Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/01/2013 07h19 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   19 

Alors pour cette fois ci , pas de champagne , mais du disque dur et du matériel hifi, tv , etc…..

Pourquoi LDLC.COM ?

1. j’ai été client du site et franchement satisfait de la prestation
2. Dans un monde ou tout les softwares sont dématérialisés, les hardwares ne sont pas "piratables"
3. le commerce en ligne est un secteur en constante progression.
4. Le volume de vente augmente et le seuil de rentabilité reste le meme.
5. croissance du CA de 10% par an
6. valorisé à environ 40M pour 200M de CA
7. les dirigeants ont acheté pas mal de titres ces derniers temps.

Le modéle économique des boulanger, but, conforama est dépassé. Aujourd’hui, les clients commandent en ligne. Ce site grand public bénéficie d’une bonne réputation et a un programme de développement.

Mes interrogations:
Leur volonté d’ouvrir des boutiques "physiques" . ( d’un autre coté, c’est via une franchise)
Si leurs tarifs sont  compétitifs , ce sera un coup de plus pour les boulanger, but, confo.

Je ne vais pas faire un détail des comptes de la société Euroland corporate en a fait une qui me plait.

http://www.elcorp.com/documents/43/2013 … e_LDLC.pdf

J’attends votre avis, vos commentaires…..Les résultats 2012 seront publiés le 21 janvier.

AMF : J’ai pris position sur LDLC.COM 500 TITRES à 7.10€. Mon message a pour but de partager mes réflexions et actions sur mon portefeuille et n’est en aucun cas une incitation à l’achat. Merci

Dernière modification par Bistouky (15/01/2013 07h33)

Mots-clés : daubasses micro cap achat action dirigeant

Hors ligne

 

#2 15/01/2013 09h08 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   98 

Je suis aussi client du site mais je sais déjà qu’à terme je migrerais sur Amazon (j’ai commencer à faire des achats hardware dessus fin d’année dernière) ou un revendeur autre plus généraliste. LDLC commence aussi à être moins compétitifs pour ceux qui veulent les prix les plus bas.

Bref pas de moat et une situation qui se dégrade, certes dans un marché en expansion.

Hors ligne

 

#3 15/01/2013 09h19 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   445 

C’est un dossier que j’ai rejeté d’emblée : secteur trop concurrentiel, marges trop faibles.

Je ne vois pas ce qu’il a de "décoté", quand aux analyses d’Euroland finances je ne dirais pas ce que j’en pense.
On peut prédire une croissance fulgurante et un avenir radieux mais il n’y a là aucune décote.

Pour l’instant j’ai eu tord sur toute la ligne puisque le cours a plus que doublé depuis 2010. Mais ca ne modifie pas ma perception du secteur.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

En ligne

 

#4 15/01/2013 10h10 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   212 

Je suis du même avis que Bifidus.

Quelle franchise a LDLC pour voir être rentable dans sa croissance ?
Qui peut nous dire que nous avons une croissance pérenne à venir ?
Quel avantage concurrentiel ?

AU delà de ces considérations plus "intagibles", ce dossier est beaucoup trop cher à mon goût.

Mais je me trompe peut-être, comme, par principe, je suis tout à fait incapable d’avoir vision suffisamment clair sur ce genre de valeur.

Hors ligne

 

#5 15/01/2013 10h11 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   19 

Le secteur est hyperconcurrentiel, mais peu de distributeurs peuvent offrir des garanties financiéres fiables.

Mon avis est que ldlc est dans la cour des grands avec amazon, cdiscount…..

Avec l’augmentation de son volume, c’est l’augmentation automatique des RFA. et une négociation plus apre avec les fournisseurs qui a pour conséquence l’augmentation de la marge opérationnelle et du résultat net.

L’ouverture des magasins franchisé est un vecteur de volume supplémentaire. L’accroissement de ses parts de marché doit etre important.

La disparition de surcouf , de virgin pésent à priori sur le titre mais les sociétés sont différentes. Il n’y avait pas de croissance à 2 chiffres chez eux…….
Les marges sont faibles pour les petits, plus tu grossis , plus tu marges et plus tu es compétitif.

Ils misent beaucoup sur le service, le sérieux et la confiance…….

A voir, j’ai pas la science infuse non plus, mais j’ai été acteur dans ce secteur de distribution ( jeux vidéo).

Hors ligne

 

#6 15/01/2013 13h38 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   31 

Bonjour,

je suis ce compte depuis plusieures années, aussi bien à titre pro qu’a titre boursier et je dois dire que je pense que cela peut encore monter.
Je ne vais pas revenir sur les chiffres, ils sont connus de tous.

LDLC n’est pas un acteur orienté uniquement prix comme Cdiscount ou amazon, il a un catalogue beaucoup plus large dans ses categories notamment dans le composant informatique ( le coeur de son metier), ses concurents sont plutot  materiel.net et Rueducommerce.
En revanche il n’a pas pour vocation de vendre des machines à laver ou des DVD, donc LDLC ne ferra jamais le milliard comme CD ou Amazon.
LDLC cherche plutot des diversifications via d’autres sites ( Imaginea …), en misant sur la rentabilité alors que les geants  du WEB se moquent de perdre de l’argent si le CA est au rendez vous ( achat de part de marché ).

RDC à été racheté en 2012 pour un multiple bien plus élevé que LDLC actuellement.

Avantage ou inconvénient, les fondateurs ont la majorité des actions, ce qui élimine l’OPA mais c’est avec leur argent qu’ils investissent et pour le moment le résultat est plutot pas mal.

Il y a un dividende annuel trés correct qui permet de patienter. ( encore une fois les fondateurs aussi aiment les dividendes…)

Pour la franchise, je dois avouer mes doutes sur le dossier, je ne suis pas convaincu mais les engagements financiers seront probablement limités.

A l’inverse de RDC par exemple, LDLC possede sa logistique… et les charges fixes qui vont avec.En période de croissance du CA, la renta de la société  monte trés vite. c’est probablement ce qui va se passer cette année.

Enfin l’image de marque de LDLC est vraiment excellente dans le monde informatique, comparé à d’autres sites. Si LDLC reduit un peu ses marges il peut augmenter consiérablement ses ventes.

Pour ma part je garde encore mes actions avec un PRU de 3 €. Je pense que les 10 ou 12 € sont jouables.

Dernière modification par mercators (15/01/2013 13h39)

Hors ligne

 

#7 25/08/2015 00h02 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   123 

Parmi la palanquée de small cap qui se sont faites massacrées aujourd’hui, je m’arrête sur LDLC parce que je trouve que les événements de ces derniers jours leur sont plutôt favorables :
- L’EUR/USD remontre ce qui est bon pour une société qui vend en euros des produits qu’elle achète en dollars.
- Effet renforcé par la dévaluation du yuan qui devrait rendre tout l’électronique chinois encore moins cher à l’achat.
- Peut être aussi un petit effet pétrole sur la consommation et les prix du transport.

Je songe à renforcer ma ligne en PEA. A noter qu’LDLC était mon premier investissement en bourse, sa valeur affective peut affecter mon jugement !

Hors ligne

 

#8 25/08/2015 00h12 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Banni
Réputation :   381 

PierreQR: Dans l’informatique en général, lorsque le prix d’achat baisse, par exemple dû à la baisse du dollar, les prix de vente baissent d’autant à cause de la forte concurrence. C’est typiquement prix d’achat réel + x% de marge. Donc la baisse du prix d’achat a plutôt tendance à peser sur le chiffre d’affaire, et la marge en valeur absolue (qui reste identique en %). Ca n’est pas comme si les prix de vente restaient fixe.

Les prix plus bas peuvent booster un peu les ventes, mais je ne pense pas que ce soit significatif.

Hors ligne

 

#9 01/09/2015 12h45 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   123 

LDLC s’est positionné de manière à éviter la guerre des prix justement. Cette guerre a d’ailleurs fait beaucoup de morts. Et cela, au grand profit d’LDLC qui a récupéré des parts de marché ses dernières années sans vraiment se battre sur le prix. L’enseigne dispose depuis longtemps d’une réputation positive chez les geeks, y compris les gamers (très dépensiers) : un million de like sur FB, 130 000 followers sur twitter… L’activité pro se développe selon le même positionnement : prix raisonnables (et non pas cassés), large choix, très bonne présentation des produits, assistance compétente, envoi rapide et soigné. Le réseau de boutiques ouvertes en franchise (donc avec peu d’investissements) va dans le sens du multicanal et répond à une demande très actuelle.

Personnellement, je ne vois pas beaucoup de sociétés dans la côte actuelle avec une croissance à deux chiffres depuis plusieurs années, une marge brute de 14% (on est dans de la distribution…) et de grandes ambitions pour la suite.  Le CA 2014 est de 285 M€ et la société se donne pour objectif 500M€ d’ici 2018 tout en maintenant sa rentabilité. A terme, l’enseigne souhaite devenir le premier distributeur d’électronique grand public en France. Reste le PER de 18 qui peut paraître cher si on ne croit pas à la perspective d’une croissance rentable.

Il y a bien entendu de nombreux facteurs de risque, la consommation, l’euro, une reprise de la guerre des prix, etc. mais j’aime ces sociétés au management ambitieux. C’est d’ailleurs surement la première raison qui fait que je possède des titres.

Hors ligne

 

#10 11/09/2015 01h01 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Banni
Réputation :   381 

Pierre QR, je n’ai rien dit de contraire. Je soulignais juste que les effets change et transport que vous mentionniez ne sont à mon avis pas réellement positifs pour la société. Même s’ils n’entrent pas dans pas une guerre des prix, ils gardent tout de même des prix compétitifs, et dans la high tech en général, prix d’achats plus bas = prix de vente plus bas (et inversement). Les prix de vente sont habituellement totalement variables et ne restent absolument pas fixes.

Le niveau des prix d’achat n’a donc à mon sens pas de grande importance dans ce secteur. Ca ne veut pas dire que tout le reste du raisonnement sur la société n’est pas juste.

Hors ligne

 

#11 11/09/2015 07h41 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   

Il y a 3 ans c’était une belle affaire. Aujourd’hui je la trouve encore pas mal, d’autant qu’elle continue de croitre et qu’elle ouvre des magasins.

Hors ligne

 

#12 25/09/2015 21h02 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   

Programme de rachat d’action amorcé et ouverture de nouveaux magasins en Franchise.

Pour info j’ai désormais une ligne d’action ldlc

Hors ligne

 

#13 02/04/2016 15h15 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   70 

Bravo aux actionnaires qui sont restés sur LDLC, leur gain est sans doute mérité.

LDLC vient d’annoncer la finalisation du rachat de materiel.net, autre site concurrent qui vendait du matériel informatique.
http://www.frenchweb.fr/ldlc-soffre-materiel-net-pour-peser-500-millions-deuros-de-chiffre-daffaires/236188

frenchweb a écrit :

Au-delà du site Web, ce sont aussi neuf points de vente ou de retrait de Materiel.net qui devraient rejoindre ceux du réseau LDLC. Par ailleurs, des complémentarités dans les activités logistiques sont également attendues.

J’ai beaucoup de mal à voir un avantage concurrentiel dans ce type de business mais ce dernier mouvement de l’entreprise me semble nécessaire.
Pour arriver à vendre moins cher qu’amazon / cdiscount il faut :
- avoir une image de marque impeccable
- être perçu comme fiable
- avoir une logistique aussi efficace et bon marché qu’amazon (business internet avec des entrepôts en partie robotisés ?)
- proposer un service qui n’existe pas sur Amazon
- avoir des volumes de vente au moins aussi important (d’où l’intérêt du rachat de materiel.net)
Ce dernier point est essentiel pour négocier des prix d’achats faibles.Je pense que ce n’est possible que sur un secteur de niche et/ou très spécialisé pour lequel les clients ont un intérêt d’aller sur ce site (diversité de l’offre des produits, conseils de spécialistes, SAV compétent mais surtout reconnu comme tel par le client…).

L’acquisition, lorsqu’elle sera finalisée, permettra à LDLC d’entrer dans le top 5 de l’e-commerce en France (hors alimentaire et voyagistes)

Souhaitant changer d’ordinateur j’ai donc fait un tour sur materiel.net, LDLC et amazon.
LDL et materiel.net proposent la configuration que je souhaite avec le montage compris pour 1289€.
Non seulement Amazon n’est pas moins cher mais il ne propose pas d’assemblage donc pas de SAV sur le PC monté.

Pour moi c’est un point clef qui peut donner un avantage à LDL : le service apporté au client d’un montage tout compris des composants qu’il a lui même choisi tout en garantissant le SAV du montage en cas d’erreur/problème.
Il existe aussi des vendeurs sur Amazon proposant des ordinateurs déjà montés avec garanties  pour des tarifs se rapprochant de LDLC.Mais dans ce cas on ne choisit pas les composants.
Bref je n’ai pas de certitude sur le(s) vainqueurs de la compétition Amazon/ retailers de niche.
Je n’ai pas d’actions LDL.

Dernière modification par gilgamesh (02/04/2016 17h04)

Hors ligne

 

#14 02/04/2016 15h57 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   128 

Hello,

Je suis client (pas un gros client), mais un client régulier LDLC. Pourquoi ?

Parce que j’ai confiance. Jamais eu d’entourloupe, les problèmes rencontrés (dues à des tentatives de vol dans les colis lors du transport) ont toujours été traité parfaitement par le centre d’appel.

Avec CDiscount (moins cher), j’ai eu à faire à des problèmes de livraison, et même un livreur qui voulait me casser la gueule parce que la porte de son fourgon était fermée à clef et qu’il n’avait pas la clef. Je n’ai même pas eu le temps de dire quoi que ce soit que j’étais proprement insulté. Après avoir remonté le problème au centre d’appel CDiscount, celui-ci m’a tout simplement pris pour un imbécile et c’est tout juste si je n’étais pas responsable du problème avec ce livreur agressif et violent. J’ai annulé ma commande. Ensuite, CDiscount a systématiquement censuré mes commentaires sur cette commande et je me suis fait harcelé de publicités qui me promettaient des réductions faramineuses sur tout et n’importe quoi.

Avec Amazon, j’ai toujours le sentiment de me faire arnaquer. C’est assez dérangeant comme sentiment, et je n’ai pas digéré les multiples problèmes avec la livraison de livres au format Kindle au lieu d’un format papier. Je considère (au moins aux début) que l’interface était tout simplement présentée de manière malhonnête. Je n’aime pas cette propension qu’à Amazon a vouloir me cadenasser et me rendre dépendant de leurs uniques services. Kindle est un bel exemple de méthode ou Amazon etnte d’enfermer le client dans un système ou il ne pourra pas se sortir.

Bref, aujourd’hui, je suis prêt à payer plus cher chez LDLC, car j’ai la tranquillité d’esprit en dépensant mon argent chez eux.

D’une manière plus générale, je commande de moins en moins chez les "pure player" du web (trop de déceptions), au profit de LDCL, Boulanger, FNAC, Darty et autres , ou j’ai un point d’accès magasin en complément de la commande sur internet.

De mon point de vue, LDLC a la bonne stratégie, celle de la valeur ajoutée, sans se battre uniquement sur les prix, ou ici, ils n’auront jamais gain de cause par apport à Amazon ou des acteurs de tailles gigantesques.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#15 02/04/2016 16h12 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   142 

LDLC, c’est surtout une garantie au niveau des composants et cartes. Ce qu’ils livrent est toujours conforme à la description, et quand ils stockent du noname ou clone chinois, ils le précisent. C’est loin d’être le cas sur Amazon, même quand on se borne à ce qu’ils offrent en direct. Ajouter un service et une livraison irréprochable pour pas plus cher qu’Amazon et le ticket est gagnant.

En fait, ils sont très comparable à Newegg qui est le fournisseur US n°1 sur ce type de produits, devant Amazon. Newegg ne livre en Europe qu’en UK et NL, tant mieux pour LDLC.

AMF : actionnaire LDLC (en grande partie parce que client satisfait)

Hors ligne

 

#16 02/04/2016 16h40 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   70 

zeb a écrit :

Avec Amazon, j’ai toujours le sentiment de me faire arnaquer.

Gaspode a écrit :

LDLC, c’est surtout une garantie au niveau des composants et cartes. Ce qu’ils livrent est toujours conforme à la description, et quand ils stockent du noname ou clone chinois, ils le précisent.

C’est exactement ce qui me fait hésiter à commander sur amazon.
Dans le cas qui m’intéresse il s’agit de passer par un vendeur tiers,Megaport.
Me demandant comment il arrive à proposer un prix avantageux (étant donné qu’Amazon prend aussi une commission) je regarde les commentaires (en majorité très bon) et vois :

Client Amazon a écrit :

Difficile de joindre le SAV (Allemagne), donc je garde ce PC Défectueux.

Client Amazon a écrit :

Curieusement, le PC est fourni avec tous les emballages des composants (carte wifi, alimentation, etc.) mais pas celui de la carte graphique. Est-ce une carte reconditionnée? En tout cas elle est défectueuse.
Quoi qu’il en soit, il est impossible que ce problème n’ait pas été vu en test, j’en conclus donc que le PC n’a pas été testé avant envoi.

Cependant le vendeur tiers à répondu :

Megaport a écrit :

Cher client,
nous utilisons seulement les composants neufs pour notres pcs. Et bien sûr tous les pcs sont testés avant d’envoi. Nous sommes vraiment désolés que vous avez cettes inconveniences et avons reagit toute de suite après avoir recu votre message et vous avez envoyé un bon de retour à nos frais.
Cordialement
Megaport

Bref il est difficile d’avoir un avis certain sur les vendeurs tiers amazon alors qu LDLC est entièrement responsable des machines livrées.Cependant je pense quand même que globalement, en choisissant des vendeurs biens notés le client doit trouver son compte sur Amazon.
Mon jugement est sans doute biaisé car j’ai commandé mon dernier ordinateur sur materiel.net et tout s’est bien passé alors que je n’ai encore jamais acheté d’ordinateurs sur Amazon.
Je n’ai pas non plus d’actions Amazon (à ce jour)

EDIT : Je me suis trompé dans ma comparaison sur certains composants ce qui la rend caduque, j’ai édité mon post plus haut.L’idée reste la même.

Dernière modification par gilgamesh (02/04/2016 17h14)

Hors ligne

 

#17 02/04/2016 18h03 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   31 

je viens de me rendre compte en relisant ce post, que je visais 12 € en 2013…en fait je viens de vendre à 29€. Et si depuis 2002 je suis acheteur et positif sur le dossier je pense qu’autour de 30 c’est quand méme bien valorisé. Je reviendrai peut étre si le cours retombe L’ensemble Mat+ LDLC devrait peser autour de 500 M€ mais la renta n’est pas extraordinaire dans le secteur car la concurrence déjà évoquée est forte.

Contrairement à Amazon, Rue Du commerce ou Cdiscount, LDLC-MAt ne vend que de l’informatique et surtout du composant, il sera donc très difficile d’aller chercher du chiffre d’affaire en plus car le créneau est limité.
Quant à la concurrence évoqué dans les précédents commentaires il est clair que LDLC ne joue pas dans la méme catégorie qu’amazon. Sur la partie composant et PC intégrés LDLC-MAt est 10 ou 20 X plus gros qu’amazon en terme de vente en revanche si vous entrez dans les autres catégories ( TV, Telephone, console, jeux video, livres…) c’est l’inverse….

LDLC-MAt est une sorte de spécialiste pour les passionnés, certains pros et les amateurs de belles machines, par ailleurs ils ont aussi une vingtaine de boutiques en France, alors qu’amazon et Cdiscount ne semblent pas prés à aller dans ce sens. Cela permet de vendre aussi plus cher.Le rachat de Materiel va sans doute permettre à LDLC de progresser encore sur la partie PC intégrés car ils disposent d’outils performants et de savoir faire.

Hors ligne

 

#19 06/05/2017 15h31 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   251 

LDLC dans la rubrique "flop" de l’hebdo boursier du week-end :

Le graphe sur environ 3 ans est édifiant : d’un +haut touché à plusieurs reprises à 37 euros, le cours vient de redescendre à 25 e.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_ldlc_graphe.jpg

Dans les faits, le communiqué concernant le T4 publié il y a peu a été le détonateur de la baisse :

En résumé (rq : la boîte clôture au 31/3) :

Au vu du CA T4 (largement) en dessous des attentes, l’objectif d’un Ebitda 2016/17 supérieur en valeur absolue à l’Ebitda proforma 2015/16 (19,6 M€) n’est pas réitéré. En revanche,  les  guidances  à  horizon  2021  sont  confirmées :  CA  de 1Md€, marge d’Ebitda de 5,5 à 6 %

Le groupe  confirme par contre la  réalisation  des premières  synergies  en  matière  d’achats  en  février  permettant  le gain d’un  point  de  marge  en  2017/18.

L’optimisation des capacités logistiques, 2ème étape de l’intégration, est engagée.

Le journal a contacté le dirigeant qui trouve la baisse du cours excessive -sic- !

Au passage, la famille CLERGERIE a vendu pas mal de papiers sur les +hauts…

Perso, j’ai été actionnaire dans un passé pas si lointain (j’ai vendu trop tôt comme souvent) et je cherche à comprendre pourquoi la croissance cale :

le BtoB se réorganise (ok - à revoir au T1 2017/2018)
le BtoC baisse graduellement (-11% au T4 quand même) - baisse structurelle ou problème passager ?

Le journal est à l’achat (il vise 30 e) ; il l’était déjà en déc 2016 (on cotait 34 e)

@vous lire
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (06/05/2017 15h35)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#20 09/06/2017 16h34 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   47 

GROUPE LDLC : des résultats inférieurs aux attentes et la suspension du dividende pèsent

Par Agence Option Finance Publié le 09/06/2017 à 11:10 Mise à jour le 09/06/2017 à 11:10

(AOF) - Groupe LDLC (-2,7% à 27,14 euros) signe une des plus fortes baisses du SRD après avoir annoncé que ses actionnaires ne recevront aucun dividende au titre de l’exercice 2016/2017 clos fin mars. En 2015/2016, le groupe avait reversé 50 cents par action, en hausse de 11%. Cette fois, LDLC souhaite préserver son cash pour mener à bien des investissements, notamment dans son réseau de magasins.

Le distributeur spécialisé dans la vente de matériel électronique, essentiellement présent sur internet, est lancé depuis plusieurs années dans le déploiement d’un modèle multicanal qui passe notamment par la mise en place d’un réseau de magasins physiques, en franchise et en propre. LDLC disposait ainsi de 22 magasins à fin mars 2017 et vise toujours un parc de 40 sites en 2017-2018 et de 100 unités en 2021. Gilbert Dupont souligne que l’exercice 2016-2017 a été marqué par peu d’ouvertures de magasins et y voit la preuve de la difficulté du groupe à recruter des franchisés dans les grandes villes.

Face à la perspective de ces nouveaux investissements, LDLC a préféré se montrer prudent et n’a pas dévoilé de prévisions chiffrées pour son exercice 2017/2018. Il a revanche maintenu ses objectifs 2021 d’un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros et d’une marge d’Ebitda de l’ordre de 5,5 à 6%.

L’analyste de Gilbert Dupont a pris les devants et abaissé sa propre estimation de bénéfice par action 2017/2018 de 15%. Son objectif de cours est ramené de 34,7 à 31 euros sur la valeur. De son côté, Oddo a estimé que les objectifs 2021 restaient difficiles à atteindre, a revu à la baisse sa prévision de marge pour 2017/2018 à 4% (contre 4,1%) et son objectif de cours de 29 à 28 euros.

Les analystes restent donc sur leurs gardes alors que les investissements déjà réalisés par LDLD (développement du réseau de magasins, nouveau système informatique, intégration de Matériel.net) ont nettement freiné la progression des résultats du groupe en 2016/2017. Le bénéfice net de LDLC a ainsi atteint 8,1 millions et son Ebitda s’est élevé à 17,9 millions. Toutefois, Oddo attendait ce dernier à 18,6 millions et Gilbert Dupont à 19,5 millions. Quant au chiffre d’affaires du distributeur, déjà publié, il a progressé en organique de 6% à 479,9 millions.

Source : LE FIGARO.fr

J’ai revendu mes actions LDLC aujourd’hui (avec une moins-value de 9,40 %). Je pense qu’il doit y avoir mieux à faire ailleurs.

Dernière modification par Froidevaux (09/06/2017 17h21)

Hors ligne

 

#21 10/06/2017 08h31 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   86 

Bonjour Froidevaux,

Désolée pour votre moins value. Peut-être auriez vous du attendre un peu le rebond du titre.
Le journal Investir de ce week-end est plutôt optimiste avec son article :

Investir du 10 juin 2017 a écrit :

INFORMATIQUE
Groupe LDLC Des objectifs ambitieux à l’horizon 2021
L ’action du distributeur de produits high-tech est quelque peu bousculée depuis le début de l’année mais il n’y a rien d’inquiétant à cela. Elle se situait en effet au plus-haut historique de 37,33 € début janvier. Avec un chiffre d’affaires qui a quasiment doublé, à 479,9 millions d’euros, la dynamique commerciale est toujours présente. Si la marge brute a reculé de 17,4 % à 16,1 %, ce n’est qu’en raison de l’intégration de Materiel.net, qui a contribué pour 139,9 millions d’euros aux facturations annuelles, et du développement du réseau de franchises. Cette société restera spécialisée sur un marché d’experts et LDLC plutôt sur le « grand public ». La hausse de 64,2 % des charges externes pour développer les systèmes d’information et les plateformes informatiques a engendré un résultat opérationnel quasiment stable, passant de 13,2 millions à 13,4 millions. Le bénéfice net est, quant à lui, ressorti à 8,1 millions d’euros.
LDLC conforte cependant ses objectifs du milliard d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2021 et d’une marge d’Ebitda (excédent brut d’exploitation) de 5,5 à 6 %. La société détenue à 42 % par la famille de La Clergerie compte également disposer de 100 boutiques à cette échéance.
De plus, l’exercice en cours bénéficiera de synergies d’achats mises en place avec Materiel.net, qui viendront relever le taux de marge brut d’environ 100 points de base.
Déjà présent dans les pays francophones tels que la Belgique, le Luxembourg et la Suisse, le groupe a décidé de se lancer à la conquête de l’Espagne, à travers le lancement d’un site et d’une première boutique à la fin du second semestre 2017-2018. Sur le marché du BtoC, il compte accentuer les ouvertures de magasins dans les centres-villes, et, sur le BtoB, une première boutique ouvrira bientôt à Paris.
Par ailleurs, LDLC ne distribuera pas de dividendes au titre de l’exercice 2016-2017 afin de soutenir ses investissements et sa croissance. Et à partir de septembre, il bénéficiera d’un nouveau siège à Limonest (69).
– M. V.

NOTRE CONSEIL
l ACHETER
 : les objectifs à long terme sont maintenus et semblent réalisables compte tenu d’un marché porteur. Le repli du titre depuis le début de l’année constitue un bon point d’entrée.
Objectif : 33 € (LDL).
Prochain rendezvous : le 20 juillet, chiffre d’affaires du premier trimestre.

Dernière modification par Isild (10/06/2017 08h31)

Hors ligne

 

#22 10/06/2017 11h00 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   47 

Bonjour Isild,

Oui certes, Investir (auquel je suis abonné) est toujours à l’achat mais je ne suis pas aveuglément tous leurs conseils et mon expérience passée m’a montré que j’avais eu parfois raison.

Que LDLC ait encore du potentiel (voire beaucoup de potentiel) à moyen-long terme, c’est possible mais en attendant, il n’est pas impossible que le cours baisse encore bien davantage et je n’ai pas voulu prendre le risque d’attendre un temps fou avant de retrouver mon PRU… surtout s’il n’y a même plus le dividende (même très modeste) pour aider à patienter.

J’ai donc préféré récupérer mon argent et j’en ai profité pour reprendre une petite louche de Saint-Gobain qui a, selon moi, un certain potentiel pour les mois à venir (en plus et c’est la cerise sur le gâteau, il y a un détachement de dividende lundi). J’utiliserai peut-être le reste de l’argent de la vente de LDLC pour acheter une autre petite capitalisation quand je verrai une opportunité.

Et si LDLC revenait à 15 €, il ne serait pas impossible que j’achète à nouveau…

Dernière modification par Froidevaux (10/06/2017 11h11)

Hors ligne

 

#23 05/09/2017 18h16 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   92 

A noter que le fonds PME d’Amplegest vient de se placer - prudemment - sur LDLC.

Amplegest a écrit :

Nous avons initié une position sur LDLC suite à la forte correction du titre. Nous pensons que la performance de la société a été impactée par des éléments ponctuels, notamment la forte hausse de prix des cartes graphiques. Même si la valorisation est redevenue attrayante, le poids de notre investissement (1%) reste peu significatif car nous pensons que les prochaines publications pourraient manquer de souffle pour cette même raison.

Amplegest PME

Je suis actionnaire de LDLC, mais je n’ai pas renforcé ma position à l’occasion de la baisse du cours, ni n’ai l’intention de le faire.

Hors ligne

 

#24 05/09/2017 19h19 → LDLC.COM : une micro cap sous évaluée ? (daubasses micro cap achat action dirigeant)

Membre
Réputation :   37 

Une boutique LDLC a ouvert près de mon domicile (zone commerciale plan de campagne dans le 13). J’y suis allé une fois pour y chercher un éventuel disque dur externe de grosse capacité. Il n’y avait strictement aucun client dans le magasin - et c’est en plein coeur d’une zone commerciale énorme. Des produits chers, peu de choix (je n’ai d’ailleurs rien trouvé qui corresponde à mon souhait basique), du produit très ciblé (machines customisées pour les gamers…). Du personnel peu attentif. Bref, mon ressenti fut très négatif. Il se peut que LDLC soit une très belle entreprise avec du potentiel, mais j’en reste à mon impression de consommateur (contrarié…) considérablement refroidie pour le coup.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech