Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 05/03/2015 22h36 → QE européen : comment profiter d'un QE Européen ? (qe bce assouplissement quantitatif)

Membre
Réputation :   20 

mehdi57 a écrit :

Bonsoir,

Je me suis peut être mal exprimé,je ne souhaite pas savoir comment fonctionne le QE mais savoir quel intérêt a la BCE d’acheter des obligations a taux négatif.

L’intérêt est de refinancer les banques européennes en rachetant les obligations qu’elles détiennent en échange de cash tout frais. C’est un sauvetage déguisé des banques pour essayer d’éviter leur faillite future quand la bulle obligataire va exploser. Ainsi ce seront les banques centrales qui assumeront les pertes lorsque ces obligations verront leur valeur s’effondrer.

Hors ligne

 

#27 06/03/2015 12h30 → QE européen : comment profiter d'un QE Européen ? (qe bce assouplissement quantitatif)

Membre
Réputation :   131 

Rien ne vaut un bon schéma pour comprendre le QE.
http://www.alterecoplus.fr/sites/default/files/public/styles/media_image_full_height/public/media/quantative_easing.jpg?itok=84_kK34H

Hors ligne

 

#28 07/03/2015 18h49 → QE européen : comment profiter d'un QE Européen ? (qe bce assouplissement quantitatif)

Membre
Réputation :   -1 

Edit modération: Merci d’utiliser la fonction recherche et de rattacher vos questions au bon sujet, plutôt que de créer une file dès que vous avez une question

Quelles valeurs privilégier avec le QE qui commence lundi 09 mars ?

Bonjour,

Tout est dans le titre, les rachats de la BCE commençant ce lundi 09 mars et qui va durer 2 ou 3 ans, quelles sont les valeurs à privilégier à l’achat à horizon 24/36 mois donc LT ?
Je suppose
- les bancaire mais lesquelles, BNP semblant patiner dans la semoule depuis quelques temps malgré la hausse fulgurante du CAC
- autres ??

Merci de vos avis sur cette opération de la BCE et sur vos idées pour en profiter au maximum en tant que particulier …..

Hors ligne

 

#29 08/03/2015 10h33 → QE européen : comment profiter d'un QE Européen ? (qe bce assouplissement quantitatif)

Membre
Réputation :   115 

@dadou36
vous demandez s’il faut privilégier les bancaires dans le contexte de QE

cela m’a fait penser à un gérant français réputé dont j’ai vu l’interview récemment. il expliquait qu’il resterait comme un bon nombre d’investisseurs à l’écart des banques car :
- il n’y a pas de croissance réelle significative de l’économie et que les banques ont toujours performé en période de croissance de PIB seulement,
- le taux sans risque est de l’ordre de zéro, et qu’on ne peut attendre d’une banque aujourd’hui des résultats convenables puisque les réglementations nouvelles de solvabilité qui pèsent sur les banques ne leur permettent plus de prendre des risques. Ou alors elles prendraient des risques cachés…
- enfin, il rappelait que la concurrence des financières sur internet à faibles marges va massacrer les banques traditionnelles dans les années à venir.

enfin depuis 2008 les indices avec financières ont sous performé les mêmes indices hors financières.

bon dimanche.

Hors ligne

 

#30 08/03/2015 20h02 → QE européen : comment profiter d'un QE Européen ? (qe bce assouplissement quantitatif)

Membre
Réputation :   131 

Hello,

Comment profiter du QE sans risques ?

- Emprunter à très bas taux en Europe. Ils devraient rester bas encore un bon moment, sinon on aurait pas de QE.
- Profiter de la hausse des taux aux US qui va bientôt arriver, en achetant des emprunts d’Etat US.
- Engranger les profits sans faire aucun effort en profitant du différentiel de taux.

Le hic, c’est que je ne sais pas si c’est accessible pour le particulier (faisabilité, frais).

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (08/03/2015 20h07)

Hors ligne

 

#31 08/03/2015 20h43 → QE européen : comment profiter d'un QE Européen ? (qe bce assouplissement quantitatif)

Membre
Réputation :   371 

Zeb bonsoir

"comment profiter du QE? sans risques"

Le "sans risques" n’existe pas.

Pourquoi dites vous en achetant des emprunts d’état USA ??
Ces obligations ne rapportent pratiquement rien … au max 2.7 % sur plus que 30 ans
Une remonter des taux les fera baisser en valeur ne croyez vous pas?

Il me semble plus logique d’acheter des obligations en USD de corporations … ou le rendement est en mienne 2 a 4 fois le rendement des Treasuries. Et ainsi se protéger d’une baisse de prix grâce a un coupon de 6 préférablement 7 et plus.

Oui pour emprunter en euros et acheter sur levier Lombard des obligations en USD a bon rendement. Ca se fait couramment. Mais attention a une baisse de l’euro …surtout si la remontée de l’euro se fait attendre pendant 2 ou 3 ans… ou plus?

Je ne sais pas quand les taux vont effectivement monter aux USA et de combien …mais ça risque d’etre très peu et lentement…
En attendant vaut mieux encaisser du coupon de 7% en IG ou 9% en moyenne en HY donc un rendement nettement plus eleve.

Dernière modification par sissi (08/03/2015 20h45)

Hors ligne

 

#32 08/03/2015 20h49 → QE européen : comment profiter d'un QE Européen ? (qe bce assouplissement quantitatif)

Membre
Réputation :   128 

"zeb" a écrit :

Comment profiter du QE sans risques ?

Cela reste un jeu spéculatif dangereux car les monnaies vont elles aussi s’ajuster en fonction du différentiel de taux. Si on attend la hausse des taux US, on aura peut-être un différentiel de taux plus élevé, mais on aura aussi moins de dollars pour le même montant en euros.

Par ailleurs inutile d’attendre le QE : aujourd’hui déjà les emprunts à 10 ans US payent 2,25 % (voir newsletter de IH), et il est possible d’emprunter des euros en in fine (on ne rembourse que les intérêts) à durée indéterminée (cela prend la forme d’une autorisation de découvert) à ~ 1,5 % (marge de la banque, négociable) + EURIBOR 3 mois (0,036 % en ce moment).

Evidemment votre capital peut varier pendant ces 10 ans en fonction des marchés de taux, du change… Je ne poursuis pas davantage, vous aurez compris.

Dernière modification par Derival (08/03/2015 20h52)

Hors ligne

 

#33 18/04/2015 08h48 → QE européen : comment profiter d'un QE Européen ? (qe bce assouplissement quantitatif)

Membre
Réputation :   115 

vendredi 17/4/2015 : CAC -1,6%, EUROSTOXX 600 -1,8%.

Je note qu’on n’avait pas vu une baisse journalière de cette ampleur depuis tout début janvier 2015…Respiration normale sans doute, ou plafonnement momentané du rallye dans le contexte de QE ?

Et pendant ce temps, l’air de rien, l’indice Emerging markets a repris 12% en un mois (VS CAC +2%). Il n’y a donc pas que les actions européennes qui attirent…

Dernière modification par skywalker31 (18/04/2015 08h48)

Hors ligne

 

#34 25/09/2017 12h44 → QE européen : comment profiter d'un QE Européen ? (qe bce assouplissement quantitatif)

Membre
Réputation :   120 

andreiev a écrit :

@IH

On s’éloigne du sujet, mais je voudrais réagir à votre assertion selon laquelle la BCE aurait propulsé les cours à des niveaux « artificiels ».

C’est une idée communément exprimée mais… le niveau des cours est toujours dépendant du niveau des taux d’intêret « sans risque » (et de bien d’autres choses, certes). Du coup, soit ils sont toujours artificiels car le taux sans risque est toujours manipulé par la banque centrale dont c’est le job. Soit ils ne sont pas particulièrement artificiels, aujourd’hui comme hier.

Désolé pour le hors-sujet, je voudrais répondre à Andreiev (sans parler à la place d’IH).

Il est vrai que la banque centrale influence toujours le taux sans risque mais :

1) En temps normal, la banque centrale joue directement sur les taux à (très) court terme sur le marché monétaire. Par exemple la BCE cherche normalement à maintenir le taux EONIA (au jour le jour) près de son taux principal (le taux minimum des opérations hebdomadaires). Ce taux à très court terme influence de proche en proche le taux de financement des banques sur des maturités plus longues, puis le taux des prêts bancaires, donc les taux de financement de l’économie réelle (transmission de la politique monétaire), y compris les taux de financement de l’Etat (qui peut servir comme taux "sans risque" dans l’évaluation des cash-flows actualisés d’une entreprise). En temps normal, l’influence de la politique monétaire sur les taux "sans risque" à long terme est donc très indirecte.

2) Avec les politiques d’assouplissement quantitatifs (QE), les banques centrales influencent beaucoup plus directement les taux "sans risque" à long terme. En achetant massivement des obligations d’Etat (y compris sur des maturités longues), elles font baisser à dessein les taux "sans risque", afin de faire baisser les taux de financement de l’économie réelle et d’encourager ainsi l’investissement. Ces politiques sont justifiées quand le taux des opérations de politique monétaire (donc le taux de refinancement des banques auprès de la banque centrale) ne peut plus être baissé (quand il atteint le niveau zéro, voire légèrement négatif), alors que l’économie réelle a besoin d’expansion monétaire.

3) En outre, les programmes d’assouplissement quantitatif "chassent" les investisseurs des investissements peu risqués (obligations d’Etat), en les "poussant" vers les investissements plus risqués (actions et autres) : outre l’effet désincitatif des taux très faibles sur les obligations d’Etat, les montants achetés par les banques centrales sont tels qu’il y a des effets d’évictions des investisseurs, poussés vers les marchés actions (ainsi que vers les marchés étrangers, ce qui tend à déprécier la devise, et donc à soutenir les exportations).

Il est donc exact de dire que les politiques d’assouplissement quantitatifs soutiennent les marchés actions, contribuant largement à la hausse des multiples de valorisation.

[Pour ma part, je n’irais pas jusqu’à parler de "manipulation", car (1) les politiques d’assouplissement quantitatif sont justifiées par le contexte macroéconomique, et (2) les banques centrales sont bien conscientes des risques associés à une hausse excessive des valorisations sur les marchés boursiers, et intègrent ce facteur dans leur prise de décision. Le challenge pour la BCE est que la hausse des valorisations sur les marchés boursiers a jusqu’ici eu des effets assez décevants pour l’investissement dans l’économie réelle et pour la consommation (effets de richesse faibles).]

Encore désolé pour ce hors-sujet sur une file (les avantages de la capitalisation) très pertinente.

Message édité par l’équipe de modération (25/09/2017 13h20) :
- déplacement du message dans une file plus appropriée

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech