Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 20/03/2020 08h01

Membre
Réputation :   27  

Ca vaut ce que ca vaut, mais j’avais trouvé une bonne idée sur les indicateurs de valorisation: les combiner (P/S, Rendement sur dividende, P/E, P/B, et éventuellement EV/EBIT) et les évaluer relativement avec d’autres societés pour faire des classements combinatoires.

Si vous savez faire cela sur tout le marché dans un tableur, rien ne vous empêche de faire la même chose sur un secteur ou une industrie pour voir quelle est la moins chère a l’instant t.

Source

Pour valider le concept, il faudrait s’intéresser d’une maniere plus ou moins poussée à l’optimisation de fonctions discretionnaires, je pense.

PS: sur une récente file, j’ai vu passer le concept de NCAV > MarketCap pour une stratégie value, mais pas encore regardé ce que cela peut donner.

Dernière modification par Swingueur (20/03/2020 08h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#77 20/03/2020 11h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   193  

Dans la 4ème édition de “What Works on Wall Street” O’Shaughnessy à décrit une sélection de valeurs à la fois momentum et value qu’il a appelé « Trending Value ».

La sélection se fait en 2 étapes, la 1ère Value sur un ensemble de 6 critères indiquant une faible valorisation (PB, PE, PS, PC, EBITDA/EV et rendement du dividende) ensuite à partir de cette liste, il sélectionne les titres  « value » ayant la meilleur dynamique des prix sur six mois. Il s’agit donc d’une sélection valeur avant tout avec un tri secondaire « momentum ».

Les titres faiblement valorisés permettent d’éviter les pièges des actions de croissance et le momentum d’éviter les pièges des actions Value.

Hors ligne Hors ligne

 

#78 13/04/2020 01h05

Membre
Réputation :   0  

Ayant lu ce fil qui est très intéressant, j’aimerais me faire une fiche excel, mais avant d’utiliser un outil automatique, j’aimerais pouvoir le faire "à la main" pour bien comprendre.

Je bloque sur les ratios liés à l’endettement d’une entreprise, pour ça j’utilise le site Yahoo Finance,
et j’aimerais donc obtenir le ratio des dettes sur capitaux propres, et aussi le ratio de liquidité.

Sur le site de Yahoo dans l’onglet "Statistiques", on a Dette/Actif total qui correspond dans la version anglaise au debt to equity, mais la valeur donnée est bien plus haute que les ratios indiqué sur le forum ou dans les livres.

Par exemple pour Sodexo on a un ratio de 149.04

Dois je simplement le diviser par 100 pour obtenir ce que je cherche ?
Comment je peut utiliser ce ratio pour avoir une indication sur la capacité à long terme de rembourser les dettes ?
Ce qui est étonnant, c’est que la traduction française ne correspond à pas au site US, car sur le site US c’est bien debt to equity, il n’est pas question d’actif.

Pour le deuxième ratio, (liquidité ou current ratio), je peux l’utiliser pour rechercher des valeurs supérieures à 1, ce qui indique que l’entreprise peut payer ses dettes de court terme ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #79 13/04/2020 09h03

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   193  

- Dette/Actif total ou debt to equity ou gross gearing

souvent au lieu d’utiliser la dette brute , c’est la dette nette qui est utilisé càd la dette brute moins la trésorerie ou debt net ou (net) gearing, mais ce n’est pas nécessaire préciser que la dette est nette.

Pour Sodexo la dette nette est de 107, ce qui est relativement élevé.

Un net gearing de 40% est considéré comme idéal, un léger effet de levier est considéré comme positif.

- Current Ratio ou ratio de liquidité générale:
. Dans la plupart des secteurs, un ratio entre 1.5 et 3 est considéré comme bon.
. Si le ratio est inférieur à 1, l’entreprise peut-être incapable d’honorer ses
engagements.
. Si le ratio est trop élevé, supérieur à 3, l’entreprise n’utilise pas
efficacement ses actifs.

Le ratio courant de Sodexo est de 0.92, ce qui n’a rien de catastrophique, mais traduit son endettement relativement élevé.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #80 13/04/2020 09h18

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2567  

Xander54 a écrit :

Comment je peut utiliser ce ratio pour avoir une indication sur la capacité à long terme de rembourser les dettes ?
Ce qui est étonnant, c’est que la traduction française ne correspond à pas au site US, car sur le site US c’est bien debt to equity, il n’est pas question d’actif.

En réalité tous ces ratios basés sur les actifs ne signifient pas grand chose, simplement car la valeur comptable des actifs ne signifie pas grand chose non plus.

Le ratio le plus utilisé est plutôt dette nette/EBITDA, et surtout la notation des agences de notation.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #81 13/04/2020 09h38

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   149  

Quelques petites remarques en vrac :
Le ratio dettes / actif total n’est pas équivalent au ratio debt to equity.

Pour le premier, l’on divise la dette (nette ou non, même si cela fait sens si la trésorerie est importante) par la valeur comptable de l’ensemble des actifs. On mesure donc le taux d’endettement (au sens de poids de la dette dans le patrimoine) de la société.
Pour le second, on divise cette même dette par la valeur comptable des fonds propres. On mesure donc le levier utilisé par la compagnie au profit des actionnaires. (quand ça se passe bien !)

La valeur comptable des actifs a une signification, puisqu’elle répond à des règles comptables communes pour la majorité des entreprises.
Ce qui n’est pas le cas de l’EBITDA pour lequel, si on décide de le prendre en compte, il convient soit de le calculer soi-même afin d’avoir une donnée homogène par secteur / activité / regroupements que l’on souhaite comparer, soit, au minimum, en vérifier la définition pour être conscient d’éventuelles différence.

En somme, tout comme pour la valeur des actifs, il semble pertinent de procéder à des retraitements.

Dernière modification par wulfram (13/04/2020 11h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#82 13/04/2020 12h31

Membre
Réputation :   0  

Grace à ces réponses, je cerne un peu mieux le problème, enfin j’ai l’impression ;-)

Je pensais naïvement qu’une fois qu’on avait compris quelques éléments comptables et les ratios associés, on pouvait se lancer, mais j’avais négligé le fait qu’il fallait apprendre à lire ces éléments pour pouvoir en faire quelque chose, c’est très déstabilisant de passer d’un PER sur Yahoo à 15.6 et de voir qu’il est à 23.1 sur Zone Bourse, pour Sodexo toujours.

Par rapport aux données de Yahoo Finance, je suis tombé sur ce lien très intéressant pour utiliser leurs données et comprendre de quoi il s’agit : Analyse fondamentale avec les données de Yahoo

Hors ligne Hors ligne

 

#83 14/04/2020 15h15

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   97  

Bonjour

Je signale ce bouquin de type étude académique qui démonte les mythes boursiers des décotes sur fonds propres, dividendes parachutes à la baisse, faibles PER etc …

LEGENDES BOURSIERES DEMONTEES

Phil
SRV

Hors ligne Hors ligne

 

#84 06/05/2020 07h09

Membre
Réputation :   27  

Pour le ratio debt-to-equity, je me suis fixé d’utiliser "total liabilities" au numérateur, ce qui a l’avantage d’être facilement identifiable pour tout secteur. Mais ce ratio est inutile sur 1 société, comme souvent, il sert à comparer des sociétés sur un même secteur ou industrie.

Sinon, pour reprendre le thème initial, en début d’année je pensais utiliser les données 2019 sur des ratios de profitabilité et valorisation, entre autres. Ces derniers temps, je me dis que ce qui peut être prépondérant cette année, et à l’avenir, sont les taux d’évolution trimestriels, entre autres du CA et Résultat Net. Non pas pour mesurer de la croissance, mais pour observer les meilleurs consistances (ou non) opérationnelles. C’est peut être banal et fait parti de vos routines, mais pour ma part, je n’ai pas pris le temps de suivre ces ratios jusqu’à présent.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "ratios de bourse : vos ratios boursiers préférés ?"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur