Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 01/02/2014 19h48 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   506 

LePetitPeredesPeuples a écrit :

Franchement, on en parle de plus en plus souvent, je me demande si on ne doit pas "provisionner" ces 10 %, et voir ce que cela représente en années d’indépendance financière perdues !

Audacieuse alternative: provisionner un peu de courage, puis éteindre sa télé, remiser ses journaux, bannir le mondain et ne plus accorder nulle attention aux machines à parler et autres zigotos qui font du sensationnel leur fond de commerce. Voir ce que cela représente en années d’indépendance intellectuelle, philosophique et spirituelle perdues!

Benjamin Graham aimait à citer Spinoza quand il rappellait à ses élèves de Columbia comme toute chose devait toujours être "étudiée à la lumière de l’étérnité".

Le reste - "l’actualité" - n’est que poursuite du vent et vanité!

Hors ligne

 

#52 01/02/2014 20h13 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   584 

Oui c’est inquiétant…La Bundesbank parle de cette supertaxe au-dela de 250k de patrimoine…

Vu que les Francais sont plutot proprietaires que locataires ce 250k est souvent en-dessous de la valeur de la residence principale…ce qui penaliserait gravement beaucoup de gens qui ont des revenus pas tres eleves!

Difficile de voir comment ca fonctionnerait …mais se mettre la tete dans le sable …ignorer cette menace…me semble pas tres prudent.

Si ca se basait sur le patrimoine établi 1 an avant … bien des particuliers devront s’endetter pour liberer le cash ou vendre des positions dans le marche - avec penalites ou impôts …pas prévus…

Bien sur faut esperer que l’on n’en arrivera pas la…MAIS …

Hors ligne

 

#53 01/02/2014 20h26 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Banni
Réputation :   25 

Une réponse rapide (vu que c’est l’heure de diner chez moi)  :

Sans même chercher les causes et responsables de endettement actuel des États, il me semble évident que (même pour les libéraux) le niveau d’endettement n’est plus soutenable.

Il faut alors faire un choix "de société" : inflation, hausse des impôts, taxation des stocks d’épargne financière et immobilières, révolution (vers quoi ?) ou collectivisation de l’économie.

On peut aussi se mettre la tête dans le sable, pour laisser cela aux générations suivantes (comme on le fait si bien avec l’énergie et la pollution), mais le réveil sera encore plus douloureux.

Vous pouvez voter sur cette file.

Bonne soirée

Hors ligne

 

#54 01/02/2014 21h19 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   

Titi27 a écrit :

Il faut alors faire un choix "de société" : inflation, hausse des impôts, taxation des stocks d’épargne financière et immobilières, révolution (vers quoi ?) ou collectivisation de l’économie.

Et la baisse des dépenses alors ? ^^

Hors ligne

 

#55 01/02/2014 21h22 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   166 

Titi27 a écrit :

Il faut alors faire un choix "de société" : inflation, hausse des impôts, taxation des stocks d’épargne financière et immobilières, révolution (vers quoi ?) ou collectivisation de l’économie.

Redéfinition des rôles et mission de l’Etat,  laisser les gens se débrouiller face à leurs propres responsabilités et éradication du métier de politicien (professionnel de la politique), quel que soit son niveau (local, national, international)

A mon avis, cela commence par ça.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (01/02/2014 21h23)

Hors ligne

 

#56 01/02/2014 21h37 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1782 

LePetitPeredesPeuples a écrit :

Article paru ce jour dans l’Echo ’article de Marc Lambrechts’

Faut-il craindre l’instauration d’une taxe sur le patrimoine privé pour résoudre le problème de l’endettement public en Europe? C’est la question que l’on peut se poser après la
publication d’une étude de la Bundesbank. Une étude qui fait suite à une récente analyse du Fonds monétaire international.
../…
Si la Banque nationale de Belgique avait publié l’équivalent de ce que vient de faire paraître la Bundesbank, il y a gros à parier que certains de nos concitoyens feraient déjà preuve d’une grande nervosité. Surtout après tous ces milliards qui ont choisi de rentrer au bercail depuis la première opération de régularisation fiscale (DLU).
Alors, que contient ce "brûlot" allemand? La Bundesbank examine ni plus ni moins l’opportunité de mettre en place une taxe sur la fortune privée pour les pays les pays les plus affectés par la crise. Certes, elle conclut, dans son rapport mensuel de janvier, qu’une telle taxe doit être considérée comme une "solution extrême". Mais une solution quand même, avec ses inconvénients mais aussi ses avantages…
…/….

Merci de ne pas recopier des commentaires de seconde ou troisième main sur un texte, sans même citer la source du texte en question (à savoir ce rapport mensuel de la Bundesbank) : c’est ainsi qu’on déforme les propos et propage les rumeurs (ce que certains ne semblent pas se priver de faire…).

On a déjà récemment discuté (à partir du message #770 de ce fil du forum) de la même chose (à partir d’un autre blog, lui aussi enflammé, et peu rigoureux). Et quand on lit le texte original, on constate que la Bundesbank se limite à poser la question "est-ce une solution appropriée ?", sans y répondre clairement oui ou non, ne l’envisage que comme une éventualité ultime pour un état n’ayant plus comme autre alternative qu’un défaut pur et simple, et insiste sur les ’’considérables difficultés pratiques que ça comporterait pour être mis en oeuvre’’ et les risques associés.
Pour moi, ça ressemble plus à un enterrement de cette piste qu’à sa promotion….

Dommage pour ceux qui veulent du sensationnel.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne

 

#57 01/02/2014 21h54 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   229 

sissi a écrit :

Oui c’est inquiétant…La Bundesbank parle de cette supertaxe au-dela de 250k de patrimoine…

Vu que les Francais sont plutot proprietaires que locataires ce 250k est souvent en-dessous de la valeur de la residence principale…ce qui penaliserait gravement beaucoup de gens qui ont des revenus pas tres eleves!

Difficile de voir comment ca fonctionnerait …mais se mettre la tete dans le sable …ignorer cette menace…me semble pas tres prudent.

Si ca se basait sur le patrimoine établi 1 an avant … bien des particuliers devront s’endetter pour liberer le cash ou vendre des positions dans le marche - avec penalites ou impôts …pas prévus…

Bien sur faut esperer que l’on n’en arrivera pas la…MAIS …

@Sissi : Ne gachez pas vos interventions qui sont d’habitude de qualité !

Ce truc n’arrivera jamais (ou du moins c’est peut être possible mais il y aurait une guerre civile ?) et comme le dit GBL c’est du sensationnel. Du moins avant d’y arriver la BCE fera de l’open bar monétaire (et c’est ce qui se passe, surtout qu’on risque la déflation pour l’instant)

Vu que les Francais sont plutot proprietaires que locataires

C’est un peu une rumeur/légende ca ! Eh bien oui et non, cela dépend de quel point de vue on se place, les Espagnols, Americains sont bien plus proprio que les Francais. Si je me souviens bien le taux de proprio en France c’est juste au dessus de 60%

Hors ligne

 

[+1]    #58 01/02/2014 23h01 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   13 

@GbL : votre remarque n’est pas justifiée :

- je recopie un article de l’Echo de la Bourse, paru ce matin, et je le dis.
- j’ai recherché le fil approprié. Cet article a été évoqué ici, à partir du 28.01 (#48) ; la discussion que vous évoquez est postérieure (jaquepote #770, hier) et en outre n’est pas à sa place vu qu’il y est question de l’avenir de la France.

Pourquoi ne l’avez vous pas signalé ?

- sur le fond : il m’est impossible de rechercher les liens des sources des articles, on est sur un forum, pas dans une salle d’audience !

Cela n’est pas la première fois que je dois me justifier, j’essaie pourtant de ne pas intervenir sans arrêt et sans contenu pour ne pas polluer le forum.

Et paradoxalement, lorsque l’on pose une question directe : silence radio.

C’est dommage, cela risque de fortement limiter les interlocuteurs potentiels.

Hors ligne

 

#59 02/02/2014 01h30 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   584 

Roudoudou …j’aurais du ecrire que les Allemands sont plutot locataires et beaucoup plus que les Francais… et que leur patrimoine moyen est aussi de ce fait inferieur au patrimoine moyen français…
J’ai lu les pourcentages mais faudrait que je retrouve l’article pour des chiffres exacts.

Donc appliquer une supertaxe au-dessus de 250k aura un impact different en Allemagne versus la France…
J’ai lu le texte en allemand car cite sur le forum allemand…ou les gens s’en inquietent aussi!
La Bundesbank parle aussi de le faire vite pour eviter la fuite des capitaux…comme le FMI l’avait fait.

Desolee de vous deplaire mais vu les finances pas tres brillantes de la zone euro…rien ne permet d’ecarter completement cette possibilité.

C’est quoi le vieux dicton "mieux vaut prevenir que guérir" ?

Dernière modification par sissi (02/02/2014 01h39)

Hors ligne

 

#60 02/02/2014 01h47 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   57 

Je pense qu’il y aura bel et bien un prélèvement de 10% sur les gros patrimoines, mais il se fera en "douceur" à mon avis : sur la durée et sur les flux d’intérêts/loyers/dividendes.

Un scénario possible :
- suppression de l’abattement de 40% sur les dividendes. Si on considère les TMI à 45% (on s’intéresse aux riches) on a donc une surtaxe de 18% des dividendes perçus. En supposant un rendement annuel de 4%, ça fait donc une surtaxation de 0,72% du patrimoine TOTAL
- maintient de cette mesure 10 à 15 ans

==> au final, 10% des patrimoines auront été saisis ! Et l’on peut imaginer la même chose pour les loyers, etc … Sans compter la hausse de la CSG/CRDS …

Donc au final, tout se passera sur les flux et dans la durée … je ne crois absolument pas au scénario catastrophe d’une saisie brutale des patrimoines, les gouvernements ne veulent pas de révolution ! Un scénario "doux" est beaucoup plus plausible, et conduira, in fine, au même résultat.

Dernière modification par Vibe (02/02/2014 01h47)

Hors ligne

 

#61 02/02/2014 10h47 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   229 

sissi a écrit :

Roudoudou …j’aurais du ecrire que les Allemands sont plutot locataires et beaucoup plus que les Francais… et que leur patrimoine moyen est aussi de ce fait inferieur au patrimoine moyen français…
J’ai lu les pourcentages mais faudrait que je retrouve l’article pour des chiffres exacts.

Donc appliquer une supertaxe au-dessus de 250k aura un impact different en Allemagne versus la France…
J’ai lu le texte en allemand car cite sur le forum allemand…ou les gens s’en inquietent aussi!
La Bundesbank parle aussi de le faire vite pour eviter la fuite des capitaux…comme le FMI l’avait fait.

Desolee de vous deplaire mais vu les finances pas tres brillantes de la zone euro…rien ne permet d’ecarter completement cette possibilité.

C’est quoi le vieux dicton "mieux vaut prevenir que guérir" ?

Ok si je suis votre raisonnement pourquoi cela ne pourrait il pas arriver aux US ? (les finances publiques sont dans le même état…)

D’autre part ce prélèvement n’est pas concevable dans le sens ou quelqu’un qui n’a pas les fonds ou si son patrimoine est dans la pierre ou en actions vous faites comment ?

Vous ne me déplaisez pas, c’est juste que les arguments ne sont pas vraiment solides pour l’instant pour envisager cette piste.

ps = cela fait un moment que la bundesbank n’a plus vraiment la main sur la BCE (elle a perdu du pouvoir depuis Draghi)

Hors ligne

 

#62 02/02/2014 10h49 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   229 

Vibe a écrit :

Je pense qu’il y aura bel et bien un prélèvement de 10% sur les gros patrimoines, mais il se fera en "douceur" à mon avis : sur la durée et sur les flux d’intérêts/loyers/dividendes.

Un scénario possible :
- suppression de l’abattement de 40% sur les dividendes. Si on considère les TMI à 45% (on s’intéresse aux riches) on a donc une surtaxe de 18% des dividendes perçus. En supposant un rendement annuel de 4%, ça fait donc une surtaxation de 0,72% du patrimoine TOTAL
- maintient de cette mesure 10 à 15 ans

==> au final, 10% des patrimoines auront été saisis ! Et l’on peut imaginer la même chose pour les loyers, etc … Sans compter la hausse de la CSG/CRDS …

Donc au final, tout se passera sur les flux et dans la durée … je ne crois absolument pas au scénario catastrophe d’une saisie brutale des patrimoines, les gouvernements ne veulent pas de révolution ! Un scénario "doux" est beaucoup plus plausible, et conduira, in fine, au même résultat.

Hello,

En fait vous voulez simplement dire que les impôts vont continuer à grimper ? A ce moment on peut simplement dire que un prélèvement de XX % sur le patrimoine a déjà eu lieu étant donné la hausse déjà subie depuis 2 ou 3 ans… Mais pour moi on change de sujet la

Hors ligne

 

#63 02/02/2014 11h22 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   57 

Pour moi c’est exactement le sujet. Le patrimoine sera taxé indirectement par les flux qu’il génère. Et naturellement il pourra être taxé aussi directement en augmentant la taxe foncière, mais pas d’une ampleur à atteindre 10%, je n’y crois pas un instant.

Hors ligne

 

#64 02/02/2014 11h26 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   229 

Vibe : Je vous rejoins la dessus, le "capital" non délocalisable pourra (commence déjà et sera…) être taxé sans problème (immobilier - TF, etc…).

Hors ligne

 

[+1]    #65 02/02/2014 12h33 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   126 

Quelques autres réflexions.

Au sujet d’une confiscation pure et simple.

Ce n’est pas envisageable et, qui plus est, anticonstitutionnel. Le Conseil Constitutionnel a déclaré qu’un impôt sur un revenu latent non encaissé n’était déjà pas conforme à la Constitution. Par ailleurs n’oublions pas que dans "l’affaire" de Chypre, les déposants ponctionnés ont reçu des actions des banques en contrepartie. Il s’agissait en quelque sorte d’une augmentation de capital forcée.

Le passage par l’impôt sur le capital et sur les revenus des plus fortunés.

Comme par exemple, supprimer les abattements sur les dividendes pour les tranches hautes, voire créer des tranches encore plus hautes, nos collectivistes de services ne manquant pas de rappeler que des tranches à 60 % ou plus ont existé par le passé.

Ce ne serait ni efficient, ni suffisant. Déjà, pour les contribuables du haut du panier, une augmentation supplémentaire des impôts directs ne produit plus d’effet : leurs impôts sont plafonnés à 75 % des revenus au sens fiscal, et une fois de plus on sait déjà qu’il n’est pas constitutionnel d’aller au-delà.

Ensuite, c’est sans compter sur le comportement que ces contribuables vont adopter. Ceux-ci payent la plus grande partie de l’IR, et ça ne m’étonnerait pas que les recettes inférieures à ce qui était prévu résultent déjà de cet effet.

Les taxes sur l’épargne courante.

On parle des dettes publiques et de leur remboursement. Le problème de la dette devient bien moindre si cette dette ne coûte presque plus rien. Comment ? En reprenant d’une main ce qu’on a donné de l’autre, et en taxant fortement les produits d’épargne garantis, qui se retrouvent plus ou moins dans les obligations d’Etat par l’intermédiaire des banques et assureurs.

Je parie bien volontiers mon billet de 500 EUR sur le fait que la plupart des français préfèreront garder leurs placements garantis, même si ceux-ci ne rapportent plus rien. Il n’y a qu’à voir la communication des banques : il n’y a de la publicité que sur ce type de placements. Vous avez vu beaucoup de publicités en dehors des sites de vos courtiers pour le PEA-PME ou pour l’augmentation du plafond du PEA, vous ?

Au final, certains de nos parlementaires qui n’aiment pas les fonds en EUR, comme Christian Eckert (que je surnomme "le taxeur fou") pourraient avoir la "bonne" idée de stériliser la dette publique détenue par les résidents. Celle-ci finira par s’éteindre d’elle-même, il ne faut pas oublier que l’objectif d’inflation de la BCE de 2 % est loin d’être négligeable. Pour réaliser 3 % annuels, ça fait déjà 5 % en nominal.

Conclusion : finalement on se retrouve dans la ligne directrice du forum. Un épargnant raisonnable qui souhaite protéger et tirer des revenus significatifs de son épargne sur le long terme doit détenir une part majoritaire d’actions et d’obligations d’entreprises. C’est cette configuration de patrimoine qui est la plus sûre par rapport à l’inventivité des gouvernements et autres commissions de finances.

Hors ligne

 

#66 04/07/2014 12h39 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   584 

Update sur les "conseils" du FMI
Poste par Foxbat aujourd’hui

"Whether saving money, securities or real estate, about ten percent could be expropriated. This is the IMF view."
Source : Expropriation Is Back - Is Christine Lagarde The Most Dangerous Woman In The World? | Zero Hedge

Le texte de juin 14
armstrongeconomics.com/wp-content/uploa … e-2014.pdf

Dernière modification par sissi (04/07/2014 13h14)

Hors ligne

 

#67 24/12/2018 11h19 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   47 

Le mouvement des gilets jaunes semble bel et bien avoir contrarié les efforts budgétaires de nos dirigeants. La distribution de sommes importantes à divers groupes représentés par les manifestants est désormais devenue nécessaire pour empêcher l’implosion.

Mais par les temps qui courent, il n’est guère possible de se livrer durablement à la prodigalité, et les sommes dépensées devront un jour ou l’autre être compensées ou récupérées.

Or, en ces temps d’incertitude, on observe une autre tendance : l’augmentation de l’épargne des Français (principalement celle des classes moyennes, qui ont les moyens de mettre de côté pour faire face à des temps difficiles).

Ceci se voit non seulement sur les Livrets A et LDD, dont les encours ont augmenté de 4 % depuis 2013 pour atteindre 512 milliards d’euros, mais aussi sur les compte courants, comme le montre cet article des Échos.

Les Echos a écrit :

Depuis 2013, l’encours des dépôts à vue des ménages a augmenté de 50 %, pour atteindre 390 milliards d’euros au premier trimestre de 2018, selon une étude publiée mi-décembre par la banque BPCE et s’appuyant sur des données de la Banque de France. Jamais depuis 25 ans les Français n’ont laissé autant d’argent dormir sur leur compte courant.

Échappera-t-il encore longtemps à nos dirigeants que l’épargne peut servir à combler la dette lorsque toute autre marge de manoeuvre a disparu ?

C’est peu probable.
N’oublions jamais que le FMI l’a ouvertement évoqué.


(Modification apportée à postériori suite à un signalement de GillesdeNantes : cette information, que je tenais pour avérée depuis des années, semble sujette à caution. Si le Figaro et d’autres organes de presse et associations l’ont relayée, je ne dispose pas de la citation du document original. Je compléterai ou modifierai ce post dès que je serai parvenu à obtenir des informations complémentaires.)



(2e modification à postériori : le document sur lequel repose cette affirmation est cité plus bas. Sa pertinence est sujette à débat.)


La question pertinente paraît alors être : existe-t-il un moyen de se prémunir contre cet impôt ?

En prévision d’un prélèvement direct, comme ce fut le cas à Chypre, serait-il par exemple efficace de placer son argent à l’étranger ? Probablement pas, car tout placement étranger doit faire l’objet d’une déclaration à l’État français.

Une question plus pertinente semble alors être : les actions risquent-elles de se voir considérées comme un produit d’épargne comme les autres ?

Dernière modification par Ours (24/12/2018 13h01)

Hors ligne

 

#68 24/12/2018 11h32 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   13 

Si vous avez des crédits en cours, utiliser votre épargne pour rembourser les crédits me parait la meilleure manière de protéger cette dernière. Car si on ponctionne votre épargne, rien ne dit que l’on réduira vos crédits de la même manière.

Hors ligne

 

#69 24/12/2018 11h42 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   47 

C’est évident. Qui paie ses dettes s’enrichit, et dans la situation actuelle, cette fraction de l’épargne est effectivement directement mise à l’abri de toute ponction, puisqu’elle n’existera plus en tant qu’épargne dès le moment où elle a servi à rembourser un crédit (immobilier, ou à la consommation, par exemple).

Mais j’imagine que de nombreux épargnants souhaitent avoir une poire pour la soif. Ou mettre de côté en vue de travaux prévus dans les dix prochaines années (un ravalement, par exemple. C’est mon cas). Ou encore disposer de liquidités en cas de krach boursier. (C’est mon cas également.)

Dans ce cas de figure, c’est bien de liquidités sonnantes et trébuchantes (enfin, presque) dont l’épargnant souhaite disposer.

Dernière modification par Ours (24/12/2018 11h42)

Hors ligne

 

#70 24/12/2018 11h42 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   84 

Bonjour,

Il existe déjà la taxe sur les transactions financières.
Il suffit, comme cela été fait pour le CSG, d’en modifier l’assiette et le taux…

Par ailleurs, plus values et dividendes sont déjà taxés….

Mafo

Hors ligne

 

#71 24/12/2018 11h47 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   171 

L’état peut accéder à vos avoirs bancaires et a des bases de données sur la valeur de votre immobilier. Seul les biens professionnels me semblent protégés.

Les redevables de l’isf et autres gros patrimoines me semblent en première ligne.

Vu la haine de la population pour les propriétaires, une saisie sur les plus gros ne risque d’emouvoir que peu de monde.

Hors ligne

 

#72 24/12/2018 11h47 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   47 

mafo a écrit :

Bonjour,

Il existe déjà la taxe sur les transactions financières.
Il suffit, comme cela été fait pour le CSG, d’en modifier l’assiette et le taux…

Par ailleurs, plus values et dividendes sont déjà taxés….

Mafo

C’est juste, Mafo. Mais si vous relisez mon message, vous vous apercevrez qu’il est cette fois question avant tout des livrets A, des LDD et comptes courants.

Le cas des CAV est peut-être un peu différent. Pour éviter des retraits massifs, peut-être ce produit serait-il épargné en cas de ponction. Mais qui peut en être certain ? Les retraits depuis les CAV peuvent en effet désormais être gelés, et la baisse des taux a provoqué d’importants rachats d’assurance-vie (partiels ou totaux), et l’unique avantage des CAV me paraît désormais résider dans la simplification qu’ils permettent en cas de succession.

Trahcoh a écrit :

L’état peut accéder à vos avoirs bancaires et a des bases de données sur la valeur de votre immobilier. Seul les biens professionnels me semblent protégés.

Vous confirmez malheureusement mes impressions.

Trahcoh a écrit :

Les redevables de l’isf et autres gros patrimoines me semblent en première ligne

Les premiers de cordée ? Je ne pense pas que ce soit le cas pour le moment. Mais avec un changement de gouvernement, on ne peut l’exclure, en effet.

Pensez-vous que les avoirs mobiliers seraient également pris en compte ?

(Tout en posant cette question, je m’aperçois que j’y réponds. Cela risque de dépendre également de la sensibilité du gouvernement en place.)

Dernière modification par Ours (24/12/2018 11h54)

Hors ligne

 

[+3]    #73 24/12/2018 11h58 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   57 

Ours a écrit :

N’oublions jamais que le FMI l’a ouvertement évoqué.

Vous avez posté un lien vers un article du Huffington Post qui contient un lien vers un article de 2013 du Figaro (Jean-Pierre Robin) qui fait allusion à "un rapport du FMI sur les finances publiques" sans sa référence précise ni lien.

S’agit-il, comme j’ai cru le décrypter avec beaucoup d’efforts, de la page 49 de ce rapport (voir chapitre 2). Si oui, cette "évocation" ne me paraît absolument pas faire sens, et il n’est pas raisonnable d’en tenir compte pour l’orientation de son épargne fin 2018. Si non, à quel document faites-vous allusion ?

Hors ligne

 

#74 24/12/2018 12h25 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   47 

Bonjour GillesdeNantes.

L’article du Figaro qui affirme qu’en 2013, le FMI a évoqué "une supertaxe sur le capital" est ici. C’est en effet à cet article que renvoie l’article du Huffington Post ainsi que plusieurs articles de presse (par exemple dans les colonnes du Parisien).

Ce que vous suggérez, c’est qu’il est possible que l’article déforme le sens du rapport du FMI. C’est loin d’être impossible, en effet.

Quoi qu’il en soit, vous souhaitez disposer d’un lien direct vers le rapport en question avant de considérer cette information comme pertinente.

Vous avez raison, bien sûr.

Je me mets en quête du rapport concerné. Si je ne trouve rien de concret, je le signalerai sur cette file et modifierai mon post initial en conséquence.

J’ajoute cependant que si l’affirmation du Figaro est erronée, il s’agit d’une fausse rumeur qui n’a jamais été démentie en 5 ans et que de nombreux épargnants tiennent pour avérée.

GillesDeNantes a écrit :

Ours a écrit :

N’oublions jamais que le FMI l’a ouvertement évoqué.

Vous avez posté un lien vers un article du Huffington Post qui contient un lien vers un article de 2013 du Figaro (Jean-Pierre Robin) qui fait allusion à "un rapport du FMI sur les finances publiques" sans sa référence précise ni lien.

S’agit-il, comme j’ai cru le décrypter avec beaucoup d’efforts, de la page 49 de ce rapport (voir chapitre 2). Si oui, cette "évocation" ne me paraît absolument pas faire sens, et il n’est pas raisonnable d’en tenir compte pour l’orientation de son épargne fin 2018. Si non, à quel document faites-vous allusion ?

Bonjour à nouveau GillesdeNantes,

Le rapport du FMI est en effet vraisemblablement celui-ci (c’est celui vers lequel mène le lien que vous avez inséré dans votre message) ;

IMF Fiscal Monitor, Octobre 2013 a écrit :

The sharp deterioration of the public finances in many countries has revived interest in a “capital levy”—a one-off tax on private wealth—as an exceptional measure to restore debt sustainability.



The appeal is that such a tax, if it is implemented before avoidance is possible and there is a belief that it will never be repeated, does not distort behavior (and may be seen by some as fair). There have been illustrious supporters, including Pigou, Ricardo, Schumpeter, and—until he changed his mind—Keynes. The conditions for success are strong, but also need to be weighed against the risks of the alternatives, which include repudiating public debt or inflating it away (these, in turn, are a particular form of wealth tax—on bondholders—that also falls on nonresidents).

There is a surprisingly large amount of experience to draw on, as such levies were widely adopted in Europe after World War I and in Germany and Japan after World War II.



The tax rates needed to bring down public debt to precrisis levels, moreover, are sizable: reducing debt ratios to end-2007 levels would require (for a sample of 15 euro area countries) a tax rate of about 10 percent on households with positive net wealth

Pour avoir lu avec intérêt certaines de vos contributions, je ne doute pas que votre remarque soit motivée.

Pourquoi l’interprétation qui en a été faite ne vous paraît-elle "absolument pas faire sens" ?

Bien que le FMI mentionne simplement un "intérêt ravivé" pour cette mesure sans spécifier sa position, il me semble que sa simple mention dans un document émanant de cet organisme constitue bien une évocation "ouverte" de nature à porter les épargnants à la réflexion.

Dans l’administration au sein de laquelle j’interviens, une "évocation" comparable dans un rapport officiel est invariablement le signe que l’adoption de la mesure évoquée a commencé à être envisagée, même si cela ne préjuge pas de l’issue de la réflexion.

Dernière modification par Ours (25/12/2018 10h15)

Hors ligne

 

#75 24/12/2018 19h33 → Le FMI proposerait une "supertaxe" sur le capital ! (fmi depots racket)

Membre
Réputation :   57 

Je ne suis pas du tout convaincu, même après avoir lu attentivement votre argumentation récente.

Le FMI n’est pas l’administration française du budget, même si, vraisemblablement, divers techniciens ont eu une carrière qui est passée par les deux institutions, et si des relations professionnelles et amicales existent certainement entre certains membres de ces deux organisations.

Je ne pense sincèrement pas qu’il y ait lieu de donner plus de sens à cette page 49 qu’elle n’en a quand on la prend au premier degré : c’est un encadré sur une mesure qui a été et est sérieusement envisagée par une poignée d’économistes. Sauf à imaginer une immense collusion entre divers puissants de ce monde, je ne pense pas que l’administration fiscale française (en 2013, celle de Moscovici) ait raisonnablement pu suggérer à des économistes distingués du FMI de faire passer un message. Et pas plus celle d’hypothétiques commanditaires plus haut placés, qui manipuleraient simultanément FMI et autorités budgétaires de diverses grandes nations. Le fait que rien ne se soit passé en cinq ans apporte de l’eau à mon moulin.

Enfin, c’est le second point, la suggestion (très évasivement) mentionnée sur ce rapport est celle d’une taxation "one shot" du capital, dans sa totalité. Pas une taxation spécifique des avoirs bancaires. Il ne s’agit pas d’un rapport sur la sauvegarde du système bancaire (c’était bien cela la problématique chypriote), mais sur les perspectives globales d’évolution de la fiscalité et des réformes souhaitables. Les réflexions sur les risques de ponction sur les comptes de dépôt sont assez déconnectées de la lettre du document du FMI.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech