Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 04/06/2016 19h23

Membre (2015)
Réputation :   2  

Thanks Mevo,
Etes-vous chez IB principal ou chez un distributeur?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #27 04/06/2016 19h25

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   536  

Chez IB en direct

Hors ligne Hors ligne

 

#28 04/06/2016 19h53

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   416  

Attention quand même aux risques encourus lors du prêt de vos actions :
- risque que le dividende US soit amputé de 30% au lieu du taux réduit auquel vous auriez eu droit du fait de convention fiscale plus avantageuse.
- risque de défaut de l’entité à qui vous avez prêté vos actions

C’est résumé dans ce document :
https://www.interactivebrokers.com/Univ … osure.html

Hors ligne Hors ligne

 

#29 05/06/2016 10h27

Membre (2015)
Réputation :   2  

Le risque de prélèvement sur dividende est négligeable dans mon cas comparé au bénéfice du prêt.De plus, IB dit rappeler en général les titres avant distribution si le client est lésé.
Quant au risque de défaut de l’emprunteur, la provision du collatéral est-elle insuffisante bien que son montant soit supérieur à la valeur des titres? Le véritable risque à mon avis serait plutôt la défaillance d’IB qui fournit le collatéral mais dans ce cas, le résultat ne devrait pas beaucoup changer que l’on prête ou non.

Hors ligne Hors ligne

 

#30 09/07/2016 19h58

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   683  

IB semble aussi prélever un impot à la source sur les revenus générés par le programme de prêt.
J’ai une ligne : "WITHHOLDING @ 10% ON YIELD ENHANCEMENT INCOME FOR MAY-2016" sur mon relevé IB.
Est-ce que d’autres personnes ont eu ces frais ?

ZeBonder a écrit :

- risque que le dividende US soit amputé de 30% au lieu du taux réduit auquel vous auriez eu droit du fait de convention fiscale plus avantageuse.

Vous soulevez un point intéressant. Je vais poser la question au service client !


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#31 09/07/2016 20h23

Membre (2012)
Top 20 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Top 5 Expatriation
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   800  

oliv21 a écrit :

IB semble aussi prélever un impot à la source sur les revenus générés par le programme de prêt.
J’ai une ligne : "WITHHOLDING @ 10% ON YIELD ENHANCEMENT INCOME FOR MAY-2016" sur mon relevé IB.
Est-ce que d’autres personnes ont eu ces frais ?

Chez moi c’est plus cher

IB a écrit :

WITHHOLDING @ 30% ON YIELD ENHANCEMENT INCOME FOR JUN-2016

Il s’agit d’une taxe forfaitaire m’a-t-on précisé chez InteractiveBrokers USA
C’est un prélèvement sur le produit de vos prêts d’actions.

Il semblerait que la convention USA-Mexique soit différente de la votre.


'Experience is what you get when you leave the forum Devenir rentier

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #32 09/07/2016 20h59

Membre (2015)
Réputation :   60  

Coté Canadien , j’avais reçu ce document:

Dear Client,

A review of your IB account U******* shows your tax information is out-of-date.

Please immediately log into Account Management. You will be presented with information we already have on file as well as a tax form you should check, make corrections as needed, and then sign.  This form will only be presented to the primary account owner, , and should only take a few minutes to complete.

Confirming your information is essential to ensure that (a) we can give you the most favorable rate on normal dividend and interest withholding as defined by standard international tax treaties; and (b) you will not become subject to any exceptional U.S. tax withholding.

We appreciate your prompt attention to this matter.
Interactive Brokers Client Services
Interactive Brokers LLC, member NYSE, FINRA, SIPC

Il ne m’enlève pas d’impot du tout, par contre je n’ai jamais fait de prêt d’actions.

Entente USA Canada , je présume sauf qu’a la base je pensais que c’etait avec tous les pays…


La fidélité est souhaitable en amour , mais elle est une tare sur les marchés.

Hors ligne Hors ligne

 

#33 29/06/2017 10h38

Membre (2013)
Réputation :   175  

Bonjour,

S’enrichir intellectuellement tous les jours à défaut d’être rentier est également sympathique.

Concernant le mécanisme de prêt de titres chez IB, j’avais recommencé à adhérer au programme suite aux explications de Miguel sans vraiment m’en occuper.

Ce mois-ci, prêt de CBL qui a versé son dividende trimestriel.

Résultat en étant chez IB

Ligne dividende: 0 pour CBL
Retenue à la source: 0 pour CBL
Ligne changement des dividendes: montant du dividende CBL versé par substitution par l’emprunteur des titres
Pour ce titre US, IB préléve une taxe de 15% (même taux que la retenue à la source)

Au niveau fiscal, comment cette situation se gère t-elle en France ?

J’aurais tendance à intégrer ces dividendes sur la déclaration 2078 DIV comme les autres dividendes

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par corsaire00 (29/06/2017 11h01)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #34 24/11/2017 13h33

Membre (2011)
Réputation :   85  

Après une énième discussion avec le service client de Lynx (Interactive Brokers), je vous fait part des informations suivantes :
- Il n’y a jamais eu de cas où les titres étaient non restitués
- Les titres loués ne sont pas mis en commun avec ceux des autres participants au Stock Yield Enhancement Program
- Peu importe la situation du shorteur à qui on a loué les titres.En cas de short squeeze c’est Interactive Brokers qui est obligé de racheter les titres ( sur le marché ?) pour les restituer.Donc même s’il y a un gros short squeeze sur SHLD (par exemple), et que les shorteurs n’ont pas les moyens de racheter les titres c’est de la responsabilité d’IB.Le seul cas de figure où les participants au SYEP risqueraient de ne pas retrouver leurs titres serait en cas de faillite d’IB.
- Il y a un délai de 90 jours entre l’arrêt et la reprise du programme.C’est bon à savoir pour ne pas dépasser le seuil de 33200 € prévu à l’article 293B. Pour rappel l’imposition peut relever de l’article 50-0 du CGI si les conditions sont respectées.

Dernière modification par gilgamesh (24/11/2017 13h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#35 01/06/2021 14h11

Membre (2013)
Réputation :   175  

Le prêt/emprunt de titres est une opération pratiquée sur les marchés financiers consistant à prêter, respectivement emprunter, des titres contre l’engagement de restituer des titres de même nature à une date future, généralement dans quelques jours ou quelques semaines, et moyennant une commission payée par l’emprunteur au prêteur

pour plus de détail, voici le lien wikipédia

autre source: brochure de la SGSS

Le sujet du prêt de titre par les gérants est évoquée de temps en temps. par exemple dans cet article des echos mais je n’ai jamais lu de contributions sur les prêts de titres par les banques des titres détenus par leurs clients professionnels et particuliers.

Le prêt-emprunt de titre est toutefois encadré en Europe, en particulier pour les fonds ouverts de type UCITS. La réglementation stipule que l’ensemble des profits réalisés par ce biais doivent être retournés aux investisseurs du fonds, net des coûts opérationnels directs et indirects.

En dépit de cet encadrement, les pratiques des principaux gérants indiciels en Europe laissent à désirer, montre l’association Better Finance dans son dernier rapport. Le meilleur élève, l’américain Vanguard, reverse 95 % des bénéfices tirés du prêt-emprunt de titres à ses clients investisseurs. UBS, à l’inverse, limite les montants reversés à 60 % des gains réalisés. « Cette divergence est d’autant plus incompréhensible que Vanguard fait appel à un agent externe pour ces opérations », explique Guillame Prache, le directeur général de Better Finance. « La plupart des autres gérants indiciels font appel à des entités internes à leur groupe, qui devraient donc être moins chères », dénonce-t-il.

A titre personnel, j’utilise un broker étranger qui propose le prêt de titre. Ce programme de prêt de titres rapportE quelques % chaque année ce qui en fonction de la taille du portefeuille n’est pas négligeable.

Je m’interroge cependant sur un mythe ou une réalité évoquée dans les forums boursiers à savoir le prêt de titres des investisseurs particuliers par sa banque.
Savez vous si une banque Française à le droit d’utiliser les titres de ses clients sur les comptes titres qu’elle tient pour les prêter

DEGIRO en tant que courtier est clair dans ses conditions générales
"Prêt de titres: Lorsque vous devenez client, vous autorisez DEGIRO à prêter vos titres (sauf pour les comptes de type Custody). Cela permet de mettre en place des opérations de vente à découvert “ débit titres ".
Compte tenu des conditions générales de DEGIRO qui assume le risque de contrepartie, je présume que les clients degiro ne percoivent rien pour leurs titres prêtés

Si c’est le cas, je trouve cette pratique particulièrement abusive puisqu’elle consisterait à prêter des titres qui n’appartiennent pas à la banque avec le consentement "éclairé ou pas" de son propriétaire.

Et vous, avez vous regardé les conditions générales de votre courtier/banquier sur ce sujet ?

Dernière modification par corsaire00 (01/06/2021 14h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#36 01/06/2021 15h10

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   453  

Le prêt des titres est bien un souci, non pas pour gratter 1 ou 2% , mais en cas de défaut de la contre partie, où les conséquences pourraient aller jusqu’à la perte totale des titres prêtés.

J’avais fait une vidéo sur le sujet.

On va me dire, oui mais c’est hyper rare.

Soit.

Mais la bourse est déjà assez compliquée, alors si en plus de la faillite de l’actif détenu il faut gérer l’éventuel défaut de contre partie si on prête ses titres.

Chez Bourse Direct, je leur ai demandé plusieurs fois : ils ne prêtent pas les titres que je détiens, sauf mention précise de ma part.

Extrait des conditions générales de bourse direct :

Dernière modification par srv (01/06/2021 15h14)


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

#37 01/06/2021 15h32

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1005  

INTJ

A priori, si vos titres sont détenus chez un dépositaire, l’établissement financier chez qui vous avez un compte n’a pas la possibilité de les prêter à qui que ce soit puisqu’ils ne sont pas inscrits à son bilan. Le risque me semble plus élevé sur les assurances vie françaises (les contrats luxembourgeois utilisent aussi un dépositaire), comptes sur marge (limité à vos titres offerts en garantie) et évidemment les actions détenues indirectement via ETFs ou UC.


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #38 01/06/2021 15h33

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   976  

INTJ

IB prête mes titres et me reverse 50% des "loyers" mais le loueur doit déposer un collateral en cash que je pourrai récupérer s’il fait faillite.

Stock Yield Enhancement Program | Interactive Brokers U.K. Limited


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#39 01/06/2021 16h06

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1005  

INTJ

@Oblible : Vous avez pu rester chez IBUK ? J’avais ouvert un compte mais jamais approvisionné suite à la migration forcée vers l’UE…


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#40 28/06/2022 14h38

Membre (2022)
Réputation :   0  

Je déterre ce topic pour une question fiscale : savez-vous comment doit-on déclarer les revenus tirés du Stock Yield Enhancement Program d’IB ? J’ai reçu mes premiers gains en prêtant mes titres cette année, je me demande comment je devrais catégoriser ça.

Hors ligne Hors ligne

 

#41 28/06/2022 14h42

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1383  

En revenus de type intérêts, comme ceux d’un livret fiscalisé.

En faisant attention à les déclarer comme étant soumis aux PS mais ne les ayant pas encore subis.

Voir le logigramme d’Oblible, entre autres sources.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal Saxo RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur