Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 16/12/2010 17h36 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Banni
Réputation :   -21 

Bonsoir.
Comme beaucoup de Français, j’apprécie la marque Free. (internet/téléphone fixe/ tv)
Je considère Iliad comme notre Apple nationale.
Warren Buffet aime à rappeler qu’il à acheté des actions de produit qu’il aime utilisé.
Free semble tout a fait rentrer dans cette catégorie.

En vue de la sortie de freebox V6 pour janvier 2011. Permettant notamment d’appeler les portable en France gratuitement.
Il semble que l’action Iliad soit promu à un très bel avenir en 2011.

Quand pensez vous? Êtes vous acheteur ? Sinon pourquoi ?

Dernière modification par harry (16/12/2010 17h37)

Mots-clés : iliad

Hors ligne

 

#2 18/12/2010 08h01 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1868 

Comme tjs, méfions-nous des raisonnements par induction.

En vue de la sortie de freebox V6 pour janvier 2011. Permettant notamment d’appeler les portable en France gratuitement.

J’ai aussi lu que le tarif allait passer de 30 € à 35 € ?

Quelle est la part du CA en France exactement ? Est-ce que la marché n’a pas déjà atteind un seuil de maturité ?

La société est possédée par Xaviel Niel qui se fiche du rdt sur dividendes vu le nbr important de titres qu’il possède et ne cédera probablement jamais à une OPA.

Du coup, que peut espérer un actionnaire qui rentrerait maintenant ? Uniquement une hausse du cours pour revendre.

Les chiffres annuels 2006-2009 sont bon mais que donnent les trimestriels 2010 ? Au cours actuel la croissance attendue n’est-elle pas surpayée ?

C’est ces questions qu’il faut se poser. :-)

[b]CROISSANCE ILIAD SA[/b]

+--------------+--------------+--------------+--------------+
|              |    Operating |     Capital  |         Free |
|              |    Cash Flow |  Expenditure |    Cash Flow |
+--------------+--------------+--------------+--------------+
| 2009         |        708,0 |       -451,3 |        256,7 |
| 2008         |        474,2 |       -408,8 |         65,4 |
| 2007         |        317,1 |       -372,6 |        -55,5 |
| 2006         |        281,2 |       -289,4 |         -8,2 |
+--------------+--------------+--------------+--------------+
| Moy. pond.   |        517,0 |       -406,6 |        110,4 |
+--------------+--------------+--------------+--------------+
| Linéarité    |         94%  |         77%  |         75%  |
+--------------+--------------+--------------+--------------+

+--------------+--------------+--------------+--------------+
|              |      Chiffre |     Résultat |     Résultat |
|              |   d'Affaires | opérationnel |          Net |
+--------------+--------------+--------------+--------------+
| 2009         |      1 954,5 |        351,0 |        175,7 |
| 2008         |      1 565,0 |        197,0 |        100,3 |
| 2007         |      1 212,4 |        211,6 |        150,1 |
| 2006         |        950,3 |        181,1 |        123,9 |
+--------------+--------------+--------------+--------------+
| Moy. pond.   |      1 588,8 |        259,9 |        142,8 |
+--------------+--------------+--------------+--------------+
| Linéarité    |         93%  |         78%  |         47%  |
+--------------+--------------+--------------+--------------+

Hors ligne

 

#3 18/12/2010 14h51 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1487 

InvestisseurHeureux a écrit :

Quelle est la part du CA en France exactement ?

Est-ce que la marché n’a pas déjà atteind un seuil de maturité ?

Quasi 100%.

Sur l’ADSL peut-être bien, mais il reste le mobile où ILIAD part de zéro (rdv dans 2-3 ans), le projet "fibre" est encore une autre histoire (rdv dans 10 ans).

Quelle bonne blague d’associer la nouvelle freebox avec la "gratuité" des appels vers mobiles (c’est juste une offre commerciale qui pourrait se faire avec n’importe quelle box)….

Autres questions à se poser :
   - vulnérabilité de la société au départ de 2-3 hommes clés,
   - le client "il a tout compris", et l’actionnaire ?

Dernière modification par GoodbyLenine (18/12/2010 15h02)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 18/12/2010 20h55 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Réputation :   

Comme quoi France Telecom qui se paie pas chère a du soucis a se faire…
La plupart des gens vont prendre un forfait minimum voir a carte ( 10 à 20 euros par mois ) et appeler depuis la freebox, fini les gros dépassements, les forfaits a 60 euros etc.
Sans parler de tous ceux qui vont quitter orange adsl pour free adsl pour cette raison.
Il y a pas de fumée sans feu, une valeur a faible PER gros rendement indique sovent qu’il y a plus de potentiel de croissance et là on va dans la décroissance .
Elle verse chaque année 6/7% de dividende mais en même temps la baisse du cours est superieur du versement, celui qui aurait acheté en 2003,2004,2006,2007 ( sauf 2005 ) etc. serait perdant malgré les dividende ( marché haussier pourtant entre 2003 et 2007 )

Hors ligne

 

#5 18/12/2010 23h11 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1487 

Pierre74 a écrit :

Comme quoi France Telecom qui se paie pas chère a du soucis a se faire…
La plupart des gens vont prendre un forfait minimum voir a carte ( 10 à 20 euros par mois ) et appeler depuis la freebox, fini les gros dépassements, les forfaits a 60 euros etc.
Sans parler de tous ceux qui vont quitter orange adsl pour free adsl pour cette raison.
Il y a pas de fumée sans feu, une valeur a faible PER gros rendement indique sovent qu’il y a plus de potentiel de croissance et là on va dans la décroissance .
Elle verse chaque année 6/7% de dividende mais en même temps la baisse du cours est superieur du versement, celui qui aurait acheté en 2003,2004,2006,2007 ( sauf 2005 ) etc. serait perdant malgré les dividende ( marché haussier pourtant entre 2003 et 2007 )

Je suis peu en accord avec ce raisonnement, pour les raisons suivantes :
- (heureusement pour tous les opérateurs mobiles) les gens qui ont des forfaits (mobile)  élevés n’appellent actuellement pas uniquement d’autres mobiles avec …. ce qui implique que seule une fraction assez limités de ce trafic pourrait migrer vers la Freebox
- une partie significative de l’activité (et de la croissance) de FTE provient de marchés hors de France (seuls Free, Bouygues Tel, et Numéricable se sont limités au marché français);
- même en France, une partie significative des lignes téléphoniques reste non éligible au dégroupage total (et même partiel), et ces lignes génèreront un revenu assuré à FTE pour longtemps encore;
- en France, sur les territoires où la concurrence est totale, FTE a déjà perdu une grande part de marché, et la part qui lui reste sera de plus ne plus dur à gagner pour ses concurrents. (Savez-vous que sur Paris, dans certains quartiers, le premier opérateur -en nb de lignes dégroupées totalement- et depuis un bon moment …. Free ?);
- enfin, rien n’empêchera FTE, s’il pense un jour y trouver un avantage, de faire une offre commerciale similaire à celle de Free avec les appels illimités vers les mobiles (mais de telles offres, qui ont comme conséquence de faire baisser le revenu total de l’ensemble des opérateurs, sont moins intéressantes pour un opérateur avec une grosse part de marché, que pour un opérateur avec une part de marché plus petite et qui compense la marge sacrifiée par une augmentation de sa part de marché);


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#6 15/01/2011 19h02 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1487 

X.Niel a vendu pour 55 M€ d’actions le 11 janvier (à 77€). Est-ce un signe ?
Ou a-t-il juste besoin d’un peu de liquidités ?  (faut bien payer le Monde)….


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#7 02/09/2014 04h16 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   214 

Je remonte le fil car l’actualité de Free est intéressante.

Le cours a beaucoup corrigé depuis les plus hauts, on est passé de presque 240 à 150.
Iliad avance ne pas être intéressé par une consolidation en France et être intéressé par T-Mobile.

Visiblement les investisseurs voient d’un mauvais oeil ce rachat, néanmoins le marché des télécoms est bcp plus juteux aux US qu’en FR.

Les résultats publiés ne sont pas excellents, je cite Thomson Reuters :

L’opérateur à bas coûts a affiché un résultat net en repli de 1,3% à 139,9 millions d’euros sur les six premiers mois de l’année, en raison d’une plus forte imposition. L’Ebitda consolidé a progressé de 6,6% à 624,2 millions d’euros là où le consensus attendait entre 629 et 640 millions. Enfin, le chiffre d’affaires consolidé du propriétaire de la marque commerciale Free a bondi de 10,4% à 2,02 milliards d’euros. Les analystes tablaient sur +11% à +11,5%.

Le rachat de T-Mobile ne serait pas bloqué par des histoires de concurrence comme le deal avec Sprint, mais Deutsche Telekom attend une offre supérieure à celle déjà avancée (33$ par actions, soit 15 milliards pour 56% de T-Mobile).

Je pense initier une ligne dans les jours qui viennent.
Est-ce que d’autres investisseurs heureux se sont (re)penchés sur le dossier ?

Hors ligne

 

#8 02/09/2014 08h37 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   103 

Si vous pensé que le deal (achat de T-mobile et Le prix marché du mobile aux USA est cher qu’en France ) se fera, alors l’achat a ce cours est cohérent


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#9 02/09/2014 09h50 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Réputation :   52 

En tout cas, à chaque fois qu’ILIAD s’est lancé dans de nouveaux challenges, le marché  a eu peur et le titre à décroché.   L’exemple le plus flagrant étant le mobile, le marché n’en voulait pas et pensait que ce serait destructeur de valeur et de marge. Au final Iliad a reussi son pari et l’action à décollée (un peut trop excessif d’ailleurs quand on voit le faible dividende versé et les investissements encore necessaires).

De toute façon, si le rachat de t mobile ne se fait pas, le titre va reprendre 15 % ;-)
et s’il se fait, l’achat anticipé est déjà dans les cours.

Tout dépendra évidement du prix final, mais Niel n’est pas du genre à surpayer.

Hors ligne

 

#10 02/09/2014 11h08 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Réputation :   

Effectivement le marché n’aime pas les prises de risques de Free.

2 raisons très subjectives pour lesquelles je rentre sur la valeur:

- Pour moi le plus de Free c’est son sens du Marketing. C’est le plus important quand on se lance dans un nouveau marché.

- Si Free ne me fait pas gagner d’argent en tant qu’investisseur, il m’en a fait gagner en tant que consommateur.

Hors ligne

 

#11 02/09/2014 11h13 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   128 

Vu comme Xavier a l’air d’insister sur ce deal, et à entendre les déclarations officielles d’Iliad ("le but n’est pas de reproduire le modèle Free aux Etats-Unis"), je pense qu’il a dû repérer une machine à cash planquée dans une société tentaculaire à la gestion approximative.

Ce dernier point peut paraître surprenant de la part des allemands ? Depuis le gâchis de Club-Internet (T-Online France) où la maison mère a maintenu une dirigeante incompétente à la tête, jusqu’à devoir vendre cette filiale à un prix modique, ça ne m’étonne plus.

Au niveau du prix, Iliad me semble encore chère toutefois. Le PER est bien plus élevé que celui de France Télécom, et je ne vois pas ce qui le justifie. Déjà, les marges de Free ne sont pas les mêmes… Ensuite à première vue Iliad semble peu endettée par rapport à FT, mais si je compare le rapport dette_long_terme/FCF, Iliad est à 11,79 et FT à 12,31.

Pour avoir une marge de sécurité façon IF, il faut encore que le prix d’Iliad soit divisé par 2. :-)

Hors ligne

 

#12 11/09/2014 19h21 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   214 

Bon, j’ai raté la fenêtre de tir : hésitation à envoyer la sauce à 150 puis pas accès internet pendant plusieurs jours.

Et maintenant (en moins de dix jours) le cours est déjà remonté à 178 => 18% de perf depuis la recommandation comme dirait les magazines spécialisés…

grrrr

Hors ligne

 

#13 14/10/2014 09h49 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   214 

Finalement le deal sur T-Mobile ne va pas se faire, mais monsieur Market apprécie bien plus cette nouvelle… (+12% pour Iliad, à 175)

Je persiste à penser que c’était une bonne idée, d’ailleurs Deutsche Telekom préfère garder la pépite, et va peut être en faire qqchose.

Edit : en fait je raconte n’importe quoi, DTE est toujours vendeur.
Décidément je n’y comprends pas grand chose, j’ai bien fait de rester à l’écart de ce deal.

Dernière modification par Igorgonzola (14/10/2014 17h07)

Hors ligne

 

#14 31/12/2015 09h32 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   149 

J’aimerais savoir comment Xavier Niels finance ses lourdes acquisitions (Orange suisse,Telecom italia,Monaco Telecom)
Je pense qu’il  prête ses actions Iliade que je considère surévaluées .
Si il les nantit , ça me parait un peu léger ..

Hors ligne

 

#15 31/12/2015 12h17 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   322 

Bizarre, il aurait acheté Orange en cash mais en même temps il aurait acheté télécom Monaco à crédit !

Xavier Niel s’empare d’Orange Suisse | iGeneration

Là encore, le patron de Free a déboursé la somme sur ses fonds propres, plus précisément ceux de sa holding personnelle NJJ Capital, qui reprend à la société britannique Apax sa participation (acquise en 2012) au sein d’Orange Suisse.

cib.societegenerale.com/en/supporting-t … zerland-1/

At the end of November 2014, NJJ Capital, Xavier Niel’s investment vehicle which recently invested in Monaco Telecom (for which SG CIB acted as Mandated Lead Arranger, Bookrunner and sole hedge provider of the €150m acquisition finance), entered into discussions with Apax for the acquisition of 100% of their shares in Orange Switzerland, leading to the signing of a SPA on December 17th.This transaction values the company at an enterprise value of CHF 2.8bn (EUR 2.3bn).

Hors ligne

 

#16 01/01/2016 20h45 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1487 

Je pense que sa holding (NJJ) n’a guère de difficulté à trouver des financements bancaires, avec les actifs qu’elle porte (~7 Mds€ pour les actions Iliad, plus toutes les autres participations). On est très très très loin du levier de dette d’un Drahi par exemple…

Si j’en crois ILIAD (opérations d?initiés) - Page 1 , NJJ a vendu à plusieurs occasions quelques actions Iliad (dont une fois en 2013 pour 310 M€), en plus de +10M€/an de dividendes sur Iliad, et de ceux des autres participations.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#17 25/05/2016 16h54 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Réputation :   52 

Freebox v7 prévue pour une sortie fin d’année 2016 .

D’après Niel, elle sera « disruptive », " Elle ne correspond à rien de ce qui existe déjà ".
Surement une augmentation de tarif en vue comme lorsqu’ils sont passés  de la V5 à la V6.

Il compte surement sur l’intérêt technologique suscité par cette nouvelle box pour faire passer ses clients dans une montée en game et un prix d’abonnement plus élevé.

Si ça fait comme à chaque fois, on devrait beaucoup entendre parler de la nouvelle box pendant de longs mois avec un buzz orchestré.

Et depuis aujourd’hui,  Free Mobile à récupéré des bandes de fréquences 1800 MHz  qui appartenaient aux 3 autres opérateurs conformément a la décision de répartition des fréquences 1800 en frequence 4g qui avait eu lieu en 2015.

Hors ligne

 

#18 09/11/2017 12h10 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Réputation :   14 

Certains d’entre vous, qu’ils soient positionnés sur cette valeur ou pas auraient-ils des éclairages à partager ?

Client satisfait de longue date (box+mobile) j’ai constaté la montée régulière du nombre de clients et les rachats télécom à l’étranger, mais j’ai du mal à relativiser la valorisation actuelle qui elle aussi a bien monté.
Et quel potentiel de croissance à venir ?

Hors ligne

 

#19 09/11/2017 16h34 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   96 

La valorisation est justement liée à la croissance anticipée de Free. Comme une bonne partie des plus belles années de croissance semble derrière elle comme l’indiquent les résultats de ces dernières années (croissance CA < 10 %/an), l’action peut paraître très bien valorisée actuellement.

Hors ligne

 

#20 09/11/2017 16h44 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Réputation :   14 

C’est bien ce que j’avais en tête, le potentiel du modèle actuel a bien été entamé ou du moins il est intégré au cours.

Hors ligne

 

#21 20/12/2017 13h49 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Réputation :   52 

Après l’ITALIE, ILIAD continue de se diversifier et de chercher d’autres moteurs de croissance, en investissant dans un opérateur Irlandais (EIR)

www.iliad.fr/presse/2017/CP_201217.pdf

La freebox V7 a pris pas mal de retard (sortie initialement prévue fin 2016, puis repoussée fin 2017, et je n’en entend pas spécialement parler ce qui me laisse penser à titre personnel qu’elle ne sortirai pas dans les prochains mois.
Plusieurs ventes à prix cassés de la freebox cristal et la revolution ont par ailleurs eu lieu en fin d’année.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#22 15/05/2018 13h10 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Réputation :   31 

L’action est ce jour au plus bas de sa valeur depuis 52 semaines.

Une opportunité à saisir avec la publication d’un chiffre d’affaires en légère hausse de 0,8 % ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#23 15/05/2018 13h25 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   309 

Globalement, la publication est mauvaise.

La valeur du jour à Paris - ILIAD : les investisseurs ne pardonnent pas une nouvelle contreperformance

AOF a écrit :

Iliad prend l’eau à la Bourse de Paris : le titre dévisse de 17% à 137,5 euros, son plus bas niveau depuis janvier 2013. Les investisseurs jettent l’éponge alors que la maison-mère de Free a encore fait état d’une évolution décevante de son activité au premier trimestre. La publication du quatrième trimestre avait eu valeur d’avertissement puisque la performance du groupe avait déjà désagréablement surpris les opérateurs. De surcroit, les mêmes causes ont visiblement eu les mêmes effets puisqu’Iliad a, comme sur la période précédente, enregistré une contreperformance dans le fixe.

Au total, son chiffre d’affaires a progressé de seulement 0,8% au premier trimestre pour atteindre 1,2 milliard d’euros. Il rate de 2% le consensus. Iliad a clairement été pénalisé par l’évolution de ses revenus dans le fixe, principaux contributeurs à son chiffre d’affaires total, qui ont reculé de 1,6% au premier trimestre.

Circonstance aggravante, ce repli est dû principalement aux départs d’abonnés fixes enregistrés par Iliad au premier trimestre, une première dans l’histoire du groupe, pointe Morgan Stanley. Sur les trois premiers mois de l’année, 19 000 abonnés ont résilié leur forfait Free alors que les analystes tablaient sur le recrutement de 18 000 comptes supplémentaires. Cette évolution est probablement le symptôme de la forte concurrence que se livrent les opérateurs en France. Les prix cassés ne suffisent plus à retenir les abonnés puisque tous les acteurs du marché s’alignent. Cela implique que les opérateurs renforcent la qualité de leurs services et leur couverture du territoire, ce qui nécessite de lourds investissements.

Dans le cas d’Iliad, l’enveloppe allouée aux capex (investissements) en France a d’ores et déjà été augmentée. Annoncée entre 1,4 à 1,5 milliard d’euros, elle atteindra finalement 1,55 milliard cette année. Kepler Cheuvreux s’alarme de cette révision à la hausse qui rend la génération de cash flow d’Iliad particulièrement "challenging". Elle intervient en plus au moment où le groupe s’apprête à lancer son offre en Italie, sachant qu’il devra peut-être patienter avant d’en récolter les premiers résultats.

Politique commerciale, remaniement, investissements : Iliad lance la reconquête
Sans doute moins coûteuse mais tout aussi symbolique de la nécessité de prendre des mesures rapides pour redresser la barre, Iliad a présenté une nouvelle approche commerciale. Le cap en est clair : accélérer dans le Très Haut Débit fixe et mobile. Iliad va lancer de nouvelles offres dans les prochaines semaines et de nouvelles boxes d’ici quatre mois. Le groupe va aussi travailler à une segmentation plus forte de ses canaux de distribution et au déploiement d’une "politique active de fidélisation et de rétention".

Pour mener cette stratégie de reconquête, Iliad a remanié son état-major. Thomas Reynaud, jusque-là directeur financier de la maison-mère de Free, est nommé directeur général. Il remplace Maxime Lombardini qui devient Président du conseil d’administration d’Iliad. De son côté, Cyril Poidatz, qui occupait ce poste, est nommé secrétaire général du groupe. Enfin, Nicolas Jaeger est nommé Directeur financier du groupe Iliad.

Suite à cette publication, Bryan Garnier a, selon une source de marché, retiré Iliad de sa liste de valeurs préférées et mis son objectif de cours sous revue.

Ce qui est intéressant, c’est que Iliad entraîne dans sa baisse tout le secteur : Orange et Bouygues.
Ce qui est paradoxal puisque si Iliad perd des abonnés, ils sont gagnés par la concurrence.

L’opportunité me semble plus d’acheter Orange.
Voire Bouygues, mais les télécom ne sont pas son activité principale.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (15/05/2018 13h26)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#24 15/05/2018 13h54 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Réputation :   59 

Intéressant la nomination d’un financier au role de DG alors qu’Iliad est historiquement une boite de geek.
L’approche financière du métier des telcos à l’image de Drahi n’a pourtant pas eu bcp de succès il me semble.

Dans mon cercle proche mais qui n’est peut etre pas représentatif les clients utilisent soit leur portable comme modem pour ceux qui ont des besoins réduits soit jonglent avec les offres promo tel celle de free sur vente privée. Je ne comprend pas comment un telco peut gagner de l’argent d’autant que la partie service ou ils auraient pu redresser leur ARPU a été conquis par les netflix and co.

Hors ligne

 

#25 15/05/2018 22h11 → Iliad : 4e opérateur téléphonique français... (iliad)

Membre
Réputation :   36 

Il arrive aussi a Niel d’avoir une approche financière du métier des telcos. Il suffit de voir ses investissements avec levier en Suisse, Monaco ou en Irlande.
Ce qui m’amène au principal reproche que j’aurais a faire a Niel. Il investit dans les télecoms parfois a travers Iliad mais aussi parfois sur sa fortune personnelle. Si l’opportunité est intéressante pour Niel, pourquoi n’est elle pas étudiée par Iliad et non pour son compte personnel? L’exemple ou le conflit d’intérêt est le plus net est le rachat d’Eir pour lequel Iliad est en partenariat avec Niel qui pourra revendre sa part a Iliad plus tard.
On n’oubliera pas non plus quand Niel avait acheté de options lui permettant d’acquérir 15% de Telecom Italia. Sa conquête de l’Italie semble maintenant passer par Iliad.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech