Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 25/02/2019 19h43 → Kraft-Heinz : géant américain de l'agroalimentaire aux USA (heinz, kraft foods, kraft-heinz)

Membre
Réputation :   26 

Voilà comme convenu l’intervention de Warren Buffet sur Kraft and Heinz en vidéo sur CNBC à l’adresse suivante : Buffett on what he plans to do with his Kraft Heinz shares and 3G Capital

Hors ligne

 

#27 03/03/2019 20h54 → Kraft-Heinz : géant américain de l'agroalimentaire aux USA (heinz, kraft foods, kraft-heinz)

Membre
Réputation :   61 

Stouf a écrit :

J’ai lu récemment un article du Wall Street Journal (une des éditions papiers de la semaine passée, je ne trouve pas l’article sur google) sur Kraft-Heinz. De ce dont je me souviens, ils vont changer de stratégie et investir davantage dans leurs marques et le marketing. Ils ont également lancé quelques nouvelles marques. Changement radical donc par rapport à la stratégie de baisse des coûts.

Erratum, c’était un article du Financial Times, pas du Wall Street Journal. L’article en question était intitulé "Kraft Heinz: hungry for growth after austerity diet", il me semble.

Hors ligne

 

#28 07/03/2019 19h48 → Kraft-Heinz : géant américain de l'agroalimentaire aux USA (heinz, kraft foods, kraft-heinz)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235 

Peut être un chouia HS sur une file de décortiqueurs de bilans financiers mais ma foi, je ne peut pas m’empêcher…

je sais pas si ces produits sont bons ou pas mais quoiqu’il en soi, les femmes britanniques ont l’air de bien aimer la marque Heinz : Heinz most popular brand among British women

Devant Boots, John Lewis ou M&S … impressionnant.
Et j’imagine rassurant pour une boite dont la raison d’être est d’avoir un PTF de marques fortes et leaders.

Dernière modification par carignan99 (07/03/2019 19h49)

Hors ligne

 

#29 08/03/2019 08h54 → Kraft-Heinz : géant américain de l'agroalimentaire aux USA (heinz, kraft foods, kraft-heinz)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   142 

C’est pas les ventes de Ketchup qui posent problème mais les biscuits et fromages.
Si KHC était que du Ketchup, ils n’auraient pas ces problèmes.

Hors ligne

 

#30 08/03/2019 09h34 → Kraft-Heinz : géant américain de l'agroalimentaire aux USA (heinz, kraft foods, kraft-heinz)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235 

Vous surinterprétez mon message, limité au UK et qui souhaitait simplement illustrer la valeur de la marque Heinz, avec une information à tonalité conviviale.

Et dans ce pays, les ventes de ketchup Heinz ont fortement reculé en 2016 (2017, je sais pas) : changements modes de consommation, concurrence MDD. Face à ça, pas le choix : renforcer la ’valeur de marque’ et innover. Donc plus de dépenses marketing (comme le relève Stouf) … à voir ce que ça donne dans les chiffres (ventes, marges, bénéfices).

Sinon, ’Heinz’ ce n’est pas que du ketchup mais aussi des soupes et des baked beans en conserves (catégories où Heinz est leader), même si c’est mineur dans le CA mais des ’icônes’ dans l’esprit des consommateurs britanniques. Et de nouvelles lignes de produits, avec un objectif de diversification.

Une interview intéressante de Steve Chantry (UK CMO) sur la stratégie marketing de Heinz : Kraft Heinz UK CMO on bringing ‘the magic’ back to marketing

Hors ligne

 

#31 08/03/2019 11h23 → Kraft-Heinz : géant américain de l'agroalimentaire aux USA (heinz, kraft foods, kraft-heinz)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   373 

Bonjour,

Ce sont 2 marques de Kraft (marques Kraft et Oscar Mayer) qui ont été dépréciées, pas celles de Heinz, même si les 2 entreprises ont été fusionnées, elles n’en reste pas moins assez séparées sur beaucoup d’aspects.

Heinz c’est aussi Benedicta en France et une "nouvelle" gamme de sauces tomates. À l’étranger et bien moins connu il y a aussi du babyfood.

Sachant qu’officiellement c’est Heinz qui a acheté Kraft, il y a de quoi s’en ronger les ongles pour Heinz.
Tel que lu dans un article :

La réduction de valeur de 15,4 milliards de dollars témoigne du déclin des marques emblématiques et d’autres pertes de valeur de l’actif, ce qui signifie que la société considère que ces actifs ont moins de valeur qu’avant la fusion.

Ceci ne fait que démontrer malheureusement qu’il ne s’agissait que d’une pure opération financière et spéculative court-termiste avec un manque de vision flagrante.
On ne connait pas exactement le contenu de l’enquête de la SEC mais il serait intéressant de le savoir. Notre ami EDGAR nous en dira sans doute plus sous peu !


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

[+2]    #32 10/08/2019 13h04 → Kraft-Heinz : géant américain de l'agroalimentaire aux USA (heinz, kraft foods, kraft-heinz)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   373 

Bonjour,

Depuis notre dernier échange le titre a continué à chuter fortement notamment à la faveur de sa dernière publication la semaine dernière, le titre a perdu 15% mercredi du fait de très mauvais résultats et d’une nouvelle dépréciation de 1 milliard de dollars. Ce coup-ci ce sont les produits réfrigérés US.
Depuis notre dernier échange, c’est -45%, en 1 an la glissade est de 56% et 72% depuis le plus haut de février 2017.

Kraft Heinz : annonce 1 milliard de dollars de dépréciations, le titre chute | Zone bourse

Kraft Heinz plonge en Bourse après des résultats catastrophiques | Les Echos

Le géant de la malbouffe Kraft Heinz chute encore de plus de 15% à Wall Street, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse

Kraft Heinz a publié jeudi un bénéfice net réduit de plus de moitié au premier semestre, grevé par plus d’un milliard de dollars (892 millions d’euros) de dépréciations au terme d’une enquête interne sur ses pratiques en matière d’approvisionnement qui l’avait obligé à retarder ses comptes.

Le bénéfice net du semestre clos le 29 juin est tombé à 854 millions de dollars, soit 70 cents par action, contre 1,76 milliard (1,43 dollar par action) un an plus tôt. Le chiffre d’affaires net a reculé de 5% à 12,37 milliards de dollars.

Sur le semestre écoulé, Kraft Heinz passe encore une dépréciation de 1,22 milliard de dollars. En tout cas, selon les résultats préliminaires. Parce que les comptes semestriels publiés aujourd’hui ne sont ni détaillés, ni audités ; c’est peut-être ce qui déplaît le plus aux investisseurs. « La société n’est actuellement pas en mesure de déposer son formulaire 10-Q à la date d’échéance prescrite en raison du fait qu’elle continue d’exécuter et de tester certaines méthodes de dépréciation […] tant pour le premier que pour le deuxième trimestre de 2019 », fait savoir le géant de l’agroalimentaire. En février, au moment de publier ses comptes du quatrième trimestre, Kraft Heinz avait révélé être la cible d’une enquête de la SEC, le gendarme de la Bourse américaine, sur ses méthodes comptables.

À la lecture de ce dernier passage, d’autres mauvaises surprises semblent encore pouvoir sortir.

BRK a tout juste vacillé en perdant 2,1% qui ont été repris les 2 jours suivants.

Lorsqu’on voit qu’avant le spin-off d’avec Mondelez, au temps de Kraft-Jacob-Suchard (KJS), cette société faisait partie de l’excellence des PGC, cela en est même triste.
En 5 ans Mondelez fait +32% et Kraft -66% soit près de 100pts d’écart, Mondelez fait maintenant près de 2,5 fois Kraft en capitalisation. Dire qu’à l’époque c’était vu comme mettre les "mauvais" produits dans une nouvelle entité !

La méthode 3G semble vraiment être arrivée à bout de souffle…


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#33 31/10/2019 14h54 → Kraft-Heinz : géant américain de l'agroalimentaire aux USA (heinz, kraft foods, kraft-heinz)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631 

T3 supérieur aux attentes (bien que mauvais quand même!), le titre prend 10%.

BPA ajusté en baisse de 9,2% à 69 cents, battant toutefois d’une quinzaine de cents le consensus, et un EBITDA ajusté en repli de 7,8% à 1,47 milliard de dollars.

Le chiffre d’affaires du groupe agroalimentaire a diminué de 4,8% à près de 6,1 milliards, des effets changes et périmètres négatifs s’étant ajoutés à une décroissance organique de 1,1%, décroissance liée à des effets volume et mix.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech