Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Si ce message s'affiche, le changement de serveur qui a eu lieu mercredi 14 avril au matin a réussi !

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Sondage 

Synthèse des avis :

En 2021, recommanderiez-vous la SCPI Aestiam Pierre Rendement à un proche ?


Oui, complètement (avis positif)

12% - 1
Oui, avec des réserves (avis assez positif)

37% - 3
Je ne sais pas (avis neutre)

0% - 0
Non, probablement pas (avis assez négatif)

12% - 1
Non, certainement pas (avis négatif)

37% - 3
Nombre d’avis : 8   Avis moyen : 2,8/5 Avis plutôt négatif

#51 22/01/2021 17h53

Membre
Réputation :   74  

Est ce donc une première dans l’histoire des SCPI Capital Variable ?


Parrainage Binck, Fortuneo HelloBank et assurancevie.com

Hors ligne Hors ligne

 

#52 22/01/2021 18h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Vraisemblablement oui, c’est la première fois qu’une SCPI à capital variable abaisse son prix de souscription. Peut-être qu’il aurait été préférable pour les associés souhaitant vendre que d’autres SCPI le fassent avant comme celles de la Française qui sont bloquées depuis des années, la société de gestion ayant malgré la règle des + ou - 10% la possibilité de le faire dans certaines circonstances. Les associés se sont retrouvés "contraints" de vendre via le fonds de réserve avec une décote de l’ordre de 20%. Franchement ça revient au même, l’autre solution est de s’y refuser et attendre son tour, qui peut ne jamais venir ou très tardivement.
Autre cas que l’on a vu récemment : des SCPI à capital fixe qui voient leur prix de part baisser au moment où elles passent à capital variable, c’est le cas de Fructirégions Europe et Fructipierre.
C’est pour cela que je trouve cette "première" très relative.
Il va falloir s’y habituer, c’est la vie normale d’un fonds que sa valeur de part puisse baisser au gré des marchés, c’est écrit partout lorsqu’on souscrit. C’est aussi le prix d’une certaine liquidité.

Hors ligne Hors ligne

 

#53 22/01/2021 18h11

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   249  

piwai a écrit :

A lire le commentaire de Super_Pognon, on s’interroge sur la raison de cette baisse de prix des parts : la valeur de reconstitution a t’elle baissé de manière suffisamment importante pour justifier une baisse du prix de la part obligatoire, où est-ce une initiative de la société de gestion… par exemple pour attirer de la collecte, ou en conserver ?

De ce que j’ai compris de la conférence de ce matin, la baisse du prix est motivée pour augmenter la collecte et diminuer le nombre de parts en attente de rachat.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#54 22/01/2021 19h27

Membre
Réputation :   28  

La société de gestion avait d’autres moyens pour stimuler la collecte : par exemple baisser le délai de jouissance ou autre exemple baisser une partie de sa rémunération.

En baissant le prix de la part elle incite les porteurs à ne pas vendre et "brade" sans doute en partie quelques parts pour faire entrer de nouveaux acheteurs.

Bref elle ne protège pas les porteurs de parts et défend ses intérêts.

Hors ligne Hors ligne

 

#55 22/01/2021 20h09

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Pour ma part, je vois cela positivement que la société de gestion cherche à ne pas enrayer le marché de la revente. Regardez le cas de Super_Pognon qui ne peut pas vendre. Alors oui du coup il perd d’office près de 4%, une année de dividende. Cela peut-il le faire changer d’avis (ou certains associés dans ce cas ?).
Le gérant peut ajuster son prix de part en fonction des événements, dans l’absolu cette SCPI a toujours été plutôt chère par rapport à sa valeur de reconstitution, c’est ça qui est vraiment protecteur pour les associés en place.
Qu’elle réduise le prix de part dans une période telle que celle que l’on vit actuellement me paraît sage, je trouve de plus qu’elle le fait assez tôt, ce qui me semble préférable.
Si en plus ça sert ses intérêts, tant mieux mais je ne pense pas que ce gérant ait cela en tête en priorité, sinon il aurait pu collecter davantage en ne faisant pas toutes ces hausses de prix annuelles, à l’inverse d’autres gérants (ex : La Française).

Dernière modification par Surin (22/01/2021 20h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#56 23/01/2021 11h48

Membre
Réputation :   2  

Je suis dans la même situation que Super-Pognon.
J’ai demandé le retrait de mes parts de cette SCPI en juillet 2020, par courrier recommandé, qui a bien été réceptionné, accompagné de toutes les pièces nécessaires.
Ce que je déplore:
- l’absence totale de réponse à mes demandes réitérées depuis  ( 5 en tout, par mail et courrier) visant à savoir si ma demande de retrait a bien été enregistrée
- l’opacité d’Aestiam sur l’état des parts en attente de retrait
- la faiblesse de la communication sur la situation de la SCPI, la baisse du rendement, de la valeur de la part, …
De quoi perdre, en ce qui me concerne, toute confiance dans cette societé de gestion.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #57 23/01/2021 13h08

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

C’est en effet tout à fait déplorable comme situation.
Relisez le retour de Super_Pognon, il a fait une demande par courrier qui s’est "perdue". Ensuite il a demandé le bordereau adéquat qu’il a envoyé et a eu un retour 3 semaines après. C’est long mais "acceptable" dans la mesure où tout le monde est logé à la même enseigne mais ce bordereau doit être mis à disposition des associé en permanence et toute demande écrite doit faire l’objet d’une réponse adaptée, ça pour le coup c’est inacceptable.
Alfred vous devez les relancer et demander le formulaire de retrait de parts. N’hésitez pas à porter réclamation.

Hors ligne Hors ligne

 

#58 25/01/2021 18h34

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   219  

Aestiam vient de mettre à jour la note d’information de la SCPI Aestiam Pierre Rendement.

On y obtient (chapitre I - paragraphe B.2), la confirmation de la baisse du prix de souscription qui passe à 922€ (soit - 3,96 %), ainsi que la valeur de reconstitution au 31/12/2020, soit 959,44 (-2,32 %) et la valeur de réalisation à la même date soit 805,12 € (-2,98 %).

Le nombre de parts au 31/12/20 (448322) est égal à ceux au 31/03/20 et au 30/06/20, signe d’un marché bloqué.

Canyonneur

Hors ligne Hors ligne

 

#59 25/01/2021 21h10

Membre
Réputation :   39  

Bonjour,
vous trouverez ci-dessous le lien pour accéder au bulletin du semestre 2.

bulletin semestriel

Il est un peu plus transparent que la note sortie à la fin du T3.
A noter :
- 7.846 parts en attente de trouver preneur et seulement 648 souscriptions sur ce T4.
- Un dividende égal à celui versé au T3 soit 8,10€ par part.
- des franchises de loyer liées au covid qui pèsent pour presque 1/4 des revenus sur le trimestre.
- Ce sont surtout les hôtels qui expliquent la correction du prix de la part. Les actifs de commerce et de bureau se tiennent.

Bien à vous,


Adde parvum parvo magnus acervus erit

Hors ligne Hors ligne

 

#60 27/01/2021 10h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Voici un extrait de l’article 8 des statuts :

Article 8 - Retrait des associés a écrit :

1.4 Prix de retrait
La valeur de retrait d’une part correspond au prix de souscription
en vigueur à la date de retrait (en ce comprise la prime d’émission),
diminué du montant correspondant à la commission de souscription.
La demande de retrait est compensée par des demandes de
souscription. Le retrait compensé par une souscription ne peut être
effectué à un prix supérieur au prix de souscription diminué de la
commission de souscription. En cas de baisse du prix de retrait, la
Société de Gestion informe les associés ayant demandé le retrait, par
lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou par envoie
recommandé électronique satisfaisants aux conditions mentionnées
à l’article L100 du code des postes et des communications
électroniques (dénommé «envoie recommandé électronique») dans
les conditions visées à l’article 422-219 de règlement général de
l’autorité des marchés financiers, au plus tard la veille de la date
d’effet. En l’absence de réponse de la part des associés dans un
délai de quinze (15) jours à compter de la date de réception de la
lettre recommandée avec accusé de réception ou de la date de
réception de l’envoi recommandé électronique, la demande de
retrait est réputée maintenue au nouveau prix, conformément aux
dispositions de l’article 422-219 du Règlement Général de l’Autorité
des marchés financiers.
1.5 Publication des retraits
Le nombre de retraits est rendu public trimestriellement sur le site
Internet de la Société de Gestion aestiam.com.
Le nombre et le montant des retraits sont également indiqués sur les
bulletins d’information.

Il est bien précisé que les associés souhaitant vendre des parts doivent le faire par recommandé AR via le formulaire prévu pour. Formulaire non disponible sur le site du gérant, qu’il faut réclamer au service client.
En cas de baisse de prix, les associés vendant ont du recevoir un recommandé du gérant à la veille de la modification de prix soit la semaine dernière, est-ce le cas ?
Je m’étonne que le "dossier de retrait" que fournit le gérant indique encore l’ancien prix de vente des parts de la SCPI.

La société de gestion AESTIAM ne respecte vraisemblablement pas l’article 1.5

Tout cela fait désordre, l’ancien gérant Foncia PG ne nous a pas habitué à cela.

Hors ligne Hors ligne

 

#61 27/01/2021 10h13

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   203  

J’avais fait un A/R l’an passé en avril ou mai, et le courrier n’a pas été pris par Aestiam. smile Pas envie de rentrer dans une guéguerre juridique…

Et oui, il faut réclamer au service client pour avoir le bordereau.

Tout est fait pour freiner la vente. Et la qualité du service a bien baissé.

Hors ligne Hors ligne

 

#62 27/01/2021 11h12

Membre
Réputation :   28  

Super_Pognon a écrit :

J’avais fait un A/R l’an passé en avril ou mai, et le courrier n’a pas été pris par Aestiam. smile

La valeur d’un AR c’est qu’il ait été présenté. Pas qu’il ait été accepté.

Hors ligne Hors ligne

 

#63 27/01/2021 11h18

Membre
Réputation :   2  

J’ai enfin eu une réponse de la part d’Aestiam. Ma demande de retrait de parts n’a pas été prise en compte ( courrier égaré, comme par hasard…).
J’ai demandé le formulaire de retrait, qui m’a bien été adressé, mais qui n’est pas à jour !
Il mentionne les anciens prix :

 Prix de souscription 960,00 €
 Commission de souscription : 9 % 86,40 €
 Prix de retrait 873,60 €

Je ne sais pas si c’est de la désorganisation face à l’afflux de mandes de retrait,  de l’incompétence, ou une volonté de décourager ou retarder les demandes de retrait.

Hors ligne Hors ligne

 

#64 27/01/2021 11h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Un signalement à l’AMF a de doute façon déjà été fait, j’invite les personnes lésées à en faire de même (courriers égarés, absence de réponse à la demande de formulaire, formulaire avec mauvais prix, demande de retrait sans que la SG signale par recommandé la baisse de prix de retrait … etc).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #65 27/01/2021 16h33

Membre
Réputation :   28  

alfred a écrit :

J’ai enfin eu une réponse de la part d’Aestiam. Ma demande de retrait de parts n’a pas été prise en compte ( courrier égaré, comme par hasard…).

A mon avis vous pouvez leur demander de vous appliquer le prix de retrait à date de présentation de votre AR. C’est une erreur de la SDG, c’est à elle de corriger l’erreur en payant la différence entre le prix de vente que vous obtiendrez (et qui est forcément le prix abaissé) et le prix auquel vous auriez pu avoir prétendu s’ils n’avaient pas égaré votre courrier.

Hors ligne Hors ligne

 

#66 28/01/2021 14h51

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   203  

alfred, le 27/01/2021 a écrit :

J’ai enfin eu une réponse de la part d’Aestiam. Ma demande de retrait de parts n’a pas été prise en compte ( courrier égaré, comme par hasard…).
J’ai demandé le formulaire de retrait, qui m’a bien été adressé, mais qui n’est pas à jour !
Il mentionne les anciens prix :

 Prix de souscription 960,00 €
 Commission de souscription : 9 % 86,40 €
 Prix de retrait 873,60 €

Je ne sais pas si c’est de la désorganisation face à l’afflux de mandes de retrait,  de l’incompétence, ou une volonté de décourager ou retarder les demandes de retrait.

ça commence à faire bcp. Mon courier n’a pas été pris aussi…

Hors ligne Hors ligne

 

#67 31/01/2021 17h25

Membre
Réputation :   15  

Bonjour "Super_Pognon" et "alfred",

Pour comprendre votre raisonnement et sans vouloir être indiscret pourquoi souhaitez vous vendre vos parts alors que nous sommes en période covid avec les conséquences que cela a sur cette SCPI?

S’agissant d’un investissement long terme, ne devriez vous pas attendre des années meilleures (si votre situation le permet bien sur) ?

Avec la forte baisse du prix de part, souhaitez vous toujours vendre malgré tout l’impact que cela pourra avoir sur le rendement de votre opération?

Asn540 a écrit :

En baissant le prix de la part elle incite les porteurs à ne pas vendre et "brade" sans doute en partie quelques parts pour faire entrer de nouveaux acheteurs.

--> Je partage tout à fait cette analyse. Car la valeur de reconstitution tombant à 960€ la SG n’était pas du tout obligé de baisser le prix de la part qui était de 960€….d’autres SCPI comme IMMORENTE ont un prix de part égal au prix de reconstitution et collecte beaucoup. Mais vu la situation du marché des parts il fallait faire quelque chose….mais est-ce la bonne solution? Pourquoi avoir acheté 3 hôtels au S1 compte tenu de ce que l’on sait (ont ils été acheté avec une forte décote?) ?


Restez à l'écart des gens négatifs. Ils ont un problème pour chaque solution.

Hors ligne Hors ligne

 

#68 31/01/2021 22h51

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   203  

Bonjour,

Je trouve que vous faîtes un raccourci quelque peu rapide avec si peu dans les messages…

C’est dans les temps troublés qu’on peut juger un investissement.

J’ai pensé à décaler ma demande de rachat, mais quand je vois que mes couriers ne sont pas les seuls à se perdre… Je ne me questionne pas. Sans compter la communication bien dégradée de la part de la société de gestion.

Le montant que j’ai n’est pas important, et je n’ai pas de crédit associé. Donc je paie pas mal d’impôts avec toute la paperasse qui va bien.

Bref, je ne sens pas du tout la société de gestion avec le faisceau d’indice que l’on peut voir.

Ainsi, après que le bateau prenne l’eau, je ne vais pas attendre qu’il coule.

Sur votre dernier paragraphe, la réponse me paraît plus que triviale. Désolé.

Tous ces éléments mis bout à bout me laisse penser que la gestion n’est clairement pas dans l’intérêt des SCPI mais dans la société de gestion et que le personne n’est pas professionnel sans compter l’intégrité discutable.

J’ai fait la faute en bourse d’être un peu tolérant sur ça (bonté), mais c’est une faute qui se paie assez lourdement (Buffett a une belle phrase pour ça).

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur