Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Carrefour sur nos screeners actions.

#226 31/08/2017 12h37

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   112  

Ca peut aussi être un point d’entrée et de renforcement pour Carrefour mais aussi Casino, Rallye. Ca depend comment on le voit. Sur le long terme, ça peut faire sens.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#227 31/08/2017 13h13

Membre
Réputation :   86  

Certes. Peut-être davantage en ce qui concerne Carrefour, qui devra quoi qu’il en soit s’adapter à l’économie numérique.

Pour ce qui concerne Rallye, le point d’interrogation concerne, comme je le disais, le caractère cryptique des montages de M. Naouri.

En ligne En ligne

 

#228 31/08/2017 13h39

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   141  

Pour ma part, je me suis renforcé ce jour, profitant de l’occasion…wink

Les ratios sont ridiculement bas et le marché occulte complètement que :
- la concurrence d’Amazon n’impactera pas carrefour à CT;
- le nouveau management de carrefour est de grande qualité.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#229 31/08/2017 13h53

Membre
Réputation :   28  

Bonjour,

Pourriez-vous expliquer svp comment vous évaluez les sociétés comme Casino et Carrefour.
Quand je regarde les bilans, leurs valeurs tangibles sont soit négatives (pour Casino), soit quasi zéro (pour Carrefour).
Gros dividendes + la chute des cours donnent envie d’acheter, mais avec ces bilans je ne vois pas comment on peut calculer une juste valeur….. au moins approximativement. Je parle d’évaluation des actifs comptables uniquement.
Je sais que nous pouvons valoriser les revenus futurs, mais dans le contexte actuel cette approche est très incertaine. Donc je ne l’utilise pas pour ce secteur et ce type des sociétés.

Merci d’avance !


MYC - Mind Your Cash (Chaîne YouTube). Parrainage: Boursorama, Fortuneo, Saxo Bank, Degiro

Hors ligne Hors ligne

 

#230 31/08/2017 14h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   364  

En ce qui concerne Carrefour, on peut justement se demander si le dividende va rester au même niveau.


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#231 31/08/2017 14h45

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

PavelK a écrit :

Je sais que nous pouvons valoriser les revenus futurs, mais dans le contexte actuel cette approche est très incertaine.

On parle de grande distribution majoritairement alimentaire quand même, c’est pas des variations énormes à périmètre constant.

Carrefour est une entreprise mature qui a un réseau très implanté et s’adapte rapidement à la digitalisation, je fais mes courses sur internet et c’est le Carrefour le plus proche qui me livre.

Pour le coup, je ne vois pas l’avantage compétitif d’Amazon ou la menace tout internet…

J’ai renforcé car je pense que la nouvelle direction est prudente dans ses perspectives et que des bons résultats en sortiront.

Si en plus on arrive à réduire le chômage en France, c’est tout bon wink

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Mestra (31/08/2017 14h48)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne Hors ligne

 

#232 31/08/2017 14h56

Membre
Réputation :   39  

Ca fait un petit moment que je suis Rallye, Casino et Carrefour. Je suis rentre ce matin sur carrefour et casino par contre je ne suis pas acheteur de rallye car peu convaincu de la valeur de celle-ci.

Carrefour est une belle societe et j’espere que le nouveau pdg pourra ameliorer la situation sur 2-3 ans. Casino est plus risque que carrefour pour moi mais penalise ce matin de facon injuste je trouve.

Le dividende des 2 permet d’attendre le redressement que j’espere.

Hors ligne Hors ligne

 

#233 31/08/2017 15h55

Banni
Réputation :   580  

Pour savoir si Carrefour a un petit moat ou aucun moat du tout, et donc s’il y a ou non un plancher à la baisse du cours, je voudrais poser une question à ceux qui font leurs courses chez Carrefour: pour quelles raisons le faites-vous (hors cas où la concurrence est vraiment beaucoup plus loin géographiquement)? Autrement dit, si vous avez le choix entre Leclerc et Carrefour, pourquoi choisir Carrefour?

En effet, pendant les 25 ans où je faisais mes courses en hyper (depuis quatre ans, je ne le fais plus, faisant appel à AuchanDirect sur internet et au Monoprix en face de chez moi), je n’ai quasiment jamais acheté chez Carrefour:
- prix plus élevés que ceux de Leclerc et Auchan
- expérience shopping au mieux égal et souvent moins agréable

Apparemment, Carrefour, malgré sa grande puissance d’achat lui assurant en principe des prix d’achat bas chez ses fournisseurs, a un grave problème de coûts. S’il est obligé de s’aligner sur Leclerc (ou à plus long terme sur Amazon) parce que les clients deviendraient dans le futur encore plus sensibles aux prix, et comme les marges de Carrefour sont aujourd’hui très basses, ses marges pourraient devenir structurellement (légèrement) négatives.

Par ailleurs, le poids du non alimentaire (textile, électroménager, …) est encore très élevé chez Carrefour, comparé à Leclerc par ex. Il me semble assez évident que le non alimentaire est condamné à maigrir fortement vu la concurrence du e-commerce.

Tout ce contexte fait que Carrefour est peut-être confronté à des problèmes structurels quasi impossible à résoudre et le cours pourrait descendre à zéro (hors valeur de l’immobilier, quand il est proche des villes).

D’un autre côté, beaucoup d’esprits brillants prédisaient à la Fnac il y a quatre ans une disparaition certaine vu sa structure de coûts et sa taille bien plus petite qu’Amazon, avec qui elle est en concurrence frontale. L’équipe dirigeante de la Fnac a su démontrer le contraire (mais l’histoire n’est pas finie et nul ne sait ce qui lui arrivera dans 5-10 ans).

Hors ligne Hors ligne

 

#234 31/08/2017 16h29

Membre
Réputation :   39  

Ce sont de bons points a relever.

A mon avis l’alimentaire reste une bonne activite alors qu’en effet le textile est tres tres difficile pour quasi tout le monde. (hormis le vrai luxe)

Du coup c’est surtout un probleme de gestion des differents formats. les petits/moyens supermarches type centre ville fonctionnent bien par contre le probleme reste les gros hypermarches.

C’est pour cela que j’espere que le pdg qui a (egalement a ma surprise) fait un tres bon job a la fnac reussira a faire de bons changements.

Il faudra peut etre diminuer la surface alimentaire pour soit faire d’autres choses (telephonie, banque ce qui a deja commence etc…) soit louer a d’autres acteurs qui le feront.

Pour les structures de cout, apparemment ca va etre revu. la encore on croit a l’amelioration ou pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#235 31/08/2017 17h18

Membre
Réputation :   28  

Je ne vois toujours pas comment vous valorisez ces sociétés ou la valeur intangible est énorme…….

Discussion du style quel hyper préférez-vous est très subjective. Personnellement je vais au marché  et évite à tout prix les hyper (surtout le Carrefour).
Leader Price et Monoprix (des deux filiales du Casino) subjectivement je trouve les plus sympas. Leader pour le rapport qualité/prix et Monoprix pour la qualité.
Mais encore une fois tout ça est très subjectif……

Financièrement parlant je ne vois pas de plancher pour les cours de Bourse et les perspectives sont très incertaines car la transformation digitale sera nécessaire. Celui qui réussira cette transformation gagnera le marché.
Mais à ce jour je ne vois pas de possibilité de modéliser/pricer leur réussite future potentielle.


MYC - Mind Your Cash (Chaîne YouTube). Parrainage: Boursorama, Fortuneo, Saxo Bank, Degiro

Hors ligne Hors ligne

 

#236 31/08/2017 22h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   996  

parisien a écrit :

Autrement dit, si vous avez le choix entre Leclerc et Carrefour, pourquoi choisir Carrefour?

Votre avis est intéressant et personnellement j’ai exactement l’avis inverse.

Chez moi, Auchan est le plus cher des trois (je ne saurai dire entre Leclerc/Carrefour), et Carrefour offre la meilleure expérience shopping de mon point de vue.

De plus Carrefour est le seul accessible en tramway/bus/voiture quant ses deux concurrents se contentent du bus/voiture.

Je pense très humblement qu’il est trop subjectif de rapporter son expérience personnelle aussi sincère soit elle à l’ensemble du groupe d’une enseigne. Et d’un département à l’autre les avantages/inconvénients de chaque enseigne peuvent objectivement changer de main.

Cela me rappelle Peter Lynch qui après s’être fait tondre chez Supercuts disait :

Peter Lynch - Beating the Street a écrit :

Voici une exception à la règle indiquant que vous devez aimer le magasin avant d’acheter l’action. Après avoir été tondu par Supercuts le résultat a été que j’aimais l’action (ou du moins ses perspectives sur le papier) bien plus que j’ai aimé le magasin.

Pour les marges par contre je suis plutôt d’accord avec vous.

PavelK : vous avez de nombreuses possibilités à base de multiple en dehors de l’approche patrimoniale, voici un extrait de xlsvlorisation que je viens de faire tourner sans retraiter les données depuis les derniers résultats. Cela donne un ordre d’idée surtout le DCF sans croissance.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_carrefour-valorisation.jpg

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190  eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#237 04/09/2017 21h58

Membre
Réputation :   67  

Un chiffre intéressant, souvent peu commenté mais qui a son intérêt concernant la distribution, concerne le chiffre d’affaires. Il devrait progresser d’environ 3% en base constante.

On retrouve ce problème chronique de marge chez Carrefour, mais l’activité est toujours là sans se retrouver dans le rouge. On est très loin d’un scénario à la Sears.
Si le modèle Leclerc avec plus grande autonomie mais utilisation exclusive de la centrale d’achat était appliqué, il pourraient améliorer leur résultats.

Le CA de 2016 est de 85 milliards. Si Carrefour parvenait à se rapprocher de la rentabilité d’un Wallmart, il  y aurait une superbe marge de progression.

Et si un gros de l’internet voulait se payer Carrefour, il ferait aussi de superbes synergies pour un prix tout à fait décent, même avec une grosse prime.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne Hors ligne

 

#238 04/09/2017 22h05

Membre
Réputation :   85  

Pour information.

Déclaration AMF de ce jour.

Bernard Arnaud a profité de la baisse pour acheter 350.000 actions supplémentaires.

Pour lui, ce n’est pas grand chose mais ce n’est jamais mauvais signe.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#239 04/09/2017 22h20

Membre
Réputation :   44  

Je n’ai presque jamais mis les pieds à Leclerc pour la simple raison qu’aux endroits où j’ai vécu, Carrefour était archi dominant.

A Paris je ne saurais pas dire où il y un Leclerc alors que je connais une dizaine de Carrefour dans mon quartier et une dizaine là où je travaille. Dans ma région d’origine, je ne connais qu’un Leclerc pour 4 ou 5 Carrefour. Evidement j’ai 3 Carrefour plus près que Leclerc donc aucune raison d’y aller.

Quand à l’étranger, je ne me souviens pas avoir vu de magasins Leclerc alors que les magasins Carrefour sont légion.

Dernière modification par JBeurer (04/09/2017 22h21)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #240 04/09/2017 22h21

Membre
Réputation :   8  

Oui enfin bon c’est à relativiser Arnault est actionnaire de Carrefour depuis quelque temps déjà. Il s’est pris toute la baisse de 2015 à 2017, cela doit être l’une de ses pires affaires.

Comme quoi, Les plus avertis ne prennent pas toujours les meilleures décisions.

Dernière modification par Lloydz (04/09/2017 22h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#241 04/09/2017 23h06

Banni
Réputation :   -3  

Je ne serais pas aussi catégorique que vous, il sait parfaitement ce qu’il fait et nous ne connaissons pas ses motivations.
Compte t’il redevenir l’actionnaire n1 a bon compte ?
Compte t’il evincer la famille Moulin ? La rendre moins influente sur son empire ?
Compte t’il redresser l’entreprise sur le long terme?

A ce niveau, des choses doivent nous échapper…politiquement et financièrement, lutte de pouvoir et d’égo.

Dernière modification par Tounet (04/09/2017 23h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#242 05/09/2017 06h59

Membre
Réputation :   32  

J’ai un carrefour près de chez moi, immense. Il ne désemplit pas. Peut-être est-ce du à la zone commerciale attrayante, ou à la galerie marchande plutôt étoffée. A quelques kilomètres, un leclerc confiné dans une impasse. J’ai souvent remarqué que les leclerc n’avaient pas les meilleurs emplacements ou les meilleures configurations d’accès. Un contraste peut-être lié à leur plus récente implantation sur des zones commerciales où d’autres sont déjà présents depuis des décennies. 
Un Casino également un peu plus loin. J’y ai constaté une baisse d’affluence au fil des années. Prix peu attractifs, management irritant (peu de caisses ouvertes, files d’attentes…).
Bref, l’affluence chez CA me fait dire qu’il y a du potentiel, il n’y a pas de désaffection et à mon sens nous sommes là devant un biais consumériste que les gens ne pourront jamais abandonner. Tâter les courgettes ou s’inspirer des produits présents en rayons pour imaginer le prochain repas dominical, le consommateur n’est pas prêt de s’en passer. Vu également un carrefour à Doha, avec une belle affluence locale (et non expat).
J’ai profité de la baisse pour prendre une ligne, je suis réellement confiant et j’ai tout mon temps.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par christian (05/09/2017 07h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#243 06/09/2017 02h22

Membre
Réputation :   23  

A mon humble avis, Carrefour n’est pas du tout comparable à Walmart. Walmart, malgré l’attaque d’Amazon, garde une marge opérationnelle stable, même diminuée, à 4.8% au dernier trimestre; la marge habituelle se trouve autour de 5%. Et cela pour un chiffre d’affaire de près de $500 milliards. Carrefour a un niveau de marge bien plus faible, autour de 3.5% au plus haut. Actuellement, elle se trouve à 1.7% et en diminution permanente depuis au moins 2 ans.

Voici une vidéo récente faite par Kantar que je trouve très intuitive:
2017 : Quelles tendances consommation et retail ? - Kantar

Les enseignes françaises se cannibalisent entre elles pour un marché de taille plutôt stable. Récemment Cotsco a également fait son entrée en France.

Carrefour n’est pas non plus comparable à Sears (enfin, pas encore). Pour moi, n’importe qui peut deviner la chute imminente de Sears en visitant un magasin de cette enseigne: j’ai visité celui de Seattle.

Personnellement je trouve que les efforts récents de Carrefour pour recentrer son activité est très bien: IPO de Grupo Carrefour Brasil, pseudo IPO de Carmila .. Le nouveau CEO a réussi le turn-around de Fnac. A mon avis, une analyse de type somme des parties sur Carrefour pourrait être intéressante à ce niveau de prix.

Disclaimer: je ne possède aucune action des sociétés citées ci-dessus. Je pourrais en vendre ou acheter sans notification antérieure.


The four most expensive words in the English language are "this time it's different ." - Sir John Templeton

Hors ligne Hors ligne

 

#244 06/09/2017 08h46

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   124  

Hier, un analyste du Crédit Suisse a dégradé l’action Carrefour, passant de neutre à sous-performance avec un objectif de cours passant lui de 21€ à 15,5€, arguant de problèmes structurels dans l’entreprise.

Est-ce sérieux ?

Avant-hier, CS était neutre avec un objectif de 21€, du fait d’un contexte économique et sectoriel assez fragile. Hier, l’analyste découvre des problèmes structurels chez Carrefour. Y croyez-vous ? Bien-sûr que non…

Il est évident que les problèmes structurels de Carrefour existe depuis longtemps. Que le fait que Carrefour est assez concentré sur les hyper…Bref, rien de neuf et tout cela est connu depuis longtemps, y compris par cet analyste. Tout cela était donc déjà considéré dans sa précédente évaluation qui donnait un objectif à 21€. Alors qu’est-ce qui l’a motivé à descendre l’objectif de près de -30% d’un coup ? Carrefour n’est pourtant pas une microcap ! C’est plutôt un gros paquebot qui évolue lentement (c’est peut-être la une partie du problème d’ailleurs).

La seule nouvelle d’hier est la sortie des bons résultats de la filiale Carmila, la foncière de Carrefour… et la dégringolade du cours de l’action de ces derniers jours.  Ah, la dégringolade ! C’est vrai que le cours s’éloignait considérablement de l’objectif publié par le CS. Est-ce là, la réelle motivation de cet analyste ? La peur de "passer pour un c.n" ou bien un problème dans le modèle d’évaluation du CS ? Vu la fréquence de ce genre de réévaluation, j’ai déjà tranché le sujet. Et vous ?


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#245 06/09/2017 08h55

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   560  

Bonjour !

WhiteTiger a écrit :

Alors qu’est-ce qui l’a motivé à descendre l’objectif de près de -30% d’un coup ?

Peut-être que CS (ou l’analyste, ou un client privilégié) a des liquidités à placer ? Avec cette réactualisation, ils peuvent espérer avoir un meilleur prix…


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#246 06/09/2017 18h45

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   124  

C’est peut-être cela !  big_smile

… Mais c’est raté pour l’instant, ça remonte ! wink


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#247 08/09/2017 14h55

Membre
Réputation :   2  

Je suis rentré sur Carrefour avec 100 actions à 16.54€ de PRU (je suis jeune, donc pas beaucoup de patrimoine encore wink ).

Je trouve les chiffres quand même pas trop mal et l’action a pris un coup excessif suite au profit warning…

Après inscription au club des actionnaires, je m’aperçoit qu’il y a un cadeau de bienvenue qui consiste en une sorte de panier garnis de produits "Reflets de France". Certains d’entre vous l’on déjà commandé ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#248 08/09/2017 15h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   506  

Bonjour Toine,

Il faut quand même également prendre en compte le fait que l’ensemble du secteur de la grande distribution est touché. Certes la baisse de 16% sur CARREFOUR était peut-être exagérée (ou peut-être pas), mais le titre n’est pas le seul à "souffrir" actuellement.

Il y a deux ans et demi, c’est CASINO qui a fait le plongeon, en perdant plus de 50% de sa valeur en quelques mois.

Je précise que je n’ai aucune action CARREFOUR, mais que je suis tout de même positionné sur le titre via un bonus cappé ainsi que via deux turbo put.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#249 03/10/2017 13h50

Membre
Réputation :   2  

Amazon cherche à racheter un distributeur en France

lemonde.Fr a écrit :

Amazon serait en quête d’une quinzaine d’implantations de commerce physiques en France, et notamment à Paris, selon nos informations. […] le géant américain a approché des distributeurs français pour nouer des partenariats ou réaliser une acquisition en France. Des contacts ont ainsi été pris avec Casino, concernant notamment son enseigne Monoprix, mais le français n’a pas donné suite. « Casino n’a pas l’intention de vendre Monoprix », indique-t-on au sein du groupe.

lemonde.fr a écrit :

L’américain a aussi discuté avec Intermarché et Système U, deux groupes indépendants spécialistes de la distribution alimentaire. « Ils ont démarché tout le monde mais n’ont pas reçu de retours positifs, raconte un distributeur.

lemonde.fr a écrit :

Ces discussions entre Amazon et la grande distribution expliquent les récentes spéculations qui ont enflé dans les salles de marché sur un rachat de… Carrefour. Une rumeur qui avait débuté cet été après la publication d’une étude de la Société générale donnant Carrefour, Casino et le britannique Morrisons comme cibles potentielles d’Amazon en Europe.

Une offre de rachat de Carrefour se profile ?

En tout cas, le capital semble bien morcelé…
http://www.carrefour.com/fr/laction-car … tionnariat

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#250 03/10/2017 18h34

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   377  

En rentrant du boulot, j’ai consulté mon portefeuille et j’ai vu la hausse de 4% de Casino et de 2,7% de Carrefour.
Voilà l’explication ! Encore et toujours Amazon…

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Carrefour sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur