Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #376 06/04/2019 12h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

Dans votre message 375, vous avez analysé les raisons de votre sous performance de l’an dernier. Le poids de certaines lignes devenu trop important était une de ces raisons.

Ne pensez vous pas retomber dans le même travers en mettant 25% de votre portefeuille sur une seule entreprise ?
Certes, il y a un consensus que dire qu’Unibail est une belle opportunité à ce niveau de valorisation mais vous vous retrouvez à la merci du moindre souci qui pourrait lui tomber dessus. Il n’y a pas de risque industriel mais je pense notamment à la fraude comptable, avérée ou pas, façon Vereit ou Altran ou WireCard. Une telle nouvelle provoquerait de gros dégâts sur votre portefeuille.

Vous qui avez une grande expérience de l’investissement boursier, ne pensez vous pas enfreindre une règle de base de la gestion d’un portefeuille avec une telle ligne ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+6]    #377 02/07/2019 23h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   607  

@ostal
Le poids des lignes doit être fonction de l’espérance de gain. Avoir plus de 20% si l’espérance de gain est de 10% c’est trop, si c’est 40/50% ça ne me gène pas, si les bénéfices futurs sont prévisibles et que le management semble compétent et si en plus il est aligné c’est mieux (ce qui n’est pas toujours gage de réussite).

Après un black swann type fraude comptable ça arrive mais si vous regardez le cours des sociétés que vous avez cité il a souvent bien remonté moins de 2 ou 3 ans après (c’est long mais assez peu en même temps).


S1 2019 :

La valeur de part progresse de 11,5% sur le premier semestre,  le PEA fait +11,7% ce qui est moins bien que le cac small GR (+14,1%), pour le CTO IB me calcule un TRI YTD proche de 0 (étrange car en capital on est plutot à - 2%, probablement en lien avec les moments des renforcements) .

Le CTO Foncière IB

est dorénavant uniquement concentré sur Unibail après avoir été diversifié avec Icade, Mercialys et Carmila au cours du semestre, les deux derniers cités ont été vendu pour un arbitrage lors du récent passage d’URW à 130. Le levier est d’environ 1,33, abaissé par des apports de cash en Juin. Je reprendrais encore quelques titres après le versement du dividende, l’objectif étant d’avoir un levier proche des 1,5.

Énormément de points ont été débattus sur la file dédiée, je suis très (très) confiant à long terme pour cette foncière. Le cours a été quasiment divisé par 2 (hors dividende ) depuis 2016 à cause d’un environnement de retail bashing vs e commerce, d’une fusion alors que les 2 sociétés étaient très chères et une baisse des revenus pour 2019 en lien avec la baisse du périmètre en attendant les sorties de pipes. Mais en regardant plus loin :

- les ventes du retail physique sont toujours en croissance
- les taux restent très bas (dernière obligation de 500 millions à 1,75% à 30 ans !) ce qui est dichotomique par rapport à la trajectoire de l’action (si les prêteurs sont si confiants ?)
- les loyers restent en hausse en dehors des USA où ils sont en très légères baisses pour les premiums (mais densité incomparable)
- le gearing est très correct et la boite vend au dessus de la NAV depuis plusieurs années, ainsi elle garde ce qu’elle estime être les meilleurs actif. Quand on voit dans la dernière présentation l’évolution des revenus vs la surface et le nombre de malls on se dit qu’ils font du bon boulot.
- Malgré la baisse du périmètre et de l’AREPS le dividende est couvert, même si les 4 milliards de cession se font en 2019 (ce qui occasionnerait au max une perte de 1,3 € de revenu max).
- Dividende qui suite à la baisse du cours se retrouve maintenant au dessus de 8%

Edit le 09/07 : Premières opérations sur les options sur la file vente de call de Miguel.

Sur le PEA/AV, toujours une bonne quantité de valeurs dites cycliques :


Les équipementiers auto :

- Akwel qui a présenté des résultats fortement impacté par une provision sur retour de produit. En espérant qu’elle soit one shot et surestimée. Multiple des profits rikiki et est faiblement endettée, si la marge op se maintient sur le S2 2018 on aura encore un RO entre 90 et 100 millions pour une capi à 450 millions
- Le Bélier, presque le même topo, des perspectives en berne pour 2019, mais pareil même avec une belle génération de cash et pas de dette. Même avec une baisse de 30% des revenus on serait à un PE de 10.
- Valéo, sur l’AV, un mastodonte, l’EBITDA est attendu en hausse en 2019

Le BTP :

- LNC, des résultats toujours en hausse en 2018, un VE/EBIT à 5,4, un carnet de commande également en hausse de 15%, un endettement à 1,5 EBIT, un rendement sur dividende > 5%. Avec en plus une possible OPR. J’avais pris une grosse ligne sur les 35 en décembre, puis revendu une partie lors de la montée à 50 post résultats, partie reprise sur la descente.
- Hexaom, ex MFC, un multiple des revenus un peu moins bas, un carnet de commande moins joli, mais peu de dettes, position plus petite sur cet acteur
- Installux, multiple des revenus modéré, 40% de la capi en cash, peu liquide. www.worldreginfo.com/rd/wdoc.aspx?file= … l_2018.pdf
- Groupe SFPI, des profits en baisse en lien avec les cessions/revenus exceptionnels de 2017. Du cash dans les caisses, une fusion aboutie, une croissance externe, au final une grosse année 2018 à digérer avec une année 2019 qui devrait profiter de tout ce travail.
- Tivoly, les profits se sont un peu tassé après une année 2017 exceptionnelle, un PE à 10, dette un peu plus importante à 3 EBIT, des revenus 2019 attendus en croissance

Intérim :

Crit , j’avais du Synergie et DLSI que j’ai arbitré sur Crit suite aux résultats. Une montagne de cash dans les caisses, des revenus toujours en croissance malgré la transformation du CICE en cours, avec une amputation des revenus d’1/3 on aurait quand même un PE de 10.

Industrie :

- Picanol, la participation dans Tessenderlo a ramené beaucoup de cash en 2018, cash + dans les caisses, des multiples de valorisation modérés, un patron hyper aligné, PoliticalAnimal en coactionnaire, que dire de plus.
- Guillin, la société n’a pas réussi à répercuter la hausse de ses couts, avec en plus un environnement législatif embrumé. Les multiples sont de nouveau modeste et la dette est faible, de la croissance externe régulière.
- Derichebourg Une dynamique difficile après 2 belles années, la correction me semble exagérée. Petite ligne.

Quelques boites de services :

- Keyrus et HighCo, toujours en croissance, des multiples plus bas que leurs comparables, la possibilité d’un rachat.
- Linedata, revenus en petite baisse, perte d’un gros client sur la croissance externe de 2017 (c’est moche), dette modérée, retour aux actionnaires inscrit dans les gènes de la boite (rachats d’action, dividende…), patron se renforçant régulièrement
- ADLPartner, un business très ennuyeux, des revenus qui remontent après une année 2017 affreuse. Une valeur de fond de portefeuille avec un beau rendement.
- Hopscotch group, remontée des marges, pas de dettes, petit multiple, croissance externe, retour à l’actionnaire. hopscotchgroupe.com/download?id=4643&am … %20PDF-pdf
- U10, petit pari sur la recovery après les mauvais résultats consécutifs à la perte des gros clients fin 2017. Le PDG en avait racheté beaucoup entre 3 et 4€, j’espère qu’il n’avait pas de l’argent à perdre.

Un mort vivant :

Technofirst, en quasi liquidation judiciaire, je trouvais les comptes de résultats étranges, à priori ils étaient faussés ! La ligne fait 100€, la cotation est suspendue, tribunal de commerce en juillet mais le passif serait en réalité de 14 millions. Autant dire ça sent la fin.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 02/07/2019

PEA :

603   Les Nouveaux Constructeurs SA______________15,3%
237   Groupe Crit SA_____________________________8,9%   
800   Akwel SA___________________________________8,6%
4582 Groupe SFPI SA_____________________________6,6%
373   Linedata Services SA_______________________6,5%   
145   Picanol NV_________________________________6,2%
1649 High Co SA_________________________________4,0%
302   Le Belier SA_______________________________5,9%
1806 Keyrus SA__________________________________5,9%
575   ADL Partner SA_____________________________5,5%
1479 High Co SA_________________________________5,1%
414   Groupe Guillin SA__________________________5,1%
   20  Installux_________________________________4,6%
244   Tivoly SA__________________________________4,2%
595   Hopscotch Group____________________________3,4%
1317 Derichebourg SA____________________________2,8%
110   Maisons France Confort SA__________________1,7%
1531 U10 SA_____________________________________1,5%
 
1425 Technofirst SA_____________________________0%

AV :

140 Valeo

CTO:
     1 Sears oblig 8% (USD) - chapter 11

~Immobilier  :
   510 WFD Unibail Rodamco NV
   

~Liquidité :
_________________________________________________-7,5%

Je n’ai plus excel sur notre nouveau PC portable, désolé pour la présentation. Les pourcentages du PEA sont ceux du PEA.

Coté perso je ne bosse plus qu’une semaine sur 3 (remplaçant exclusif, plus de salariat hospitalier) et j’occupe mon temps avec mes enfants, mon potager, mes proches, écouter de la musique (et RDR2 smile ). C’est assez plaisant après 2 ans à fond sur le plan familial et professionnel. En attendant en fin d’année une éventuelle association qui serait intéressante professionnellement, financièrement et respectueuse du temps libre (17 semaines de congés par an).

A +

Edit le 09/07 : Premières opérations sur les options

Dernière modification par simouss (09/07/2019 22h46)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #378 21/10/2019 23h09

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   607  

Avec un peu de retard, je profite d’une garde calme pour utiliser Office et mettre à jour mon portfolio.


"Performance 2019" :



Une année pas terrible pour l’instant
Le PEA délivre un maigre +6.9% sous performant le CAC small GR qui est à +8.1%.
I&E qui est est plus proche du Mid&Small par sa composition est à +12.2%

Le CTO "Unibail" est dans le vert depuis quelques jours à la faveur du rebond de cette dernière. Le TRI calculé par IB est de +5.8% en 2019.

La valeur de part du portefeuille action ressort tout de même à +11.1% pour 2019 (par le biais de renforcements important sur des plus bas) et le TRI annualisé après 7 ans de suivi est de +12.2%.

Options :


J’ai passé le mois d’Aout et Septembre à utiliser des options sur Unibail. Alors que j’avais une feuille de route à peu près établie je me suis fait piéger par l’appât d’un gain semblant facile, d’une part en augmentant un peu mes positions en options et d’autres part en chassant la prime près de la monnaie.

La volatilité du titre m’a bien fait comprendre les désagréments de cette stratégie. J’ai réussi à gagner de belles sommes au prix de journées stressantes sur mon application IB à roller les titres et augmenter les couvertures dans l’autre sens que le marché. J’ai usé méchamment ma bande passante et j’ai même eu quelques nuits altérées par cette épée de Damoclès.

Début Octobre lors d’une nouvelle journée de volatilité importante j’ai mis un stop, j’ai racheté toutes mes options (la plupart en pertes) et par la même occasion ma tranquillité.  J’ai repris quelques modestes positions depuis sur de réels objectifs de vente ou d’achats, les primes sont plus maigres mais je préfère me contenter de ça. 

Suivi PEA :


ADLP : résultats en baisse au S1, RO à 5 et RN à 2.9mns, la dette reste minime.
www.adlperformance.com/sites/default/fi … -_vdef.pdf

Akwel (ex MGIC) : résultats très corrects malgré la conjoncture, CA stable à 560 mns et MOP à 8.3%. Le deuxième semestre sera meilleur que celui de 2018 fortement impacté par une provision de 25 millions. L’endettement baisse.
akwel-automotive.com/wp-content/uploads … -v9bis.pdf

Le Belier
: Le groupe avait fait un PW lors de l’annonce du CA S1, effectivement la profitabilité est en berne, le RO et RN à 10.1/6.8 vs 19.9/16 en 2018. Les mesures de réduction des couts devrait rentrer en actions au S2, les commandes restent bien orientées et le bilan reste très sain avec une dette quasi nulle.
www.lebelier.com/media_lien/LE%20BELIER … 2019_1.pdf

Acquisition Delta Plus Group, société suivi depuis plusieurs années, je l’ai toujours trouvé un peu chère mais elle est toujours en croissance, la problématique de la sécurité au travail est toujours plus importante et les ratios de valorisation sont au plus bas depuis plusieurs années. J’essaierai de faire une présentation d’ici la fin de l’année.
www.deltaplusgroup.com/fr/web/delta-plu … glementees

Derichebourg, grosse acquisition en septembre du leader espagnol du recyclage des déchets métalliques qui a réalisé un CA de 427 mns en 2018 (Dbg avait fait 2.9 mld en 2018). Les résultats annuels seront début décembre (année fiscale au 30/09).

Acquisition de Devoteam, malheureusement les 2/3 de la ligne vers 100 €avant le PW sur l’objectif de marge op passé de 11.3 à 10.3% pour 2019. J’ai renforcé sous les 80€. Pas le genre de société où j’ai l’habitude d’investir mais la croissance est assez impressionnante sur les dernières années et à moins de 12 fois l’EV/EBIT ça me paraissait pas cher (et encore plus à 10 fois maintenant) même en cas de ralentissement.

Acquisition d’Envea sur un trou d’air vers les 65€, boite suivi par Stanny sur le forum il y a quelques temps. Semestriel dans quelques jours. Small cap sur la mesure de la qualité environnementale, thème ô combien porteur comme on a pu le voir dans l’actualité de septembre.

Bon résultats pour Groupe Crit malgré la disparition modification du CICE, RO en hausse, RN en baisse de "seulement" 20%, on capitalise 10/11 fois le RN avec une énorme position cash à coté.

Guillin, semestriel en attente

SFPI, profitabilité en berne avec en plus des comparables 2018 qui étaient embellis par des profits exceptionnels alors qu’on a ce semestre pas mal de provisions ou charges exceptionnelles. Un bilan toujours très sain. Dom security reste la locomotive en réalisant une grosse part des profits, la filiale réalise une croissance externe à prix raisonnable (6 fois l’EBIT environ).
www.sfpi-group.com/global/fr

La suite … si je prends le temps plus tard smile

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 21/10/2019

   

   404 Les Nouveaux Constructeurs SA______________7,6%
   203 Groupe Crit SA_____________________________6,0%
   500 Akwel SA___________________________________4,0%

   614 ADL Partner SA_____________________________3,9%
  1479 High Co SA_________________________________3,6%
   131 Picanol NV_________________________________3,7% 
   103 Devoteam SA________________________________3,6%
   196 Publicis Groupe SA_________________________3,3%
    4466 Groupe SFPI SA_____________________________3,2%
   302 Le Belier SA_______________________________3,2%
    20 Installux SA_______________________________3,0%

    236 Linedata Services SA_______________________2,9%
   715 Hopscotch Groupe SA_______________________2,7%
   285 Tivoly SA__________________________________2,8%
    80 Envea SA___________________________________2,6% 
    127 Delta Plus Group SA________________________2,2%
   250 Groupe Guillin SA__________________________2,0%

   253 Manitou BF SA______________________________1,9%
  1531 U10 SA_____________________________________1,0%
  1325 Derichebourg SA____________________________1,8%
  1547 Keyrus SA__________________________________1,6%

   500 WFD Unibail Rodamco NV____________________30,7%
   30 WFD Unibail Rodamco NV_____________________1,8%
   8 WFD Unibail Rodamco NV_____________________0,5%


~Liquidité :
_________________________________________________-2,7%

Fait avec XlsPortfolio

A+

Dernière modification par simouss (21/10/2019 23h15)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #379 22/10/2019 09h31

Membre
Réputation :   87  

simouss a écrit :

Options :


J’ai passé le mois d’Aout et Septembre à utiliser des options sur Unibail. Alors que j’avais une feuille de route à peu près établie je me suis fait piéger par l’appât d’un gain semblant facile, d’une part en augmentant un peu mes positions en options et d’autres part en chassant la prime près de la monnaie.

La volatilité du titre m’a bien fait comprendre les désagréments de cette stratégie. J’ai réussi à gagner de belles sommes au prix de journées stressantes sur mon application IB à roller les titres et augmenter les couvertures dans l’autre sens que le marché. J’ai usé méchamment ma bande passante et j’ai même eu quelques nuits altérées par cette épée de Damoclès.

Début Octobre lors d’une nouvelle journée de volatilité importante j’ai mis un stop, j’ai racheté toutes mes options (la plupart en pertes) et par la même occasion ma tranquillité.

Bonjour Simouss,

Je me retrouve dans cette partie, il est très facile de sombrer du côté de l’avidité ! on sait qu’on ne devrait pas mais c’est toujours plus facile à dire qu’à faire !
Ne pas prendre trop de confiance, même si plusieurs mois se sont bien passés, toujours garder en tête que le marché fait ce qu’il veut quand il veut.
J’essaie d’apprendre avec le temps à contrôler cela même si je me suis encore un peu fait piégé dernièrement.

L’important est de jouer avec ses propres moyens et ne pas se mettre en difficulté si toutes les options viennent à partir du mauvais côté. Ca permet de passer de meilleures nuits.
J’attends un peu avant de remettre au panier, les périodes de résultats trimestriels sont propices à faire de belles affaires (primes un peu meilleures) mais volatilité plus élevée.

Et comme vous dites

simouss a écrit :

J’ai repris quelques modestes positions depuis sur de réels objectifs de vente ou d’achats, les primes sont plus maigres mais je préfère me contenter de ça.

Un gain est un gain petit soit-il smile.

PS.: Vous utilisez l’application IB sur smartphone, bravo, je la trouve tellement horrible à utiliser !

Hors ligne Hors ligne

 

#380 22/10/2019 09h50

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   384  

Simouss, je vois que vous êtes entré sur Publicis, probablement suite à la révision des résultats la semaine dernière.
Je suis curieux de connaître les éléments qui ont motivé votre choix, si vous avez le temps d’en dire un mot.

Bien à vous,
cat

Dernière modification par cat (22/10/2019 10h21)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #381 16/12/2019 23h40

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   607  

Avec un peu de retard

cikei a écrit :

PS.: Vous utilisez l’application IB sur smartphone, bravo, je la trouve tellement horrible à utiliser !

En passant par les actions puis l’onglet option (dans la fiche de l’action) on peut avoir toutes les tables d’échéances temporelles avec le nombre de strike souhaité sur les calls et les puts. Chose que je n’ai pas réussi à trouver via la TWS (je n’ai pas beaucoup cherché non plus).

#Cat

Par rapport à Publicis je trouvais la sanction exagéré par rapport à la variation de la guidance, surtout que le titre avait été déjà bien malmené en 2019. C’est un peu la stratégie couteau qui tombe trop fort sur une boite dont la valorisation me semblait déjà correcte. Achat à 36.6 et revendu la moitié au quand c’est repassé au dessus de 40. Après avoir vendu le Bélier j’en ai repris un peu sur les 39€.

Actuellement la performance du PEA est d’environ +17.5% en 2019, un petit peu mieux que le cac small GR qui est à +15.7%.

Ventes : Le Belier à 36.5 suite à l’OPA, Picanol dont j’ai trouvé les derniers semestriels inquiétant, quelques LNC vers 48€ (je fait quelques AR quant on repasse sous les 45).

Achats : Stef, ça faisait un moment que je la surveillais, les semestriels étaient très bons et actuellement le cours est un peu sous pression sur ? les soucis de la méridionale ? le carburant ?

Sur CTO :
Achat 300 SPG (oui encore des centres commerciaux), 6% de rendement pour cette foncière, quand j’examine les résultats j’ai du mal à comprendre (comme URW).

Des options, sur des échéances courtes, quelques ventes puts ITM sur SPG (145 et 150) pour fin décembre et fin janvier pour jouer sur un petit rebond du titre, si toujours ITM je roll sur l’échéance suivante (je gagne la valeur temps). Idem avec quelques puts sur URW (options hebdomadaires sur DTB) et Macerich (spéculatif). Parallèlement à ça quelques calls couverts quand on se rapproche des objectifs (sur les échéances courtes il n’y a pas grand chose à gratter à plus de 3/4% du strike).

Le CTO a pour but de m’apporter quelques liquidités en cas de diminution de mon activité, d’où le choix de valeur de rendement. Quand il dépassera les 150k€ je réfléchirais à la création d’une SCP.

PEA :

Groupe Guillin SA    518
Derichebourg SA    1 325
Groupe Crit SA            203
Akwel SA                    500
Linedata Services SA    352
Keyrus SA                    1 547
Stef                              115
U10 SA                    1 531
ADL Partner SA            614
High Co SA             1 479
Envea SA                     80
Manitou BF SA             253
LNC SA                     364
Tivoly SA                     285
Installux SA             20
Delta Plus Group         177
Devoteam SA             103
Publicis Groupe           110
Hopscotch Groupe       715
Groupe SFPI SA             4 466

CTO/AV
Unibail Rodamco CTO 500
Unibail Rodamco AV1 30
Unibail Rodamco AV2 8
Simon Property Group    300

Options -3k€
Liquidité -40k€

Patrimoine fin 2019:
Valeur nette portefeuille : 238.5k€ (167.5k€ PEA  / 71 k€ CTO/AV)
RP : 550k€ (peut être plus) avec encore 500k€ à rembourser sur 18.5 ans  (50/50 avec madame)
Epargne précaution : 20k€

Coté boulot, toujours remplaçant, je fini mon année cette nuit pour une reprise mi janvier ! J’ai bossé environ 100 jours (11/12h par jour en moyenne) en 2019 pour un revenu net d’environ 70k€.

Je pense bosser un peu plus en 2020 mais sans dépasser les 125/130 jours, le deuxième n’ira pas à l’école avant 2021 et j’ai pas mal de travaux prévus sur le jardin et la maison.

Mon mi temps homme de maison me fatigue souvent bien plus que celui au boulot wink mais j’ai l’impression d’avoir trouvé l’équilibre qui me convient actuellement (après 13 ans à bosser énormément). Je ne suis plus trop pressé de m’associer après réflexion.

Joyeuses fêtes

Dernière modification par simouss (16/12/2019 23h43)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

#382 16/12/2019 23h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   423  

Chose que je n’ai pas réussi à trouver via la TWS (je n’ai pas beaucoup cherché non plus).

Ca s’appelle "Option chain".

Vous y accédez soit par clic droit sur une valeur dans vos listes, soit en créant un onglet dédié (il y a des onglets pré créés pour les options). Avoir un onglet dédié permet de mettre des outils tels que le "strategy builder" et les outils de risk management à côté de l’option chain.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#383 17/12/2019 00h40

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   607  

Il me semble avoir déjà utilisé l’onglet option chain dans tws mais sans avoir le rendu que j’ai sur l’application que je trouve très pratique (après de minimes configurations d’affichage dans paramètres).

Dailleurs je n’ai cet affichage d’option que si je passe par l’onglet option dans l’action

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1029_img_20191217_004913.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1029_screenshot_2019-12-17-00-37-50.png

(Il faut imaginer des cotations dans les colonnes, mais le marché étant fermé, je remplacerai l’image demain si motivé)

En passant par option directement après recherche ticker j’ai les contrats.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1029_screenshot_2019-12-17-00-43-53.png

Peut être un problème de configuration.

Dernière modification par simouss (17/12/2019 00h52)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #384 21/03/2020 19h11

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   607  

Le PEA délivre une performance très décevante depuis 2 ans avec 1 krach sur les smalls caps fin 2018 et un nouveau Krach global en 2020 (et le rattrapage des smalls en 2019 avait été très modeste / aux bigs caps).

A ce jour on doit être proche des -45/50% sur 2 ans (ça pique) il demeure cependant encore en PV de 60% sur le capital investi.

Craignant une amplification de la purge sur les smalls (souvent victime du flight to quality et moins solides), j’ai liquidé la quasi intégralité du PEA il y a une dizaine de jours.

A mon humble avis, les USA ont encore de la marge à la baisse et l’Europe suivra. L’économie va être durablement impacté et il risque d’y avoir des soubresauts importants dans les mois, années à venir, l’impact sur certains secteurs va être considérables. Parallèlement le cout des mesures de soutien peut déstabiliser la zone euro à moyen terme. A la lecture des forums je trouve que les intervenants sont encore un peu trop greedy, le pessimisme ne me semble pas maximal.

Le CTO, constitué depuis 2 ans et ayant "bénéficié" de l’intégralité de l’effort d’épargne sur la période, a sombré en 2 mois. Il était investi sur plusieurs foncières (commerciales pour la majorité), avec un levier entre 1.5 et 2 (1.5 initialement et vers 2 à la fin du fait de la baisse).

Je me suis coupé l’avant bras début mars, avec une perte de près de 40% car les dites foncières avaient déjà beaucoup décroché (environ 25%, mais avec le levier…) alors que le marché n’avait pas perdu 15%. Heureusement car le secteur a connu une purge mémorable par la suite avec des cours encore divisé par 2 sur mes prix de ventes.

Je suis revenu tout doucement sur le secteur en ayant vendu 2 (*2) puts pour l’automne sur SPG et URW, le strike (46 et 44) moins la prime (10.7$ et 8.2€, plus de 30% de TRI) correspondrait à un achat à moins de 36$ et 36€ pour les 2 sociétés.

Dernière modification par simouss (21/03/2020 19h15)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #385 22/03/2020 07h19

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

Hello Simouss,

Welcome back wink

Je suis assez surpris par votre décision radicale dans votre stratégie d’investissement.

En effet, votre choix de passer à quasi 100% cash après une baisse de -45/-50% en 2 ans ressemble un peu à une capitulation.

On est aligné sur un risque important de baisse complémentaire (notamment aux US !) sur les prochaines semaines avec un risque qui est toujours asymétrique (on peut encore s’attendre à une majorité de mauvaises nouvelles…).

Cependant :
- une prise de décision radicale (100% cash) revient à jouer un market timing très agressif. Les dernières années ont montrées que tenter le timing est un jeu compliqué (peu de personne avait anticiper cette forte baisse..), il ne faudrait pas se faire avoir une deuxième fois avec une remontée non anticipée (double sanction…)
- une trop forte conviction peut se transformée en forte perte (exemple : l’utilisation du levier que vous avez fait sur Unibail…). Passer maintenant à 100% cash ressemble également à une conviction majeure
- plusieurs secteurs ont atteint des points bas de la crise 2008 avec des valorisations qui deviennent attractives -> je pense notamment aux pétrolières, bancaires et foncières. Même si une baisse se poursuit, sur un raisonnement moyen/long terme, aux cours actuels le risque asymétrique est inversé avec plus de chance de gain que de perte complémentaire.

Par conséquent, cette décision est-elle liée à une des raisons suivantes :
- la certitude d’une baisse beaucoup plus marquée dans les prochaines semaines même sur les valeurs massacrées évoquées précédemment -> quels sont vos éléments factuels pour justifier cela ?
- une aversion au risque qui remonte ?
- une préservation de votre capital au rapport de votre endettement (achat RP) et des risqués associés en cas de scénario noir (vous indiquez d’ailleurs à plusieurs reprises que vous avez des propositions d’achats à +10%/+20% par rapport au prix d’achat -> cela pourrait évidement s’inverser en cas de panique généralisée…)
- une stratégie de retour sur le marché progressif en assumant un market timing agressif ?
- autre ?

Bref, votre prise de position n’est absolument pas un reproche (qui suis-je pour cela ?!) et cela sera peut-être (très) payant (évitera une baisse complémentaire !). C’est simplement pour mieux comprendre votre stratégie. Nous avons eu des approches assez similaires jusqu’à maintenant (je prenais probablement moins de risque mais moins performant aussi !) et une divergence commence à opérer.

Au plaisir de vous lire,

Dernière modification par Tanuky (22/03/2020 08h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#386 22/03/2020 07h54

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   222  

D’accord avec Tanuky. Si vous avez des actions en perte sur un secteur dont vous pensez qu’il va être déprimé a moyen terme, surtout ne restez pas cash longtemps a rater une hausse, mais rachetez dans des secteurs plus solides comme par exemple la conso de base (Ab inbev par exemple) ou les pétrolières ou même des small caps non cycliques comme Stef.

J’avais renforcé/acheté une pétrolière en 2016 a 20$ le baril cela avait bien fonctionné.

Dernière modification par BulleBier (22/03/2020 07h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#387 22/03/2020 08h03

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Invictus a écrit :

Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbowed.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate :
I am the captain of my soul.


Buy sheep, Sell deer and Give to WHO.

Hors ligne Hors ligne

 

#388 22/03/2020 09h26

Membre
Réputation :   63  

Tanuky a écrit :

Par conséquent, cette décision est-elle liée à une des raisons suivantes :
- la certitude d’une baisse beaucoup plus marquée dans les prochaines semaines même sur les valeurs massacrées évoquées précédemment -> quels sont vos éléments factuels pour justifier cela ?
- une aversion au risque qui remonte ?
- une préservation de votre capital au rapport de votre endettement (achat RP) et des risqués associés en cas de scénario noir (vous indiquez d’ailleurs à plusieurs reprises que vous avez des propositions d’achats à +10%/+20% par rapport au prix d’achat -> cela pourrait évidement s’inverser en cas de panique généralisée…)
- une stratégie de retour sur le marché progressif en assumant un market timing agressif ?
- autre ?

Tanuky,
je ne sais pas si Simouss a le temps de répondre au vue de son métier et de la situation sanitaire.
Aussi je me permets : j’imagine que ses priorités sont actuellement tout autres car il doit être en première ligne.
Bonne courage à vous Simouss

Dernière modification par stef (22/03/2020 09h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#389 22/03/2020 09h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

stef a écrit :

Tanuky,
je ne sais pas si Simouss a le temps de répondre au vue de son métier et de la situation sanitaire.
Aussi je me permets : j’imagine que ses priorités sont actuellement tout autres car il doit être en première ligne.

Hello Stef,

Attention, je ne suis pas entrain de dire que nous investissements boursiers sont la priorité du moment !… Evidemment que Simouss a d’autres priorités ! Cependant, nous sommes sur un forum qui traite de la gestion de son patrimoine - c’est donc le sujet de mes interventions.
Aussi, Simouss a fait le choix d’un arbitrage financier important - il a donc eu le temps de prendre cette décision et il a forcement une stratégie / vision approfondie associée.

Evidemment, il n’y a aucune urgence pour sa réponse !

Hors ligne Hors ligne

 

#390 22/03/2020 10h52

Membre
Réputation :   78  

Je me posais la même question. Il me semblait que vous étiez très orienté investissement value, et il semblerait que vous vous soyez à présent tourné vers du market timing.

Est-ce pour limiter les pertes, ou est-ce un vrai changement stratégique ?

Dans le deuxième cas il n’y a rien à critiquer. Dans le premier cas non plus d’ailleurs, mais faites attention à la remarque de BulleBier, la baisse n’est peut-être qu’au début mais ce n’est pas le moment de paniquer. Des krachs aussi violents font souvent place à des rebonds aussi violents.

Bon courage, que ce soit en bourse ou dans le reste !

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #391 03/08/2020 11h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   607  

Mise à jour : Période difficile de début Mars à Juin avec éclaircie récente. La mise en place du confinement avait complètement chamboulé les prévisions financières de notre ménage, notre flux d’entrée correspondait pendant 2 mois à 20% de nos revenus habituels. On n’avait jamais imaginé que notre activité pourrait être impacté par autre chose qu’un accident de la vie (pour lequel nous avons quelques assurances).

Début Mars tout mes contrats étaient annulés jusqu’à nouvel ordre ! Evènement que je n’avais simplement pas envisagé. J’ai travaillé un peu sur des réas pendant le confinement mais c’est beaucoup moins rémunérateur, plus stressant et quasiment que de nuit. Au final jusqu’à fin Mai je n’ai eu quasi aucune visibilité sur mon activité professionnelle (remplacement libéraux et salariés) et des rentrées d’argent bien amputées. La cagnotte de précaution a fondu même si avec le confinement nos dépenses également.

Actuellement coté libéral mes collègues, après 2 mois de quasi inactivité, ne se feront pas remplacer pour une durée importante car ils doivent compenser le manque à gagner. Coté salarié l’activité a repris mollement et les blocs des hôpitaux ne tournent qu’à 1/2 à 2/3 de l’activité normale car il a fallu donner les congés au personnel qui avait été "mis en réserve" lors du confinement (quand bien même ils étaient chez eux à ne pas travailler) et l’été est arrivée.

Je n’ai donc plus qu’une activité salarié en ce moment pour autant j’ai quand même souhaité garder mes plages de congés prévus avec mon épouse et mes enfants (en gros 8 semaines entre juin et septembre).

Actuellement mes revenus 2020 sont environ la moitié de ceux 2019 et mon épargne de précaution correspond à la moitié de mes appels de charges à venir. A l’époque la vente du portefeuille était guidé par une volonté de garder une marge de manoeuvre. Après coup c’était pas très malin de tout vendre, la moitié aurait suffi pour plus d’un an de dépense.

J’ai simulé dernièrement la performance du PEA vendu début Mars et la valeur actuelle. Le cout d’opportunité est certain avec quasi 20k€ d’écart. Mais 80% de cet écart se fait sur 2 lignes, Guillin qui a rebondi à un niveau supérieur à pré covid et Devoteam qui a bénéficié de l’OPA de ses dirigeants. Après réflexion il aurait été opportun de limiter la vente de mars a seulement une partie de mon portefeuille et non 100% mais les idées n’étaient pas très claires sad

Après je relativise en pensant que même si j’avais vendu la moitié et donc perdu 10k€ de cout d’opportunité ça correspond à environ 4 mois de ma capacité d’épargne en activité de travail habituelle, c’est dommage mais j’ai dormi tranquillement pendant toute cette période d’incertitude.

Sur le PEA j’ai repris position progressivement pour environ 75% :

- Delta plus group grosse ligne sous les 40€, très bon résultats S1 il y a quelques jours, j’ai réduit un peu la voilure.
- Guerbet, PRU 29, cf mise à jour récente sur la file dédiée. Le titre était bien remonté vers les 40€, a délivré son dividende, vient de délivrer un CA assez solide, mais le titre redescend vers mon PRU. J’hésite à renforcer mais j’ai déjà une belle ligne.
- Eutelsat PRU vers les 9€, en décroissance mais cash cow, moins de 7x les profits un dividende proche des 10%.
- M6 (MMT), vers 9,8€, position financière super saine suite à la vente d’un segment juste avant le covid, baisse du cours bien supérieure à celle des profits.
- Compagnie des Alpes, grosse ligne en plusieurs achats entre 15 et 17€ avec plusieurs objectifs LT : profiter des avantages du club actionnaires pour ma famille, au prix actuel on est à environ 4% d’avantage en nature. C’est un pari sur une recovery (j’estime que les limitations covid auront peu d’impact pour station ski (plus sur la clientèle étrangère peut être), pas trop d’inquiétude sur les covenants l’état est en soutien (pour une fois) via la BPI, politique de dividende historique avec distribution de 30 à 40%.
- Linedata, petite ligne vers les 23€, activité récurrente, patron aligné.
- Stef, l’activité a été moins résiliente que je le pensais. Le bilan reste solide et la société pourrait profiter de la période pour continuer ses acquisitions à bas cout.

Coté CTO : je m’étais ré exposé à Unibail  fin avril/ début Mai via des achats de calls Mars 2021 lors du passage entre 45 et 50. J’ai vu le portefeuille prendre >50% en quelques jours lors de l’envolée vers les 75€ de début juin mais je n’ai vendu qu’une faible partie de la position. Quasi retour à la case départ avec la baisse actuelle, environ 40k€ sur le CTO (ce que j’ai gagné compense la perte de la valeur temps et de la volatilité). J’ai pourtant trouvé les résultats plutôt encourageant par rapport à la sanction boursière du premier semestre.

J’ai également réussi "l’exploit" de ne pas perdre d’argent en shortant le SP500 de fin Avril à Mi Juin, pas mal de chance sur le timing et le rolling des calls, puis j’ai finalement accepté le "don’t fight the Fed".

Après réflexion je n’ai plus assez de temps pour faire du stock picking de qualité et, je ne sais pas si c’est lié, je n’ai plus la rigueur que j’avais pour rééquilibrer mes lignes en fonctions de leur potentiel et passer cash en l’absence d’opportunité.

La proportion actuelle investi, environ 125k€ deviendra donc mon "bac à sable" et les liquidités actuelles, 40k€ et à venir seront investi via un DCA. 

Actuellement choix porté sur EWLD 80% + Eurostock 600 20% (FR0011550193) ce qui fait environ 50% USA et 45% Europe : 1k€ le 1er du mois sur EWLD, 500€ le 10 sur l’Eurostock600 et 1k€ le 20 sur le EWLD. Les montants augmenteront peut être dans quelques mois mais actuellement on est en train de préparer la réalisation de quelque chose de complètement futile et onéreux, une petite piscine de ville 10m² pour l’été prochain et ce projet va empêcher l’abondement du PEA quelques mois.

Dernière modification par simouss (03/08/2020 11h37)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur