Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Quel est votre type psychologique d'après le test de Myers Briggs ?


Personnalité "Le Superviseur" (ESTJ)

10% - 8
Personnalité "L'Executant" (ISTJ)

10% - 8
Personnalité "Le Soutien" (ESFJ)

2% - 2
Personnalité "Le Nouricier" (ISFJ)

2% - 2
Personnalité "Le Promoteur" (ESTP)

1% - 1
Personnalité "L'Acteur" (ESFP)

2% - 2
Personnalité "L'Artisan" (ISTP)

2% - 2
Personnalité "L'Artiste" (ISFP)

0% - 0
Personnalité "Le Directeur" (ENTJ)

6% - 5
Personnalité "Le Visionnaire" (ENTP)

3% - 3
Personnalité "Le Scientifique" (INTJ)

26% - 21
Personnalité "Le Penseur" (INTP)

11% - 9
Personnalité "Le Donnateur" (ENFJ)

3% - 3
Personnalité "L'inspirateur" (ENFP)

3% - 3
Personnalité "Le Protecteur" (INFJ)

8% - 7
Personnalité "Le Guérisseur" (INFP)

2% - 2
Nombre de votants : 78

#301 03/07/2020 11h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   190  

Le concept peut être intéressant, néanmoins je ne suis pas persuadé du tout qu’il soit nécessaire d’avoir une personnalité similaire pour partager une vie de couple épanouie. En fait, cela me déprimerait même… sans doute mon côté "Perceiving" ?

Hors ligne Hors ligne

 

#302 03/07/2020 11h16

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

En tout cas quand vous êtes INTJ marqué, qu’est-ce que c’est bien d’avoir comme compagne quelqu’un qui n’aime ni le bruit, ni la musique, ni la foule, ni l’agitation…

Que de tracas et "concessions" en moins !

Hors ligne Hors ligne

 

#303 03/07/2020 11h37

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   195  

BiorchePainPerdu a écrit :

Pour la première lettre, je pense que c’est intéressant de trouver quelqu’un de différent. Un E avec un I ça apporte un certain équilibre.

Comment faites-vous dans ce cas ?
Quand le I ne rêve que d’un dîner en tête à tête au coin du feu devant sa cheminée et que le E ne rêve que d’une soirée dans une salle pleine, à danser et à grignoter le buffet ?

InvestisseurHeureux a écrit :

En tout cas quand vous êtes INTJ marqué, qu’est-ce que c’est bien d’avoir comme compagne quelqu’un qui n’aime ni le bruit, ni la musique, ni la foule, ni l’agitation…
Que de tracas et "concessions" en moins !

Effectivement, quand on partage la même vision d’un "week-end parfait", c’est tellement plus simple.

Je pense que tout est dans le degré, comme BriochePainPerdu l’indiquait, je suis I à 56%, lui beaucoup plus marqué. Je suis donc la "sociale" du couple, je n’ai pas trop à me forcer pour aller manger les buffets, même si je préfère mes soirées allongée peinard sur mon canapé avec mon bouquin, ma tête sur sa cuisse.

Hors ligne Hors ligne

 

#304 03/07/2020 14h59

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   118  

amoilyon a écrit :

Comment faites-vous dans ce cas ?
Quand le I ne rêve que d’un dîner en tête à tête au coin du feu devant sa cheminée et que le E ne rêve que d’une soirée dans une salle pleine, à danser et à grignoter le buffet ?

Effectivement si les deux sont à l’opposé du spectre ça peut être difficile…mais pas forcément impossible. Rien n’empêche au E d’aller à une soirée pendant que le I reste au coin du feu devant sa cheminée.
Tout dépend si chacun arrive à s’y retrouver de cette façon.
Personnellement je suis I mais j’apprécie les E (ou les moins I que moi) car ils me sortent de ma zone de confort. Et à l’inverse les E ont souvent apprécié ma compagnie car je leur apporter du calme et/ou du temps pour ne rien faire et se reposer.

Mais bon c’est une théorie personnelle que je partageais, elle est donc très discutable.
Toute réflexion est bonne à prendre smile

Hors ligne Hors ligne

 

#305 03/07/2020 15h15

Membre
Réputation :   15  

BriochePainPerdu a écrit :

InvestisseurHeureux, le 30/06/2020 a écrit :

A quand le rencontres-myers-briggs.com ?

Cela existe déjà : Birdy ? | Personality First.

Il y a aussi Atypikoo.com site créé par un INFJ français
Pas mal de monde sur ce site. Beaucoup de N
Notamment des IN

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #306 03/07/2020 17h25

Membre
Réputation :   71  

Bonjour amoilyon,

Merci pour le lien de ce test. Avant mon entrée dans mon ancienne société j’avais passé le test DISC. Le MBTI est assez complémentaire je trouve.

Je rebondis sur votre phrase:

amoilyon a écrit :

Ce test pourrait-il servir lors de l’orientation des bacheliers dans les études supérieures ? Je me pose la question, notamment pour la prépa, dont je viens, et qui nécessite rigueur et organisation.

Le résultat me donne ESFP-A. Ayant également fait les prépas (MP/MP*) puis école d’ingé , je me pose la question de l’orientation qu’on m’aurait fait choisir si j’avais passé ce test en terminale. Peut être m’aurait-on alors dit que je n’étais pas fait pour ça ?

De manière générale, je trouve que ce genre de tests devrait être passé dans une démarche de "développement personnel" et non sur demande d’un tiers dans un but de recrutement ou d’orientation.

Que deviendrait une entreprise à la pointe de la technologie  (désolé je parle de ce que je connais ^^) si il n’y avait que des personnes avec un profil donné sous prétexte qu’un ingénieur devrait être ISTP?

En revanche, permettre à des lycéens ou des salariés en poste de le passer dans l’anonymat à des fins de choix de parcours ou réorientation de carrière serait profitable à mon sens.

Ces tests se complètent à merveille avec une formation que j’ai eu la chance de suivre dans ma société actuelle :"La process com - Mieux se connaitre pour mieux communiquer avec les autres".

Le parti pris est qu’il est acté que des profils très variés cohabitent en entreprise (sous entendu pas de recrutement sur tests DISC ou MBTI). La question se pose alors de comment bien les faire travailler ensemble.
Cette dernière est dans le plan de formation de tous les salariés à leur embauche.

Bien à vous

Dernière modification par Selden (03/07/2020 17h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#307 03/07/2020 18h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

Je suis assez d’accord.

Je suis bien ENTJ avec le goût de l’entreprenariat, le goût de l’effort ect.

Mais je me suis bien dirigé vers le métier d’infirmier ( avant pompier et avant croix rouge en bénévolat) chose qu’un ENTJ ne souhaite pas vraiment faire.

Je pense qu’on peux développer un coté opposé qui peux nous servir.

Dans mon cas , ENTJ , tout ce qui est émotionnel et sentiment est une chose qui ne m’affecte pas vraiment et avec le métier d’infirmier pour une distance thérapeutique plutôt une bonne chose.

Je développe aussi un coté empathique avec l’âge que j’avais plus ou moins quand même car à 17 ans j’étais dans la croix rouge.

En soit le mbti nous montre les fondations de notre personnalité mais on peux développer quand même certain paramètre opposés !

Dernière modification par cricri77700 (03/07/2020 18h29)


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#308 03/07/2020 20h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   342  

Selden a écrit :

De manière générale, je trouve que ce genre de tests devrait être passé dans une démarche de "développement personnel" et non sur demande d’un tiers dans un but de recrutement ou d’orientation.

Juste une remarque : ce genre de test, quand vous savez ce que vous voulez (par exemple avoir un profil d’ingénieur), vous pouvez donner les bonnes réponses, même si elle ne vous corresponde pas!
Donc la fiabilité de ce genre de process de recrutement me laisse perplexe!

C’est un peu comme la célèbre question qualité/défauts, franchement, est ce que quelqu’un irait répondre arriviste, féniant, hypocrite ?
Pourtant qui n’a pas vu ce genre de "compétence" chez certains collègues ?

Hors ligne Hors ligne

 

#309 03/07/2020 20h29

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   190  

gunday a écrit :

C’est un peu comme la célèbre question qualité/défauts, franchement, est ce que quelqu’un irait répondre arriviste, féniant, hypocrite ?

Pour la fainéantise, c’est déjà fait de mon côté. Je ne sais pas si ça a été décisif ou non, mais l’on m’a proposé le poste. Au delà du mot, c’est ce que l’on met derrière qui compte, la manière dont on aborde ce "défaut", les moyens mis en oeuvre pour y faire face, et les résultats de ces moyens.

Il en va de même pour les tests de personnalités, il est évident qu’il est possible de penser ses réponses pour obtenir un certain résultat qui nous conforte dans cette idée, mais ne pensez-vous pas que cela a été, au moins dans une certaine mesure, pris en compte ? Et est-ce le résultat qui compte ou ce que l’on en fait ? Quand bien même l’on arriverait à "tricher" (bonne chance avec soi-même !) pour obtenir les lettres qui vont bien pour être ingénieur (pour reprendre votre exemple), et qu’ensuite l’on réussit avec brio ses études dans le domaine avant de mener une vie épanouie, ou est le problème ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #310 03/07/2020 20h34

Membre
Réputation :   36  

Bonjour à tous,

Personnellement je suis EFSP, "Entertainer", ou "Amuseur" en français, comme Selden, soit l’opposé exact des INTJ.
(petite chanson "les EFSP sont vos amis, il faut les aimer aussi")

Pour résumer les EFSP : à fond dans le moment présent, très créatifs, empathiques, pratico-pratiques et pas dans la théorie, on pourrait résumer leur but dans la vie à : s’amuser et amuser la galerie ! C’est hyper important pour eux d’être entourés, dans une bonne ambiance. Ils détestent l’ennui et vont préférer papillonner d’une chose à l’autre, sans faire de plan à moyen-long terme. Au niveau pro, on les retrouve souvent dans les métiers artistiques/entertainment, ou médicaux.
Si vous demandez à un EFSP de faire quelque chose qui ne l’intéresse pas (typiquement, sans interaction avec un autre humain), vous allez le retrouvez au fond du trou, et la tâche à faire à côté…
Attention cependant à ne pas se dire "mais c’est des clowns, je ne voudrai pas bosser avec eux" : le jour où vous êtes en galère sur un dossier difficile et finirez à minuit, s’il vous aime bien et/ou apprécie le taff, l’Entertainer sera volontaire pour venir bosser avec vous, et apportera en plus une pizza et votre soda préféré, transformant le calvaire en soirée presque sympa.

Je m’y reconnais complètement, à deux exceptions près :
- LA qualité des EFSP est leur créativité et leur côté artistique : pas de bol, j’ai 0 créativité, en plus de deux mains gauches, et je chante très (très) faux. Autant dire que je pars bien dans la vie. (mes amis disent gentiment que je "raconte très bien les histoires", cool, au moins je serai une super grand-mère.)
- un des défauts des EFSP est qu’ils risquent de papillonner pour tout, y compris leurs amitiés, et changer d’ami dès qu’ils se sont lassés car l’attrait de la nouveauté est passé. Pas moi.

Pour rebondir sur ce qui a été partagé :

Amoilyon a écrit :

Ce test pourrait-il servir lors de l’orientation des bacheliers dans les études supérieures ? (…) De la même manière, lors d’une ré-orientation dans la vie professionnelle, je pense que ce test a plus d’intérêt que les tests de Pôle emploi

Une fois n’est pas coutume, pas du tout d’accord avec vous smile
Au niveau pro, j’ai fait 2 ans de Marketing analytique, puis 4 ans de finance (contrôle de gestion), et là je suis depuis 2 ans en AMOA (en très gros, de l’informatique). Chaque domaine m’a beaucoup plu, et j’y retournerai avec plaisir. Si j’avais suivi les résultats de ce test, je n’y serai jamais allée, et je me serai retrouvée commerciale … Ce que je détesterai - j’avais eu l’occasion de tester brièvement, je me sentais complètement jugée, voir rejetée dès que quelqu’un ne voulait pas de mon produit (c’est-à-dire, de moi. Si, si.).

D’accord avec :

cricri77700 a écrit :

Je pense qu’on peux développer un coté opposé qui peux nous servir.

Comme j’étais nulle en créativité, j’ai développé mon côté analytique, qui a été "la base" de tous mes métiers.
Mon côté EFSP fait que je me passionne pour chaque nouveau domaine, l’apprend à fond, en m’investissant à 200%, et en étant bien reconnue par mes pairs car non seulement je suis hyper investie, je m’adapte rapidement, et en plus j’apporte une bonne ambiance.
Puis quand je me lasse, je change. Le pire pour moi serait d’être coincée à un poste qui ne me convient plus, la qualité de mon boulot s’effondrerait en même temps que mon moral. (on est bien d’accord, pas sûre que je puisse me réorienter tous les 3 ans toute ma vie ; d’où l’importance de pouvoir être rentière rapidement…)

Au niveau "entourage", je raisonne un peu comme BriochePainPerdu :
- je préfère généralement m’entourer de I : j’ai l’impression de "partir un peu dans tous les sens", ils me permettent de garder les pieds sur terre ; je n’aurai aucun problème à partir avec mes amis en soirée en laissant mon mec à la maison, tant qu’il n’essaie pas de m’empêcher de sortir
- mes meilleurs amis aiment tous disserter sur des questions très théoriques/intellectuelles, c’est une qualité que je recherche, ça ne m’arriverait jamais spontanément mais du coup ça me force à y réfléchir aussi et donc à "grandir"
(je n’ai pas creusé les autres points, mais ça ne m’étonnerait pas qu’on retrouve la même logique.)

Pour l’anecdote, j’avais fait pour la première fois ce test quand j’étais étudiante, et j’avais presque le même résultat : ESFJ. La différence : à l’époque, je voulais tout planifier, d’ailleurs même si j’étais à peine étudiante j’avais déjà prévu quel métier je ferai, dans quelle entreprise, en gravissant les échelons un à un de manière bien structurée.
Aujourd’hui, mes résultats MBTI m’indiquent qu’en tant qu’EFSP, mon gros défaut est que je ne planifie pas assez. Au contraire, je considère que c’est une force : j’ai "appris" à arrêter de planifier, car on ne peux jamais projeter l’avenir à plus de 2 ans.

(et qu’est-ce qu’on s’ennuierait si on avait tous le même profil ! smile )

Hors ligne Hors ligne

 

#311 03/07/2020 21h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   342  

wulfram a écrit :

et qu’ensuite l’on réussit avec brio ses études dans le domaine avant de mener une vie épanouie, ou est le problème ?

Pour moi aucun.

Mais ce que je dit et que vous confirmer c’est que ces questionnaires sont inutiles et plutôt contre-productif au final.

Hors ligne Hors ligne

 

#312 03/07/2020 22h10

Membre
Réputation :   71  

Bonsoir,

@Lollip
Je me reconnais complètement dans ce que vous évoquez.

Lollip a écrit :

Je m’y reconnais complètement, à deux exceptions près :
- LA qualité des EFSP est leur créativité et leur côté artistique : pas de bol, j’ai 0 créativité, en plus de deux mains gauches, et je chante très (très) faux. Autant dire que je pars bien dans la vie. (mes amis disent gentiment que je "raconte très bien les histoires", cool, au moins je serai une super grand-mère.)
- un des défauts des EFSP est qu’ils risquent de papillonner pour tout, y compris leurs amitiés, et changer d’ami dès qu’ils se sont lassés car l’attrait de la nouveauté est passé. Pas moi.

Ces résultats constituent en effet une très bonne base mais ne nous définissent pas totalement évidemment.

Le terme "papillonnage" dans les descriptifs du test me dérange. En effet lorsqu’on regarde concrètement, quand on (moi) démissionne 5x en 10ans, qu’on déménage 10x en…10ans et qu’on a vécu à l’étranger on peut passer pour un papillonneur, superflu et inconséquent.

Au contraire, je trouve que ce type de profil se donne à fond tant qu’il est passionné..puis passe à autre chose qui le passionne tout autant. Personnellement, je trouve beaucoup de choses passionnantes dans ce monde et je commence à désespérer quand je me dis que je n’en aurai même pas couvert le tiers du quart quand je ferai le bilan smile.

Tout cela peut se révéler assez déstabilisant pour l’entourage.
La complexité résidant alors à déterminer quels sont ses vrais buts dans la vie puis assumer ses choix.

Malgré tout, cela n’a jamais encore nui à ma carrière professionnelle et au contraire les entreprises sont de moins en moins frileuses à recruter des personnes avec ce genre de parcours.

Au contraire les expériences vécues et la capacité à s’adapter rapidement, à entraîner les autres les attirent. De plus en plus je trouve qu’elles mettent beaucoup de choses en oeuvre pour les retenir.

Evidemment tout cela dépend aussi de la hiérarchie. Mais là aussi les mentalités évoluent. Alors qu’avant, le chef était celui qui avait le plus d’ancienneté ou le plus fort techniquement, aujourd’hui on préfère nommer des gens qui à défaut d’être brillant techniquement savent composer avec tous leurs collaborateurs pour une meilleure efficience collective.
Tous les profils peuvent ainsi s’épanouir plus facilement. Encore une fois, il reste beaucoup de travail pour que cette manière de voir les choses se généralise mais ça avance petit à petit dans la bonne direction.

Hors ligne Hors ligne

 

#313 03/07/2020 22h24

Membre
Réputation :   0  

ESFP
Le MBTI est un outil pas une fin en soi.
Je fais également partie de ceux / celles qui n’auraient pas pu assouvir les souhaits professionnels si j’avais été orientée dans ma scolarité à la lecture de ce test.

Attention au déterminisme…

J’ai très jeune su ce que je voulais faire et comment atteindre cet objectif. Cela a été un vrai moteur. Une planification pluriannuelle ( dans ma tête hein pas sur un tableau Excel.. faut pas pousser) à l’âge de 15 ans pour un FP _ comme quoi tout est possible.

Hors ligne Hors ligne

 

#314 04/07/2020 09h30

Membre
Réputation :   15  

InvestisseurHeureux, le 03/07/2020 a écrit :

En tout cas quand vous êtes INTJ marqué, qu’est-ce que c’est bien d’avoir comme compagne quelqu’un qui n’aime ni le bruit, ni la musique, ni la foule, ni l’agitation…

Que de tracas et "concessions" en moins !

Bonjour IH,

Si ce n’est pas (trop) indiscret, quel est le type MBTI de votre compagne ?

Merci

Hors ligne Hors ligne

 

#315 15/07/2020 19h01

Membre
Réputation :   1  

Pour répondre à la question, la réponse est "non".

J’ai refait le test récemment et j’obtiens ISFJ :
Introverti : 51 %
Observateur : 88 %
Sentiment : 60 %
Jugement : 54 %

La description donnée par la Chouette me parle assez : L’Antre de la Chouette: L’ISFJ : le protecteur

Il y a deux ans, c’était plutôt ISTJ.

Hors ligne Hors ligne

 

#316 15/07/2020 22h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   342  

Une remarque rapidement : à part observateur qui est assez franc, sur les autres points vous êtes plutôt en bascule.
Donc selon votre humeur du moment, le test que vous passez, l’interprétation des questions, le 51% d’introverti (par exemple) pourrait devenir 49%.

C’est d’ailleurs une des limites du test MBTI en ligne : le %age n’est pas précis au % près, donc en étant quasi à l’équilibre comme vous, il faut prendre le résultat avec des pincettes

Hors ligne Hors ligne

 

#317 23/07/2020 14h47

Membre
Réputation :   21  

ISFJ également…
Je me reconnais dans la description sauf pour le côté "se projette peu dans l’avenir" car c’est une préoccupation majeure pour moi et c’est pour cela que je fréquente ce forum.
Mais comme dit sur le blog, l’ISFJ est une personnalité répandue, complexe et variable.
Le côté "éponge" me définit bien également car je suis sensible à l’opinion d’autrui. Rien que pour cela j’interviens peu et les réseaux sociaux ne me siéent pas.
Le test en ligne m’a défini il y a peu comme ISTJ, variable je vous le dis ;-).
Yg


B.Graham "Le principal problème de l’investisseur - et même son pire ennemi - est probablement lui-même".

Hors ligne Hors ligne

 

#318 23/07/2020 15h01

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

pug, le 04/07/2020 a écrit :

Si ce n’est pas (trop) indiscret, quel est le type MBTI de votre compagne ?

INTP ou INTJ vs INTJ marqué pour moi.

Nous sommes ensemble quasiment tout le temps, et j’ai tendance à penser que le fait d’avoir une personnalité proche aide à une bonne entente et compréhension mutuelle, et réduit la nécessité de devoir faire les fameuses "concessions", qui finissent par empoisonner le couple.

Hors ligne Hors ligne

 

#319 05/09/2020 09h25

Membre
Réputation :   14  

Bonjour à tous,

J’ai lu cette file avec beaucoup d’intérêt ; j’ai donc pris le temps de faire le test et voici le résultat, complètement dans la ligne du forum  : INFJ , talonné de peu par INTJ, à vrai dire je suis à quasi 50/50 entre Feeling et Thinking.
Je pense que ceci s’explique par ma façon de répondre à certaines questions. Si je me réfère à mon job ou à mon hobby la réponse est différente : Il y a mon travail, ma vie personnelle mais aussi ma passion pour l’écriture.
Dans mon travail et avec mon équipe mon T va s’exprimer tandis que dans l’écriture mon F est en roue libre.

Ce sera intéressant de voir comment ce résultat évolue avec le temps ( si je suis rentière un jour, par exemple) aujourd’hui cela donne donc dans le détail:
Introvertie :69 %
Intuition: :87 %
Sentiment :51%
Jugement : 67%


We agree to disagree

Hors ligne Hors ligne

 

#320 09/09/2020 04h48

Membre
Réputation :   3  

INTJ pour moi, sans aucune surprise, et avec un joli 100% en introverti.
C’est marrant que ce profil soit si courant sur le forum, alors que dans la vraie vie j’ai rencontré très peu de personnes avec une personnalité similaire à la mienne.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #321 25/10/2020 14h14

Membre
Réputation :   41  

Résultat du test pour ma part: ESTJ-A
Extraverti: 54%
Sensation: 74%
Pensée: 74%
Jugement: 56%

Cela correspond au tempérament de directeur, superviseur: pratiques, réalistes, orientées vers les soucis factuels.

Les deux traits les plus marqués dans ma personnalité sont donc Sensation (s’attache aux faits, au concret), et Pensée (décide de facon logique, rationnelle), les deux autres points étant assz proche de l’équilibre.

Je n’ai vu qu’un seul autre ESTJ sur le forum! Théoriquement 8,7% de la population est ESTJ, il y a donc bine un microcosme de INTJ ici!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #322 25/10/2020 14h51

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

Awacs, le 09/09/2020 a écrit :

INTJ pour moi, sans aucune surprise, et avec un joli 100% en introverti.
C’est marrant que ce profil soit si courant sur le forum, alors que dans la vraie vie j’ai rencontré très peu de personnes avec une personnalité similaire à la mienne.

Et c’est aussi la raison de pourquoi nos forums sont aussi addictifs : ils participent à la satisfaction de nos besoins liés à notre "personnalité" INTJ.

Passer dix minutes à écrire une réponse à un message peut parfois sembler une perte de temps, mais c’est une manière pour un INTJ de se détendre, en se focalisant sur quelque chose, tout en travaillant sa réflexion.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #323 28/12/2020 01h20

Membre
Réputation :   0  

INTP-A ici.

64% introverti
60% intuitif
61% pensée
69% Prospection

54% Assuré

Quand je lis INTP ? Wikipédia , je ne peux nier que c’est exactement moi. smile

Peu à l’aise en groupe, le badinage est une corvée pour moi. J’ai de l’estime pour toute forme d’autonomie et de responsabilité individuelle, mais déteste normes, codes, management vertical, etc.
J’ai tendance à admirer une personne pour ce qu’elle a fait et non ce qu’elle est.

Je suis souvent perdu dans mes pensées à tenter d’anticiper ce qui n’est pas anticipable. Et je suis un doux rêveur, ne le cachons pas. smile

Mais je me retrouve surtout dans le détachement que je suis capable d’avoir vis à vis des sentiments, d’autant plus que j’ai un humour assez cynique.

Et c’est vrai que j’ai toujours eu des problèmes lors de débats (notamment avec mes ex smile ), avec des critiques (trop) tranchantes, qui m’ont sans doute coûté quelques relations.

D’autres INTP ici ? Comment gérez vous vos relations humaines ? C’est une faiblesse dont je suis conscient, mais qui me coûte beaucoup d’énergie à corriger.

Hors ligne Hors ligne

 

#324 03/01/2021 14h56

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

Sondage sur votre type Myers Briggs en première page

cliquez ici pour y participer

Ce sondage existait à l’origine, mais il a été détruit à la faveur d’une fusion de deux discussions.

Je l’ai donc remis.

Nous verrons si comme il y a presque dix ans, le type INTJ prédomine sur nos forums.

Hors ligne Hors ligne

 

#325 04/01/2021 12h04

Membre
Réputation :   29  

INTJ mais de façon assez marginale sur la plupart des critères et tout particulièrement sur le J (j’ai donc fréquemment du INTP) et ce depuis quelques temps, selon le questionnaire, les événements des dernières semaines, mon objectivité du moment, une bascule peut vite arriver.

Ainsi sur la version anglophone

You have slight preference of Introversion over Extraversion (12%)
You have moderate preference of Intuition over Sensing (25%)
You have moderate preference of Thinking over Feeling (25%)
You have marginal or no preference of Judging over Perceiving (3%)

Alors que sur ce test francophone je penche plutôt INFJ à l’instant T, avec encore une fois des marges extrêmement faibles (I à 51/49, N à 59-41, F à 56-44, J à 54-46).
L’avantage est que faire et refaire ces tests de façon sporadique est toujours distrayant puisque le résultat final est souvent changeant.

Cela ne serait pas non plus étonnant que selon la langue du test choisi cela influence partiellement certaines réponses (eg. intuitivement je dirais qu’un test fait dans sa langue native incitera plus des réponses émotionnelles qu’un test effectué dans une autre langue où la raison a plus de chance de prédominer)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "test myers briggs de personnalité : serez-vous intj ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur