Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 25/06/2013 22h43

Membre (2013)
Top 20 Monétaire
Réputation :   164  

Bonjour à tous,

ce jour je me suis procuré le numéro "vivre sans travailler" édition 2013 du revenu histoire de voir ce qui était évoqué.

Bon rien de sensationnel… le numéro traite des rentes viagères, d’un portefeuille d’actions à gros rendement, de l’inflation, des aides possibles pour les aidant familiaux…Bizarrement l’immobilier est oublié… Il n’y a pas non plus d’exemple de "rentiers" comme les années précédentes.

Si cela intéresse certains, je pourrais développer ces points dans la suite du fil de la discussion.

Par contre il y a une partie qui m’a semblé intressante: un bilan du rendements des actifs depuis 1970 jusqu’à fin 2012:

- Actions avec dividendes (SBF120 dividendes réinvestis): +7325%

- Obligations (indice EuroMTS des OAT 10-15 ans) +4436%

-Lingot d’or: +3328%

- Immobilier (logement à Paris, source notaires): +2615%

- Actions sans les dividendes (indices général SBF 250, CAC All tradable): +1765%

- Monétaire (indice monétaire puis euribor 3 mois): +1568%

- Cout de la vie (indice INSEE hors tabac): +612%

- Livret A (taux capitalisé): +581%

Quelques remarques:

- on constate que l’effet boule de neige avec le réinvestissement des dividendes fait une sacrée différence (grosso modo 4 fois mieux qu’en ne réinvestissant pas les dividendes) en terme de rentabilité sur le long terme (pour ceux qui en doutait encore….)!

- les investissements en obligations offrent aussi une belle rentabilité, d’autant que l’exemple ne traite que des OAT, la rentabilité n’est pas si mal quand on pense que les oblig corporate sont exclues, toutes commes les obligations à haut rendement et les perpétuelles.

- l’immobilier progresse bien mais quand même beaucoup moins vite que les actions et obligations.

- Je suis assez surprise du résultat sur le monétaire qui fait 3 fois plus de rendement que le livret A (sauf erreur de ma part, l’euribor entre pour moitié dans le calcul du taux du livret A)… Après, on sait que les pouvoirs publics "drivent" le taux un peu comme ils le veulent, mais quand on voit le résultat sur la durée et qu’on sait que le livret A est le placement préféré des français, ça pose quand même question! On peut bien noter que placer sur son livret A fait perdre de l’argent par rapport au cout de la vie.

Et vous, que vous inspire ce classement?

Dernière modification par Elodie01 (25/06/2013 22h43)

Mots-clés : actions, immobilier, livret a, monétaire, obligations, or, rendement


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne Hors ligne

 

#2 25/06/2013 23h11

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2561  

"Je suis assez surprise du résultat sur le monétaire qui fait 3 fois plus de rendement que le livret A (sauf erreur de ma part, l’euribor entre pour moitié dans le calcul du taux du livret A)" : vous avez oublié les quelques périodes où le monétaire rapportait pas mal (alors que le livret A est toujours resté assez proche de l’inflation) ?

Un problème avec de tels chiffres est que pour l’immobilier :
   1) on occulte l’immobilier commercial, les SIIC, etc.
   2) on oublie les loyers encaissés (et les travaux et les autres charges non récupérables)
ce qui conduit à comparer des tomates et des melons.

Un autre problème est que toute comparaison basique entre deux dates données donnera un résultat ne reflétant que très partiellement ce qui est arrivé dans le passé : le résultat dépendra beaucoup de la situation au début (en commençant qqs années avant ou après, ça change pas mal les résultats) et à la fin. En prenant toutes les périodes de 10 ou 15 ou 20 ans depuis 1970, le classement aura souvent été différent.

Une autre remarque qu’on peut faire est que les journalistes reprennent chaque année (juste avant l’été pour ce thème)… l’article qu’ils ont publié un an plus tôt sur le même thème, avec de minimes ajustements (mais sans nécessairement prendre du recul). Pour ceux abonnés depuis pas mal d’années, ça devient assez lassant.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 26/06/2013 00h08

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Le livret A est sans fiscalité pas les obligations ni le monétaire, avec les intérêts composés cette "erreur" doit jouer beaucoup.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur