Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 07/03/2011 11h11

Membre (2010)
Réputation :   1  

Mon approche des marchés boursiers était jusqu’à maintenant purement technique. En découvrant ce site, je comprends que le fondamental est également très intéressant à étudier.

Je suis complétement débutant sur ce sujet et je me pose plusieurs questions notamment sur l’endettement:
- comment évaluez-vous le niveau d’endettement des sociétés? qu’est-ce qu’une société peu endettée, trop endettée?
- quels sont les indicateurs, ratios à regarder? comment les interpréter?

Avec un coût de l’endettement qui à priori ne peut qu’augmenter dans les années qui viennent (le débat est ouvert!), je me demande s’il serait pertinent d’avoir en portefeuille uniquement des sociétés peu endettées ou disons avec un endettement maîtrisé.

Dernière modification par actions (07/03/2011 11h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#2 07/03/2011 12h03

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3442  

INTJ

a) L’indicateur patrimonial le + simple et classique est le Taux d’endettement : Dettes long terme sur fonds propres.

Pour simplifier très grossièrement :

En-dessous de 1 c’est bien, au-dessus de 2 c’est pas bon.

Selon le secteur d’activités on trouve + ou - de dettes. Les utilities et les télécoms sont souvent très endettées.

b) Après, on peut aussi compléter avec un indicateur de résultat, comme le ratio Dettes long terme sur Free Cash flow, qui mesure combien d’année de Free Cash Flow il faudrait pour rembourser la dette.

c) Il y aussi le Current Ratio, qui mesure la solvabilité de l’entreprise à court terme : Actifs court terme / Actifs court terme

En soit la dette n’est pas mauvaise. C’est un "accélérateur", à la hausse, comme à la baisse…

Le + simple pour nous est le ratio Dettes long terme / fonds propres. Si vous éliminez déjà toutes les entreprises avec un ratio supérieur à ~1,5 ; vous vous épargnez des mauvaises surprises à long terme.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 07/03/2011 12h27

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2638  

actions a écrit :

…/…
Avec un coût de l’endettement qui à priori ne peut qu’augmenter dans les années qui viennent (le débat est ouvert!), je me demande s’il serait pertinent d’avoir en portefeuille uniquement des sociétés peu endettées ou disons avec un endettement maîtrisé.

Tout dépend si la société est endettée à taux fixes ou variables (ou s’il elle aura besoin de se refinancer aux taux du marché à l’avenir).

Tout dépend aussi si la marge (générée par les actifs qui ont été financés par la dette) aura aussi tendance à augmenter si le coût de la dette augmente.

InvestisseurHeureux a écrit :

En-dessous de 1 c’est bien, au-dessus de 2 c’est pas bon.
…/….
Le + simple pour nous est le ratio Dettes long terme / fonds propres. Si vous éliminez déjà toutes les entreprises avec un ratio supérieur à ~1,5 ; vous vous épargnez des mauvaises surprises à long terme.

Je sais bien que vous avez écrit ceci en "simplifiant très grossièrement", et je ne conteste pas ces règles générales.
Cependant, on peut aussi remarquer qu’une société qui a une très bonne visibilité sur son flux de cash flow futurs pourra supporter des ratios de dette importants, sans que ceci soit rédhibitoire. C’est par exemple le cas d’une société concessionnaire d’autoroute (qui a de grosses dettes, car il a fallu financer l’autoroute, mais générera des cash flow conséquents pendant toute la durée de sa concession), ou des utilities ou telecoms que vous citez.

Dernière modification par GoodbyLenine (07/03/2011 12h38)


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur