Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+1]    #1 30/07/2014 17h37

Membre
Réputation :   0  

Tof68 :
Que voulez-vous savoir exactement ?

Mots-clés : legendre patrimoine, legendre, outre mer, patrimoine, solaire

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 30/07/2014 18h18

Membre
Réputation :   1  

Il faut qu’il réponde aussi. Mais avec une réputation à -3 c’est sur que s’il vient de s’inscrire il aura du mal à répondre… Laissons-lui une chance wink

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 30/07/2014 18h20

Membre
Réputation :   0  

Alexis92 a écrit :

LPatrimoine a écrit :

Tof68 :
Que voulez-vous savoir exactement ?

A combien valorisez vous l’immobilier de Sears ? Merci

Bonjour Alexis92, Je suis désolé mais nous ne proposons pas d’investissement dans l’immobilier. Je ne peux donc pas répondre à votre question. Nous sommes un cabinet d’investissement spécialisé dans l’investissement éco-responsable et éthique dans les énergies renouvelables (solaire notamment). Si vous avez des questions à ce sujet, je serai plus apte à vous répondre. Merci.

PS : Merci Grouaud smile

Dernière modification par LPatrimoine (30/07/2014 18h22)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 30/07/2014 20h49

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   136  

Si le produit que legendre patrimoine commercialise est solide et réellement remunerateur, il ne devait y avoir rien a cacher : le montage, les contrats, les clauses de rachat, etc.

Ici, et si le produit est sérieux, beaucoup se rueront vers legendre patrimoine ; moi le premier.

Mais j’ai ma petite idée sur le sujet. Ce sont des centrales non raccordées qui feront certainement faillite. Les sommes investies ne servent qu’a remunerer des intermédiaires en tout genre.

Tout ce que souhaite c’est que Legendre me donne tord.

Si les centrales existent, il n’yy a qu’a donner les adresses. Google, ou un autre ami non virtuel sur place permettent de vérifier la realite des installations.

Des réponses evasives sont le signe d’un très mauvais investissement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 30/07/2014 21h23

Membre
Réputation :   0  

Avant de répondre, je dois préciser quelques points :

Nous sommes un cabinet d’investissement chargé d’orienter nos investisseurs vers le meilleur investissement possible. Nous proposons en outre, la solution d’investissement 7% créée par la société France Energies Finance avec laquelle nous travaillons en étroite collaboration. Le but de chaque investisseur est de participer au financement d’une centrale photovoltaïque qui génère de l’électricité revendu à EDF à un prix fixé contractuellement.

Voici les réponses aux questions :

Qui garantit à 87% le capital ?
France Energies Finance (notre partenaire) vous garantit votre capital à hauteur de 87% uniquement si vous gardez votre investissement 10 ans. Dans le cas où vous ne souhaiteriez pas garder votre investissement 10 ans, vous avez la possibilité de revendre vos parts. Nous vous conseillons cependant de garder votre investissement 10 ans pour une rentabilité maximale.

Concrètement, au bout de 10 ans que ce passe-t-il ? C’est simple, soit vous revendez vos parts à FEF (France Energies Finance) à hauteur de 87%, soit vous les gardez encore 5 ans de plus. Mais vous ne pouvez pas garder vos parts au-delà de 15 ans car nous vous les rachetons (ceci est contractuel).

Comment son calculés les 7% ? 7% sur un capital qu’on vous rembourse à la fin c’est pas la même chose que 7% pendant 20 ans et 0 remboursés à la fin, ce que j’ai vu souvent sur ce genre de pub.

Voici comment sont calculé les 7% :
Une centrale photovoltaïque génère un rendement bien supérieure à 7% par an. Par conséquent, lorsque vous investissez 10 000 euros. Chaque année, FEF vous verse un loyer de 7% à hauteur de votre investissement de départ (ici 10 000 euros) et ceci pendant 10 ans.

Voici un exemple chiffré :
Investissement 10 000 euros :
Loyers totaux net d’impôts versés sur 10 ans : 7324 euros
Revente des parts au terme (garantie) : 8700 euros
Bilan net 10 ans : 16024 euros

Pour info : Ce taux de rendement est différent du taux de rendement interne (TRI) qui est au minimum de 6,01% si le rachat (à 10 ans) se fait à la valeur minimale garantie de 87%.

Quels risques vous demande-t-on de prendre ?

Pour répondre à votre question, il faut comprendre le montage financier :
Une société en participation (SEP) est constituée au vu d’acquérir une ou plusieurs centrales photovoltaïques.
La SEP est une société civile qui n’a pas de personnalité morale, et qui à ce titre est donc inconnue des tiers. Les associés ne se connaissent pas entre-eux, et les noms de chacun ne sont pas publiés. La confidentialité est donc assurée.
Cette SEP représente donc une « copropriété industrielle » qui loue les matériels qu’elle a acquis à une ou plusieurs sociétés d’exploitation photovoltaïques (des opérateurs en énergies renouvelables).
En échange de la mise à disposition de ces matériels industriels, la SEP perçoit un loyer de nature commerciale et industrielle.
Ce loyer est réparti entre les investisseurs participant à la SEP au prorata des parts de chacun dans celle-ci, c’est-à-dire au prorata des apports effectués par chacun.
Le loyer perçu par chaque investisseur représente 7% de son apport initial, et constitue son rendement.

Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas. Nous sommes tout à fait disposé à répondre à l’ensemble de vos questions.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 30/07/2014 21h53

Membre
Réputation :   18  

LPatrimoine a écrit :

Qui garantit à 87% le capital ?
France Energies Finance (notre partenaire) vous garantit votre capital à hauteur de 87%…

Sûrement, tant que FEF est en mesure de le faire…(50K€ de capital social, pas de bilans publiés depuis 8 ans cf: http://www.societe.com/societe/france-e … 32405.html

LPatrimoine a écrit :

Voici comment sont calculé les 7% :
Une centrale photovoltaïque génère un rendement bien supérieure à 7% par an. Par conséquent…

C’est le point clé, tout le reste est du bla bla à mon sens. Quel est le rendement de ce type de centrale ? pourquoi un rendement aussi élevé ? le rendement n’a pas l’air de fluctuer dans le temps, pourquoi ? que se passe t’il pour l’investisseur  en cas de baisse du rendement ? pourquoi EDF ne construit pas ce même type de central ? y’a t’il un historique d’exploitation de centrales de ce même type ?  à titre personnel, investissez vous dans ce type de placement et pourquoi ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #7 30/07/2014 23h12

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2280  

Quelques autres questions :

Et une centrale qui n’est plus maintenue, que devient-elle ?

Avez-vous des exemple de SEF où l’homologue de FEF a été défaillant et qui n’ont pas tourné au cauchemar pour les investisseurs associés dans la SEF ?

Que se passe-t-il si avant 20 ans (ou même avant 10 ans) le matériel utilisé par la centrale est défaillant ?

Quand les investisseurs apportent leur argent, la centrale est-elle déjà construite, le contrat avec EDF est-il déjà signé, et la centrale raccordée au réseau EDF ? En cas de réponse "non" à une de ces questions, que se passe-t-il si les conditions du contrat EDF évoluent d’ici au raccordement (comme c’est déjà arrivé maintes fois ces dernières années) ?

Qui assure la maitrise d’ouvrage du projet ? Qui assure la maintenance ? Quelles expertises (références, nombre et compétence du personnel, etc.) et garanties apportent-ils, et comment sont-ils rémunérés ?

De quoi LP est-il responsable vis à vis de ses clients ?


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #8 31/07/2014 09h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   638  

Cher LPatrimoine attribuer des notations négatives vengeresses (et sans fondement) aux autres membres de ce forum ne rendra pas votre présence ici plus crédible.
En nombreux points vous ne respectez pas la charte du lieu, commencez par là si vous souhaitez l’être  un peu !


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 31/07/2014 12h06

Membre
Réputation :   20  

LPatrimoine a écrit :

xav92 a écrit :

Il y a une différence de taille: mon syndic ne s’est pas engagé à racheter dans 10 ans mon appartement à 87% de sa valeur d’achat.
Je comprends bien que je reste propriétaire de mes parts d’une centrale, centrale dont je ne connais pas la valeur de revente et que j’aurais acheté uniquement attiré par un rendement de 7% qui est en réalité 6,01% garanti par une entité solvable à hauteur de quelques dizaines de milliers d’euros seulement …..

Effectivement, il y a une énorme différence. Aucun syndic aujourd’hui ne vous rachète à 87% de votre appartement.

Qu’elle est l’intérêt pour vous de connaître la valeur de revente de la centrale ? Si elle fonctionne suffisamment pour générez un haut rendement et que contractuellement FEF vous rachète à 87% le montant de votre investissement de départ ?

Tous les ans, vous recevez un intérêt de 7% sur votre compte bancaire. Le 6,01% est si vous revendez vos parts avant 10 ans.

D’autre part, FEF ne gagne vraiment de l’argent qu’à partir de la 10 ème année. Le but étant que FEF vous rachète vos parts.

Non le 6.01% c’est si je reçois bien chaque année 7% du montant investi et que la petite société avec 50k de capital social me rachète mes parts à 87% sans oublier de me verser mon dernier coupon de 7% en année 10. Fonction XIRR dans Excel. (-100; 7;7;7;7;7;7;7;7;7;87+7)

Si je veux sortir avant il faut trouver un acheteur…

L’intérêt de connaître la valeur de la centrale c’est justement si FEF est défaillant.

En résumé votre placement c’est: je fais un investissement equity hybrid dans une centrale; le rendement de mon placement est capé à 6.01% (TRI).
Et si ça se passe mal et bien par définition c’est que la centrale ne marche pas bien et que FEF ne sera pas bien non plus et là je récupère des parts d’une centrale dont j’ignore la localisation et qui vaudra probablement 0 ou pas loin de 0. 

Face : tout marche très bien je suis capé à 6.01% en prenant un risque de type equity dans une toute petite entreprise

Pile: j’achète une boîte de kleenex.

Ce sera sans moi évidement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 31/07/2014 13h44

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   176  

Personnellement je ne trouve pas cette discussion très intéressante.

LPatrimoine, il devrait être assez clair pour vous, si vous lisez un peu les autres fils de discussion du forum, que le couple rendement risque que vous proposez a peu d’intérêt par rapport à ce que les gens considèrent comme raisonnable. Les indices high yield (et encore, ils ont probablement moins de risque que l’investissement que vous proposez) tournent autour de 6% à 10 ans, avec une autre liquidité et une diversification importante.

Pour les autres, je tiendrais à souligner qu’au moins LPatrimoine tient un discours tout à fait construit, et personnellement je ne pense pas que j’arriverais à faire aussi bien, avec les éléments dont il dispose (structure de commercialisation, plusieurs sociétés etc).

A mon sens, le seul intérêt de ce fil pourrait être que LPatrimoine nous parle de son approche commerciale. Sur 100 personnes contactées, combien donnent suite ? Quel est la relation entre ce taux de retour et la patrimoine / le degré d’éducation financière de ces gens ? Dans quelle mesure est-ce-que la mention de la "garantie" est un argument commercial important ?

Dernière modification par crosby (31/07/2014 13h45)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 31/07/2014 13h53

Banni
Réputation :   59  

Mes sources sont sur internet : societe.com. Vos derniers états fi font état d’un CA de 580K€ et pas 10m€.

Pourquoi je participe à cette file ? Parce qu’on est fin juillet que j’attend mes vacances et que j’ai une longue  expérience pro dans le domaine des ENR en finance. Pas chez un vendeur de placement mais chez un industriel coté du secteur. Je pourrais parler pendant des heures de modélisation financière d’un yellowfield project ou greenfield mais franchement cela n’intéresse personne car ce n’est pas le topic de ce forum.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 31/07/2014 13h56

Membre
Réputation :   8  

Merci de re vérifier vos sources. C’est vrai que le risque existe, nous ne le cachons pas. Cependant lorsque vous acquérez des actifs en bourse. Vous posez autant que questions à la société ? Je ne pense pas.

Dans l’optique ou c’est FEF qui rachète les parts (ce qui influe grandement sur la rentabilité du projet), il est normal de s’intéresser à sa capacité à le faire et donc, entre autre, à son CA. Plus le CA est bas, plus il y a  de risque donc plus il y aura de questions, c’est un comportement tout à fait normal.On aurait pas les mêmes questions si FEF était une large-cap…

Vous recevez bien 7% par an. Si on calcule précisément avec la perte en capital de 13% cela vous fait 6,01% mais vous recevez quand même 7% de votre investissement par an garantit par contrat.

Au sens strict de terme, oui, vous avez raison.
Mais ce qui intéresse un investisseur , c’est le rendement final lissé, pas le rendement annuel.Ce que vous faites, me fait penser à ces contrats ou l’on voit écrit en gros certaines clauses intéressantes et en tout petit d’autres moins intéressantes pour jouer sur le fait que l’investisseur n’attarde ses yeux que sur les premières.Comment voulez vous nous convaincre de bien fondé de votre produit alors que nul part n’est mentionné que le rendement réel lissé, une fois le rachat effectué sera de 6.01% ? Ça donne l’impression que vous jouez sur les mots pour "gonfler" artificiellement le rendement…

Dernière modification par Al25 (31/07/2014 15h14)


The cake is a lie  --  Parrain Binck, Fortuneo et Boursorama.Me contacter par MP

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 31/07/2014 14h21

Membre
Réputation :   18  

Je vais essayer de résumer pour ma culture personnelle :

1) j’investis 5K€ minimum, et en échange je suis propriétaire d’un morceau de centrale photovoltaïque quelques part à St Martin.

2) mon capital est garanti à hauteur de 87% si je ne revends pas mes parts avant 10ans. Cette garantie est assurée par SES, une EURL à 50K€ de capital social créée en 2006. On notera que SES possède 73 filiales directes (cf. SES sur société.com), et qu’elle-même une filiale de Groupe FSB-Holding. Sans plus d’infos sur la Holding, difficile de dire ce qu’il se passe en cas de défaut de paiement de SES (la holding garantie-t’elle le paiement ? Le peut-elle ?)

3) En plus de la garantie du capital, SES assure la maintenance des centrales, qui est visiblement une activité peu lucrative pour elle :

LPatrimoine a écrit :

D’autre part, FEF ne gagne vraiment de l’argent qu’à partir de la 10 ème année. Le but étant que FEF vous rachète vos parts.

A ce sujet là, certains investisseurs sont ils allés jusqu’au bout : 10 ans de loyers à 7% + 87% du capital initial ?

4) La liquidité des part n’est pas assurée avant 10 ans, si je veux récupérer mon argent, je dois trouver un acheteur.

Le parallèle avec les actions est intéressant, c’est sûr que quand on achète une action, on ne cherche pas à obtenir autant de détails. Par contre, une société cotée publie ses bilans, et cela permet de vérifier un certains nombres de paramètres avant d’investir.

Ce que je retiens de ce placement, c’est que j’investis dans une boite noire pendant 10ans sans véritable garantie en terme de capital (la garantie d’une EURL à 50K€ ne vaut rien) et sans moyen d’en sortir facilement avant le terme, le tout pour 7% de rendement / an et 13% en perte de capital dans le meilleur des cas.
Dit comme ça, ça fait pas rêver (je pense aux REIT qui peuvent avoir un rendement du même ordre, avec des actifs immobiliers tangibles et vérifiables dans les bilans, et une liquidité assurée).

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #14 31/07/2014 15h04

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   608  

LPatrimoine a écrit :

C’est vrai que le risque existe, nous ne le cachons pas. Cependant lorsque vous acquérez des actifs en bourse. Vous posez autant que questions à la société ? Je ne pense pas.

LPatrimoine a écrit :

Il s’agit ici d’un investissement sur le long terme comportant certains risques certes, mais beaucoup moins que la bourse car il s’agit ici d’un investissement dans l’économie réelle (la centrale produisant de l’électricité pour des centaines de millier de personnes).

On ne compare pas les choses qu’on ne connait pas, merci.

Sinon Grouaud c’est votre deuxième pseudo ? Parce qu’un seul message sur le forum pour lui depuis hier et vos petits échanges multiples de réputation comment dire, c’est louche.

Vous parlez de 20 commerciaux ici mais seulement de 11 conseillers sur votre site, why ?

Vous ne faites plus le livret bio ? Le Livret Bio Ecologique (8%) | Epargne

Enfin on peut néanmoins noter que vous vendez mieux que vos prédécesseurs sur ce forum (centrale solaire roumaine) et faites un bel effort de réponses aux questions. 

Cordialement,

Simon


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 31/07/2014 15h20

Membre
Réputation :   0  

Merci d’évaluer mes connaissances en bourse. Peut-être me connaissez-vous si bien qu’à distance vous pouvez évaluer les gens. Personnellement, si c’est le cas, je ne vous confirai pas mon argent si vous faites la même chose en bourse.

Pour info, ce n’est pas parce que Grouaud à mis +1 en réputation que c’est nécessairement un faux pseudo. Je pense qu’il prendra plaisir à vous lire à ce sujet. Il n’y a pas que des personnes cherchant la petite bête sur ce forum…

Le livret bio est l’appellation ancienne de l’investissement 7%.

11 commerciaux + 10 autres salariés travaillant à différents postes capables de vendre notre produit.

Dernière modification par LPatrimoine (31/07/2014 15h21)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 31/07/2014 15h47

Membre
Réputation :   0  

NYBR a écrit :

Histoire de faire avancer le débat, la diffusion des bilans de SES et de sa holding serait déjà un bon début.
Le reste n’a que peu d’intérêt, à part se créer une porte de sortie, du genre si c’est ça j’arrête de répondre.
La discussion à certes dérivée, mais en tant que professionnel éclairé (je précise que pour ma part mes connaissances en actions et pour ce type de placement sont très limitées) vous devriez être pressé de fournir des arguments objectifs et incontestables du placement que vous défendez et commercialisez, plutôt que de débattre sur votre réputation.

Étant donné la demande, nous allons mettre en place, d’ici peu, une page spéciale sur notre site vous permettant d’accéder à toutes les infos (bilans, localisation des centrales, etc.)

C’est un point important et vous avez raison.

Dernière modification par LPatrimoine (31/07/2014 15h48)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #17 31/07/2014 19h12

Membre
Réputation :   2  

Bonjour,

J’ai lu attentivement tout le fil de la discussion.

Je m’intéresse pour ma part à la fiscalité.

Je comprends tout à fait que pendant les 10 premières années, l’amortissement de l’installation permettent de constater un résultat fiscal déficitaire (non déductible des autres revenus)

Par contre, au moment du rachat des parts de la société en participation, il me semble totalement erronée de prétendre qu’aucune imposition n’est due.
En effet, les modalités de calcul des plus-values sur droits sociaux des sociétés de personnes sont assez particulières.
Selon l’arrêt Baradé du CE 9-3-2005 n°248825, le prix d’acquisition doit faire l’objet d’un ajustement pour prendre en compte les bénéfices déjà taxés chez le cédant et les déficits déjà déduits pas le cédant.
Pour une illustration du mécanisme, voir Arrêt SA Quemener du CE 16-2-2000 n°133296.

Par conséquent, dans le cas d’un investissement de 10 000 € et la perception de 7 324 € de loyer (exemple pris sur la brochure) le prix d’acquisition à retenir n’est pas 10 000 € mais 2 676 € (qui correspond à 10 000 - 7 324).
La plus-value imposable est donc de 8 700 - 2 676 = 6 024 €.
Les prélèvements sociaux de 15,5% s’appliqueront sur ce montant soit 934 €.
La base imposable sera diminuée de 65% d’abattement pour durée de détention pour le calcul de l’IR, soit 2 108 € d’assiette, ce qui peut faire 948 € d’impôt si l’investisseur a un TMI de 45%.

La fiscalité sur la cession sera donc comprise entre 934 € et 1 882 € (en fonction du TMI de l’investisseur).

Je pense que vous feriez bien de changer votre plaquette (vous promettez aucune imposition) ou d’obtenir un rescrit fiscal de l’administration vous certifiant que les associés de la SEP ne seront pas imposés.

Cordialement,

Sébastien MARTIN
Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #18 28/01/2016 16h37

Banni
Réputation :   286  

Bonjour,

Pour se faire une idée de la catastrophe, le mieux est de consulter le rapport au tribunal de commerce rédigé par Maître Baronnie, administrateur provisoire de FEF :

www.adief7.com/wp-content/uploads/2015/ … ronnie.pdf

Il fait 71 pages et je ne l’ai lu qu’en diagonale ; voici ce que j’en retiens :

- FEF a commis de nombreuses irrégularités juridiques, comptables et fiscales. De ce fait, le crédit d’impôt obtenu par les souscripteurs de certains investissements pourrait être remis en cause par l’administration fiscale.

- l’exploitation réelle de FEF n’est pas sise en Guadeloupe, mais dans la luxueuse avenue Roosevelt à Paris ; un logement de fonction du président est également financé par FEF dans le 16ème arrondissement.

- les commissions versées aux CGP étaient exorbitantes, jusqu’à 11,5% à Legendre pour le 7% rendement commercialisé jusqu’en 2015.

- un personnage est omniprésent dans cette affaire : Fabrice Radjabali, citoyen belge demeurant à Waterloo (çà ne s’invente pas !), directeur général de FEF mais aussi de Messick, le fournisseur d’éoliennes et de centrales photovoltaïques, matériel faisant l’objet d’un paiement partiel par FEF et d’un crédit vendeur.

- les éoliennes ont bien été livrées mais ne fonctionnent toujours pas :

- certaines centrales photovoltaïques fonctionnent, mais posent des problèmes de fiabilité et aussi de pérennité (baux de toiture) ; d’autres centrales ne fonctionnent pas, les installateurs exigeant d’être payés par avance.

- les fonds versés par les souscripteurs du 7% ont été affectés par FEF au remboursement du crédit-vendeur Messick sur des opérations plus anciennes.

Au regard des irrégularités qu’il a constatées, l’administrateur judiciaire a cru devoir les porter à la connaissance du procureur de la République de Paris.

Il appartient maintenant aux victimes de cette gigantesque truanderie d’ester en justice pour tenter d’obtenir quelque dédommagement, mais la situation financière de FEF ne leur laisse pas de gros espoirs.

Si certains pensent que je colporte des rumeurs, je les invite à consulter le rapport plus exhaustivement que je ne l’ai fait.

Reste aussi à souhaiter que des poursuites pénales soient diligentées sans tarder pour que la société apporte une réponse adaptée aux agissements de pareils aigrefins. Je sais bien que nos prisons sont saturées, mais il doit bien être possible de trouver encore quelques places, par exemple en Guyane ou en Guadeloupe, où ces personnages seraient chaleureusement accueillis.

Le hasard fait que je serai la semaine prochaine à Baie-Mahault ; étant curieux de nature, je ne manquerai pas d’aller voir à quoi ressemble le siège social de FEF.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #19 09/06/2016 12h32

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2872  

Je me réjouis de cette décision.

Puisqu’une fois de plus, nous avions raison avant tout le monde, je peux également mettre en exergue les pressions que j’ai subies pour supprimer cette discussion.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_legendre-patrimoine-001.gif

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_legendre-patrimoine-002.gif

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_legendre-patrimoine-003.gif

Et je suis encore sympa de flouter le nom de ce margoulin.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur