Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #26 28/05/2016 08h20

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,

n’ayant pas trouvé vraiment de réponse sur le sujet je repose ma question (cas particulier : expatriation).

Je suis expatrié à Hong Kong (pas d’impots sur le capital) et je souhaite donc investir dans des REITs et actions à fort dividende, afin de devenir financièrement indépendant et préparer ma retraite.

J’ai doit donc faire face aux withholding taxes.
Si je me réfère à cet article d’une des dernière newsletter de notre hôte : Détail de la fiscalité d’un dividende étranger - Newsletter de l’investisseur heureux
et plus particulièrement le tableau Deloitte des withholding taxes par pays.

Si je souhaite investir dans des actions US, prenons un exemple : HCP (REIT)
qui verse un dividende de près de 7%
J’aurai 30% de retenu à la source pour les USA (Withholding taxes). Ce qui finalement ne fait plus qu’un dividende net de 4.9%

N’aurais-je plutôt pas intérêt à acheter un REIT de Hong Kong ou Singapour ou je n’aurai pas de retenu à la source ?
(semblerait que les REITs UK soit taxés a 20%, alors que le tableau Deloitte indique 0%… du coup je ne sais pas L’opportunité d’une vie sur les foncières UKs ? - Newsletter de l’investisseur heureux)

Quelle stratégie - généraliste - utiliser pour constituer un portfolio suffisamment diversifier géographiquement et sectoriellement tout en tenant compte des withholding taxes et en partant du principe qu’il ne faille pas compter, sur le long terme, sur les accord bilatéraux (en tant qu’expat qui changera surement de pays, chaque année serait donc différente) ?

Des expats plus séniors, auraient-ils des conseils sur le sujet ?

Hors ligne Hors ligne

 

#27 28/05/2016 09h22

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Je ne suis pas encore très sénior (!) mais je suis arrivé à la même conclusion que vous, les withholding taxes pour les pays sans convention fiscale sont très pénalisantes pour les dividendes.

Donc je privilégie les véhicules capitalisants (ETFs) et les places financières favorables comme Londres, Singapour, Amsterdam et Hong Kong pour les titres vifs.

Ce que je ne sais pas encore pour sûr car c’est une question complexe, est pour un ETF distribuant sur la place londonienne, combien de retenue je subis réellement (certaines sont déjà incluses et donc invisibles). La plupart des ETFs sont côtés à Londres, certains en dollars ou en euros d’ailleurs. Dans le doute pour l’instant je vais privilégier l’ETF sur la place anglaise lorsque celui-ci existe plutôt que sur Paris (Amsterdam aussi est une bonne place).

Enfin beaucoup de places (y compris Paris) sont favorables pour les intérêts (obligations). La difficulté est de pouvoir acheter sur ces places. Les US malheureusement ont aussi une withholding tax sur les intérêts d’obligations.
Certains ETFs ont aussi des revenus considérés comme des intérêts et non comme des dividendes. Il faut les connaître pour en profiter mais l’information est difficile à obtenir.

Si vous avez d’autres astuces, je suis preneur.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne Hors ligne

 

#28 28/05/2016 10h35

Membre
Réputation :   40  

Personnellement voici sommairement comment je procède:

1) J’étudie le véhicule d’investissement: correspondance à ma stratégie et ses fondamentaux propres

2) J’étudie le flow des prélèvements. Ce qui nécessite de bien connaître les prélèvements à l’origine, les conventions fiscales éventuelles, ma situation face à la fiscalité de mon pays de résidence et ma situation fiscale future. Ce stade ne peut qu’être disqualifiant --> pas de requalification d’invest que je considère hors stratégie ou aux fondamentaux faibles pour des raisons liées aux prélèvements.

3) J’étudie le risque devise lié au véhicule. Je choisi de me couvrir (et donc j’intègre les coûts de couverture à ma démarche) ou de ne pas me couvrir.

Cordialement

Dernière modification par Flicka36 (28/05/2016 10h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#29 29/05/2016 20h46

Membre
Réputation :   1  

@Jef56 merci pour l’info, du coup je me suis mis a chercher un peu
et j’ai trouvé certains liens sur le sujet des ETF (j’imagine le genre d’infos que vous aviez du trouver précédemment) qui méritent d’être lus
Get To Know Dividend Withholding Tax | Turtle Investor
Nonresident alien with no US tax treaty & Irish ETFs - Bogleheads

je continue de fouiller mais je réalise que, comme dit Flicka36, ca ne peut que disqualifier des investissements (sans compter la complication induite au forex par ex)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #30 01/10/2019 23h45

Membre
Réputation :   2  

Bonjour à tous,

J’ai 28 ans, je travaille dans un grand groupe de la construction et des concessions (Pour éviter de le citer smile). On me propose de m’expatrier aux Philippines en contrat local, l’idée me plait bien. Ca rencontre également des objectifs personnels. Je vais garder un niveau de vie similaire avec une protection semblable à celle en France. Globalement après impôts locaux mon reste à vivre net sera le même (Les impôts sur les classes moyennes ne sont pas si élevés en France ! smile) A échéance 5 ans je souhaite revenir en France (Pour se donner un horizon).

Je m’interroge sur de nombreux sujets (De nature très diverses !)

1) Mon salaire sera versé en Pesos. L’inflation est élevée aux Philippines.

       1.1) Ai-je intérêt à demander une indexation sur l’inflation aux Philippines plutôt qu’un taux de change constant + inflation Française. Je pense que oui, puisque le niveau de vie des Philippins risque de progresser bien plus vite que le notre.

       1.2) Je comptais rapatrier une partie de mon épargne en convertissant en USD par une banque locale (Celle qui me fournira ma Credit Card et réceptionnera mon salaire. Le change PHP => USD coûte beaucoup moins que PHP => EUR. Pour ensuite virer ces fonds sur un compte Interactive Brokers et faire régulièrement des virements vers ma banque FR (Fortuneo).

2) Investissements et patrimoine

      2.1) Quid du PEA. Je suis en léger gain mais je n’ai que 25 k€. Je me demande si j’ai intérêt à la fermer (Je ne pense pas). Mais quid de comment le déclarer aux Philippines. C’est pas clair à mes yeux, ça va devenir un compte-titre si je comprends bien et le jour ou je rentre ça re-devient un PEA. Mais pendant la période ou c’est un compte titre (En tant que Non-résident), vais-je devoir déclarer mes plus-values aux Philippines avec la convention fiscale à 15% ou je considère que c’est une enveloppe et tant que je n’ai pas retiré de cash je n’ai pas fais de plus-values et donc je déclare rien.

      2.2) Même question sur le PEE ou je suis en méga plus-value par contre (60 k€).

Je ne souhaite par contre pas "tricher" aux yeux des pinoys (Ils ont lancé une campagne de chasse à l’expat). Les barreaux ça me botte pas smile

      2.3) J’ai un appartement que je viens de réceptionner en VEFA. J’ai un PTZ + prêt classique. Je l’ai intégralement meublé ….   Je m’aperçois que j’ai aucun intérêt à le louer nu (Au vu du quartier). Par contre le PTZ interdit la location meublé et plafonne beaucoup le loyer surtout sur un super appart … J’ai touché les premiers euros de mon PTZ en 2017 j’ai donc encore 3 ans de location à prix plafonné  (obligation de respecter les critères pendant 6 ans si mise en location).

J’envisageais ainsi de faire racheter mon PTZ + crédit initial pour pouvoir le louer en meublé avec une fiscalité plus sympa pour les non-résidents. (Ma banque actuelle Fortuneo ne veut pas racheter mon credit souscrit au LCL car j’ai une ligne PTZ à 60 K et une ligne classique à 75 K => Trop petites lignes pour eux).

Par ailleurs le meublé me permettrait de récupérer mon logement plus rapidement à mon retour.

Voilà, voilà si vous avez des astuces conseils je suis preneur smile

Un grand merci d’avance !

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #31 02/10/2019 06h06

Membre
Réputation :   15  

Bonjour Desdichado,

Bons préparatifs pour votre expatriation, c’est une fabuleuse expérience sur plusieurs points (culturel, professionnel, financier …).
Pour vos questions sur la fiscalité (PEA, PEE), je ne peux que vous conseiller de vous rapprocher du centre des impots des non résidents situé à Noisy le Grand.

Pour l’inflation, les entreprises utilisent parfois des indicateurs (indicateur MERCER) qui compare le niveau de vie entre le pays d’expatriation et la  France; en cas d’inflation, donc de perte de pouvoir d’achat, votre salaire est compensé. A voir avec vos RH.

N’oubliez pas surtout de bien vous renseigner/négocier la couverture santé; de même pour les assurances rapatriement sanitaire / voyages en cas d’ impératifs familiaux (décès dans la famille …).

Bonne chance, c’est très enrichissant


Together we stand, divided we fall

Hors ligne Hors ligne

 

#32 02/10/2019 06h06

Membre
Réputation :   27  

Bonjour,
Etant en Inde depuis 5 ans, voici ce que je fais pour le point 2.1
PEA non fermé, j’ai laissé une adresse de correspondance française (les parents quoi) à la banque. A votre age, j’imagine que vous pouvez faire de même. Tant qu’il n’y a pas de sortie de capital, pour moi il n’y a rien à déclarer.

Pour mes CTOs, je touche des dividendes que je ne déclare pas en Inde, 1/ les sommes sont encore peu importantes, <1000€/an (à comparer à tout ceux qui font du blogging ou ebay à la même échelle sans déclarer leurs gains) Je veille à ne pas créér de plus values réalisées qui seraient importantes 2/ je ne sais même pas comment ça pourrait être déclaré dans la fiche d’impôt locale…

Ce n’est pas tip-top, mais bon, 1/ les états n’ont pas le temps de contrôler des petites sommes (sinon pour moi, l’IR devrait être effectif au premier euro) 2/ baigner dans une culture de la débrouille et de la gruge, et voir des personnalité tricher sur des millions en France comme en Inde ces dernières années, ca donne moins envie d’être transparent…

Hors ligne Hors ligne

 

#33 02/10/2019 07h32

Membre
Réputation :   23  

Il me semble que les revenus de source étrangères sont exonérés d’impôts au Philippines.
Je ne me suis pas plus penché sur la question que ça, ne désirant pas m’établir dans ce pays.
Renseignez-vous sur les conditions, je suis intéressé d’avoir l’info si vous trouvez .


Parrainage & Accompagnement: Binck, Fortuneo, Boursorama, B4bank, HelloBank

Hors ligne Hors ligne

 

#34 02/10/2019 10h15

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   418  

@Swingueur : si votre CTO est ouvert avec votre adresse en Inde, le fisc Indien recevra automatiquement chaque année les montants que vous avez touchés.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#35 02/10/2019 10h42

Membre
Réputation :   27  

Un CTO est ouvert avec une addresse fiscale Indienne, et une addresse de correspondance Française. L’Inde fait du prélèvement à la source (bien plus en avance que la France dans ce domaine, au passage), et remonte mes investissement locaux taxables, très bien.
S’ils recoivent et affichent mes gains français converti en INR, très bien, je vérifierai et paierai en conséquence. Dans le cas contraire, je ne compte pas trop chercher dans quelle case cela doit être indiqué et à quel taux EURINR je dois convertir. Cela est trop sujet à risque d’erreurs et de confusions.
Mais ce choix est fait uniquement à cause de ma situation actuelle (patrimoine "faible", revenu mobilier "faibles"). Il y aurait des gains plus importants via de l’immobilier, de l’entreprenariat (AE) ou du trading plus important, je me pencherai plus sur la question, bien sûr.
PS: on parle d’un pays de 1300M d’habitants, devant lutter contre le black localement, ayant beaucoup de non-résidents aux US qui ramenent des capitaux non-taxes, des citoyens qui fuient le fisc (ex. le patron de KingFisher / United Spirits). Je pense qu’ils ont beaucoup à faire avant de s’attaquer aux comptes étranger d’un immigré sur leur sol.

Dernière modification par Swingueur (02/10/2019 10h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#36 02/10/2019 23h08

Membre
Réputation :   2  

Merci pour vos réponses ! Ça me rassure un peu smile

Merci pour l’indicateur Mercer (Je vais fouiller un peu).

Si je comprends bien d’après le site du Bureau of Internal Revenue (www.bir.gov.ph/index.php/tax-informatio … s-tax.html) les gains sur capitaux extérieurs sont désormais taxé à 15% (Ce qui est aussi l’accord de la convention fiscale France - Philippines).

En pratique, j’ai trouvé le formulaire 1707 avec la case 11 (Are you availing of tax relief under an International Tax Treaty or Special Law?)

Mais je comprends pas comment ça va se passer dans la réalité …. je vais par exemple déclarer à Fortuneo que je suis non-résident aux Philippines. Ils devraient du coup ponctionner 15 % même sur le PEA si je comprend bien les choses (Enfin CTO qui s’appellera PEA).

Le 2.3 (PTZ et location) je vient de m’apercevoir qu’on pouvait louer en meublé de longue durée si le PTZ à été accordé après 2016 et je suis dans ce cas. Donc ça c’est bon smile (Que 6 ans par contre mais ça me laisse le temps de le faire racheter ou de le sécher).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #37 03/10/2019 07h56

Membre
Réputation :   10  

Bonjour Desdichado,

Je connais juste un peu Les Philippines .

1.1Comme vous allez toucher votre salaire en pesos, il faudra ouvrir un compte bancaire dans une banque philippine(si cela n’est pas déjà fait).Effectivement,il y a un peu d’inflation mais rien de monstrueux.Donc,il faudra préciser dans votre contrat, si cela est possible et si votre employeur est d’accord ,que votre salaire soit augmenté par rapport à l’inflation chaque année.

1.2A titre perso, j’emmènerais le minimum d’argent aux Philippines, si en plus, vous voulez le rapatrier.A part une grosse banque comme HSBC,les banques philippines sont un peu comme des caisses d’épargne, qui rémunère votre argent très faiblement et j’ai l’impression que peut-être il n’est pas facile de virer de l’argent des Philippines sur une banque francaise(à part HSBC)mais j’ai pas eu l’occasion de me pencher sur la question.Chaque compte bancaire est limité à 500 000 pesos contre 100 000 euros en France,en cas de faillite de la banque.

Pour emmener de l’argent aux Philippines,1) vous pouvez soit effectuer un virement de votre banque francaise sur votre compte bancaire philippin mais attention les frais possibles importants de change, et de virement de votre banque francaise et philippine.2)Si vous etes mariée à une philippine, vous pouvez vous renseigner pour ouvrir un compte à la Bdo sur les champs élysées.Vous aurez un très bon taux de change et des frais de virement pas trop important.3)Vous pouvez emmener jusqu’à 10000 euros en espèce au max sans le déclarer(en légalité) et vous le changer aux Philippines(une partie à l’aéroport) mais risque de le perdre ou se le faire voler.4)Utiliser transferwise(très intéressant)4)ouvrir un compte chez Boursorama et demander la carte ultim(pas de frais de retrait de votre banque mais 250 pesos prélevés par la banque philippines pour un retrait de 10 000 ou 20000 pesos)sauf sans frais chez HSBC.5)Ouvrir un compte Hsbc en France et aux Philippines…

2.1Je poserais la question au centre des impots de Noisy le grand pour les expatriés, si vous voulez etre dans la légalité.

Je trouve que c’est une très bonne idée, surtout si vous aimez les Philippines, à condition que le salaire soit un salaire européen et non philippin.Si vous habitez Makati, par exemple, la vie est très plaisante mais les logements sont très chers.J’ai lu dans un forum, que les impots prélevait 30 pour cent en taxe et en impot le salaire brut.Les loyers à Makati sont comparables à des loyers de la région parisienne.Je suppose que vous avez demandé comment ca allait se passer pour votre retraite en France;Est-ce que cela compte ?Comme l’a dit un intervenant précédent, il est hyper-important d’avoir une couverture sociale pour l’hôpital(mais vous l’avez précisé dans votre message).Combien d’heures par semaine allez-vous travailler?(beaucoup de philippins travaillent souvent du lundi au samedi  8 à 9h/j pour un salaire moyen de 15 000 pesos et certains ne touchent que 7500 pesos par mois ou moins).Oui, la vie aux Philippines est très agréable si on ne travaille pas et qu’on a un gros revenu( à titre perso,comme en France mais on a besoin de moins d’argent pour se faire plaisir).Dans les grandes villes,l’un des problèmes sont les embouteillages, la pollution.Je pense que le travail est plus dur qu’en France, plus d’heures, une température à 30°(à l’ombre) mais vous aurez surement la clim, des embouteillages(à moins d’habiter à coté de son travail).Si le salaire est à la hauteur, que vos années de cotisations de retraite aux Philippines comptent pour La France,puisque que vous aimez beaucoup Les Philippines, je dirais ,oui, foncez!

Dernière modification par cinephil (03/10/2019 08h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#38 03/10/2019 09h50

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   111  

Desdichado a écrit :

Bonjour à tous,

J’ai 28 ans, je travaille dans un grand groupe de la construction et des concessions (Pour éviter de le citer smile). On me propose de m’expatrier aux Philippines en contrat local, l’idée me plait bien. Ca rencontre également des objectifs personnels. …… !

Pour préparer [le mieux possible ] votre expatriation

1) demandez à effectuer un voyage de découverte du pays [1 à 2 semaines avec conjoint et enfants, si tel est le cas].
pris en charge par employeur
==> Important d’associer tout le monde

2) Si point 1 réalisé, détailler les modalités financières de prise en charge
- Logement en France et logement à l’étranger
- voyages pris en charge ( nombre / an et classement )
- Santé
- éducation /garde  des enfants (né et ou à venir)
- emploi de votre épouse/conjointe
- et retraite

3) une fois le point 2 réalisé
repartez une seconde fois sur place pour rencontrer votre antenne locale, voir votre ville d’installation, et choisir votre logement

4) Liquidez vos bien en France ( attention peut être long et complexe)
si maison, voitures à vendre

bon voyage smile


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #39 03/10/2019 17h31

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   153  

Bonjour

quelques conseils, étant expatrié (en contrat local) également.

Pour votre patrimoine actuel
- Simplifiez au maximum vos comptes en partant de france, avec pour objectif de garder que les choses que vous n’aurez pas besoin de vendre pendant tous votre séjour
- évitez au maximum les dividendes

Donc par ex des ETF capitalisants sont parfaitement adaptés, pas de raison particulière de vendre durant votre séjour, et pas de dividendes. Donc vous n’aurez aucune déclaration à faire (je ne connais pas les détails de la fiscalité philippine mais normalement c’est seulement les PV & dividendes qui sont des événements fiscaux).
C’est le principal truc que je regrette de ne pas avoir su.

- renseignez vous si il y a des déclarations de patrimoine à remplir au dessus d’un certain niveau de compte à l’étranger. Par ex aux USA, au dessus de 200k USD à l’étranger ca devient très compliqué.
Si oui, alors fermez le nombre maximum de comptes et de banques, et diminuez le nombre de lignes dans les comptes au maximum.
Par ex, avoir un seul ETF world dans un seul CTO ou PEA, un seul compte courant, un seul livret A (et pas de LDD etc).
C’est l’enfer sinon.

Pour le PEA je l’ai gardé à l’étranger, par contre c’est considéré comme un compte titre donc le fait que les PV soient à l’intérieur ne change rien, vous devrez payer. C’est pour ca que même sur PEA il faut éviter les dividendes et les plus values.

Pour les transferts d’argent interactive brokers devrait être le mieux, sinon peut être transferwise ? Prenez un peu de cash en arrivant du genre 5000€ ca pourra vous aider le temps d’ouvrir un compte.

Dernièrement, et c’est à vous de choisir, mais normalement une expatriation (même en contrat local) devrait nettement augmenter votre capacité d’épargne, surtout dans un pays du tiers monde.
Pour ma situation je suis passé d’environ 500€ à 3000-3500€ par mois, certes avec moins de couverture santé et retraite. Vous avez négocié votre salaire ?

Dernière modification par Treffon (07/10/2019 02h23)


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne Hors ligne

 

#40 05/10/2019 01h22

Membre
Réputation :   2  

Merci pour vos supers retours !

@Ricou Alors, pour être plus clair je suis à mon 9 éme voyage de touriste dans ce beau pays (Probablement 6 mois sur place à arpenter le pays de Pagudpug à El Nido en passant par Camiguin ^^). J’y ai trouvé une copine qui est aussi entrain de devenir ma femme.

La retraite va etre prise en charge via la CFE, mon employeur prend en charge une assurance médicale privée (Conjointe et enfants). J’ai également prévu la prise ne charge de l’école pour les futurs enfants si il y a. Après calcul, mon salaire final sera égal (C’était toute ma base de négociation smile). Je suis bien conscient que le niveau de vie dans les beaux quartiers est très élevé (J’avais souvenir un 3 pièce à 900 € à BGC et 1300€ à Makati). Mon employeur paye mon logement.

Les impôts Philippins vont me pomper 26% de mon salaire la ou la France me prend que 14% smile

Mon manager est Français, je vais bosser 5/7 avec les jours féries légaux + 5 semaines.

@Cinephil  Entendu, pour l’inflation. Ça me parait aussi être une bonne idée.

En vacance, je ramène mes espèces avec des taux de change démentiels (Parfois je repars avec plus de cash que le taux Google). Ça me semblait être la meilleure solution smile.

La carte Ultim cartonne surtout dans mon cas ! A se demander si je devrais pas tout décaler chez Boursorama.

Comme évoqué, j’ai un appart en France acheté avec une TVA 5,5 % et un PTZ (Une grosse M ….). Je suis contraint de le garder encore 8 ans sinon je vais devoir m’acquitter des frais de 1,5 % de TVA par ans … par contre j’ai pris contact avec une société qui fait de la gestion pour faire du LMNP au réel, ça me semble être une bonne option avec mes meubles qui sont dedans smile.

J’essaye de faire racheter mon PTZ + pret classique par ma banque en ligne actuelle (Fortuneo) mais ils ne veulent pas (Ils m’ont dit qu’ils ne pouvait pas faire de regroupement de crédit actuellement …). Alors je vais tenter de faire un seul crédit dans ma banque préteuse actuelle (LCL (La pire banque du monde après la poste)) pour faire un rachat par une banque en ligne. Si j’y arrive pas dans 6 ans je le solderais le PTZ.

Si je vois que je me sens bien aux Philippines, j’envisagerais peut être d’y acheter mon logement (J’ai rencontré un Hongrois qui ne vit plus que de revenus locatifs aux Philippines ^^).

@Treffon En effet toutes mes craintes se réalisent. Pour le PEA c’est probablement une belle solution un MSCI World avec swap (Problème réglé. Parcontre pour mon PEE, je vais devoir le solder si je veux Eviter de devoir déclarer les 3% de dividendes annuels (je pense que ca rentre bien dans les gains en capital … sauf à payer les 15% des Philippines (Bonne Idée @Cinephil) de prendre attache auprès du service des impôts spécifique.

Je me dis, même si je suis honnête et que je déclare aux Philippines mes gains du PEE. Quezaco de la CSG CRD dans 20 ans ? (L’état ne va pas relaxer (Ou va falloir que je prouve avoir déja payé des impôts en sortant des déclarations Philippines peut être …)). Et comme je dois déjà en payer pas mal, ça m’ennuie de pas profiter de l’effet boule de neige sur ce PEE.

En tout cas merci pour votre aide, j’avance doucement mais surement sur pas mal de sujets !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #41 05/10/2019 02h15

Membre
Réputation :   10  

Bonjour Desdichado,

Oui, cela m’a l’air très bien comme futur plan si votre loyer,assurance santé, retraite,école pour vos futurs enfants sont payés par votre employeur.Il faudra si possible essayer de concilier un très bon logement ou un très bon quartier à coté de votre travail car les temps de transports sont très longs à Manille.C’est très bien que vous ayez vos weeks-ends car vous pourrez profiter d’escapades en amoureux ou pour vous reposer….A titre perso, d’après ce que vous écrivez, oui, je foncerais…

Si vous emmenez une grosse somme en liquide, au max 10000 euros pour un couple ou une seule personne, gardez toujours en possession la somme d’argent,soit pour ne pas l’égarer, soit qu’on ne vous le vole.La grande majorité des philippins sont honnêtes mais cela peut attiser des tentations.

Si vous voulez rapatrier beaucoup d’argent en France, toujours à titre perso, vu vos revenus, j’opterais pour ouvrir un compte Hsbc aux Philippines .Je ne connais pas IB.Car après, cela ne sera pas peut-être pas facile de le verser en espèce sur votre compte bancaire Français.Ou voir avec transferwise s’il est possible de virer de l’argent de votre compte philippin sur votre compte bancaire Français.

Pour les expats étrangers qui vivent(résidents avec la carte de 5 ans) aux philippines, je n’en connais aucun qui aient fait une déclaration aux impots.Mais, ils n’ont pas de revenus aux Philippines.Parfois, il ne faut pas etre plus royaliste que le roi.Les impots philippins auront-t-ils les infos de  vos plus-values, dividendes , de vos revenus sur vos PEE,PEA, etc?

Pour vos futurs investissements locatifs, vous avez le temps de voir.Vous etes surement au courant vous ne serez jamais propriétaire d’une maison car seul les philippins peuvent acheter la terre.Vous pouvez acheter un appartement dans un condominium à condition qu’environ moins de 50 ou 40 pour cent des appartements appartiennent à des étrangers.Le droit de la propriété n’est pas du tout favorable aux étrangers(ainsi que le droit de travailler aux Philippines).Pour certains condominiums, il est prévu une vie d’une cinquentaine d’années.Après ils détruisent et reconstruisent.A Makati, d’après ce que j’ai lu dans un forum(je ne connais pas la réalité),la majorité des appartements dans les condominiums sont vides et sont achétés en vue de spéculation.De plus, beaucoup de malfaçons dans ces appartements.Mais vous etes du métier.A titre perso,je ne serais pas intéressé d’acheter des maisons en vue de les louer(juste la résidence principale) car elles ne m’appartiendraient pas et en cas d’annulation du mariage(aux Philippines) ou de divorce(en France), je pourrais tout perdre.Mais je vois beaucoup de mariage franco-philippins durer très longtemps.Le mariage est sacré pour les philippines.Cela a l’air de très bien se passer.Les Philippines avec Le Vatican sont les deux seuls états au monde à ne pas autoriser le divorce.

Bonne expatriation…

Dernière modification par cinephil (05/10/2019 02h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#42 06/10/2019 22h47

Membre
Réputation :   48  

Pour le PEA quand on est Expat j’ai lu cela sur Faut-il toujours avoir un PEA ? | Les Echos

Son ouverture est réservée aux particuliers fiscalement domiciliés en France. Mais, en cas d’expatriation, il est désormais possible de conserver son plan et de continuer à profiter des avantages fiscaux qui y sont associés. Une exception, toutefois : en cas de transfert du domicile fiscal vers un « Etat non coopératif », le plan est automatiquement clos et le gain réalisé depuis son ouverture est imposable si le plan est ouvert depuis moins de cinq ans et supporte les prélèvements sociaux, quelle que soit l’ancienneté du plan.

- Comment sont imposées les ventes à l’interieur du PEA et les versements de dividendes qui restent dans le PEA ?
- Comment connaitre la liste des Etat coopératif ?


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#43 07/10/2019 11h15

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   418  

Vous pouvez certes garder le PEA et ne pas être imposé en France mais votre pays d’accueil traitera le PEA comme un CTO et tout ce qui est plus-value/dividendes y sera taxé.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#44 07/10/2019 18h11

Membre
Réputation :   48  

Mer ci pour l’info. je verrai si je passe entre les mailles car avec avoir un PEA en CTO c’est pas top


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#45 11/10/2019 16h32

Membre
Réputation :   27  

Pour info, il y a un article dans la dernière newsletter (gratuite) de l’ufe
www.ufe.org/actualites/je-mexpatrie-ma- … on-dimpots

Hors ligne Hors ligne

 

#46 14/10/2019 13h33

Membre
Réputation :   0  

Desdichado a écrit :

La retraite va etre prise en charge via la CFE, mon employeur prend en charge une assurance médicale privée (Conjointe et enfants). J’ai également prévu la prise ne charge de l’école pour les futurs enfants si il y a. Après calcul, mon salaire final sera égal (C’était toute ma base de négociation smile). Je suis bien conscient que le niveau de vie dans les beaux quartiers est très élevé (J’avais souvenir un 3 pièce à 900 € à BGC et 1300€ à Makati). Mon employeur paye mon logement.

Les impôts Philippins vont me pomper 26% de mon salaire la ou la France me prend que 14% smile

Attention pour le calcul de la base d’imposition. Les avantages comme appartement ou autres sont souvent imposables. Je ne connais pas les Philippines mais à vérifier.

Bonne chance pour vos démarches.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur