Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Carrefour sur nos screeners actions.

[+1]    #351 28/10/2020 11h29

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631  

Carrefour-Le CA progresse de 8,4% au T3, meilleure performance en 20 ans

REUTERS | LE 28/10/20 À 07:30 | MIS À JOUR LE 28/10/20 À 07:52 a écrit :

Carrefour a fait état mercredi d’une hausse de 8,4% de son chiffre d’affaires à magasins comparables au troisième trimestre, tiré par son redressement en France et une activité très dynamique au Brésil.

Cette progression constitue la meilleure performance du géant de la distribution depuis au moins 20 ans, indique-t-il dans un communiqué.

Le chiffre d’affaires trimestriel ressort à 19,69 milliards d’euros, en hausse de 5,5% à changes constants et en baisse de 2,5% à changes courants en raison d’un effet de change défavorable lié au real brésilien et au peso argentin.

En France, le chiffre d’affaires a augmenté de 3,8% en comparable, avec une croissance de 2,5% pour les hypermarchés, "qui ont accentué leur bonne dynamique initiée post-confinement", indique Carrefour.

Au Brésil, la croissance en comparable atteint 26%, un niveau record selon le groupe, qui dit bénéficier d’un trafic dynamique, de gains de parts de marché et d’une hausse de la part de portefeuille chez ses clients.

"Les ventes de Carrefour au troisième trimestre reflètent l’excellente dynamique en cours dans le groupe, confirmant le succès du plan de transformation Carrefour 2022", a déclaré le PDG Alexandre Bompard, cité dans un communiqué.

Carrefour a lancé il y a deux ans, en 2018, un vaste plan sur cinq ans de réduction de ses coûts et de développement dans le commerce en ligne afin d’améliorer ses résultats.

Pour 2020, le distributeur dit anticiper "une dynamique commerciale soutenue et une amélioration du levier opérationnel des activités de distribution" mais prévient que les services financiers et marchands ainsi que les ventes B2B en Europe, pénalisés par la crise, devraient peser sur les résultats annuels.

Carrefour confirme par ailleurs les orientations de son plan stratégique et l’ensemble de ses objectifs pour 2020, notamment son plan d’économies sur trois ans de trois milliards d’euros en année pleine à fin 2020.

Le groupe dit vouloir poursuivre la dynamique d’économies de coûts au-delà de 2020. (Blandine Hénault, édité par Bertrand Boucey)

Impressionnant ! Ce n’est plus du redressement, il y a une véritable dynamique.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#352 23/11/2020 12h58

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631  

Violences au Brésil après le décès d’un Noir battu à mort par des vigiles d’un magasin Carrefour

REUTERS•21/11/2020 à 10:06 (Actualisé avec réaction d’Alexandre Bompard) a écrit :

PORTO ALEGRE, Brésil, 21 novembre (Reuters) - Un millier de manifestants ont attaqué vendredi un supermarché Carrefour dans la ville de Porto Alegre, dans le sud du Brésil, où des agents de sécurité du magasin ont battu à mort un homme noir.

L’homicide, qui a déclenché une vague de protestation dans le pays, s’est produit jeudi soir après qu’une employée du magasin a appelé les vigiles après qu’un homme a menacé de l’attaquer, selon la chaîne de télévision câblée GloboNews qui cite la police militaire de l’Etat du Rio Grande Do Sul.

Des images amateur des coups mortels qui lui ont été portés ont été diffusées sur les réseaux sociaux. La victime, identifiée par son père, se nommait Joao Alberto Silveira Freitas, un homme âgé de 40 ans.

Dans un communiqué publié vendredi, la branche brésilienne de Carrefour CARR.PA a déclaré regretter profondément ce qu’elle qualifie de mort brutale, et a annoncé avoir pris des mesures immédiates pour que les responsables soient punis légalement.

Elle ajoute que le contrat avec la société extérieure de sécurité sera rompu et que le responsable du magasin au moment de cette intervention mortelle serait licencié.

Sur son compte Twitter, Alexandre Bompard, le PDG du groupe Carrefour, a exprimé en portugais sa "vive émotion après la mort de M. Joao Alberto".

"Les images diffusées sur les réseaux sociaux sont insoutenables. J’ai demandé aux équipes de Carrefour Brésil une totale collaboration avec la justice pour que toute la lumière soit faite sur ces actes odieux", ajoute-t-il selon une traduction transmise par Carrefour.

Souhaitant que Carrefour Brésil "s’engage au-delà des politiques que nous portons déjà", il a demandé "une revue complète des politiques de formation des collaborateurs et des sous-traitants, en matière de sécurité, de respect de la diversité et des valeurs de tolérance".

"Cet audit, ajoute-t-il, sera suivi d’un plan d’actions défini avec le soutien de personnalités extérieures pour en garantir l’indépendance."

A Porto Alegre, des manifestants ont distribué des autocollants représentant le logo de Carrefour taché de sang et ont appelé au boycott de la chaîne de distribution.

Des violences ont éclaté dans la soirée quand des manifestants ont brisé des vitrines et s’en sont pris aux véhicules des livraison garés sur le parking du magasin. Selon un journaliste de Reuters, la police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

D’autres manifestations visant des enseignes Carrefour ont eu lieu au Brésil.

A Sao Paulo, des dizaines de manifestants ont brisé les vitres d’un magasin Carrefour, arraché les portes et ont pris d’assaut le bâtiment, renversant des produits dans les allées avant de se disperser. A Rio de Janeiro, ce sont près de 200 personnes qui se sont rassemblées devant un magasin Carrefour.

Le 20 novembre, jour férié dans plusieurs régions du Brésil, est célébré comme le Jour de la conscience noire.

Les Brésiliens noirs ont presque trois fois plus de risques d’être victime d’homicide que les autres, selon des statistiques gouvernementales datant de 2019.

"La culture de la haine et du racisme doit être combattue à sa source et la loi devrait s’appliquer avec toute sa rigueur pour punir ceux qui font la promotion de la haine et du racisme", a commenté Rodrigo Maia, président de la chambre basse du Congrès.

Pas bon pour l’image de la société, le chiffre d’affaires et même le cours de bourse.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#353 23/11/2020 13h15

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   539  

Bonjour,

Pas bien mieux sans doute que de mettre une bonne partie des salariés français au chômage partiel… tout comme le reste de la distribution sauf Leclerc qui s’enorgueillit.
Carrefour : chômage partiel pour 78 000…


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #354 12/01/2021 22h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   705  

Carrefour pourrait faire l’objet d’une acquisition par le canadien Couche-Tard selon des sources proche du dossier, rapportées par Bloomberg.

Hors ligne Hors ligne

 

#355 13/01/2021 09h33

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631  

C’est confirmé

DENIS LANTOINE | INVESTIR.FR | LE 13/01/21 À 09:13 @dlantoine a écrit :

Le distributeur français a reçu une offre amicale de la part de son homologue canadien Alimentation Couche-Tard. L’action grimpe de plus de 10% dans les premiers échanges.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#356 13/01/2021 09h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   294  

Fascinant!
Le leader mondial des stations services qui voit la menace des voitures électriques et se diversifie coûte que coûte.
Ca sera enseigné dans toutes les business school dans 10 ans!

Hors ligne Hors ligne

 

#357 13/01/2021 18h56

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   148  

Voici le montant proposé :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20030_20210113_185246.jpg

Source : Le Figaro.

Yvan

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#358 13/01/2021 19h34

Membre
Réputation :   32  

Couche tard + Carrefour, Castex et son couvre feu vont faire capoter les discussions !

Il est tard, je sors.

Hors ligne Hors ligne

 

#359 13/01/2021 20h11

Membre
Réputation :   5  

Bruno Le Maire dans C à vous a dit ce soir qu’en l’état il était contre le rapprochement, et pourrait mettre son véto (le commerce alimentaire étant considéré comme ’stratégique’, en plus du fait que Carrefour soit le 1er employeur privé en France)…

Hors ligne Hors ligne

 

#360 13/01/2021 20h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631  

Bruno Le Maire était contre le deal entre Veolia et Engie. La décision du conseil d’administration d’Engie - où l’Etat est majoritaire - de vendre Suez à Veolia fait donc figure de camouflet pour lui.
Donc ce que Bruno Le Maire pense d’une opération sur une société à capitaux privés n’a que peu d’importance …


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#361 13/01/2021 21h19

Membre
Réputation :   11  

Le cas Suez / Veolia est différent car il ne s’agit pas d’un investissement étranger.

Ceci dit, Bruno Le Maire évoque les articles L151 et R153-2 du code monétaire et financier pour justifier un refus possible de la part du ministre de l’économie. Or, les articles en question n’évoquent nullement les entreprises de distribution alimentaire comme étant concernées par cette autorisation préalable du ministre.
Il y a la distribution d’eau et d’énergie, mais pas d’aliments.
Je pense donc que Bruno Le Maire ne pourrait pas s’y opposer.

Article L151-3 - Code monétaire et financier - Légifrance
Article R153-2 - Code monétaire et financier - Légifrance

EDIT : je corrige, car Legifrance n’est visiblement pas à jour. La distribution alimentaire a été ajoutée à la liste des secteurs soumis à autorisation préalable du ministre de l’économie par ce décret de 2019 :

Décret n° 2019-1590 du 31 décembre 2019 relatif aux investissements étrangers en France - Légifrance

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par alpha2 (13/01/2021 21h26)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #362 13/01/2021 22h10

Membre
Réputation :   56  

Je vois pas vraiment l’intérêt stratégique pour Carrefour de s’adosser à un groupe qui réalise 70% de son CA dans la distribution de carburant, secteur qui n’a a priori pas beaucoup d’avenir à moyen terme.

Hors ligne Hors ligne

 

#363 14/01/2021 08h53

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

La mode n’est plus aux hyper ni aux super, mais aux magasins de proximité. Aujourd’hui, sur ce créneau, quelle est la position de Carrefour ? Pour aider à répondre à cette question, on peu comparer avec la position de Casino par exemple.

Hors les stations services sont des points de vente de proximité. On suppose effectivement que la vente de carburant va décliner, mais cela permettrait à Carrefour d’acquérir des milliers d’emplacements de vente qu’il pourra faire évoluer et réaménager en fonction de ce besoin de proximité.

Si cette opération présente un intérêt pour Carrefour, je pense que ce serait celui ci.

De plus Couche tard est fortement implanté sur le continent américain. Il y aurait une complémentarité géographique.

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#364 14/01/2021 09h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   294  

flosk22, le 13/01/2021 a écrit :

Je vois pas vraiment l’intérêt stratégique pour Carrefour de s’adosser à un groupe qui réalise 70% de son CA dans la distribution de carburant, secteur qui n’a a priori pas beaucoup d’avenir à moyen terme.

Carrefour n’est pas l’acheteur ici.
Couchetard veut clairement éliminer le risque EV.

Sinon je ne vois pas de casse sociale majeure sachant qu’il n’y a pas vraiment de redondance entre les deux sociétés.

Hors ligne Hors ligne

 

#365 14/01/2021 09h25

Membre
Réputation :   5  

Cette fusion ne me semble pas de très bon augure pour la suite. Deux acteurs majeurs avec de business models en crise cela ne m’inspire pas confiance.

Pour les emplois, on peut attendre que Carrefour fasse des coupes dans tous les cas. Est-ce qu’un passage sous pavillon étranger va accélérer ce processus ? Probable..


Co-fondateur  Vestalis.io

Hors ligne Hors ligne

 

#366 14/01/2021 09h45

Membre
Réputation :   53  

ArnvaldIngofson, le 13/01/2021 a écrit :

Bruno Le Maire était contre le deal entre Veolia et Engie. La décision du conseil d’administration d’Engie - où l’Etat est majoritaire - de vendre Suez à Veolia fait donc figure de camouflet pour lui.
Donc ce que Bruno Le Maire pense d’une opération sur une société à capitaux privés n’a que peu d’importance …

Non ce que pense Bruno Le Maire est important puisqu’il a un instrument législatif pour bloquer la fusion

zeb, le 13/01/2021 a écrit :

Hors les stations services sont des points de vente de proximité. On suppose effectivement que la vente de carburant va décliner, mais cela permettrait à Carrefour d’acquérir des milliers d’emplacements de vente qu’il pourra faire évoluer et réaménager en fonction de ce besoin de proximité.

Si cette opération présente un intérêt pour Carrefour, je pense que ce serait celui ci.

1/ c’est couche tard ( 20% du CA de Carrefour dans la distribution hors carburant) qui rachète Carrefour
2/ Ce sont 2 business complètement différents:
Le modèle du dépanneur en Scandinavie ou au Canada, qui n’a aucune concurrence aux 20 km à la ronde et peut  afficher des confortables marges sur l’essence ou sa superette n’est pas du tout duplicable en France. (d’ailleurs ça n’est pas le but de couche tard)
Enfin si ça existe en France mais ça s’appelle une aire d’autoroute.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #367 14/01/2021 11h23

Membre
Réputation :   1  

Bonjour à tous,

Pour ma part, actionnaire de Carrefour depuis 2017, j’ai décidé de sortir hier.

J’avais cru en A. Bompard pour prendre des décisions stratégiques impactantes
-> Mettre l’accent sur l’international (Chine, Brésil, Espagne)
-> Gérer correctement la transition digitale du groupe
-> Revoir la logique de proximité par rapport aux hypers (qui ne sont plus adaptés à notre société telle quelle)

Je suis désormais malheureusement convaincu qu’aucun de ces points n’aura lieu sous la présidence Bompard, étant donné les problèmes de gouvernance mais également la volonté de perdurer dans une stratégie qui ne marche plus.

Je note tout de même certains beaux moves, comme par exemple l’acquisition de Bio C Bon, qui selon moi vont aider le groupe à mailler nationalement au niveau des villes.

J’ai sauté sur l’occasion de Couche-Tard pour enfin revendre.

En bref, le "Plan Bompard" n’a été qu’un plouf. Sans moi.

Hors ligne Hors ligne

 

#368 15/01/2021 11h16

Membre
Réputation :   7  

Bonjour,
Selon Kepler Chevreux
Bompard aurait la réputation d’être négociateur hors pair,  et pourrait trouver une porte de sortie honorable pour le distributeur français (et pour lui même), en proie à une concurrence féroce (même en Chine).

Les avis sont partagés sur ce deal : Déjà mort pour la grande majorité d’observateurs, pour d’autres il faut du temps (trop?)  à Bercy pour examiner le dossier , ses conséquences sur l’emploi et l’approvisionnement alimentaire en France.

L’alliance de 2 sociétés en difficulté ne peut pas faire d’étincelle, (psa-fiat), mais il s’agit seulement de survivre à des temps difficiles. Qui d’autre veut investir dans un job si difficile ?

Dernière modification par christian75 (15/01/2021 11h21)


altiscore, mavps, carmignac, oddo (robeco)

Hors ligne Hors ligne

 

#369 16/01/2021 10h46

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   539  

Bonjour,

Manifestement la fête semble finie, mais bon, on a déjà vu des retours "surprises".

Le point de vue de la presse canadienne et française.

Prise de contrôle de Carrefour | Couche-Tard a retiré son offre, selon l?agence Bloomberg | La Presse

Couche-Tard renonce à racheter sur Carrefour


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#370 16/01/2021 12h15

Membre
Réputation :   30  

Je ne suis pas non plus actionnaire de l’entreprise., mais comme dit dans l’article, j’ai du mal à percevoir la pertinence de l’argument de la "souveraineté alimentaire". Je veux dire, on ne parle même pas d’un producteur mais d’un distributeur parmi de nombreux acteurs français et étrangers présents sur notre territoire.
On ne parle pas non plus d’un acteur de la chaine d’approvisionnement/logistique.

Je trouve l’argument plus pertinent (et encore …) dans le sens d’une acquisition genre Bombardier racheté par Alstom ou le programme "civil" de la branche aéronautique de Bombardier par Airbus.

Après, effectivement on parle d’un (du?) plus gros employeur privé de France. Les syndicats, la pression politique etc… Et là je comprends mieux le refus du gouvernement d’un pays d’une économie libérale/capitaliste (sic).

Je ne suis pas non plus actionnaire de l’entreprise. Je viens de jeter un oeil vite fait sur le graph’ morningstar de la société.
Le 1er février 2000, le cours de l’action valait plus de 82€. Aujourd’hui, juste avant la fuite de l’info dans les médias l’action valait 15.5€. Ca pique ….

Hors ligne Hors ligne

 

#371 16/01/2021 14h41

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2242  

Elias a écrit :

Je ne suis pas non plus actionnaire de l’entreprise. Je viens de jeter un oeil vite fait sur le graph’ morningstar de la société.
Le 1er février 2000, le cours de l’action valait plus de 82€. Aujourd’hui, juste avant la fuite de l’info dans les médias l’action valait 15.5€. Ca pique ….

Depuis la bulle de 2000, de l’eau a passé sous les ponts, et les perspectives de beaucoup d’entreprises ont beaucoup évoluées.

De fait, quand on regarde Carrefour (CA) Quote - XPAR | Morningstar on constate que l’action est bien en dessous de 30€, voire de 20€, depuis des années (une bonne decennie).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#372 16/01/2021 16h26

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2773  

Elias a écrit :

Je ne suis pas non plus actionnaire de l’entreprise., mais comme dit dans l’article, j’ai du mal à percevoir la pertinence de l’argument de la "souveraineté alimentaire". Je veux dire, on ne parle même pas d’un producteur mais d’un distributeur parmi de nombreux acteurs français et étrangers présents sur notre territoire.

Et pour cause, l’argument est complètement bidon.

Ce gouvernement ne cesse de mettre son grain de sel dans toutes les opérations de fusion-acquisition : Renault/Fiat, Suez/Veolia, Carrefour/Alimentation Couche-Tard.

A tort ou raison, selon le point de vue de chaque partie prenante.

Hors ligne Hors ligne

 

#373 16/01/2021 17h09

Membre
Réputation :   37  

Il semblerait que Couche tard jette l’éponge après le refus du gouvernement français.

LES ECHOS article du jour :
Face à l’opposition du gouvernement français, Couche-Tard aurait décidé de ne pas tenter le bras de fer pour s’unir à Carrefour. D’après les agences Bloomberg et Reuters, citant des sources proches du dossier, le groupe canadien aurait choisi de retirer son projet de rachat sur le groupe de distribution tricolore.
La décision aurait été prise après une entrevue entre son fondateur et président, Alain Bouchard, et le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. Ni Couche-Tard ni Carrefour n’ont, pour le moment, confirmé cette information.
« Un non courtois, mais clair et définitif »
Le canadien avait pourtant promis 3 milliards d’investissements sur cinq pour permettre le développement de Carrefour, sans mener de restructurations, selon nos informations. Il s’était aussi engagé à coter le groupe en Bourse à Paris, en parallèle avec Toronto, affirment Bloomberg et Reuters. Le plan prévoyait aussi que les PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, et de Couche-Tard, Brian Hannasch, se partagent les commandes.
Mais, face à l’opposition ferme affichée par le gouvernement français, l’ambitieux « dépanneur » québécois aurait préféré jeter l’éponge. Bruno Le Maire avait refroidi ses ardeurs en affichant vendredi son veto. « Ma position, c’est un non courtois, mais clair et définitif », indiquait le ministre, en invoquant la préservation de « la souveraineté alimentaire française » et en brandissant la menace de bloquer l’opération.

Interventions des gouvernements
Bruno Le Maire a pu expliquer sa position directement au fondateur de Couche-Tard, Alain Bouchard, lors d’une rencontre vendredi à Paris, ainsi qu’à son homologue québécois, Pierre Fitzgibbon, par téléphone. Ce dernier était entré dans la partie jeudi soir en plaidant la cause de Couche-Tard.
En contact avec l’Elysée, il avait estimé que le groupe québécois pourrait être un « bon propriétaire de Carrefour », tout comme « Alstom est devenu un bon propriétaire de Bombardier ». Une manière de rappeler que le Québec ne s’était alors pas opposé au rachat de ce fleuron de l’industrie locale par un acteur tricolore.
Discret jusque-là, le gouvernement canadien aurait mal pris l’information d’un retrait de l’offre de Couche-Tard. Selon une source citée par l’AFP, l’argument de Paris sur la sécurité alimentaire de la France ne passerait pas à Ottawa. « On peut soutenir qu’il est possible politiquement de décider de ne pas autoriser que le principal employeur privé du pays passe entre des mains étrangères », estime cette source. « Mais on ne peut pas accuser une entreprise canadienne de premier plan comme Couche-Tard de mettre en danger la souveraineté alimentaire de tout un pays. »
Un secteur stratégique
S’il se confirme, le retrait de Couche-Tard pourrait laisser des traces. La poussée interventionniste du gouvernement français a suscité l’émoi dans les grandes entreprises françaises, où les dirigeants s’inquiètent pour l’image de la place de Paris et pour leurs propres investissements à l’international.
A Bercy, on assume le paradoxe : on se dit ouvert aux investissements étrangers, mais sans verser dans le « libéralisme à tous crins ». « Il ne s’agit pas de n’importe quelle entreprise, ni de n’importe quel secteur d’activité », insistait-on dans l’entourage de Bruno Le Maire, dont on dit, en outre, qu’il aurait appris l’affaire par la presse.

Source : Carrefour : Couche-Tard prêt à jeter l’éponge après le veto du gouvernement | Les Echos

Je ne comprends pas comment ce gouvernement  peut avoir pour ambition d’orienter l’épargne des Français sur les marchés financiers et en même temps saborder systématiquement toutes les tentatives de fusion, surtout celles venant de l’étranger. Le "en même temps" cher à notre président ressemble de plus en plus à tout et son contraire.

Bien à vous,

Message édité par l’équipe de modération (16/01/2021 17h37) :
Information déjà postée 6h plus tôt, merci de lire les messages précédents avant de poster…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Adde parvum parvo magnus acervus erit

Hors ligne Hors ligne

 

#374 16/01/2021 19h00

Membre
Réputation :   58  

GoodbyLenine a écrit :

Elias a écrit :

Je ne suis pas non plus actionnaire de l’entreprise. Je viens de jeter un oeil vite fait sur le graph’ morningstar de la société.
Le 1er février 2000, le cours de l’action valait plus de 82€. Aujourd’hui, juste avant la fuite de l’info dans les médias l’action valait 15.5€. Ca pique ….

Depuis la bulle de 2000, de l’eau a passé sous les ponts, et les perspectives de beaucoup d’entreprises ont beaucoup évoluées.

De fait, quand on regarde Carrefour (CA) Quote - XPAR | Morningstar on constate que l’action est bien en dessous de 30€, voire de 20€, depuis des années (une bonne decennie).

Le fait que Couche Tard offre ai voulu faire une offre à 20€ par action prouve bien que le cour de l’action ne reflète pas la valeur de l’entreprise.

De plus, le groupe Carrefour mise sur le E.commerce alimentaire qui selon moi a de l’avenir.

Dernier partenariat en date, celui annoncé ce mercredi 16 septembre par Carrefour. Le géant de la distribution souhaite "renforcer ses capacités e-commerce" et tisse donc "un partenariat stratégique" avec le Canadien FoodX Technologies, qui sera exclusif. Cette collaboration doit également permettre au Groupe Carrefour "d’améliorer la productivité et la rentabilité de ses opérations e-commerce mais aussi son expérience client sur le digital, à un moment où les consommateurs font de plus en plus leurs courses en ligne à travers le monde", explique le distributeur dans un communiqué.

Quand on regarde ce graphique, on comprend qu’il y a de bonnes perspectives de croissance à venir.

https://investir.lesechos.fr/medias/2020/11/05/1934250_1604596001_p16-carrefour.jpg

Je suis actionnaire de carrefour, j’estime donc comme vous pouvez vous en douter que le groupe est sous valorisé donc je reste confiant.

Reste plus qu’à être patient et voir la suite des événements.

Hors ligne Hors ligne

 

#375 16/01/2021 19h16

Membre
Réputation :   10  

Bonjour,

Je retiens de l’article du Monde cité précédemment que Couche-Tard souhaitait mettre en place une centrale d’achat pour baisser ses coûts, j’imagine en s’appuyant déjà sur la centrale d’achat de Carrefour.

En souvenir de la discussion sur la relation déséquilibrée entre la grande distribution et ses fournisseurs, je me réjouis que la centrale d’achat du deuxième distributeur français ne change pas d’envergure.
Cela nuira bien sûr aux bénéfices et à la rentabilité du groupe Carrefour et du groupe Couche-Tard, par contre ça n’étouffera pas davantage les producteurs de biens alimentaires (je pense davantage au producteur qu’aux grands groupes de l’agroalimentaire).
Je crois que c’est ce qu’il faut comprendre dans le motif avancé par le gouvernement.

Hypocrisie, calcul politique ou problème d’ego suite au camouflet subi avec Engie et Veolia je ne sais pas, mais je trouve la décision cohérente.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Carrefour sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur