Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 08/02/2011 10h33

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3442  

INTJ

Quand on lit l’actualité et que l’on voit comment les géants cotées se revendent des filiales, on a parfois l’impression qu’une société comme Johnson & Johnson n’est finalement qu’un énorme fonds fermé de private equity spécialisé dans le secteur de la santé.

Les cessions de filiales semblent tellement "easy" et rapides, qu’on se demande bien qu’elles sont les synergies et si elles ont réellement des relations transverses entre elles.

Anyway, dans les screeners, j’ai cherché à isoler les sociétés qui ont véritablement pour objet l’investissement et qui peuvent être considérées comme des purs fonds fermés, avec + ou - de frais.

Ainsi, j’ai isolé :
- Holdings d’investissement
- Holdings diversifiés
- Les sociétés de private equity

Mais c’est très imparfait car Berkshire Hathaway n’apparait pas, car considéré comme de l’assurance.

Leucadia (considérée comme le mini-Berkshire Hathaway) apparait par contre, car Bloomberg l’identifie comme "Diversified Operations".

A l’inverse LVMH apparait, car aussi classé dans "Diversified Operations".

Il y a aussi d’autres sociétés classées dans "Diversified Financial Services" qui sont parfois des holdings d’investissement mais d’autres fois des banques diversifiés, donc je n’ai pu les inclure.

J’aurais aussi aimé faire une vue des conglomérats (très présents en Asie ou aux Japons), mais généralement ils appartiennent au secteur "Diversified Manufact Op" qui est un gros fourre-tout : on y trouve General Electric comme Honeywell ou Danaher.

Sur les forums, Sofina ou Paris Orléans ont été citées, mais n’apparaissent pas car trop petits pour être dans l’univers considéré.

L’idée derrière tout ça était de trouver des sociétés cotées qui sont "à part", une peu comme les foncières cotées et pourrait devenir une poche d’investissement à part entière.

Dans les faits, ça marche moyen car elles semblent quand même largement corrélées au marché souvent avec un beta plus élevé.

Hors ligne Hors ligne

 

#2 16/02/2011 17h15

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Je pratique cela depuis lomgtemps smile

En general les societe apportent surtout de l’expertise de gestion d’entreprise et aident pour faire des acquisitions. Il y a rarement des synergies intra groupe. C’est plus sur de garder les filiales assez separees.

Il manque Bouygues et Bollore (Financiere de l’odet du coup)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 27/07/2012 22h26

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Je doutes être très populaire mais néanmoins. Depuis la crise de 2008 je suis fan des sociétés d’investissement, souvent sur des LBO qui ont des décotes à cause de leur endettement.

Aujourd’hui j’étends mon raisonnement aux conglomérats. Un conglomérat peut-être définit comme un groupe opérant dans 3 domaines qui sont très indépendants (en terme de clients et domaines) et dont aucun ne dépasse 50% du résultat opérationnel.

En France nous avons Vivendi et Bouygues principalement, j’y rajouterais Wendel, même si c’est plus petit et plus endetté. Les parcours boursiers n’ont pas été très impressionnant depuis de nombreuses années en partie à cause de la bulles des années 2000 et il est difficile d’avoir des historiques beaucoup plus longs.

Aux US, d’après McKiney il en reste 21 après l’engoument des années 60-70 (cf études ici sur la conglomérats). On notera parmis celles qui ont bien marché Bershire Hathaway et Danaher Corporation que je ne connaissais pas. Les performances sont très sensibles sur le long terme (attention le S&P 500 distribue un dividende les 2 autres pas trop)


A noter qu’au Japon ou en Corée, c’est plus fréquent.

Je pense que c’est potentiellement des sociétés intéressantes pour les raisons suivantes :
- facile d’évaluer leur performance: la valeur ajoutée d’un conglomérat est de savoir allouer le capital, on peut suivre l’évolution des free cash flow, des capex, les valorisations des achats et des ventes.
- thème démodé, McKinsey voit d’ailleurs leur disparition.
- une holding faisant le rôle de banque peut être très utile dans un environnement où le financement bancaire est réduit. La holding apporte vraiment une valeur de taille permettant d’avoir de l’argent peu cher (par rapport à détenir 10 sociétés spécialisées).

Je ne dis pas que toutes sont intéressantes, mais qu’il peut y avoir des valeurs intéressantes et que ça semble identifiable. Je vous conseille d’ailleur le livre The Real Warren Buffet, Managing Capital, Leading People qui pour une fois ne traite pas Warren Buffet en tant qu’investisseur.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 28/07/2012 08h53

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3442  

INTJ

JesterInvest a écrit :

- facile d’évaluer leur performance: la valeur ajoutée d’un conglomérat est de savoir allouer le capital, on peut suivre l’évolution des free cash flow, des capex, les valorisations des achats et des ventes.

Et c’est bien là le pb !

Quelles sont les conglomérats/sociétés de participations diversifiées qui savent vraiment bien allouer le capital ?

A part Leucadia et Berkshire Hathaway ?

Les conglomérats ont effectivement été à la mode dans les années 90 (plus gros étaient mieux), mais aujourd’hui, l’heure est à la spécificité sauf pour les entreprises familiale qui préfèrent garder une certaine diversification.

PS : Danaher est une entreprise industrielle diversifiée, je ne sais pas si on peut le considérer comme un conglomérat car elle est "mono-secteur". Si oui, 3M ou Siemens sont alors des conglomérats. Même LVMH d’ailleurs.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 28/07/2012 12h21

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

En tout cas j’ai regardé Bouygues et l’allocation du capital depuis 2001 est quasi fixe.

Je ne dis pas que c’est fréquent, mais que c’est un type de sociétés pour lesquelles ont a un critère d’évaluation en plus.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 12/02/2014 11h36

Membre (2011)
Réputation :   129  

Bonjour,

Je remonte ce topic après ma relecture de la newsletter n° 21 sur les mini-Berkshire Hathaway. Que pensez-vous de Fairfax Financial dont la P/B est actuellement à 1,04 ? D’après ce qu’écrivait notre hôte, ce serait un bon point d’entrée.

D’autant que le change est favorable : autour de 1,50 $CAD pour 1 €. Et ce n’est pas que face à l’euro que le dollar canadien baisse, mais aussi fasse au dollar américain : -10% en un an, malgré le QE 3 !

Faut-il classer Fairfax dans les financières dans une allocation d’actif, ou bien faut-il les ranger dans une case "holding" ?

Dernière modification par Vibe (12/02/2014 12h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 12/02/2014 21h53

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

1,04? Il me semble avoir vu 3xx fin 2012 et en perte sur 9M 2013.

Un examin rapide ne me donne pas plus envie que cela. Mais je reconnais que l’idée peut être intéressante si vous voulez une exposition amérique du Nord.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 13/02/2014 00h11

Membre (2011)
Réputation :   129  

Oui, vous avez raison ! J’avais fait le calcul moi même, mais en prenant la book value de fin 2012 qui a baissé depuis !

La valeur est effectivement de 1,3 :
Fairfax Financial Hldgs Price to Book Value (FFH.TO)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 05/07/2016 19h18

Membre (2015)
Réputation :   66  

ISTJ

Bonjour,

Je n’ai pas trouvé de topic dédié au conglomérat Danaher donc je vais poser ma question ici.
Est-ce que l’un d’entre vous a une information qui expliquerait la chute du titre de plus de 20% ce jour ?

Edit: voici l’info
Danaher Corporation Completes Separation of Fortive Corporation - Jul 2, 2016

Cordialement

Fabipm

Dernière modification par Fabipm (05/07/2016 19h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 05/07/2016 19h30

Membre (2010)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   299  

"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#11 01/11/2018 19h51

Modérateur (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   639  

Bonsoir,

Je pose cela là à défaut d’avoir une file dédiée et le titre paraît peu suivi mais bon, je l’ai en portefeuille pour ma part !

Honeywell International a donc en 1 mois de temps finalisé 2 spin-off.

About Our Spin-Offs - Honeywell

1er octobre Garrett Motion (Transportation Systems) 1 titre pour 10 titres Honeywell détenus.
29 octobre Resideo Technologies (Homes and Global Distribution) 1 titre pour 10 titres Honeywell détenus.

Bonne présentation didactique d’ailleurs datant de l’année dernière qui résume bien les impacts et le futur portfolio.

Les différents commentateurs s’accordaient à dire qu’il s’agit de se séparer d’asset non-core. La présentation de son côté met en avant:
1. Enhanced Organic Sales Growth Rate: 3%-5%
2. Enhanced Segment Margin Profile:> 20%
3. Improved Cash Conversion: ~100%
4. Continued Strong Credit Rating

Lors de la publication des résultats il y a 2 semaines, le ré-ajustement a conforter ces promesses.
Honeywell abaisse ses prévisions après avoir scindé deux activités | Zone bourse

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#12 19/11/2022 13h16

Membre (2022)
Réputation :   15  

ENTP

Bonjour IH,

Je partage toutes vos remarques sur ces sociétés et cela m’a toujours dérangé d’en avoir dans mes ETF.

Pensez-vous que l’on peut appliquer le même raisonnements aux Licornes Françaises ?

En particulier si l’on regarde la valorisation : Qonto a été valorisé en 2021 222x ses revenus 2020 (!).

J’y regarde également car je m’intéresse à Eurazeo mais une partie non négligeable de la NAV est en growth : 21% environ et il y en a probablement dans les fonds hors growth.

Ils ont investi dans une majorité des licornes FR dont la valorisation a déjà chuté drastiquement et je pense que l’impact sur Eurazo n’est pas négligeable.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur