Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 02/07/2014 23h09

Membre (2014)
Réputation :   9  

Tout a fait d’accord brocante, achat, revente de photos monnaies anciennes et peintures c’est le top et enrichissant de chercher une pepite et la valoriser en cherchant sur l’oeuvre, et de temps en temps certaines choses finissent en salle des ventes… Attention aux taxes pour la salle des ventes… Il faut un objet de qualité pour du gagnant gagnant.


"Ami au prêter, ennemi au rendre"

Hors ligne Hors ligne

 

#27 06/07/2014 20h19

Membre (2014)
Réputation :   2  

Bonsoir,

Il y a des activités très chronophages (correspondant souvent à des passions) réalisables avec l’Etat telles que Pompiers volontaire ou réserviste.

Je suis dans le second cas, la paie n’est pas miraculeuse, et clairement ma première motivation n’est pas financière, mais cela représente un complément non négligeable et nette d’impôts.

Hors ligne Hors ligne

 

#28 06/07/2014 20h42

Membre (2010)
Top 100 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   229  

Hello,

Pour ma part, confronté à ce problème à la maison, j’ai pas mal passé de temps à chercher une solution pour nettoyer les vitrages des fenêtres et baies vitrées rapidement et sans trop de défauts.

Après moultes recherches et l’investissement dans 100 euros de matériels professionnel, le résultat est plutôt pas mal.

Comme mon employeur et mon métier commencent à me les briser menu, je me posais la question de passer à 80% et de monter une mini activité de lavage de vitres chez les particuliers. Avec 2 clients chaque mercredi par exemple (un le matin, et un l’après midi), je gagnerai certes moins bien ma vie qu’à 100% dans mon emploi actuel, mais cela me permettrait de souffler et faire quelque chose par moi même sans la pression d’une armée de débiles incompétents qui me pourrissent la vie toute la semaine.

Je réfléchis …..

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 06/07/2014 22h50

Membre (2013)
Réputation :   105  

Bonjour Zeb,

Je pense qu’il y a mieux à faire que de laver des vitres.

Profiter de ces 20% de temps libre pour faire un job à la fois rémunérateur et enrichissant.

Pourquoi ne pas tenter une expérience dans la formation par exemple? Vous pouvez espérer entre 35 et 50 € de l’heure, du contact, de la réflexion, bref de l’enrichissement….

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#30 06/07/2014 22h53

Membre (2012)
Réputation :   39  

Je suis pas convaincu par votre projet zeb.
c’est la crise,bcp d’AE sur ce marché alors que lesc ommerçants ont tendance à réduire les charges(les prestataires exterieurs sont les premiers à dégager).

Un auto entpreneur que je prend occasionnellement pour faire ma propre activité complémentaire ne semble pas débordé et est bien content que je fasse appel à ses services pour boucler les fins de mois.


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne Hors ligne

 

#31 09/12/2014 13h24

Membre (2014)
Réputation :   -1  

Une activité complémentaire assez simple si on a le temps : donner des cours particuliers.
A raison de 25 ou 30 € de l’heure, je fais dans les 500 à 1000 € par mois. L’astuce est de viser un public proche (j’habite dans le 94, je ne me déplace pas à plus de 15 min), pour ne pas perdre trop de temps dans les transports. LBC, pour ne pas le citer, est parfait pour trouver des clients !

Si en plus on vise spécifiquement les terminales, au mois d’avril et mai le téléphone ne fait que de sonner en prévision du bac smile

Hors ligne Hors ligne

 

#32 11/12/2014 10h01

Membre (2012)
Réputation :   28  

Et vous déclarez ces revenus?

Je me suis toujours posé la question de la compatibilité de ces cours particuliers avec la profession d’enseignant au sein de l’Education nationale quand je lis ce genre d’annonces "professeur de mathématiques certifié donne cours de soutien pour 25 euros de l’heure".

Hors ligne Hors ligne

 

#33 11/12/2014 10h34

Membre (2011)
Réputation :   116  

Je crois qu’il existe une marge de tolérance pour les profs qui souhaitent travailler pendant les vacances scolaires. J’ai connu des directeurs de centre de loisirs d’été qui étaient certifiés et enseignants au collège le reste de l’année.


Parrain pour : American Express, Fortuneo, Binck.

Hors ligne Hors ligne

 

#34 11/12/2014 11h03

Membre (2014)
Réputation :   42  

Oui c’est toléré par l’Education Nationale car cela a un rapport avec l’éducation et en théorie cela a une véritable utilité sociale.
Bien entendu il faut déclarer ces revenus.
Maintenant, si un prof demande un accord à l’Inspection Académique pour monter une structure pour commercialiser à ses heures perdus des programmes de défiscalisation Pinel (et faire du fric au delà de la raison en arnaquant des pigeons ) j’ai un doute que ça marche.

Hors ligne Hors ligne

 

#35 11/12/2014 20h38

Membre (2014)
Réputation :   0  

Je pensais pour augmenter ses revenus-->UberPop.

Demain il semblerait qu’il y est une décision de justice à propos de ce service.
En tout cas suivant la décision je pense essayer du moins m’inscrire et regarder l’ensemble des conditions.

Hors ligne Hors ligne

 

#36 12/12/2014 09h34

Membre (2012)
Réputation :   85  

On verra aujourd’hui si cela reste légal ou non. C’est devenu interdit dans plusieurs autres pays, et cela me semble logique…


Portefeuille : 15% de TRI | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir l'année prochaine :)"

Hors ligne Hors ligne

 

#37 12/12/2014 10h01

Membre (2013)
Réputation :   5  

Hors ligne Hors ligne

 

#38 17/12/2014 15h20

Membre (2012)
Réputation :   110  

Je remonte ce topic, car une activité n’a pas été proposée:

Devenir franchisé en Immobilier!

Avantages: (pour les afficionados de l’immobilier)
création d’un réseau
Avant première pour les mise en vente

Inconvénient:
peut être trés énergivore et chronophage si prise de RDV avec des touristes


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne Hors ligne

 

#39 17/12/2014 15h32

Membre (2014)
Réputation :   42  

Pas très porteur en ce moment quand même !
Pas certain que le timing soit bien choisi…

Le nombre de transaction est en berne…et je vois plus d’agences qui ferment que l’inverse.

Hors ligne Hors ligne

 

#40 17/12/2014 15h45

Membre (2012)
Réputation :   110  

Franchise immobilier "internet"

pas de bureau, pas de vitrine
une connexion internet, une voiture

et une certaine liberté smile


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne Hors ligne

 

#41 17/12/2014 15h50

Membre (2014)
Réputation :   42  

Oui c’est déjà moins risqué.
Ce ne sont pas des franchisés mais des agents mandataires…

Beaucoup démarrent…et arrêtent très vite smile

Ce métier est difficile contrairement à ce que l’on pense.

Hors ligne Hors ligne

 

#42 17/12/2014 16h03

Membre (2011)
Top 50 Réputation
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   482  

Métier difficile , redevance franchisé à payer , essence à payer , annonce à payer pour être visible, trouver des biens à vendre.

Celui qui gagne c’est le franchiseur avec ou sans vente de biens.

Philippe


Rentier profitant tranquillement de la quiétude de la vie entre soleil et montagne

Hors ligne Hors ligne

 

#43 17/12/2014 16h08

Membre (2014)
Réputation :   42  

D’accord avec vous Philippe30, surtout quand le "franchiseur" demande un package de 400 €/mois à chaque agent mandataire  pour exercer…

Pas pour rien si KERING a racheté CapiFrance et Optimhome ! ça crache du cash smile

Hors ligne Hors ligne

 

#44 03/02/2015 08h40

Membre (2014)
Top 50 Réputation
Top 20 Entreprendre
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   410  

Personnellement, j’ai opté pour le covoiturage. Même si ce n’est pas une activité en tant que telle, cela permet de bien réduire les frais.

Ma situation est la suivante : je dois me rendre tous les 15 jours dans l’est à partir de Lille. J’ai un break 5 places. Cela me permet de prendre 4 personnes à 35€ environ le voyage. Cela me revient à 35x4x2 = 280€ pour le week end aller/retour. Sachant qu’il n’y a pas de péage (passage par la Belgique)et que je fais le plein au Luxembourg (1€/l), cela m’a permis une rentrée de 2700€ net d’impôts (sur 8 mois en 2014) pour environ 20000km parcourus.

Quelques conseils :
- partir et arriver dans les grandes villes quitte à faire un détour
- le faire surtout pour des longs trajets. pas rentable de gagner quelques euros vu le temps passé
- passer systématiquement par le site car certains essaient toujours de s’arranger pour éviter les frais

Quelques inconvénients :
- le trajet dure plus longtemps à cause des détours, pauses

Très bonne expérience en ce qui me concerne. Gens très sympas et JAMAIS eu de souci (y compris pour le paiement)


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

#45 03/02/2015 09h59

Membre (2012)
Top 50 Réputation
Top 10 Expatriation
Top 20 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   419  

Attention quand même avec l’assurance auto parce que du moment que ce n’est plus du covoiturage mais un travail à but lucratif, les règles ne sont plus les mêmes et croyez-moi en cas d’accident où il y a d’énormes dégâts à rembourser, les assureurs peuvent aller chercher très loin.

Hors ligne Hors ligne

 

#46 03/02/2015 10h09

Membre (2014)
Top 50 Réputation
Top 20 Entreprendre
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   410  

Ce n’est pas à but lucratif. Cela reste dans le principe du covoiturage. Et en aucun cas, je ne fais conduire mes covoitureurs.

Pour l’assurance, à priori, rien de particulier à prévoir.

http://vosdroits.service-public.fr/part … 1403.xhtml


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

#47 03/02/2015 10h22

Membre (2012)
Top 50 Réputation
Top 10 Expatriation
Top 20 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   419  

Vous parliez d’un "une rentrée de 2700€ net d’impôts " donc je suppose que c’est la différence entre les dépenses et les rentrées d’argent et dans ce cas ce n’est plus considéré comme du covoiturage de point de vue assurance.

Hors ligne Hors ligne

 

#48 03/02/2015 10h28

Membre (2014)
Top 50 Réputation
Top 20 Entreprendre
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   410  

C’est effectivement une rentrée de 2700€ mais ce n’est pas un bénéfice. Je n’ai pas déduit les frais que de toute manière j’ai à ma charge puisque je dois bien faire le voyage.

Dernière modification par lachignolecorse (03/02/2015 10h29)


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

#49 03/02/2015 10h40

Membre (2014)
Réputation :   58  

lachignolecorse a écrit :

Ce n’est pas à but lucratif. Cela reste dans le principe du covoiturage. Et en aucun cas, je ne fais conduire mes covoitureurs.

Bonjour,

Le covoiturage par principe est un partage de frais.
A partir du moment où vous en tirez des revenus, c’est une activité à but lucratif, illégale si non déclarée.

cf http://www.economie.gouv.fr/files/files … 070214.pdf

Hors ligne Hors ligne

 

#50 03/02/2015 10h44

Membre (2014)
Top 50 Réputation
Top 20 Entreprendre
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   410  

Je suis dans le cas d’un covoiturage. J’applique le tarif proposé par blablacar pour le trajet et qui respecte le principe du partage des frais.


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur