Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#151 06/06/2019 22h02

Membre
Réputation :   46  

Bonjour Bajib,

Effectivement Greiff Inc est une action ennuyeuse, le genre de business sur lequel pourrait investir Warren Buffett par exemple.

Je me suis intéressé à cette action suite à votre post et je suis allé consulter le dernier rapport annuel ainsi que les Earnings report call de ce jour sur seekingalpha.

L’action dévisse en ce moment même de -12%. Quelles sont les raisons de cette baisse selon vous ?

Mis à part les chiffres de début 2019 moins bons que ceux de 2018, le PDG semble signaler un ralentissement de l’activité mondiale en prenant les indices PMI comme indicateurs.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #152 06/06/2019 22h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Bonsoir
Oui je viens de voir, la B baisse beaucoup moins…
Greif a baissé de 12% et semble reprendre 3.5% en après bourse.
En regardant les chiffres le CA et la marge augmentent. Je ne suis vraiment pas un spécialiste de la lecture des résultats mais on dirait que la baisse est surtout attribuable aux ajustements (coût d’acquisition, coût d’extinction de la dette… je ne saurais en dire plus smile).
Rien dans l’opérationnel à ce que je vois.


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#153 07/06/2019 15h55

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Bon Greif et Greif-B remontent toutes les deux (bon c’est facile aujourd’hui mais ça vaut mieux qu’une nouvelle baisse que je craignais pour la B qui est très peu liquide smile.)

Leurs rendements respectifs sont intéressants et n’ont pas été remis en question lors de la présentation des derniers trimestriels.

Dernière modification par bajb (07/06/2019 15h55)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#154 15/06/2019 18h12

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

bajb a écrit :

Pour continuer ma diversification j’ai commencé à regarder vers Hongkong.
Achats possibles via BforBank mais à des frais prohibitifs (le double par rapport au Japon)… Pas possible pour moi donc.
Quelques titres sont sur L’OTC et là Binck (une fois la convention signée) est compétitif.
Par contre quelqu’un sait-il comment les dividendes D’ADR de sociétés hongkongaises y sont traités ?

J’avais promis, après un échange avec Mevo, de faire un retour sur le traitement des dividendes hongkongais via une ADR.
Je viens de percevoir celui de CK Hutchison sur Binck :
- pas de retenue à la source
- un Securities Fees de 4.54€ qui représente pile 10% du dividende ou juste 4.54€… Je vais bientôt percevoir le dividende de First Pacific je verrai si c’est 10% ou une taxe fixe.
- si c’est 10% comme je le crois, je doute que ces Securities Fees ouvrent droit à crédit d’impôt récupérable et cela donne donc une taxation à 40%.

A suivre donc smile

Par contre je viens d’interroger BforBank qui ne décompose pas les dividendes reçus pour comprendre le net perçu sur une valeur norvégienne.
Quelque soit le taux appliqué (15 ou 30%) je ne tombe pas juste.
Je leur ai donc demandé comment ils sont passés du brut en NOK au net en €.
Celui fait une semaine… j’attends un second dividende norvégien ce lundi et je ne les lâche pas avant de comprendre.

A suivre aussi smile

Dernière modification par bajb (16/06/2019 08h12)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#155 02/07/2019 11h41

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655  

Greif inc est une belle société mais qui a un endettement qui interroge tout de même. Il me semble qu’elle a été classée " valeur spéculative" BB tendance positive par S&P récemment ?

Quelle analyse avez vous de son endettement et de sa capacité à le réduire (alors que ses marges baisses) ?


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

#156 13/07/2019 10h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Bonjour DDtee
Je suis confus je n’avais pas vu votre message. En fait mon raisonnement a rejoint le vôtre, et n’ayant pas de réelle réponse satisfaisante j’ai quitté la valeur il y a quelques jours après le dividende trimestriel.

Pour les dividendes norvégiens, après 4 relances, la réponse de BforBank est enfin arrivée… prélèvement à la source de 25%.
Le détail est bien, voire très bien, indiqué sur le site et cela valeur par valeur… Il suffit d’arriver à le trouver 😉.

En attente des dividendes First Pacific pour comprendre le traitement des ADR HK par Binck.

Enfin je pense faire un point sur mon portefeuille avant la fin de l’année pour un suivi régulier en 2020 ce qui correspondra à mon départ à la retraite.
D’ores et déjà les dividendes du portefeuille couvrent le coût de la mutuelle santé que je vais devoir souscrire…


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#157 19/07/2019 09h28

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Mauvaise nouvelle compte tenu de la taille de mes lignes (1.5 à 2.5 k€).
Les 4.54 € de securitie fees sur les dividendes des ADR HK sont une taxe fixe.
Le dividende de First Pacific qui est en gros la moitié de celui de CH Hutchison est "frappé" du même montant.

J’espère que pour l’acompte il me restera quelque chose… voire que je ne serai pas en négatif ! 😜


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #158 29/11/2019 16h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Cette année 2019 a été celle précédent mon départ à la retraite (01/01/20) au titre des carrières longues. J’ai donc passé beaucoup de temps à la préparer financièrement (pour le reste tout va bien smile !)
Beaucoup de papiers à fournir, pas beaucoup d’information en retour… mais bon je suppose que c’est le lot de tous.

Je continue mon désinvestissement des SCPI pour lesquelles je retrouve la Pleine Propriété… Selon mon niveau définitif de retraite, d’impôts… les fonds serviront à me procurer un revenu complémentaire et seront destinés à financer mes hobbies (photo et voyages).
… mes PEG et PERCO vont me permettre de rembourser par anticipation ma part du prêt immobilier de notre domicile (le taux est assez bas mais avec l’assurance etc… et puis cela me donnera des marges de manoeuvre)…
… et enfin j’hésite sur mes deux petits PERP. Mes deux intermédiaires ont tellement à faire pour fourguer du PER, des FIP… que pour l’instant ils ne répondent à rien. Mon choix est 20% en capital et le reste en rente (je ne sais toujours pas combien malgré mes demandes) ou transfert sur PER pour sortie échelonnée en capital… aucune idée des frais afférents. 

Reste mon CTO. J’y ai réfléchi toute cette année en termes d’ambition, de composition…
Depuis quelques mois je suis d’accord dans la "durée" avec moi même et je me dis que je suis peut-être sur la bonne voie.
Ce CTO doit : financer ma mutuelle santé via les dividendes. S’il devait augmenter en taille une autre mission de ce style lui sera affectée. Pour le moment il couvre 110% de ma future mutuelle souscrite hier.
Ce CTO doit : avoir une progression une fois la mutuelle financée supérieure à l’inflation.
Je sais ce n’est pas bien ambitieux vu de loin, pour moi me dire que l’argent dont je n’ai pas besoin ne perd pas de valeur et finance ma mutuelle me convient smile.

Principes du CTO
Un maître mot la diversification en termes de secteurs, de pays et de devises. Le nombre de valeurs n’est pas fixé mais je ne vois aucun intérêt à être concentré… si j’étais un génie ça se saurait.

Valeurs du CTO
Aujourd’hui le CTO compte 37 valeurs dans 10 secteurs; 10 pays et 7 devises (je parle de sensibilité aux devises… une ADR asiatique est considérée comme asiatique dans sa devise d’origine).
Comme d’habitude ces valeurs sont inspirés de fonds que je suis, d’Investir et de ce forum. Seule 3 valeurs sont de mon cru smile

Produits de base Recherche d’entreprises a priori solides et pas trop volatiles
Air Liquide : On ne la présente plus. Les actions sont logées au nominatif.
Royal Dutch Shell B – (LSE) : Il faudra encore du pétrole un bon bout de temps et j’ai évité Total qui fait trop souvent l’objet de débats politiciens ici. Logée à Londres pour éviter la retenue à la source.

Consommation Recherche d’entreprises avec des perspectives de croissance (nouveaux marchés, nouveaux produits…)
Games Workshop : Une de mes 4 actions screenées (FT) présentant une croissance assez bon marché. Il m’en reste 3 dont celle-ci. Une valeur sur laquelle je suis allé et venu… et j’ai toujours eu tort d’en partir !
Unilever – (LSE) : On ne présente plus. Également logée à Londres pour éviter la retenue à la source.
Sony Corp. (NYSE) : Un conglomérat de loisirs technologiques sous-côté et créatif.

Services Idem plus haut
Walt Disney Comp. : J’espère un des vainqueurs de la bataille mondial des loisirs audiovisuels.
Exchange Income Corp. : Petit conglomérat canadien très orienté aéronautique. Dividende mensuel.
Barco N.V. : Déjà discuté ici. Un pari sur la poursuite de la croissance.

Finance Recherche d’entreprises moins sensibles aux mouvements des taux d’intérêt et a priori à la réglementation. Mais je ne connais rien au secteur.
Schroders non voting : Asset manager britannique dont l’action sans droit de vote procure un rendement intéressant.
Hannon Amstrong Sustainable : Groupe financier spécialisé dans le financement d’infrastructures « énergie verte ».

Santé Prudence sur ce secteur trop sensible à la politique
Sanofi : On ne la présente plus. J’ai du mal à investir plus dans ce secteur sensible aux turbulences politiques.

Industrie Recherche d’entreprises dans des domaines différents.
United Technologies : J’espère que 1+1+1 feront plus de 3
Bouygues : Un pari dans la gestion familiale et diversifiée.
Legget & Platt : Présentée ici. A déjà beaucoup monté.
Komatsu Ltd (6301) : Pour jouer la reprise et le Japon.
Saint Gobain : Il faudra bien de toute façon investir dans la transition énergétique. Me semble bien placé dans cette perspective.
3 M Company : Présentée ici. Un conglomérat diversifié qui a eu je l’espère un moment de faiblesse.
Varta A.G. : Même si elle a beaucoup monté avant mon achat, je pense que les perspectives dans le stockage de l’énergie sont colossales.

Technologie
Amazon : On aime, on n’aime pas… Très présent dans notre vie de tous les jours et une orientation client hors de pair.
S.A.P. : Pour jouer la digitalisation de l’économie avec un des leaders.
Alphabet C : On aime, on n’aime pas… Très présent dans notre vie de tous les jours et des développements dans les domaines d’avenir.
Prosus N.V. : Hérité de Naspers. Pour l’instant très décevant !
Leidos Holding : Une des 4 actions screenées (FT) présentant une croissance assez bon marché. Il m’en reste 3 dont celle-ci. Techno dans l’Aéronautique et la Défense.
Baidu Inc. : Le « Google chinois ». Forcément plus volatile mais acheté bien plus bas.
Argo Graphics (7595) : Une des 4 actions screenées (FT) présentant une croissance assez bon marché. Il m’en reste 3 dont celle-ci. Techno japonaise dans la gestion du cycle de vie des produits..

Réseaux Prudence sur ce secteur trop sensible aux réglementations
Northland Power  : Utilitie énergétique (énergie verte) canadienne. Dividende mensuel.

REIT Diversification maximale en évitant les centres commerciaux qui risquent de devenir d’agréables lieux de déambulation.
Icade : REIT française Bureaux et Santé
CoreSite Realty Corp. : REIT américaine Centres de Données.
CorEnergy Infrastructure Trust : REIT américaine transport d’énergie.
Enbridge : REIT canadienne transport d’énergie.
Northwest Healthcare : REIT canadienne Santé. Dividende mensuel.
Jernigan Capital : REIT américaine Self Storage.
Crown Castle International : REIT américaine Tours de Télécom.

Conglomérats
CK Hutchison A.D.R. : Conglomérat diversifié basé à HK
First Pacific A.D.R. : Conglomérat diversifié en zone Asie Pacifique basé à HK.
Berkshire Hathaway B. : Conglomérat américain qu’on ne présente plus.
Itochu Corp. (8001) : Conglomérat japonais « import-export ».

Pour le moment et malgré mes errements de constitution le portefeuille a rempli sa mission. Debut du suivi mensuel le 31/12/2019 smile



Dernière modification par bajb (29/11/2019 17h01)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#159 15/12/2019 19h42

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Opérations type window dressing… mais pas que !

J’avais en effet un besoin immédiat de liquidités pour alimenter mes PERCO et PEG, bénéficier des abondements de mon entreprise et revoir mon argent bonifié quand nous aurons changé d’année. Fonds qui comme je l’ai mentionné plus haut serviront à rembourser ma part dans le prêt immobilier de notre résidence principale.

Puisqu’il fallait trancher j’ai tranché :
Exit donc Prosus (l’opération Naspers aura été pour moi légèrement négative) et mes deux hongkongaises. Elles ne sont vraiment pas chères mais une discussion avec des amis qui en sont originaires m’a finalement convaincu de prendre mes pertes (globalement 8% ramenés à 6% avec les dividendes perçus). Politique et géopolitique (je sais dans l’absolu il est impossible d’y échapper mais pas besoin d’aller à fond dedans non plus) ne sont pas très compatibles avec mon feeling.
Pour le moment ma mutuelle reste financée à 106%.

En début d’année quand j’aurai des fonds supplémentaires il me faudra augmenter mon financement mutuelle que je souhaite maintenir en permanence entre 110 et 115% de l’année précédente.


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#160 15/12/2019 21h42

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   290  

Pourtant ces deux conglomérats basés a Hong Kong n’ont rien a voir avec Hong kong en termes de revenus.. étrange.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #161 15/12/2019 22h11

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Bonsoir

Oui c’est tout à fait exact… cependant ce que je peux dire de mes actions asiatiques :
- elles montent et descendent toutes (avec plus ou moins de sensibilité) en fonction des "trumperies"
- mes 2 HK souffrent en plus de la situation à HK même si leurs activités et revenus n’y sont vraiment pas… elles ont pour le Marché le défaut d’y être cataloguées

Ayant besoin de liquidités sur 1 à 2 mois je n’ai pas voulu courir le risque supplémentaire d’une nouvelle dégradation de la situation.
Je pense qu’en février je pourrai à nouveau investir et très clairement ces deux valeurs, qui sont pour moi d’excellents "paris" à MT/LT, devraient refaire leur apparition dans mon portefeuille.

Dernière modification par bajb (16/12/2019 21h08)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#162 18/12/2019 11h15

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Nouvel arbitrage… plus issue d’une réflexion personnelle que les opérations précédentes smile

Vente d’Unilever : à court terme cette vente a été faite au bon moment (juste avant la baisse d’hier) avec beaucoup de chance. Cela ne préjuge en rien de l’intelligence réelle de ce que j’ai fait !
Je suis de plus en plus mal à l’aise avec ces géants globaux de la grande consommation. Je crains que leur avenir soit difficile compte tenu des changements d’habitude des consommateurs… je ne peux pas croire que les grands distributeurs souffrent et que leurs principaux fournisseurs restent indemnes. Je sais il y a la croissance de la consommations dans les émergents… et tout et tout. Mais je ne suis pas sûr que ce seront eux qui tireront les marrons du feu.

Achat Tomra Systems : boîte norvégienne de recyclage ("Nous créons des solutions de capteurs intelligents pour la production optimale des ressources") La mission de notre entreprise : TOMRA C’est cher et ça a déjà beaucoup monté. C’est ce que je me dit depuis 2 ans que je regarde la valeur.

La valeur pour laquelle je me pose des questions est RDSB smile

Dernière modification par bajb (18/12/2019 11h20)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#163 18/12/2019 14h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   559  

Bonjour Bajb,

Vente d’Unilever

A l’inverse, j’en ai profité pour renforcer Unilever qui est à mon sens l’une des plus belles entreprises d’Europe.

Je crains que leur avenir soit difficile compte tenu des changements d’habitude des consommateurs… je ne peux pas croire que les grands distributeurs souffrent et que leurs principaux fournisseurs restent indemnes.

Je ne suis pas sûr de cela. Le mode de consommation des gens peut changer (achat sur internet, livraison à domicile…) mais tout le monde aura toujours besoin des produits de bases comme des couches, des nettoyants ménagers, du dentifrice… La fréquentation de la grande distribution n’est donc pas nécessairement liée aux ventes d’Unilever. Il n’y a pas de raison qu’avec une population mondiale en constante augmentation les revenus de ce type d’entreprise diminuent. C’est juste le moyen /lieu d’achat qui peut changer, pas le fait d’acheter ou non.

Bien à vous.

Déontologie : actionnaire d’Unilever

Hors ligne Hors ligne

 

#164 18/12/2019 18h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

C’est ce qui fait la "beauté du truc"… pour que la Bourse fonctionne il faut qu’il y ait des avis différents smile.


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#165 18/12/2019 21h42

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   290  

Je ne pense pas que les consommateurs changent beaucoup. Pour certains usages comme le nettoyage Amazon peut pousser ses marques avec prime mais là encore on peut y acheter les marques que l’on veut.

Les habitudes alimentaires changent un peu et les boîtes de spaghetti Heinz n’ont plus la côte c’est certain, mais cela n’affecte pas les produits plaisirs comme les boissons ou les glaces. Voilà pourquoi j’hésite avec Kraft Heinz.
Unilever est assez diversifié et avec les glaces à de belles marques.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #166 01/01/2020 21h56

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Vous avez certainement raison… mais je ne sens pas ou plus ce secteur. Je reconnais qu’il y a plus poussé comme analyse smile.

Je vais essayer de reprendre des reportings périodiques maintenant que mon portefeuille est plus ou moins stabilisé (même s’il y a des mouvements ils deviennent de plus en plus rares et ne s’apparentent plus à la tremblante du mouton).
Un joueur est rentré en toute fin d’année il s’agit d’Imerys. Vu dans quelques portefeuilles que je suis ici et recommandé avec insistance par Investir.

Ce matin je me suis réveillé retraité smile (au titre des carrières longues) et j’ai dès cet après-midi demandé sur le site ad hoc les remboursements de mes PEE et PERCO. Ils solderont mon prêt immobilier RP et me permettront de rentrer sur 3 à 5 valeurs. Je suis en phase de recherche avec toujours mes deux ex-hongkongaises dans un coin de ma tête.

Cette année erratique m’a permis d’engranger 9.23% de performance ce qui est ridicule face aux indices, aux performances de beaucoup de portefeuilles ici… mais qui demeure néanmoins un vrai vol compte tenu de l’ensemble des erreurs, faux-départs et autres fariboles qui ont parsemé mon année. Et puis en bon aveyronnais me souvenant que je paie mes achats en € et pas en %… la valeur absolue de mes gains me va bien smile

Donc au top départ de 2020 voilà la composition de mon portefeuille. Les valeurs sont classées par taille. Argo pèse 4.28% et Jernigan juste la moitié à 2.14%. Les dix premières valeurs pèsent un peu plus du tiers du portefeuille.

Argo Graphics
Alphabet C
Komatsu Ltd
Itochu Corp
Walt Disney Comp
Icade
Air Liquide
Games Workshop
Saint Gobain
Baidu Inc
Bouygues
Northland Power
Sony Corp
Varta AG
Sanofi
Barco NV
Graines Voltz
United Technologies
Hannon Amstrong Sustainable
Legget & Platt
Amazon
Northwest Healthcare
Berkshire Hathaway B
Enbridge
Imerys
Royal Dutch Shell B
3M Comp
Leidos Holding
S.A.P.
Tomra Systems
Exchange Income Corp
Schroders non voting
CorEnergy Infrastructure Trust
CoreSite Realty Corp
Crown Castle International
Jernigan Capital

Dernière modification par bajb (01/01/2020 21h57)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #167 02/01/2020 21h57

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

J’ai décidé de prendre quelques bénéfices sur quelques valeurs en forte plus-value. J’ai dégagé assez de cash pour faire rentrer un nouveau joueur.

Brederode SA, une valeur belge dont voici "Missions et stratégie"


Brederode est une société internationale d’investissement en capital à risque dont les actions sont cotées sur les marchés réglementés d’Euronext Bruxelles et de la Bourse de Luxembourg.

Après une longue histoire dont les racines remontent à l’année 1804, la société a connu un changement fondamental de stratégie en 1977 sous l’impulsion de nouveaux actionnaires de référence. Une vision différente impliqua le retrait graduel des activités industrielles et commerciales directes au profit d’investissements pour compte propre sous la forme de participations en capital généralement minoritaires, sans implication dans la gestion. Depuis lors, l’ambition de Brederode est d’accroître régulièrement le patrimoine de ses actionnaires en générant de manière récurrente, non seulement des dividendes, mais aussi et surtout des plus-values. Son portefeuille est désormais constitué de deux secteurs distincts et complémentaires: celui des participations non cotées en bourse, ou « Private Equity » et celui des titres cotés.

Depuis plus de vingt ans, Brederode s’est focalisée progressivement sur la gestion de son portefeuille Private Equity qui est devenu son principal centre d’activités. L’attrait du Private Equity est lié à l’opportunité d’en retirer une rentabilité supérieure à celle espérée en bourse. Le style d’investissement adopté est essentiellement celui dit du buyout, c’est-à-dire de l’achat d’entreprises privées, organisé par les meilleurs gestionnaires regroupant au sein de fonds dédiés des investisseurs largement institutionnels, comme Brederode. Le succès passe ici par la sélection rigoureuse d’un réseau international de gestionnaires de haut niveau, assorti d’un suivi permanent.

La longue expérience accumulée par Brederode à cet égard a beaucoup contribué à la performance globale de la société depuis de nombreuses années.

Au-delà de sa rentabilité propre, le portefeuille de titres cotés est de plus en plus considéré comme une ultime réserve de financement maintenue en appui du Private Equity. Il continue de faire l’objet d’une gestion rigoureuse, soucieuse d’équilibrer son caractère défensif avec les objectifs de rentabilité, de liquidité et de croissance.

Brederode est aujourd’hui une des rares sociétés spécialisée en Private Equity, cotée en bourse et autogérée dans l’intérêt exclusif de ses actionnaires.

Elle bénéficie en outre d’un actionnariat majoritaire stable dont émanent ses principaux dirigeants. Cela permet à ceux-ci de travailler sereinement dans une perspective de long terme, sans avoir à subir l’influence de facteurs extérieurs perturbateurs guidés par  des considérations de court terme.

Enfin, Brederode jouit d’un niveau global de coûts de gestion inférieur à celui du marché et d’une structure de gouvernance sans concession


J’ai trouvé cette valeur par screens successifs à la recherche de valeurs solides et diversifiées.
En regardant le bilan on voit que le private equity pèse pour un peu plus de la moitié, le portefeuille de participations cotées étant ci-dessous (au 31/12/2018 sachant que depuis ENI et AGEAS ont été remplacés par ENEL).
Que de belles valeurs smile !



Pour ceux qui seraient intéressés par une vision plus complète et fouillée le lien vers le site de la société. Brederode  » Mission & stratégie

Enfin, au cours actuel la valeur décote d’environ 7% par rapport à sa valeur d’inventaire du 3ième trimestre 2019.

Dernière modification par bajb (02/01/2020 22h01)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#168 05/01/2020 13h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Je vous présente la première position de mon portefeuille la japonaise Argo Graphics dont le code à Tokyo est 7595.
Première position bien malgré moi dans la mesure où je possède le minimum à savoir 100 titres. Normalement je me serai allégé mais mes alternatives sont les suivantes : garder tout, vendre tout. Et franchement j’ai envie de rester dans le bateau (je précise que je ne comprends rien aux sociétés IT et qu’aucun de leurs termes ou spécialités n’évoquent quoi que ce soit de précis et clair pour moi).

J’ai screené cette société, à la recherche de croissance bon marché, et je l’ai sélectionnée avec 3 autres valeurs dont deux autres sont encore dans mon portefeuille Games Workshop et Leidos System.

Malgré sa forte hausse sur 52 semaines (plus de 75% je n’en ai pour ma part que les derniers 26%) la société me semble encore peu chère. Ci-dessous une image tirée du FT.


Voilà une succincte présentation de qu’offre la société (on notera qu’elle s’appuie sur les produits de Dassault Systèmes).
 

… et pour aller plus loin voici l’évolution de quelques indicateurs sur les dernières années (pas de panique l’action a été divisée récemment par deux et comme indiqué sur leur site [https://corp.argo-graph.co.jp/english/ir/index.html] cela n’a pas été encore intégré).

Dernière modification par bajb (05/01/2020 14h03)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#169 09/01/2020 13h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Trois nouveaux joueurs dans l’équipe. En effet les remboursements des PEE et Perco sont allés bon train ! C’est suffisamment rare pour être signalé smile.

Etteplan Oyj : Société techno finlandaise screenée dans un premier temps dans une recherche de croissance pas trop chère. Quand j’ai vu qu’elle figurait en bonne position dans le fond européen de I&E, j’ai décidé de franchir le pas.

Baillie Gifford Shin Japon Investment Trust : Je cherchais à m’exposer encore un peu plus au Japon. Pas mal de candidats mais les quantités minimales (voir post plus haut) me rebutent un peu. Je me suis souvenu de mes recherches d’il y a quelques années dans les Investment Trusts britanniques. Ce sont les équivalents de notre Sofragi. Sauf qu’ils sont une pléthore et certains ont des retours plus qu’intéressants smile. Pour ceux qui seraient intéressés par ces véhicules le site que je consulte : https://www.trustnet.com/fund/price-per … tVct=false
Le véhicule que j’ai choisi est spécialisé dans les small japonaises.

Christian Dior : Je voulais m’exposer au luxe tout en étant "effrayé" par les prix demandés. Le post de Bibike d’hier soir https://www.devenir-rentier.fr/p393778#p393778
m’a décidé de devenir actionnaire dans cette société smile.

Encore 4/5 nouveaux joueurs à venir dans les semaines à venir !

Dernière modification par bajb (09/01/2020 14h14)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #170 18/01/2020 11h03

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Comme annoncé quelques nouveaux joueurs. Je pense à une autre salve dans la deuxième partie du mois (je ne tente pas de faire de market timing, juste je regarde où j’en suis smile avant d’envoyer des fonds sur un CTO).

Pour ces ajouts je me suis aussi replongé dans mon ancienne stratégie "gérants", continué à m’inspirer du forum et tenté une recherche personnelle.

Cambier pour Perles avec Bains de Mer Monaco. Une valeur de luxe qu’il estime sous-valorisée et qui figure en bonne place dans son fond. Et bien que peu liquide elle monte plus ou moins "tranquillement" depuis 6/7 ans.

Higgons avec Tinexta. Découverte via Higgons et j’ai profité d’un creux pour y entrer. Egalement présente chez Rubicon.

Bullebier avec Gazprom. Il y a longtemps que je voulais "entrer" en Russie et je lorgnais Gazprom, Yandex et Mail.ru. Le post de Bullebier m’a incité à franchir le pas smile.

Myself smile avec NV5 Global. Au cours de mes lectures et screening et suis tombé sur NV5 Global une société américaine spécialisée dans la modélisation et conception d’infrastructures. Après une très forte hausse jusqu’en septembre 2018, elle a depuis retrouvé des métriques plus raisonnables. J’ose espérer qu’elle va progresser un peu plus calmement. C’est clairement bien plus spéculatif que ce à quoi je suis habitué smile

Dernière modification par bajb (18/01/2020 11h09)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#171 18/01/2020 11h29

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   290  

Bonjour, Gazprom est quand même compliquée, je ne suis pas un professionnel à suivre. Je recherchais une action de l’énergie et en quelque sorte me couvre également si le prix du Gaz augmente fortement. Faites votre propre analyse ou lisez les analyses publiques.

Je vais regarder Tinexta et Bains de Mer Monaco.

Dernière modification par BulleBier (18/01/2020 11h29)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #172 18/01/2020 11h44

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Pas de soucis pour Gazprom. Je l’avais dans le viseur et vous avez été la goutte qui a mis le feu aux poudres smile.
Et je suis tellement diversifié (et je compte continuer) que les espérances de pertes causée par une seule valeur sont contenues smile ! Et dans la durée je pense que celles de gain sont substantielles.

Dernière modification par bajb (18/01/2020 11h48)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#173 20/01/2020 16h54

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Nouvelle salve aujourd’hui.

Un arbitrage en UK.
Exit Schroders dans un mouvement de dégagement des financières et bienvenue à Goodwin une industrielle que je me souviens d’avoir croisé ici (mais où ?) et mentionnée dans le blog britannique CubeInvestments.

Retour de deux sociétés possédées précédemment :
Prosus qui avait momentanément quitté le portefeuille pour alimenter mon PEE avant clôture et qui permet de s’exposer entre autres à Tencent avec une décote.
Muehlhan petite industrielle allemande toujours recommandée par un de mes fond small fétiche à savoir Fortezza.

Dernière modification par bajb (20/01/2020 17h40)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #174 01/02/2020 11h19

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Premier reporting en 2020.

Beaucoup de mouvements… la plupart à contretemps !
J’ai investi sur le mois les sommes qui me restaient de mon PEE et fait des arbitrages entre certaines valeurs.

Arbitrages :

Sanofi est sortie remplacée par le suisse Sonova. Je suis plus serein avec des équipements médicaux qu’avec la pharmacie. Sonova me semble moins chère que ses pairs danois (Demant par exemple) et me permet d’avoir un peu de franc suisse.
Legget est sortie remplacée par Renault. Pourquoi remplacer une société de qualité qui a beaucoup monté par une société dans la tourmente et qui se casse la figure ? Un pari tout simplement, et simplement perdant pour l’instant !
3M est sortie remplacée par Holland Colours. 3M est sortie "juste à temps" (à court terme du moins) l’action n’ayant rien fait depuis que je l’avais en portefeuille pour laisser la place à cette ancienne connaissance toujours dans le top d’un des fonds que je suis avec attention (Fortezza).
SAP est sortie remplacée par D4t4. Je n’étais pas vraiment convaincu par SAP et là encore un de mes fond favori (Ennismore) m’a incité à aller en Angleterre. Pas brillant pour le moment !
United Technologies est sortie remplacée par Rolls Royce. UTX m’a rapporté quelques 20% depuis son acquisition et je n’ai pas envie de me retrouver avec plusieurs petites lignes. Rolls Royce est présente dans quelques portefeuilles que je suis ici et a fait l’objet positive d’une analyse dans un des fonds que je suis.
CoreSite est sortie remplacée par Howard Hugues. Pas besoin d’autant de dividende et je suis quelques portefeuilles du forum étayés par des blogs et le Pender Fund.


Achats :

GTT & Euronav : pour ces deux valeurs je me suis laissé convaincre par l’argumentation sur l’IMO2020 developpée par le blog tenu par PVBE. A court terme bon timing sur Euronav et très moyen sur GTT.
Softbank : je voulais, j’ai fait… pas au meilleur moment.
Fjord1 : encore une ancienne connaissance et l’analyse faite par Paladin One m’a convaincu.


Dans tout ça que s’est-il passé ?
TOP 3 : NV5 Global (+17.95%), Amazon (+10.51%), Games Workshop (+9.85%)
FLOP 3 : Varta (-36.62 !), Gazprom (-14.58%), Tinexta (-11.6%)

Les 5 premières positions
Argo Graphics
Alphabet
Enbridge
Games Workshop
Itochu Corp.


Au total le portefeuille fait -0.89%.


Dès que les chiffres de l’inflation de janvier paraissent je calcule ce qui m’intéresse à savoir mon enrichissement ou appauvrissement mensuel en € à savoir mon portefeuille net d’impôts, corrigé de l’inflation et net de mutuelle (puisque sa fonction est aussi de payer ma mutuelle).

En prenant une inflation de janvier égale à la moyenne mensuelle de 2019, c’est à dire 0.12% cette performance pour une part de 109,235 € serait calculée ainsi.

Performance boursière  : -0.98 € dont +0.10 € de dividende
Impôts                        : 0.00 €
Inflation (0.12%)          : -0.13 €
Mutuelle                      : -0.11 €
Soit enrichissement       : -1.21€

Dernière modification par bajb (01/02/2020 11h55)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #175 01/02/2020 14h23

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   217  

3 valeurs qui se trouve dans mon portefeuille public GTT & Euronav et Holland Colours!
Vous auriez pu en choisir une 4è Safran plutôt que Rolls Royce. R&R même si sa situation s’est amélioré, elle est bien moins profitable que Safran.

Renault ne me convainc absolument pas, si je devais choisir une valeur automobile pour le moment, ce n’est pas le cas, ma préférence irait à Porsche qui est désormais un holding, principal actionnaire (52%) de Volkswagen.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur