Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#551 01/06/2017 13h37 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   164 

C’est plutôt pour harmoniser les annonces de résultats entre DEST et KAZI.
La dernière fois, il y a eu un report pour que KAZI et DEST annoncent les résultats le même jour.

Vu qu’en France il y a un décalage car il y a les annonces pour le CA et en parallèle des publications pour les résultats semestriel/annuel.
Aux US, c’est publication CA + résultats en même temps.

Sachant que les résultats du Q4 / full year 2017 ont eu lieu le 13 avril (DEST), j’avais du mal à imaginer DEST publier des résultats la semaine prochaine.

C’est pour celà qu’un report fin juin est plus logique pour la parution des résultats de DEST et donc de KAZI.

Surtout que la fusion était annoncé courant juin.

Donc une annonce plus complète en fin de mois + publications des résultats des deux entités le 30 juin me semble assez cohérent.

Enfin ce n’est que mon avis.

Hors ligne

 

#552 01/06/2017 13h55 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   433 

#Macois, Pas forcément, mais :

- entre le passif de Mestre, qui a essayé de nous exproprier il y a 3/4 ans
- les erreurs comptables de l’an dernier
- le dernier report du seul CA annuel en avril, annoncé 3 jours avant
- la fusion qui traîne depuis bientôt 1 an et demi
- la découverte d’une autre société avec un potentiel défensif intéressant
- la PV non négligeable suite à la revalorisation récente du cours

Je préfère retirer mes billes et prendre le temps de voir venir.

Dernière modification par simouss (01/06/2017 14h00)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#553 02/06/2017 23h35 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   77 

Communiqué de presse de KAZI et DEST sur la fusion
--> démarche pour demande quotation des ADR en cours
--> closing toujours prévu avant fin Q3 2017

Hors ligne

 

#554 05/06/2017 03h09 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Banni
Réputation :   382 

Après que AJE m’ait parlé de cette fusion (DEST/KAZI) et de l’éventuel arbitrage possible, j’ai jeté un œil sur le sujet.

Il y a eu pas mal de messages les 21 et 22 mai au sujet de l’écart important entre les 2 prix. Il est vrai que cet écart a explosé à cette période. Il s’est à nouveau néanmoins réduit juste après (sans que je sache si la discussion ici et/ou l’article SeekingAlpha mentionné y sont pour quelque chose. En tout cas, ça colle au niveau dates)

J’ai extrait les données pour avoir une vision de l’évolution jusqu’à vendredi dernier, voilà ce que ça donne:
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3896_ecdestkazipng.png
La formule est: Prix KAZI / (Prix DEST / EUR.USD / 0,5150)
On est à environ 1,30 ou 30% à vendredi.

Par contre, si on croit à l’opération et qu’on veut faire un arbitrage pur et dur, ça n’est pas possible actuellement (en tout cas chez IB). Cette image devrait parler d’elle-même:
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3896_shortpng.png

Il est certain que si on croit que cela va se faire et qu’on est détenteur de KAZI, ou qu’on veut le devenir, il est sans doute intéressant d’arbitrer ses KAZI pour des DEST, ou d’acheter des DEST. Le tout avec le risque que ça ne se fasse pas.
Déontologie: Je ne suis personnellement pas dans l’un de ces deux cas (actuellement).

Dernière modification par Mevo (05/06/2017 03h41)

Hors ligne

 

#555 13/06/2017 06h46 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   312 

Gymboree fait faillite et va fermer 450 magasins : Gymboree files bankruptcy, closing up to 450 stores

Gymboree faisait partie de la liste de 22 retailers mis sur la sellette par Moody’s (notation Caa et moins) :

Moody’s a écrit :

Boardriders SA  - sporting subsidiary of Quiksilver
The Bon-Ton Stores - parent of department store chain
Fairway Group Holdings - food retailer
Tops Holding II - supermarket operator
99 Cents Only Stores - discount retailer
TOMS Shoes - footwear company
David’s Bridal - wedding dresses and formalwear seller
Evergreen AcqCo 1 LP - parent of thrift chain Savers
Charming Charlie - women’s jewelry and accessories
Vince LLC - clothing retailer
Calceus Acquisition - owner of Cole Haan footwear firm
Charlotte Russe - women’s clothing
Neiman Marcus Group - luxury department store
Sears Holdings - owner of Sears and Kmart.
Indra Holdings - holding company owner of Totes Isotoner
Velocity Pooling Vehicle - does business as MAG, Motorsport Aftermarket Group
Chinos Intermediate Holdings - parent of J. Crew Group
Everest Holdings - manages Eddie Bauer brand
Nine West Holdings - clothing, shoes and accessories
Claire’s Stores - accessories and jewelry
True Religion Apparel - men’s and women’s clothing
Gymboree - children’s apparel

Dernière modification par Geronimo (13/06/2017 07h25)

Hors ligne

 

#556 13/06/2017 09h36 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   121 

Le retail aux US est vraiment dans une situation de stress incroyable.
C’est assez fou de voir le nombre de magasins fermés ces deux dernières années.

Le principal problème à mon sens c’est que ce genre d’activité à BFR négatif par nature subit un effet ciseau incroyable lorsque le CA baisse.
Dans le cas de Gymboree on voit qu’il passe en chapter 11 alors qu’ils ont un ebitda positif sur 2016.
C’est donc une entreprise avec un business rentable, mais visiblement en manque de trésorerie.

Pour en revenir au business de Orchestra, c’est plutôt positif de voir un concurrent potentiel être en délicatesse, mais on pourrait également s’inquiéter de la pertinence de rentrer sur ce marché au vue des conditions hostiles pour les retaillers.

Toutefois étant donné qu’il me semble que c’est plus un problème de financement que de business pour cet acteur, je reste confiant.

Concernant l’immobilier :

Le nombre de square feet vacants ne fait que croître je ne suis personnellement pas confiant pour les bailleurs de centre commerciaux;
Les cours sont déprimés et offrent sous certains points de vue des opportunités, j’y vois plutôt un risque.
Si les taux remontent et avec eux le coût du financement de ces REIT je vois plutôt un cocktail détonnant

Hors ligne

 

#557 13/06/2017 10h30 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   56 

Si vous tenez à comparer Orchestra à un acteur du retail US je pencherais plus pour costco dont l’action a doublé en 5 ans et qui est en plein développement.

Les 2 ont le même business model avec la carte de membre payante.

Hors ligne

 

#558 13/06/2017 14h15 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   24 

En dehors de la carte de membre, peut-on vraiment comparer Costco à Orchestra, Alexis92?

Costco fait de la vente en gros à des professionnels et pour les particuliers, elle a une offre produits plus restreinte que les grandes surfaces traditionnelles et vend toujours en grosses quantités (tablettes de chocolat de 5kg…). Le modèle économique me paraît tout de même bien différent. Costco a une rigueur extrême du contrôle des coûts et en a fait son nom de mémoire (Costco serait "Cost control" je crois).

Dernière modification par bonel (13/06/2017 14h16)

Hors ligne

 

#559 13/06/2017 17h46 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   251 

COSTCO ouvre en France : Cette enseigne américaine peut faire mal à Carrefour et Métro

@suivre
Bons trades
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#560 24/06/2017 13h59 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   164 

Quelques informations issus du site Orchestra :

Au niveau des franchises / partenariats :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_orchestra.jpg

On a un aperçu de l’apport nécessaire + du CA "moyen" par enseigne. (enfin je penche plutôt pour la fourchette haute en terme de CA, surtout que l’interview dans la plaquette démontre des chiffres moins performant).

Enfin soit, si on prend un CA HT soit une TVA à 20%, niveau productivité brut nous avons :
- Magasin mode enfant 500 m²              => 2500€/m²
- Magasin mode et puériculture 1500 m² => 1945€/m²
- Magasin Mégastore 3000 m²                => 1945€/m²
- Magasin de ZAVENTEM 5000 m²           => 2000€/m²

Vous êtes libre d’appliquer le discount que vous souhaitez.

Il y a aussi la plaquette commerciale avec quelques infos intéressante :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_orchestra_2.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_orchestra_3.jpg

Encore une fois, je pense que les chiffres sont à prendre avec des pincettes, il s’agit d’informations commerciales. Sans parler du passé très commercial de Mestre où il vendait des billes à la cours de l’école quand il était tout petit.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Zera (24/06/2017 14h00)

Hors ligne

 

#561 30/06/2017 09h42 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   160 

M.Le Marché n’aime pas du tout l’annonce des résultats de ce matin.

Boursier.com a écrit :

— Orchestra-Prémaman plonge de 21,25%, sanctionné après avoir fait état d’une nette dégradation de ses comptes annuels. Malgré une activité en hausse, le groupe a vu sa marge brute se contracter de 52,7% à 49,9% alors que le résultat net consolidé part du Groupe affiche une perte de 33,6 ME contre un bénéfice de 17,7 ME l’exercice précédent. La firme estime que ces résultats en repli reflètent la mutation en cours du parc de magasins dans un marché très concurrentiel…

Après un exercice 2016-2017 charnière, consacré à l’investissement et à la prise de parts de marché pour bâtir les fondations de la croissance future, le Groupe Orchestra-Prémaman a pour priorité l’amélioration de la rentabilité pour retrouver une trajectoire de performance solide, et viser un objectif d’EBE de 9% à l’horizon 2020.

Louis Capital Markets Midcap Partners explique abaisser drastiquement son scénario financier pour les prochains exercices, suite à cette très mauvaise publication, alors que la prime de risques spécifique appliquée à son modèle de valorisation s’en trouve sensiblement renchérie, compte tenu du singulier affaiblissement de la visibilité sur le dossier, du constat de l’extrême faiblesse de ses fondamentaux, notamment en termes de pilotage et d’exécution. Au final, le broker passe d’"acheter" à "neutre" et coupe son objectif de 18,5 à 9 euros.

Pas encore eu le temps d’analyser pour trier entre la part due à la part vraie déception ou à éventuels capex de croissance.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par julien (30/06/2017 10h04)

Hors ligne

 

#562 30/06/2017 09h50 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   44 

"Louis Capital Markets Midcap Partners explique… Au final, le broker passe d’"acheter" à "neutre" et coupe son objectif de 18,5 à 9 euros."

On coupe en deux? rien que ça!

J’ai pas encore regardé les chiffres, mais ça me paraît fort de café.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Mestra (30/06/2017 09h52)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#563 30/06/2017 10h04 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   252 

Hello,
la puériculture apporte de la croissance et permet de renforcer l’idée d’un one stop shopping mais le taux de rotation du stock et les marges sont plus faible que pour le textile.
12,8 MEUR de provisions (restructuration siège en Belgique, réorganisation en Arabie saoudite, litiges fournisseurs.
10,9 MEUR d’autres charges opérationnelles (coûts de transactions Destination Maternity, coûts de réorganisation puériculture, coûts de migration magasins textiles vers grand format).
Il a été mis fin aux mandats de deux DG délégués (un en charge des finances et un puériculture et commerce Belgique).
Objectif de marge d’EBT de 9% pour 2020.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions Orchestra.

Hors ligne

 

#564 30/06/2017 11h34 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Certes, les résultats ne sont pas bons, et le secteur n’est pas au mieux, mais l’analyse de Louis Capital Markets me paraît un peu à l’emporte-pièce.

Il n’est pas inintéressant de voir que les charges opérationnelles s’élèvent à 10,9 MEUR pour ce qui est des coûts de la restructuration (transactions Destination Maternity, réorganisation puériculture et migration magasins textiles vers grand format.)

L’ensemble ne fait pas rêver, cela dit.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Ours (30/06/2017 11h36)

Hors ligne

 

#565 30/06/2017 11h50 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   55 

A mon avis ce cours peut constituer un bon point d’entrée car tout n’est pas a jeter dans cette entreprise et j’ai l’impression qu’ils ont fait un petit nettoyage de printemps suite a leurs nombreuses acquisitions.

Dopé notamment par l’augmentation du nombre de mètres carrés sous enseigne Orchestra exploités en succursales et en commission-affiliations (293.000 mètres carrés au 28 février 2017 contre 260.000 un an plus tôt) ainsi que par la forte progression de l’activité Puériculture (+50% sur l’exercice 2016/2017 à 109,7 millions d’euros), le chiffre d’affaires a en revanche progressé de 8,7% pour s’établir à 608,3 millions d’euros.


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#566 30/06/2017 11h59 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

En effet. D’autant que M. Al-Othaïm ne pouvait pas ignorer de quelle facture serait la publication lorsqu’il a acquis ses titres en novembre.

Pour ma part, je me garde toutefois de renforcer, car il y a trop d’inconnues dans le dossier. De plus, le décalage de la publication des comptes du 6 au 29 juin dans ces conditions achève de démontrer que le management se moque ouvertement des minoritaires.

Je conserve mes quelques titres car je pense que le pari de M. Mestre peut aboutir à moyen terme. Mais la gageure n’est pas mince.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Ours (30/06/2017 12h00)

Hors ligne

 

#567 30/06/2017 13h10 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   164 

Plutôt qu’essayer d’expliquer la chute du cours pourquoi ne pas détailler les calculs de valorisation avec ces données ?

Sur la filiale Orchestra (hors périmètre Destination Maternity).
L’objectif de Mestre est 1 000M € de CA.
Avec une marge EBE à 9%, cela donne 90M d’EBE.
J’avais calculé 2.3% de capex de maintenance, c’était de l’ordre de 13M pour 562M€ de CA.
Arrondissons à 2.5%.

Donc avec une EV à 270M pour un cours à 7.8€ (125.5M de dette).
On arrive à un earning yield de 24% horizon 2020. (65M/270M).

Ca c’est le scénario objectif ou bullish.

Ensuite, si vous n’êtes pas confiant sur les prévisions, vous pouvez modifier les différents paramètres pour avoir une marge de sécurité. Car nous le savons tous, le retail devient de plus en plus compétitif : la croissance de la partie textile (à forte marge) diminue, croissance de la puériculture (moindre marge vs textile).
Donc effectivement, on peut douter sur l’exécution d’un objectif de 9% d’EBE à cause du nouveau mix textile/puériculture mais l’effet d’échelle devrait améliorer les marges (Mestre met en concurrence des centaines de sous traitant en Inde).

Une fois que vous avez fait une évaluation (la plus pessimiste possible), comparez la avec le prix de l’action spot.

Mestre reste un entrepreneur au track record impressionnant et il est actionnaire à hauteur de 68% du capital. Dans une certaine mesure, il a ses intérêt aligner avec les minoritaires au niveau opérationnel. D’un point de vue financier, il a donné trop d’objectif de prévision (plutôt bullish) pour imaginer une spoliation des minoritaires à court terme (bon ça l’empêche pas de magouiller un peu comme l’histoire de transfert de propriété des actions DEST)

Bien que l’entreprise soit bien endetté, les échéances sont assez éloigné.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_orchestra.png

Je ne crains pas une banqueroute à court terme.

Edit
@Ours évidemment, les performances du passé ne présagent pas les performances du futurs ou le fait de regarder dans le rétroviseur est souvent plus clair que ce qui se passe au niveau de pare brise.

Personnellement, j’aime bien l’histoire de Mestre (en tant qu’entrepreneur), on peut en voir un extrait dans cet article (datant d’hier).
A t’il pris la grosse tête et perdu sa magic touch ? C’est également une possibilité.

Et puis pour la provoque smile, sur SHLD, le ex futur Warren Buffett de l’époque [Lampert] est bien actionnaire à ~50%, et cela n’empêche pas l’action de sous performer.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Zera (30/06/2017 15h26)

Hors ligne

 

#568 30/06/2017 13h31 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Banni
Réputation :   544 

Ours a écrit :

De plus, le décalage de la publication des comptes du 6 au 29 juin dans ces conditions achève de démontrer que le management se moque ouvertement des minoritaires.

Attention à ne pas faire de raisonnement erronné:

Le management n’a que faire des minoritaires: c’est peut-être vrai (ou pas).

Mais le report de la publication n’a sans doute rien à avoir avec cela et pourrait être tout simplement dû à l’incompétence/mauvaise gestion de ce point par la personne chez Orchestra qui est en charge des finances et qui a été débarquée ce matin (pour cette raison?).

Hors ligne

 

#569 30/06/2017 14h19 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   77 

Je trouve le ton de la présentation un brin trop optimiste car les chiffres sont plutot mauvais.
Néanmoins, j’apprécie leurs explications de la stratégie et le détail des mesures de réorganisations.

Le textile est un secteur très compétitif, la hausse du dollar a pesé sur le dernier exercice (CA +1,7%, Marge brute -1,8%)
-> le dollar a tendance à s’affaiblir depuis le début d’année ce qui devrait améliorer la situation sur le nouveau exercice

Puériculture (CA +50%, Marge brute 45%)
-> Orchestra  compte développer sa marque propre comme elle l’a fait dans le textile. Cela devrait améliorer les marges à MT
-> l’atteinte de la taille critique permettra de négocier de meilleurs conditions d’achat

Logistique
-> unification de la puériculture et du textile dans une même chaîne logistique
-> réorganisation des entrepôts logistique dans le Nord de la France (4 entrepôts regroupés sur un nouveau site)

Gestion de l’endettement et du BFR
-> développement de la franchise avec de fortes ambitions à l’international (100M€ CA dans 5 ans)
-> accélération de la rotation des stocks

Les provisions (12,8 MEUR) et les charges non récurrentes pour réorganisation (10,9 MEUR) ont accentué les pertes opérationnelles. Ceci est compréhensible car ils sont en pleine phase de transformation.

Orchestra aura fort à faire en 2017 pour mener de front la transformation des magasins au concept megastore et la fusion importante avec DEST qui devrait être bouclé au T3 de DEST (soit avant fin octobre).

Leur projet de devenir un leader mondial de la mode pour enfant est vraiment très ambitieux.
IMO, je pense que leur projet est cohérent et qu’ils ont les moyens pour le réaliser mais qu’il leur faudra un horizon un peu plus long pour être mené à bien.

Hors ligne

 

#570 30/06/2017 14h28 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

@Zera => Ce que vous soulignez est parfaitement cohérent. Je vous rejoins du reste sur le fait que la présence substantielle de M. Mestre au capital de la société représente pour lui une motivation solide pour veiller au développement de celle-ci. Son track record à lui seul, en revanche, n’est pas suffisant pour envisager l’avenir (cf. la sortie bien peu honorable de M. J.-F. Hénin de la société Maurel & Prom, assez récemment, malgré ses débuts prometteurs). Mais vous ne l’ignorez pas.

@Parisien => Ce que vous dites est très juste. Merci de corriger ma réflexion. Et il n’est pas sans intérêt d’apprendre que la personne chargée des finances a été éconduite.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#571 30/06/2017 14h52 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   433 

Il va falloir qu’ils soient très efficaces pour avoir une marge d’EBE à 9%, cf celles de l’exercice précédent à 6.2% et 5.3% pour DEST .


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#572 30/06/2017 20h53 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   251 

"2 daubes ont pris une belle tôle today" (excusez-moi pour le langage boursier) :

ARTPRICE (le couvercle de la bouilloire fumait depuis quelques jours) et ORCHESTRA qui n’en finit plus de décevoir ceux qui ont participé à l’AK il y a peu !
-22 et-29% en 1 seule séance…

D’autres suivront bientôt le même chemin !

Regagner la confiance des vrais investisseurs prendra très certainement du temps pour ORCHESTRA.

ARTPRICE restera ARTPRICE pour ceux qui connaissent…

AMF : aucune action de ces 2 valeurs

@suivre
Bons trades
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#573 01/07/2017 10h38 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   117 

L’objectif de marge de 9% pour 2020 est en effet tres optimiste.
On voit surtout que le planning derape : planning de la fusion, planning de la transformation, rien n’est dit sur le planning pour redresser les marges, mais il sera issus des 2 premiers et du "digital" ( pipo voulant dire internet). Donc autant dire que j’y crois pas pour les 9% en 2020

Internet c’est 3% (je croyais que c’etait plus), le site est tres design (surtout si on compare à shop your way) C’est un vecteur de marge et developpement.
Et l’internationalisation est en cours, L’afrique est un bon vecteur à mon avis (avec le maghreb dans un premier temps).

Cependant je crois qu’au final la fusion va se faire, que la transformation (et aussi l’uniformatisation des 3/4 marques destination avec celle d’orchestra) est en cours.
Cela mettra plus de temps, mon objectif de cours d’ici 2 ans baisse
Cependant  à 7,31€ je suis à l’achat, c’est vraiment un fort humeur du marché mélé avec une ambiance morose actuelle.
Je vois dans ma boule de cristal comme cours… je blague.
Ce n’est exclu à mon avis que le cours fasse du yoyo cette année.
D’un point vu momentum, je crois qu’il faut attendre. D’un point vue value, faut acheter.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par francoisolivier (01/07/2017 13h41)

Hors ligne

 

#574 01/07/2017 18h08 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   164 

francoisolivier a écrit :

L’objectif de marge de 9% pour 2020 est en effet tres optimiste.

C’est le cas, voir l’objectif de 1 000 M€ de chiffre d’affaires me semble irréalisable vu la dynamique actuelle. C’est peut être pour ça que c’est affiché nul part depuis quelques publications.
Même si la croissance à l’internationnal est forte, l’inertie de la France (62% du CA ) devrait sérieusement ralentir la croissance globale, pas de plus de 7% au pifomètre (ça va dépendre de la croissance externe à coup de franchisé car je ne crois pas trop à une croissance organique).

Concernant les profits et l’objectif 9% d’EBE, ça me semble compliqué : quand je vois les partenariats Afrique, Algérie, Antilles, Guyane etc. J’ai des doutes sur la marge réalisée vu le pouvoir d’achat dans ces pays mais il y a quand même un énorme potentiel au niveau de la démographie.

J’ai revu dernièrement l’interview de Pierre Mestre sur BFM (c’était à l’époque de l’augmentation de capital), il m’a l’air pragmatique et bien connaitre son univers.
"Le marché du vêtement pour enfant est stable, très résilient et pérenne. C’est un marché de prix et donc un marché de taille" . Partisan du Other People Money pour gagner en échelle.
Il affirmait que 7% des ventes est réalisé Online. (j’ai également tilté quand j’ai lu 3.1% en digital)

Après, les points forts que j’apprécie :
- Le business model du club : 1.8M de membre soit 54M € qui tombent cash et sont comptabilisés dans la durée (24 mois).
- Digitalisation et analyse des données clients pour bien orienter son business en fonction des attentes clients.
- Capacité à acquérir et consolider des business complémentaires (Kazibao, Babycare, Baby2000, Prémaman)
- Le jockey Pierre Mestre, un super entrepreneur/vendeur et radin comme pas possible (bon c’est également un défaut vu les histoires avec les minoritaires, ses salariés etc.)

Perso je trouve que le marché suréagit, mais impossible de dire si l’action ne va pas creuser beaucoup plus bas.

Comme l’a très bien dit francoisoliver :

francoisolivier a écrit :

D’un point vu momentum, je crois qu’il faut attendre. D’un point vue value, faut acheter.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#575 01/07/2017 19h43 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   117 

De ce que j’ai compris, orchestra cherche à céder aussi certains de ces magasins francais à des franchisés pour recuperer du cash ou reduire la voilure.
Peut etre est ce pour racheter des actions ? Cela serait relutif.
Mestre est plutot un bon allocateur d’actif.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par francoisolivier (01/07/2017 19h46)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech