Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Orange sur nos screeners actions.

#676 24/11/2020 15h29

Membre
Réputation :   23  

GoodbyLenine, le 21/11/2020 a écrit :

Le régulateur n’a pas pour objectif principal d’appliquer une doctrine particulière (en particulier pas de "permettre à n’importe d’intégrer un marché donné").
Il a plutôt pour objectif que les consommateurs disposent (tous) du meilleur service au meilleur prix (sous certaines conditions).
Et il n’a pas pour objectif de maximiser la valeur des opérateurs télécoms.

Je n’ai pas dit que c’était son objectif principal, mais s’en est bien un. Cela fait parti du droit de la concurrence. Et c’est pour cela qu’Orange, en tant qu’opérateur historique, propose diverses offres de gros à destination des autres opérateurs, quelque soit leur taille.

Par exemple des offres allant d’une fourniture de fibre optique entre nœuds de réseau pour les gros opérateurs (moins cher mais nécessite des équipements actifs géré par l’opérateur tiers), à une collecte intégrée sur équipement Orange jusqu’à un nœud de réseau régional pour les plus petits (plus cher mais pas/peu d’infrastructure interne à l’opérateur tiers).

La politique appliquée au sein de l’UE (très visible en France dans les télécoms) favorise effectivement la concurrence pour faire baisser les prix.
Force est de constater que cela a très bien réussi ici, du point de vue du consommateur.

Et vous avez raison, l’objectif du régulateur n’est pas de maximiser la valeur des opérateurs télécoms.
D’ailleurs, l’action du régulateur ARCEP (encore une fois qui n’est que l’organisme de traduction en droit français des directives européennes pour le marché des télécoms…) à même pour conséquence indirecte de faire baisser le cours de l’action d’Orange puisque ces marges baissent par la guerre des prix et puisque les parts de marchés ne croissent pas ou très peu.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par sinwave (24/11/2020 15h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#677 24/11/2020 18h25

Membre
Réputation :   48  

D’où la recherche de diversification de l’entreprise (et des autres opérateurs) pour augmenter le panier moyen de sa clientèle (en principe captive).
Pour l’instant, dans le cas d’orange bank, ce n’est pas franchement une grande réussite…
Dans la diversification de SFR dans les droits sportifs… c’est encore pire.

Le seul avantage de ce secteur est de générer des revenus récurrents en toute situation (sauf s’il n’y a plus d’électricité dans le pays, mais à ce moment là les marchés boursiers ne pourront plus côter), il l’a prouvé avec la pandémie actuelle. Dans un monde où la dette ne vaut plus rien, ce genre de secteur en equity peut être intéressant en positionnement défensif.

Hors ligne Hors ligne

 

#678 03/12/2020 08h04

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   161  

Orange propose via une OPA de racheter les actions Orange Belgium au prix unitaire de 22 euros, ce qui représente une prime de 36% par rapport au dernier cours.

Orange : Orange envisage une OPA sur Orange Belgium - BFM Bourse

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#679 03/12/2020 09h56

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631  

ORANGE : offre sur la filiale belge et dividende exceptionnel

AOF•03/12/2020 à 08:48 a écrit :

(AOF) - Suite à la décision favorable du Conseil d’Etat le 13 novembre dernier au sujet d’un ancien litige fiscal, Orange confirme avoir reçu l’intégralité des 2,2 milliards d’euros correspondant aux sommes payées en 2013, ainsi que les droits et intérêts associés. Comme annoncé dès le 13 novembre, la priorité du groupe est de proposer une attribution juste et équilibrée de ces fonds au bénéfice du développement de l’entreprise, de ses salariés et de ses actionnaires, avec un engagement sociétal renforcé.

Pour près d’un quart des montants perçus, le groupe va renforcer son leadership dans les réseaux en France et à l’international au bénéfice de ses clients, ainsi que les projets liés à la transition écologique.

Le groupe consacrera également un quart des montants reçus à l’accompagnement de sa transformation opérationnelle pour gagner notamment en agilité et en performance.

Par ailleurs, Orange va lancer une offre publique d’acquisition volontaire conditionnelle sur l’ensemble des actions d’Orange Belgium qu’elle ne détient pas encore. Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts continus du groupe pour adapter la structure de capital de ses filiales à leurs enjeux.

Le groupe va également proposer une offre réservée au personnel en France et à l’étranger pour un volume total d’environ 30 millions d’actions, avec pour objectif que les salariés détiennent à terme 10% du capital. Différentes propositions sont à l’étude et seront soumises pour décision au conseil d’administration pour mise en œuvre en 2021.

Le conseil d’administration a également examiné favorablement le principe d’une distribution exceptionnelle aux actionnaires de 20 centimes d’euro par action.

Une partie des fonds sera consacrée à nos engagements sociétaux pour la neutralité carbone d’ici 2040 et l’égalité numérique. Plusieurs projets seront accélérés comme le déploiement des Orange Digital Centers et le financement de puits carbone. Le budget 2021 de la Fondation Orange sera doté d’une subvention exceptionnelle afin de renforcer significativement son soutien aux publics les plus fragiles.

Le solde éventuel viendra réduire l’endettement net de l’entreprise.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #680 09/12/2020 00h57

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   537  

Bonsoir,

Je souhaite vous partager cet article que je trouve très complet sur la critique du plan mis en place par Drahi pour faire main basse sur Alice.

Comme vous le verrez/savez, les méthodes sont comme toujours avec lui, très borderline. À défaut d’utiliser un autre sobriquet, on a vraiment affaire à un patron-filou et je fais pareil que Doug pour ma part.

Comment Patrick Drahi veut racheter Altice (SFR) à bas prix - Capital.fr

Patrick Drahi, qui ne détient que 49,5% des actions de la maison-mère de SFR, veut racheter le solde et le sortir de la bourse. Mais son offre est jugée trop basse et surtout illégale par plusieurs actionnaires minoritaires, qui la contestent en justice.

1-un prix trop bas
2-le cadeau de Noël d’Orange à SFR
3- des attestations d’équité succinctes
4-des administrateurs dociles
5-les super pouvoirs de Patrick Drahi
6-des conditions de retrait souples


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#681 09/12/2020 12h49

Membre
Réputation :   30  

Au delà des différents conflits d’intérêts des parties prenantes à l’opération, des administrateurs "indépendants" qui n’ont d’indépendants que leur nom, je crois que ce qui m’a le plus choqué dans cet intéressant article c’est surement ce passage:

Ce n’est pas tout. Altice va rémunérer les deux banques pour avoir fourni cette attestation d’équité. Mais cette rémunération dépendra du succès de l’offre de retrait -en totalité pour Lazard et “principalement” pour LionTree. Les banques “ont donc un intérêt financier à déclarer l’offre équitable”, pointe Lucerne.
Enfin, si l’attestation d’équité de LionTree est contestée par des actionnaires minoritaires, et que LionTree se retrouve condamnée à payer des dommages, Altice a promis de régler elle-même la note dans certains cas.

Je l’avais déjà lu hier grâce à Vincenzo Bolléro.
3 lectures plus tard, j’en reste encore sur le fessier. Plus c’est gros, plus ca passe…

EDIT: lors de la valorisation d’une entreprise, la valorisation du mangement peut parfois être très complexe car cela ne repose pas toujours sur des chiffres précis.
Ce cas pratique a au moins le mérite de montrer ce que peut être un management …"douteux".

Dernière modification par Elias (09/12/2020 13h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#682 10/12/2020 01h37

Membre
Réputation :   15  

Attendez, si je comprends bien drahi pourrait racheter au prix qu’il souhaite les actions de SFR et les actionnaires minoritaire n’auraient rien à dire sur le prix ?

Hors ligne Hors ligne

 

#683 10/12/2020 17h07

Membre
Réputation :   12  

Elias, le 09/12/2020 a écrit :

EDIT: lors de la valorisation d’une entreprise, la valorisation du mangement peut parfois être très complexe car cela ne repose pas toujours sur des chiffres précis.
Ce cas pratique a au moins le mérite de montrer ce que peut être un management …"douteux".

Normalement, la qualité du management est évaluée au travers du critère ESG. Sur ce point, Altice Europe est considéré comme à la traîne par MSCI :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12593_altice.png

Est en cause notamment la mauvaise qualité de la gouvernance.

Hors ligne Hors ligne

 

#684 10/12/2020 21h33

Membre
Réputation :   48  

Et si on regarde celle d’Altice USA, dont Altice Europe possède 70% et dont le président est le rapace qui dirige Altice Europe…

https://zupimages.net/up/20/50/42q8.jpg

Et bah on souligne la qualité de la gouvernance et en partie… "compensation practices have on investors".

Concernant Altice Europe, elle est classée comme boulet sur ce point… A juste titre.

Hors ligne Hors ligne

 

#685 13/01/2021 11h50

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   537  

Bonjour,

Voilà qui présage la suite pour Vodafone également.

Telefonica :vente de sa division de tours Telxius pour 7,7Mds - Boursorama

Avec une plus-value estimée à environ 3,5 milliards d’euros, la dette financière nette de l’opérateur sera réduite d’environ 4,6 milliards d’euros une fois l’accord conclu. Son multiple sur le bénéfice d’exploitation pro forma serait de 30,5 fois, a déclaré Telefonica.

Le titre progresse de 10% sur cette annonce.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#686 14/01/2021 15h07

Membre
Réputation :   19  

C’est toujours le calme plat sur les telecoms.
-Orange vivote à 10€. Est-ce lié à un hypothétique veto de Bercy sur le même type de montage ?
-Cellnex s’est fait souffler le deal par American Tower sous le nez mais peu de réaction sur les cours.
Seule Telefonica qui avait déjà pris 10% entre le 5 et 12 a repris 10% de plus le 13 à l’annonce de la transaction. Les actionnaires sont probablement rassurés pour le paiement des dividendes. (Même si l’évolution du cours sur 1 an est catastrophique avec -40% vs 19/02/2020)

"Sortie" obligatoire de ALTICE à 5,35€ le 21/01, elle cote à 5,33€ depuis le relèvement de l’offre.
Les Echos accès libre

Je mets 100€ par mois sur KPN en pensant que la situation ne va pas s’éterniser et que le dividende me fera patienter.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Orange sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur