Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#476 14/04/2017 16h53 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   56 

@ footeure la tendance des ventes n’est pas nouvelle et elle est pricée dans le cours.

Le seul risque à court terme est celui d’exécution ou non de la fusion et à la vue des résultats la fusion est désormais actée.

Le seul risque que je vois est que malgré l’approche de la fusion le spread entre les 2 valorisations ne se résorbe pas et il est à craindre que les ADR demeurent durablement sous valorisé comparé à l’action cotée à Paris.

Hors ligne

 

#477 14/04/2017 17h07 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   40 

@Alexis92

Je ne pense pas que les actions (identiques) d’une même compagnie sur deux marchés différents peuvent avoir un prix très éloigné. Il y a des sociétés d’arbitrage qui réduisent le spread et probablement d’autres mécanismes que la société peut utiliser.

Wait and see smile

Dernière modification par Mestra (14/04/2017 17h10)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#478 14/04/2017 18h33 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   331 

Comme déjà dit plus haut, je n’ai jamais vu des ADR coter très différemment des actions, il y a des mécanismes d’arbitrage.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#479 14/04/2017 20h50 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   311 

Zera a écrit :

En complément :

- Baisse de la productivité : on a +12.7% d’espace de vente vs 8.9% d’augmentation des ventes.

Non car vous ne savez pas quand ont ouvert les surfaces.

Hors ligne

 

#480 14/04/2017 22h17 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Merci pour vos contributions respectives.

J’ai jeté un oeil (voire deux) à ce dossier pour me faire un avis. Et j’avoue avoir toujours quelques questions en suspens, que je vous partage du coup.

1/ Endettement Yeled:

Sur la base des actions toujours nanties et en prenant le cours de l’action au moment du nantissement, je calcule un proxy de l’endettement à fin février 2016 (faute de mieux car nous sommes au Lux), environ : 4.8 + 5.7 + 31.3 = 41.8 de dettes

Question: à quoi sert cette dette ?

a) En remontant même depuis 2011 (avant constitution de Yeled donc en avril 2014 mais j’ai essayé de voir large sur tout le concert … ), je note les besoins suivants pour les opérations successives sur le capital :
-fin 2011: 636 769 actions à 6€ = 3.8M
-mars 2013 : 391 002 actions à 12€ = 4.6 M (pas eu le temps de m’intéresser à la levée d’option sur 52 592 titres pour connaître impacts sur Yeled)
-2014: 30 000 titres environ apportés à 40€ = 1.2M
==» soit un total de - 9.6 M€ utilisés

b) avec la cession des actions existantes de Yeled pour 29.5M€ en septembre, il reste environ 20M€ (-9.6 +29.5).

c) ok, cela finance le rachat des titres de DEST pour 16.4M.

Mais pourquoi ces 30M contractés en janvier 2015?

Sans doute pas pour racheter les 60 580 titres qu’il manquait, cela aurait fait du 500€/ titres, pas dans les habitudes de Mestre…

Du coup, j’ai cherché et imaginé que c’était pour financer le write-off en Espagne et en Belgique pour 25M€ avec mise en place de 25.8 M d’une RCF au 28/2/2015, clearé néanmoins au 29/2/2016. Mais cela ne tient pas !

2/ Sortons de ces problématiques d’arbitrage et penchons nous rationnellement sur la fusion.

Bien sûr qu’elle fait sens et qu’elle nous est bien vendu, on a tous été séduit par les arguments positifs.

Peut-on ici mitiger aussi les arguments moins qui me viennent spontanément ?
-décroissance historique et continue pour DEST du CA , de la marge d’Ebitda , hausse de la dette nette …
-faculté d’absorption d’un CA quasi équivalent et surtout de tels effectifs (le double a iso CA si je ne m’abuse) ?
-concept de ventes complémentaires non testé aux us?


3/ Quelqu’un a-t- il vu le taux de l’obligation yeled pour cic ? J’ai lu des contribs ici un peu floues donc je résume ce que j’ai lu.
- faculté de remboursement anticipé en cash avant fin des 2 ans.
- remboursement en action au terme , a savoir 5 ans (au terme sinon ce serait une obligation convertible )
-beau pacte qui lie bien les parties à partir de l’année 3.

4/ Vous prenez quoi comme hypothèse mini de FCF après fusion ?

5/ Mestre peut-il désormais racheter les titres Dest moitié prix ou est-il tenu par un accord légal ? 

Et en conclu, il y a du taf c’est sur pour reprendre l’historique mais je trouve la capital story de ce groupe passionnante. Et dire que Mestre est venu apporter des titres orchestra a Kazibao en 2001 pour devenir …  majo d’un groupe qui va faire 1M€ de CA . Chapeau l’artiste !

Happy to share

Hors ligne

 

#481 15/04/2017 19h01 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   56 

Je comprends pas l’optimisme sur le dossier:
- les 2 enseignes sont en perte de vitesse quand on regarde les chiffres, notamment Dest
- les synergies sont hautement hypothétiques et combiner les deux ensembles ne fait aucun sens pour moi. Les marchés servis sont différents et on compte facilement les distributeurs qui se sont cassés les dents aux US
- on reste ultraminoritaires avec un actionnaire principal qui a un historique de coups fumeux.
- tout le monde est excité en mentionnant que Amiral ou un tel est dans le dossier. Pour ces fonds, ce sont des positions marginales. On a vu l’effet gourou sur des retailers à la ramasse (shld).

La pile too hard pour moi.

Hors ligne

 

#482 15/04/2017 20h35 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   108 

@bergamote

Beaucoup de vos questions concernent Yeled…
Et comment dire poliment yeled est ce notre problème ? Ce qui m’importe c’est que Mestre de toute façon n’aura plus 95% des actions et le titre sera assez liquide.

Sur la fusion, oui il y a du boulot et des risques.
Et les côtés moins en gras existent.
Mais s’il n’y en avait pas, est-ce que orchestra ne vaudrait elle pas les 17-18€ d’avant la fusion ?
A 8,85€ On a un presque bout de cigare grahamesque, (avec 3,76$ de dest on est dedans) et il est plutôt pas mal comme bout de cigare (orchestra pas dest ) par rapport à d’habitude, non ?

Hors ligne

 

#483 16/04/2017 01h00 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

@fo

L’article qui m’a incité à regarder de plus près Yeled : par ici l’article

Rapidement, le.raisonnement :
i) si beaucoup de dettes en haut , moins de marge de manoeuvre si difficultés.
ii) celui a qui l’on fait confiance pour mener la fusion est Mestre, s’il est contraint de s’alléger en chemin, ce n’est alors plus la même histoire à écrire…

Rapport à l’article, je m’interroge aussi sur :
a) la présence de Cm-Cic dans le crédit syndiqué
b) sur l’absence sauf erreur de managers avec des tickets importants au capital.

En fait, je préfère que Mestre en ait un max (et moi très peu) plutôt qu’il s’allège ou qu’il ait des contraintes que j’ignore, ce qui viendrait fausser une alloc optimale du capital dont il a le secret.

Et si ca marche, je vous parie qu’il réduira le flottant à coup de dividendes en actions / rachat de titres / annulation de titres autodetenus…

Dernière modification par Bergamote (16/04/2017 16h55)

Hors ligne

 

#484 18/04/2017 17h12 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   233 

Hello,
le dossier a ses attraits mais je resterai vigilant sur deux points (don’t shoot the messenger!):
-opérationnellement le dirigeant est très très bon (super exploit d’avoir créée l’entreprise) mais par moment avec les actionnaires minoritaires ce n’est pas parfait.
- il y a du levier financier au niveau d’Orchestra.
L’idée est juste d’apporter des contres-arguments.

Personnellement, je pense (mais j’ai doute tort) qu’une opération de croissance externe en Europe aurait été plus intéressante (bonne connaissance du marché, maillage encore meilleur). Après sans doute que les prix demandés étaient trop chers pour qu’une opération se fasse en Europe.

Cheers

Jeremy

Pas d’actions Orchestra.

Hors ligne

 

#485 18/04/2017 18h07 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   108 

Hello jeremy,

D’un autre coté, mestre s’interessait à destination alors qu’elle cotait 12$.
Je me dis donc qu’à 3,5$ c’est mega relutif.

Hors ligne

 

#486 23/04/2017 16h08 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   61 

DEST $3.23: bidless….et action Orchestra en chute libre aussi..
Le deal avec Orchestra est-il OFF THE TABLE? Y-a til des rumeurs dans ce sens depuis le call DEST rassurant du 13 Avril 2017 (Q4 2016)?
"Now before I wrap up, I again want to reiterate that we believe we are positioning our company well for long-term success and a major part of this positioning relates to our merger with Orchestra-Prémaman. We’ve been busy working diligently with Orchestra on preparation of its stock registration statement with the SEC and related documents. And we believe we are on track for closing in our third fiscal quarter."

Dernière modification par ChevalierdAven (23/04/2017 16h09)


"He who lives by the crystal ball will eat shattered glas." Ray Dalio

Hors ligne

 

#487 23/04/2017 16h38 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   40 

C’est vrai que c’est de plus en plus étonnant cette chute de cours.

Déjà chargé plus que de raisonnable, je ne vais pas en reprendre pour respecter mes critères de diversification.

DEST est carrément "bidless" comme vous dites!


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#489 23/04/2017 17h56 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   151 

Ah tiens, aux US la carte club orchestra coûte 10$ par an. En revanche le discount club est de 25%.

J’imagine qu’ils cherchent à avoir un max de membres pour collecter les données et présenter la gamme de produit la plus attendu en magasin pour optimiser les SF (je ne sais pas s’ils vont ouvrir le concept des mégastores aux US ou adapter le parc magasin de DEST) ou tout simplement compter sur d’importantes ventes online.

Hors ligne

 

#490 24/04/2017 15h25 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   287 

Sources intéressantes. J’adore le slogan : "French Fashion for Kids". D’un point de vue marketing, c’est évident mais ça va mieux en le disant puis en le faisant : il y a un vrai avantage comparatif (mesuré) à la mode française et encore plus pour les enfants ce qui peut permettre une "premiumisation" malgré un marché retail américain beaucoup plus compétitif qu’en Europe.

Et dire qu’Orchestra c’est plutôt le moyen, bas de gamme en France, là sur le site on a tous les code du haut de gamme à la Petit Bateau big_smile That’s good.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#491 27/04/2017 21h20 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Je commence à m’intéresser à ce dossier.

PoliticalAnimal a écrit :

Sources intéressantes. J’adore le slogan : "French Fashion for Kids". D’un point de vue marketing, c’est évident mais ça va mieux en le disant puis en le faisant : il y a un vrai avantage comparatif (mesuré) à la mode française et encore plus pour les enfants ce qui peut permettre une "premiumisation" malgré un marché retail américain beaucoup plus compétitif qu’en Europe.

Et dire qu’Orchestra c’est plutôt le moyen, bas de gamme en France, là sur le site on a tous les code du haut de gamme à la Petit Bateau big_smile That’s good.

Cher Animal Politique, j’ai un peu de mal à percevoir le positionnement premium que vous semblez deviner à partir du site internet US. Vous évoquez la mode française mais je vois des enfants vêtus comme n’importe quel occidental. De plus, juste en regardant les photos, je perçois une qualité des matières et des coupes très quelconques. Les américains se laisseront donc bernés sur la seule base d’un slogan ?

Pouvez-vous préciser les éléments marqueurs du positionnement premium ?

Hors ligne

 

#492 28/04/2017 09h39 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   100 

Bonjour Bébé snoopy.

Le premium est une chimère commerciale pour vous faire acheter plus cher un produit de même qualité. C’est du marketing.
La marque FRANCE dans l’habillement rime avec Luxe et bonne qualité.

Je trouve très pertinent de jouer dessus, même si dans les fait ce sont les mêmes produit et comme vous le dites ca reste du produit standard.

Après ca reste mon avis d’actionnaire et de consommateur orchestra. Je préfère largement les produits KIABI.

La mode enfant à l’avantage d’avoir une obsolescence de 3 mois dans les premiers âges et le consommateurs n’a pas le temps de remarquer que le vêtement est d’une qualité médiocre.

Un joli imprimé suffit à l’acte d’achat.

Hors ligne

 

#493 09/05/2017 12h48 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   151 

Une itw intéressante du responsable du développement de la commission-affiliation

On y apprend des infos intéressantes sur :
- la stratégie des formats de magasin + la possibilité d’ouvrir encore 50 magasins par rapport aux villes potentielles
- quelques éléments sur le partenariat Orchestra/franchisé
- quelques éléments sur le CA mégastore, le BFR (notamment de la puériculture qui nécessite beaucoup de stock)

Charles Vexiau a écrit :

A titre d’exemple, le premier magasin que nous avons lancé sur ce concept faisant un peu moins de 3000m² de surface de vente faisait 7.5 millions d’euros de chiffres d’affaires dès la première année

Charles Vexiau a écrit :

Un magasin de 3000m² c’est plus de deux millions d’euros à aller chercher en banque!

A 10% d’EBITDA, cela donne un ROI 38% dans cet exemple.

- quelques mots sur le business liste de naissance

Charles Vexiau a écrit :

Mis à part des prix très intéressants et les facilités de paiement, notre business repose énormément sur la liste de naissance qui offre aux parents la possibilité de se faire offrir des articles par leurs amis, familles et collègues. La liste de naissance remporte en effet un fort succès puisqu’elle représente 25% de notre magasin, soit à peu près 50% de la puériculture, alors que chez nos concurrents cela représente de 10 % à 50% de chiffre d’affaires, selon les régions".

Hors ligne

 

#494 09/05/2017 13h21 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   16 

Pour compélter, un article intéressant de LSA sur autour de bébé, un peu plus petit qu’Orchestra.

201705091338.pdf

Hors ligne

 

#495 10/05/2017 12h27 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   151 

Le cours s’emballe un petit peu +7% suite à la publication d’un partenariat avec une des principales entreprises de l’Arabie Saoudite.

Orchestra a écrit :

Le Groupe Orchestra-Prémaman annonce la signature d’un contrat de partenariat à
l’international avec le Groupe AL-OTHAIM, l’une des principales entreprises du
Royaume d’Arabie Saoudite, qui opère principalement dans les activités commerciales
(hypermarchés, supermarchés, magasins de mode) et dans l’immobilier : contrat de
franchise et d’approvisionnement de marchandises visant au développement d’un
réseau de magasins multi-formats sur l’Arabie Saoudite.

Les objectifs de développement à 10 ans visent un parc d’une trentaine de magasins,
pour moitié Textile et pour moitié Mixtes/Mégastores
, (dont 4 magasins Textile sous
enseigne Orchestra seront rachetés à l’exploitant actuel), permettant à ce nouveau
partenaire de réaliser un chiffre d’affaires potentiel de l’ordre de 60 M€.

Cette opération s’inscrit dans l’objectif affiché du groupe de développement prioritaire
du modèle de franchise.

Dernière modification par Zera (10/05/2017 12h28)

Hors ligne

 

#496 10/05/2017 16h26 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   331 

Avis aux amateurs de long-short.
KAZI prend 13 % et DEST ne bouge pas => à l’heure où je vous parle le spread DEST-KAZI est de 40 %, c’est fou !
Mais chez IB, il n’y a malheureusement pas d’action KAZI disponible à shorter (alors j’ai juste repris un peu de DEST à 3,6 $).


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#497 10/05/2017 18h09 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   56 

Jérôme ne pensez vous pas que le marché price une non réalisation du deal ?
Ne pensez vous pas sinon qu’il y’a un risque que le décalage de valorisation ne se résorbe pas ?

Hors ligne

 

#498 10/05/2017 18h17 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   331 

En cas de réalisation du deal le décalage se résorbera forcément. Je n’ai jamais vu un ADR coter à plus de quelques % de son sous-jacent.

Donc, effectivement, le marché a l’air convaincu que le deal n’aura pas lieu. Je ne sais pas quels indices il a pour penser cela.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#499 10/05/2017 18h27 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   56 

Je suis assez chargé en Dest (mais je n’ai pas shorté orchestra) donc j’ai tendance à penser comme vous.
Votre postulat sur le faible différentiel entre ADR et sous jacent est il vérifié pour des smalls cap ? Je ne connais pas d’adr pour des smalls cap et on pourrait imaginer que les arbitragistes se concentrent sur les grosses capi.

Hors ligne

 

#500 10/05/2017 18h40 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   331 

Pour la plupart des ADR que j’ai vus, il s’agissait de Daubasses donc pas forcément des larges caps.

Il s’échange 60 000 actions DEST et 7000 KAZI par jour, soit pour le plus faible des deux, environ 70 000 € par jour. S’il y avait un spread de 10 %, vous pourriez gagner 7000 € par jour sans rien faire. Je pense que ça intéresse certains arbitragistes pro.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech