Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+1]    #1 05/08/2013 23h44

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   180  

A mon sens, le PEL n’est pas inintéressant compte tenu des taux actuels sur l’épargne disponible.

On peut toujours faire mieux avec une offre boostée sur les superlivrets (encore que cela nécessite de s’en occuper et d’avoir une tranche pas trop élevée en terme d’impôt sur le revenu).

Cela ne me semble pas idiot de "prendre date ce jour" et de verser dès maintenant ou plus tard si les taux restent durablement bas. Il faut se rapeler aussi que le PEL peut être cloturé avec anticipation et que seulement 2 ans sont nécessaires pour obtenir le taux de 2.50% brut (par contre, on n’obtient pas la prime d’état au bout de 2 ans, il faut patienter 4 ans pour la toucher en totalité en faisant un prêt).

Au pire, si le taux du livret A remonte de manière importante, il sera toujours possible de cloturer le PEL avant les 2 ans, dans ce cas-là vous toucherez le taux du CEL au jour de la cloture.
Si le livret A a augmenté, le CEL aura forcément suivi. Vous aurez donc un taux de rémunération supérieur au taux actuel du CEL.

Grosso modo, à ouvrir un PEL ce jour, vous ne risquez pas grand chose….

Mots-clés : pel, plan épargne logement


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 20/08/2014 19h41

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   180  

Bonjour

le réponse dépend de votre situation personnelle en matière fiscale et de l’antériorité de votre contrat d’assurance vie.

En effet, on ne peut pas comparer le taux brut d’un PEL avec celui du fonds en euros car la fiscalité n’est pas la même.

Pour une durée inférieure à 12 ans, le PEL subit uniquement des prélèvements sociaux.

Pour un contrat d’assurance vie, si votre contrat a moins de 8 ans, en plus des prélèvements sociaux, il faut enlever l’impôt sur le revenu: au choix imposition à votre TMI ou au prélèvement libératoire (35% avant 4 ans, 15% entre 4 et 8 ans). Après 8 ans, vous avez un abattement qui dépend de votre situation maritale (au delà imposition au taux de 7.5%).

Ainsi, à mon sens, il n’y a pas de vérité universelle pour savoir si un pel est plus optimal qu’un fonds en euros, ça me semble dépendre des facteurs ci-dessus et de la disponibilité attendue des sommes placées.


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 21/08/2014 12h30

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2207  

Je corrige :
  - c’est 9200 et pas 8200 pour un couple, le prélèvement de 7.5% n’est pas "obligatoire" (mais "libératoire"), et il est possible de faire (chaque année) un retrait au régime "7,5%" et un autre imposé à l’IR pour retirer 4600/9200€ de "gains" chaque année (ou d’ailleurs même plusieurs de chaque type).

Dans votre situation, il vaut sans doute mieux privilégier un bon fond €uros sur un contrat d’AV (son taux net n’est pas près de descendre en dessous de 2.11% net), en conservant éventuellement un PEL alimenté au minimum (pour le cas où 2.11% devienne avantageux).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur