Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 08/04/2017 21h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   364  

La collecte 2016 aurait augmenté encore de 37% par rapport à l’année précédente pour l’ensemble des SCPI hors SCPI fiscales d’après le site l’Express Votre Argent.

Combien de temps une telle accélération est-elle soutenable ou est-ce qu’il y a simplement un effet de vases communicants entre les particuliers qui investissent ’en direct’ via SCPI et les fonds immobiliers et zinzins qui désinvestissent?

L’Express donne aussi le rendement 2016 de 84 SCPI.

Rendement de 84 SCPI


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne Hors ligne

 

#77 12/10/2017 00h18

Membre
Réputation :   66  

Les institutionnels ne désinvestissent pas bien au contraire. Ils achètent massivement comme les particuliers.
Les raisons sont les mêmes. Le rendement "prime", bien qu’au plus bas autour de 3% reste encore plus de 200 points de base au dessus du rendement de l’emprunt d’Etat français (10 ans), et 2% au dessus de l’obligataire de bonne qualité. C’est historiquement élevé. De plus le régulateur favorise la détention de fonds immobiliers pour les assureurs, par rapport aux actions.
Du côté des développeurs et promoteurs, c’est la fête. Les prix actuels donnent des marges inespérées car si le foncier monte, le coût de la construction suit moins vite, et le coût du levier est modique. Il y a donc une pléthore de nouveaux programmes.
Bien sûr, si les taux remontaient brutalement, patatras, l’obligataire redeviendrait attractif. Mais pour cela il faudrait que nos Etats fussent capables d’équilibrer un budget, et de dégager un petit excédent primaire pour rembourser l’océan de dettes. Des gouvernements aussi responsables ne tiendraient pas une élection. On peut polémiquer à l’infini sur le "tapering" de la BCE, il faut que les Etats puissent emprunter sans limite à 0. Donc la musique va continuer de jouer un certain temps et on peut danser encore un peu sans trop paniquer.

Mes petits insights:  un institutionnel en train de faire un appel d’offre pour augmenter son allocation immobilière. Un promoteur dont j’ai vu le détail du business plan sur un programme en Vefa en IDF aux prix actuels.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur