Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 07/12/2018 19h58 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Réputation :   35 

En grand débutant à l’époque, j’ai acheté cette action pour son rendement début 2015 pour un prix de 17 €/action, il y a eu ensuite une descente aux enfers jusqu’à 4,30 €/action il me semble, je n’ai pas été déçu du voyage !

En plus pour une action de rendement long terme c’était râpé puisque la société est basée au Luxembourg et une partie de mes dividendes était prélevé à la source par le Duché et comme j’avais logé les actions dans un PEA, aucun moyen d’obtenir un crédit d’impôt…

Je n’ai pas lâché, en renforçant à la baisse plusieurs fois, mais ce fut une expérience stressante (mais enrichissante)… J’ai abandonné le navire en mai 2018 avec une légère PV et sa cotation à l’époque était remontée à 9 €. Donc aucun regret (bien au contraire) d’avoir tout vendu à cette époque…

Notre hôte IH avait présenté DNXCORP lors de ses newsletters : Newsletter boursière #179 en précisant sur cette actions "mais les choses peuvent également mal tourner".

Sinon, je n’ai pas de retours d’informations objectif sur cette entreprise, j’apporte ici juste mon expérience. Ceci dit, si j’aurais acheté du Atos ou Altran en mars 2015 et conservé depuis, j’aurais eu un bel remontée pour finalement rester sur place. Pour le moment seule CapGemini tire un peu son épingle du jeu. Par contre ces 3 dernières sont des Bigs Caps qui ne sont pas comparables à DNXCORP où les volumes par jour sont insignifiants et potentiellement très volatile.

Hors ligne

 

#52 20/02/2019 23h29 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Réputation :   

Bonjour.

Aux actionnaires de DnxCorp, j’informe qu’un pacte d’actionnaires minoritaires de la société se constitue actuellement.

En effet, devant les chutes récurrentes de chiffre d’affaire depuis plusieurs années et qui ne semblent pas prendre fin, les communications à minima du management, ainsi que la non distribution de l’acompte sur dividende en janvier, pourtant annoncée lors des résultats semestriels de 2018, il nous semble important de commencer à nous réunir en tant que minoritaires.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la démarche, si vous êtes intéressé(e) pour être représenté et faire entendre votre voix lors des prochaines AG, merci de me contacter en MP.

Dominique Labis, actionnaire de la première heure, et à l’origine de ce regroupement, sera votre interlocuteur.

La prochaine AG de la Société devrait avoir lieu aux alentours de la 1ère quinzaine du mois de mai.

En comptant sur la participation de chacun(e) d’entre vous.

Bien cordialement.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#53 15/03/2019 14h29 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Réputation :   

Le 12 mars 2019, la Société DNXCorp publie ses résultats annuel 2018, pour l’exercice clos le 31/12/2018.

Pour la Nième année consécutive, la débâcle et le désastre s’accentuent.

Dans une époque où les activités de webcam sont en pleine explosion dans le monde entier, où nos concurrents enregistrent des bénéfices records, DNXCorp trouve le moyen, à la fois ahurissant et surréaliste, d’afficher un CA en perte : - 11,90 %.

Le résultat opérationnel recule de - 27,20 % et le résultat net des activités poursuivies de - 30,50%. Mais si on y inclue les activités cédées, la chute est bien plus sèvère puisqu’on arrive à une baisse de – 53,50 % !

-----------
Nous ne tenons pas compte du Goodwill dont l’application principale sur BESITE est contestable et demande des explications. En effet, la fermeture de BESITE et sa dissolution, d’un simple trait de plume, alors que l‘entreprise a été payée 35Me et qu’elle a contribué activement à la création des activités webcam reste suspect. Cela demande réflexion.
-----------

La rentabilité perd encore -17,35 % sur l’exercice. C’est incompréhensible quand on connaît la très haute rentabilité sur les activités webcam et leurs produits dérivés.

La décision de ne garder que 14,33 % de Syscommerce, après tant d’efforts et d’argent dépensé pour développer l’activité dans le domaine des paiements web est regrettable. Le maintien d’une participation située entre 49 et 51 % aurait été plus judicieuse. Cela montre le manque de constance et le flottement de la gouvernance.

Le fait que DNXCorp soit dégagé de tout emprunt bancaire, montre clairement qu’aucun projet n’est en cours et qu’aucune initiative de développement interne ou externe n’est en préparation.


En conclusion, l’activité de la Société DNXCorp est en profonde régression et aucune dynamique entrepreneuriale n’apparaît à l’horizon, alors que l’activité fondamentale du groupe est, elle, en pleine explosion et que nos concurrents encaissent des millions.


L’entreprise à l’allure d’un navire en plein pot au noir, voiles baissées, sans capitaine, équipage endormi et sans cap déterminé. Les cales prennent l’eau et nous pouvons être très inquiets de voir la ligne de flottaison vitale se rapprocher dangereusement de la surface.

Cela est désolant de voir une telle société abandonnée, délaissée par sa gouvernance, alors que son secteur d’activité et en pleine croissance.
Apparemment l’ ENVIE n’existe plus dans cette entreprise.

Nous demandons donc, aux actionnaires minoritaires et ultra-minoritaire de réagir face à cette débâcle, alors que l’introduction en bourse en 2007, dans un domaine immensément porteur et ludique laissait entrevoir des perspectives éblouissantes.

Introduit en bourse en avril 2007 à 35 E, le titre de la société a perdu, en 12 ans, - 85% de sa valeur initiale. Et, en 7 ans, -74 %.

Les investisseurs entrés il y a 3 ans, ont pu gagner, quant à eux, environ 3 %. Mais très vite reperdus en un an, puisque la perte apparaît à près de -16 %.

Sur 6 mois, elle affiche -19 %. Cela indique que le positionnement de l’entreprise n’a pas non plus été à la hauteur des espérances des actionnaires récents.

**********

Nous demandons une explication détaillée, métier par métier, site par site, sur la baisse de CA des services web.

Nous demandons, en détail, la contribution exacte de chaque pôle d’activité : à savoir :
-          Réseau webcam.
-          Réseau rencontre.
-          Réseau social.

Le détail en CA des principaux sites : à savoir :
-          Xcams.
-          Webcamsex.
-          EdenFlirt.

Nous voulons une évaluation réelle des causes précises du déclin d’activité (publicité, affiliations, délégations, impact des modérations, animations, promotions, mise en valeur des rooms, développement du business par rooms, présence sur les produits dérivés). 

Nous voulons des précisons sur les activités minoritaires.
-          Quelles sont-elles réellement ?
-          Quelles sont les participations détenues ?
-          Identité des partenaires majoritaires dans les activités minoritaires ?
-          CA par participations.

Quelles ont les stratégies d’avenir de DNXCorp ?
-          Développement des sites phares.
-          Mise en valeur des acteurs.
-          Merchandising des produits dérivés.
-          Création ou Acquisition de nouveaux modules.

Enfin, quel projet futur pour le staff actuel ?
-          Désengagement, vente à un concurrent ou autre ?

Compte tenu de la trésorerie, la sous-valorisation de l’entreprise est-elle normale ou au contraire, largement justifiée par le fait du manque de projets et du désintérêt manifeste du management et de l’équipe actuelle pour l’activité dans le secteur des webcams et plus particulièrement, dans le milieu des métiers du charme en général ?

Actionnaires Minoritaires, posez vos questions, sur ce forum, ou bien en MP.

L’AG DE DNXCorp est fixée au 9 mai 2019. Nous y serons pour représenter les "petits porteurs". Un formulaire de procuration pour les votes à l’AG sera prochainement disponible. Rejoignez-nous.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par domtomh (15/03/2019 14h38)

Hors ligne

 

#54 15/03/2019 16h31 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2079 

DNXcorp, il suffit de voir son site internet pour comprendre :
DNXcorp

Le site internet rappelle le style des années 2000… Pour une entreprise du secteur, c’est un comble !

Résultats Annuel 2018 a écrit :

**Après  5  années  d’efforts  et  d’investissement  pour  développer  des  services  dans  l’univers  des paiements web, les résultats obtenus sont apparus insuffisants. Le Conseil d’Administration a donc jugé qu’il était préférable pour le Groupe et ses actionnaires de de se concentrer sur les activités historiques à forte marge. Le Groupe luxembourgeois EmpCorp, un acteur dynamique des paiements web, s’est montré  intéressé  par  cette  activité  Paiements,  souhaitant  intégrer  les  marchands,  les  solutions techniques et la licence d’Établissement de Paiement, concentrés dans la filiale Syscommerce de DNXcorp.  Les  actionnaires  d’EmpCorp  ont  donc  souscrit  à  une  augmentation  de  capital  de Syscommerce pour en prendre le contrôle, par apport des titres d’EmpCorp. DNXcorp reste actionnaire à hauteur de 14,33% de Syscommerce. Cette participation est valorisée 1,4 M€ au 31 décembre 2018. En accord avec la norme IFRS 5, l’activité Paiements a été considérée comme cédée. En conséquence, le chiffre d’affaires de l’activité Paiements a été retraité du chiffre d’affaires global du groupe. Cette activité abandonnée a généré un chiffre d’affaires de 1,1 M€ sur l’exercice 2018.

Donc en gros, DNXcorp continue à vendre du "divertissement pour adultes" et sa diversification a échoué. Mais sincèrement, au jour d’aujourd’hui, qui va payer pour voir des vidéos pornos ?

Quant aux accessoires pour adultes, c’est comme tout le reste, Amazon.fr est passé par là et les gens achètent là-bas maintenant.

Dans le rapport annuel 2017, on peut lire que le Président du CA a touché 700 k€ d’honoraires au titre des services marketing et stratégie. Quant à l’administrateur délégué, il a touché 182 k€.

Bref, il paraît assez clair que la baisse est complètement inexorable, et que le management se rémunère copieusement en attendant le déclin final.

Tout cela était assez prévisible du reste, voir mon message de 2015.

Hors ligne

 

#55 15/03/2019 16h40 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Réputation :   12 

Ce qui m’a toujours interpellé avec cette entreprise, c’est que dans le rapport annuel l’activité historique (divertissement pour adulte) n’est pratiquement évoqué nulle part, comme si l’entreprise en avait honte. Si bien qu’on a du mal à comprendre le business, idem en regardant le site corporate : le groupe est "spécialisé dans la valorisation d’audience sur internet" kesako ? Pas un mot qui laisse à penser qu’ils sont dans l’industrie du porno.

Hors ligne

 

#56 15/03/2019 17h18 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   113 

Ah Dreamnex.
Je me souviens avec nostalgie de son "introduction" en bourse.
Son prospectus avec les graphiques de "Pénétration" des vibromasseurs par pays (l’Islande était leader mondial avec environ 55% des femmes possédant un tel outil tandis que la France était vers 25%).
Surtout avec sa stat massue des 40% de femmes chinoises détentrice d’un vibromasseur, si bien que le calcul fut vite fait: plus de 250m de tels objets étaient donc en circulation.

La croissance en France allait être fulgurante!

Hors ligne

 

[+1]    #57 15/03/2019 20h43 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Réputation :   

@ Sheeplooser:

Cela est tout à fait juste. DNXCorp et son management a honte de ses activités. Chez DNXCorp, on se retranche derrière un politiquement correct en faisant croire que l’on travaille sur des sites web généralistes et que le X n’est que marginal alors que c’est la principale activité.

Dans ces conditions, cela ne peut pas marcher. C’est ahurissant de ne pas assumer son métier à ce point et de se cacher de l’activité du X qui est, maintenant, devenue une norme sociale.

Non seulement on ne comprend pas son business, mais nous n’avons aucune visibilité sur les produits et leurs rentabilités.

Nous voulons chez DNXCorp des personnes fières de travailler dans le milieu du X et heureuses de faire partager au public et aux actionnaires cette magnifique activité à la fois ludique et très rémunératrice.

Le management doit changer.

@ kiwijuice :

Absolument ! Nous avions des espérances énormes, non sur la taille des objets en question smile , mais sur le nombre qu’il fallait distribuer.

Et, effectivement, le marché est en pleine expansion. L’arrivée des objets connectés le fait exploser encore plus.

Hélas ! Mille fois Hélas ! DNXCorp, en ayant vendu Sexyavenue est passé à côté de ce juteux marché. Plus encore, les sextoys sont les objets indispensables à l’activité sur les webcams. Se retrouver en dehors de ce marché, ne pas en profiter et ne pas être les fournisseurs officiels des camgirls de nos sites est une aberration totale.

@ InvestisseurHeureux :

Le site internet de DNXCorp  est plus qu’insignifiant. Il est inexistant. Pour une société du milieu de la Tech, c’est incroyable ! Il est dans le style des années 2000, fait par un étudiant à peine sorti du Bac.

De plus, le site internet devrait refléter l’activité réelle de la société avec présentation des produits, métiers par métiers. Or, il n’en n’est rien.

La tentative de changement d’activité de la société a été un cuisant échec.

En effet, si une diversification dans les systèmes de paiement avait un sens par rapport à l’activité des webcams et l’usage du Token sur les sites, vouloir en faire une activité principale a été une hérésie. Les gens de DNXCorp ne sont pas banquiers. Ce n’est pas leur métier et il y a des entreprises bien plus performantes dans ce domaine.

Naturellement, il était nécessaire de quitter un métier que l’on ne sait pas faire.

* A la question : « qui paye actuellement pour voir des vidéos X », là, il faut bien connaître et bien comprendre le métier :

Plus personne ne paie, réellement, pour visionner des vidéos X car pratiquement tout est gratuit sur Internet. Ce sont les abonnements sur les sites de diffusion qui font les recettes. Et elles sont bien maigres. C’est pour cela que tous les producteurs de X sont actuellement en difficulté.

L’avantage des webcams et leur vraie valeur ajoutée, c’est le contact en direct et la relation personnelle qui se créent entre les consommateurs, les actrices et acteurs.

Le client lambda se détourne avec raison des films classiques, où l’on voit toujours la même chose, avec la même routine insipide et lassante, d’une qualité souvent très médiocre.

L’interaction et la réalité augmentée avec les modèles, les actrices et les acteurs donnent une toute autre dimension et c’est là que se joue l’intérêt et le business des webcams.

DNXCorp n’a rien compris et ne fait aucun travail dans ce sens.

En ce qui concerne Amazon et les produits sexshop, Amazon n’est pas un acteur important car ce n’est pas un spécialiste du domaine.

Avoir une activité dans ce domaine est très profitable, surtout si on se spécialise dans certains produits de tendance, notamment et particulièrement dans celui des objets connectés et les articles spécialisés.

La vente de Sexyavenue a été, aussi, une des erreurs stratégiques de DNXCorp.

Le management se rémunère copieusement car il travaille dans un domaine où l’argent coule à flot et il n’a aucunement l’intention d’en faire profiter ni la société, ni les actionnaires.

Sans une reprise en main dynamique et une réelle volonté d’entreprendre dans le monde magnifique du charme, le déclin de la société est inexorable.

Il est temps de réagir.

Bien cordialement
Dominique Labis.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par domtomh (15/03/2019 20h50)

Hors ligne

 

#58 16/03/2019 11h16 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Réputation :   

Je vous appuie ne laissons pas le management se servir sur cette montagne de cash (quasiment la capitalisation actuelle si je ne m’abuse) en restant immobile. Pourquoi ne pas créer un site à l’image de ce qui a été fait pour graines voltz ou softimat ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#59 16/03/2019 11h37 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Réputation :   

Actionnaire et abonné des daubasses, je les ai informés afin de se coordonner.

Indépendamment je pense me débarrasser de cette valeur.

Je n’ ai aucune envie de soutenir du porno

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#60 16/03/2019 11h43 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2079 

domtomh a écrit :

En ce qui concerne Amazon et les produits sexshop, Amazon n’est pas un acteur important car ce n’est pas un spécialiste du domaine.

Avoir une activité dans ce domaine est très profitable, surtout si on se spécialise dans certains produits de tendance, notamment et particulièrement dans celui des objets connectés et les articles spécialisés.

La vente de Sexyavenue a été, aussi, une des erreurs stratégiques de DNXCorp.

Je pense que vous vous trompez. :-)

Regardez :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_dnxcorp-sexyavenue.gif

Viennent ensuite dans les premiers résultats naturels : amazon, cdiscount et la fnac.

Dans une autre vie, j’ai eu une boutique dans le secteur d’activité. La meilleure année c’était 2010. Ensuite, il y a eu une concurrence pléthorique, le coût des annonces Google AdWords a augmenté et ruiné la marge.

Si vous regardez les sextoys sur amazon, vous verrez une abondance de commentaires, preuve que c’est devenu un canal de choix sur ce type de produits.

De mon point de vue, il y a longtemps que DNXcorp est condamné : le secteur est simplement trop concurrentiel.

La problématique principale aujourd’hui repose sur la rémunération du management vs la rémunération des actionnaires minoritaires, pendant les années qu’il reste à vivre à la société.

Hors ligne

 

#61 17/03/2019 23h14 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Réputation :   

@ Chip :

Oui. C’est une très bonne idée. Pourriez-vous, s’il vous plait, développer et nous dire comment vous voyez cela ?

Si vous avez des questions à poser pour le jour de l’AG, vous pouvez déjà les formuler afin que nous commencions à y réfléchir.

-------
@ nostalgie :

Pensez-vous que DNXCorp corresponde aux critères retenus par le site des "Daubasses" pour figurer dans sa liste ? Si oui, pouvez-vous préciser ?

Il est vrai qu’un bon investisseur doit bien comprendre dans quoi il investit et être responsable de son investissement. Si on n’est pas fier de travailler dans les métiers du charme, assumer et soutenir ces activités sans réserves, effectivement, il vaut peut-être mieux rester à l’écart.

-------
@ InvestisseurHeureux :

DNXCorp n’a aujourd’hui plus aucune activité dans la vente des produits sexshop depuis la vente de Sexyavenue.

Oui, vous confirmez que les sextoys sont devenus des produits de grande consommation. La concurrence dans ce domaine est logique et elle est bénéfique pour les consommateurs. Dommage d’être absent de ce marché.

Comme on constate que cela se vend comme des petits pains dans le monde entier, ne pensez-vous pas qu’il faudrait employer les méthodes de la grande distribution, petits prix, petites marges, mais grande diffusion… ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#62 18/03/2019 11h22 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2079 

domtomh a écrit :

Comme on constate que cela se vend comme des petits pains dans le monde entier, ne pensez-vous pas qu’il faudrait employer les méthodes de la grande distribution, petits prix, petites marges, mais grande diffusion… ?

C’est ce qu’essayent de faire Zalando, etc., mais c’est très difficile sur internet d’appliquer les techniques de la grande distribution, car :

1) vous avez des frais d’envoi unitaires élevés incompressibles que vous ne refacturez pas aux clients (les clients ne veulent plus payer de FDP)

2) les clients n’hésitent pas à commander un seul produit, alors qu’en supermarché, ils ont des caddies énormes pour ne pas être venus pour rien

Donc sincèrement, que DNXcorp se concentre sur les activités scalables à forte marge n’est pas choquant.

Si je me mets à la place du management, j’essaierais de tenir le plus longtemps possible, tout en m’octroyant un bon salaire, mais je ne me lancerais pas dans des investissements possiblement ruineux, avec un RoI incertain…

Hors ligne

 

#63 Hier 18h17 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Réputation :   

Créée en 1999, DNXCorp (ex Dreamnex) est toujours là 20 ans plus tard, alors que beaucoup d’acteurs du secteur ont mis la clé sous la porte.

@ IH,

Pensez-vous que le management actuel n’est pas capable de développer des activités pérennes et extensibles dans le domaine du charme, sachant qu’historiquement ce domaine d’activité a toujours été en permanente évolution et a toujours généré de très bons profits ?

Pensez-vous vraiment qu’il n’y aurait plus rien à investir dans l’univers du charme ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#64 Hier 18h36 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2079 

Disons que si c’était [si] simple, je suppose que le management l’aurait déjà fait…

Il est là depuis longtemps, il connaît le secteur mieux que vous et moi.

Mais on devine que le secteur est plus concurrentiel qu’il ne l’a jamais été.

Hors ligne

 

#65 Aujourd'hui 03h30 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Membre
Réputation :   

Cher IH, au vu de votre réponse, il me semble intéressant d’approfondir un petit peu le sujet.

InvestisseurHeureux a écrit :

Disons que si c’était [si] simple, je suppose que le management l’aurait déjà fait… Il est là depuis longtemps, il connaît le secteur mieux que vous et moi.

J’interprète cette réponse comme suit :

Interprétation a écrit :

" Bah ! si ça va si mal, le management est compétent. Donc c’est normal. Il est là depuis longtemps donc il connaît bien son métier."

Mais est-ce si évident que cela ?

1/ Vous dites que le secteur est fortement concurrentiel : la concurrence ne devrait-elle pas être une excellente chose pour un chef d’entreprise, à la fois stimulante et excitante ? Et dans un secteur en pleine évolution ? N’y a-t-il pas de forte concurrence dans le pétrole, le téléphone ou dans les yaourts ? Ce qui n’empêche pas les sociétés leader de leur marché à continuer à engranger de somptueux bénéfices ?

2/ Ne serait-ce pas plutôt un problème de management, impliqué aujourd’hui de manière extrêmement marginale dans la gestion de cette société ? L’usure du temps n’aurait-il pas fait son œuvre ?

3/ Ne pensez-vous pas qu’il faudrait à cette société, un vrai professionnel du métier, complètement immergé dans le monde de l’activité ? Qui n’ait pas honte de son métier ? Qui assume complètement ? Qui continue à penser à son développement ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par domtomh (Aujourd'hui 03h32)

Hors ligne

 

#66 Aujourd'hui 12h24 → DNXcorp, ex-DreamNex : une société internet d'avenir ? (dnxcorp, dreamnex, internet)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2079 

Cela me semble un dialogue sans fin…

J’ai du mal à comprendre ce que vous ne comprenez pas pour être honnête !

Aujourd’hui, il est très facile d’avoir accès à du porno gratuit.

Qui va payer pour du porno ? Quelques aficionados qui veulent de la webcam "personnalisée" ?

On devine déjà que cela réduit sérieusement la taille du marché.

Ensuite vous tapez "webcam porno" sur Google, vous avez des milliers de sites.

Comment voulez-vous établir une position concurrentielle forte là-dedans ?

Éventuellement, on peut imaginer un business modèle basé sur du porno gratuit et une monétisation publicitaire du site en question, mais la marge est pas du tout la même et il faut une infrastructure technique toujours plus coûteuse pour héberger les vidéos en question.

domtomh a écrit :

1/ Vous dites que le secteur est fortement concurrentiel : la concurrence ne devrait-elle pas être une excellente chose pour un chef d’entreprise, à la fois stimulante et excitante ? Et dans un secteur en pleine évolution ? N’y a-t-il pas de forte concurrence dans le pétrole, le téléphone ou dans les yaourts ? Ce qui n’empêche pas les sociétés leader de leur marché à continuer à engranger de somptueux bénéfices ?

Vous rigolez ? Un environnement hyper-concurrentiel est un cauchemar pour un chef d’entreprise, ce n’est pas stimulant, mais plutôt déprimant de travailler dur pour gagner moins.

Si les grosses sociétés arrivent à gagner de l’argent dans ce type d’environnement, c’est justement parce qu’elles ont une position relativement dominante, construite durant des décennies.

Bref, mettez-vous à la place du management de DNXCorp, et dites-moi ce que vous faites ?

Vous investissez où et dans quoi ?

Ou alors vous laissez lentement la société décroître, vous vous rémunérez le plus longtemps possible et vous réinvestissez votre salaire ailleurs ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech