Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#551 22/08/2020 18h45

Membre
Réputation :   41  

Cher PA,

Cela fait un moment que nous n’avons pas de nouvelles de vous.
Êtes vous devenu millionnaire avec un joli coup sur Tesla et expatrié sur une île ?

Hors ligne Hors ligne

 

#552 12/09/2020 09h54

Membre
Réputation :   46  

Bonjour Political Animal,

Tout d’abord m.erci pour votre expertise et surtout votre partage sur ce domaine (les semi conducteurs) qui est je trouve passionnant.
Je me permets du coup une petite question sur une étape que je pense avoir mal compris: sur le marché us existe une petite capitalisation que vous connaissez peut être, ACM Research. Sa technologie consiste d’après ce que j’ai compris à nettoyer les semi conducteurs de façon plus efficace énergétiquement et écologiquement. Je crois comprendre que ce nettoyage intervient après la gravure. La question que je me pose est la suivante: dans quelle mesure cette technologie est-elle vouée à se développer ? Ce que je veux dire par là c’est : est-ce que les fabricants de machines n’ont-ils pas intérêt à fabriquer leur propre "nettoyage" ou à optimiser celui qu’ils font déjà, plutôt que de laisser la place à un autre acteur, ou alors c’est un process complètement indépendant qui n’intéressent pas les lam research et autres applied materials? Autre question liée : est-ce que ce nettoyage est nécessaire dans tous les cas (je pense notamment aux gravures par uv d’asml)?

M.erci de vos lumières.

Dernière modification par investissor (12/09/2020 11h12)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #553 14/10/2020 14h46

Membre
Réputation :   46  

PoliticalAnimal, le 18/05/2018 a écrit :

Je ne suis plus Besi depuis longtemps mais je vais la remettre en watchlist pour voir. En fait, en watchlist, j’ai un concurrent (plus gros) de Besi : Kulicke & Soffa. C’est d’ailleurs plus qu’une watchlist puisque j’ai déjà vendu des puts à un prix d’exercice qui me semble offrir une bonne marge de sécurité (pour l’instant je n’ai pas été exercé).

Mais très peu de temps en ce moment pour le forum même si j’ai fait beaucoup de mouvements au mois de mai (beaucoup plus qu’un mois normal) avec des ventes, des renforcements et quelques achats. Je vais tenter de conserver au moins le reporting trimestriel qui s’annonce long vu le nombre de mouvements des derniers mois… donc rendez-vous fin juin smile

Bonjour

Suivez-vous toujours Kulicke and Soffa ?

Le titre bondit ce jour de 9% sur la base d’un CA trimestriel meilleur qu’attendu :

Kulicke & Soffa Provides Preliminary Revenue Estimate for the Fourth Fiscal Quarter 2020

Je suis actionnaire à la fois de BESI et de Kulicke, cela sans vraiment savoir ce que fabriquent ces deux entreprises ; je comprends seulement que leurs produits sont achetés par les industriels des composants électroniques et que la demande est forte, d’où le PER astronomique.

Je réfléchis à compléter cette doublette par une ligne Lam Research, société à laquelle je ne comprends pas grand-chose non plus.

Dernière modification par gustou (14/10/2020 15h15)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #554 04/11/2020 09h00

Membre
Réputation :   41  

Cher PA,

Que devenez-vous ? Cela fait un moment que vous ne publiez plus.

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #555 05/11/2020 12h58

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   873  

Eh bien mon installation à Montpellier et mes nouvelles fonctions m’ont forcément tenu "éloigné des claviers" pour longtemps… plus longtemps que je ne l’aurais cru. S’en suit le phénomène classique : plus ça fait de temps que l’on n’a pas écrit de rapport, plus on a des choses à dire / changements dans le portefeuille et donc plus ça prendrait du temps d’écrire un rapport digne de ce nom… et donc la tâche semble très longue d’autant que ma nouvelle vie me plaît énormément. Moins de temps sur les claviers. 

Je me suis fixé pour sûr de faire un rapport annuel (notamment parce que cette file m’est très utile a posteriori. J’ai évidemment mes propres outils de suivi mais un résumé est très bénéfique). Pour la première fois depuis 9 ans, je n’arriverai pas à pondre de rapports trimestriels cette année (j’étais même en mensuel au tout début ! Comme souvent au début des files IH, les gens sont motivés et à fond dans le sujet big_smile ). Il y aura donc pour sûr un (long, détaillé et en plusieurs parties) rapport annuel fin décembre mais pas avant à mon avis.

Mon portefeuille va très bien, je suis légèrement au-dessus des indices cette année et donc en route pour mon objectif de battre les indices sur 10 ans et avec au moins une crise (en l’occurrence j’en aurai connu 3). En fait, je vais sans doute largement battre les indices sur une décennie (attention il me reste encore une année toute de même !).

C’est uniquement sur la durée que l’on peut juger et le fameux recency bias est très dangereux, sous-estimé à mon avis. Prenons mon cas. Si j’avais considéré mes DEUX premières (excellentes) années comme une règle d’or (i.e. le recency bias), j’aurais pu penser que le value voire le deep value et les small caps, c’était la panacée… ce fut vrai 2 ans (ce qui reste extrêmement court en investissement). Ensuite, ma 3ème année fut mauvaise (les small caps commençaient déjà à sous-performer) mais j’ai su faire évoluer mon portefeuille vers plus de diversification au fil des années (je garde un fonds "value"). Il suffit de 3 mauvaises années pour anéantir la performance même d’une décennie… et seulement deux mauvaises années s’il y a un gros levier.

J’ai continué à renforcer des entreprises dont j’ai beaucoup parlé ici. J’avais précisé plusieurs fois sur cette file que je renforçais TTD et MSFT… eh bien j’ai continué, c’est ce que j’ai renforcé en premier pendant la crise COVID. Je continue aussi, en moyenne, à plus renforcer mes ETFs que des actions individuelles même si je n’ai pas complètement résisté à la tentation d’acquérir de nouvelles belles entreprises !

Je conserve l’essentiel des mes "7 règles d’or" détaillées ici même pour du growth : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (19/23)
(dans le segment growth, je n’ai toujours pas acheté une seule entreprise non rentable et je respecte toujours des critères d’endettement draconiens). Évidemment le critère 5 de mes 7 règes d’or n’est plus respecté à la lettre mais je continue à choisir le meilleur FCF yield parmi les pairs.

En plus des renforcements MSFT, TTD, j’ai continué sur Prosus (idem rien de nouveau j’en avais déjà parlé). Et puis j’ai ouvert de nouvelles lignes (en cours) sur des entreprises très connues  : BABA, CSU, ADBE , GOOG et un peu moins connues comme DISCA ou ATEX. Dans l’ensemble, j’ai surtout renforcé mes ETF Monde et SP500.

Je suis extrêmement content de ma réaction pendant la crise. Le seul élément a posteriori dont je ne suis pas totalement fier est d’avoir légèrement dérivé de mon calendrier de renforcements en… renforçant un peu plus que prévu. Donc j’ai succombé à la tentation du market-timing alors que je m’étais fixé de suivre uniquement mon calendrier (cela m’a certes été fortement profitable mais du market-timing quand même !).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

#556 06/11/2020 01h09

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   873  

KEh bien justement alors que j’avais déjà annoncé mon renforcement sur TTD , qui a annoncé après clôture des marchés des résultats exceptionnels ?

The Trade Desk : The Trade Desk Reports Third Quarter Financial Results | The Trade Desk, Inc.

Vous noterez l’augmentation impressionnante (et bien supérieure au CA) du cash flow from operations. La boîte rentre donc le cash de plus en plus efficacement dans les caisses… smile


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #557 06/11/2020 09h11

Membre
Réputation :   41  

Bonjour PA,

Cela fait plaisir d’avoir de vos nouvelles ! Comment se passe l’installation à Montpellier, la ville est-elle agréable ?

TTD est à plus de 300% depuis mars 2020 et rejoint les baggers comme Crowdstrike, Shopify, NVIDIA et tant d’autres qui ont une performance à trois chiffres. Ce qui m’étonne c’est justement cette forte performance dans le contexte actuel… L’importance de lisser les points d’entrée et d’éviter le market timing fait sens car aujourd’hui la plupart des actions dont celles précitées semblent bien chères pour y entrer aujourd’hui.

Nous partageons certaines valeurs comme Prosus même si j’ai fais un aller sans retour pour prendre mes PV car j’anticipais une forte baisse vu le contexte Trump Chine et Covid19. Bien mal m’en a pris, le cours est aujourd’hui à 94.50€ et je m’interdis d’acheter car je trouve cela trop cher…(fair value de 93€ selon moi) et n’ai pas digéré le fait d’être entré à 63€ et sorti à 82€…

Quelle est la proportion de votre portefeuille entre vifs et ETF ?

Dernière modification par peakykarl (06/11/2020 09h15)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #558 06/11/2020 13h31

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   873  

Je viens de voir sur votre file portefeuille que vous aviez pris du Crowdstrike et vu le moment de votre annonce, vous avez dû réaliser une belle plus-value, j’en suis ravi pour vous !

Tant Crowdstrike que Shopify, étaient en dehors de mes critères d’investissement donc je n’ai aucun regret à ne pas être monté dans le bateau. Je tiens à la rentabilité prouvée et à un certain critère d’endettement même si je sais que, avec ces critères, je vais manquer certaines belles histoires… je vais aussi m’éviter de beaux gadins smile

Je sais aussi pertinemment que toutes ces "hyper growth", même celles qui s’avéreront extrêmement profitables dans le futur, connaîtront une phase de "je brûle bcp de cash". Oui mais comment connaître celles qui s’en sortiront ? Seulement une sur 10 justifiera sa valorisation dans le futur (en étant par exemple le market leader voire en monopole). Donc je préfère monter quand la machine est déjà lancée (i.e. une rentabilité positive voire excellente en FCF en pourcentage du CA). Dans ces cas là, les "survalorisations" (typiquement des multiples de P/E ou de P/FCF semblant hallucinants) à ne me gênent plus. C’est sur ces points que j’ai changé depuis 2/3 ans tout en conservant ma logique des critères et des règles d’or.

L’autre point, c’est que finalement ce n’est pas très important. Vouloir monter tôt, c’est souvent raisonner uniquement en % (et être fier, j’en suis le 1er coupable, d’un multi-bagger). En réalité, c’est assez faux car ce qui est sain consiste à allouer de façon raisonnée son cash sur une entreprise hyper growth. Si tout se passe bien, on "pyramidera". Dès lors, avoir rater la première phase de x2 ou x3 n’est pas très grave car elle n’aurait concernée que x k€ alors qu’avec le temps et si la thèse se confirme, on investira 5x k€ sur cette valeur.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #559 06/11/2020 16h49

Membre
Réputation :   41  

Oui effectivement pour Crowdstrike j’avais vu son potentiel notamment en terme de challenger fortinet mais j’ai liquider en février avant la baisse et ne suis pas revenu dessus…de même que baidu, Besi, fiserv, Prosus…
Bref j’ai complétement craqué je m’en mords les doigts chaque semaine.
La pire situation est en faite d’être cash…

Concernant l’hyper growth ma stratégie est d’investir via des fonds comme JPM US technology , MS global opportunity, JPM ou MS US growth.
Également des ETF thématiques comme global clean energy, cybersecurity.

Finalement on peut perdre beaucoup plus en montant dans le train mais en descendant trop tôt et en ne remontant pas ou trop tard.😅

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #560 03/12/2020 10h36

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   873  

Minuscule mise à jour pour ne pas être trop perdu (moi-même !) dans mon reporting de fin décembre (beaucoup de mouvements dernièrement).

J’ai revendu peu à peu l’intégralité de ma ligne Jensen. Je n’ai aucun regret à avoir acheté Jensen qui remplissait tous mes critères. Je ne pense pas avoir fait d’erreurs d’analyse lorsque j’ai acheté. Mais voilà c’était une valeur particulièrement touchée par le COVID ! Qui aurait pu prévoir qu’un business aussi résilient que les équipements, et de plus en plus services, de nettoyage du linge avec des clients aussi variés que l’hôtellerie, la restauration collective, les hôpitaux… que ce business verrait 3/4 de ses clients touchés massivement.

Je ne me suis pas affolé en mars, avril… ni rebelote au second confinement (j’ai touché un point bas à -40 % sur une position assez importante). La remontée du titre, mon analyse des perspectives (le redémarrage pour les équipementiers sera encore plus lent que l’activité des clients de Jensen), le fait que j’ai mieux à faire sur d’autres valeurs m’ont fait vendre ma position en perte de "seulement" -22 %.

D’autre part, j’ai demandé au tradedesk de Saxo de répertorier Payton Planar Magnetics, ils m’ont parlé d’une semaine environ pour le faire. Je leur laisse le bénéfice du doute…


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #561 11/12/2020 10h39

Membre
Réputation :   11  

Bonjour, j’ai également demandé à Saxo le référencement de Payton Planar, ça a été fait mais avec une contrainte majeure :
"nous vous informons que nous n’offrons pas la possibilité de passer des ordres en ligne sur Payton Planar, comme l’indique l’acronyme NOCT. Nous vous invitons à nous contacter par téléphone si vous souhaitez passer des ordres pour les valeurs indiquées comme étant "NOCT"."

Dans les conditions tarifaires de Saxo, on peut lire "Les clients plaçant des ordres par téléphone, chat ou courrier électronique seront assujettis à des frais de 50 EUR par ordre. Certains produits qui ne peuvent être négociés sur la plateforme peuvent en être exemptés."

J’espère que l’opération ne sera donc pas facturée 50€

Hors ligne Hors ligne

 

#562 11/12/2020 10h55

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   873  

Ah mais le but c’est qui le référence VRAIMENT comme tout courtier normal.
Plus nous serons à le demander, mieux ce sera. Il n’y a aucune raison qui ne le référence pas.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #563 11/12/2020 15h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   426  

@PoliticalAnimal : Si vous êtes encore sur Abbey plc, pensez-vous apportez vos titres à l’offre de rachat publiée hier ?

abbeyplc.ie/wp-content/uploads/Recomend … -Offer.pdf


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#564 15/12/2020 14h06

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   873  

Oui encore sur Abbey que je conserve précieusement. Même si le dividende n’est que de 1 %, si on ajoute sa résilience pendant la crise, ce petit promoteur immobilier irlandais reste une pépite d’après moi. De toute façon, ce genre d’appel d’offres "recommandé" (quel que soit le nom selon la place boursière), c’est quasiment toujours la même chose : 1- en général c’est un signal que le majoritaire trouve sa boîte décotée et veut en ramasser le maximum, 2- c’est quasiment toujours à un prix de voleur et… 3- malheureusement pour certaines petits porteurs, ils sont nombreux à croire que c’est "obligatoire".

Cette offre est pour moi une raison de plus d’en garder (je ne peux pas renforcer car j’ai atteint mon allocation maximale pour une small cap).

Je relance aussi une demande faite sur ma file : connaissez-vous un bon notaire sur Montpellier et/ou son agglomération ?  En MP si vous préférez. Merci ! smile Information - Forums des investisseurs heureux (merci de ne pas déplacer ce message, ma file portif étant bcp plus lue).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+17]    #565 31/12/2020 00h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   873  

BILAN ANNUEL - 2020 (Partie 1) Calculs au 30/12/2020 (et non 31/12).
J’avais bien besoin de réaliser un bilan car j’avais perdu de vue mes derniers mouvements, le niveau de mes allocations (entre classe d’actifs, entre régions, entre secteurs).

Année mouvementée, passionnante, année boursière ayant agi comme un tamis où, plus que jamais, la psychologie a été déterminante, où plus que jamais les adages boursiers se sont révélés précieux. Plus que des adages, ils sont un rappel lancinant que rien n’est nouveau, que les mêmes causes entraînent les mêmes conséquences : les ventes paniques de certains, les achats opportuns d’autres et le business as usual de quelques-uns.

Systématiquement (pour des krachs classiques à la baisse ou… à la hausse), le même refrain est seriné « cette fois, c’est différent, il y a un nouveau paradigme » (conseil au passage, si jamais vous lisez « nouveau paradigme » dans une démonstration sur quelque sujet que ce soit, il y a 99 % de chance que ce soit de la bouse). J’ai été étonné par les réactions d’affolement, de sauve-qui-peut voire de déroute d’investisseurs que je pensais aguerris. C’était d’autant plus étonnant venant de la part de certains qui vous expliquaient doctement à longueur d’année que la volatilité était inhérente aux marchés boursiers. Entre les paroles et les actes réside souvent le gouffre béant du cortex humain… 

Plus que jamais, une STRATÉGIE claire et écrite reste le meilleur rempart contre notre satané cerveau reptilien. Je me suis toujours écrit ce que je voulais réaliser à la fin de chaque année boursière. Je conseille à tout investisseur d’en faire autant.

Nous connaissons tous des citations de tonton Buffett (de nombreuses s’appliqueraient fort bien à cette année). J’ai choisi d’autres investisseurs célèbres.

Charlie Munger a écrit :

A lot of people with high IQs are terrible investors because they’ve got terrible temperaments. You need to keep raw, irrational emotion under control.

Jack Bogle a écrit :

Our success in investing will depend in part on your character and guts and in part on your ability to realize, at the height of ebullience and the depth of despair alike, that this too, shall pass.

Une dernière pour la route :

Shelby M.C. Davis a écrit :

History provides a crucial insight regarding market crises: they are inevitable, painful and ultimately surmountable.

Toutes ces citations datent du siècle dernier et certaines ont plus de 50 ans… same old, same old

- Performance brute de la part 2020 : +11,2 %. CAC40 GR : -4,1 %, S&P 500 : +15,5 %.
- Performance brute de la part depuis le début (courant d’année 2012) : +224 % soit 15,6 % annualisé. CAC 40 GR : +115 % soit 9,9 % annualisé, S&P 500 : 185 % soit 13,7 % annualisé.

J’ai donc dépassé le triplement du patrimoine en actions ! big_smile Woah… si on m’avait dit ça il y a quelques années. Cette année, les CTOs se sont bien mieux comportés que le PEA, même si sur 8 ans et demi l’enveloppe PEA continue à faire, largement, la course en tête.

Je me fais grignoter un peu par le S&P500 cette année mais je reste significativement devant sur presque 8 ans et demi. L’écart entre le SP500 et le CAC40 GR devient béant. Mon portefeuille approche de la décennie de suivi (et 3 crises !) ainsi que de l’objectif que je m’étais fixé. Il s’agissait d’être au-dessus de mes 2 indices de référence (choisis en 2012)… c’est à portée de main ! Seule la durée permet de filtrer les stratégies de long terme et il faut se méfier des résultats sur le court-terme pouvant rapidement basculer. C’est long une décennie ! (heureusement)

Bien sûr, le renchérissement de l’euro n’a pas aidé mais l’année dernière c’était l’inverse. Et puis, dans le détail (les détails n’ont guère d’importance, in fine c’est bien la valorisation total de mon portif qui compte !), mes valeurs nord-américaines font en fait bien mieux que le SP500 et mes valeurs européennes bien mieux que le CAC40 GR wink

Je rentre dans le vif du sujet en mettant mon portif purement « titres vifs » puis l’ensemble du portif en ajoutant les trackers et fonds, bien entendu, par ordre décroissant du poids. L’estimé de valorisation est mon estimé de « fair value » remis à jour en cette fin d’année 2020. C’est plutôt un estimé au doigt mouillé car chaque année je passe moins de temps que l’année précédente pour réaliser cet exercice (je me souviens il y a quelques années je passais des heures pour une seule valeur à recalculer des P/FCF, des projections de croissance, des marges brutes pour évaluer une fair value).

J’ai remis comme en 2019 le PRU (avec dividendes) que j’avais omis pendant plusieurs années. Je continue à penser que ça n’a aucune valeur pour un lecteur, c’est plutôt pour mes propres archives. On notera d’ailleurs que pour de nombreuses valeurs « gagnantes », j’ai fortement « pyramidé à la hausse ». J’ai plusieurs valeurs pour lesquelles le « PRU initial » montrerait des baggers ou des multi-baggers alors qu’il y a finalement peu de baggers dans mon portif. Le PRU est très dangereux, j’ai vu plusieurs connaissances ne pas renforcer des valeurs pour des raisons spécieuses, mais si l’on creusait, au fond tout au fond, on s’apercevait qu’ils étaient « fiers » de leur magnifique PRU à +350 % et qu’ils voulaient conserver ces beaux chiffres dans leur reporting ou sur le tableau de bord de leur courtier (si ! si ! je vous assure, je connais plusieurs cas).

On n’a jamais gagné beaucoup d’argent en raisonnant en pourcentage.

Je détaillerai dans un second poste : mes ventes, mes achats, mes renforcements et mes « valeurs préférées » pour 2021. Je préciserai aussi les orientations en cours de mon portif (un peu plus de Chine, etc.). Bon avant le 2ème poste, je glisse une seule précision : sniif j’ai été trop gourmand sur des calls couverts de ma (chère) ligne Disney… j’ai été exercé. Plus de DISNEY donc, il ne s’agit pas d’une décision de vente proprement dite. Cela étant, j’ai enchaîné 5 calls couverts sur 6 mois avant d’être exercés en empochant à chaque fois plusieurs pourcents du prix de l’action… je ne suis pas à plaindre !  Et si j’ai été exercé malgré des marges de 12 %, c’était aussi avec un beau prix de vente bien entendu. Depuis, je vends des puts Disney…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_portif_2020_stock-picking.png

Et le portif avec aussi les ETF et les fonds. J’ajoute aussi dans mon listing complet les options que j’ai achetées en mode « cour de récréation ». Je ne mets pas mes ventes de puts, y en a trop et ça bouge vite (je rachète souvent mes puts vendus, actuellement j’ai vendu des puts DIS, MSFT, BAC, etc.). On voit que les ETFs grignotent des places dans le classement en comparaison à 2019. On sent aussi la montée des US, exactement comme je l’avais indiqué fin 2019 afin de tendre vers l’allocation monde d’une part, et vers plus d’investissement passif d’autre part. Chaque ETF sans exception est capitalisant, c’est une condition sine qua non : moins de frottements fiscaux et pas de paperasse.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_portif_2020_complet.png


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #566 31/12/2020 12h47

Membre
Réputation :   28  

Tres beau portefeuille, je partage plusieurs de vos valeurs (mais avec des ratios bien différents).
Par curiosité, pourquoi avoir du Tencent et du Prosus (mais que du Picanol et pas de Tessenderlo, du LVMH et pas de CDI)?


Parrainage Boursorama, Mes placements, Bourse Direct & Binck sur demande [MP]

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+6]    #567 01/01/2021 20h17

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   873  

Avant la 2ème partie du bilan, et pour répondre à diverses questions dans la réputation, sur ma file ou en message privé, je fais rapidement un petit topo de Hamilton Thorne.

Sources : rapports annuels /site internet

J’avais mentionné en avril : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (22/23) une small-cap canadienne illiquide. J’avais commencé dès février à en accumuler et j’en ai acheté à divers prix (avant/après Covid… forcément pas les mêmes prix) car à tous ces niveaux, je pense qu’il y a une marge de sécurité significative. J’ai fini mon allocation. Je compte la conserver très longtemps car, ancienne endormie, les catalyseurs et la modification du modèle d’affaires sont en route. Il s’agit d’Hamilton Thorne, Hamilton Thorne (leur site web est, comment dire, très années 90 !). C’est une entreprise spécialisée dans la reproduction assistée. Leur gamme de produits est de plus en plus étendue.

On est dans la small cap peu liquide comme je les aime (même si ma part de stock-picking ne fait que diminuer depuis 2 ans) : décotée rentable, en croissance, sur un marché d’avenir. Elle est très proche de Payton Planar d’une certaine façon. David Wolf le CEO est très expérimenté, il a une stratégie claire qu’il a bien exposé, déroulé et réussi depuis 7 ans. Sa stratégie pour la prochaine décennie est aussi limpide.

Sous l’impulsion de ce CEO David Wolfe, Hamilton Thorne s’est éloignée du statut « d’équipementiers de FIV » pour aller vers les services et les revenus récurrents sur toute la chaîne de valeurs de la reproduction assistée. En une décennie, ils sont passés de simple équipementier sur un seul produit à équipementiers / vendeurs de consommables / vendeurs de services et de maintenance sur à peu près tout le matériel de la reproduction assistée.

Le grand concurrent est Vitrolife, le géant de la reproduction assistée, dont les ratios de valorisation sont stratosphériques (VE/EBITDA_ttm ~ 63, VE/EBITDA_2021_estimé ~42, P/FCF_ttm ~128, P/FCF_2021_estimé ~77). Je n’espère pas que Hamilton Thorne rejoigne ces ratios car Vitrolife a un statut à part, mais rien que la moitié du chemin ferait doubler son cours (pour HTL, on a EV/EBITDA_2021_estimé ~13 !). Autre façon de voir, si Hamilton Thorne, rejoignait les ratios d’autres comparables comme Bure AB ou CooperSurgical alors l’action ferait +50 % facilement.

Autre façon de la voir, si les comparables ne sont pas suffisants, regardons la simple croissance… la croissance organique + la croissance externe sont fantastiques et réglées comme du papier à musique (thèse de roll-up assez classique dans un marché encore très fragmenté). Cette simple croissance permettrait à l’action, selon moi, de surperformer un indice monde. La croissance du CA depuis 10 ans est continue. Les marges n’ont pas toujours suivi mais les marges sont en train, non seulement de se stabiliser mais d’augmenter. Le chiffre d’affaires a décuplé en 7 ans et on reste quasiment sur du +40 %/an même ces dernières années (c’était plus facile de réaliser +40% / an avec 2 MUSD de C.A. que 20). 

Catalyseurs à court-terme : « uplisting » vers une place de marché états-unienne. C’est dans les tuyaux depuis quelques années, cela a été repoussé pour diverses raisons (rachat, Covid dernièrement).

Quant au marché à long terme de reproduction assistée, il est porté par de forts courants : baisse de le fertilité, augmentation très significative de l’âge du 1er enfant dans tous les pays développés et désormais dans les pays en transition, etc. Et contrairement à d’autres domaines à forte croissance et à la mode, les marges restent bonnes avec un marché pas si compétitif malgré sa fragmentation.

Sans transition, pour répondre à blackfalcon  : alors j’ai d’abord acheté du Tencent (on le voit sur ma file, je parle depuis un certain temps) bien avant… la mise en bourse de Prosus (qui ne date que d’un 1 an ! c’était fin 2019). Dès que Prosus a introduit, j’ai arrêté d’acheter du Tencent pour acheter du Prosus qui est à la fois plus décoté et… sur PEA ! (idem j’en ai parlé tôt sur ma file et sur la file Prosus). Je vais continuer à charge Prosus et je raisonne pour mon allocation en "Tencent + Prosus". Donc l’explication est juste que Prosus n’existait pas quand j’ai commencé à acheter du Tencent smile Bien entendu, je n’ai aucune envie de vendre mes Tencent en CTO… qui déclencherait une friction fiscale bien contre-productive alors que je n’ai pas besoin de cash.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #568 01/01/2021 21h14

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   585  

Hamilton Thorne semble intéressant à creuser.
Attention quand même dans les comparaisons des multiples à base d’EBITDA lorsque les rentabilités sont très différentes. Il faudrait plutôt comparer les EBIT. Sur la base des chiffres pré-pandémie de 2019, Hamilton moins chère que Vitrolife mais l’écart se resserre nettement : les multiples respectifs VE/EBIT sont d’environs 30x vs 40x.
Sachant que le marché valorise toujours plus généreusement les sociétés leaders et applique d’un autre coté des décôtes de taille sur les smallcaps et marché moins règlementés, les valorisations respectives d’Hamilton et Vitrolife semblent faire sens.
Pour ne parler que d’Hamilton, la croissance des prochaines années me semble assez bien "pricée" avec des multiples de valorisation à déjà plus de 30x EBIT…
La vrai question serait d’apprécier la capacité de remontée des marges d’Hamilton (environs 10% d’EBIT). S’ils parviennent à la remonter un niveau proche de Vitrolife (au dela de 30% d’EBIT), alors vous tenez clairement un multibagger.
Quels éléments vous laissent à penser que cette "remontada" sur les marges est jouable ?


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#569 01/01/2021 21h22

Membre
Réputation :   38  

PoliticalAnimal, le 03/12/2020 a écrit :

J’ai demandé au tradedesk de Saxo de répertorier Payton Planar Magnetics, ils m’ont parlé d’une semaine environ pour le faire. Je leur laisse le bénéfice du doute…

J’ai ouvert un ticket sur SaxoInvestor aujourd’hui afin de référencer Payton Planar aussi. Voyons si le nombre de demandes peut influer sur les référencements.

Hors ligne Hors ligne

 

#570 02/01/2021 14h13

Membre
Réputation :   41  

Bonjour PA,

Meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2021.

Bravo pour cette belle performance et votre stratégie d’augmenter la partie ETF de votre portif.

Je vais creuser Hamilton Thorne car je ne connais pas et connaissant vitrolife cela peut-être pertinent comme titre.

J’en profite pour parler de BESI 😅 qui a finalement dépassé les 40€ et frise les 50€ qu’elle va je pense dépasser.
Restez-vous toujours sur la même position qu’il y a quelques mois sur nos échanges autour de sa survalorisation.
J’ai hésité à revenir sur le titre à 19€ après avoir tout soldé en 02/2020… Bien mal m’en a pris. Le secteur des semi conducteurs est très porteurs et des titres comme ASL, BESI, Neways, Taiwan, LAM sont porteurs même si le rallye 2020 a été spectaculaire.
D’autres titres comme NVIDIA et AMD ont également tout raflé.

Quelle est votre stratégie en 2021 face à ces titres très bien valorisés et le secteur technologie ?

Hors ligne Hors ligne

 

#571 02/01/2021 15h57

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   873  

Comment je poste ma 2ème partie de bilan avec toutes ces questions ? big_smile (nooon ça m’arrange wink ).

Eh bien, je n’ai pas réétudié BESI depuis mais le marché en 2020 a semblé penser comme moi . Certes BESI a réalisé une belle perf en 2020 mais significativement moins que quasiment tous les autres équipementiers. A commencer par ASM International, valeur que j’avais conseillée sur ce site, ASM International a réalisé +73 % en 2020 (avec divis)…

Pas d’avis pour ma part sur BESI, à l’instant "t" (début 2021).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_besias_yahoofinancechart.png

Dernière modification par PoliticalAnimal (02/01/2021 15h58)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

#572 04/01/2021 17h30

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   873  

Comme souvent en début d’année, je suis un peu plus actif.

J’ai augmenté ma position sur PSTH, Pershing Square Tontine Holdings, amplement discutée sur les forums (notamment l’une des rares SPACs à avoir des intérêts alignés avec les actionnaires). J’ai aussi vendu des calls couverts sur la moitié de ma position pour un strike de 30 USD. La volatilité est en effet extrêmement haute. Les primes en % sont trop tentantes ! Je peux comprendre les raisons de cette volatilité implicite mais elle me semble excessive comparée à des valeurs bien plus spéculatives. A l’inverse, j’ai aussi vendu des puts strike 20 USD (ce qui doit rester dans la tontine si pas de deal). Je suis étonné aussi par la volatilité, le marché a sans doute raison, j’en profite pour gratter de (juteuses) primes. 

Et quel beau cadeau me fait Brookfield Property Partners, BPYU, qui revient à l’équilibre dans mon portif en ce début d’année suite à l’annonce de la privatisation à 16,5 USD : Brookfield Offers to Take Brookfield Property Partners (BPY) Private - Bloomberg  J’ai tout vendu autour de 17 USD… si on m’avait dit que je récupérerais ma mise sur BPYU en 2021, je n’y aurais pas cru !


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #573 04/01/2021 18h14

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   243  

PoliticalAnimal a écrit :

J’ai augmenté ma position sur PSTH, Pershing Square Tontine Holdings, amplement discutée sur les forums (notamment l’une des rares SPACs à avoir des intérêts alignés avec les actionnaires). J’ai aussi vendu des calls couverts sur la moitié de ma position pour un strike de 30 USD. La volatilité est en effet extrêmement haute. Les primes en % sont trop tentantes ! Je peux comprendre les raisons de cette volatilité implicite mais elle me semble excessive comparée à des valeurs bien plus spéculatives. A l’inverse, j’ai aussi vendu des puts strike 20 USD (ce qui doit rester dans la tontine si pas de deal). Je suis étonné aussi par la volatilité, le marché a sans doute raison, j’en profite pour gratter de (juteuses) primes.

Je vois que nous avons les mêmes idées wink

Les primes sont en effet particulièrement juteuses, un article intéressant sur le sujet sur YetAnotherValueBlog.

Entre les ventes de calls (couverts) et puts (choix des mêmes strikes que vous, avec échéance mars pour les calls et juin pour les puts), j’ai pu générer un rendement de 20% sur ma position PSTH big_smile Si je vois un risque de me voir exercer sur mes calls, je serais tenté de doubler ma position… Même si je suis très surpris de l’évolution du titre et du premium sur la NAV.

Dernière modification par SirConstance (04/01/2021 18h15)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #574 04/01/2021 19h33

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   267  

PoliticalAnimal a écrit :

Et quel beau cadeau me fait Brookfield Property Partners, BPYU, qui revient à l’équilibre dans mon portif en ce début d’année suite à l’annonce de la privatisation à 16,5 USD : Brookfield Offers to Take Brookfield Property Partners (BPY) Private - Bloomberg  J’ai tout vendu autour de 17 USD… si on m’avait dit que je récupérerais ma mise sur BPYU en 2021, je n’y aurais pas cru !

Comme je viens de l’écrire sur une autre file, si Brookfield propose ce prix, c’est que ça vaut significativement plus. J’espère donc ne pas être obligé de vendre smile

En ligne En ligne

 

#575 04/01/2021 20h53

Membre
Réputation :   41  

Merci de votre retour PA et désolé pour le retard causé à la publication de la partie 2 smile

J’imagine que c’est trop tard pour entrer sur ASM ?

Bravo pour BPY, j’ai soldé il y a pas mal de temps et j’ai fais des allers-retours depuis avril… j’aurai du garder car c’est une très belle valeur et l’une des préférées de Brad Thomas sur Seeking Alpha, de même que Realty Income et LADR

@Corran, je vous rejoins, je trouve environ 23$ en prix cible.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur