Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#126 16/01/2020 00h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1124  

Bonsoir Bullebier,

Pouvez-vous développer sur Bastide ?
FCF Yield entre 2 et 5% suivant l’année, pas mal de dettes quasi 3x l’EBITDA, cela reste du retail spécialisé sans pricing power, avec des agences en dur à faire tourner.

Ok avec vous sur IMB, une préférence versus BATS ? Et pourquoi ?

Merci bonne soirée


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub Poulpeo Bourse Direct

Hors ligne Hors ligne

 

#127 16/01/2020 10h22

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   255  

Bonjour à vous
Toujours un plaisir de vous lire smile.
Un avis contradictoire sur Softbank qui est une de vos conviction forte quand je vous lis. OyoMFG | No Mercy / No Malice
Je ne sais pas si vous l’aviez déjà vu et ne connais pas sa pertinence.


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #128 16/01/2020 12h09

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

bibike a écrit :

Bonsoir Bullebier,

Pouvez-vous développer sur Bastide ?
FCF Yield entre 2 et 5% suivant l’année, pas mal de dettes quasi 3x l’EBITDA, cela reste du retail spécialisé sans pricing power, avec des agences en dur à faire tourner.

Ok avec vous sur IMB, une préférence versus BATS ? Et pourquoi ?

Merci bonne soirée

Bonjour, pour Bastide nous voyons que l’entreprise dépense dans des acquisitions pour des millions chaque année. C’est du free cash flow réinvestit (avec de la dette) qui n’apparaît dans le résumé financier de Zonebourse et dans le FCF. Idem pour les achats de matériel supportant la croissance organique, qui sont des investissements dont on peut attendre un retour positif, et les ouvertures d’agence. Tout ceci fait que le CA et le Cash flow opérationnel augmentent rapidement depuis longtemps. Donc les investissements sont en majorité de croissance (mais pas tous car il faut remplacer le materiel). C’est une entreprise difficile a valoriser et je peux me tromper mais a long terme elle crée de la croissance et de la valeur.
Ce n’est pas que du détail mais beaucoup de service. Il est vrai que le pricing power est réglementé et limité.

Pour Impérial Brands j’ai aussi BAT. Mais pas de Altria car la concentration sur les USA fait un peu peur.

@Bajb si vous regardez la somme des parties de Softbank, le visión fund est environ 10-15% et Oyo est 1-2% du fond donc ce genre d’articles sensationnel ne sert a rien. Cet auteur a aussi écrit beaucoup de betises sur Wework et est plus un satiriste qu’un analyste pour moi. Juste la participation dans Alibaba vaut 1.5x plus que la capitalisation de SoftBank.

Dernière modification par BulleBier (16/01/2020 12h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#129 16/01/2020 12h33

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   161  

Bonjour BulleBier,

Je regarde aussi Bastide ces jours ci… Leur activité de maintien à domicile semble intéressante, c’est évidemment porteur… Par contre si je ne m’abuse, ne sont ils pas en concurrence avec Air Liquide, sur ce marché ? David contre Goliath ?

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#130 16/01/2020 16h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Oui ils sont en concurrence avec Air liquide sur certains marchés. Je n’ai pas plus creusé et je n’ai rien de plus a apporter que les entretiens du patron (entreprise familiale). J’ai surtout regardé les chiffres dans le détail, les entretiens du patron sur les perspectives, et l’historique de création de valeur.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #131 16/01/2020 19h27

Membre
Réputation :   47  

Les services médicaux à domicile vont se développer dans les prochaines années : c’est une nécessité et une volonté de nos gouvernants . Bastide se retrouve face à d’un mastodonte (AL) mais aussi Sodexho et bientôt de quelques américains.
C’est la raison de leur développement externe avec des rachats successifs pour atteindre une taille critique.
Deux possibilités : ils tiennent sur le marché du domicile car ils sont bien implantés sur ce marché très porteur ou un des gros acteurs les rachètent (société familiale) et le prix sera élevé.
Pour ma part , je conserve  et me renforcerai.


Think Happy, Dream Big, Do your Best !

Hors ligne Hors ligne

 

#132 16/01/2020 20h55

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1124  

Bonjour Bullebier,

Pour Bastide, pourquoi pensez vous qu’ils ont un quelconque pricing power ?
Sur les ventes de matériel & consommables, pour moi zéro pricing power, ils sont distributeurs, ils se servent dans des catalogues fournisseurs, appliquent une marge commerciale et cela s’arrête là.
Pour les locations de matériel, ils sont limités par les tarifs de remboursement de la sécurité sociale.

Le Maintien à Domicile : j’ai fais appel à leur service en temps que client, et c’était laborieux car chaque MAD est différent, les domiciles sont différents, ils ont fait plusieurs allers/retours pour me livrer, changer et installer du matériel. Ce n’est pas une critique envers leur service, mais j’ai clairement vu que ce n’était pas facile de s’adapter aux spécificités de chaque client et aux dispositions de leur logement !

J’en ai profité pour discuter un peu avec eux, j’ai cru comprendre par exemple qu’ils ne gagnaient rien sur les fauteuils roulants électriques à 10K€. A cause du temps qu’ils passent à faire du conseil, à adapter le fauteuil, prendre des mesures, modifier les réglages, le sécuriser suivant les pathologies / capacités de la personne, livrer, et à réparer les boulettes de clients comme celle d’un type qui avait lavé un fauteuil électrique neuf au karcher !

Pour l’exercice 2018, Zone Bourse indique :
12,1M€ de FCF et 38,3M€ de CAPEX.

Dans le RA on voit


Nous avons 50,4M€ de cash-flow opérationnel (dont +8M€ de variation de BFR, du BFR lié à la croissance)
On a -104M€ d’investissements dont :
-69M€ de variation de périmètre = "La colonne « Variation de périmètre » correspond à l’intégration du BFR des sociétés acquises sur l’exercice et se retrouve dans la ligne « Incidences des variations de périmètres » du Tableau de Flux de Trésorerie."
-38,3M€ d’acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles
+2,7M€ de cessions d’immo.

On retrouve bien les CAPEX de 38,3M€ mentionnés par ZoneBourse.
Et si on fait 50,4 - 38,3 = on retrouve précisément 12,1M€, le free cash-flow de ZoneBourse.
Dans ces CAPEX il y a du matériel voué à être loué aux clients : fauteuils roulants, lits médicalisés, appareils respiratoires… probablement des agencements pour de nouveaux magasins, et il y a aussi les immos acquises suite à la croissance externe je pense :

Avec l’annexe 3.1.2 on peut reconstituer les acquisitions, il y a eu 11 sociétés rachetées totalement ou partiellement sur l’exercice 2017/2018.


J’ai du mal à faire parfaitement le lien avec le TFT mais en prenant le Goodwill = incidence de variation de périmètre + le petit BFR.
Les 20,5M€ d’immo corporelles et incorporelles sont probablement à rapprocher du 38M€ du TFT, ce qui signifierait 18M€ de capex hors croissance externe. Peut-être une partie pour ouvrir de nouvelles agences ?

Si on prend de la cash-flow opérationnel hors variation de BFR (qui devrait diminuer en rythme la croissance ?) donc 42M€ - 18M€ de capex, cela fait 24M€ de FCF / 460 d’EV soit 5,2%.

Avez-vous une autre proposition de FCF "normatif" ? Ou d’autres chiffrages ?

En tout cas, je vous rejoins, c’est une entreprise difficile à valoriser…

Bonne soirée.

Dernière modification par bibike (16/01/2020 21h42)


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub Poulpeo Bourse Direct

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #133 18/01/2020 10h34

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Bonjour Bibike, merci du retour et des détails.

Oui le pricing power sur les prestations  réglementées et nul voire négatif. Quoique les baisses de prix sont généralement compensées par les hausses de volume. Sur les biens en vente non réglementés  je pense qu’il y a un pricing power car je ne pense pas que le client cible va faire des comparaisons de prix sur internet et les fournitures spécialisées ne sont pas faciles à trouver.

Je suis a peu prêt d’accord avec votre free cash flow.

La presentation investisseur https://bastide-groupe.fr/informations- … p;start=20

propose deux manières de valoriser l’entreprise, le résultat opérationnel courant et le free cash flow.

Je suis sur le téléphone et donc je ne pourrais pas vous faire un calcul précis.

Cette présentation indique les montants de la croissance externe.

En lisant les commentaires de l’entreprise on comprend qu’il y a beaucoup de travail et d’investissement pour établir la croissance organique. D’après les estimations que j’avais faites sur le stock total et son renouvellement, peut etre la moitié des investissements sont pour la croissance organique, et la croissance engendre des démarrages de coûts divers. Mais c’est sur que c’est un peu hasardeux.

Je pense que se baser sur le résultat opérationnel moins taxes et impôts plus moitié des dépenses d’investissement est intéressant.

Ou cash flow moins taxes et impôts et moitie des investissements.

En dernier point, diviser le free cash flow / valeur d’entreprise n’est pas logique pour l’acheteur d’actions car seul nous intéresse le rendement qui revient a l’actionnaire et non la dette que nous n’achetons pas. Il faut prendre le free cash flow (retirant les intérêts d’emprunts) / capitalisation boursière.

Enfin selon moi les investissements internes et externes montrent bien une augmentation du cash flow opérationnel chaque année ce qui est le plus important. Il reste le risqué du pricing power négatif sur les prix règlementés et pour cela je m’en remets aux commentaires confiants du groupe car j’ai du mal a y comprendre l’impact. Cela rentre pour moi dans une optique diversifiée et non concentrée.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #134 18/01/2020 18h55

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

Bonjour..
Je ne sais pas si ça peut aider, mais en tant qu’infirmier transmigrant dans différents lieux de travail, je peux vous confirmer que dans tous les établissements prenant en charge des handicapés où j’ai travaillé ainsi que dans le dernier Ehpad où j’étais, Bastide est tout le temps présent.
Ce qui suscite mon intérêt pour cette entreprise qui semble quand même sur un large marché malgré les problématiques que vous soulevez.

Hors ligne Hors ligne

 

#135 19/01/2020 22h47

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1124  

Merci pour le doc BulleBier. Intéressant découpage des flux.

Dans le centre de rééducation où je suis hospitalisé, Bastide vient souvent en visite commerciale et fournit beaucoup. Les autres acteurs locaux qui vendent du matos sont La Vitrine Médicale Ouest et Harmonie Médical Services (on les retrouve slide 6) ainsi qu’une asso locale, l’APPAMH.

PS : Slide 20, une baisse de 7% de l’EBITDA et le covenant est atteint (2 dépassements autorisés).


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub Poulpeo Bourse Direct

Hors ligne Hors ligne

 

#136 21/01/2020 07h40

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Bonjour. Si il y a des gens qui me suivent sur Gazprom, sachez que j’ai décidé au vu des prix du gaz recent, de vendre et d’observer les prochains résultats afin d’y comprendre un peu plus et d’y revenir plus tard. Je suis convaincu de l’opportunité mais j’ai besoin de mieux comprendre la dynamique du marché.
Et ne me suivez pas non plus sans bien comprendre l’entreprise.

La somme dégagée ira dans first Pacific (léger renforcement a 5x le PE) et Altria, entreprises defensives. A la lecture de la file de mon portefeuille, les entreprises défensives m’ont toujours bien servi et les entreprises en difficulté et peu chères m’ont quasi toujours fait perdre hors bas de cycle comme Fiat et Peugeot.

Hors ligne Hors ligne

 

#137 21/01/2020 08h30

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1124  

Bonjour BulleBier,

Qu’est-ce qui vous a fait changé d’avis sur Altria ? (concentration sur les usa qui fait un peu peur)

J’ai oublié de vous répondre sur un sujet.

BulleBier a écrit :

En dernier point, diviser le free cash flow / valeur d’entreprise n’est pas logique pour l’acheteur d’actions car seul nous intéresse le rendement qui revient a l’actionnaire et non la dette que nous n’achetons pas. Il faut prendre le free cash flow (retirant les intérêts d’emprunts) / capitalisation boursière.

Le FCF / VE a du sens : à marge de FCF et capi similaire, l’entreprise endettée aura un FCF moindre par rapport à celle qui a une meilleure structure bilancielle. C’est comme le PER et le VE/RN.

free cash flow (retirant les intérêts d’emprunts) / capitalisation boursière

Pourquoi uniquement les intérêts d’emprunts ? Avec les taux bas, souvent les intérêts ne représentent pas grand chose sur les hauts FCF Yield.
Si l’entreprise roule perpétuellement sa dette pourquoi pas, mais sinon il faut calculer le FCF to Equity, le FCF qui tient compte des remboursements d’emprunts moyens dans le temps, pour justement partager le FCF entre les financeurs (actionnaires d’un côté, prêteurs de l’autre).

Personnellement je n’ai plus le courage de calculer cela, alors je suis plus regardant sur les entreprises endettées (yield requis supérieur, voir élimination selon levier financier).

Bonne journée

Dernière modification par bibike (21/01/2020 08h30)


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub Poulpeo Bourse Direct

Hors ligne Hors ligne

 

#138 21/01/2020 09h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Oui je pars du principe que les interets d’emprunts sont assez stables donc le FCF est le vrai cash qui arrive pour l’actionnaire (sans impôts et intérêts).  Donc l’impact de la dette est déjà dans le calcul du rendement.

Pour Altria c’est pas parfait c’est simplement que je n’’ai rien de mieux a prix abordable pour une nouvelle position et que je ne souhaite pas renforcer et trop me concentrer.

Hors ligne Hors ligne

 

#139 29/01/2020 07h20

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Avec le Corona virus j’ai supprimé Baidu pour Alphabet (dédicace a Scipion8) qui est plus chère mais plus solide au niveau concurrentiel. Le cloud d’Alphabet n’est pas encore beaucoup monétisé et gsuite ne fait que commencer. Je craque un peu et paye pour de la qualité. Les deux entreprises sont très similaires et la compréhension de Baidu m’aide a comprendre Alphabet. Alphabet est plus proche de la monétisation du cloud que Baidu qui commence.

Renforcement d’Altria avec le restant dû au prix élevé d’Alphabet.

Je revendrais pour Baidu peut être quand les choses se tasseront. A mon avis ce n’est que le début de l’histoire ce virus. J’aurais pu garder Baidu qui a long terme est une belle valeur mais j’espère la rattraper moins chere. Si oui tant mieux, si non tant pis, alphabet c’est pas mal.
Je ne touche pas a JD qui est une position de long terme.

Vente de Av inbev pour Ulker Biscuits en Turquie. (Idée guru 3G capital sur valuedach tv). Entreprise de biscuits et chocolat en Turquie et moyen orient très décorée et en croissance, bien defensive et qui peut augmenter les prix facilement. Il me reste du aB inbev indirectement via Altria.

Baidu, aB inbev, Gazprom sont sorties mais toujours dans la watchlist et intéressantes.

Je regarde LVMH mais il faudrait qu’elle baisse beaucoup.

Dernière modification par BulleBier (29/01/2020 07h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#140 25/02/2020 22h56

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Bonjour, ce dernier mois j’ai préparé mon portefeuille pour le coronavirus. Pour le instant sans grande différence de resultats mais je suis plus serein de m’être débarrassé d’entreprises du secteur du tourisme ou de la restauration a + de 20 fois les cash flows.

Vente: Disney.
Vente: Starbucks
Je sens pas trop les annonces trimestrielles à venir de ces groupes. Ça va pas être joli. De ma modeste expérience en bourse, mauvais résultats donnent grosse baisse. Pourtant ce sont de belles entreprises.

Vente; Medtronic pour cause de bon parcours et Switch vers la nouvelle position santé. Cela reste une belle entreprise.

Vente; GlaxoSmithKline. L’entreprise fait une séparation de ses activités sans ordonnance et de la pharma pure. Elle n’a pas de croissance pour 2020. Elle annonce des frais de 700 millions pour faire la séparation. Bref, c’est du vent de pdg  qui fait de la communication et qui coûte cher. L’anti Warren Buffet. Insupportable.

Achat couverture coronavirus ; Gilead Sciences: 9x le cash flow, des opportunités dans le cancer et évidement la molécule la plus apte à traiter les coronavirus que l’on ne paye pas a ce prix. Je suis sur qu’il y aura un avant et un après. La technologie de Gilead Sera sûrement mise a contribution pour prévenir les pandemies virales a l’avenir. Aussi Gilead a zero dette nette et 20 milliards de cash. Le monde ne continuera pas sans un renforcement des réponses aux pandémies virales preventives.

Achat: Jardine Cycle and Carriage. Je continue de renforcer les émergents avec ce sorte Berkshire orienté auto moto en Asie du sud est (75% Indonésie), a dix fois les profits. Il y a également une mine d’or, du charbon, des startups dans la mobilité avec gojek, des prêts aux particuliers, du lait, du ciment. Sur l’automobile, le groupe fait un peu de production en joint venture et beaucoup de distribution en partenariat. L’avantage par rapport a un constructeur automobile pur est les plus faibles dépenses d’investissement et de recherche. Seul bémol ; le parent Jardine Matheson aime parfois faire une augmentation de capital a bon prix. Il faut suivre.

Achat Coca Cola Femsa. Embouteilleur latino américain qui couvre 290 millions de personnes et qui cote a moins de 10x le free cash flow et expand ses territoires ou ses gammes. Bien sûr il y a des soucis comme le Venezuela et l’argentine mais le prix actuel l’inclus déjà.

Renforcements de Ulker Biskuvit
Et Bastide le confort.

Mini achat: Une action Berkshire.B a 0% du portefeuille. Celle là c’est pour le plaisir unique d’être mini partenaire de Buffett et Munger. Cela fait longtemps que j’y pensais.

Une entreprise m’intéressait également c’est Sabanci Holding en Turquie. Toutefois j’ai déjà deux actions turques. Ulker Biskuvit qui fait du biscuit et Coca Cola Icecek. Des biscuits et du Coca Cola, c’est simple!.

Ai regardé;
An inbev: bonne value, mais résultats a venir sûrement mauvais.
Coca Cola Andina: bonne value, mais assez petit, démographie assez stagnante, et l’argentine c’est quand même brûlant.
compania de cerveseria unidas Argentine encore et pas très bon marché, peu de création de valeur passée.
Tessenderlo c’est pas cher et l’entreprise se développe bien mais quid de la cyclicité des opérations ? Je n’ai pas trop la réponse. J’aime bien aussi un petit dividende. En watchlist.

Sinon je crois être a 50% émergents. Marchés qui baissent bien mais qui sont parfois un refuge en cas de soucis aux USA (2009-2010).

Dernière modification par BulleBier (25/02/2020 22h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#141 29/02/2020 00h05

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Vente Preit  une erreur. Trop de dette même si les propriétés s’améliorent et forte moins value en pourcentage.

Vente Gilead car elle a bien servi de couverture suite au Coronavirus. Vu que des belles pépites ont chuté et qu’il me semble que de multiples traitements apparaissent elle devient plus speculative.

Renforcement
Coca cola FEMSA.
Bastide le confort

Achat
aB inbev je reviens après la guidance dure pour q1 et les résultats corrects. 118 MD de capi, environ 10 MD$ de FCF alors qu’il y a eu des difficultés de devises. Bientot on aura un rendement de près de 6-7% sur les cours d’achats actuels. Les marques Corona et Budweiser deviennent très populaires en Chine et Cela va payer un jour ou l’autre.

Baidu je reviens dessus. Pareil bon résultats, mauvais q1 mais déjà dans le cours, la Chine va regler ses problèmes de virus avant nous je pense. Excellent business qui se développe dans le cloud et les voitures autonomes plus le Netflix chinois. Ça en plus d’une montagne de cash, Baidu Map et le moteur de recherche. En fait meme sans le moteur de recherche cela est sous evalué selon moi!

Les marchés chutent… Je m’inquiète peu. Je suis plus exité que jamais sur les prospects de mes actions.

Dernière modification par BulleBier (29/02/2020 00h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#142 29/02/2020 07h26

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   171  

Bonjour Bullebier.

Suivi intéressant.
Pour Ab imbev le div yield est de 3.5% environ. (1.8€ de dividende annuel).

Dernière modification par tcheco (29/02/2020 07h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#143 29/02/2020 09h39

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Gracias. Actuellement le rendement est de 3.5%, dès que la dette diminue bien (2 ans maximum), Ab inbev devrait comme la plupart des entreprises du secteur, payer 60-80% du FCF en dividende soit 6-7% et se revaloriser.

Hors ligne Hors ligne

 

#144 13/03/2020 04h01

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Bonjour, j’avais fait un peu de timing en revendant AB InBev juste apres mon dernier post et en vendant coca cola qui avait monté jusque récemment et en gardant environ 10% de liquide.

Timing chanceux ou judicieux puisque les marchés ont chuté encore, et Hier j’ai liquidé ce liquide pour ouvrir ma plus grosse position sur AB inBev a 40 environ. Cela risque de chahuter encore avec des résultats difficiles mais c’est une défensive qui vaut facilement 100 et qui a de la croissance (en temps normal) et du dividende. De plus ils vendent la bière Corona en dehors des USA, je vois de plus en plus de gens qui en achètent, dont moi bien sûr pour célébrer cet achat et le début des vacances forcées.

Je suis revenu sur Baush Health qui est extrêmement cheap en Price sur Free cash flow et qui est stable voire en croissance maintenant.

Ce sont deux valeurs endettés. Elles vont bénéficier de l’arosoir a monnaie que les banques centrales sortent et de la perte de valeur relative des monnaies US/EUR a venir selon moi (ex énergie).

J’ai renforcé Coca Cola Femsa. Du coca sur les émergents sous les 10 de p/FCF.

3 petites actions Baidu pour finir le panier.

Étant donné les valorisations je repasse en mode réinvestissement des dividendes, j’attends ceux de mars avec plaisir.

-Softbank annonce un gros programme de rachat d’actions. Bonne nouvelle.

-vendu Shell pour acheter BP; simplement pour prendre une moins value sur une entreprise similaire.

Maintenant restons sereins et battons ce virus ensemble a l’heure où il affecte notre vie privée.

Dernière modification par BulleBier (13/03/2020 04h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#145 16/03/2020 14h43

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1117  

Bonjour,
vous avez plusieurs fois évoqué, ces derniers jours, des "valeurs massacrées" sans les citer expressément.
Je serais curieux de connaitre ces valeurs.
M.erci.


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #146 18/03/2020 21h19

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Bonjour, les petrolieres, Mittal, Les actions liées a l’Afrique comme Bolloré ou MTN, les banques même si pour elles cela peut se justifier de part des difficultés de nombreuses PME.

Sinon j’ai encore vendu deux actions qui ont bien performé depuis de début de l’année.
Deux très belles actions de long terme Eurofins et jd. Je pourrais y rerentrer un jour bien sûr.

Simplement qu’avec cette crise autant avoir des actions qui payent plus de dividende (plus besoin d’attendre les cash flows futurs d’une entreprise de croissance) ou qui sont vraiment moins chères.

-Renforcement de Baidu qui est incroyablement peu chère pour garder un peu de tech.

-Renforcement de Ab inbev qui est un sans hésitation a ce prix et les perspectives de croissance a long terme.

-doublement de la ligne BP comme ça ça me fera des gros dividendes des la fin de cette histoire de virus. D’autant plus que le shale independant c’est fini. Niet.

-Un peu de Kraft : pas chère, endettée, large dividende et qui profite de l’inflation et des taux zéro, et des matières premières basses. Je sais pas si je vais garder ça a long terme.

Avec ça j’augmente assez mon dividende mensuel, et si les prix restent bas quelques mois je réinvestis tout.

Hors ligne Hors ligne

 

#147 30/03/2020 22h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Changement de kraft pour Molson Coors en qui j’ai plus de croyance en l’avenir. Kraft me semble bien pour un trimestre ou deux mais après ? Garder cette position aurait été spéculatif. Je suis plus positif sur Molson Coors sur le long terme, surtout a ce prix. Je pense que la craft beer va souffrir pendant la crise et Molson Coors est endettée et va profiter de l’inflation provenant du stimulus ou bien de la déflation des coûts de production avec la récession.

Vente de Cosan pour racheter plus de CkHutchison holdings et plus de First Pacific. Deux entreprises qui ont bien chuté mais leur business est résilient (pas à 100% mais en majorité). Le Brésil était trop représenté dans le portefeuille après tous mes achats d’Ab InBev et de Coca Cola Femsa (LATAM). Et puis des dividendes c’est plus ce que je recherche en ce moment. Cosan reste un vrai Berkshire Brésilien que je suivrais.

Mini renforcements de Coca Cola Icecek, Baush Health, Baidu.

Au niveau de la crise, je suis persuadé que l’on va en sortir sous quelques mois maximum, mais j’ignore si les secteurs cycliques vont revenir rapidement. En ayant positionné le portefeuille sur les entreprises généralement défensives du secteur de la consommation ou infrastructures et télécoms je peux voir venir serainement tout choc et réinvestir les dividendes avec plaisir si les prix sont faibles.

Dernière modification par BulleBier (30/03/2020 22h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#148 31/05/2020 17h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Bonjour, j’ai fait vraiment la girouette ces derniers mois avec le covid, sans faire du trading mais en réalisant les impacts du covid. Après quelques interventions courtes ou HS sur le forum je me devais de parler investissement.

1-il faut savoir qu’une partie de mes choix d’actions se base sur mon désir de profiter plus de dividendes dès maintenant (je ne suis pas en capacité d’epargne comme certains ce qui permet d’acheter de la tech sans dividende sans regarder le prix presque pour regarder dans 10 ans).

Nouvelles

-Impérial Brands réduit son dividende, mais cela ne change pas grand chose a capacité de profits qui est stable selon moi, les nouveaux business de cigarettes électroniques et non combustibles sont des investissements a long terme dont les fluctuations de revenus a court terme sont insignifiants

-Poulaillon qui va souffrir un peu, on espère pas d’augmentation de capital. Heureusement que ça deconfine.

Ventes et erreurs ;
-J’ai changé d’avis (a cours terme) sur les distanciations sociales et leur impact sur Ab InBev et Molson Coors qui sera plus grand que prevu.: Vendu en PV

-Baidu; excellente entreprise mais bon bien empêtree dans une grosse guerre commerciale et coincée entre la Chine et le NASDAQ. Vendu en PV. Je pense que ça vaudra le coup de l’acheter si elle se liste a Hong Kong.

- Tiger brands; entreprise défensive de nourriture en Afsud mais mauvais résultats quand même malgré les restaurants fermés et coincée sur les marges. Pas certain que ce soit le plus bas, les conditions économiques sont très rudes. vendu en MV

-Acheté et vendu Cardinal Health. Était pas cher mais je ne sais pas si j’ai la compétence de la comprendre vu que c’est très politique. Vendu en PV

-Goodwin plc. Très belle industrielle mais je pense que des mauvais trimestriels sont a venir ou bien des baisses du carnet de commande. Vendu en PV

-Bausch Health; Elle me plait mais vu que j’ai trouvé des entreprises aux même prix et sans dette ou avec peu de dette, j’ai fait un choix histoire de recevoir quelques dividendes. Vendu Flat.

-Softbank: le Covid leur fait prendre des pertes sur le Vision Fund (Uber et Wework alors que le Q4 était sur une bonne trajectoire, dommage). Il va falloir renflouer tout ça. Ça commence a être un peu cavalier les opérations de ventes de parts d’Alibaba et Telecom pour faire des rachats d’actions. A long terme il y a de la valeur. Vendu en légère MV

Achats;

Principalement des entreprises très défensives.

-Tianyun International ; conserves de fruits a Hong Kong et snacks fruités.

-Lam soon Hong Kong : produits de maison et farines et huiles.

Voici une description de ces deux entreprises.

3 Cheap Consumer Stocks to Buy Amid Hong Kong Volatility - The Motley Fool Hong Kong

-Beijing entreprises water et Veolia: entreprises similaires et peu chères.

-Indofoods; nouilles et snacks en Indonésie et Afrique, entreprise tres défensive. L’Indonesie a un PIB par Habitant de 3000 USD, ça devrait grimper. (je possède déjà First Pacific depuis longtemps qui détient 50.X % d’indofoods, et je diversifie ma place dans la structure).

-Retour sur GlaxoSmithKline. Pas très bon marché mais quand même costaud.

-Philip Morris; pas très tres bon marché mais couvre aussi mes investissements dans les autres Big 4.

-Renforcement British American Tobacco.

-Embotelladora Andina: Embouteilleur Coca Cola au Chili/Bresil principalement.

Alors pourquoi des entreprises obscures a Hong Kong; c’est simple. Les marchés sont chers pour les entreprises a bonnes perspectives en Europe ou Aux USA, c’est assez efficient, et je n’ai pas d’avantage d’intelligence par rapport aux autres investisseurs.

A Hong Kong ou dans les émergents c’est autre chose, c’est pas a la mode, il y a pas de concurrence. J’ai vérifié quelles paient bien des dividendes par le passé et j’ai diversifié vu que je n’ai pas de compétences en Chinois.

.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #149 13/08/2020 21h03

Membre
Réputation :   46  

Bonjour

Je rebondis sur l’analyse du titre Bastide.

Le titre bénéficie d’un bel historique de croissance rentable : TCAM de 15% sur 2012-2020 en termes de CA, avec une marge EBIT qui est passée de 6% à environ 9% sur la même période et qui devrait dépasser les 10% à moyen terme (source : interview de Vincent Bastide dans « La lettre de la bourse »). La dette nette est passée d’environ 30 M€ à 200 M€ sur la période, illustrant une politique de M&A très active pour renforcer le poids des services dans le mix.

La croissance organique est depuis plusieurs trimestres supérieure à 5% (6% sur l’exercice passé) et le secteur est plutôt résilient et porteur.

75% du CA est considéré comme récurrent (prestations de services et installation de matériels permanents).

Les barrières à l’entrée sont selon moi la couverture géographique à échelle locale du territoire et l’accès à la clientèle professionnelle comme Orpéa.

Le multiple VE / EBIT historique est de 17,5x, et de 15,3x si j’exclue 2017 (flambée du titre).

En termes de valorisation, je vous partage ma méthodologie. Le titre a deux principales activités, un métier qu’on pourrait assimiler à du retail qui consiste à vendre ou à louer en magasin du matériel de maintien à domicile (à des particuliers ou à des groupes d’EHPAD, Orpea étant un client) l’autre métier qui est de la prestation de services médicaux à domicile (e.g. prestations de perfusion, de nutrition, d’assistance respiratoire, d’insulinothérapie).

Un concurrent s’appelle Elivie, renommé Santé Cie, qui réalisé un CA de 240 M€ dont 100% sur la partie services (pas d’activité de vente en magasin). ll a fait l’objet d’un rachat en 2020 par le fonds Ardian sur la base d’une valeur d’entreprise de 950 M€ (source : article paru dans capital finance : taper « Ardian + Santé Cie + Capitalfinance » sur Google). Cela représente un multiple VE / CA de 4x.
Je ne connais pas l’EBITDA du groupe qui a servi de base de calcul pour la transaction. Mais je sais que l’EBITDA était de 50 M€ en 2018 (source : article paru dans capital finance : taper « EBITDA + Elivie + Capitalfinance ») et j’estime un multiple VE / EBITDA à 14x-15x. Une note de Portzamparc mentionne un multiple de 14x.

Pour valoriser Bastide qui devrait générer environ 380 M€ de CA sur l’exercice clôturé en juin 2020 => je valorise la partie magasin qui représente 47% du CA à 0,8x le CA et la partie services à 2x le CA (vs 4x utilisé lors du dernier deal que je mentionne au-dessus). Je n’ai hélas pas connaissance du poids que représente le métier services dans l’EBITDA et / ou EBIT du groupe.

J’obtiens une valeur d’entreprise de l’ordre de 550 M€.

En retirant la dette nette de 200 M€, on obtient une valeur des titres de 350 M€ soit un cours de l’ordre de 47,7 EUR. Le titre cote autour de 40 EUR.

Si je rapporte cette VE de 550 M€ à un EBITDA de 80 M€ (20% de marge X 400 M€ de CA qu’on devrait viser sur le prochain exercice) et un EBIT DE 40 M€ (10% de marge EBIT X 400 M€ de CA), cela donne 6,9x et 13,8x en laissant la dette nette stable. Autrement dit, le cours serait de 47,7 EUR, je trouverais cela pas hors de prix.

Le CA et les marges devraient progresser sur les prochaines années, et surtout l’activité services sera amenée à peser une part de plus en plus importante dans le mix.

La génération de FCF est pas facile à calculer en isolant le M&A. En 2019, le FCF hors M&A est de l’ordre de 25 M€ (61 M€ de génération de cash avant capex, - 52 M€ de capex dont 18 M€ de M&A).

Ce n’est clairement pas un dossier value mais un dossier qui devrait afficher une croissance organique de l’ordre de 5% par an, avec une diversification géographique hors de France et une hausse du poids des services dans le mix.

La valeur pourrait être vendue plein pot à un industriel ou un fonds. Il y a selon moi une valeur d’enjeu sur ce dossier. Un autre exemple : le fonds GEMMES VENTURE (actionnaire de Crossject pour ceux qui connaissent, je ne suis pas actionnaire) a vendu plein pot en 2017 une société dans le secteur (Asten Santé, CA de l’ordre de 100 M€) au groupe La Poste. En revanche, la cession du groupe ne semble pas à l’ordre du jour car Vincent Bastide semble attaché à son indépendance.

Je complète mon propos avec de la data fraîche obtenue d’une interview de Vincent Bastide

Lien : LE 7H50 de Vincent Bastide : « On va aller chercher les 500 millions d’euros de chiffre d’affaires dans les 24 mois » – Objectif Gard

"Nous sommes à 40 000 lits en Ehpad et 20 000 à domicile. Nous sommes aussi présents en Angleterre, en Belgique, en Italie et nous démarrons fort en Espagne."

"Notre chiffre d’affaires est de 380 millions d’euros au 30 juin prochain. Nous allons acquérir d’autres entreprises à l’étranger et nous voulons aller chercher les 500 millions de CA dans les 24 mois. Cette crise était un coup dur car les médecins étaient confinés et nous n’avons pas pu louer notre matériel. Nous avons cependant de nombreux projets importants en cours mais l’humilité reste plus importante encore. La société est appelée à connaître un bel avenir car la santé est au cœur des préoccupations actuelles."

"Notre activité et ses fondamentaux ont été déstabilisés. Nous avons essayé de transformer notre travail pour nous occuper plus des équipements de protection individuelle. Pour le trimestre lié à la crise de la covid-19, notre chiffre d’affaires sera accentué par la vente de consommables. Cela n’est pas très rémunérateur mais nous avons fait du volume car nous voulions être actifs, pas rester les bras croisés. Nous avons puisé 30 millions d’euros dans notre trésorerie mais au moins, on s’est fait connaître !"

Dernière modification par levovitch1988 (14/08/2020 16h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#150 09/09/2020 00h37

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   285  

Bonjour, voilà votre objectif de cours atteint Levovitch1988 !
Je trouve comme vous que Bastide a un cercle vertueux de création de valeur autofinancée rentable, ce qui est assez rare. C’est similaire à Eurofins Scientific dans le type de création de valeur.
C’est le genre d’entreprise que l’on peut laisser croître et que je compte garder pour le moment. J’aurais peut être dû garder Eurofins d’ailleurs !

Pour le portefeuille, j’ai rouvert une petite ligne Baidu avec les dividendes reçus des autres entreprises, qui pèse moins que mon ancienne ligne Baidu. Cela reste une entreprise très prometteuse sur L’IA.

Sinon, RAS, je ne me concentre pas trop sur les profits de cet exercice 2020 unique. Je crois que mes prochains reportings ne seront pas tres interessants car je vais surement garder les mêmes entreprises, j’ai cessé de chercher de nouveaux investissements.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur