Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #201 02/10/2018 08h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   294  

Bonjour,

Une série de questions de débutant.
Voilà je commence à gérer de façon plus dynamique ma trésorerie et j’achète des obligations à cet effet. La plupart seront achetées sans levier mais je veux m’autoriser à utiliser cette option.

J’ai un compte IB mais je suis un peu perdu avec les marges.
C’est un compte avec marge, je vois que je peux avoir du financement mais je n’ai jamais utilisé acette disposition jusqu’à présent.

Imaginons mon compte avec $100k dessus.
Sur ces 100k, $90k sont des actions, $10k du cash, dont $5k euros et $5k USD.
Mon levier est donc de 90%

Je lorgne sur une obligation B en USD , coupon 10%, qui se transige vers 90% (cas théorique).
La marge IB est autour de 4%.

Disons que je souhaite avoir sur mon compte un maximum de $10k de ces obligations.

Initial margin = Min (Market value, 1,25*Maintenance)
Maintenance margin = (25% market value, 10% face value)

De là je comprends qu’il me faudra poster en cash au moins 28.125% de la valeur des bonds, soit $2,813 en USD et ma maintenance margin sera $2,250.
Effectivement, le bond ne devra pas baisser de plus de 20% pour m’éviter un appel de marge. JE comprends mieux pourquoi Sissi est toute la journée devant son écran :-)

Ce financement me permettra, avec $2,813 investis de ma poche, d’avoir en réalité $10,000 en bonds.
Avec un coupon de 10%, je recevrai $1,000 de coupons chaque année qui paieront le financement de $(9000-2813) *4% = $244.5
Donc avec ce montage, j’encaisserai $752.5 de coupons pour $2,813 investis soit un RoE de près de 27%.

Ai-je bien calculé?

Opérationnellement, je suis perdu par contre (voire en plus).

- si j’achète ces bonds, IB va -t-il automatiquement me prêter les fonds ou bien puis-je sp    écifier quelle marge je veux appliquer à cet instrument? Imaginons que je veuille n’avoir qu’un levier de 2 sur cette transaction, est-ce possible?
- comme j’ai déjà $5,000 en cash, comment bien placer l’ordre? Je passe un ordre pour $10,000 et ensuite IB va me prélever seulement $2,813 et le reste sera de la marge?
- Ou bien, tant que j’ai du cash sur mon compte, IB ne va pas m’accorder de marge?
- Imaginons que j’ai $10k en cash sur le compte mais seulement $2k en USD. IB va me prêter les USD manquants? Si je convertis ensuite mes euros en USD, ce prêt va être débouclé?

Je parle l’anglais mais je trouve les explications d’IB, y compris leur support, succinctes.

Une fois que j’aurai compris, je ferai une petite transaction pour bien m’approprier la technique.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #202 02/10/2018 15h30

Banni
Réputation :   525  

kiwijuice a écrit :

Imaginons mon compte avec $100k dessus.
Sur ces 100k, $90k sont des actions, $10k du cash, dont $5k euros et $5k USD.
Mon levier est donc de 90%

Bonjour Kiwijuice, vous me semblez être parti dans des raisonnements plus compliqués qu’il ne le faut. Ca ira sans doute mieux une fois que vous aurez un peu compris comment ça fonctionne.

Dans l’exemple cité au-dessus, vous n’utilisez PAS de "levier".

Tout ce qui est "levier" se calcule au niveau du compte globalement (éventuellement "par devise" si on considère les montants empruntés et le calcul des intérêts), pas "par produit". Donc non, vous ne pouvez pas "spécifier quelle marge vous voulez appliquer à un instrument" en particulier.

Ensuite, les "besoins de marge" (par exemple les $2,813 que vous calculez) ne sot pas réellement de l’argent. Ca n’est qu’un calcul interne à IB: C’est la somme qu’IB veut que vous ayez pour couvrir la position (la "valeur" plutôt que la "somme" d’ailleurs, ça peut être sous forme de produits financiers). Enfin, l’addition de l’ensemble de ces sommes sur votre compte est la valeur que votre compte doit au minimum avoir pour ne pas entraîner de liquidation (cf au-dessus: c’est global, pas "par instrument").

Si vous achetez pour $10K, alors $10K de cash seront déduits de votre compte. Ces $2,813 ne seront déduits nulle part, hormis d’une sorte de "compteur interne" pour le suivre votre marge. Si le montant de cash en une devise devient négatif, vous payez des intérêts sur ce montant négatif, tout simplement. Et oui, vous pouvez considérer que dès que le montant de cash en une devise est négatif, c’est qu’IB vous prête ce montant (ca se fait automatiquement et de manière transparente).

Si vous deviez à un moment arriver à une liquidation du compte, c’est au bon vouloir d’IB. Ils peuvent ne liquider qu’une partie des positions comme l’intégralité (logiquement, ils ne devraient pas liquider plus qu’ils n’ont besoin pour vous faire retourner dans les clous niveau marge). La seule option que vous avez est un attribut "liquidate last" qui permet de définir les positions que vous souhaiteriez ne PAS voir liquider en cas de pépin (supposées être donc liquidées en dernier), mais IB dit qu’ils "essayeront" et que rien ne les engage à respecter ce paramètre.

La liquidation automatique par IB est clairement quelque chose où vous ne souhaitez JAMAIS arriver, et il y a eu de nombreuses histoires dans le passé sur le comment IB en a effectuées (mal !) et que ça a fait perdre un maximum à des clients. Je n’ai néanmoins pas entendu d’histoires à ce sujet ces dernières années. Je n’ai (heureusement) moi-même pas d’expérience de la chose (mais bon, ca commence assez mal quand les règles au départ disent déjà qu’ils feront ce qu’ils veulent, comme ils veulent, et qu’il ne faudra pas venir pleurer sad )

Dernière modification par Mevo (02/10/2018 15h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#203 24/04/2019 09h28

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   144  

Bonjour, vous savez où on peut trouver le % de chute que doit faire le portefeuille pour atteindre l’appel de marge ?

Hors ligne Hors ligne

 

#204 24/04/2019 09h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   548  

Impossible à déterminer clairement: la marge disponible est calculée de manière complexe et le %age que vous cherchez pourrait changer significativement si l’essentiel de la baisse est concentrée sur vos avoirs les plus risqués ou les plus surs.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#205 24/04/2019 09h45

Banni
Réputation :   55  

Impossible pour le portfolio margin. 

Mais pour margin account, faite le calcul vous même.  Vois devrez faire une hypothèse sur les exigences de marge.  Le plus simple est de les considérer inchangées malgré la baisse.

Cela vous donnera une valeur, si votre portefeuille est diversifié, la baisse acceptable sera plus élevé.

Hors ligne Hors ligne

 

#206 24/04/2019 09h49

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   144  

Je suis en compte margin, c’est le plus simple à mon avis (chaque ligne a un pourcentage de marge exigée, sans effets de diversification).
Je pensais qu’IB fournissait l’info, vu qu’ils calculent eux-mêmes la marge de maintenance.
Je vais donc la calculer moi-même avec l’exigence de marge de chaque titre, en faisant varier tous les titres de la même manière (dans un premier temps en tout cas).
J’ai besoin de creuser ce point, non pas pour me rassurer, mais pour savoir à quel crash peut faire face mon portefeuille avec son levier de 1,75.
Merci

Hors ligne Hors ligne

 

#207 24/04/2019 13h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   411  

En cas de crash, IB peut aussi demander plus de marge pour certains titres, donc on ne peut jamais calculer à l’avance comment réagira votre compte en cas de crise grave.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#208 09/04/2020 09h53

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   151  

Bonjour,

J’utilise un compte de marge chez IB et en cette période mouvementée c’est la double peine.

Baisse des marchés = baisse de la couverture

et surtout IB n’arrête pas de réviser depuis le début de la crise les coefficients de couverture à la baisse. C’est un cauchemar dans un contexte comme celui-ci.

et pourtant j’avais un levier faible de 1,4

Et vous, quelle est votre retour d’expérience sur l’utilisation du compte de marge IB en cette période atypique

Dernière modification par corsaire00 (09/04/2020 11h01)

En ligne En ligne

 

[+1]    #209 09/04/2020 10h15

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   556  

Bonjour !

Perso, à fin février, j’utilisais un levier de 1,57  (0,57 d’après le calcul de votre message). Et malgré ça, j’ai morflé dur plusieurs appels de marge, avec des délais trop courts pour intervenir, vu que IB n’accepte pas les virements instantanés (est-ce seulement moi ?).

En pratique, ça dépend beaucoup des sous-jacents utilisés.

Bref, pour l’instant plus de levier, mais je ne vais pas tarder à y revenir.

Ce qui m’inquiète le plus, c’est mon comportement psychologique : j’ai ressenti ce quasi-krach, d’une manière un peu détachée, comme un évènement mineur, alors que, il y a quelques années, j’aurais considéré cela comme une catastrophe majeure.

Dernière modification par M07 (09/04/2020 10h15)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #210 09/04/2020 10h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   411  

J’avais un énorme levier ( > 2 ) mais avec des ordres STOP donc quand le marché s’est cassé la figure mes positions ont été vendues et j’ai limité la casse.

Ensuite j’ai vendu à temps mes positions qui étaient encore en plus-value, puis remis du cash et au final je n’ai plus qu’un levier très faible ( < 0.2 ) mais une énorme moins-value latente.

Le levier agit dans les 2 sens et il faut être toujours prêt soit à envoyer du cash avant qu’il ne soit trop tard ou à liquider ses positions tant qu’il est temps.

IB a sans doute perdu de l’argent avec ce crash puisque la baisse du marché a été si brutale que même en liquidant les positions de certains traders, ceux-ci ont pu se trouver avec des comptes débiteurs et c’est donc IB qui va devoir les poursuivre en justice ou payer de sa poche.

Ils sont en train de revoir leur politique de marge, elle ne sera plus aussi intéressante qu’auparavant.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#211 09/04/2020 10h36

Membre
Réputation :   95  

J’avais un levier de 1.05 avant le crash qui est passé à 1.5 en moins de 5 séances de baisses. J’ai rajouté du cash pour revenir à un levier proche de 1.

J’ai eu également quelques messages du brokers avec des changements de prérequis au niveau marge de certaines actions. J’en ai reçu encore y a peu.

Maintenant je suis autour de 0.90 mais je garde une poche de liquidité qui puisse arriver sur le compte dans les 2 jours.

Ca m’a un peu "stressé" de me retrouver avec de potentielles ventes forcées car les règles ont très vite changées.

Hors ligne Hors ligne

 

#212 09/04/2020 10h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   411  

Sur le compte IB de ma SC, je n’avais presque pas de levier mais j’ai quand même eu des appels de marge et des lignes ont été vendues par IB parce que j’avais quelques actions préférentielles qui s’étaient littéralement effondrées ( certaines lignes ont fait -70% en quelques jours ).

Je ne pensais pas qu’on aurait de telles baisses, même si maintenant le marché semble plus ou moins stable.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#213 09/04/2020 10h43

Membre
Réputation :   95  

Bonjour Oblible,

Est-il possible d’expliciter, j’essaie de comprendre pourquoi il y a eu appel de marge.
Est-ce parce que la baisse des préférentielles à fait que le levier est monté trop haut ? vous étiez à combien et l’appel de marge s’est produit à combien ?

Hors ligne Hors ligne

 

#214 09/04/2020 11h01

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   151  

Pour clarifier la discussion, j’ai modifié la formulation de mon levier

J’avais indiqué levier de 0,4. J’ai modifié et mentionné 1,4
pour 100 de cash, 40 d’emprunts IB.

J’utilise le compte de marge pour aller chercher du rendement sur le portefeuille avec des sociétés qui bénéficient d’une rente (foncier, infrastructure)
Comme beaucoup je n’avais pas imaginé qu’une baisse soit aussi rapide et forte surtout sur des géantes (URW, SPG, KMI, ENB, WMB)
au niveau sectorielle, ce fut aussi la double peine avec le krach des foncières et du pétrole.

En ligne En ligne

 

[+2]    #215 09/04/2020 11h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   411  

Pour les préférentielles en portfolio margin, IB donnait un levier très élevé, vous mettiez 15$ et vous pouvez acheter 100$ d’actions ( IB vous prête les 85$ ), le levier pouvait théoriquement aller jusqu’à x6 mais le jour où le marché baisse c’est l’effet boule de neige inverse ( la valeur du portefeuille baisse et la marge augmente ).

Je vais essayer de simplifier le calcul, qui est plus complexe dans la réalité :

Si vous achetez pour 100$ d’actions et que vous avez 30$ de cash, tout va bien, vos 30$ sont largement supérieurs aux 15$ de margé nécessaire.
Si l’action descend à 85$, vous avez 15$ de marge et 15$ de moins-value latente, donc votre "cash" est 30$ - 15$ - 15$ = 0, alors IB va liquider votre position.

Le pire est qu’en cas de forte baisse ou de de forte volatilité, le courtier va augmenter la marge nécessaire donc ce sera la double peine ( baisse du portefeuille, augmentation de la marge nécessaire ).

Dernière modification par Oblible (09/04/2020 11h10)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#216 09/04/2020 12h40

Membre
Réputation :   53  

IBKR publie ces statistiques à chaque début de mois.

Entre février et mars 2020:

- le nombre de transactions a augmenté de 46%
- le nombre de clients a augmenté de 6%
- la marge a baissé de 31% (29B$ à 20B$)


"After all, you only find out who is swimming naked when the tide goes out." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

#217 09/04/2020 13h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   411  

Dommage qu’ils ne publient pas le détail des appels de marge ( combien de client impactés, combien de positions liquidées ) ni les pertes liées au défaut de certaines clients.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#218 09/04/2020 14h58

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   643  

Bonjour

Ouais IB a change les ratios de marge tres vite … et sans prévenir sur la majorité des produits
Ex pour acheter des stocks comme RDS ou des stocks français c’était 15% et maintenant ca va de 25 a 45% … en portfolio margin
Ca touche autant les stocks euro que leaders en USD , les preferentielles ou les CEFs
En fait je m’en sors mieux avec les stocks en GBP ! Quelle ironie!

Dur dur de travailler comme ca…

Reste les etfs JP Morgan EM a 15% ou celui en devises locales a 20% (le 2eme est moins bien car il ne paye pas mensuellement)

Lundi ils m’ont prévenu qu’ils réviseraient les ratios pour les obligations … mais hier qu’ils ne le feraient pas - a voir…

Oblige vous avez reperé encore d’autres produits avec bon levier?

J’ai fait plusieurs trades de currencies entre GBP - euro- USD pour ne plus avoir d’intérêts dûs nulle part en attendant qu’on y voit plus clair!

Grace a mon voisin Brit je fais des strategies long/short sur des etfs ou par ex Easyjet

Dernière modification par sissi (09/04/2020 15h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#219 09/04/2020 15h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   411  

Ils avaient annoncé revoir les marges pour les bonds puis ils ont annoncé que ça allait être appliqué plus tard …

C’est le flou le plus total mais je n’ai presque plus de levier donc ça ne m’impacte pas vraiment.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#220 04/05/2020 18h25

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   643  

Bonsoir

Un petit update sur le levier chez IB - en portfolio margin

Ils ont du avoir des pertes pour avoir resserré brutalement les ratios en mars et avril.
Ca commence a aller mieux ..
Meme si je n’utilise presque pas de levier en ce moment je vérifie toujours leur ratio. J’ai constaté que ca s’est amélioré pour certains stocks européens : IB ne demande "plus que" 20% pour BNP mais encore 25% sur Soc Gen ou Credit Agricole ou TOTAL …
Amelioration cote CEFs aussi mais grosses disparités encore. Vendredi j’ai ete surprise a l’achat du CEF de Blackrock intitulé BSTZ car le cash down est a 15% seulement ce qui fut plutot la norme que l’exception avant ce crash.
Il est vrai que c’est un relativement gros CEF qui investit " in equity securities issued by U.S. and non-U.S. science and technology companies in any market capitalization range." mais n’utilise aucun levier.
BSTZ       BlackRock Science & Technology Trust II, closed-end fund summary - CEF Connect - Brought to you by Nuveen Closed-End Funds

En regardant les positions de BSTZ je remarque qu’ils ont 98 positions longues mais 266 en short le 1er mai 2020 …. je me demande si ce sont les profits du shorting qui ont aide ce CEF a remonter si vite ? Il a baisse a 12 USD depuis 23 USD tout de meme en mars!
BlackRock Science & Technology Trust II (BSTZ) Portfolio Holdings | Morningstar

Par contre j’ai en portefeuille d’autres CEFs qui n’utilisent pas de levier et le cash down est plutot de 20 a 25% -
Mystere et boule de gomme quand au calcul des ratios!

Il me semble que ca se calme pour les ratios…. mais on se méfiera quand meme de la reaction d’IB en cas d’un double dip!

Et pour vous ? Vous observez le meme phénomène?

Quelqu’un aurait des infos sur les pertes chez IB ?

Dernière modification par sissi (04/05/2020 18h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #221 04/05/2020 19h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   411  

Je pense qu’ils ont augmenté les marges pour les junk bonds et maintenant pour les produits pétroliers, ils viennent de se prendre 88M$ de pertes parce que quand le marché se casse la figure, liquider les positions des clients ne suffit pas à éponger leurs pertes.

Subscribe to read | Financial Times

The Greenwich, Connecticut-based broker, founded by electronic trading pioneer and billionaire Thomas Peterffy, said late on Tuesday that several of its customers had been caught on the wrong side of Monday’s plunge, forcing it to step in and pay the margin calls owed to clearing houses.

Interactive said several customers held long positions on cash-settled WTI futures at both CME and ICE Futures Europe, the main exchanges for trading the contracts. The negative settlement price meant customers incurred losses in excess of the equity in their accounts.

The broker said it settled the margin calls from the CME and ICE clearing houses, causing it to register a provisional aggregate loss of around $88m. It said the losses would not have a material effect on its financial condition.

The losses mainly came from individual clients, he added. “[They] tend to be all traders and people that usually know what they are doing.”

The head of the Commodity Futures Trading Commission, the main US regulator, said on Tuesday that most investors closed their positions when the contracts were close to expiry.

“Very few people were actually in the contract compared to normally . . . so that reduces counterparty risk. No one missed margin payments,” CFTC chairman Heath Tarbert told CNBC.

Dernière modification par Oblible (04/05/2020 20h44)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#222 04/05/2020 20h17

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   643  

Ailleurs que FT :

Interactive Brokers Issues Statement on Crude Oil Contracts and Margin Loss
Interactive Brokers Group, Inc.
Interactive Brokers Group, Inc. (Nasdaq: IBKR) today noted that, as has been widely reported, the energy markets yesterday exhibited extraordinary price activity in the New York Mercantile Exchange (NYMEX) West Texas Intermediate Crude Oil contract. The price of the May 2020 contract dropped to an unprecedented negative price of $37.63. This price was the basis for determining the settlement price for cash-settled contracts traded on the CME Globex and also on a separate, expiring cash-settled futures contract listed on the Intercontinental Exchange Europe (“ICE Europe”). Several Interactive Brokers LLC (“IBLLC”) customers held long positions in these CME and ICE Europe contracts, and as a result they incurred losses in excess of the equity in their accounts. IBLLC has fulfilled the firm’s required variation margin settlements with the respective clearinghouses on behalf of its customers. As a result, the Company has recognized an aggregate provisionary loss of approximately $88 million.

Ca explique leur "resserrement" immédiat - s’ils doivent poursuivre !
C’était incroyable le -36% le dernier jour du contrat futures du pétrole
Probablement du jamais vu ?

Dernière modification par sissi (04/05/2020 20h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#223 04/05/2020 20h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   411  

C’est comme lorsque la BNS avait décidé de ne plus limiter la hausse du CHF face à l’euro, la hausse a été tellement brutale que les ordres STOP n’ont pas pu empêcher des dépassements des marges autorisées, surtout avec l’effet de levier sur le FX et certains brokers qui vendaient des STOP garantis.
Certains courtiers FX ont fait tout simplement faillite.

L’avantage d’IB est qu’ils ont tellement de clients et de produits différents qu’un crash sur le CHF ou le WTI ou la Chine ou le cacao … ne va pas impacter TOUS les clients en même temps, le broker a donc de la marge smile

Le courtier américain FXCM mis en difficulté par la hausse du franc suisse

FXCM publie un résumé des événements du krach éclair de la BNS


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#224 13/05/2020 16h13

Membre
Réputation :   36  

Bonjour,
Vous est-il déjà arrivé de voir votre pouvoir d’achat (Pvr Acht) arriver à 0 tout en ayant une liquidité excessive supérieure à 10% de votre capital ou au moins sans être hors des clous vs les marges demandées par IB?
Que se passe-t’il à ce moment?

J’ai eu presque le cas aujourd’hui. J’ai reçu une alerte de marge pour m’indiquer que je passais juste sous les 10% et en parallèle j’observais fiévreusement mon pouvoir d’achat qui est descendu à environ 2% de mon capital. Du coup, j’ai liquidé quelques positions positives , je n’ai pas eu envie de tester le 0.
Bien que l’on soit en Excess Liquidity positive, est-ce qu’IB liquide des positions si le Buying Power atteint 0? Ou alors, c’est juste indicatif?
Merci.

Hors ligne Hors ligne

 

#225 13/05/2020 16h36

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   161  

Le pouvoir d’achat est inférieur aux liquidités si des actions viennent d’être vendues car il faut environ une journée pour que le montant des actions vendues (qui apparaît immédiatement dans les liquidités) soit disponible dans le pouvoir d’achat. C’est donc peut être le cas si vous avez fait des opérations d’achat (montant immédiatement soustrait du pouvoir d’achat et des liquidités) et de vente (montant crédité immédiatement en liquidités mais le lendemain dans le pouvoir d’achat) dans la même journée.

Ensuite il peut aussi y avoir des variations si vous avez du cash dans différentes monnaies.

Je ne sais pas si ça s’applique à votre situation mais ça peut être des pistes.

Dernière modification par Liberty84 (13/05/2020 16h39)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur