Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Quel est votre type psychologique d'après le test de Myers Briggs ?


Personnalité "Le Superviseur" (ESTJ)

10% - 8
Personnalité "L'Executant" (ISTJ)

10% - 8
Personnalité "Le Soutien" (ESFJ)

2% - 2
Personnalité "Le Nouricier" (ISFJ)

2% - 2
Personnalité "Le Promoteur" (ESTP)

1% - 1
Personnalité "L'Acteur" (ESFP)

2% - 2
Personnalité "L'Artisan" (ISTP)

2% - 2
Personnalité "L'Artiste" (ISFP)

0% - 0
Personnalité "Le Directeur" (ENTJ)

6% - 5
Personnalité "Le Visionnaire" (ENTP)

3% - 3
Personnalité "Le Scientifique" (INTJ)

26% - 21
Personnalité "Le Penseur" (INTP)

11% - 9
Personnalité "Le Donnateur" (ENFJ)

3% - 3
Personnalité "L'inspirateur" (ENFP)

3% - 3
Personnalité "Le Protecteur" (INFJ)

8% - 7
Personnalité "Le Guérisseur" (INFP)

2% - 2
Nombre de votants : 78

[+5]    #1 02/04/2011 12h05

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   241  

Salut,

Le test Myers Briggs m’a énormément aidé à me positionner dans le monde, à me comprendre, assumer mes choix et mes préférences… C’est un miroir dans lequel on peut se découvrir, et aussi une grille de lecture pour mieux comprendre les autres. Ca peut aussi vous économiser beaucoup d’efforts si vous cherchez à rentrer dans un comportement que vous jugez "meilleur" alors que ce n’est tout simplement pas votre nature.

Ce qu’il m’a apporté

Par exemple, il m’a permis de comprendre que je n’étais pas fait pour les todo lists, les objectifs écrits, chiffrés et "SMART", les "actionable items" tout ce qu’on veut. Ce n’est pas du tout ma tasse de thé.
Du coup, j’ai arrêté de me sentir coupable de ne pas correspondre à beaucoup de conseils standard du développement personnels : ils s’adressent à un public différent. En revanche, j’ai assumé mes valeurs personnelles, mon comportement "naturel", le fait de préférer commencer des projets plutôt que de les terminer, etc.

Passer le test

En préambule, c’est un test assez complexe, avec des subtilités, je me suis beaucoup intéressé à ca et j’ai un fait un gros dossier à la maison… Ca peut prendre beaucoup de temps de trouver son positionnement, les tests que je propose ne fourniront qu’une première idée qu’il faudra creuser par la suite ! Evidemment, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse.

Donc… Pour déterminer un type Myers-Briggs, il faut passer un test avec des questions. Le test officiel est soumis à certification, il y a néanmoins sur internet de multiples ressources (de qualité parfois inégale) permettant de se faire une idée de son type.

Voilà une version correcte in English avec 72 questions :
Personality test based on C. Jung and I. Briggs Myers type theory
ou :
Free Personality Test | Personality Type Test | Find who you are

Une version en français
Supertest : le site de tous les tests et quizz
(le résultat est donné en bas, dans les petites paragraphes, il suffit pour l’instant de noter le "code" à 4 lettres).

Une version en français, sans questions mais en auto positionnement :
Test. Quel est votre style de résolution de problème ? MBTI et Socionics. Jean-Louis Swiners

Un autre test très complet, en anglais :
Free personality test, type descriptions, relationship and career advice   | 16Personalities

Le résultat

Au final, on arrive un type formé de 4 lettres : E ou I , S ou N , T ou F , J ou P.
Le résultat est de la forme INFP, ESTJ, etc. Il s’agit, pour chaque critère, de préférences, un peu comme droitier ou gaucher. On sait faire les deux, mais on est habitué à utiliser un côté mieux que l’autre.

Mon conseil, c’est de faire plusieurs tests différents et de voir si les résultats coïncident.

Après, une fois qu’on connaît son type, il faut le valider, pour ça, faut lire des descriptions (les lettres sont parfois trompeuses dans leur sens), regarder les autres types, bref savoir où on se retrouve.

L’interprétation

Une description des types (en anglais) :
The Sixteen Personality Types - High-Level
TypeLogic Home Page

Certains sites estiment aussi les professions les plus choisies… Bon, ca vaut ce que ca vaut.



Chose amusante : sur le forum de Jacob de "Early Retirement Extreme", il y a énormément d’INTJ : il faut croire cette personnalité permet le mieux d’envisager le ERE.
» Does early retirement require a specific personality? Early Retirement Extreme: — a combination of simple living, anticonsumerism, DIY ethics, self-reliance, and applied capitalism
C’est cohérent : dans les grandes lignes, les INTJ n’ont en général que faire de l’avis des autres, aiment les choses abstraites, savent très bien décliner leurs objectifs en étapes concrètes…

Si le test rebute certains, c’est qu’ils sont du type qui n’aime pas l’introspection et les sciences "molles" smile C’est clairement un truc de "IN**".

Personnellement, je suis INFP. Et vous ? Vous connaissez ce test ? Cela vous évoque quelque chose ?

Dernière modification par Nikki (30/06/2011 21h08)

Mots-clés : intj, myers briggs, test de personnalité

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 02/04/2011 18h07

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

INTJ ou ISTJ, selon les tests pour moi, en phase aussi avec l’auto-analyse ou j’étais hésitant sur les questions liées à la 2e lettre.

Pour l’analyse des résultats, il y a pas mal de chose en Français sur Wikipedia :
ISTJ ? Wikipédia

Bizarre que tu sois INFP Nikki ! Mais finalement cohérent avec ta nouvelle passion solitaire et sensorielle pour le piano.

Nikki a écrit :

Le test Myers Briggs m’a énormément aidé à me positionner dans le monde, à me comprendre, assumer mes choix et mes préférences… C’est un miroir dans lequel on peut se découvrir, et aussi une grille de lecture pour mieux comprendre les autres. Ca peut aussi vous économiser beaucoup d’efforts si vous cherchez à rentrer dans un comportement que vous jugez "meilleur" alors que ce n’est tout simplement pas votre nature.

Effectivement. Il y a quelques années je me suis rendu presque malade à pas aimer à aller en discothèques ou évènements "mondains", tandis que mon ex de l’époque ne cessait de dire que j’étais incapable de m’amuser ou de me lâcher. Et puis finalement par la suite j’ai rencontré "plein" de personnes avec un profil identique (je suppose I----), introverti, analytique, flegmatique et ça m’a déculpabilisé. Vivre entouré de E---- est un supplice pour un I---- (et pour les E---- qui se disent, mais qui c’est ce boulet coincé ?).

Avoir eu connaissance de ce test avant m’aurait fait gagné du temps.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 29/11/2011 08h40

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

En tout cas je ne sais pas si vous mesurez la chance que nous avons avec Internet !

Les profils INTJ ou INTP représentent une très faible partie de la population mais l’essentiel de ce forum.

Dans la vraie vie, nous aurions donc très peu de chance de pouvoir discuter "entre nous" comme nous le faisons. :-)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 22/04/2012 19h33

Membre
Réputation :   55  

J’accorde peu de crédit à la psychologie, mais j’ai fait le test par curiosité.
Résultat : INTJ, proche de ISTJ

Statistiques selon vos réponses :

Type Nombre Forum Population générale
INFP    3    8,3%    4,5%
INTJ    17    47,2%    3,0%
ISTP    2    5,6%    5,0%
ISTJ    4    11,1%    12,5%
INTP    8    22,2%    4,0%
INFJ    1    2,8%    2,0%
ENTJ    1    2,8%    3,5%
total    36    100,0%

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 02/08/2012 11h55

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   241  

Un truc marrant : j’ai envoyé le test à certain de mes proches, les INxx ont bien apprécié, ont cherché davantage de renseignements, se sont posés des questions…

Les Exxx m’ont juste répondu avec leur type… Un message de 4 lettres. Parfois accompagné d’un "ca veut dire koi ?". Et ça, c’était lorsqu’ils ont répondu, beaucoup n’ont pas répondu, trop occupés qu’ils étaient à envoyer les photos de leur soirée sur facebook smile

Mais faut pas s’enfermer, je les aime bien mes amis Exxx, c’est toujours marrant de prévoir juste un déjeuner un samedi midi puis de se laisser entraîner dans la foulée sans s’en rendre compte à une visite à un parc d’attractions, un pique nique, une soirée salsa sur les quais de la Seine, un bar australien et devoir les quitter à 3h du mat épuisé alors qu’ils continuent encore ! Mais bon, je ne le ferais pas tous les soirs !

Les Ixxx sont aussi nécessaires aux Exxx, il paraît qu’on est respecté pour notre capacité à ne pas suivre la foule, nos capacités d’écoute et la profondeur de nos réflexions…
Je les comprends : leur vie, ca doit être comme d’avoir MTV en permanence dans la tête. Ca doit faire du bien de se poser un peu de fois.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 02/08/2012 14h27

Membre
Réputation :   41  

InvestisseurHeureux a écrit :

Exactement. C’est une vraie bouffée d’air frais ce test et les statistiques associés.

J’ai personnellement fait un cycle de formation complet centré sur une autre typologie, l’ennéagramme des personnalités, et ça m’a énormément apporté :
1) Meilleure connaissance de soi, compréhension de l’autre
2) Acceptation de soi, compassion pour l’autre
3) Progrès personnel, service de l’autre.

L’ennéagramme (ennéa = 9),  est une théorie des motivations profondes, dictées par notre ego, qu’il ne faut pas confondre avec les comportements visibles.

Les 9 types correspondent à 3 centres (mental/penser, émotionnel/ressentir, instinctif/agir) x 3 orientations de l’énergie (intérieur, extérieur, ambivalent). Chaque ennéatype est aussi caractérisé une chose à éviter à tout prix (échec, faiblesse, conflit, etc.), et beaucoup d’autres éléments très précis.

J’ai trouvé un test :
Test d’ennéagramme (gratuit)
Mais il faut savoir que les meilleurs tests en la matière sont très loin du 100% et que ça ne donne que des pistes. D’ailleurs, l’essentiel n’est pas de déterminer son type, mais le chemin qui y mène et le travail que l’on fait pour en tirer un bénéfice.

Personnellement, ce sont les stages qui m’ont le plus apporté, en particulier les témoignages d’autres participants. J’ai entendu des choses hallucinantes, terribles et merveilleuses, qui m’ont donné une vision totalement neuve de l’autre.

Ainsi, j’utilise de manière préférentielle le mental. A l’aise intellectuellement, je trouvais souvent les autres lents à la détente, j’étais condescendant à leur égard. C’est simplement que ces "idiots" utilisent leur émotionnel et/ou leur instinctif avant le mental. A l’opposé, je réprime l’instinctif, ce qui fait de moi aux yeux de certain(e)s (ma chère maman ^^) un "fainéant". Désormais, je n’ai plus de jugement de valeur là dessus, je suis plus patient, j’attends que leur mental commute. De mon côté, je travaille à équilibrer mes centres, j’apprends à accéder à mon instinctif plus vite, je l’entraîne (sport).

J’insiste sur les stages car ils permettent de travailler sur les 3 centres (théorie, échanges, exercices), et qu’un "mental" aura envie de se cantonner aux livres (j’ai commencé par là bien évidemment), croyant tout résoudre par cette voie, ce qui est un piège de l’ego.

InvestisseurHeureux a écrit :

Ça aide à comprendre pourquoi il y a des environnements et quelques personnes avec qui on s’entend très bien alors que d’autres contextes ou personnes vont être désénergisants pour nous.

Exactement. Moi je suis à l’aise en petit comité avec des personnes calmes, optimistes, qui percutent vite, sensibles sans excès. Un tel contexte me donne de l’énergie. Autrement, ça me coûte, c’est normal et ça se gère.

InvestisseurHeureux a écrit :

Cela explique aussi très bien pourquoi les membres de ce forum se font moins "avoir" que d’autres dans leurs placements (personnalités rationnelles et moins émotives).

Oui.

Types : INT(P/j), ennéatype 7µ aile 8 conservation, vMème vert/JAUNE

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 03/08/2012 14h03

Membre
Réputation :   10  

C’est parce que vous avez un gros N et un puissant T, Lector !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 02/01/2013 18h28

Membre
Réputation :   4  

Et voila! Un INTJ de plus…

Je suis tellement introverti que je n’ai même jamais pris le temps de me présenter sur ce forum!

Heureux de savoir que je ne suis finalement pas (complétement) autiste.
Ça fait longtemps que je vous lis au sujet de ce test et que je vois ce fil remonter. Mais n’étant pas vraiment fan de ce genre de tests, je n’étais jamais passé à l’acte.
Par le plus grand des hasards, je suis retombé sur ce test, et là j’ai tout de suite compris pourquoi ce forum était dans mes favoris!

Puisque l’heure est aux confessions, j’aimerais ouvrir le débat sur un sujet plus profond encore que la simple surabondance d’INTJ ici.
Existerait il un lien entre le fait d’être surdoué et les INTJ?
Je soupçonne un nombre important de surdoués ici, qu’ils le sachent ou non d’ailleurs.
Je ne suis pas moi même surdoué. Mais j’en ai quasiment tous les symptômes. Et les INTJ pourraient bien se reconnaitre comme étant surdoués, de part certains traits de caractère communs (lucidité ou hyper lucidité, émotions surabondantes, sensibilité, raisonnement rapide, insertion sociale plus difficile, etc…).

Ainsi, je vous conseille la lecture de ce livre, qui, à défaut de m’avoir aidé, m’a ouvert les yeux. Là encore, c’est un pur hasard si ce livre est arrivé dans mes mains:
Trop intelligent pour être heureux ? L’adulte surdoué

Comme évoqué plus haut, je reste persuadé que ce n’est pas tant la recherche de la "rente" qui unit tous les membres de ce forum, mais plutôt l’envie de s’affranchir des contraintes financières de la manière la plus rationnelle possible. Afin de rester indépendant. Tout simplement.
Car en effet, les courbettes à mon boss, c’est pas mon truc.

Cheers

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 12/01/2014 13h59

Membre
Réputation :   12  

passionné par ce sujet, je mets à disposition gratuitement depuis peu sur mon site un test type MBTI, qui donne aussi un aperçu des prédispositions à l’indépendance financière pour chaque type de personnalité. lien vers le test : Les 16 types psychologiques "MBTI" | dividendes.ch

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #10 04/03/2014 21h41

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   241  

Je vais vous partager un peu la méthode d’analyse financière d’un INFP :

- Prendre un screener quelconque et choisir un ratio disponible (on prend ce qu’il y a…)
- Repérer une small cap à PER bas avec un nom sympa et mais pas trop débile. Un truc un peu traditionnel mais si c’est évolué, c’est peut-être signe d’un certain dynamisme, alors ça va aussi…
- Regarder sur Boursorama si ce n’est pas une situation spéciale (PER mal calculé à cause d’un split, résultats non significatifs à cause d’un exceptionnel énorme…)
- Rregarder le ton du dernier communiqué, le style d’écriture, la manière de présenter les chiffres. Si au passage, il y a un peu de croissance, tant mieux.
- Lire un peu le forum Boursorama, si les intervenants ont l’air sains d’esprit, c’est sans doute une bonne affaire. Vérifier qu’il n’y a pas un gros loup publiquement connu (dilution dont on a pas tenu compte, perte d’un gros client ou d’une licence d’exploitation d’un produit, gros litige juridique…)
- Regarder un historique de cours. Si on est bas, se dire que c’est sans doute une bonne affaire. Si on est moyen, se dire que c’est un cours correct (car moins cher que quand c’était plus haut, mais en tendance haussière par rapport au point bas). Si on est haut, se dire qu’il y a un bon momentum.
- Surfer un peu sur le site web pour voir les photos des produits, puis acheter des actions (le raisonnement du point précédent étant fractal, on peut également l’appliquer à l’intraday).

ET VOILA ! C’EST TOUT !
Ca ne prend pas plus d’une demi-heure !
Pas besoin d’être CFA, SFAF ou d’avoir un MBA !

En répétant l’opération une vingtaine de fois, on est quasiment certain de répliquer un indice de style "Small caps / Value" (le plus performant historiquement, cf. 3-factor model de Fama et French). La SCIENCE est avec nous. C’est statistique. Il faudrait vraiment être un poissard de première (à dix écart-types) pour dévier significativement de cet indice, surtout dans le temps. Et même si on dévie, on a une chance sur deux que ce soit du bon côté. Toutes les analyses du monde ne peuvent lutter contre la SCIENCE.

Il existe des variantes : trier par Price to Book ratio en plus du PER, ou bien prendre l’inventaire d’un OPCVM small caps pas trop mauvais et s’en servir comme univers de choix… Mais c’est l’état d’esprit qui est important. Quand on en a marre d’une valeur, on la remplace par une autre si on a envie. Ca ne change pas grand chose en réalité, tant qu’on reste peu actif. Les forces en jeu rendent nos choix dérisoires.

C’est déjà très bien, mais si en plus, on optimise son allocation d’actifs avec des trackers, on a un résultat statistiquement supérieur à tout ce que l’on pourrait faire en gestion active, pour un travail minime. Le temps économisé pouvant être mis à profit ailleurs, on est alors un investisseur de talent en plus d’être un pratiquant chevronné d’autres sujets.

Merci d’avoir lu ce témoignage d’investisseur INFP. J’ai toujours eu honte de ma méthode au vu de tous ces gens intelligents, dont je reste persuadé que le marché ne rémunère pas le travail. Sans doute une intuition d’INFP smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 05/07/2014 21h41

Membre
Réputation :   12  

Pour ceux que ça intéresse, en complément au test gratuit MBTI déjà disponible, je propose désormais également gratuitement le test de personnalité "Big Five - OCEAN" qui vous positionne parmi 32 grands types de personnalité. Il s’agit d’un modèle empirique archi-testé et validé. Je trouve qu’il complète bien le MBTI. Plus d’infos ici :
Les types psychologiques Big Five - OCEAN | dividendes.ch

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 28/12/2014 11h03

Membre
Réputation :   0  

C’est touchant pour moi de lire vos messages. Je me rends compte que je ne fut pas le seul à souffrir de ce décalage avec le monde . Au paroxysme de ma situation, je détestais les discothèques, je m’ennuiais entouré de monde, et je préférais vivre en otarcie dans ma chambre.

J’avais dix huit ans, je me sentais différent des autres,  et je ne comprenais pas pourquoi. Mes centres d’intérets et mes objectifs ne correspondaient pas avec la majorité des gens. Meme dans mon cercle familiale proche. 

Un jour alors que je cherchais des réponses, je suis tombé sur le MBIT et je me suis rendu compte que j’étais INFJ, ce fut le début pour moi d’une solution à mes frustrations.
On ne doit pas s’appuyer sur un tel test pour orienter sa vie, mais c’était la seule chose qui m’a aidée à me connaitre et à m’accepter.

Aujourd’hui, je me force à etre un peu moins solitaire, à vivre comme les jeunes de mon age. Je viens de repasser le test grace à ce post après quelques années . Je suis comme le bon vin, je vieillis bien, je suis devenu INTJ.

INTJ et heureux car je suis en bonne voie pour devenir ce que je veux etre.

Mon seul regret, c’est de ne pas avoir rencontré des gens comme vous plus tot, j’aurais surement compris plus vite et j’aurais fait de ma différence une force.

P.S les docks android pour tablette ne prennent pas en charges tout les accents

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #13 18/01/2015 11h11

Membre
Réputation :   3  

Bonjour à tous,

Je rebondis sur cette notion de "zone de confort" et me permets de partager quelques mots sur le MBTI, en tant que praticien certifié… et passionné !

Ce modèle basé sur les travaux de Carl Gustav Jung et créé vers 1960 par Katharine Cook Briggs et sa fille Isabel Briggs Myers est accessible grâce à un questionnaire, proposé en Europe par OPP :
MBTI ® ? Myers-Briggs Type Indicator d?OPP

Il existe des variantes plus ou moins fiables sur Internet, l’essentiel est à mes yeux de respecter les consignes et de prendre du recul par rapport aux résultats.

Le questionnaire MBTI présente des "préférences" de personnalité (ce qui est original en psychométrie ; les "tests" sont basés sur des traits de personnalité).

Il s’agit de savoir de quel côté on "penche", pour chacune des 4 dimensions, de la même façon que l’on préfère sa main droite OU sa main gauche, alors même que l’on peut utiliser les deux (a priori !).

- Energie : Extraversion ou Introversion
- Information : Sensation ou iNtuition
- Décision  : Pensée (Thinking) ou Sentiment (Feeling)
- Organisation : Jugement ou Perception

La combinaison de chacun des choix donne ainsi le profil sous forme de 4 lettres, INTJ par exemple.
En tant qu’ISTJ, je vais donner quelques détails, c’est mon mode de fonctionnement préféré !

Chacun est libre de valider son propre type, qui est inné et ne change pas (de la même façon que l’on est droitier ou gaucher ; on parle de préférence épigénétiques).

En général, une fois validé, le type apparaît comme une évidence… EUREKA !

Le résultat du questionnaire MBTI donne ainsi une photo de ce que pourrait être votre type, à vous de le valider.

D’où l’importance des consignes : il s’agit de répondre comme si vous aviez une totale liberté, comme si vous aviez le choix, aucune contrainte… Qu’est-ce qui vient en premier, spontanément ? Comment faisiez-vous enfant ou adolescent ? En effet, le type psychologique décrit une zone de confort (Par exemple, "J’aime donner des détails" si je préfère la sensation / "Je vais à l’essentiel" si je préfère l’intuition).

Par ailleurs, il n’y a pas d’intensité dans les préférences : je ne suis pas très droitier ou très gaucher, mais l’un OU l’autre : le questionnaire donne la clarté du résultat, conditionné par l’humeur du moment, la désirabilité sociale et le respect des consignes ("ce que je préfère" et non "ce que j’ai appris").

Une fois votre type validé - sur la base des résultats du questionnaire, de lectures, et d’échange avec un praticien certifié - vous pourrez explorer la dynamique du type et encore mieux appréhender votre zone de confort… puis travailler vos zones de développement potentiel et vos réactions en situation de stress.

Naturellement, la personnalité évolue, au fil du temps et des expériences de vie. Chaque type psychologique intègre ces évolutions et le modèle permet de les suivre voire de les anticiper.
Jung parle de "processus d’individuation".

Pour citer Jung : "Il vaut mieux être complet que parfait" : chacun peut sortir de sa zone de confort et explorer ce qui était moins préféré, en développant des stratégies d’adaptation, plus ou moins conscientes.

On parle de dynamique des fonctions (Dominante, Auxiliaire, Tertiaire, Inférieure. Plus d’information ici : Du type aux fonctions : une question d’attitudes, sur le chemin de l’individuation.

INTJ se lit comme "Intuition introvertie" avec "Pensée extravertie", ce qui correspond à une vision, une inspiration, sorte de sixième sens, associé à une capacité à expliquer, partager d’une façon objective, particulièrement adaptée pour un stratège de l’investissement… Sans oublier que d’après le modèle MBTI, tous les profils peuvent s’adapter, chacun peut "sortir de sa zone de confort" !

OPP, l’éditeur du MBTI, a récemment mis en ligne les "Typies", qui décrivent les types de façon synthétique et imagée :
MBTI ® ? Myers-Briggs Type Indicator d?OPP/MBTI-Step-I-Typies

Pour les INTJ, "Planificateurs conceptuels" :



Pour essayer de synthétiser, voici deux principes clés si l’on s’intéresse à ce modèle des types psychologiques :

- Chacun est le meilleur juge de son propre type, le questionnaire donne une photo plus ou moins claire (modulée par la désirabilité sociale et le respect des consignes : il s’agit de répondre comme si l’on n’avait aucune contrainte)
- "Il vaut mieux être complet que parfait" : on ne change pas de type dans le temps, il s’exprime dès l’enfance et évolue au fil des rencontres et expériences de vie… Tous les types se valent et ont un potentiel de développement !

Au plaisir d’échanger sur le sujet… et pourquoi pas d’explorer les facettes du MBTI Niveau II ?

PS : Quelques ouvrages de référence, pour aller plus loin :
- Deviens qui tu es", Pierre Calvin et Geneviève Cailloux, Editions le Souffle d’or
- Décryptez les types de personnalité avec le MBTI, Pierre Cauvin, Geneviève Cailloux et Delphine Barrais
- Découvrir les Fonctions Jungiennes, Philippe De Sainte Maresville, Philippe Beuret
- Apprivoiser son ombre, Jean Monbourquette
- Please Understand Me II: Temperament Character Intelligence, D. Keirsey
- Do What You are: Discover the Perfect Career for You Through the Secrets of Personality Type, Paul D. Tieger, Barbara Barron-Tieger
- Introduction aux types psychologiques - Isabel Briggs Myers, OPP
- Quelle personnalité - Mary McGuiness, MaryMac Books, Sydney

Dernière modification par Aleph (18/01/2015 23h51)


De vos préférences à votre dynamique

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 06/06/2015 20h06

Membre
Réputation :   1  

J’ai fait le test en anglais je suis INTJ et en français je suis INTP.Je me reconnais dans les deux types, je suis à dominante introvertie, les relations sociales m’épuisent, j’ai besoin de m’isoler à un moment donné.Je préfère travailler seule, je n’aime le travail en équipe que quand les rôles sont bien définis.

J’ai des problèmes avec l’autorité, il faut que j’admire mon chef pour pouvoir lui obéir.Mais en règle générale je n’aime pas qu’on me dise ce que je dois faire, je n’aime pas suivre les groupes, je suis très individualiste.Je dis rarement ce que je pense.

Un supérieur hiérarchique m’a dit une fois que j’avais l’air de porter un masquer.Et on m’a dit à plusieurs reprises que j’étais mystérieuse.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 02/02/2017 11h14

Membre
Réputation :   23  

@franckinvestor :
L’intérêt de ce test - pour moi - n’est pas la case dans laquelle on atterrit a la fin mais bien les 4 lettres prises indépendamment les unes des autres…. Car elles définissent bien notre façon d’être en général et dans le milieu professionnel en particulier.
Cela m’a permis de comprendre que la plupart des conflits viennent plutôt d’une incompréhension car visions différentes du problème à traiter.

Par exemple, je suis INTP et j’ai besoin d’avoir une vision globale d’un projet pour avancer. Ma femme, en revanche, est ISFJ et a tendance à focaliser sur des points de détails avant de passer à la suite. Cela nous valait qqs disputes par le passé mais depuis nous nous servons des forces de chacun pour nous compléter au mieux.

Au boulot j’essaie aussi de m’en servir pour désamorcer certains conflits.


Apprenez à fabriquer vos propres meubles … même si vous avez 2 mains gauches !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 02/11/2017 21h45

Membre
Réputation :   19  

Je viens de faire ce test sur 2 sites différents et le résultat et proche, mais pas identique (INTJ / ISTJ): les questions sont différentes dans les 2 cas et sur un certain nombre d’entre-elles, j’hésitais sur la réponse à donner, en particulier parce que nombre de questions sont trop vagues et manquent de contexte.

Et lorsque je lis la description correspondante, c’est vrai que je me reconnais globalement, mais il y a quand même un certain nombre de points où je me sens différent.

Tout ça pour dire que la psychologie humaine est probablement plus complexe que ce genre de test ne le laisse supposer et que vouloir classer les gens dans 16 boîtes, c’est probablement plus un fantasme de responsable RH: ça permet de mettre des croix dans des cases lors de la sélection de personnel.

Conclusion: test amusant à faire, pour peu que l’on prenne le recul nécessaire à son interprétation.

Mais ça fait quelque chose de savoir que l’on a un point commun avec Elon Musk, Christopher Nolan ou Gandalf, J’ai un peu moins apprécié de voir Peter "Littlefinger" Baelish ou Vladimir Putin dans la liste smile

https://www.16personalities.com/intj-personality

Dernière modification par majipoor (02/11/2017 21h46)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 10/04/2019 15h35

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   167  

INTJ pour ma part.

Je suis ingénieur, j’aime travailler seul, peu sociable, un gros ras le bol des gens en général… l’ensemble de la description de Wiki me correspond.

J’ai l’impression de trouver enfin la réponse à mes questions du pourquoi je n’ai que peu ou pas de vrai amis, trouve la plupart des gens peu intéressant. Très axé futur, …

Assez content du coup d’être sur ce forum … Des INTJ en Haute Savoie ? smile

Dernière modification par LoopHey (10/04/2019 16h01)


Mon interview sur le blog du projet lynch : http://leprojetlynch.com/2020/12/loophe … -debutant/

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 18/11/2019 20h53

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   601  

Etude intéressante / amusante sur les différences de salaires en fonction des types de personnalités
How Does Your Personality Type Affect Your Income?
Selon leur premier graphique sur l’ensemble de la population adulte de + de 21 ans :
En haut de la pyramide : ENTJ, ESTJ
En bas : INSP, ISFP
-> Il vaut mieux être Extraverti / Jugement que Introverti / Perception

La question que beaucoup de lecteur du forum doivent alors se poser :
Où se situent les INTJ dans la distribution ?
Pile dans la moyenne : 7e sur 16.

Fait amusant : comme le bon vin, l’INTJ se bonifie avec le temps ! A partir de 50 ans, les INTJ remontent à la 4e place du classement !


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #19 03/03/2020 11h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Normalement, dans la philosophie du MBTI, la personnalité n’est pas censée changer avec le temps. On devrait se conditionner comme on se sentait on lycée / à l’université pour répondre aux questions.

La personnalité du MBTI est basée sur des préférences innées. Après, on évolue, on s’adapte, et c’est pour ça que sur certaines questions si on ne fait pas ce conditionnement initial on pourrait voir notre type évoluer. Mais encore une fois, si vous passiez le test dans un organisme agréé, on vous dirait de répondre avec vos préférences de quand vous aviez 20-25 ans.

Par exemple, cela évite qu’un introverti ne ressorte fiché extraverti, alors qu’il s’est juste adapté avec le temps et se sent maintenant + à l’aise en groupe que quand il était jeune… Mais en pratique, même s’il est devenu à l’aise en groupe, cela lui consomme toujours de l’énergie, et  il recharge toujours ses batteries toujours seul ou en petit groupe , car sa préférence innée introvertie reste.

Sinon oui, maintenant qu’il y a un test en français sur 16personalities, c’est bien désormais le meilleur moyen de se tester gratuitement.

Dernière modification par julien (03/03/2020 17h19)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 03/07/2020 17h25

Membre
Réputation :   71  

Bonjour amoilyon,

Merci pour le lien de ce test. Avant mon entrée dans mon ancienne société j’avais passé le test DISC. Le MBTI est assez complémentaire je trouve.

Je rebondis sur votre phrase:

amoilyon a écrit :

Ce test pourrait-il servir lors de l’orientation des bacheliers dans les études supérieures ? Je me pose la question, notamment pour la prépa, dont je viens, et qui nécessite rigueur et organisation.

Le résultat me donne ESFP-A. Ayant également fait les prépas (MP/MP*) puis école d’ingé , je me pose la question de l’orientation qu’on m’aurait fait choisir si j’avais passé ce test en terminale. Peut être m’aurait-on alors dit que je n’étais pas fait pour ça ?

De manière générale, je trouve que ce genre de tests devrait être passé dans une démarche de "développement personnel" et non sur demande d’un tiers dans un but de recrutement ou d’orientation.

Que deviendrait une entreprise à la pointe de la technologie  (désolé je parle de ce que je connais ^^) si il n’y avait que des personnes avec un profil donné sous prétexte qu’un ingénieur devrait être ISTP?

En revanche, permettre à des lycéens ou des salariés en poste de le passer dans l’anonymat à des fins de choix de parcours ou réorientation de carrière serait profitable à mon sens.

Ces tests se complètent à merveille avec une formation que j’ai eu la chance de suivre dans ma société actuelle :"La process com - Mieux se connaitre pour mieux communiquer avec les autres".

Le parti pris est qu’il est acté que des profils très variés cohabitent en entreprise (sous entendu pas de recrutement sur tests DISC ou MBTI). La question se pose alors de comment bien les faire travailler ensemble.
Cette dernière est dans le plan de formation de tous les salariés à leur embauche.

Bien à vous

Dernière modification par Selden (03/07/2020 17h56)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 03/07/2020 20h34

Membre
Réputation :   36  

Bonjour à tous,

Personnellement je suis EFSP, "Entertainer", ou "Amuseur" en français, comme Selden, soit l’opposé exact des INTJ.
(petite chanson "les EFSP sont vos amis, il faut les aimer aussi")

Pour résumer les EFSP : à fond dans le moment présent, très créatifs, empathiques, pratico-pratiques et pas dans la théorie, on pourrait résumer leur but dans la vie à : s’amuser et amuser la galerie ! C’est hyper important pour eux d’être entourés, dans une bonne ambiance. Ils détestent l’ennui et vont préférer papillonner d’une chose à l’autre, sans faire de plan à moyen-long terme. Au niveau pro, on les retrouve souvent dans les métiers artistiques/entertainment, ou médicaux.
Si vous demandez à un EFSP de faire quelque chose qui ne l’intéresse pas (typiquement, sans interaction avec un autre humain), vous allez le retrouvez au fond du trou, et la tâche à faire à côté…
Attention cependant à ne pas se dire "mais c’est des clowns, je ne voudrai pas bosser avec eux" : le jour où vous êtes en galère sur un dossier difficile et finirez à minuit, s’il vous aime bien et/ou apprécie le taff, l’Entertainer sera volontaire pour venir bosser avec vous, et apportera en plus une pizza et votre soda préféré, transformant le calvaire en soirée presque sympa.

Je m’y reconnais complètement, à deux exceptions près :
- LA qualité des EFSP est leur créativité et leur côté artistique : pas de bol, j’ai 0 créativité, en plus de deux mains gauches, et je chante très (très) faux. Autant dire que je pars bien dans la vie. (mes amis disent gentiment que je "raconte très bien les histoires", cool, au moins je serai une super grand-mère.)
- un des défauts des EFSP est qu’ils risquent de papillonner pour tout, y compris leurs amitiés, et changer d’ami dès qu’ils se sont lassés car l’attrait de la nouveauté est passé. Pas moi.

Pour rebondir sur ce qui a été partagé :

Amoilyon a écrit :

Ce test pourrait-il servir lors de l’orientation des bacheliers dans les études supérieures ? (…) De la même manière, lors d’une ré-orientation dans la vie professionnelle, je pense que ce test a plus d’intérêt que les tests de Pôle emploi

Une fois n’est pas coutume, pas du tout d’accord avec vous smile
Au niveau pro, j’ai fait 2 ans de Marketing analytique, puis 4 ans de finance (contrôle de gestion), et là je suis depuis 2 ans en AMOA (en très gros, de l’informatique). Chaque domaine m’a beaucoup plu, et j’y retournerai avec plaisir. Si j’avais suivi les résultats de ce test, je n’y serai jamais allée, et je me serai retrouvée commerciale … Ce que je détesterai - j’avais eu l’occasion de tester brièvement, je me sentais complètement jugée, voir rejetée dès que quelqu’un ne voulait pas de mon produit (c’est-à-dire, de moi. Si, si.).

D’accord avec :

cricri77700 a écrit :

Je pense qu’on peux développer un coté opposé qui peux nous servir.

Comme j’étais nulle en créativité, j’ai développé mon côté analytique, qui a été "la base" de tous mes métiers.
Mon côté EFSP fait que je me passionne pour chaque nouveau domaine, l’apprend à fond, en m’investissant à 200%, et en étant bien reconnue par mes pairs car non seulement je suis hyper investie, je m’adapte rapidement, et en plus j’apporte une bonne ambiance.
Puis quand je me lasse, je change. Le pire pour moi serait d’être coincée à un poste qui ne me convient plus, la qualité de mon boulot s’effondrerait en même temps que mon moral. (on est bien d’accord, pas sûre que je puisse me réorienter tous les 3 ans toute ma vie ; d’où l’importance de pouvoir être rentière rapidement…)

Au niveau "entourage", je raisonne un peu comme BriochePainPerdu :
- je préfère généralement m’entourer de I : j’ai l’impression de "partir un peu dans tous les sens", ils me permettent de garder les pieds sur terre ; je n’aurai aucun problème à partir avec mes amis en soirée en laissant mon mec à la maison, tant qu’il n’essaie pas de m’empêcher de sortir
- mes meilleurs amis aiment tous disserter sur des questions très théoriques/intellectuelles, c’est une qualité que je recherche, ça ne m’arriverait jamais spontanément mais du coup ça me force à y réfléchir aussi et donc à "grandir"
(je n’ai pas creusé les autres points, mais ça ne m’étonnerait pas qu’on retrouve la même logique.)

Pour l’anecdote, j’avais fait pour la première fois ce test quand j’étais étudiante, et j’avais presque le même résultat : ESFJ. La différence : à l’époque, je voulais tout planifier, d’ailleurs même si j’étais à peine étudiante j’avais déjà prévu quel métier je ferai, dans quelle entreprise, en gravissant les échelons un à un de manière bien structurée.
Aujourd’hui, mes résultats MBTI m’indiquent qu’en tant qu’EFSP, mon gros défaut est que je ne planifie pas assez. Au contraire, je considère que c’est une force : j’ai "appris" à arrêter de planifier, car on ne peux jamais projeter l’avenir à plus de 2 ans.

(et qu’est-ce qu’on s’ennuierait si on avait tous le même profil ! smile )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 25/10/2020 14h14

Membre
Réputation :   41  

Résultat du test pour ma part: ESTJ-A
Extraverti: 54%
Sensation: 74%
Pensée: 74%
Jugement: 56%

Cela correspond au tempérament de directeur, superviseur: pratiques, réalistes, orientées vers les soucis factuels.

Les deux traits les plus marqués dans ma personnalité sont donc Sensation (s’attache aux faits, au concret), et Pensée (décide de facon logique, rationnelle), les deux autres points étant assz proche de l’équilibre.

Je n’ai vu qu’un seul autre ESTJ sur le forum! Théoriquement 8,7% de la population est ESTJ, il y a donc bine un microcosme de INTJ ici!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 25/10/2020 14h51

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

Awacs, le 09/09/2020 a écrit :

INTJ pour moi, sans aucune surprise, et avec un joli 100% en introverti.
C’est marrant que ce profil soit si courant sur le forum, alors que dans la vraie vie j’ai rencontré très peu de personnes avec une personnalité similaire à la mienne.

Et c’est aussi la raison de pourquoi nos forums sont aussi addictifs : ils participent à la satisfaction de nos besoins liés à notre "personnalité" INTJ.

Passer dix minutes à écrire une réponse à un message peut parfois sembler une perte de temps, mais c’est une manière pour un INTJ de se détendre, en se focalisant sur quelque chose, tout en travaillant sa réflexion.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Discussions similaires à "test myers briggs de personnalité : serez-vous intj ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur