerie va se redresser très fortement et augmenter *durablement* le RoE.

- OU (mais là c’est très peu probable) la société va être liquidée (elle vend tous ses actifs) dans un avenir pas trop lointain et le produit de la liquidation, à savoir l’ANR moins quelques frais, va être distribué aux actionnaires.

Bien sûr, on peut acheter des titres Lebon en pariant sur une troisième raison:
- les autres investisseurs boursiers sont stupides et ils vont bientôt acheter à leur tour ce titre en ne regardant que la forte décote sur ANR et en ne remarquant pas que c’est justifié par le faible RoE.
Du coup, le cours va monter et vous pourrez revendre vos titres plus tard avec forte plus-value à ces investisseurs stupides, qui verront ensuite immanquablement le cours rebaisser tôt ou tard. 

Ce pari peut marcher mais il est trop risqué …

Dernière modification par aleph1 (11/04/2022 23h38)

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Compagnie Lebon sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur