Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 11/10/2013 22h05

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonjour,

Je suis en train de constituer mon portefeuille en m’inspirant des recommandations de notre hôte.

Allocation cible :

Allocation stratégique

- Actions : 50%
- Immobilier (SIIC) : 15%
- Obligations (AV) : 25%
- Monétaire : 10%

Allocation tactique

Elle suit les recos de IH. 20 lignes, se répartissant en :

Conso. discrétionnaire : 5%
Consommation de base : 20%
Energie : 10%
Services financiers : 5%
Santé : 15%
Industrie : 5%
Matériaux de base : 5%
Technologie de l’information : 5%
Télécommunications : 15%
Services aux collectivités : 15%

Pour les SIIC, compte tenu de la fiscalité, toutes seront étrangères (USA, canadiennes et autres pays UE). 6 lignes

Pas d’allocation géographique précise : environ 50% Amérique du Nord, 50% Europe.

Portefeuille actuel

Allocation stratégique

Enveloppe globale, un peu plus de 80 k€

- Actions : 22%
- Immobilier : 4%
- Obligations : 1%
- Monétaire : 62%
- Or : 10%

Allocation assez éloignée de la cible pour diverses raisons :
- sur-pondération monétaire : ayant quitté mon précédent emploi, j’ai débloqué ma participation d’environ 50 k€. L’objectif est d’acheter chaque mois une ligne de 2000 euros afin de lisser mes achats. Ca fait depuis le début de l’année que je procède ainsi pour constituer le portefeuille. De plus, je garde minimum 15k€ sur livrets, au détriment de l’AV
- sur-pondération or : erreur de débutant, j’ai trop investi sur les napoléons, en une seule fois, au plus haut (-3700 euros de MV latente pour l’instant …). J’attends une petite hausse pour m’en délester.

Portefeuille

Compte-titre : valeurs US, CAN et Italie

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2013-10-11_a768_215956.png

PEA : valeurs UE sauf Italie

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2013-11-28_a768_012007.png

Je compte solder à moyen terme les deux daubasses qui ne font plus partie de ma stratégie. Valneva Pref est juste un pari sur une somme que je suis prêt à perdre (250 euros).

Dernière modification par Vibe (28/11/2013 01h21)

Mots-clés : portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 28/11/2013 02h00

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonjour,

Mise à jour stratégie :

Celle-ci est en train d’évoluer (eh oui, je pense que lorsqu’on débute, on bouillonne, on lit à droite à gauche et les idées émergent). Le plus dur c’est d’être discipliné et de s’en tenir à sa stratégie … mais … pour l’instant le portefeuille est encore en construction, donc celle-ci peut muer encore à son aise.

Déjà les leçons : ne pas céder à la peur/cupidité et à la précipitation comme j’ai pu le faire dans le passé.

Donc, fait immuable, je ne transigerai pas sur l’allocation stratégique : elle restera conforme à 50% max actions, et 15% max REITs. Ce qui est déjà un profil offensif, mais cohérent avec mon horizon de placement à 15-20 ans environ (voire plus).

C’est naturellement au sein de la classe action que je "bouillonne". Je me forme deci-delà, je lis un bouquin d’intro à la compta, je dévore les blogs (Daubasses, BeRich …) ou bien ce forum, et je commence à survoler les rapports d’activité. J’ai lu aussi les classiques (bouquins d’IH, de Graham, Les placements de l’épargne à long terme pour le moment). Mais je sais, comme le rappelle souvent Thomz, qu’il faudra des années pour maitriser la chose.

Aussi, dans cette classe d’actifs, j’ai décidé que j’allouerai les 3/4 à un portefeuille semi-passif, tel que décrit dans mon premier message, et le 1/4 pour des investissements value "expérimentaux".

Naturellement, étant un wanabe je suivrai d’abord les recommandations des "anciens" pour cette poche expérimentale. A ce sujet je me suis réabonné aux Daubasses (ce qui m’avait bien réussi il y a quelques temps). Il n’y aura pas que des Daubasses dans cette poche mais d’autre small caps françaises ou européennes. Pourquoi de préférence françaises ? eh bien, cela va peut-être paraître spéculatif, mais j’ai le pressentiment que la mise en place du PEA PME devrait booster le cours de pas mal de ces valeurs courant 2014. Il y a donc une carte à jouer.

Il reste des incertitudes : comment évolueront ces poches ? A priori, compte tenu de leur logique très différentes l’une par rapport à l’autre, je considère qu’elles seront hermétiques. C’est à dire que si l’une devient prépondérante par rapport à l’autre, il n’y aura pas de rééquilibrage (naturellement la règle des 50% en action sur le patrimoine total sera, elle, respectée).

Mouvements

REITs : j’ai profité de la baisse de l’ensemble des valeurs du secteur pour acheter RioCan, Dundee International, Health Care Reit et Digital Realty. Ma poche REITs est au complet avec 6 lignes, bien diversifiées :
- sectoriellement (commerces, bureaux, santé, technologies de l’information, mortgage - mais est ce vraiment de l’immobilier ? -)
- géographiquement (USA, Canada et indirectement Allemagne)
- en devise ($ et $ CAN)

Actions :
- j’ai acheté une ligne d’Exelon. Ma poche Utilities est donc complète
- j’ai également acheté une ligne de Prigest Pacifique pour avoir une exposition Asie-Pacifique

Dernière modification par Vibe (28/11/2013 02h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 28/11/2013 08h12

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   217  

Bonjour vie,

je rebondi sur une de vos phrases

et le 1/4 pour des investissements value "expérimentaux"

Enlevez le "expérimentaux", c’est le meilleur moyen que ce soient des essaient ratés.
Il n’y a aucun mal à affirmer sa position à faire de l’investissement value ! wink


"N’essaie pas ! Fais-le, ou ne le fais pas ! Il n’y a pas d’essai",
Maître Yoda

Hors ligne Hors ligne

 

#4 28/11/2013 13h36

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonjour Spiny,

Alors, allons-y pour poche "Value" ! Au passage je vous félicite pour votre blog qui est vraiment très intéressant à lire. D’ailleurs je vais m’offrir votre e-book via mon abonnement Daubasses smile

Donc, cette poche "Value" représentera environ 15% de mon patrimoine global (je ne l’abonderai plus ensuite, elle vivra sa vie en toute indépendance). Elle comptera environ une douzaine de lignes, quasiment toutes françaises (spéculation sur le PEA PME et aussi le fait de mieux connaître l’environnement, de lire des rapports en français, etc).

Sa répartition :
- environ 2/3 de daubasses
- le reste en m’inspirant des portefeuilles des "experts" du forum
- et tout de même 10% issu de ma propre sélection smile

Donc à tout seigneur tout honneur, Spiny, vous avez été source d’inspiration (avec Serge) smile Je crois que je vais prendre 1 ligne de Signaux Girod. ETI, donc éligible au PEA PME, avec un nom "idiot", dans un secteur pas sexy du tout (la signalisation routière) et qui semble avoir encore un bel avenir devant lui. Et pour ne rien gâcher, l’action offre un superbe rendement ! J’ai aussi pris une (toute) petit ligne d’AIG (à peine 300$).

Ensuite, m’inspirant de Nikki, je vais sans doute me positionner sur Sabeton et sur Touax (j’aime bien l’idée de dividende séculaire smile ).

Enfin, mon propre choix, après avoir utiliser les screeners de IH pour sélectionner des ETI décotées plus ou moins rentables, et avec une capitalisation correcte permettant d’intéresser un gestionnaire de fonds :
Compagnie des Alpes et Mr Bricolage.

Au final, j’investis dans des small caps, avec une composante value mais offrant globalement un rendement correct (environ 3 % en moyenne), ce qui permettrait de "patienter" en cas de value trap s’éternisant plusieurs années.

Dernière modification par Vibe (28/11/2013 13h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 28/11/2013 13h59

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   217  

Merci Vibe

Si je peux me permettre de vous donner mon avis sur votre stratégie à venir :
- se restreindre à univers franco-français limitera grandement vos choix car il n’y a pas foule de daubasses quand même dans notre chez hexagone, ce qui vous obligerait à ne pas faire la fine bouche et prendre le 1er mégot de cigare venu, sur lequel vous risquez de ne pas pouvoir tirer une selle taffe.
- la diversification est absolument nécessaire dans une telle approche car on a quand même une majorité d’entreprises pourries et que le taux de faillite est plus élevé dans cet univers d’investissement (normal me direz vous). Ceci signifie, diversification sectorielle et géographique à minima.
- le PEA permet de vous ouvrir à toute l’Europe, profitez-en ! D’autant plus que, dans une approche net-net, comme c’est la lecture du bilan qui compte, inutile de maîtriser la langue de Shakespeare à la perfection.

Pensez-bien à comprendre pourquoi les uns et les autres avons acheté telle ou telle valeur et ne nous suivez pas aveuglement, c’est dangereux…! Personne d’entre nous ne peut se prendre pour Moïse.

Sur Girod, je ne suis pas certain que la famille dirigeante apprécie que vous les traitiez d’idiots…Certes, il y a des entreprises avec des noms idiots, mais quand il s’agit du fondateur…
Pourquoi pensez-vous que la société est promis à un bel avenir ?
Personnellement je n’en ai aucune idée et je serais plutôt pessimiste qu’optimiste sur ce point là…

Vibe a écrit :

une capitalisation correcte permettant d’intéresser un gestionnaire de fonds

Et pourquoi ?

Attention Vibe à ce que vos raisons premières ne soient pas que spéculatives ("intéresser un gestionnaire de fonds", PEA-PME) : ces raisons ne sont pas bonnes à mon avis.
Sur l’aspect fiscal, je peux comprendre mais là-dessus, je suis un peu plus sceptique…

Une dernière petite question pour vous titiller : que ferez vous demain si une net-net US se présente à vous avec une décote de 50% sur ses fonds propres, est bénéficiaire, peu endettée, du cash au bilan et versant un dividende de 3/4% ?

wink

Hors ligne Hors ligne

 

#6 28/11/2013 15h50

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Je vous remercie pour vos commentaires, Spiny.

Tout d’abord, une petite parenthèse concernant mon qualificatif de "stupide" concernant les Signaux Girod, je reprenais l’expression traduite de Lynch concernant ses recommandations en terme de stock picking. En fait le terme de nom "pas très sexy" sonnerait peut être mieux. En fait, c’est surtout la juxtaposition d’un nom commun et d’un d’un nom propre qui donne un caractère désuet comparé à des grands groupes dont on devine qu’ils ont payé des fortunes pour trouver des noms "à la mode". Il y a 10-20 ans c’était les noms en -is (Natixis, Novartis, Aventis …) et depuis quelques temps ce sont les noms en -eo (Valeo, Criteo, Viadeo qui d’ailleurs s’appelait initialement Viaduc …) smile Alors qu’en fait, que la société s’appelle Rhône-Poulenc, Ciba-Geigy ou Générale des eaux au lieu d’Aventis, Novartis ou Vivendi, ça ne change pas son business ! Voila pour cette parenthèse.

Bref, revenons à ma poche Value ! smile

Concernant la sur-pondération française : je partage, partiellement, votre point de vue. Il est vrai que toutes les entreprises européennes sont éligibles au PEA, donc effectivement, je pourrais opérer une diversification en rajoutant environ 5 lignes UE à mes 12-15 lignes françaises que j’aurai, ce qui suppose de diminuer la taille des dites lignes. Compte tenu des faibles frais de transaction pour les valeurs européennes ça ne posera pas de problème.

Venons-en aux actions américaines. Plusieurs points :
- d’un point de vue diversification, je suis déjà exposé aux US via des big caps ou des REITs (toutes ces dernières sont nord américaines d’ailleurs, et cette poche est plus importante que ma future poche Value).
- d’un point de vue frais : chaque ligne big cap est de 2000 euros, donc les frais restent négligeables. Si je devais diversifier mon portefeuille small caps sur 5 actions supplémentaires US, ça ferait des lignes à environ 300 euros : les frais deviennent moins négligeables. D’autant plus que dans une approche "big caps passive", je fais du buy and hold alors que dans une approche Daubasse recovery, la poche aura un turn-over plus important puisque l’objectif est la plus-value puis le rachat d’une nouvelle daubasse etc
- d’un point de vue fiscal : certes j’ai des actions US dans l’approche "passive", mais dans le but de toucher des dividendes, donc l’imposition sur le CT est de "seulement" 33%, "à peine" le double de celle du PEA. Avec une approche Daubasse où le but est de générer de la plus value, on passe de 15% sur le PEA à 45% sur le CT !
- enfin, il y a aussi une approche spéculative sur l’arrivée du PEA PME, dont ne profiteront pas les daubasses américaines

Alors, c’est vrai, on peut y opposer les arguments suivants :
- une diversification big caps américaine n’est pas suffisante, il faut aussi une diversification au sein de la poche small caps
- concernant les frottements (frais/impôts), certes ceux ci seront très élevés avec des valeurs US, mais si on se fait un bagger tout les 5 ans ça restera quand même profitable même après tous les prélévements. D’autant que beaucoup de small caps versent aussi du dividende
- enfin l’approche PEA PME est justement spéculative, et la spéculation ce n’est pas bien smile Aux US, il y a d’autres leviers : marché plus grand, davantage d’actionnaires, etc, qui compensent le levier PEA PME

Bon au final, je vais couper la poire en trois smile je vais mettre environ les 2/3 en actions françaises, 1/4  en UE et le reste en valeurs américaines (2 daubasses bien choisies, à 500 euros la ligne par exemple).

Finalement, concernant mon choix des sociétés : oui, il est plus ou moins arbitraire. Mais j’ai quand même choisit certaines valeurs parmi vos listes ou celles d’autres investisseurs heureux en jettant un coup d’œil aux bilans, aux screeners, etc. Certes de façon assez rapide, car je ne suis pas encore expert. J’ai aussi lu les différents topics sur chacune des valeurs sélectionnées pour justement lire les différentes opinions de chacun. Je vais d’ailleurs lire de ce pas la file Micro caps européennes !

Edit (complément) :

Pour ma poche que je renommerai "Micro caps", je pense diviser les valeurs en deux :
- daubasses et values plus ou moins rentables
- micro caps rentables et de croissance

Pour ce dernier poste, j’ai utilisé le screener du FT avec les critères suivants, de telle façon qu’il ne ressorte que moins de 20 sociétés :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2013-11-28_a768_182754.png

J’ai obtenu cette liste :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2013-11-28_a768_182930.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2013-11-28_a768_182939.png

Maintenant je vais regarder ça de plus près …

Edit n°2 :

J’ai repéré 3 valeurs intéressantes, en croissance régulière depuis 5 ans (au niveau du CA, de la marge, du cash), avec un endettement assez faible et en décroissance. Logiquement les cours ont aussi largement suivi.

- Pharmagest : e-business pour la pharmacie (PER 18 Rdt 2,5)
- Radiall : électronique (PER 12 Piotroski 9 Rdt 1,3)
- Robertet : production d’arômes (PER 12 Rdt 2%) Jeremy en a fait une étude poussée

J’ai également retenu Stallergenes, aussi en croissance mais avec un PER à 20 !

Il faut maintenant analyser ces sociétés de plus près (sans toutefois y passer trop de temps, sachant que chaque ligne pèsera environ 200 ou 300 euros !)

Dernière modification par Vibe (28/11/2013 20h16)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 18/12/2013 02h20

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonjour,

Un petit point sur le portefeuille, et plus particulièrement sur la partie "passive" du portefeuille action (qui en représente les 3/4, l’autre étant une gestion active/value). Pour rappel j’ai commencé à constituer cette poche il y a un an. Dorénavant j’investis dès que je trouve une opportunité à un prix correct. La poche est pour l’instant investie à 25 000 euros sur une cible de 30 000 euros. Cela prendra le temps qu’il faudra, je ne suis pas pressé. Je ne ferai les investissements mensuels qu’une fois le portefeuille constitué.

Voici donc l’allocation de la poche. Les pourcentage des classes d’actifs sont calculés sur un total de 30 000 euros (la cible) et non sur le capital actuel de 25 000 euros, afin de faciliter les comparaisons avec l’allocation cible (entre parenthèse). J’ai précisé à côté de chaque ligne les PRU en euros (entre parenthèses, les prix d’achats en devise, sans les frais).

Consommation discrétionnaire : 0% (5%)

Consommation de base : 6% (10%)
- Tesco : 4,10 € (3,34 £)
- Unilever : 28,07 €  (acheté à Amsterdam)

Energie : 11% (10%)
- Total : 37,21 €
- Technip : 67,88 €

Finance : 11% (10%)
- Western Union : 10,53 € (13,74 $)
- CYS Investment : 9,16 € (11,74 $)

Santé : 0% (5%)

Industrie : 0% (5%)

Matériaux de base : 0% (5%)

TIC : 10% (10%)
- Apple : 400,54 € (527,23 $)
- IBM : 127,52 € (174,24 $)

Telecom : 15% (10%)
- Orange : 7,27 €
- Telecom Italia : 0,55 €

Services aux collectivités : 20% (20%)
- GDF-Suez : 15,19 €
- E.ON : 12,88 €
- Exelon : 20,51 € (28,14 $)

Emergents Asie : 9% (10%)
- Fonds Prigest Pacifique : 105,04 €

Quelques remarques :
- secteur de la santé sous-pondéré, car je travaille déjà dans l’industrie pharmaceutique,
- Télécom surinvesti (double raison : alloc cible définie initialement à 15% + dans une moindre mesure hausse des cours). Je prévois de solder la moitié de la ligne Telecom Italia dès que celle-ci atteindra 0,75 €
- j’ai considéré le fonds Asie comme un secteur ; même si c’est un abus, ça facilite la gestion pratique,
- d’un point de vue psychologique, je suis rassuré de voir que je ne suis aucunement affecté par la chute de tel ou tel cours. D’ailleurs ça s’équilibre, vu que pour un montant investit un peu inférieur à 25 000 euros je suis à 25 100 euros de valorisation : plein de petites plus-values compensées par une grosse perte sur CYS : vive la diversification ! Et puis tout ça me laisse indifférent tant que je suis rassuré par le flux régulier de dividendes smile

Edit : ajout des prix d’achat en devise

Dernière modification par Vibe (18/12/2013 09h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 18/12/2013 07h48

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   94  

Bonjour Vibe,
tres joli portefeuille. Quelques remarques :
- Votre allocation cible me semble trop chargée en utilities + telecom. Si vous voulez du rendement sur dividende, il y a beaucoup d’opportunites sur les REIT actuellement (je ne parle pas des mortage mais des reits immobilières). Le secteur des telecoms notamment manque de visibilité avec des investissements lourds en perspective et une certaine difficulté à les rentabiliser par des hausses de tarifs. Tout cela avec beaucoup de dette et des taux qui ont plus de chance (amha) de monter que de baisser a court ou moyen terme.
- Je pense qu’il y a une coquille sur votre PRU sur IBM.
Bonne continuation.

[edit : coquille de ma part entre le PRU en € et en $ sur IBM]

Dernière modification par Motus (18/12/2013 19h45)


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne Hors ligne

 

#9 18/12/2013 09h46

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonjour Motus, merci pour vos remarques.

Pour vous répondre :

1)
En effet, il y a trop de Telecom (15% au lieu de 10% dans la nouvelle cible), c’est pour ça que j’ai décidé, sans attendre les balancements, de solder au moins la moitié de la ligne Telecom Italia (logiquement ça devrait être les deux tiers) au cours cible de 0,75 € (seuil technique à la louche, mais je pourrais ne pas être gourmand et la solder tout de suite à 0,70 en prenant presque 25% de PV).

Ou alors j’allège Orange, j’hésite. Il se trouve que Orange verse un très gros dividende, 10% sur mon PRU tandis que Telecom Italia n’en verse plus, mais ce n’est pas plus mal, car l’action est logée sur mon CTO. Donc il y a des arguments pour alléger Orange et d’autres pour alléger Telecom Italia (mais CTO ==> 45% de taxes sur la PV). En y regardant bien, la gestion de cette dernière paraît plus lucide (suspension du dividende) alors qu’Orange continue à "cracher" sans doute sous la pression de l’état actionnaire.

Concernant les Utilities, est-ce que j’allège aussi pour passer à 15% ? Pour compenser par exemple sur la conso de base ?

Enfin, j’ai également une poche de 12 k€ en REITs mais classé dans une catégorie à part "pierre papier" même s’il s’agit d’actions. J’ai effectivement profité de prix très bas pour acheter en octobre/novembre. Même si ça baissé encore depuis d’environ 5 à 10%, je pense les avoir acheté à bon prix. J’ai dans le portefeuille (lignes équipondérées) :
- REITs canadiens : Dundee International, Cominar, Riocan
- REITs US : Digital, Health Care, HCP

2)
Il n’y a pas d’erreur sur IBM, j’ai vérifié. J’ai indiqué les PRU en euros, et non en dollars (d’ailleurs je vais éditer le message pour rajouter les conversions, mais ça sera les prix d’achats sans les frais). Plus exactement achat d’IBM à 174,24$ avec un change autour de 1,375 + les frais.

Dernière modification par Vibe (18/12/2013 09h50)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 18/12/2013 19h51

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   94  

Désolé pour ma coquille sur IBM, je n’ai pas pensé à la devise.
Pour l’allocation cible, chacun a sa sensibilité. Mais effectivement consommation de base ou santé sont de bons secteurs pour du buy and hold. J’ai personnellement plus de mal avec les utilities, mais cela reste très personnel et je me sens peu légitime pour donner le moindre conseil à qui que ce soit.


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne Hors ligne

 

#11 29/01/2014 01h38

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Petit point mensuel. Tout d’abord la répartition actuelle :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_alloc.png

Portefeuille actions "passif" :

- j’ai vendu la moitié de ma ligne Telecom Italia (à 0,75 €) pour mieux coller à mon allocation cible

- j’ai acheté pour 1000 euros de titres McDonald’s (PRU 69,63 €, 94,47 $ hors frais) : il me reste 500 € à investir en consommation discrétionnaire

- j’ai un ordre pour 1000 euros d’actions Danone à 49,50 € (valorisation Morning Star moins 10%), afin de finaliser la conso de base. Edit du 29/01 : j’ai pu acquérir ces titres pour un PRU de 49,56 €.

- Concernant l’optimisation fiscale, j’ai réalisé une vente/achat sur Cys, exactement au même prix (-40% de PV latente).

Portefeuille "value" :

J’ai également complété ma poche "Value" (10 000 euros). On y trouve :

- 2/3 de daubasses réparties en 10 lignes

- Près d’1/3 principalement en small ou bigs caps décotées en attente de recovery, mais aussi en small rentables, m’inspirant de posts du forum :
* Signaux Girod PRU 27,51 €
* SIPH PRU 46,61 €
* MrBricolage PRU 10,15 €
* Barco PRU 56,36 €
* Touax PRU 18,23 €
* AIG PRU 36,81 € (49,47 $ hors frais)
* Blackberry PRU 4,67 € (6,67 $CAD hors frais)

- les 5% restant sur une valeur résultant d’un choix personnel (screener du FT, voir plus haut) et que je vais décider de garder plusieurs années : Pharmagest PRU 91,80 €. Il ne s’agit pas d’espérer de PV, simplement un dividende pérenne et croissant. Une small de fond de portefeuille dans laquelle je crois, après lecture de son rapport annuel.

1/4 des actions value sont nord américaines, le reste européennes (majoritairement françaises).

Performance totale :

Voici, enfin, la performance du patrimoine total (incluant donc le monétaire ou l’or). Performance nette de frais et de taxes. Pour l’instant, et compte tenu de la faible durée de suivi, elle n’est pas très pertinente.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_perf.png

Dernière modification par Vibe (29/01/2014 15h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 18/02/2014 19h54

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Et voilà ! mon portefeuille est au complet :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2014-02-18_a768_192711.png

Voici la poche "investissement passif" (immobilier + 3/4 du portefeuille action). Les PRU sont indiqués (entre parenthèses, prix d’achat en devise, sans les frais).

ACTIONS :

La moitié en €, le tiers en $, le reste en £ et en devises Asie du sud-est.

Consommation discrétionnaire : 4% (cible 5%)
- McDonald’s : 69,63 € (94,47 $)
- Kering : 152,93 €

Consommation de base : 14% (15%)
- Tesco : 4,10 € (3,34 £)
- Unilever : 28,07 €  (acheté à Amsterdam)
- Danone : 49,56 €

Energie : 10% (10%)
- Total : 37,21 €
- Technip : 67,88 €

Finance : 11% (10%)
- Western Union : 10,53 € (13,74 $)
- CYS Investment : 9,16 € (11,74 $)
- Bank of America : 12,26 € (16,66 $)

Santé : 5% (5%)
- Sanofi : 71,84 €

Industrie : 5% (5%)
- Deere : 62,19 € (85,09 $)

Matériaux de base : 5% (5%)
- Air Liquide : 94,28 €

TIC : 10% (10%)
- Apple : 400,54 € (527,23 $)
- IBM : 127,52 € (174,24 $)

Telecom : 12% (10%)
- Orange : 7,27 €
- Telecom Italia : 0,55 €

Services aux collectivités : 16% (15%)
- GDF-Suez : 15,19 €
- E.ON : 12,88 €
- Exelon : 20,51 € (28,14 $)

Emergents Asie : 8% (10%)
- Fonds Prigest Pacifique : 105,04 €

IMMOBILIER :

Foncières US (50%) :
- HCP : 26,91 € (36,80 $)
- Healthcare REIT : 45,44 € (60,62 $)
- Digital Realty Trust : 34,58 € (46,49 $)

Foncières canadiennes (50%) :
- Dundee International : 6,54 € (9,10 $CAN)
- Riocan : 17,87 € (25,00 $CAN)
- Cominar : 13,51 € (18,85 $CAN)

Performance au 17 février du portefeuille global :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2014-02-18_a768_195328.png

Hors ligne Hors ligne

 

#13 01/10/2014 23h51

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Voici un point sur la performance un an après le début du suivi. La part en actions (foncières et autres actions) n’a pas varié et est conforme à la cible. Je songe à augmenter la part en foncières de 15 à 20%. Le poids des fonds en euros progresse.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2014-10-01_a768_223403.png

ACTIONS (hors foncières) :

J’ai évolué sur ma position. Initialement il s’agissait d’appliquer une stratégie indicielle sur des bigs caps. J’ai progressivement créé une poche "Value" complémentaire de cette stratégie passive. Elle représente maintenant 40% du total Actions et je compte la monter à 50%. On y retrouve à parts égales des Daubasses et des valeurs recommandées par l’Investisseur Français.

-- POCHE PASSIVE

J’avais trop de lignes de taille "ridicule". Soit je les ai soldées, soit je les ai au contraire renforcées. J’ai ainsi concentré le portefeuille tout en maintenant une diversité sectorielle et en devise. Le portefeuille est "quasi" passif : je m’autorise à vendre si la valorisation d’une action est supérieure de 10% à sa "fair value" Morning Star (ou toute autre valorisation crédible type analyse du forum, xlsPortfolio etc).

Les PRU sont indiqués (avec en plus entre parenthèses, le prix d’achat en devise mais sans les frais) :

Consommation discrétionnaire : 7% (cible 5%)
- McDonald’s : 70,72 € (dernier achat 93,59 $)
- Kering : 152,93 € Vendu à 161,86 €

Consommation de base : 16% (20%) Ecart vs la cible dû à la chute de Tesco
- Tesco : 3,48 € (dernier achat 2,83 £)
- Unilever : 28,07 €  (acheté à Amsterdam)
- Danone : 49,56 € Vendu à 53,36 €

Energie : 12% (10%)
- Total : 37,21 €
- Technip : 68,01 €

Finance : 5% (5%)
- Western Union : 10,53 € (13,74 $) Vendu à 17,45 $
- CYS Investment : 9,16 € (11,74 $)
- Bank of America : Toujours en portefeuille mais recatégorisé dans la poche "Value"

Santé : 5% (5%) Je suis sorti du secteur santé car je travaille dans l’industrie pharmaceutique et je trouvais préférable de ne pas y être exposé dans mes investissements.
- Sanofi : 71,84 € Vendu à 86,59 €

Industrie : 5% (5%)
- Deere : 62,19 € (85,09 $)

Matériaux de base : 9% (10%)
- Air Liquide : 88,74 € (nouveau PRU après attribution actions gratuites)
- SIPH : 38,18 € recatégorisé de la poche Value vers la poche Passive

TIC : 4% (10%) Ecart vs la cible dû à la vente d’Apple. Il faudra que je trouve une autre TIC si l’occasion se présente.
- Apple : 400,54 € (527,23 $) AVANT le dernier split Vendu avec 30% de PV, je n’étais plus à l’aise avec cette valeur : les baobabs ne montent pas jusqu’au ciel
- IBM : 127,52 € (174,24 $)

Telecom : 16% (10%) Ecart vs la cible dû à la très bonne performance du secteur.
- Orange : 7,27 €
- Telecom Italia : 0,55 €

Services aux collectivités : 16% (15%)
- GDF-Suez : 15,19 € Vendu à 19,04 €
- E.ON : 12,88 €
- Exelon : 20,51 € (28,14 $)

Emergents Asie : 10% (10%)
- Fonds Prigest Pacifique : 105,04 €

-- POCHE VALUE

J’ai soldé plein de petites valeurs dont la taille des lignes étaient ridicule (entre 200 et 800 euros !).

Daubasses Un peu moins de la moitié
- Net Net n° 7, 8, 15
- Net Estate n°1, 11
- Mîne d’or n°13

"Investisseur Français" Plus de la moitié (les trois premières lignes ne sont un secret pour personne, donc je me permet de les mentionner publiquement)
- SHLD : environ 25 € (je ne me souviens plus du PRU initial car j’ai fait une vente/achat pour externaliser une MV) La valeur qui fait tant débat ! C’est ma plus grosse ligne (7% du patrimoine TOTAL !)
- AIG : 36,81 € (49,47 $)
- BAC : 11,88 € (dernier achat 15,49 $)
- Valeur masquée

Divers
- Signaux Girod : 25,41 €

FONCIERES COTEES

Foncières US (55%) :
- ARCP : 9,57 € (dernier achat à 12,38 $) Ma plus grosse position dans les foncières
- HCP : 26,91 € (36,80 $)
- Healthcare REIT : 45,44 € (60,62 $) Vendu à 63,07 $, redondant avec HCP
- Digital Realty Trust : 34,58 € (46,49 $) Vendu à 63,09 $, arbitrage vers ARCP

Foncières canadiennes (45%) :
- Cominar : 13,30 € (dernier achat à 19,02 $CAN)
- Dream Global : 6,54 € (9,10 $CAN)
- Dream Office : 19,18 € (28,84 $CAN)
- Riocan : 17,87 € (25,00 $CAN) Vendu à 27,16 $CAN

PERFORMANCE APRES 1 AN DE SUIVI

La performance est celle du patrimoine TOTAL. Elle est "triple net", c’est-à-dire :
- nette de frais
- nette d’impôts sur le revenu et de prélèvement sociaux
- nette de tous les autres frais liés à l’investissement (abonnement IF et Daubasses, achat livres investissement, etc)

Valeur de la part :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2014-10-01_a768_234207.png

Au 1er octobre, la performance est donc de + 5,05 %

J’ai fait une comparaison à la louche avec le comparateur suivant :
- 50% MSCI World (en euros)
- 15% indice REIT (en euros)
- 10% cours de l’or et de l’argent en euros
- 25% avec une évolution +2% correspondant à la moyenne (livrets + fonds euro - frais de garde or)

Au final on arrive à peu près à 11% BRUT … ce qui correspondrait à la louche à 9% net (ça dépend si le tracker distribue ou pas). Soit un chiffre nettement supérieur au +5% TRIPLE NET. Cela peut s’expliquer aisément par l’importance de la poche Value (chute de Sears et baisse de pas mal de Daubasses). D’ailleurs on observe une augmentation visuelle de la volatilité sur les derniers mois. Il y a un mois, la performance vs début du suivi était de +8,35% ! Ce dernier chiffre est davantage en phase avec le comparateur.

Je reste confiant sur ma stratégie, j’accepte ce surcroit de volatilité sans broncher : elle ne me fait ni chaud ni froid ! C’est vrai que c’est beaucoup plus facile dans un contexte de marché haussier …

Dernière modification par Vibe (02/10/2014 00h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 02/10/2014 01h37

Membre
Réputation :   20  

Merci vibe pour votre partage. Votre patrimoine correspond pratiquement à mon allocation rêvée smile.

J’espère que vous continuerez à faire des mises à jour régulières, que je puisse juger de la pertinence de cette méthode.


Parrain : Binck, Linxea, ING, Boursorama

Hors ligne Hors ligne

 

#15 29/01/2015 01h59

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonjour,

Voici mon reporting au 31 décembre 2014, à la clôture des marchés. Grand chamboulement, puisque je suis passé à un portefeuille actions complétement value ! Mes dernières valeurs de rendement ont été liquidées en novembre/décembre.

L’allocation stratégique, elle, n’a pas trop bougé, je suis toujours investi environ aux 2/3 en actions :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2015-01-29_a768_013244.png

Mon portefeuille action se compose pour environ de 2/3 d’actions value détenues ou bien analysées par l’Investisseur Français. Le 1/3 restant est investi dans des Daubasses. Le portefeuille IF est plus concentré (6 lignes) que le portefeuille Daubasses (18 lignes). L’approche Daubasse est en effet une approche quantitative, il s’agit de prendre un panier de sociétés "à la casse", et nécessite donc de répartir le risque sur un plus grand nombre de sociétés.

Voici donc la composition du portefeuille (en italique, les daubasses) :

Consommation discrétionnaire : 47 %
- Sears Holding (actions + warrants) : 25 %
- Etam : 9 %
- Era : 4 %
- Coast Distribution : 1 %
- 4 Daubasses masquées : 7 %


Energie : 23 %
- IF masqué : 15 %
- IF masqué : 8 %

Matériaux : 13 %
- Gévelot : 2 %
- 5 Daubasses masquées : 11 %


Technologies : 11 %
- IF masquée : 8 %
- 2 Daubasses masquées : 3 %

Industrie  : 4 %
- Avalon : 1 %
- 2 Daubasses masquées : 3 %


Services aux collectivités : 1 %
- Daubasse masquée : 1 %

Communication : 1 %
- Daubasse masquée : 1 %

Notes :
- Je possède également des obligations Sears, mais celles-ci sont comptées logiquement dans la poche "obligations", avec les fonds euros
- au courant du mois de janvier (donc ceci n’est pas inclut dans ce reporting), je me suis constitué, pour environ 7 % du portefeuille, une poche de 3 "parapétrolières" alors que le baril passait sous les 50 $.

Performance :

La performance est celle du patrimoine TOTAL. Elle est "triple net", c’est-à-dire :
- nette de frais
- nette d’impôts sur le revenu et de prélèvement sociaux (il s’agit des impôts payés en septembre de l’année n pour les revenus de l’année n-1)
- nette de tous les autres frais liés à l’investissement (abonnement IF et Daubasses, achat livres investissement, etc)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2015-01-29_a768_010730.png

- Depuis le début du suivi (1er octobre 2013) : + 0,73 %
- Sur l’année 2014 : + 3,10 %

Le passage d’un portefeuille actions quasi-indiciel vers un portefeuille value a clairement augmenté la volatilité. Sur 2014 il sous-performe les indices. Mais rien d’anormal quant on vient de constituer un panier de valeurs massacrées. Je reste patient et confiant smile !

Dernière modification par Vibe (29/01/2015 02h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 30/09/2015 23h49

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonjour,

Voici le reporting au 30 septembre, à la clôture des marchés. Il marque la fin de la deuxième année de suivi !

Au bout de deux ans, sur la totalité du patrimoine la performance est de + 1,43 %. Net d’impôts et de frais tel que l’abonnement à l’Investisseur Français ou les frais de garde sur l’or. Moins bien qu’une assurance vie, et à peu près autant que le livret A sur la période. Mais au moins je n’ai pas perdu smile

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2015-09-30_a768_233229.png

Voici la composition du portefeuille actions (PRU en EUROS !) :

Consommation discrétionnaire : 34 %
- Sears Holding (actions + warrants) : 21 % (24,31 €)
- Civeo : 7 % (2,04 €)
- Daubasse A : 4 %
- Daubasse B : 2 %

Energie : 40 %
- IF A : 15 %
- WPX : 8 % (11,33 €)
- CGG : 6 % (3,75 €)
- Transocean : 3 % (14,25 €)
- Daubasse C : 3 %
- Daubasse D : 2 %
- Daubasse E : 2 %
- Daubasse F : 1 %

Matériaux : 7 %
- Daubasse G : 3 %
- Daubasse H : 2 %
- Gévelot :  2 % (115,11 €)

Technologies : 15 %
- IF B : 13 %
- IF C: 1 %

Communication : 2 %
- Daubasse I : 2%

Industrie  : 3 %
- Vallourec : 2 % (8,77 €)
- Daubasses J : 1 %

Comme vous pouvez le constater, près de la moitié du portefeuille (en incluant Civeo et Vallourec) est investi dans le Oil&Gas. C’est donc un gros pari contrariant que je fais sur le sector, et qui explique la contre-performance actuelle.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 01/10/2015 00h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Permettez-moi un simple commentaire: c’est couillu!


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne Hors ligne

 

#18 15/02/2020 03h11

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonjour !

De retour après quelques temps d’absence, ayant eu d’autres priorités personnelles à gérer (notamment la perte d’un emploi).

Quel bilan tirer de mes premières années d’investisseur ? Eh bien j’ai expérimenté, j’ai testé, puis j’ai du m’occuper d’une succession, de la vente d’une maison et de tous les ennuis qui vont avec ! Devant placer une grosse somme d’argent issue de la vente (100000 euros), je me suis tout naturellement intéressé à mes placements (entre temps j’avais liquidé une grande partie du portefeuille, en légère plus-value, en prévision d’éventuels travaux). Et naturellement, pour prendre de bonnes décisions, j’ai relu l’Investisseur Intelligent.

Alors, je me rend compte que durant ces dernières années, je suis passé par les 3 types d’investisseurs :

- l’investisseur prudent, lorsque j’ai commencé à répliquer la méthode de IH (qui est en fait un simili-tracker)
- l’investisseur agressif, lorsque j’ai répliqué le portefeuille des Daubasses
- le spéculateur, lorsque j’ai concentré mes avoirs sur certaines positions comme Sears (cf. le site du Spéculateur Français)

Au total, j’ai réussi à ne pas perdre d’argent : j’ai eu la chance de faire mes erreurs pendant un marché haussier ! Bien sûr ma performance a été ridicule comparée à celle des indices (au mieux 2 ou 3 % / an).

Principal défaut : avoir voulu faire du marketing timing ! Ensuite avoir voulu concentrer mon portefeuille sur des "pépites" (et encore je m’en sors bien avec Sears, ayant soldé la moitié de ma ligne à 40 $, l’autre vers 15, pour un PRU de 30 $, d’autres n’ont pas eu cette chance). Le changement fréquent de stratégie n’a pas aidé non plus, mais en même temps je découvrais.

---------------

Alors, que faire ? J’ai hésité tout d’abord sur l’allocation d’actifs : les marchés ne sont-ils pas trop hauts, ne va-t-il pas y avoir un krach imminent ? Ahh, le spectre du market timing revient ! Je repense alors à Graham, qui, dans le doute, préconisait une répartition 50/50 actions/obligations. Mais finalement, est-il si cher ce marché ? Le rendement sur bénéfice des actions US ou françaises est d’environ 4 %, celui des obligations de 0 % à 10 ans en France, et de 1,5 % aux US. Il n’y a pas photo, les actions sont meilleurs marchés. La conséquence logique est de viser une répartition 60 % actions / 40 % obligations ou monétaire. Cela dit, il faudra que je retrouve du travail pour atteindre 60 % au fil du temps avec l’épargne mensuelle, car mes fonds actuels ne me permettent que d’atteindre 45 % en actions (finalement c’est peut-être tout aussi sage).

Bien, penchons-nous sur la poche obligataire : comme je l’ai écrit sur un autre topic, je possède un vieux PEL rémunérant 2,5 % brut/an, infiniment plus que les obligations ! Je l’utiliserai donc comme "contre-poids" aux actions, en lieu et place du fonds-euros ou des fonds obligataires. Je garderai aussi une épargne de précaution de 10 % sur livret A (je descendrai à 5 % quand j’aurai retrouvé un CDI).

Quid de la poche action ? Elle sera équilibrée entre Europe et reste du monde, mais je n’ai pas de pondération cible. Concernant les supports, se sera au moins 50 % de fonds ou trackers et moins de 50 % de titres en direct. La philosophie de l’investissement sera essentiellement value : les fonds seront les SICAV Indépendance et Expension France et sa petite soeur Europe dans le PEA. Sur le CTO, j’investisserai dans les big caps via Berkshire Hathaway (équivalent fonds) et le tracker VTI de Vanguard. Les actions en direct seront une réplication du portefeuille Daubasse.

Quant à la poche métaux précieux, je n’y toucherai pas.

----------------

Le point essentiel maintenant : le money management ! Très important de le définir à l’avance pour éviter tout biais psychologique et garder le cap de la stratégie. D’expérience, c’est le point le plus critique.

1 : Objectif de la poche action : 60 %. Cet objectif sera révisé en cas de changement dans la prime de risque des actions vs les obligations. Si par exemple il y a une hausse des taux d’intérêts qui font que le delta (moyenne sur 1 an) est < 2% alors je passerai à 55 % d’actions, si c’est <1% alors je passerai à 50 % d’action, le balancement s’étalant sur 1 an.

2 : Une fois l’objectif fixé (60 % donc), il n’y aura pas de rebalancement en cas de hausse ou baisse de la poche action, la compensation se fera simplement par l’allocation de l’épargne mensuelle : stratégie buy and hold pour éviter les allers/retours et les frais qui vont avec.

Seules exceptions :
- sous-portefeuille d’actions en direct où je vendrai une fois le cours cible atteint
- écart trop important : si, malgré les renforcements mensuels, il y a un delta de 5 point qui perdure pendant 3 mois, alors je ferai un balancement direct entre les poches d’actifs

2.1 : si renforcement de la poche actions, l’épargne ira par défaut aux fonds, SAUF s’il y a une opportunité de renforcement ou d’achat d’une daubasse (mais je resterai à minimum 50 % de fonds/ETF au sein de la poche action). L’argent ira au fonds ou ETF qui aura le moins performé. J’essairai de maintenir une bonne répartition Europe/reste du monde, mais ça ne sera pas un critère stringeant pour ne pas compliquer la gestion

2.2 Si renforcement de la poche "hors action", l’argent ira vers un fonds obligataire (fonds euro ou fonds obligataire sur compte-titre selon les opportunités)

-----------------------

Mon portefeuille est en cours de constitution. Cela prendra encore un mois environ pour le finaliser à 45 % d’actions.

Voici l’allocation actuelle :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2020-02-15_a768_024338.png

Dans la poche action, la répartition est actuellement de 49 % fonds ou équivalents et 51 % de titres directs (en presque totalité des daubasses).

Voici la répartition en devises :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2020-02-15_a768_024320.png

Et voici la répartition sectorielle (je suis désolé d’avoir caché les noms des Daubasses, excepté Vianini qui est une ex-daubasses, et un reliquat fantôme de Sears gardé en souvenir, idem pour Tesco) :
RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 14/02/2020

~Consommation discrétionnaire (9,6%) :
    XX Daubasse 1_________________________________3,3%
    XX Daubasse 2_________________________________2,1%
    XX Daubasse 3_________________________________2,0%
    XX Daubasse 4_________________________________2,0%
   165 Sears Holdings Corp________________________0,1%
     6 Tesco PLC (GBP)____________________________0,0%
 
~Consommation de base (4,2%) :
   XXX Daubasse 5_________________________________2,2%
   XXX Daubasse 6_________________________________2,0%
 
~Energie (2,2%) :
   XXX Daubasse 7_________________________________2,2%
 
~Services financiers :
n/a
 
~Santé (5,4%) :
   XXX Daubasse 8_________________________________3,0%
  XXXX Actions de mon ancien employeur____________2,4%
 
~Industrie (21,4%) :
  1500 Vianini SpA________________________________3,2%
   XXX Daubasse 9_________________________________2,9%
   XXX Daubasse 10________________________________2,3%
    XX Daubasse 11________________________________2,2%
   XXX Daubasse 12________________________________2,1%
   XXX Daubasse 13________________________________1,9%
   XXX Daubasse 14________________________________1,9%
   XXX Daubasse 15________________________________1,8%
   XXX Daubasse 16________________________________1,7%
   XXX Daubasse 17________________________________1,6%
 
~Matériaux de base (4,1%) :
    XX Daubasse 18________________________________2,3%
   XXX Daubasse 19________________________________1,9%
 
~Technologie de l'information :
n/a
 
~Services de télécommunication :
n/a
 
~Services aux collectivités :
n/a
 
~Immobilier (3,8%) :
   XXX Daubasse 20________________________________2,0%
   XXX Daubasse 21________________________________1,9%
 
~Fonds/Trackers (49,2%) :
    34 Indépendance et Expansion SICAV - France__32,8%
    21 Berkshire Hathaway Inc (USD)_______________8,7%
    40 Indépendance et Expansion SICAV - Europe___7,7%
 
~Liquidité :
__________________________________________________8,6%

Fait avec XlsPortfolio

J’ai démarré la valorisation du portefeuille action ainsi que celle du patrimoine global aujourd’hui.

Dernière modification par Vibe (15/02/2020 03h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 04/03/2020 23h39

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonjour, petite mise à jour du portefeuille au 28/02.

Le portefeuille a à peine deux semaines, je ne pensais pas faire un premier reporting si tôt. Mais la correction de la semaine dernière m’incite à le faire, ne serait-ce que pour garder une trace de mes errements psychologiques pour le futur.

Etats d’âmes


A quelle vitesse constituer mon portefeuille ?


Comme je l’ai précisé, j’ai une certaine somme à investir, que je pensais simplement lisser sur un mois. Oui, mais c’était avant que les marchés ne plongent ! Je me retrouve donc dans la situation classique de l’acheteur au début des soldes, qui hésite à prendre cette belle veste à - 10 % ou alors à attendre la deuxième, voire la troisième démarque.

J’ai donc coupé la poire en deux, et décidé de paliers d’investissements. J’ai déjà investi un gros montant la semaine dernière. Pour la suite, je procéderai ainsi :
- chaque mercredi, j’investirai 6 % de la somme qu’il me reste à placer, quoiqu’il arrive.
- si les marchés corrigent à -15 % par rapport aux plus hauts, je lâcherai 10 % ponctuellement au moment où ça arrivera.
- s’ils corrigent à -20 % c’est 20 % que je lâcherai.
- à - 25 % ça sera tout ce qui me restera comme liquidités (hors épargne de précaution bien sûr) + arbitrage fonds euros vers UC actions.
- à partir de de - 30 %, je débloquerai mon PEL, mais on n’en est pas encore là (et je puiserai jusqu’à une allocation maximale de 75 % en actions)

Quelle allocation d’actifs ?


Dans le précédent message, je me fondais sur les conseils de Graham : avoir entre 25 % et 75 % d’expositions aux actions en fonction des taux d’intérêt, de l’inflation et de la prime de risque. Entre temps, j’ai relu partiellement Les placements de l’épargne à long terme qui préconise une allocation en fonction de la durée de placement plutôt que des conditions de marché. Dans mon cas (échéance de 20 ans) il est statistiquement pertinent d’avoir une allocation à 90 % en actions actuellement !

Je laisse cette question en suspens, ne pouvant de toutes façons pas atteindre plus de 50 % en actions pour le moment (sous peine de débloquer le PEL). Je vais dans les prochains jours m’attaquer à la lecture de la nouvelle édition du livre de Laulanié.

Allocation d’actifs


Allocation stratégique


J’ai augmenté la part actions par rapport à mon premier reporting, au détriment de mes livrets (cf paragraphe suivant).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2020-03-04_a768_230738.png

Allocation tactique du portefeuille titres (CTO et PEA)


Mouvements :
- augmentation de ma part dans Indépendance et Expansion France
- initiation de lignes conséquentes sur les ETF MSCI World (iShares) et MSCI World Energy (SPDR). Ces deux ETF offrent l’avantage d’être cotés à Amsterdam (peu de frais de courtage), d’être capitalisants (donc pas de frottement fiscal sur les dividendes), à réplication physique et, enfin, d’être émis par de grands groupes.
- initiation d’une petite ligne spéculative sur Unibail Rodamco (je m’autorise jusqu’à 1 % de placement spéculatif sur la totalité de mon patrimoine).
- achat d’une daubasse japonaise

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2020-03-04_a768_230721.png

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 28/02/2020

~Consommation discrétionnaire (7,2%) :
    XX Daubasse___________________________________2,6%
    XX Daubasse (USD)_____________________________1,6%
    XX Daubasse (USD)_____________________________1,5%
    XX Daubasse___________________________________1,4%
   165 Sears Holdings Corp________________________0,1%
     6 Tesco PLC (GBP)____________________________0,0%
 
~Consommation de base (3,3%) :
    XX Daubasse (JPY)_____________________________1,8%
    XX Daubasse (USD)_____________________________1,6%
 
~Energie (1,4%) :
    XX Daubasse (USD)_____________________________1,4%
 
~Services financiers :
n/a
 
~Santé (4,7%) :
    XX Daubasse (JPY)_____________________________2,4%
    XX Actions ancien employeur___________________2,4%
 
~Industrie (15,6%) :
    XX Daubasse___________________________________2,6%
    XX Daubasse (JPY)_____________________________2,0%
    XX Daubasse___________________________________1,8%
    XX Daubasse___________________________________1,5%
    XX Daubasse (JPY)_____________________________1,5%
    XX Daubasse (JPY)_____________________________1,4%
    XX Daubasse___________________________________1,4%
    XX Daubasse (JPY)_____________________________1,3%
    XX Daubasse (JPY)_____________________________1,2%
    XX Daubasse (JPY)_____________________________1,0%
 
~Matériaux de base (4,9%) :
    XX Daubasse___________________________________1,8%
    XX Daubasse (JPY)_____________________________1,8%
    XX Daubasse___________________________________1,3%
 
~Technologie de l'information :
n/a
 
~Services de télécommunication :
n/a
 
~Services aux collectivités :
n/a
 
~Immobilier (4,2%) :
    XX Daubasse (CAD)_____________________________1,5%
     8 WFD Unibail Rodamco NV_____________________1,4%
    XX Daubasse (JPY)_____________________________1,3%
 
~Fonds/Trackers (58,5%) :
    42 Indépendance et Expansion France__________31,5%
    92 iShares Core MSCI World UCITS ETF USD (A___7,9%
   180 SPDR MSCI World Energy UCITS ETF___________6,8%
    21 Berkshire Hathaway Inc (USD)_______________6,5%
    40 Indépendance et Expansion Europe___________5,9%
 
~Liquidité :
_________________________________________________19,8%

Fait avec XlsPortfolio

Performance


Patrimoine TOTAL

J’ai utilisé comme indice de référence le MFS Meridian Funds, coté en euros. Il s’agit d’un fonds flexible, noté Gold et 5 étoiles par Morningstar.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2020-03-05_a768_053023.png

Portefeuille titres (CTO + PEA)


Le calcul inclut la poche de liquidité (ce qui explique ma sur-performance relative par rapport à l’indice). L’indice de référence est le MSCI World, coté en euros (en pratique j’ai pris l’ETF capitalisant de chez iShares que j’ai en portefeuille).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2020-03-04_a768_230730.png

Edition : correction d’un graphe.

Dernière modification par Vibe (05/03/2020 05h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 05/03/2020 00h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   338  

Vibe a écrit :

Comme je l’ai précisé, j’ai une certaine somme à investir, que je pensais simplement lisser sur un mois. Oui, mais c’était avant que les marchés ne plongent !

Deux sema¡nes et vous changez déjà de stratégie…

Hors ligne Hors ligne

 

#21 05/03/2020 00h47

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Eh oui, d’où mes errements, d’où ce reporting !

Ce que j’espère, c’est que ma stratégie sera plus stable une fois que j’aurais tout placé et qu’il ne restera plus que l’épargne mensuelle …

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 05/03/2020 00h56

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   338  

Cela ne dépend que de vous. Mais déjà, si une baisse des marchés de 10% vous met dans tous vos états c’est peut être que vous sous estimez votre aversion au risque. Auquel cas, avant de tout investir réfléchissez bien et voyez si c’est bien l’idéal pour vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 05/03/2020 05h34

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Oui, je vais prendre un peu de recul, et relire un livre sur la psychologie de l’investisseur. Cela dit, je n’ai pas du tout peur, il s’agit davantage de cupidité, d’envie d’acheter en espérant que ça descende (ce qui est peut-être pire que la peur ?).

Hors ligne Hors ligne

 

#24 03/04/2020 23h21

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonjour, voici la mise à jour au 31 mars.

STRATEGIE


J’ai fini d’investir mon stock de cash le 17 mars. Je suis content, car j’ai scrupuleusement respecté le money management que je m’étais fixé, c’est une grande victoire !

Je suis donc passé à la phase suivante : casser le PEL. C’est donc 25 % de mon patrimoine de départ qui ont commencé à être investis en actions, pour passer de 45 % à 70 % actions (j’ai revu l’allocation cible à la hausse, pré krach la cible était 60 % actions).

Voici le money management pour cette seconde phase : comme pour la première période, je vais à la fois intervenir au cours du temps ET par paliers.

1. Investissement QUOIQU’IL arrive : chaque mercredi, je verserai  1%  sur le fonds Indépendance et expansion Europe, de telle façon à ce que son montant soit équivalent au fonds Indépendance et expansion France (ce qui devrait prendre moins de 10 semaines) ==> j’ai déjà fait 2 versements (+ un le 1er avril)

2. J’investirai - ponctuellement - sur des actions en direct, des daubasses, quand le club d’investisseurs du même nom initiera ou renforcera une position (pour l’instant j’ai juste une seule valeur à renforcer lundi) ==> j’ai déjà acheté 2 daubasses (et d’autres début avril)

3. Je lâcherai des salves par paliers : l’idée c’est de renforcer chaque support pour qu’au final je retrouve l’investissement initial (par ex. si un ETF vaut maintenant 5000 euros alors que j’avais mis 8000 au total, eh bien je mettrai 3000) ==> pour le moment je n’ai lâché aucune salve du fait de la remontée des marchés

3.1 Sur l’ETF MSCI Energy : renforcement si le pétrole passe sous 15 $
3.2  ETF MSCI World : renforcements si le S&P 500 (qui "drive" la perf de l’indice, soyons clairs) atteint des supports graphiques (oui, c’est bidon, mais il faut bien fixer des chiffres arbitraires, c’est comme mes renforcements précédents à -5 %, -10% etc, pourquoi ces chiffres après tout ?)
3.3 Fonds actions France : renforcements si le CAC atteint des supports graphiques (de mémoire 3600, 3300 et 2700). L’inconvénient du fonds, c’est que l’achat est différé de 24 heures, à cours inconnu. Avec la volatilité actuelle, c’est pas top, je n’exclue pas de me positionner sur un ETF Eurostoxx par exemple ou des actions en direct. Je peux palier à ce problème, en prenant de la marge sur l’enfoncement du support. En plus, ces supports sont connus de tout le monde, donc il peut y avoir des rebonds techniques violents.

Cette stratégie est arbitraire. Son seul intérêt est d’exister.

Je suis à un peu plus de 50 % d’actions au 31 mars (55 % à l’heure où j’écris ces lignes

PERFORMANCE


Patrimoine TOTAL


J’ai utilisé comme indice de référence le MFS Meridian Funds - Prudent Wealth Fund IH1, coté en euros. Il s’agit d’un fonds flexible, noté Gold et 5 étoiles par Morningstar (pour information, je crois qu’il est accessible via Sicavonline).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2020-04-03_a768_231129.png

Portefeuille titres (CTO + PEA)


Le calcul inclut la poche de liquidité (ce qui explique ma sur-performance relative par rapport à l’indice). L’indice de référence est le MSCI World, coté en euros (en pratique j’ai pris l’ETF capitalisant de chez iShares que j’ai en portefeuille).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_capture_de769cran_2020-04-03_a768_231113.png

Dernière modification par Vibe (04/04/2020 13h28)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 02/05/2020 01h24

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

EDITION : j’ai écrasé par erreur le reporting d’avril en copiant celui de mai

Bonjour, voici la mise à jour au 29 mai.

Le portefeuille continue de progresser gentiment. Ma part actions étant à plus de 60 %, l’épargne mensuelle ira vers la poche obligations, et plus précisément sur l’ETF iShares Ultra-Short Bond.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_image31.png

Évolution concernant la poche action : j’ai acheté des parts de l’ETF Amundi EM Asia pour obtenir un ratio 1:5 par rapport à l’ETF Amundi MSCI World. Je trouve intéressant de s’exposer aux plus "développés" des émergents (Chine, Corée du Sud ou Taiwan). Malgré toute la sympathie que j’ai pour le Brésil ou d’autres émergents, je n’ai pas trop confiance dans ces états.

Voici la répartition du portefeuille :

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 29/05/2020

~Consommation discrétionnaire (4,2%) : 5 Daubasses
 
~Consommation de base (3,7%) : 3 Daubasses
 
~Energie (1,4%) : 1 Daubasse
 
~Services financiers (1,6%) : 1 Daubasse
 
~Santé (2,3%) : 
   200 Daubasse (JPY)_____________________________1,2%
  3600 Ex employeur (GBP)_________________________1,1%
 
~Industrie (20,6%) : 18 Daubasses
 
~Matériaux de base (3,7%) : 3 Daubasses
 
~Technologie de l'information (0,8%) : 1 Daubasse
 
~Services de télécommunication :
n/a
 
~Services aux collectivités :
n/a
 
~Immobilier (3,3%) :
   500 Daubasse (JPY)_____________________________1,4%
    35 Unibail-Rodamco-Westfield SE_______________1,4%
   113 Daubasse (CAD)_____________________________0,5%
 
~Fonds/Trackers (58,3%) :
    61 Amundi MSCI World_________________________14,9%
    42 Indépendance et Expansion France__________13,9%
   134 Indépendance et Expansion SICAV - Europe___8,3%
    30 Moneta Multi Caps C________________________6,1%
   363 SPDR MSCI World Energy UCITS ETF___________5,8%
   157 Amundi MSCI Emerging Asia UCITS ___________2,5%
    14 Sextant Autour du Monde A__________________2,3%
     1 Comgest Monde C____________________________2,3%
   123 Magellan C_________________________________2,2%
 
~Liquidité :
__________________________________________________0,1%

Fait avec XlsPortfolio

Performance de la poche action :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_image30.png

Je sous-performe encore l’indice, mais il semblerait qu’on observe un début de rotation des actifs qui sera peut-être favorables aux actions "value".

Performance Globale :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1562_image32.png

Je m’approche bientôt du point mort. Je sous-performe le benchmark, leMFS Meridian Funds - Prudent Wealth Fund IH1.

Dernière modification par Vibe (30/05/2020 00h43)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur