Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#51 28/05/2022 11h45

Membre (2017)
Réputation :   16  

Niveau boisson, je m’étais intéressé à ce site : comparatif boisson énergisante

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #52 28/05/2022 19h29

Membre (2022)
Réputation :   2  

Je pense que les boissons "maison" c’est bien mais c’est pas l’idéal car la composition est pas optimale. Le marketing amène quasi que des mauvais produits sur ce créneau, sortent du lot pour moi Athlet et Endur’active, notamment car bio, et composées avec de la maltodextrine de Manioc qui a un dextrose équivalent de 10 (grosso modo c’est un sucre qui évite les hypoglycémies réactionnelles).

Nicolas Aubineau est un nutri de l’étiquette, il ne fait aucune analyse des produits…par exemple des barres avec chocolats noir, il note le manque de magnésium, alors que l’aliment en contient. Sa réponse: y’en a pas parce que c’est pas marqué sur l’étiquette!

PS: je n’ai aucune position sur les deux marques citées smile

Dernière modification par Thejul (28/05/2022 19h31)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #53 28/05/2022 20h20

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Réputation :   234  

Bonsoir,

Je ne suis pas coureur, j’ai horreur de ça. Mais mon fils pratique l’athlétisme, dans d’autres disciplines, mais disons, que je fréquente ce petit monde.

Si vous voulez investir dans votre passion, alors je vous recommande vivement, avant la nutrition, avant les chaussures, avant les outils technologiques, c’est de vous payer des cours avec un bon entraineur. Il vous apprendra à courir, tout simplement, à poser le pieds, à placer tout son squelette et mettre son corps en position ou vous ne l’abimerez pas, et ou vous pourrez l’exploiter sans vous faire mal.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (28/05/2022 20h21)


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #54 03/06/2022 01h40

Membre (2022)
Réputation :   4  

Hello tous

Je suis surpris que ce forum parle autant d’alimentation.
De mon temps, on échangeait plutôt sur les programmes d’entraînement, les CR de courses, les fractionnés, le travail en côtes, les chronos, la FCmax, la VMA…

Perso, du jus de raisin coupé à 50% d’eau + quelques grammes de sel m’ont toujours comblé en course.
Quand je m’entraînais sérieusement, j’ai toujours mangé n’importe quoi - et picolé le soir, même les veilles de compètes - tout passait.
Ça ne m’a pas empêché de gagner l’Ecotrail de Paris en 30 et 50 km dans ma catégorie d’âge.

J’ai arrêté depuis 4 ans, pris 10 kgs, et pas rajeuni.
Si quelqu’un.e veut bien m’accompagner pour m’y remettre, je suis partant.
Mes terrains de jeu étaient le Parc de Saint-Cloud, les Fausses Reposes et le Bois de Saint-Cucufa (banlieue Ouest)

Hors ligne Hors ligne

 

#55 03/06/2022 08h19

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   518  

Ah oui "mais" Hercule la réponse est dans votre questionnement. En effet à l’époque vous étiez jeune avec 10kgs de moins etc Regardez dans le vélo par ex. les anciens ont des supers vélos mais ils ne vont pas aussi vite que lorsqu’ils avaient 20 ou 30 ans.
Après peut être qu’à votre époque, vous auriez pu faire mieux (ou pas, j’ai vu des grands athlètes faire comme vous et rester au plus haut niveau longtemps, je suis d’accord), mais comme dit le philosophe le passé on s’en fiche agissons sur le présent (alimentation, boisson par ex), à voir si Marc Aurèle courrait le marathon.

A notre âge, la 1ére et plus importante des victoires est d’être sur la ligne de départ. En plus on peut partager cette victoire avec d’autres anciens smile

Dernière modification par Iqce (03/06/2022 09h08)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

[+2 / -1]    #56 03/06/2022 09h07

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   99  

Ces histoires d’alimentation cela me saoule et me fait bien rigoler : j’aime la course à pied mais encore davantage le vin, la viande et le fromage. Ce n’est pas à 60 ans que je vais me mettre aux nouilles et au quinoa pour gagner quelques secondes sur un semi !

Dimanche, je vais dans le Jura faire la montée du mont Poupet et ce sera poularde au vin jaune le soir en guise de récup !

Les obsédés de la diététique qui pèsent leurs rations, ils ne doivent pas être bien drôles au quotidien.

Hors ligne Hors ligne

 

#57 03/06/2022 10h09

Membre (2021)
Réputation :   6  

Bonjour,

Je crois surtout que le plus important dans la pratique sportive est de se faire plaisir. Et si ce plaisir doit passer par une diététique un peu plus contraignante, quel est le problème ?

Il n’est pas nécessaire de nous déballer, comme à votre habitude, vos généralités nauséabondes.

Sinon, pour ma part, j’ai découvert plusieurs choses intéressantes : un livre intitulé Running Rewired: Reinvent Your Run for Stability, Strength & Speed de Jay Dicharry et 2 applications gratuites : Décathlon Coach (pour les programmes d’entrainement) et Nike Training Club (pour les exercices de renforcement et de stabilité).

Bien à vous,

C.

Hors ligne Hors ligne

 

#58 03/06/2022 10h29

Membre (2010)
Réputation :   172  

Quand le cross du Figaro était devenu furieusement tendance, vers 1975, il y avait le doyen, un général de 83 ans (Hébrard ?) qui participait pour la course des Vieilles Pointes et qui était acclamé tout au long du parcours
O Tempora


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#59 03/06/2022 11h13

Membre (2019)
Réputation :   21  

Comme pour tout, les risques sont dans les excès. Quelques définitions pour briller en société, car on peut etre addict au sport, tout comme on peut être obsédé par le fait de manger sain.

Bigorexie
Le symptôme principal et très caractéristique de la bigorexie est le désir très intense voire compulsif, d’effectuer une activité sportive. Le sportif augmente progressivement le temps consacré au sport qui devient la priorité pour laquelle il délaisse sa vie personnelle et professionnelle. Les sports d’endurance sont particulièrement concernés et notamment les runners (marathon, triathlon, trail …).
Bigorexie, lorsque le sport devient addiction - Runners.fr

Orthorexie
Identifiée comme un trouble alimentaire obsessionnel, l’orthorexie se traduit par une fixation, une obsession de manger des aliments sains, ou supposés tels par la personne fragilisée. Avec la santé comme seule ligne de mire, les choix de l’orthorexique ne reposent plus que sur l’évaluation personnelle des vertus (réelles ou non) des aliments. Ceux-ci sont pensés comme nutriments, théorisés en minéraux et vitamines.
L’orthorexie n’est pas une « pathologie » mais peut le devenir quand les impératifs alimentaires (créés) deviennent seul mode d’expression. Ce trouble du comportement alimentaire s’enracine dans un vécu psychologique complexe et dissimule une immense souffrance.
Orthorexie : quand le repas devient une cérémonie diététique | IRBMS

Dernière modification par bubulle (03/06/2022 11h14)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #60 03/06/2022 11h43

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   99  

hé hé….mes "généralités nauséabondes" comme l’écrit gentiment un contributeur me mettent à l’abri de ce genre de trouble !

Quand à lire des ouvrages sur la course, de surcroît rédigés en anglais, je préfère largement le Canard chaque mercredi.

Etant licencié depuis pas mal d’années, j’ai croisé dans ce milieu pas mal de CSP+ ultra individualistes et pas vraiment rigolos, qui se prennent un peu trop au sérieux

Hors ligne Hors ligne

 

#61 10/06/2022 19h15

Membre (2021)
Top 20 Année 2022
Réputation :   87  

Iqce, le 28/05/2022 a écrit :

en revanche il me semble que la boisson maison n’apporte presque pas d’oligo éléments. Peut être peut-on la coupler avec de la Vichy célestin ?

Oui il n’y a aucune contrindication à utiliser une eau minérale, le tout est de respecter la proportion de sucre pour avoir une boisson isotonique.
Ceci dit les oligo-éléments sur une course de 3h ne sont pas assimilés, c’est plutôt un sujet pour du long.

@Emilienlar j’étais à la montée du Poupet il y a quelques années, très sympa en effet et pas surfait.

Pour le débat fractionné vs diététique, tout dépend ce qu’on recherche. perso la perf brute m’indiffère. Je préfère faire des expériences pour voir comment mon corps réagit de sorte à être capable de courir tous les jours n’importe quelle distance dans n’importe quelles conditions, et pour de nombreuses années. ça ne m’empêche pas de faire parfois de l’exercice intense pour un objectif ponctuel, mais je n’en retire pas grand plaisir.


« Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #62 23/06/2022 11h09

Membre (2022)
Réputation :   3  

Bonjour,

Je vais aller dans votre sens. J’ai la quarantaine, je pratique beaucoup de sport course à pieds, foot, sport nautique.
Il y a quelques années mes discussions CAP tournaient toutes autour des programmes, des séances de fractionnés etc etc. Je pouvais enchainer un tennis le matin et un foot le soir.

Avec les années, je commence à avoir des petits pépins de type tendinite, élongation etc etc.
L’objectif prioritaire est de continuer à pratiquer sans se blesser. L’alimentation, les étirements, le gainage sont devenus des priorités.

J’aurais aimé ne jamais avoir à me soucier de cela. Malheureusement mon corps en a décidé autrement. Pour continuer à se faire plaisir, certains d’entre nous doivent chouchouter leur corps.

Bonne journée.

Dernière modification par PascalD (23/06/2022 11h10)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur