Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Si ce message s'affiche, le changement de serveur qui a eu lieu mercredi 14 avril au matin a réussi !

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de L'Air Liquide sur nos screeners actions.

[+5]    #1 06/05/2015 19h22

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   180  

Bonsoir,

Pensant que cette file est un endroit adéquat pour un CR d’assemblée générale du groupe, je poste ici (mais j’invite les modérateurs à déplacer le message le cas échéant):

Assemblée Générale Mixte 2015 du groupe L’Air Liquide : Compte rendu


Date et lieu
Le mercredi 06 Mai 2015, 15h, au Palais des congrès, 2 Place de la Porte Maillot, 75 017 Paris.

Ouverture (Benoît Potier)
Ouverture de la séance à 15h. On remarquera que Jean Pau Agon administrateur du groupe, est également sur scène.

Information sur l’actionnariat
•    5 383 actionnaires ont fait la demande de carte d’admission
•    2 357 actionnaires dans la salle (une seconde salle est prévue en cas de besoin)
•    123 048 actionnaires étaient présents ou représentés
•    37% d’actionnaires individuels

Ordre du jour :
1.    Résultats financiers 2014
2.    Faits marquants (M. Dufour)
3.    Perspectives (Benoît Potier)
4.    Rapport des cas CAC
5.    Gouvernances (Benoît Potier)
6.    Q&A
7.    Vote des résolutions

Présentation des comptes 2014 (Fabienne Lecorbusier)
Marge opérationnelle à 17,1% en  2014 (contre 16,9% en 2013)
Croissance du CA de 4,5%
Dividende : 2,55 €uros (Correspondant à 54% du résultat) et un BNPA à 4,85€

Toutes les activités du groupe sont en croissance :
•    Industriel marchand +3%
•    Grande industrie : +3,6%
•    Santé : +3,7%
•    Electronique : +12,0%

Maîtrise des coûts : Augmentation de seulement 0,7% à comparer à l’augmentation du CA en face.
Par ailleurs, les investissements sont réalisés dans la même devise que celle des résultats espérés.

Croissance du taux de personnel féminin dans les équipes : 27% de femmes contre 23% en 2005

Faits marquants

France :
Développement dans l’e sante.
Seppic : Unité de fabrication stérile d’adjuvant de vaccins

Europe :
Suède : Contrat avec Biogas (info à confirmer)
Nouvelles stations de gaz : fournisseur principal de Tyssenkups.

Développement en Pologne avec notamment un gros contrat avec Kellogg.
Ukraine : Acquisition de Metinvest (info à confirmer)

Arabie Saoudite : Yanbu, correspondant au plus gros investissement du groupe

Asie Pacifique + 12% porté par l’électronique.
Renforcement de la position de Leader (Chine, Taiwan, Japon, Singapour).
Contrats avec SAIC : Leader chinois des véhicules électriques Chinois.

Air Liquide Japon : Ouverture de 2 stations de recharge Hydrogène.
Australie : Contrat avec Neastra (acteur dans le recyclage de métaux).
Brésil : Le secteur de la papeterie croit et la santé croit de + 15%

L’innovation technologique représente  2/3 des dépenses d’investissement (notamment dans les start up mais également avec le CEA).
ALAM : Air Liquide Advanced Materials.
Lancement d’une plateforme de travail collaboratif : Kite.

Revue de stratégie et perspective (Benoît Potier)
Croissance de l’activité et croissance opérationnelle dans une période profonde transformation.
Plus de risques mais aussi plus d’opportunités par l’innovation.
Situation géopolitique instable/ Les relations est le USA et Cuba s’améliorent ; Les grandes crises sanitaires existent encore ; Chute du prix du baril avec un ralentissement des projets d’investissement dans les projets énergétiques.
>Evolution de la bourse à la hausse avec une inflation historiquement basse (très faible levier sur les prix).

Croissance molle en Europe.
Innovation par le numérique : Ce sera un sujet majeur de compétition économique entre les continents. COP 21 paris Décembre 2015 avec des engagements importants à la clé qui pourraient générer des leviers de croissance pour le groupe.

Cartographie des risques mise à jour régulièrement avec les sujets centraux suivants :
•    Sécurité des sites
•    Sécurité numérique
•    Réputation
•    Contrôle interne
•    Fiabilité industrielle

L’étude est faite par le comité des risques puis est présenté en comité d’audit et enfin restitué au conseil d’administration.

Bilan 2014 : Résultat et bilan plus solide (rappel) :
Asie +12%
Amérique +8%
Europe : -1%

Résultats des concurrents globalement équivalent mais AI est plus rentable.
•    Croissance rentable sur le long terme par la compétitivité
•    Des investissements soutenus mais maîtrisés
•    Innovation (vente supplémentaire / efficacité améliorée/nouveaux services). Par exemple mes 1,2 milliards d’unités smartphone vendues en 2014 constituent un réservoir de croissance.

Grande industrie : Contrats sur 20 ans avec en corollaire une très bonne visibilité et stabilité. La proposition de valeur étant un approvisionnement en gaz (Oxygène, Azote, Hydrogène) 7j/7, 24h/24 avec un taux de disponibilité proche de 100%.

Industriel marchand : Production de verre, métal, recyclage, traitement de l’eau, analyse de la qualité de l’air, soudage, fabrication des LED, etc.
Le numérique est inclus dans les offres du groupe.

100 millions d’euros d’investissement en France dans des centres d’excellence (Paris Saclay et Vitry sur Seine).

Rapport des commissaires aux Comptes
4 rapports AGO + 5 rapports AGE disponibles dans le Document de référence >RAS

Gouvernance
Le conseil d’administration est composé de membres indépendants : 7 nationalités (1/3 de femmes) et un administrateur représentant les salariés.
A noter que Jean-Paul Agon prend du galon et est présent dans 2 comités (comité des rémunérations dont il devient président ainsi que le  comité de nomination).

Bien à vous,

Mots-clés : action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2 16/02/2016 12h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   581  

Ledep a écrit :

"Seulement" 2% de hausse du dividende donc cela n’est pas apprécié par le marché (-3.5% ce jour) qui en attendait 2.69€ soit +5.5%. Sauf erreur de ma part, je n’ai pas entendu ni lu quoi que ce soit concernant les fameuses actions gratuites -poudre aux yeux- pour cette année.

En écrivant poudre aux yeux, vous répétez une opinion répandue (chez l’IF, entre autres), et pourtant réfutée. Mais il est vrai qu’il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Accorder une action gratuite pour 10 ou 20, comme le pratique certaines années l’Air Liquide, n’est pas dépourvu d’intérêt. En effet, comme la société ne va pas (sans catastrophe majeure) baisser le dividende unitaires les années prochaines, elle s’engage ainsi implicitement à  distribuer un volume de dividendes augmenté d’au moins 10% (1 action gratuite pour 10) ou d’au moins 5% (1 sur 20) les années suivantes.
Elle envoie donc un signal de bonne santé et de confiance dans ses perspectives.

Je ne dis pas que l’action gratuite est le seul moyen possible pour envoyer ce genre de signal. Mais c’est un moyen simple de le faire.

Après, certains peuvent faire la fine mouche en dénigrant l’action gratuite comme "un cadeau que les actionnaires se font à eux-mêmes". Certes, mais dans ce cas, le dividende est aussi "un cadeau que les actionnaires se font à eux-mêmes", alors qu’il a aussi un rôle utile de démontrer la capacité d’une entreprise à verser du cash et donc à démontrer que ses résultats ne sont pas du pipeau. Sans compter bien sûr qu’il faut permettre aux actionnaires de réallouer ce cash à d’autres entreprises qui ont peut-être, à l’instant t, de meilleures perspectives de remploi.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #3 16/02/2016 14h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   581  

Non, c’est un peu plus subtil et malin.
Air Liquide ne peut pas annoncer un dividende en hausse de +5% pour l’année prochaine. Cela ne se fait pas (et en finance, faire des choses inattendues ou jamais faites n’est pas apprécié): Personne ne comprendra pourquoi elle annonce une hausse pour l’année prochaine, sans l’appliquer dès l’année en cours. Si hausse de +5%, elle doit donc l’effectuer dès cette année, et donc sortir 5% en plus dès maintenant.

Alors que distribuer 1 action gratuite pour 20 permet de retarder d’une année le +5% de sortie de cash, tout en faisant passer le message positif un an à l’avance.

Hors ligne Hors ligne

 

[+10]    #4 16/05/2016 09h20

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   180  

Bonjour,

Je vous propose ci après un compte rendu de l’AG Air Liquide 2016 (n’hésitez pas à faire vos remarques) :

Date et lieu
Le jeudi 12 Mai 2016, 15h, au Palais des congrès, 2 Place de la Porte Maillot, 75 017 Paris.

Ouverture –  Benoît POTIER
Ouverture de la séance à 15h. On remarquera que Jean Pau AGON administrateur du groupe et directeur du comité des rémunérations est également sur scène, tout comme Thierry PEUGEOT.

Information sur l’actionnariat :
•    2633 actionnaires dans la salle (une seconde salle est prévue en cas de besoin)
•    124 382 actionnaires étaient présents ou représentés

Ordre du jour :
1.    Résultats financiers 2015 (Fabienne LECORBUSIER)
2.    Faits marquants (Pierre DUFOUR)
3.    Enjeux & Perspectives (Benoît POTIER)
4.    Rapport des CAC
5.    Gouvernances (Benoît POTIER)
6.    Politique de rémunération (Jean-Paul AGON)
7.    RSE
8.    Q&A
9.    Vote des résolutions

Présentation des résultats financiers 2015 – Fabienne LECORBUSIER
Performance solide avec une marge opérationnelle à 17,6% en  2015 (contre 17,1% en 2014)
Croissance du CA de 6,7% à 16,38 Milliard d’euros
Dividende : 2,60 €uros (correspondant à une distribution de 52% du résultat) ; +6% par an en croissance sur le dividende sur les 5 dernières années

En 2015, presque toutes les activités du groupe sont en croissance
•    Grande industrie : +5%
•    Santé : +8%
•    Electronique : +11,0%
•    Industriel marchand -1%

Maîtrise des coûts : Augmentation de seulement 0,7% à comparer à l’augmentation du CA.
Par ailleurs, les investissements sont réalisés dans la même devise que celle des résultats espérés pour des raisons de couverture de change

Résultat net par action de 5,16€
Dettes : 7,2 M€ en 2015.
Ratio Dettes/Capitaux propres de 56,7%

Faits marquants de l’année passée – Pierre DUFOUR

Politique de développement responsable en participant aux enjeux de nos sociétés grâce à une présence sur le terrain partout dans le monde :
•    Réchauffement climatique
•    Santé publique (préventive et curative), maladies respiratoires
•    Engagement auprès des communautés auprès des entreprises

L’Asie et la Chine font face à des enjeux complexes de mutation de leurs économies. Le groupe poursuit ses efforts de pénétration et d’accompagnement
L’empreinte écologico-sociétale est prise en compte et anticipée dès la conception des projets

Australie : Contrat avec Nearstar, leader du recyclage
Chine : Contrat en fourniture d’oxygène
Japon/Taïwan : Contrat en fourniture de gaz vecteurs pour les clients de l’électronique
Afrique du Sud : Construction d’usine de séparation de gaz pour Sasol, plus grande station de séparation du monde
Arabue Saoudite : Construction d’usine de production d’hydrogène à Yanbu

Amériques :
Implantation dans l’économie des transports durables avec un partenariat avec Toyota
Acquisition d’Airgas : Plus de 1 000 sites aux US

Canada : Projet de construction de canalisation dans le bassin de Hamilton

Europe :
Conservation du leadership sur les activités de santé à domicile
i-lab : capacité d’innovation dans le métier de la purification de l’air
Allemagne : Acquision d’OMT et Baywater
Allemagne, Belgique, Turquie.
Moblité avec l’hydrogène (transports) en ALL/BEL/FR
Recherche en capture de CO2 (Cryocap) en Normandie
Partenariat avec Sigfox.dans les objets connectés

En 2015 : i) Acquisition d’AirGas, ii) Transformation digitale, objets connectés, iii) Responsabilité sociétale

Revue de stratégie et perspective – Benoît POTIER
Le groupe Air Liquide change de taille avec l’acquisition d’AirGas.

Environnement mondial :
Zones d’instabilité : Afrique / Moyen-Orient / Ukraine (avec le terrorisme en particulier) : La sécurité des sites et des personnels est renforcée pour Air Liquide
Crise humanitaire avec les réfugiés.
Accélération de la pénétration des technologies numériques dans le quotidien. La collaboration se développe très largement ; c’est un virage sociétal

- Chute des prix du pétrole depuis 18 mois (perte de ¾ de la valeur du pétrole brut)
- Baisse de l’euro et contexte de taux d’intérêts très bas
- Les marchés action sont en baisse avec une grande volatilité
- Une inflation historiquement basse
- La convergence des économies mondiales se confirme.

Cartographie des risques mise à jour régulièrement avec les sujets centraux suivants à date :
•    Protection des personnes et des sites
•    Fiabilité des livraisons (projets, produit et services)
•    Contrôle interne
•    Bonne exécution des projets
•    Intégrité des SI

Les études sont faites par le comité des risques puis présentées en comité d’audit. Elles sont enfin restituées en conseil d’administration

Bilan 2015 : Résultat et bilan plus solide (rappel) :
Grands équilibres : Croissance rentable / Investissement innovants / Rentabilité des capitaux employés
Gain d’efficacité de 298M€ en 2015

Innovation : Projet ITER fusion nucléaire / Oxycombustion / m-lab (étude des petites molécules essentielles) / Vitalcity à Paris
19 stat up (transition énergétique, digital, santé connecté)
Lancement de Kite (plateforme digitale interne)

Airgas
Leader des gaz conditionnés aux US : 5,3milliards d’Euros, 17 000 collaborateurs aux US, 1 100 points de vente. Historique de 400 acquisitions sur une période de 30 ans.
Complément d’Air Liquide sur le marché « Industriels marchand »
Points forts :
1.    Solutions sur mesure, adaptées aux procédés industriels des clients
2.    Portefeuille très diversifié de clients cross-secteurs industriels

Les métiers de l’industriel marchant changent rapidement (exemple de l’impression 3D)

Aux US, 20 à 25% de la croissance globale des gaz industriels viendra de l’industriel marchand ; l’acquisition d’AirGas contribue à l’élargissement de la base client et à l’accélération de la transformation digitale (Air Gas ayant investit lourdement dans le digital et étant en pointe actuellement)
Potentiel de synergies à réaliser dans les 2 à 3 prochaines années : 1/3 par les coûts, 2/3 par les volumes
Enfin, un renforcement du leadership mondial et une croissance de +30% du CA attendu pour l’ensemble consolidé

L’opportunité de 2015. Mariage de raison pour un avenir serein de son groupe (en parlant du patron d’AirGas). C’est à ce jour la plus grande acquisition de tous les temps pour Air Liquide
AirGas a fait des investissements dans l’IT.
Le prix à payer est de 13,4 milliards de dollar (soit 20% au-dessus du prix de référence)

La transaction sera relutive dès la première année. CAGR +8% pour Air Gas. Le financement sera par dette obligataire et par augmentation de capital ouverte aux actionnaires.
L’offre a été acceptée par Air Gas en novembre 2015 (en attente de validation par la commission de la concurrence des US)

Présentation des tendances de fond pour le futur: Transition énergétique / Santé / Transformation digitale
Benoît évoque rapidement le programme de transformation à venir : « Neos : Programme 2016 2020 »

Capital et évolution du titre
37% actionnaires individuel, 400 000 actionnaires
Performance régulière du titre
En 2016 proposition de DPS plutôt que des traditionnelles actions gratuites ; Calendrier à définir
Pour mémoire, la dernière AK date de 30 ans en arrière

Remerciements par Benoît POTIER de tous les collaborateurs du groupe avec une conclusion citative « Que l’avenir ne soit plus ce qui va arriver, mais ce que nous allons en faire » – Henri Bergson

Rapport des commissaires aux Comptes :
4 rapports AGO + 6 rapports AGE disponibles dans le Document de référence relatif à l’augmentation de capital RAS

Gouvernance – Benoît POTIER
Le conseil d’administration est composé de membres indépendants : 6 nationalités (5 femmes) et un administrateur représentant les salariés. 11 membres (12 membres à l’issue de l’AG)
7 réunions, taux de présence de 98% de présence
EY et PwC pour comité des commissaires aux comptes (rotation des commissaires aux comptes).

Comité des rémunérations – Jean-Paul AGON
Politique de rémunération incitative, liée à la performance régulière et sur le long terme
Composition de la rémunération des dirigeants : Court terme / Long terme / Eléments différés
Environ 3M€ par an pour de DG – hors stock-options (presque 5 M€ tout compris)
205 207 actions détenues pour Benoît POTIER (34 ans d’anciennetés)
107 807 actions détenues pour Pierre DUFOUR (18 ans d’ancienneté)

Association au résultat
1 744 collaborateurs ont bénéficiés d’actions ou options de performance. Le groupe souhaite poursuivre cette politique
95% des collaborateurs ont l’intéressement et la participation pour un montant moyen de 6 748 €

Politique actionnariale
Dividende +9% par an en moyenne sur 30 ans (52,4% des bénéfices)
Augmentation de capital en 2016, opportunité unique d’association des actionnaires à la vie du groupe

Fondation Air Liquide – Bénédicte FAIVRE TAVIGNOT – Conférence
Nous sommes tous concernés : Acteurs publiques, entreprises, citoyens
Le but est de donner accès aux biens de consommations courante et au  travail à tous, de partager la valeur, c’est ce qu’on appelle l’économie inclusive
Air Liquide est une groupe qui donne la possibilité à ses actionnaires de participer ensemble à l’économie inclusive

Q&A
Pourquoi ne pas proposer le paiement du dividende en action ?
L’opération est complexe et trop coûteuse. En complément Benoît indique que la distribution d’actions gratuites reste une valeur du groupe (2016 est exceptionnelle de ce point de vue)

Remarque :
•    Pour une entreprise qui veut exceller dans le Digital, c’est quand même un comble que l’on ne puisse pas se présenter à l’AG avec simplement une attestation de titres au format numérique
•    Comme d’habitude, Benoit Potier est très à l’aise dans l’exercice

Bien à vous


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 16/05/2016 11h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   152  

Dooffy a écrit :

L’offre a été acceptée par Air Gas en novembre 2015 (en attente de validation par la commission de la concurrence des US)

Depuis la FTC à autorisé l’acquisition. L’opération devrait être finalisée le 23 mai 2016.


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 05/06/2016 20h08

Membre
Réputation :   66  

Bonjour à Tous,

Un petit post pour prendre un peu de recul sur l’évolution du cours de l’action sur les derniers mois et à la valorisation que donne Mr Market à Air Liquide.

Depuis plusieurs semaines/mois, je peux lire à droite à gauche (pas trop ici) pas mal de choses sur la baisse du cours comme quoi ça reflète la mauvaise gestion récente à savoir partir à l’assaut d’Airgas.

Je me suis amusé à faire un petit travail fort simple pour comparer le BNPA, le cours et la volatilité sur les dernières années :

En 2013, le BNPA s’élevait à 4,76€
Prix le plus élevé de l’année : 89,20 = ratio max cours/BNPA = 18,74
Prix le plus faible de l’année : 72,90 = ratio min cours/BNPA = 15,31
Prix moyen coté sur l’année : 81,83 = ratio moyen cours/BNPA = 17,19
Volatilité annuelle 22,35%

En 2014, le BNPA s’élevait à 4,83€
Prix le plus élevé de l’année : 98,65 = ratio max cours/BNPA = 20,42
Prix le plus faible de l’année : 77,60 = ratio min cours/BNPA = 16,06
Prix moyen coté sur l’année : 89,42 = ratio moyen cours/BNPA = 18,51
Volatilité annuelle 27,12%

En 2015, le BNPA s’élevait à 5,10€
Prix le plus élevé de l’année : 123,65 = ratio max cours/BNPA = 24,24
Prix le plus faible de l’année : 92,50 = ratio min cours/BNPA = 18,13
Prix moyen coté sur l’année : 110,05 = ratio moyen cours/BNPA = 21,57
Volatilité annuelle : 33,67%

En moyenne, sur l’ensemble des cotations, le ratio cours/BNPA des trois dernières années était de 17,19   18,51 et 21,57 pour 2015.
Je pense que l’on peut expliquer la forte hausse de ce ratio de valorisation de l’année 2015 par deux facteurs, la forte baisse des taux d’intérêts et en même temps la baisse de l’euros qui gonfle les profits hors zone euro.

La moyenne des ratios BNPA/cours coté des 3 dernières années est de 19,09.

En partant avec un BNPA 2016 du même ordre de grandeur que celui de 2015 à savoir 5,10€ on obtient un cours moyen 97,35€ (19,09 X 5,10)
Si on applique le plus faible ratio coté par Mr Market depuis 2013 à savoir 15,31 on obtient un cours de l’ordre de 78€.

Depuis le début de l’année 2016 avec un cours qui a évolué grossièrement entre 90€ et 105€ ça fait un ratio Cours/BNPA de compris entre 17,64 et 20,58.
Le cours moyen coté depuis janvier 2016 s’élève à 94,55 soit un ratio Cours/BNPA de 18,53.

La volatilité historique annuelle est de l’ordre de 25% donc si je devais appliquer bêtement ce canal de volatilité au cours moyen calculé par la moyenne triennale des du ratio cours/BNPA j’arrive à une fourchette de prix ‘’normale’’ de 85€/110€

Je peux poster un graphique résumant ça mais je craint que ça ne soit pris pour de l’analyse technique et je ne veux pas m’attirer la foudre des intervenants.

En conclusion le cours actuel est tout a fait conforme aux moyennes des dernières années (à tort ou à raison) ; à titre personnel je n’ai pas trop compris l’emballement portant le titre au-delà des 110/115€ de l’an dernier ce qui m’avait conduit à vendre l’ensemble de la ligne à 115€.

Ayant confiance dans le groupe à poursuivre une croissance régulière et rentable je suis serein à l’idée de détenir des titres au cours actuel et à renforcer en cas de baisse et inversement je n’hésiterai pas à alléger à proximité des 110€, sauf news importante.

Affaire à suivre quant à l’augmentation de capital de l’automne.

Espérant avoir été utile.

Maxime

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 12/08/2016 11h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   537  

Bonjour !

Air Liquide a mis en ligne cette "fiche pédagogique" sur l’AK  (à télécharger) :
Fiche

@+


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 12/08/2016 17h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   537  

Re !

Je n’ai pas beaucoup de mérite, Air Liquide m’avait envoyé le lien.
Je vous suis gré quand même pour le plus 1.

@+
--


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 14/09/2016 09h59

Membre
Réputation :   111  

Les conditions viennent d’être diffusées:

AIR LIQUIDE  (AI/FR0000120073) a écrit :

annonce une augmentation de capital de 3.283 milliards d’euros.

Les détenteurs de titres le 13 septembre 2016 au soir reçoivent gratuitement
1 Droit de Souscription (AIDS/FR0013201381) par action détenue.
8 Droits permettent de recevoir 1 Action nouvelle au prix unitaire de 76 euros du 14 au 28 septembre 2016 inclus.
Le Droit de souscription est radié le 29 septembre 2016 au matin.
Les actions AIR LIQUIDE PRIME FR0000053951, FR0012187102 et FR0013018769 sont également concernées par cette opération.

Les actions nouvelles seront livrées le 11 octobre 2016.
La souscription à titre réductible est admise.

L’opération débute le 14 septembre et votre réponse doit nous parvenir avant le 28 septembre 2016 au soir.

Attention, sur un PEA, vous ne pouvez pas acquérir de nouveaux Droits de souscription

Dernière modification par Ricou (14/09/2016 09h59)


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 19/09/2016 15h17

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   183  

Ma réflexion sur l’AK air liquide :

AL a actuellement 345 605 000 titres valorisés 96,7€ chacun, soit une valorisation de 33,42Mds€
Les nouveaux titres de l’AK n’ont pas encore été émis (il le seront le 11 oct).
Cette valorisation par le marché intègre que l’AK est en cours mais pas finalisée, que Airgas va être racheté, bref tout ce qui est connu sur AL.

L’AK va générer 1/8 d’actions en plus si tout est vendu (je pars du principe que ce sera le cas vu la notation de crédit d’AL, le track record d’AL et les taux bas actuels), soit 43,2M actions nouvelles aux prix de 76€ qui vont apporter à la société 3,28Mds supplémentaires.

Après l’émission des actions, la valorisation sera de 36,7Mds€ pour 388,8M de titres, soit une valo d’environ 94,34€, avec sans doute une prime pour avoir réussi la levée de fond.

Personnellement, j’ai actuellement 1800 actions AL, avec un PRU de 95,485, soit 171,8K€ d’achat pour une valo actuelle de 174K€.

avec 1800/8 = 225 DPS il faut que je débourse 17K€ pour acheter 225 titres.

Mon PRU sera alors de (171,8K€ + 17€)/(1800+225) = 93,2€.

L’opération me semble quasi-blanche et j’ai confiance dans le management qui a je pense fait le bon choix de lancer une AK plutôt que de tout payer avec de la dette. L’acquisition AirGas est sans doute chère, mais ce n’est pas tout les jours qu’on arrive à monter une opération de cette ampleur.

Le marché semblait apprécier l’opération Airgas avant d’en connaître le prix (pic au delà de 115€ si je me souviens bien avant l’annonce des modalités de l’opération) donc je pense que le cours a un bon potentiel de remontée si les prochains trimestres d’intégration se passent bien. Il y aura sans doute de la volatilité si çà se passe moins bien.

Donc je vais souscrire totalement à titre irréductible.

Concernant la souscription à titre réductible, imaginons que sur les 43,2M nouvelles actions, 10% ne soient pas achetées à titre irréductible parce que les petits porteurs n’aiment pas la paperasse, n’ont pas le cash disponible, et laissent passer la fenêtre de tir (çà me semble déjà beaucoup personnellement mais c’est du pifomètre pur).

çà fait 4,32M actions à se répartir pour les gourmands qui veulent les acheter à titre réductible.

Sur les 38,8M vendues, j’aurais participé à hauteur de 225 actions, donc j’aurais droit à 25 titres ( = 225 * 4,32 / 38,8).

En fait, si T est le taux de non achats, c’est #titres_irréductibles * T / (1-T) titres environ que je peux acheter.

10% => x0.11 titres
50% => x1 titres
80% =>  x4 titres

Bref, ce n’est pas des millions de titres que l’on peut acheter comme çà, même si le différentiel 94€-76€ en vaut la peine.

Même si je n’y crois absolument pas statistiquement, et vu que j’ai des liquidités en ce moment je vais essayer de sursoucrire par rapport au calcul à 10%, en me positionnant sans doute à x8.. Je pense que toute action à 76€ est bonne à prendre.

Je passerai les ordres demain je pense.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 19/09/2016 16h20

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   183  

Ce qui me dérange plus par exemple, c’est d’avoir reçu il y a quelques mois une plaquette d’EDF alors que je n’étais plus actionnaire depuis plusieurs mois…

Ce coût est aussi à mettre au regard de l’objectif du maintien long terme en catégorie de rating ’A’. Ils doivent réussir l’opération et 400.000 personnes doivent être contentes.

Ce serait intéressant d’avoir le coût par actionnaire de ce genre d’opérations.

Dernière modification par tikou (19/09/2016 16h25)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 30/01/2017 10h05

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Iqce a écrit :

ces derniers temps

Vous voulez parler des 4% perdus depuis 15 jours? Pensez-vous qu’il y a une explication rationnelle à chaque variation d’un cours de bourse? On peut faire des suppositions mais l’explication viendra après-coup et certains la contesteront ou auront une autre approche.

Dernière modification par kc44 (30/01/2017 10h05)

Hors ligne Hors ligne

 

[+7]    #13 03/05/2017 18h13

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   180  

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous une proposition de CR de l’AG AI 2017.

@stokes: je n’ai pas vu de buffet (je n’ai pas non plus trop cherché mais j’ai fait le tour (à bon entendeur).

Date et lieu
Le mercredi 3 Mai 2017, 15h, au Palais des congrès, 2 Place de la Porte Maillot, 75 017 Paris.

Film sur l’intégration d’Airgas en toile fond en attendant l’ouverture de l’AG
- Force d’Air Liquide : volume des actifs et traçabilité des actifs
- Force d’Airgas : digital customer relationship et distribution
L’ambition du nouveau Air Liquide: « Etre le leader de notre industrie »
Film d’intro sur la nouvelle identité d’AI – Programme NEOS – transformation du groupe en ouverture.

Ouverture –  Benoît POTIER
Ouverture de la séance à 15h. Jean Paul AGON et Thierry PEUGEOT (sur scène en tant qu’administrateurs).

Information sur l’actionnariat : 1 574 actionnaires  présents à l’ouverture (la seconde salle sera ouverte en cours d’assemblée)

Ordre du jour

1.    Résultats financiers 2016 et faits marquants (Fabienne LECORVAISIER)
2.    Acquisition Airgas (Pierre DUFOUR)
3.    Enjeux & Perspectives (Benoît POTIER)
4.    Rapport des CAC
5.    Gouvernance (Benoît POTIER)
6.    Politique de rémunération (Jean-Paul AGON)
7.    Q&A
8.    Vote des résolutions

Présentation des résultats financiers 2016 – Fabienne LECORVAISIER
Rapide historique : Airgas acquis le 23 mai 2016. Désinvestissement aux US finalisés en septembre 2016 (obligations légale de l’autorité de la concurrence) ; refinancement.
Fusion des opérations finalisée le 1 octobre 2016 pour un recentrage sur les activités Gaz et Services
En conséquence, les activités de « plongée » et « soudage » sont en cours de cession

Programme de transformation NEOS – 2016-2020 en cours
Croissance du CA de 14,6% en 2016 à 18,4 Milliard d’euros
Dividende : 2,66 € (correspondant à une distribution de +50% du résultat)

En 2016, presque toutes les activités du groupe sont en croissance
•    Grande industrie : +5% (stable versus 2015)
•    Industriel marchand -2% (contre -1% en 2015)
•    Santé : +11% (contre +8% en 2015)
•    Electronique : +4,0% (contre 11% en 2015)

La branche « Ingénierie et construction » ressort à -38% de croissance dû au ralentissement des projets de constructions de nos clients.
Marchés globaux et technologie : +14% (activité dans le Biogaz et le spatial – contribution au projet ARIANE 6)

Résultat net de 3,5M€ en hausse  +5%

Résultat net par action de 5,11€ (contre 4,99€ l’an dernier)
Dettes : 15,4 M€ contre 7,2 M€ en 2015 ; dû au financement de l’acquisition d’Airgas
Ratio Dettes/Capitaux propres de 90% (contre 56,7% en 2015)

Faits marquants
2,2 M€ d’investissements contre 2,4M€ l’an dernier ; investissements dans toutes les géographies.
Poursuite des croissances externes (ex. PDP courrier - transport sous température contrôlé)
VIC Pharma acteur du marché pharmaceutique au Brésil
Acquition d’Airgas.
CA / Marges / Dividende en croissance.

T12017
5,2M€ en croissance de 38,5% grâce à Airgas

Acquisition d’Airgas – Pierre DUFOUR

Etape historique. Tout débute en juin 2015 dans une visite à Philadelphie chez Airgas.
En octorbre 2015, l’autorisation est donnée pour faire une offre. OPA amicale.
Prêt relai finalisé
Due diligences effectuées sur 2 semaines au mois de novembre 2015
17 novembre 2015 accord entre les deux acteurs
Dossier concurrence présenté une semaine plus tard
23 mai 2016 : signature de l’acquisition
Fusion des SI et refinancement finalisée en octobre 2016

Synergie de coût : 70% / Synergie de croissance 30%

Rappel sur Airgas :
•    2 millions de clients servis par 18 000 collaborateurs
•    Pas ou peu de distributeur ; service direct au client final
•    Plateforme digital très performante

AI apporté à Airgas : position de leader dans la production d’agro, de technologie et applications dans l’agroalimentaire et le traitement de l’eau
Airgas apporte à AI un réseau et une qualité de relation avec les clients exceptionnelle

Revue de stratégie et perspective – Benoît POTIER
Contexte politique : Brexit, élections aux Pays-Bas et aux US.
L’Europe fête le 60ème anniversaire du traité de Rome dans un environnement plutôt incertain.

Environnement mondial :
Crise des migrants / guerre en Syrie / terrorisme. Le groupe doit faire preuve de prudence dans les choix d’investissements et assurer la préservation des Cash-Flow via les 5 indicateurs suivants :
1.    Indice de Production Industriel 1,7% (et même -0,9% aux US)
2.    Cours du pétrole en hausse ; les prix bas de l’énergie ont un impact négatif sur l’activité d’AI
3.    Volatilité des devises
4.    Taux d’intérêt : politique accommodante bénéfique pour le financement d’Airgas
5.    Inflation mondiale de +2,9% en 2016 (idem 2015)

Cartographie des risques mise à jour régulièrement avec les sujets centraux suivants à date :
•    Protection des collaborateurs et des sites
•    Protection des données
•    Contrôle interne et conformité
•    Supervision pour les risques industriels

Les études sont faites par le comité des risques puis présentées en comité d’audit. Elles sont enfin restituées en conseil d’administration

Bilan 2016 : Résultat et bilan plus solide (rappel) :
Grands équilibres : Croissance rentable / Investissement innovants / Rentabilité des capitaux employés
Résultat net par action en hausse. Maintien de la catégorie A pour la dette

AI en chiffres
•    67 000 collaborateurs
•    3 Millions de clients
•    18M€ de CA en 2016
•    Présence dans 80 pays
•    Une des 10 premières capitalisations boursières sur la place de Paris

Equilibre géographique : 36% Amérique / 30% Europe / 34% Reste du monde

Veille concurrentielle faite
Rappel des objectifs du groupe à 2020 (non exhaustifs (CA +6 à 8% par an / ROCE>10% / autre)

Stratégie
- 1980-1990 : produire plus – Produire plus
- 1990-2000 : offre élargies et nouveau marchés – Produire plus
- 2000-2010 : expansion géographique Chine Moyen Orient Europe de l’Est – Produire plus
- 2010-2020 : maturation et efficacité – Produire mieux

Nouveaux marchés : E-santé / Médecine individualisée / Services à l’énergie
Dans ce contexte, le numérique, le digital et l’innovation sont des facteurs clés.
Benoît POTIER explique quelques innovations phare produites en 2016 ;  programme « Open Innovation ».
210 000 objets connectés dans le groupe. CONNECT permet le pilotage optimisé des usines (15 sites dans le monde à ce jour) et rend possible la « maintenance prédictive ».
A l’issue, diffusion d’un film explicatif.

L’organisation en réseau mise en place en 2016 pour plus de proximité avec les opérations et les clients et totalement mise à contribution au résultat.
RSE : Produire plus propre / Transporter plus propre / Acheter de l’énergie plus propre

Remerciements par Benoît POTIER des actionnaires pour la souscription de l’augmentation boursière. Plus grosse levée depuis 2006 sur la place de Paris / Taux de souscription de 190%
A l’issue, 33% du capital de la société est détenu par les actionnaires  en baisse suite à la sursouscription d’investisseurs institutionnels soutenue.
Passage de 400 000 à 410 000 actionnaires individuels
Evolution du cours de l’action en ligne avec le CAC 40 puis dépassement après l’augmentation de capital et l’acquisition d’Airgas. Proposition de distribution d’actions gratuites au second semestre 2017 (ratio 1 action gratuite pour 10 actions détenues).

Enfin, remerciement des collaborateurs.

Rapport des commissaires aux Comptes - Jeanne BOILLET Ernst & Young et autres
4 rapports AGO + 4 rapports AGE disponibles dans le Document de référence RAS

Gouvernance – Benoît POTIER
Le mandat de Thierry DESMARREST arrive à échéance.
Renouvellement proposé pour Thierry PEUGEOT
Nomination de Xavier HUILLARD PDG de VINCI depuis 2006 – film de présentation

Benoît POTIER remercie Pierre DUFOUR pour le travail rendu (départ en retraite, Pierre reste toutefois administrateur).

Comité des rémunérations pour 2016 – Jean-Paul AGON

Hausse de la part fixe : Benoit POTIER : 1,175 M€  / Pierre DUFOUR : 0,7 M€
Baisse de la part variable : Benoit POTIER: 1,3 M€ / Pierre DUFOUR : 0,6 M€

La rémunération des collaborateurs du groupe est de +2% par an en moyenne entre 2008 et 2016, en ligne avec celle du management.

Prime pour l’acquisition d’Airgas
+1,5 M€ d’action de performance pour Benoît POTIER
747 000€ pour Pierre DUFOUR

Pour 2017 : nouveau contexte du groupe (+30% d’augmentation de taille) : hausse prévue de la rémunération du management

Association au résultat
1 981 collaborateurs (contre 1 744 en 2015) ont bénéficié d’actions ou options de performance. Le groupe souhaite poursuivre cette politique
95% des collaborateurs ont l’intéressement en France et la participation s’élève en moyenne à 5 500 € (contre 6 748 € en 2015)

Politique actionnariale
Dividende en croissance de +9,5% par an en moyenne sur les 20 dernières années (en moyenne 50% des bénéfices)
2,6 € par ou 2,86 € avec prime de fidélité
Attribution au second semestre d’une action gratuite pour 10 détenues.
Rendement annuel d’un investissement en action AI : 10,9% par an sur 20 ans (pour des actionnaires au nominatif)

Q&A – 16h20
« Air Liquide welding » a peu de synergie avec le nouveau Air Liquide : la cession au groupe « Lincoln » est bénéfique aussi bien pour Air Liquide que pour ‘Lincoln »
Pour les mêmes raisons (recentrage), « Aqualung » est également céder.
Les gaz et services sont désormais le cœur de métier d’Air Liquide

Dans la branche des gaz industriel », le groupe met en place des mesures et des procédures pour respecter le droit de la concurrence ; des audits internes sont menés notamment, des formations sont faites pour les employés

Pour information : les actions éligibles au bonus de 10% qui se seraient cédées en droite ligne conservent la majoration du dividende (pas de remise à zéro du compteur).

Remarque :
•    Admission très simplifiée pour les actionnaires au nominatif
•    Comme d’habitude, Benoit Potier est très à l’aise dans l’exercice


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #14 27/08/2017 01h27

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   152  

Techniquement, le cours est ajusté avant ouverture ou après clôture du marché de la valeur du dividende (ou de la distribution d’action). Tous les ordres du carnet sont annulés et ré-introduit en tenant compte de l’ajustement du cours.

Ci-dessous un extrait du manuel Euronext :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6786_capture_decran_2017-08-27_a_011753.png

Vous pouvez le télécharger ici.

Un autre lien intéressant ici, au sujet d’une plainte au médiateur de l’AMF a cause de la vente d’un titre a prix inférieur suite à un ajustement de cours.

Edit : Tant qu’on y est, la petite histoire de l’Universal Trading Plateform

wikipedia a écrit :

Le Nouveau système de cotation (NSC), aussi connu sous le nom de Supercac, est le système de négociation électronique développé dans les années 1990 à la bourse de Paris pour remplacer le système CAC (cotation assistée en continu), adapté quelques années plus tôt à partir de celui de la bourse de Toronto. Par opposition aux systèmes de cotation dirigée par les prix, comme le SEAQ de la bourse de Londres, qui conviennent aux bourses animées par des brokers, NSC est un système de cotation dirigé par les ordres : c’est le rassemblement des ordres dans un carnet d’ordres central qui détermine les prix auxquels les ordres sont exécutés, et non la publication de prix par des brokers qui détermine les ordres exécutables.

Reconnu pour sa qualité, NSC est choisi comme le système unique de cotation des bourses de Paris, Amsterdam et Bruxelles, au moment de leur fusion en 2000 en Euronext et adopté par une vingtaine d’autres bourses non liées à Euronext, notamment par celle de Toronto.

Lors de la "fusion" en 2007 d’Euronext et de NYSE, New York Stock Exchange, sous la forme de la création d’une holding de contrôle commune aux deux groupes, le système NSC a été abandonné au profit du système UTP, universal trading platform, développé comme plateforme commune aux différentes places boursières gérées par le groupe.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par goldex (27/08/2017 01h47)


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne Hors ligne

 

[+6]    #15 22/10/2017 08h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   466  

Pardonnez moi si je suis cassant, mais cette file est dédiée au suivi du newsflow et des analyses de chacun sur l’action Air Liquide.

Ces dizaines de messages pour savoir où sont les 4 ou 5 rompus que vous attendez n’apportent rien à la discussion. Ce type de message pollue les files et en altere la lisibilité.

Sans aucun doute je suis moi aussi coupable de certains messages peu utiles, mais là quand même faut pas pousser, ca fait beaucoup sur cette file.

Contactez votre courtier nom d’une pipe!

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par MisterVix (22/10/2017 08h18)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+13]    #16 16/05/2018 22h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   180  

Bonjour,

Je ramène cette file à la vie: vous trouverez ci-dessous une proposition de CR de l’AG AI 2018.

Date et lieu
Le mercredi 16 Mai 2018, 15h, au Palais des congrès, 2 Place de la Porte Maillot, 75 017 Paris.

Ouverture –  Benoît POTIER
Ouverture de la séance à 15h03. Egalement sur scène en tant qu’administrateur (et président de comités pour les deux premiers) : Pierre DUFOUR, Jean Paul AGON, Thierry PEUGEOT et Xavier HUILLARD.

Information sur l’actionnariat :
- 2 276 actionnaires présents à l’ouverture
- 123 262 actionnaires étaient présents ou représentés ou avaient voté par correspondance
Aussi, 53,72% des actionnaires sont représentés. Par ailleurs, 21% des 30 000 actionnaires sollicités par voie numérique en préparation de l’AG se sont exprimés sur leurs souhaite de voir certains sujets traités en particulier (prise en compte des désiderata des actionnaires individuels par l’Air Liquide).

Ordre du jour :
1.    Résultats financiers n-1 et faits marquants (Fabienne LECORVAISIER, DGA)
2.    Intégration Airgas (Mike GRAFF, DGA Amériques)
3.    Stratégie, Enjeux & Perspectives (Benoît POTIER, qu’on ne présente plus)
4.    Hydrogène Energie (Thierry BEST - Alstom)
5.    Gouvernance (Benoît POTIER)
6.    Politique de rémunération (Jean-Paul AGON, président du comité des rémunération AI)
7.    Rapport des CAC (PWC, Ernst & Young)
8.    Q&A
9.    Vote des résolutions

Présentation des résultats financiers 2017 – Fabienne LECORVAISIER
Des résultats globalement en hausse s’appuyant sur des ventes supérieures à 20,7 Mds (en croissance de + 12% par rapport à l’an passé)
Résultat net : +10%

Croissance de 3% sur l’activité globale
En 2017, toutes les activités du groupe sont en croissance
•    Grande industrie : +2% (contre +5% en 2016)
•    Industriel marchand +4% (contre -2% en 2016)
•    Santé : +5% (contre +11% en 2016) – croissances externes au Japon, en Colombie, en France
•    Electronique : +4,0% (contre 4% en 2016) – forte croissance en Asie (Chine particulier)

La montée en gamme des clients en Chine explique une bonne partie de la croissance des activités.
Livraison de la plus grande unité de production d’oxygène en Afrique du Sud

Résultats par zone géographique :
•    Amérique + 31% (intégration d’Airgas)
•    Europe + 1%
•    Asie +5% (grâce à la Chine)
•    Moyen Orient et Afrique + 10%

Résultats par activité :
•    Gaz et services : 19 642 M€ à +13,3%
o    Industriel marchand +3,8%
o    Grande industrie + 1,7%
o    Electronique + 3,8%
o    Santé +5,0%
•    Ingénierie & construction : 335 M€ à -28,1%
•    Marchés globaux : 372 M€ à 13,9%

Le Chiffre d’Affaire consolidé s’élève à 20 349 M€ à +12,2%
Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s’établi à 3 364 M€à + 11,2%
323 M€ ont déjà été économisés suite au plan NEOS de réduction et efficacité (objectifs 300M€ de NEOS dépassés)
Le résultat net récurrent en hausse de 10% à 2 029 M€

Résultat net par action de 5,11€ (contre 4,99€ l’an dernier)
Dettes : 13,4 M€ contre 15,4 M€ en 2016 – baisse significative
Ratio Dettes/Capitaux propres de 80% (contre 90% en 2016)
ROCE à 7,7% contre 6,9% à fin 2016 (Objectif 10% en 2021/2022)

Stratégie d’investissement
•    2,4 Mds€ dans des projets majeurs dans l’industriel marchand
•    150 M€ de croissance organique dans la santé notamment
•    1,8 M€ de produit de cession de la branche soudure

T12018
5M€ en croissance de 6%

La plupart des éléments rapportés ci-dessus sont disponibles ici, et/ou téléchargeable

Intégration d’Airgas – Mike GRAFF / dans le texte
Quelques mots en Français en intro (très aimable)

Key figures
17 000 Airgas employees integrated. Integration in 4 phases during 2017 amongst the following:
•    IT merging
•    Supply chain reconfiguration
•    Integration of business model of Airgas and applications

Objective is to save up to 300 million USD of synergies by end of 2019.
Digital experience of Airgas is now used group-wide.
40% of AI revenues is coming from Americas from now on
20 000 employees, 400 production sites, 3200 km pipeline, 6 000 trucks

Stratégie et perspectives – Benoît POTIER
Nous récoltons les fruits de l’intégration réussie d’Airgas avec des synergies en avance par rapport aux prévisions. Le groupe AI c’est désormais : 80 pays / 65 000 collaborateurs / + de 3,5 millions de clients / + de 20 Mds de ventes en 2017
Equilibrage des géographies et des lignes métiers en cours
Cash-flow >4 Mds utiliser à la réduction de la dette.
Capitalisation totale de 45 Mds d’euros à fin 2017 (capitalisation boursière).

Key focus : Le digital et amélioration de l’expérience client est une priorité dans toutes les lignes métier (avec l’appui des centres de recherches de Shangai, Lyon, Kuala Lumpur sont des centres d’innovation – Un programme de suivi connecté pour les insuffisants cardiaques en France a été lancé dans la ligne Santé

Surveillance des indicateurs économiques :
•    Progression constante de l’indice industriel depuis 2016
•    Hausse de l’euros face au dollar
•    Sécurité physique, guerre commerciales potentielles, cyber attaques
•    Côté concurrents, fusion en cours de « Lindee » avec « Praxer »

Cartographie des risques mise à jour régulièrement avec les sujets centraux suivants à date :
•    Protection dynamique des systèmes et des données (RGPD en Europe) - prioritaire
•    Protection des collaborateurs et des sites - prioritaire
•    Contrôle interne et conformité
•    Supervision pour les risques industriels - supervision
•    Qualification des fournisseurs – sous surveillance

Ambition – croissance rentable dans la durée
•    Nouveaux marchés
•    Efficacité
•    Développement durable

Métriques depuis 30 ans : croissance de 6% par an des revenus annuels (et > 8% du résultat)

Veille concurrentielle faite
Rappel des objectifs du groupe à 2020 (non exhaustifs (CA +6 à 8% par an / ROCE>10% / autre)

Stratégie
1.    Electronique : La digitalisation de la société implique une augmentation de la consommation de composants électroniques dans lequel AI est un fournisseur de première classe. Améliorer les technologies existantes et accélérer l’innovation en amont en ciblant les nouvelles molécules à forte valeur ajoutée. Fort de 20 ans d’expérience de nos experts
2.    Santé : Fourniture de gaz médication pour hypertension, traitement de la douleur et anesthésie. Accompagnement des patients à domicile ou dans les lieux plus près de chez les patients. Le groupe accompagne les patients dans les pathologies chroniques. Offrir au monde médical (sujets clés d’AI):
a.    L’expertise technique
b.    L’expérience des services intégrés
c.    L’excellence opérationnelle
d.    Les solutions numériques
3.    Industriel marchand : la clé du succès réside dans la connaissance fine des marchés et dans la proximité géographique de nos clients. Sujets clés d’AI :
a.    Transformation des industries
b.    Digital
c.    Changement climatique et minimisation de l’intensité carbone. Exemple « Blueeze » pour le transport frigorifique
4.    Grande industrie (chimie, aciéristes, raffinage) réalisant des investissements de grandes envergures. La demande se déplace vers les économies en développement.  Sujets clés d’AI
a.    Fiabilité compétitivies, flexibilité
b.    Réduction des émissions

4 centres de recherche rénovés en 5 ans parmi la liste suivante : Delaware / Paris Saclay / Frankfort / Shanghai / Seoul / Tsukuba-Tokyo
Collaboration avec 100 startups ; 80 M€ sous forme d’investissement et de prise participation.
3 800 collaborateurs et 292 M€ de dépenses dans l’innovation centrée sur le client

Dynamique autour de l’hydrogène Energie
AI intervient sur l’ensemble de la chaine de valeur de production de H2. 100 stations dans le monde installéee par AI (dont 10 en France)
Membre du « Conseil mondial de l’hydrogène » récemment créé (AI, Toyota, Alstom, 3M, Faber, Honda, Audi, Kawasaki, Engie, Total, Bosch, Statoil, CHNEnergy, Daimler, Mitsui & Co, GM, BMW Group, Vopak, non exhaustif)
Mobilité : Navibus, stockage de l’énergie, chariot élévateurs, pile à combustible, Energy observer (bateau), bennes à ordures
Passage d’un film à l’issue

REX sur l’hydrogène 16h – Thierry BEST Directeur Général des Opérations Alstom
Le train à hydrogène pour remplacer les trains régionaux diesel est une réalité contemporaine. Actuellement en test en Allemagne : 140 km/h, 300 passagers, 1 000 km d’autonomie avec comme gaz d’échappement, de l’eau !
AI est partenaires pour l’alimentation en hydrogène sur les 30 prochaines années en Allemagne.

Environnement > AI est très moteurs (détail non retranscrit dans ces notes)
La fondation d’air Liquide depuis 10 ans participe à la société.

Association au résultat
•    1 832 collaborateurs (contre 1 981 en 2016) ont bénéficié d’actions ou options de performance. Le groupe souhaite poursuivre cette politique
•    96% des collaborateurs ont l’intéressement en France et la participation s’élève en moyenne à 6 100€ (contre 5 500 € en 2016)

Politique actionnariale
Dividende en croissance de +9,5% par an en moyenne sur les 20 dernières années (en moyenne 50% des bénéfices)
2,65 € par action +12,4%
29 attributions d’action gratuite depuis le début de cette pratique
Rendement annuel d’un investissement en action AI : 10,9% par an sur 20 ans (pour des actionnaires au nominatif)
410 000 actionnaires individuels (principalement en France)

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous ne les faisons pas, c’est parce que nous ne les faisons pas qu’elles sont difficiles – Sénèque »

Gouvernance 16h14 – Benoît POTIER
12 membres : 11 administrateurs élus et un représentant des salariés du groupe
Renouvellement de Jean Paul AGON / Sin Leng LOW / Annette WINKLER / Benoît POTIER
•    Conseil d’administration : 7 réunions – 97% de taux de présence
•    Comité d’audit : 4 réunions – 100% de taux de présence
•    Comité environnemental et société : 2 réunions – 100% de taux de présence
•    Comité de la rémunération : 4 réunions – 100% de taux de présence

Comité des rémunérations – Jean-Paul AGON
Part fixe : Benoit POTIER : 1,275 M€ (versus 1, 175 M€) / Pierre DUFOUR : 321 000 €
Part variable : Benoit POTIER : 1,951 M€ (versus 1,258 M€ en 2016) / Pierre DUFOUR : 437 000 €

La progression de la rémunération des collaborateurs français du groupe est de +3% par an en moyenne entre 2008 et 2018, en ligne avec celle du management.

Pour 2018, politique détaillée en pages 177 à 182 du document de référence, pour Benoît POTIER :
25% par fixe / 35% en variable / 40% en actions
1 325 M€ pour 2018 / variable : 167% de la part fixe / 2 250 M€ pour les actions

Rapport des commissaires aux Comptes – 16h 30 Olivier LOTZ PricewaterhouseCoopers - Ernst & Young
4 rapports AGO + 1 rapports AGE disponibles dans le Document de référence - RAS

Q&A – 16h35

•    29% des cadres et ingénieurs sont des femmes (37% des embauchés sont des femmes en 2017)
•    Division du nominal ? Réponse : la dernière division date de 2007, le titre cotait alors 180 €. Une telle opération n’est pas envisagée à date. Le coût n’est pas neutre pour l’entreprise
•    Compétiteurs mondiaux : AI, Lindee, Praxer, Airproduct
•    Le montant du jeton de présence sera porté de 10 € en 2018 à 20 € à partir de l’année prochaine

A noter qu’un questionnaire de satisfaction a été envoyé par voie électronique à l’issue de l’AGM pour que les actionnaires puissent s’exprimer. Encore un bon signe de la qualité de cette entreprise et de son niveau d’excellent qu’elle met dans ses différentes entreprises.

P.S. : Désolé pour la longueur du post mais sur AI il y a bien des choses à dire !
P.P.S. : Malgré tout l’effort pour la rédaction live de ce CR et la relecture, il est possible que des coquilles ou inexactitudes se soient glissées dans la copie. Si vous d’aventure vous en détectiez, soyez indulgent et je vous invite à prendre attache avec moi par MP pour que je puisse modifier cela sans « polluer » la file

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #17 14/02/2019 20h02

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   219  

Pour le suivi

Les résultats 2018 sont parus. Ils sont corrects sans plus…pour Air Liquide (on attend davantage des meilleurs élèves!)
CA +3.3%
RO +2.5%
Résultat net en légère diminution (2.1 milliards au lieu de 2.2 en 2017)
BNPA 4.95€ soit un PER de l’ordre de 21

Certes, le Groupe fait des ronds de jambes pour expliquer que c’est en fait une belle année et que le progrès est réel (exemple: résultat net +4% si on le compare au résultat net récurrent 2017). Pour ma part je suis lassé des présentations où tout paraît positif, quitte à trouver le bon indicateur, récurrent/à taux de change constant/……alors qu’il semble y avoir un ralentissement dans la croissance.

Un point qui me semble positif: le ratio dette/fonds propres a baissé (de 80% à 69% sur l’année). Par ailleurs la croissance future va se maintenir (pas forcément accélérer beaucoup) avec un niveau d’investissement stable depuis plusieurs années d’environ 2 milliards par an.

Le dividende est maintenu à 2.65, et il y aura attribution d’actions gratuites (1 pour 10) comme c’est le cas quasiment tous les 2 ans.

Au final, c’est une boîte solide, bien gérée, pas cyclique, mais qui n’enthousiasme pas les investisseurs et me paraît à son prix actuellement. La publication a laissé le cours de marbre à l’issue de la journée, comme le CAC d’ailleurs qui est quasi stable.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #18 21/10/2019 22h07

Membre
Réputation :   30  

Bonjour,

Le 10 octobre Air Liquide participait à Grenoble, en duo avec Seb, à une réunion d’actionnaires organisée par la F2ic. Voici mes impressions issues de cette soirée.

Aldo Sicurani de la F2ic à introduit la réunion par un joli mélange de divers concepts. A n’en pas douter c’est un adepte de la bourse qui clignote et qui s’agite. Néanmoins un message ressortait : face aux faibles perspectives des placements de taux ou de trésorerie l’investissement régulier en action sur le long terme est bien plus rentable. L’exemple d’un jeune trentenaire pouvant investir sur des décennies était certes parlant, mais peut-être peu représentatif d’un public massivement septuagénaire…

Patrick Renard a ensuite pris la parole. Voilà le support utilisé : air-liquide-grenoble-10-10-19.pdf
Plutôt que commencer par présenter l’entreprise il a d’abord abondé dans le sens de l’intervenant précédent en s’appuyant sur les performances historiques d’Air Liquide. Le Livret A a été une nouvelle fois décrié, malgré ses qualités.
La suite de l’exercice n’a réservé aucune nouveauté par rapport aux exposés similaires de l’assemblée générale ou celui ayant eu lieu dans la même salle il y a 3 ans, hormis des chiffres plus récents.
Je n’ai relevé que 2 anecdotes :
- d’après M. Renard les actions gérées en direct par Air Liquide au nominatif pur sont à l’abri en cas d’effondrement total du système bancaire, grâce à la gestion en interne des métiers du titre. Cela ne rassure cependant pas sur leur valeur en cas d’une crise de cette intensité…
- il y a 30 ans Air Liquide était à l‘origine de l’établissement du statut pharmaceutique des gaz médicaux.

Par la suite un exposé similaire pour Seb a été présenté par Raphael Hoffstetter.

La réunion s’est terminée par une séance de questions/réponses avec les intervenants et un cocktail, mais je m’étais éclipsé avant.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #19 24/04/2020 09h18

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   138  

Bonjour,

Le T1 2020 d’Air Liquide vient de sortir.

https://www.airliquide.com/sites/airliq … vid-19.pdf

Dans les grandes lignes:
- Concernant le CA, on est peu ou prou au même niveau qu’au T1 2019 (-1.3% en publié et +0.6% en comparable), avec un ralentissement dans l’industrie et une bonne performance dans la santé (comme on pouvait s’y attendre). Air Liquide fait donc preuve de résilience dans le contexte actuel…
- Des économies supplémentaires sont prévues par rapport au plan initial de 400 M.
- L’enveloppe prévue pour les investissements est maintenue.
- Fait rare en ce moment, le management annonce un objectif pour l’année, avec un RN récurrent identique à 2019.

Bonne journée

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #20 10/02/2021 09h20

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   219  

Air Liquide a présenté ses résultats 2020:

. CA en légère baisse de 1.3% (en chiffres comparables) mais -6.5% (en publié), à 20.5 MM€. ==> Covid a égratigné l’activité.
. Résultat opérationnel en hausse de 3.6% à 3.8 MM€. La margé opérationnelle a donc encore progressé en 2020 ==> Même pas mal
. Résultat net en légère hausse de 1.3%, à 2.3 MM€
. EPS à +8.5%, à 5.16€

Ce sont de très bons chiffres au vu du contexte. On ne présente plus l’insubmersible Air Liquide, quelle régularité!

Dividende annoncé en légère hausse, à 2.75€.
Et une "attribution gratuite" à venir cette année en 2022, de une action pour 10 détenues. Ce qui est un moyen de redistribuer une partie du résultat à l’actionnaire "buy & hold" fidèle.

Ces résultats étaient globalement attendus. La valeur se traite toujours à des multiples assez élevés:
. PER 2020:27
. VE/Ebit 2020: 21
La constance et la qualité se paient, les soldes sont rares sur ce titre!

Enfin, les perspectives restent bonnes: pour 2021, le Groupe réitère l’objectif d’une croissance du résultat net récurrent, et précise qu’à moyen terme 44% des investissements sont liés à la lutte contre le changement climatique, dont le développement de l’Hydrogène Énergie. Ce qui dans le contexte actuel, sera porteur.

Bonne journée.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Eric88450 (10/02/2021 09h57)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #21 10/02/2021 14h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   502  

Bonjour à tous,

Je sais qu’Air Liquide est souvent considérée comme l’une des plus belles entreprises Françaises, mais j’ai quandmême du mal à comprendre pourquoi vous trouvez les résultats bons cette année.

Il n’y a aucune croissance et une valorisation relativement tendue.

Quand on regarde les résultats des concurrents US qui font exactement le même business et qui ont une taille comparable, Air Liquide est quand même très en dessous :

Air Product & Chemicals : croissance du BNA ~ 8% et croissance de l’EBITDA de 4%. Prévision de croissance entre 5-10% par an sur les prochaines années. Meilleures marges et moins de dettes qu’Air Liquide. La performance boursière sur les 10 à 20 dernières années ne s’y trompe pas d’ailleurs avec des gains supérieurs à 2x ceux de Air Liquide.

Linde (pour info entreprise US éligible au PEA car siège en Irlande) : croissance du BNA ~ 10% (en comparable) et croissance de l’EBITDA de 5%. Prévision de croissance entre 5-10% par an sur les prochaines années. Meilleures marges et moins de dettes qu’Air Liquide. Meilleure performance boursière également sur les 10-20 dernières années.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #22 10/02/2021 15h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   505  

Tout le monde oublie l’Italien SOL Spa smile


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #23 10/02/2021 18h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   502  

Linde est une entité Americano-Allemande, qui a fusionné avec l’Américain Praxair. On peut considérer qu’elle a « deux têtes ».

On peut l’acheter en euro (XETRA) ou en USD au NYSE. C’est une bonne manière de mettre des entreprises US dans son PEA (et donc du dollar).

En BigCaps il y a dans cette situation également : Medtronic, Accenture, Aon, Steris, Icon plc.

J’ai découvert également (même si maintenant cela devient hors sujet) qu’en entreprise US à forte croissance il y a :

Spotify (siège au Luxembourg)
Elastic NV (cyber sécurité, Pays-Bas)
Globant (conseil informatique, Luxembourg)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #24 08/03/2021 11h57

Membre
Réputation :   11  

Bonjour
Je rejoins les interrogations de SirConstance sur les résultats de Air Liquide. Je me demande notamment si Air Liquide n’est pas en panne de croissance.
En effet, son CA baisse depuis la mi 2019, avec un 4T2019 à 0 et un CA 2020 en recul de 6.5%.
Certes, la société met en avant une baisse du CA de seulement 1.3% en comparable, mais elle ne fait pas cette correction pour tous les chiffres du résultat, cad en excluant par exemple le gain lié à la cession de Schulke & Mayr ou la baisse des charges de personnel qui y est liée (Je passe sur le fait que cette cession qui aurait été faite pour près d’un milliard d’euros est présentée comme relevant de la "gestion de portefeuille" sans guère d’autre explication).
La covid n’explique pas non plus la stagnation du CA depuis le 4T2019 inclus.
Les concurrents n’affichent pas de baisse aussi marquée que Air Liquide de leur CA en 2020. Celui de Linde baisse de 3.5%, celui de Air Products de 0.3%.
Par ailleurs, la fusion entre Linde et Praxair a conduit Praxair à se séparer en 2018 de ses actifs européens rachetés à l’époque par la société japonaise Taïyo Nippon Senso, qui semble désormais faire un tabac en Europe où elle à fait bondir son CA l’an dernier : une société à prendre en compte à l’avenir.
En conclusion, on peut penser qu’Air Liquide perd des parts de marché, ce qui n’est pas bon signe pour un business de commodités.
Deux autres éléments ont également attiré mon attention sur cette potentielle panne de croissance d’Air Liquide :
1/ une analyse stratégique sur l’impact covid a mené Air Liquide à déprécier ses actifs de 400 M€ ;
2/ un taux de turn over des stocks et en-cours en baisse : le rapport Achats / Stocks et en-cours passe de 5.7 en 2018 à 5.3 en 2019 et 5.1 en 2020.
J’en conclus que les actifs sont de moins en moins utilisés pour produire.

Je poste ces éléments à titre d’interrogation sur le forum car je ne prétends pas être un expert de la lecture des bilans !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 08/03/2021 14h20

Membre
Réputation :   38  

doubletrouble a écrit :

Bien d’accord avec vous Pelican31, je n’ai jamais trop compris cet engouement démesuré pour Air Liquide. Enfin si : essentiellement le gimmick des actions gratuites. Pour ceux qui veulent s’exposer au secteur, pensez à jeter un oeil à SOL Spa wink

Vous y allez un peu fort tout de même. Je pense plutôt que si elle entre dans bon nombre de portefeuilles, c’est qu’on peut (pouvait ?) escompter sur un petit 10% de rendement (rendement au sens Total Return, cours de l’action + dividende) annuel sans risques. Et son caractère défensif stabilisateur de portefeuille.

C’est en tout cas pour cela que je vais la garder, 8 à 10 % de TR annuel je ne lui en demande pas plus ! Quand elle n’offrira plus cela, il sera bien temps de songer à s’en séparer, mais il est encore un peu tôt pour l’envisager.

Ce n’est que mon humble avis.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de L'Air Liquide sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur