Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 09/02/2013 14h18 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Réputation :   

Actuellement en cours de création de mon portefeuille, je m’intéresse fortement à cette petite PME pour la rentrer dans mon secteur énergie.
Je connais bien le marché du bois énergie et cette entreprise est en pleine croissance.
Par contre comment estimez vous le potentiel de hausse de l’action ? Existe t’il des méthodes pour arriver à un cours objectif ?
Comment analyseriez vous cette entreprise?

"Cogra 48 est spécialisé dans la fabrication et la commercialisation de granulés de bois. Par ailleurs, le groupe assure l’importation, la distribution et l’installation de poêles et de chaudières à granulés de bois."

Mots-clés : action, bois, énergie

Hors ligne

 

#2 15/03/2014 00h04 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Réputation :   

Bonjour nyko,

Avez-vous finalement acheté des actions Cogra?

De mon coté j’ai ouvert un petite ligne d’actions EO2 également dans la production de granulés bois.

J’aimerai avoir quelques unes de vos connaissances sur ce secteur.

Personnellement ce que je trouve intéressant sur ce secteur des granulés bois (ou pellets) d’après les informations que j’ai pu trouver:
- Fonctionne avec des chaudières ou poêles dédiés (et plus cher que du matériel standard) donc après avoir investi dans le matériel on est contraint d’utiliser cette énergie pour de nombreuses années.
- Il existe plusieurs types de granulés (à base de résineux et/ou feuillus) mais d’après ce que j’ai compris, il semble que chaque matériel est optimisé pour fonctionner avec un certain type de granulés.

J’ai trouvé 3 entreprises cotées à Paris qui travaillent dans ce secteur et dont les profils diffèrent:

COGRA 48
Possède 2 sites de production de granulés et est aussi revendeur d’une marque de poêles et d’une autre de chaudières à granulés.

EO2
Actionnaire à 57% de WEYA qui propose des prestations dans l’installation de chauffage clef en main ce qui permet d’assurer des revenus récurrents.
ONF est au capital pour 14%.

MOULINVEST
C’est à la base une scierie qui s’est diversifiée dans les granulés.
Elle a également des revenus liés à la revente d’électricité.

Je suis actionnaire d’EO2

Hors ligne

 

#3 22/08/2016 10h10 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Réputation :   

Bonjour

il est indiqué par investisseurheureux dans les achats de dirigeants au sein du post du 12/08 un achat d’actions EO2 le 01/08 au prix de 2.55 €

Actionnaire de cette société son cours de bourse n’a pas dépassé 1.74 € depuis début Juillet

Pourriez vous m’aider à comprendre le mécanisme, merci

Hors ligne

 

#4 25/06/2017 17h22 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Réputation :   

Un petit frémissement du coté d’EO2 avec l’annonce:
- D’un CA en hausse.
- Du changement d’actionnaire principal:

EO2 a écrit :

"Rachat de 19,5% du capital du groupe par ses fondateurs qui redeviennent les actionnaires de référence du Groupe" + "EO2 veut redynamiser sa communication financière et l’animation du titre"

- Passage en cotation continue.

Pour le meilleur?

eo2/informations-finances

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#5 02/01/2018 07h34 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156 

Bonjour Luxfuit,

Aviez-vous conservé vos actions EO2 ? Parce qu’on a assisté non plus à un frémissement mais à un gros bouillonnement en cette fin d’année. Le titre a terminé à 7,80 euros avec une progression de 227% en  un an !

Et le 5 juillet, il a été voté le versement d’un dividende de 0,1419 euro par action.

J’ai découvert cette petite société il y a quelques jours, un peu par hasard (on n’en parle pas beaucoup sur ce forum et je ne l’ai pas vu citée dans les revues spécialisées).
Elle est très confidentielle et pourtant prometteuse.

Son secteur d’activité (les pellets bois) me branche bien. J’ai pas mal de personnes de mon entourage qui ont des chaudières utilisant ce combustible et j’ai l’impression qu’elles vont se développer de plus en plus.
Et puis avec le plan Hulot, je me dis que c’est le genre de boite à avoir en portefeuille.

On évoque beaucoup Moulinvest en ce moment (cf. Le topic sur les 5 actions préférées de 2018) mais j’ai bien envie de mettre une petite pièce sur EO2 pour 2018.

Edit : ben voilà, c’est fait, avec 65 titres, je donne désormais dans le granulé. Mon premier achat de 2018.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Isild (02/01/2018 11h46)

Hors ligne

 

#6 02/01/2018 12h43 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Réputation :   

Bonjour isild,

Pourriez-vous nous pitcher succinctement l’entreprise et dire pourquoi vous pensez qu’elle est bon marché? Je n’avais jamais entendu parler de celle-ci avant votre message.

Merci!

Hors ligne

 

#7 02/01/2018 17h34 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156 

Bonjour Capital,

Alors très succintement et avec mes modestes compétences:

EO2 est une société crée en 2006, spécialisée dans la production de granulés de bois (pellets) mais également dans l’installation de chaudières à bois (réseau privé et public).
Elle a été cotée en bourse en 2007 mais elle cote en continu uniquement depuis le 22 juin 2017 sur le marché Euronext growth.
Les dirigeants ont racheté 19,5% (soit 500 000 titres) du capital en janvier 2017.

La société concurrente est Cogra mais EO2 connait un retard de valorisation par rapport à cette dernière compte tenu des aspects suivants (chiffres 2017) :

Eo2
Capitalisation : 12 millions
Trésorerie : 6 millions
CA : 23 millions
RN : 0.56 million en février 2017 (en augmentation depuis deux ans)

Cogra
Capitalisation : 19 millions
Trésorerie : 2 millions (grâce à des BSA notamment)
CA : 19 millions
RN : -85 (en pertes depuis deux ans)

Pour la première fois de son histoire, EO2 a versé un dividende en octobre 2017. Le semestre 1 a été bénéficiaire (l’an dernier, ce n’était pas le cas) et le bénéfice estimé en fin d’exercice (fin février 2018) est d’environ 2 millions d’euros. donc une grosse augmentation attendue.

Le secteur est très porteur. La filière a connu un doublement des installations de chaudières à pellets en trois ans et la loi Hulot devrait lui être très favorable.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/7740_eo2.jpg

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#8 02/01/2018 18h19 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   230 

Les granulés reviennent moins cher que le chauffage au bois traditionnel, ce qui explique que ce mode de chauffage a le vent en poupe. De surcroît, contrairement aux cheminées et autres cuisinières, les poiles à granulés sont programmables, ce qui offre un confort proche du chauffage central traditionnel.

Je suis en revanche circonspect quant au caractère écologique de ce mode chauffage : les granulés comme tout type de bois dégagent de la fumée et donc des gaz à effet de serre.

A mon sens, l’essor du granulé durera tant qu’il y aura des naïfs qui remplaceront leur vieille cheminée par un poile à granulés ; une fois le parc constitué, les ventes de granulés vont trouver leur rythme de croisière.

Ajoutons à cela que le secteur n’a guère de barrières à l’entrée : si ce marché croît, il y aura de nouveaux entrants.

Hors ligne

 

#9 02/01/2018 18h43 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour Stokes,

2 remarques sur votre intervention:
- le bois c’est plus écolo que le charbon ou le pétrole, simplement parce que c’est renouvelable. Le co2 rejeté par la cheminée, est réutilisé par la forêt qui pousse, bilan neutre au total.
Bon, c’est moins écolo que le vent ou le soleil….mais le poêle lui, produit de la chaleur même quand il n’y a pas de vent et la nuit. Donc c’est un compromis de chauffage qui peut se défendre.

-ah, justement, le poêle…connaissant votre soin de la langue française, je m’attendais à une chute humoristique ou autre quand j’ai vu écrit le "poile". C’était pile-poile, peut-être, pour rappeler le fameux sketch du poêle de Moncucq du regretté Desproges…

Bonne soirée.

Hors ligne

 

#10 02/01/2018 18h45 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   130 

Bonjour,

Je suis assez d’accord avec Stokes ; les granulés auront le vent en poupe tant qu’il y aura matière d’une part à faire des granulés à bas coût or, dans un marché en augmentation ce n’est pas gagné, voici un article qui date un peu mais qui reste toujours dans le coût, pardon le coup sur les fondamentaux :
Investissez dans la transition énergétique: Le granulé énergie face à aux limites locales de la ressource

…et d’autre part, dans le cadre de mon "activité" pro, je constate effectivement qu’alors que les réflexions allaient bon train sur ce mode de chauffage jusque vers 2014, depuis on en parle très peu même dans les secteurs ou la ressource est supposée abondante (région AURA par exemple et vallée de La Vocance).

Mais ça c’est de la "macro" réflexion ; EO2 peut très bien tirer son épingle du jeu, là je n’ai rien à dire de factuel… wink
Bonne réussite à tous dans vos investissements 2018 !

Edit : Eric, votre raisonnement réduit au CO2 est trop …Réducteur : quid des particules par exemple (et entre autre) ? Aujourd’hui on vise le passif dans le neuf de toute manière, Stokes à raison de parler rénovation à mon sens.

Dernière modification par Iqce (02/01/2018 18h47)

En ligne

 

#11 02/01/2018 18h47 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156 

Bonsoir Stokes,

J’avoue que les "poiles à granulés" m’ont bien fait rire !

Attention, il n’y a pas que des poêles à granulés, il y a aussi et surtout des chaudières. Elles n’ont rien à voir avec des cheminées qui ne chauffent que "localement".
Elles remplacent avantageusement les chaudières au fuel ou au gaz.

Dernière modification par Isild (02/01/2018 18h48)

Hors ligne

 

#12 02/01/2018 18h59 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   64 

Je plussoie ce point de vue.
Nous chauffant au bois depuis 12 ans, nous passerions avec bonheur au granulé…nous avons vus pour justement une chaudière (6000 euros la bête) plus qu’un poêle (qui ne chauffe que la partie de maison où il se trouve).
Le gars qu’on a vu nous disait qu’au final le granulé consommait moins de bois que le bois brut: effectivement ça combine les avantages du fuel et du bois: liquide comme le fuel, mais en bois!
Le seul truc qui me chiffonne est quand on en arrive à utiliser des arbres entiers pour fabriquer du granulé: c’est la logique de l’écologie à la française parfois.
Il faudrait surtout des filières de production locales, pour garder la logique écolo.
En tous cas étant passé de la buche de 1m resciée en trois, à la buche en 33, plus ça va plus on en a marre de manutentionner et se casser le dos et perdre du temps car c’est chronophage.
Donc le granulé nous sierait bien!
En ce sens je pense qu’il a un avenir durable.
De toutes façons la vague écolo initiée il y a plus de dix ans a été bien sabrée par la crise de 2008(en tous cas pour nous chez nous), mais sur le long terme je suis persuadé que cela a de l’avenir. Mais selon des critères réalistes, pas dogmatiques.

Hors ligne

 

#13 02/01/2018 19h06 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156 

Lausm a écrit :

Donc le granulé nous sierait bien!

Joli !

Mes parents ont une cheminée (pour l’esthétique et le plaisir) ET une chaudière mixte bois/granulés qui prend le relais quand la cheminée ne suffit pas. Effectivement, ils en sont très contents et comme vous le faites remarquer, quand on est âgé, se taper les corvées de bois, c’est pas cool.

Bon, je vois que EO2 ne déchaîne pas les foules ! Pas grave, je peux vous proposer une autre petite société, dans un tout autre genre. Elle produit des catamarans bien sympas. Ca vous tente ? wink

Dernière modification par Isild (02/01/2018 19h07)

Hors ligne

 

#14 02/01/2018 19h26 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   230 

Lausm a écrit :

Je plussoie ce point de vue.
Nous chauffant au bois depuis 12 ans, nous passerions avec bonheur au granulé…nous avons vus pour justement une chaudière (6000 euros la bête) plus qu’un poêle (qui ne chauffe que la partie de maison où il se trouve).

Vous avez vu mais avez-vous acquis ?

Franchement 6000€ cela fait réfléchir, car pour ce prix on  peut quand même acheter quelques stères de hêtre, du fayard comme on dit chez moi, voire du chêne.

Désolé pour le "poile" ; je suis un peu fatigué non par les fêtes en elles-mêmes, mais plutôt par les agapes qui les accompagnent.

Hors ligne

 

#15 02/01/2018 19h40 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   64 

L’acquisition aurait été si je n’avais eu quelques déboires qui m’ont fait arrèter mon activité libérale (qui est appréciée des banques pour emprunter à bloc, on aime bien endetter des générateurs de revenus), donc mes revenus.
Aussi il faut faire d’autres travaux collatéraux importants, ce n’est qu’une partie de la dépense.

Mais j’en étais resté aux chaudières dinosaures à 15000 euros, ou au poèle à granulés.

N’ayant pas trop suivi l’évolution de ces produits, je ne savais pas qu’on pouvait trouver des chaudières intermédiaires pour environ 5000-6000 euros.
MAis au passage j’ai fait connaissance d’un artisan super sympa, qui ne nous a rien vendu car il nous a donné du conseil adapté à nos besoins…il a donc gagné un futur client déjà fidélisé.
Le boulanger bio de chez moi lui avait fait poser une chaudière…19000 euros (bon, chez eux c’est plus important), contre un autre devis qui chiffrait à 27000……

Donc je pense qu’il y a un marché de fond dans la rénovation, qui n’a pas encore été totalement investi.
En effet, le poèle a été popularisé il y a 10-12 ans dans la première vague de rénovations écologiques…mais un poèle dans une pièce, c’est fort limité comme chauffage.
Le fayard, le chène, tous ces produits si pittoresques qui laissent quelques échardes et beaucoup de poussière, quand on le fait occasionnellement dans une maison de vacances, on aime revenir aux source de la vie saine (et aussi pénible et rompant l’échine et l’espérance de vie) de nos ancêtres.
Mais quand on fait ça tous les hivers depuis plus de dix ans, l’idéalisation en prend un coup.

Après, je m’interroge sur l’écologie comme vous, quand elle fait produire comme me le faisait remarquer un ami agriculteur, des plaquettes de bois à partir d’arbres entiers quand la matière première manque…cela est un pur non-sens, mais on sait faire en France, de l’absurde.
Alors que recycler les déchets de broyage de haies en plaquettes était et reste une idée super intéressante (plutôt que les brûler)…mais tout cela demande de penser en amont, d’organiser le travail. C’est parfois plus confortable pour l’intellect de ne pas penser loin quitte à gaspiller la ressource. C’est fort dommage.
Après comme me disait un ami, si tout le monde se chauffait au bois, on polluerait terriblement.
Mais chez moi il y a plein de bois, donc utiliser la ressource déjà présente me semble logique.
Comme utiliser du gaz en Angleterre qui y a accès facilement, me semble logique (quand ils n’ouvrent pas grand les portes de leurs commerces en plein mois de Décembre comme je l’ai vu à Londres).
Chez ma belle famille sur les hauteurs de Turin, ils se chauffent avec du bois local(et cuisinent avec).

Chez nous le stère se trouve pour un prix modique (le moins cher 35 euros, le plus autour de 60), on est dans une région pas très riche dans la moyenne nationale.
Mais quand le stère n’est pas bien sec (ils vous le vendent toujours sec dans le discours), que ça ne chauffe pas bien, que ça encrasse le tuyau de poêle, qu’on se retrouve à devoir changer la gaine en plein mois de Janvier, alors à certains moments on se dit que le granulé ce peut être une bonne idée.

Hors ligne

 

#16 02/01/2018 20h07 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Réputation :   

Isild a écrit :

La société concurrente est Cogra mais EO2 connait un retard de valorisation par rapport à cette dernière compte tenu des aspects suivants (chiffres 2017) :

Eo2
Capitalisation : 12 millions
Trésorerie : 6 millions
CA : 23 millions
RN : 0.56 million en février 2017 (en augmentation depuis deux ans)

Merci pour ces détails!
Regardez-vous d’autres éléments dans un bilan financier? A titre personnel je m’intéresse par exemple à la quantité d’actions qui pourraient être émises, à l’actif net tangible, au retour sur actifs et au flux de trésorerie libre. Cela permet de compléter votre analyse afin de définir si le prix est raisonnable.

Hors ligne

 

#17 02/01/2018 20h14 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   828 

Bonjour,

vos réflexions et expériences personnelles sur le chauffage au bois sont bien sympathiques mais sont de peu d’utilité pour juger de la pertinence d’investir dans une action (Cogra, titre de la file, ou EO2 cité ensuite).

Voici ce que je peux vous dire sur le marché du granulé de bois, que je connais bien :
- c’est un marché international, il faut sortir des réflexions franco-françaises. Les entreprises françaises suscitées sont certes dépendantes pour partie du marché intérieur, mais la hausse (ou la baisse) du prix du granulé peut venir de la demande de nos voisins belges, allemands, autrichiens, italiens, espagnols, grand-bretons, ou même de l’autres côté de l’Atlantique.
- il ne faut pas réfléchir que sur les poêles et petites chaudières, c’est à dire le marché domestique. De très grosses chaudières de réseau de chaleur et de cogénération peuvent fonctionner au granulé, et ça chiffre très très vite en volume. Assez souvent, elles peuvent fonctionner aussi avec d’autres combustibles (plaquettes de bois ou même charbon), ça peut donc faire du on/off considérable en termes de consommation de granulés de bois.
- c’est un marché en forte croissance. Qui dit marché en forte croissance dit augmentation de l’offre et de la demande. Cette augmentation ne se fait pas dans le calme, il y a des "coups d’accordéons", il y a du "stop and go". Marché en forte croissance ne veut dire que tout est rose, au contraire, ça veut surtout dire que ça "rock and roll" !
En 2006, il y a eu une véritable pénurie, ce qui a fait monter le prix et a provoqué de nombreux projets d’implantation d’usines de granulation (ainsi que des conversions d’usines existantes : quand on fait déjà du granulé agricole, type luzerne, il est souvent assez facile de convertir l’usine pour produire du granulé de bois).
Depuis 2007 et surtout 2008, on est plutôt dans un excès d’offre. De nombreux producteurs se sont mis dans la danse, tandis que la consommation n’augmentait pas autant. Les producteurs tirent la langue globalement depuis quelques années, car ni les prix ni les volumes ne sont revenus aux niveaux espérés. De nombreux producteurs produisent bien moins que leur capacité de production nominale ; et ils ont bien du mal à écouler les stocks.
Les difficultés sont bien réelles : le plus gros fabricant allemand a fait faillite, je crois bien, ou au moins été en redressement, il y a 2 ou 3 ans. E02, qui reprend des couleurs, est passé bien près du gouffre.
- le fioul reste bon marché depuis plusieurs années maintenant. Il faudrait un baril au-dessus de 100 $ pour rebooster vraiment l’industrie du granulé de bois.

Pour toutes ces raisons, je pense que les actions des producteurs de granulés de bois ne repartiront vraiment à la hausse que lorsque :
- la demande de granulés deviendra enfin supérieure à l’offre.
- le prix du pétrole repartira vraiment à la hausse.

Je pense qu’il faut donc être prudent sur ces sociétés, à moins de voir dans sa boule de cristal l’arrivée concomitante de ces deux événements. Cela dit, si on n’est pas pressé, du buy and hold sera très probablement gagnant au long terme. Mais il ne faudra pas s’étonner ni s’impatienter si ça met quelques années avant de booster vraiment.

PS : pour des chiffres fiables sur le marché du granulé, recherchez les ressources professionnelles : propellet.fr, bio energie international, actes de colloques récents sur le granulé (y compris en anglais bien sûr : wood pellet market, wood pellet industry)… En restant critique néanmoins : ces chiffres et perspectives issues d’organisations professionnelles ne vont pas scier la branche sur laquelle leurs membres sont assis…

Dernière modification par Bernard2K (02/01/2018 20h27)

Hors ligne

 

#18 03/01/2018 08h29 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156 

capital a écrit :

Regardez-vous d’autres éléments dans un bilan financier? A titre personnel je m’intéresse par exemple à la quantité d’actions qui pourraient être émises, à l’actif net tangible, au retour sur actifs et au flux de trésorerie libre. Cela permet de compléter votre analyse afin de définir si le prix est raisonnable.

Hélas non, je suis un peu une truffe en terme de bilan financier. Je suis désolée de ne pas pouvoir répondre à vos questions.
Peut-être qu’un autre forumeur plus aguerri aux chiffres et s’intéressant à ce titre pourra mieux vous renseigner.

Hors ligne

 

#19 03/01/2018 10h55 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Réputation :   

Vous ne devez pas être désolée car vous ne me devez rien smile Vous dites être une truffe mais, de ce que j’ai pu en voir, vous avez une très belle performance jusqu’à présent!

J’ai écrit cela non pas pour obtenir une réponse, mais afin de proposer des pistes de réflexion complémentaire qui me paraissent importantes avant de décider d’un achat.

Mais au final, il revient à chacun de faire ses propres devoirs et d’en tirer ses propres conclusions (ce que vous avez fait).

Sans ce travail et cette conviction personnelle, il me semble
1) difficile d’être serein avec son achat lorsque le cours dévisse. La conséquence classique est de céder à la panique en vendant à perte une ligne potentiellement gagnante plus tard.
2) que cela peut être encore plus dangereux lorsque le cours monte et qu’une PV conséquente est atteinte. Cela peut donner l’impression que gagner en bourse est simple et ne requiert pas d’efforts. Dans ce cas, la non remise en question du bien-fondé d’un achat peut avoir des conséquences désastreuses. Cela peut résulter en des investissements de plus en plus élevés sur des lignes peu analysées. Tôt ou tard, les pertes arrivent et elles peuvent alors ruiner la performance du portefeuille ainsi que le moral de l’investisseur.

Hors ligne

 

#20 03/01/2018 18h14 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156 

Sur 32 valeurs que j’ai en portefeuille (fouyouyouille, ça commence à faire une tripotée là), c’est EO2 qui a fait la meilleure performance aujourd’hui : +3,54%
Comme quoi, le Dieu des granulés a entendu mon appel !
Ou alors certains lecteurs anonymes du forum en ont acheté une petite pelletée. L’avantage avec ce genre de société c’est que quand on achète trois titres, elle monte immédiatement de 1% !

@Capital, je vous remercie mais ma performance est juste correcte. Je ne sais pas encore analyser les bilans, je me contente de lire le résumé de ceux qui savent le faire, de recouper les sources et comme vous le dites, d’en tirer certaines conclusions (fausses parfois !).

Dernière modification par Isild (03/01/2018 18h14)

Hors ligne

 

#21 03/01/2018 20h34 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Réputation :   15 

Voici deux liens que j’avais posté sur ma file qui donnent des chiffres sur la production/consommation de pellets en France, ainsi que sur le parc de chaudière et poêle à granulés installés en France.

Lien 1

Lien 2

On y apprend notamment que la production française est passé de 200 000 tonnes/an en 2008 à 1 200 000 tonnes en 2016.
Au niveau du parc, on note que 20 000 poêle étaient installés en 2006. Nous en sommes à……600 000 aujourd’hui! Près de 140 000 poêles devraient être vendus en 2017.
Bref la courbe du parc de poêle est exponentielle, ce qui est plutôt positif pour les entreprises qui vont fournir le carburant!

On y apprend aussi que se chauffer au granulé est plus économique que de se chauffer avec les énergies fossiles.

Comme le disait Lausm, les pellets sont très pratiques d’un point de vue logistique, puisqu’il est possible de les transférer comme un liquide. Petite vidéo intéressante d’une entreprise qui livre les pellets comme du fioul :
Livraison de pellets

Maintenant, en terme d’entreprise, je préfère MOULINVEST qui apparaît moins cher en terme d’EV/EBITDA. MOULINVEST est plus diversifié et a l’avantage d’avoir de la matière première quasiment "gratuite"pour produire ses Pellets puisqu’elle utilise notamment les chutes de la scierie. (Rien ne se perd, tout se transforme et cela est particulièrement vrai dans l’industrie du bois)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#22 03/01/2018 21h17 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   70 

Bonsoir
j’ai regardé de façon très superficielle le rapport du S1 2017 de EO2 et je retiens les points suivants :

1. Entre S1 2016 et S1 2017, les produits d’exploitation sont bien en hausse (+17,4%)… mais le chiffre d’affaires recule (-24%). Les ventes sont donc en baisse mais la production stockée d’une part, immobilisée d’autre part, progressent très fort.
N’étant pas un spécialiste du secteur ni n’ayant gratté, je ne sais pas quel genre d’actif la société a pu produire pour elle même (prod. immobilisée) ni pourquoi elle stocke. Mais en l’état, et sauf erreur de ma part, les ventes reculent entre les deux semestres.

2. La société se désendette (D/CP recule à 44% vs 63% il y a deux ans) et génère un cash flow positif depuis l’exercice 2016/17. Ce qui est évidemment très positif.

3. D’après Morningstar, l’EV/ebitda actuel est de 12.31 ; ce qui paraît élevé.

4. Évaluation à la louche : il y a 2.46M d’actions ; en prenant des scénarios d’ebitda qui semblent raisonnables (entre 1.8M et 2.4M) + de moyennes historiques d’EV/ebitda pour les comparables (Moulivest et Cogra48) et d’EO2 + dette nette/minoritaires du bilan du S1 2017, j’arrive à une évaluation de prix comprise entre 6,9€ et 9,5€. Donc un point médian de 8,2€.

Et il s’avère que le cours est aujourd’hui de … 8,18€. Donc à son ’juste’ prix (pour peu que la notion de ’juste’ prix existe en bourse…).

Ça peut sans doute encore monter, je n’en sais rien. Mais ce qui me chiffonne est cette histoire de CA qui recule. Et de produits d’exploitation qui grimpent sans que je ne sache à quoi correspondent la composante immobilisée.

Dernière modification par carignan99 (03/01/2018 21h20)


Turnover is vanity, profit is sanity but cash is reality.

Hors ligne

 

#23 03/01/2018 21h48 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   64 

Bon. Ce soir en passant dans une station Total j’ai vu stocké dans un coin deux sacs de granulés arborant la marque EO2.

Hors ligne

 

#24 03/01/2018 21h57 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156 

@Frenchflair, merci pour les liens postés ainsi que pour vos commentaires qui étoffent bien ce fil de discussion.
On verra qui sortira gagnant de la bataille Moulinvest-EO2 ! wink
Juste une précision, EO2 ne fait pas que produire. Elle a aussi des filliales qui installent des chaudières à granulés. Est-ce le cas de Moulinvest ?

@Carignan99, je pense que votre analyse chiffrée arrive à point nommé et devrait convenir à Capital.
Sur le forum Boursorama, avec leurs calculs, ils estiment la valeur du titre à 10-12 euros.
L’activité de la société est saisonnière et le S1 est nettement moins bon que le S2.
En gros, si j’ai bien compris: production et stockage au S1 et vente lors du S2.

@Lausm : Total-EO2, la combinaison gagnante de 2018 ? wink
Avant je cherchais à repérer les campings cars Trigano maintenant je vais partir en quête de sacs de granulés EO2 !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Isild (03/01/2018 22h12)

Hors ligne

 

#25 03/01/2018 23h19 → Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois (action, bois, énergie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   70 

Isild a écrit :

@Carignan99, je pense que votre analyse chiffrée arrive à point nommé et devrait convenir à Capital. Sur le forum Boursorama, avec leurs calculs, ils estiment la valeur du titre à 10-12 euros.
L’activité de la société est saisonnière et le S1 est nettement moins bon que le S2.
En gros, si j’ai bien compris: production et stockage au S1 et vente lors du S2.

J’ai bien comparé le S1 2017 au S1 2016. A période équivalente, les ventes reculent.

Et en relisant, la production immobilisée est expliquée en note de bas de page. Il s’agit d’un réseau de chaleur qui sera exploité en délégation par C3L, une société contrôlée à 43% par EO2. Je ne trouve pas trace de CA potentiel pour ce contrat de délégation.

Pour la production stockée, peut être avaient-ils besoin de reconstituer les stocks pour une raison que j’ignore, peut être pas.

Concernant le forum Boursorama, j’ai en effet vu le post où on ’parie’ sur une capitalisation de l’ordre de 30M€ ’minimum’ (contre 20 aujourd’hui). Donc dans les 12€ pour le cours. Honnêtement, je veut bien que la société ai considérablement amélioré ses marges mais la baisse manifeste d’activité entre les deux S1 (recul des ventes et de façon logique du BFR) ne me porte pas à parier sur une hausse de +50% de la capi.

Mais il se peut que je soit à coté de la plaque et que je rate une belle envolée boursière. Ce qui serait la première fois (n’étant dans le monde des actions que depuis 1 mois environ) mais clairement pas la dernière smile

Dernière modification par carignan99 (03/01/2018 23h21)


Turnover is vanity, profit is sanity but cash is reality.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech