Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#401 26/04/2018 16h06 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   75 

tcheco a écrit :

Bonjour,

Fogo de Chao, que vous avez analysé en 2016 retombe sur ses plus bas apres des résultats mitigées (ventes comparables en baisse, raisons évoquées par Le Management : ouragan aux USA et grosse base des JO au Brésil.)

Avez vous continué votre suivi de cette entreprise ?
A 11$ l’espérance de gain semble intéressante.

Bonjour Political Animal.
Petit up sur le sujet : Fogo de Chao est sorti de la côte après un rachat par un fond de private equity : offre à 15,75$/action :)

Fogo de Chão, Inc. To Be Acquired by Rhône For $15.75 Per Share In Cash Nasdaq:FOGO

Hors ligne

 

#402 15/05/2018 17h22 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Besi, après avoir culminé à 44 après split se traite à 31, je trouve ça tentant !

Hors ligne

 

#403 18/05/2018 10h17 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655 

Je ne suis plus Besi depuis longtemps mais je vais la remettre en watchlist pour voir. En fait, en watchlist, j’ai un concurrent (plus gros) de Besi : Kulicke & Soffa. C’est d’ailleurs plus qu’une watchlist puisque j’ai déjà vendu des puts à un prix d’exercice qui me semble offrir une bonne marge de sécurité (pour l’instant je n’ai pas été exercé).

Mais très peu de temps en ce moment pour le forum même si j’ai fait beaucoup de mouvements au mois de mai (beaucoup plus qu’un mois normal) avec des ventes, des renforcements et quelques achats. Je vais tenter de conserver au moins le reporting trimestriel qui s’annonce long vu le nombre de mouvements des derniers mois… donc rendez-vous fin juin smile


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#404 22/06/2018 11h22 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655 

Une lecture passionnante pour le WE et les anglophones :
Inside Trials of Johnny Depp: Lawsuits, Drinking, Marriage Gone Wrong - Rolling Stone

Nous sommes sur un site d’investissements et c’est bien le sujet. Si un tiers de l’article (ce tiers est aussi passionnant que les 2 autres d’ailleurs) est sur la solitude de Johnny Depp, les deux autres tiers sont intégralement des détails (et le Diable est dans les détails) sur les finances de Johnny Depp à travers les décennies. Tout ce qu’il ne faut pas faire avec son argent : ne pas s’y intéresser, en donner trop, donner les clés à des proches intéressés, etc. etc.

En une phrase : plus il a gagné d’argent, plus il a eu des dettes.

C’est fascinant à lire. Il a gagné plus d’un demi-milliard de dollars dans sa carrière ! (et donc, s’il avait fait composer, cela représenterait plus d’un milliard facilement) mais il est actuellement au bord de la faillite.

Et cette phrase d’une tristesse absolue : “One of the most famous actors in the world is now smoking dope with a writer and his lawyer while his cook makes dinner and his bodyguards watch television.There is no one around him who isn’t getting paid


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#405 02/07/2018 18h05 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655 

2ème trimestre 2018 (1ère partie)

- Performance de la part H1’2018 : +5,7 %. CAC40 GR : +3,0 %, S&P 500 : +1,7 %.
- Performance de la part depuis le début (déc. 2012) : +120 % soit 15,2 % annualisé. CAC 40 GR : 82,1 % soit 11,9 % annualisé, S&P 500 : 93,1 % soit 12,7 % annualisé.

Depuis plusieurs trimestres ma performance est à 3 chiffres et je conserve la logique des 3 chiffres significatifs (i.e. je n’écris pas 120,2 %). À mon avis, utiliser 4 chiffres significatifs n’a que peu de sens lorsqu’on parle de performance de part pour un particulier. Je me demande même si 2 chiffres ne serait pas suffisant. Entre les dividendes pas toujours reçus au moment du bilan (je comptabilise que si j’ai bien reçu les dividendes), la façon de comptabiliser le cash (qui varie selon les IH), mes 6 comptes (avouons que mon suivi des entrées/sorties de cash sur mes 6 comptes n’est pas toujours professionnel), je pense que 2 chiffres significatifs serait suffisant… 3 est un juste milieu.

Malgré des choix peu heureux en 2018 (plusieurs non-achats à la limite d’être achetés dont plusieurs dont j’avais parlé ici), la diversification du porte-feuille et la solidité des entreprises permettent de continuer à modérément surperformer. Parlant de diversification, le dollar est bien remonté puisqu’il affiche +2,7 % en milieu d’année ce qui aide la partie US de mon portif. Les options apportent aussi de la performance… enfin tout dépend comment on les conçoit / comptabilise (encore une fois : de la limite des calculs de performance).

Je n’ai pas affiché le détail de mon portif depuis plusieurs semestres notamment parce que les PRU n’apportent que peu d’information voire sont contre-productifs. Mais comme je ne fais pas de photos de mon portif (mon suivi est de de plus en plus épisodique), c’est finalement pas mal de le réaliser sur IH tous les trimestres. La première fois sur ce forum date déjà de 6 an (!) ici : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (2/17)
où l’on voit que seule Picanol a survécu, son PRU était de 18,8 €… peu de dire que j’ai renforcé à la hausse depuis 2012, à raison en l’occurrence smile

Voici donc une photographie du porte-feuille d’actions que je gère au 30 juin 2018 par ordre décroissant du poids de chaque ligne :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_capture_de769cran_2018-06-30_a768_162438.png
avant de détailler les opérations et quelques actualités sur mes chères entreprises, l’œil averti aura sans doute noté plusieurs éléments : GAIA n’est pas à 17,5 $… oui mais voilà j’ai vendu des calls couverts dont le strike est à 17,5 $ donc je "bloque" la valeur de ma ligne.

2 réflexions : 1) je pourrais être déçu de l’envolée du titre Gaia alors que je vais sans doute être exercé (enfin ça fait 2 mois que je devrais être exercé… je ne comprendrai jamais l’exercice des options, c’est la grande loterie, un collègue IH a lui été exercé) et 2) finalement la vente d’options me fait perdre de l’argent cette année. La réponse a ces deux réflexions est la même : ben non. Non parce que si je n’étais pas devenu un peu familier avec les options, j’aurais juste… vendu mes actions Gaia autour de 17,5 $. Là en vendant des calls lointains (légèrement hors de la monnaie), j’ai ajouté de la performance et gagné pas mal de biffetons (que je comptabilise dans la perf totale du portif, pas sur la ligne Gaia). J’ai tout de même un regret, c’est de ne pas avoir vendu mes calls dans la monnaie. Finalement lorsqu’on veut vendre des actions, il est (en moyenne, il y a des contre-exemples) mieux de vendre des calls couverts dans la monnaie, ça "rapporte" plus. Voir par exemple concernant mes vente de calls couverts et de puts : ici ou .

In fine, je trouve la même performance globale de mon portif US que IB par exemple sauf qu’eux trouvent cette année (contrairement à l’année dernière et à Q1), une perf négative pour les options et un gain (très) positif pour les actions. Personnellement, je considère mes actions Gaia "vendues" à 17,5 $ et l’argent de la vente de calls couverts comme performance de la partie options. Je sais évidemment que IB a raison dans la lettre mais dans l’esprit, et comme je sais que j’aurais vendu Gaia, je pense que c’est mieux de comptabiliser ainsi (encore une fois, ça ne change pas la perf globale).

L’œil averti notera aussi que les dividendes de Graines Voltz ne sont pas comptabilisés (et ils sont juteux !) car je ne les ai pas encore reçus. Enfin, on notera que j’avais une  importante ligne AIG (dans le top 6) et en forte plus-value qui s’est transformée en petite ligne en moins-value. C’est que j’ai décidé d’alléger ma position AIG (j’ai aussi des warrants). J’ai allégé ma position de 2/3 mais et pour ce faire j’ai vendu toute ma ligne sur Bourse Directe pour racheter un tiers sur IB (ce qui me permet de vendre des calls couverts et de les racheter quand cela s’y prête…).

►VENTES
*Orchestra Premaman. Alléluia j’ai vendu ce trimestre KAZI. La principale raison fut ma réévaluation d’Abbey Plc qui me plaît de plus en plus Abbey Plc : un constructeur irlandais de maisons décoté et sans dettes
Je voulais renforcer Abbey et quoi de mieux que d’utiliser (le peu) d’argent qui me restait sur la ligne KAZI dans mon PEA. Pas de transfert d’argent et directement l’argent sur le PEA. Oh ! vu que la ligne ne représentait plus grand-chose, cela avait peu d’effet sur la perf globale du portif mais, maintenant que j’avais qch à acheter sur le même compte, et sauf à souffrir du biais des coûts irrécupérables, je n’avais plus aucune raison de conserver KAZI. KAZI devient mon pire investissement en pourcentage… -74 %  vendu à un PVU moyen de 3,1 €. Mais, mais ouf cela ne bat pas le record de mon pire investissement en valeur absolue qui reste… Sears Holding ("seulement" -50 % pourtant)… où l’on voit que j’apprends tout de même un peu de mes erreurs puisque c’est suite à l’aventure Sears Holding que j’avais implémentées des règles strictes d’allocation maximale (en proportion du portif et en valeur absolue). Et je me suis tenu à ces règles !

En reprenant ce week-end, les lectures de nombreuses files en retard et en sortant de ma torpeur sur le sujet KAZI, je m’aperçois que l’action a été encore divisée par… deux depuis ma vente ! Je m’aperçois aussi en demandant autour de moi (massivement et de façon "semi-industrielle", j’ai dû envoyer des emails ou appeler une trentaine de copains/copines/connaissances/collègues) qu’Orchestra Premaman est largement moins bien vu qu’il y a 3 ans… bon de toute façon j’avais déjà vendu… mais j’aurais pu réaliser ce genre d’enquête "lynchienne" un peu plus tôt… hum hum…

Dans cette descente continue aux enfers d’un titre même après ma vente, j’ai une impression forte de déjà-vu avec… de nouveau Sears Holding (aka Tears Holding, trouvé par de facétieux lurons). J’avais vendu autour de 14 $ pour basculer sur BAC en 2016. L’action a encore perdu 80 % ! yikes et l’action BAC doublé… espérons qu’il en soit ainsi pour Abbey !

Beaucoup d’encre a d’ailleurs coulé sur la rudesse du métier de la distribution. À commencer par l’ultra célèbre et un peu éculée phrase de Buffett et Munger datant déjà de 1977

Munger et Buffett a écrit :

“retail is a very tough business. [Warren and I] realized that we were wrong. Practically every great chain-store operation that has been around long enough eventually gets in trouble and is hard to fix. The dominant retailer in one twenty-year period is not necessarily the dominant retailer in the next

En creusant un peu, j’ai trouvé des phrases plus récentes de Buffett et/ou Munger précisant que très souvent les actions retail paraissaient décotées et n’étaient pas en fait décotées. Mr. Market n’était pas si bête et reflétait bien l’extrême fragilité des business retail. J’ai trouvé de nombreux liens intéressants sur le sujet, un dernier : CNBC Transcript: Warren Buffett, Charlie Munger and Bill Gates
dans cet entretien, Buffett et Munger reconnaissent qu’ils ont eu besoin non pas d’une mais de très nombreuses expériences catastrophiques dans le retail pour se rendre compte à quel point les entreprises retail devaient être abordées avec une extrême précaution quoique les décotes puissent faire penser… faut croire qu’avec 2 mauvaises expériences dans le retail, je ne suis finalement (étonnamment) pas plus malins que Buffett et Munger big_smile

C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai rayée l’entreprise Passat de ma watchlist malgré des critères de décoté rentable avec plein de cash très alléchants (mais en forte décroissance). Et plusieurs autres entreprises plus classiquement lié au monde du "retail", je ne creuse même plus. Les tendances se retournent tellement vite en B2C par rapport au B2B lorsqu’il n’y a pas de moat. En B2B, même lorsqu’il n’y a pas de moat, il y a une inertie beaucoup plus importante (et je parle de l’intérieur d’une grosse boîte… je vois très bien le temps que cela prend de changer de fournisseurs, il faut vraiment de bonnes raisons de le faire ! Un particulier n’aura pas ce genre de problème… et en quelques mois les mêmes qui achetaient Orchestra vont acheter H&M Baby).

* Autres ventes : CRCAM Toulouse et CRCAM Normandie Seine. Classiquement et pour la 3ème année, je vends peu de temps après les dates ex-dividende. Je conserve en revanche Brie Picardie et Languedoc pour deux raisons différentes. Brie Picardie car je la considère comme valeur de fond de portefeuille. Et Languedoc car c’est l’une des caisses possédant le plus faible pourcentage de CCI par rapport au capital total. Sur mes ventes Toulouse et Normandie Seine, je réalise resp. +7,0 % et +5,1 % en… quelques mois. Elle n’est pas belle la vie ? (vous pouvez voir ma file de l’année dernière, même histoire, idem il y a deux ans et Bifidus faisait ça depuis encore plus longtemps… anomalie de marché pour le coup… mais sur des très petites capitalisations, pas si étonnant).

►ALLÈGEMENTS
Comme déjà écrit, j’ai effectué un gros allègement d’AIG. +92 % sur la partie vendue.

J’ai aussi allégé Seritage Growth qui avait un poids trop important dans mon portif par rapport à la confiance que j’ai dans la thèse maintes fois débattue ici de redéploiement des espaces Sears à multiples de l’ancien loyer (Seritage se retrouve en "milieu" de mon portif par poids des lignes). -6 % sur la partie vendue.

►RENFORCEMENTS
Énormément de renforcements. Je ne pense pas tous les lister de façon "sérieuse" et exhaustive. Mais que ce soit à la hausse ou à la baisse (pas pour rattraper le couteau qui tombe mais après réexamen des chiffres et si les montants d’allocations max ne sont pas atteints); ce fut le trimestre des renforcements. Lorsqu’on a peu de temps pour étudier de nouveaux dossier et dans un marché finalement bien valorisé, il est plus facile de renforcer une entreprise que l’on connaît déjà. Suite à de bons résultats par exemple, et si je trouvais que Mr. Market n’était pas très optimiste, je renforçais, etc. etc.

Parmi les renforcements principaux :
Financière de l’Odet. A tout seigneur, tout honneur. Le gadin du trimestre ! Je me suis longtemps retenu de renforcer (tant mieux !)… mon renforcement reste "négatif" pour l’instant car effectué à 850 €. Mais Bolloré et Odet, c’est du très long terme pour moi. J’avoue que qch m’échappe chez Mr. Market… je doute un peu de temps en temps mais assez peu sur ce dossier ! Il se trouve que je connais professionnellement plusieurs filiales de Bolloré et que l’aspect holding de plus en plus diversifié me rassure. La vision long terme du groupe aussi. Que des ennuis judiciaires (dont l’issue est incertaine) puisse effacer autant de la capitalisation d’une immense holding me laisse perplexe ! On est à moins de 10 fois les profits et en termes de free cash flow c’est encore plus beau… Un lien tout de même pour ceux qui voudraient avoir une vision moins optimiste que moi : Affaire Bolloré : le président guinéen va porter plainte, le Togo se dit prêt à coopérer
Je le dis très peu souvent mais à ce prix là, ça me semble cadeau… le marché price sans doute la fin du modèle Bolloré (un petit mélange des genres certes) ? L’incertitude sur la passation de pouvoir avec ses enfants ? Parce que même dans le pire cas (annulation des contrats au Togo et en Guinée… qui de toute façon n’est absolument pas du ressort de la justice française), la dégringolade du titre cette année représente des dizaines de concessions portuaires et pas seulement le Togo et la Guinée ! Pire, quand le pétrole baissait, Bolloré baissait mais quand il montait fortement ce 1er semestre, Bolloré "stagnouillait" au mieux. Il y a une décote "d’incertitude" qui me semble largement exagérée même si je sais d’où elle vient. Je serais heureux d’avoir des avis d’autres IH sur la galaxie Bolloré ici dans ma file smile
Dernier point : Bolloré ne serait pas un "pote" pour sûr car j’apprécie peu certaines de ses méthodes (et ça lui fait une belle jambe wink) mais pour équilibrer avec les reportages uniquement à charge que l’on peut voir, je sais de première main (i.e. des locaux me l’ont dit) que travailler à Bolloré fait partie du rêve de nombreux Togolais ou Guinéens… ils préfèrent ça mille fois aux barons locaux ou aux Chinois, l’entreprise Bolloré ne doit dès lors pas maltraiter tant que ça ses salariés locaux.

Payton Planar Magnetics. Suite aux excellents résultats, j’ai renforcé. C’est dans ma liste à faire d’ouvrir enfin la file de cette entreprise dont je parle sur le forum depuis un an maintenant. Je ne connais pas d’autres entreprises européennes high-tech qui sont : en croissance forte tout en restant décotée, avec plein de cash et peu de dettes et un dividende juteux ! (très bien géré par Binck d’ailleurs le dividence). N’en jetez plus ! Curiosité amusante aussi : la holding cotant en Israël cote avec un… premium (ce qui est rare) soit un premium de mono-holding (Payton Planar Magnetics est la seule filiale de la maison-mère). Je n’exclus pas de renforcer encore.

ABC Arbitrage. Renforcé plusieurs fois à la hausse (et à raison). Toujours la même idée, très basique et simplette : dans un univers qui retrouve de la volatilité, surpondérer ABC.

Indépendance et Expansion. La réouverture était faite pour moi (en plus avec des frais de courtage gratuits actuellement, la petite cerise sur le gâteau), c’est d’autant plus vrai que mon portefeuille va "s’indicialiser" de plus en plus… moins de temps moins d’envie de chercher.

Graines Voltz. Renforcer à la hausse aussi. La thèse a été mille fois exposée et avec rigueur. Je rappelle le site : Actionnaires minoritaires de Graines Voltz – Défendons nous !

Et à la marge, pas mal des valeurs de mon portif.

En revanche je n’ai pas renforcé Crest Nicholson (en mode couteau qui tombe malgré des résultats bons… moins bons que prévus certes mais bons tout de même). Plusieurs raisons : pas si confiant dans mon analyse, problème des valeurs UK dans un PEA (si la ligne est grosse, ça va être encore plus emmerdant à gérant la vente/rachat, etc.). Je conserve tout de même. C’est une valeur vraiment décorrélée du reste de mon portif (je me suis amusé à regarder l’évolution de la valeur versus le reste de mon PEA : c’est quasiment toujours inversé, pas mal je trouve).

►AUTRES
Aucun achat ce trimestre même si j’ai été à deux doigts d’acheter du Dom Security (sniiif), du Apogee Entreprises et du Installux (que je suis depuis des années maintenant et que plusieurs IH historiques ont en portif : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (16/17)).

Du presque achat pour Disney et Kulicke & Soffa. Je vends en effet des puts très près de la monnaie dans l’intention d’acheter à une valeur avec laquelle je suis confortable. Depuis un semestre, j’ai déjà réalisé plusieurs aller-retours (l’action est montée, j’ai racheté mes puts pas chers… l’action redescend légèrement, je revends des puts à bon prix, etc. je profite de la volatilité sur des actions que je voudrais). Je vise d’avoir des Disney à 100 $ et des Kulicke & Soffa à 24 $. Je n’exclus pas de vendre des puts dans la monnaie pour le prochain "round". 

Dans la deuxième partie, je parlerai principalement du "hors actions" (ou actions mais gérées sur mes assurances-vies), de quelques autres entreprises étudiées mais pas achetées et de l’évolution de mon allocation (actions, obligations, pierre-papier, etc.).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#406 05/07/2018 15h12 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655 

2ème partie

Le portefeuille d’actions détaillé sur cette file correspond à environ la moitié de mon patrimoine et, grosso modo, 75 % de mes actions (j’ai des actions en PEE, quelques FCP sur mes assurance-vie). Il reste une moitié de l’iceberg qu’il n’est pas inutile de, sinon détailler, au moins mentionner un peu plus. Je m’astreins à être plus rigoureux sur le suivi de l’allocation globale mon patrimoine. J’avais dit il y a 6 mois que mon pourcentage d’actions était significativement au-dessus de l’objectif fixé d’environ 55-60 % et que je voulais donc le réduire, j’étais il y a 6 mois à 69,7 % d’actions : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (15/17)

Eh ben, ce n’est pas gagné. J’ai eu beau mettre une grosse partie de mon I/P sur des lignes obligataires (tout de même aussi un peu en actions), j’ai eu beau mettre un peu plus sur mes fonds euro, tout cela n’a non seulement pas rééquilibré mais l’augmentation de 5,7 % de mon portif actions géré par moi (75 % de mes actions) et l’augmentation d’environ 3 % des actions sur mon PEE ce semestre, ont encore fait augmenter ma part d’actions ! Les nouveaux flux sont bien trop faibles pour compenser le stock, stock qui en plus compose mieux que les autres catégories d’investissement actuellement.

Dès lors, il faudrait que je sois plus tranché et vende plusieurs lignes d’actions si je voulais vraiment rééquilibrer vers la cible de 55-60 % mais comme tout ce qui est en PEA n’est pas "sortable" et que j’apprécie la plupart de mes entreprises en CTO (+le frottement fiscal), je ne me vois pas réaliser des choix drastiques afin de rééquilibrer. Pas si simple, ça va prendre plus de temps que prévu… (oui je sais ce que vous pensez : un bon vieux krach action, réglera très vite mon "souci" d’allocation wink ). 

D’autre part et alors que beaucoup sont plutôt en phase de stockage de cash, ma position cash a un peu diminué (en pourcentage ! en valeur absolue elle est à peu près stable). C’est plutôt contre mon gré mais entre s’offrir de belles vacances, quelques beaux achats imprévus et plus d’heures de nounou…

Heureusement, il y a au moins un point que j’ai respecté, je tiens à augmenter ma part de pierre-papier depuis 1 an, et cahin-caha entre les trackers immobiliers, les REITs USA et la partie immo de certains fonds euros boostés, ça monte un peu.

Enfin, j’ai décidé de "formaliser" la poche fun de mon patrimoine. C’est en pensant à la "réussite" de se fixer des plafonds max pour les actions (cf. Orchestra Premaman versus Sears Holding) et alors que je comptais ré-appuyer sur le bouton Ether que je me suit dit, bon on va se faire pareil une allocation maximale sinon ça pourrait partir en sucette cette histoire. Donc, je ne consacrerai pas plus de 1,5 % de mon patrimoine global à la poche "fun". Cette poche fun peut couvrir d’ailleurs tous les types d’investissements mais caractérisés par une forte probabilité de perte en capital. Ce 1,5 % s’entend en argent investi (i.e. si ça baisse je n’ai pas le droit de remettre au pot si j’avais déjà investi 1,5 % de mon patrimoine global). Je voulais par exemple acheter de l’or mais comme je suis déjà à 1,4 % pour la poche fun ben ça attendra que je dénoue l’une de mes positions (oui je mets l’or dans la poche fun, c’est un choix…).

La poche fun est pour l’instant constituée de :
► 3  bear put spreads sur Tesla avec des échéances et des strikes différents (donc des ratios bénéfices/risques variés, les gains max potentiels vont de x3 à x5,5 et bien sûr la perte max potentielle -100 %). Comme précisé ici : (28/29) Vente d’options PUT pour améliorer le rendement d’un portefeuille… j’avais gagné +41 % en quelques semaines sur mon premier bear put spread Tesla (sur un montant faible). Sans doute un peu trop confiant, j’ai "doublé la mise" en avril avec un bear put spread assez proche de celui détaillé dans le lien mais deux fois plus gros en montant. Et puis lorsque l’action s’est envolée en juin (donc les puts étaient encore moins chers à acheter), ben j’en ai dégainé deux autres mais avec un profil de risque moins marqué (donc de gain moins fort). Au moment où j’avais écrit ses lignes (30 juin 2018), j’étais très perdant mais depuis l’action a bien rebaissé et surtout… j’ai le temps puisque mes échéances s’étalent de juin 2019 à janvier 2020.

► une position correcte (prise en 2 fois) sur le tracker Ethereum SE0010296582 correspondant à un PRU de l’ETH de 440 $ : ETN Info ETHEREUM XBTE, Ether Tracker Euro XBT PROVIDER, (SE0010296582) - Nasdaq

==> Soit allocation globale au 30/06/2018 de mon patrimoine :
- Cash (cash pur, monétaire et équivalents) :                                               9,2 %
- Obligations (HY, fonds oblig PEE, fonds euro “déduits” du % pierre-papier) : 14,6 %
- Pierre-papier (REIT, SIIC, tracker et parts sur AV) :                                    4,7 %
- Actions (tous types de support) :                                                               70,1 %
- Poche Fun (cryptos, short, or, etc.) :                                                          1,4 %

Enfin quelques mots sur des trackers ou FCP pas dans mon portif actions "géré" et détaillé ici (mais évidemment dans les % de mon allocation globale). J’en parle peu car, comme écrit il y a un an, j’ai décidé de faire du pur DCA sur ces instruments et de remettre au pot tous les trimestres à des dates dans mon calendrier jusqu’à fin 2019. J’ai donc remis une louche au 2ème trimestre sur :
► Fidelity Funds - US High Yield, Performance des fonds|Rendements totaux|Fidelity Funds - US High Yield Fund A-Acc-EUR|ISIN :LU0261953904 . Comme expliqué de long en large par LooKoom, la poche obligataire high yield est une poche intéressante à posséder car peu corrélée aux actions et peu corrélée à l’obligataire IG. Performance H2’2018 : +2,95 %. Performance de cette ligne depuis mes 1ers achats : +2,2 %

►  JPMorgan Funds - Emerging Markets Small Cap, Performance des fonds|Rendements totaux|JPMorgan Funds - Emerging Markets Small Cap Fund A (acc) (perf) - EUR|ISIN :LU0318933057
Déjà détaillé l’année dernière, les raisons de ce choix même si habituellement je n’aime pas les frais pour des actions alors que je sais les choisir pas trop mal mais en marchés émergents je trouve ça trop risqué. Fonds qui avait très bien performé en 2017, 2018 fait mal mais c’est l’intérêt du DCA : je continue mon bonhomme de chemin et ça prouve bien aussi que c’est assez décorrélé du reste de mes actions… même si c’est encore et toujours des actions Performance H2’2018 : -4,8 %. Performance de la ligne : +0,8 %.

► Et nouveauté depuis 6 mois (donc j’ai pris deux "louches") : un tracker à frais correct sur le Japon… mais hedgé évidemment car le yen est une monnaie très fluctuante puisque l’un des pays les plus exportateurs au monde n’hésitant pas à dévaluer si besoin. J’ai longtemps hésité entre le Amundi et le Lyxor mais je trouvais l’encours du Lyxor trop faible (j’ai du Lyxor pour mes trackers immobiliers en revanche). C’est un tracker que l’on peut mettre en PEA smile DJe781 de HFr a réalisé un travail remarquable de recension des trackers que l’on trouve ici : Comparatif ETFs - Google Spreadsheets
Performance H2’2018 : -1,5 %. Performance de la ligne : -4,6 % (oui je n’ai pas été très chanceux sur les jours de mon DCA alors que réalisé sur le même semestre mais la ligne est petite pour l’instant).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#407 05/07/2018 15h34 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   187 

Pour le fond high yield US, les turbulences actuelles ne vous font pas peur ? Le HY joue souvent le rôle de canari dans la mine de charbon :
Terms of Service Violation

Sinon, merci beaucoup pour ce reporting très complet et très intéressant ! (comme toujours)

Hors ligne

 

#408 05/07/2018 16h18 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655 

Toujours sympa d’échanger. Plusieurs parties dans ma réponse.

Concernant l’article dont vous avez posé le lien (très intéressant à lire), il concerne très majoritairement des obligations CCC… le junk de chez junk. Dans le fonds JP Morgan, il y a surtout des obligations BB, B+ et B- qui sont des animaux, certes "non investment grade" mais très différent du CCC avec des risques imminents. Voir : Allocation d’actifs|Dix principales positions|Fidelity Funds - US High Yield Fund A-Acc-EUR|ISIN: LU0261953904
Donc l’article ne correspond pas à ce fonds. Il y a aussi des fonds spécialisés en C mais là c’est plus chaud. Pour rappel : Credit rating - Wikipedia

Si vous parlez plus généralement du high yield et pas uniquement du "milieu de tableau" (donc le "noté B" pour faire simple), oui elles sont sensibles aux turbulences mais plutôt à celles de type "fin du monde". Pendant le Brexit, au contraire, les obligations HY ont un peu monté car les taux ont baissé (je n’en avais pas à l’époque) alors que les actions avaient pris une belle claque. C’est donc un amortisseur (mais elles ont moins monté que les IG).

De plus, elles se comportent différemment des obligations IG car elles sont moins sensibles au taux de base mais plus au spread mesurant le risque de faillite (tout simplement parce que le spread >> aux taux alors que pour les IG le taux de base pèse plus). In fine, on a un "comportement" différent des actions, différent des obligations IG tout en obtenant, en moyenne, sur longue période un rendement meilleur que les obligations IG (ceci n’est pas une reco bien sûr, blabla, etc.).

Je ne vais pas répéter (en fait si, désolé pour la prétérition wink ) mais LooKoom a parfaitement expliqué cette classe d’actifs et je ne fais que résumer à la hache.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#409 07/07/2018 03h56 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   11 

A propos d’Odet et de Bolloré ça va peut-être vous rappeler quelque chose Financière de l’Odet: tout Bolloré, avec une décote !

Et toujours bon d’avoir l’avis des travailleurs locaux, m’enfin c’est pas si étonnant, pour les investisseurs chinois, enfin la plupart, les travailleurs sont toujours heureux, pas besoin de syndicats, les employés n’ont pas à faire de "politique".

Dernière modification par CaptainTrips (07/07/2018 03h57)

Hors ligne

 

#410 07/07/2018 04h25 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   563 

PoliticalAnimal a écrit :

(oui je sais ce que vous pensez : un bon vieux krach action, réglera très vite mon "souci" d’allocation wink )

Quant à moi je pensais plutôt "eh bien mettez-vous au boulot, faites des heures, gagnez plus d’argent et cela vous permettra de l’investir ailleurs en abaissant ce pourcentage sans avoir à vendre des actions".
Votre pondération est d’autant plus forte que ce que vous nommez "pierre papier" est chez vous principalement investi en REIT et SIIC donc bien corrélé aux marchés financiers.
Dans mon esprit la pierre papier c’était principalement les SCPI mais vous avez raison cela englobe REIT et SIIC ainsi que trackers, parts sur AV et crowdfunding:
Pierre-papier ? Wikipédia
On y lit aussi que sont incluses les "sociétés cotées ayant une activité voisine (BTP, promotion immobilière, gestion hôtelière, gestion de résidences pour personnes âgées, etc.)" alors vérifiez si c’est toujours 4,7% de votre portefeuille chez vous wink

Après à partir du moment où vous êtes à l’aise avec l’investissement en bourse je ne pense pas que cela soit un problème d’y être trop exposé par rapport à votre allocation cible, enfin vous êtes le mieux placé pour savoir si cela comporte réellement un risque par rapport au gain supplémentaire que vous en tirez tant qu’il n’y a pas de débâcle.


Rentier en voyage et dans les îles

Hors ligne

 

#411 11/07/2018 07h52 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   155 

Bonjour,

Pour Bolloré/Odet, l’action a souffert des nouvelles de la mise en Examen de mr Bolloré, puis des mauvaises nouvelles avec l’arrêt d’Autolib et de l’incertitude sur ce que va faire Bolloré sur le volet batteries. Il y a eu aussi des problèmes sur la boucle ferroviaire africaine et au Cameroun. La perte du controle de Telecom Italia. Ca commence a faire beaucoup. Il suffit de quelques mauvaises nouvelles pour influencer la tendance d’une action. L’action est vraiment pas chère mais la gouvernance de l’entreprise a laissé à désirer. Il faudrait que des bonnes nouvelles viennent clarifier la situation et que la stratégie concernant les batteries et le rail africain soit claire. La retraite a venir de Vincent Bolloré ne serait pas une mauvaise chose à ce titre. A long terme, avec une bonne gestion que l’on espère et la reprise économique sur le continent africain, la valeur présente dans Vivendi, l’action n’est pas chère.

Hors ligne

 

#412 16/07/2018 17h31 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655 

@CaptainTrips : oui enfin cet article est d’abord et avant tout la thèse de Jeremy (qui faisait partie de l’Investisseur Français et selon moi, le plus pondéré de la bande) : Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré
Je ne m’étendrai pas plus, je risquerais d’être désobligeant envers l’auteur, euh pardon le recopieur du lien que vous avez mis.

@kc44 : intéressant que sur WP, la définition de pierre-papier soit même étendue aux promoteurs immobiliers. J’ai pas mal cherché, il n’y a pas de consensus pour la définition exacte de pierre papier donc je conserverai la "mienne" (que je pensais plus généraliste il est vrai) : tout titre qui permet de recevoir "quelque chose s’approchant d’un loyer" (donc SCPI, REIT, SIIC français, trackers de REIT et part d’AV boostés à des loyers, etc.) mais je continuerai à exclure les promoteurs immobiliers que j’ai ou j’ai eu en patrimoine car je considère qu’ils sont plus proches d’une entreprise et qu’ils ne mesurent pas la même chose que la moyenne des loyers.

@BulleBier : très bonne remarque, j’avais oublié les "déboires" de Telecom Italia… déboires entre guillemets car, nous ne pouvons pas encore "faire les comptes" (tout n’est pas finalisé) et Bolloré pourrait s’en tirer avec une PV… certes moins intéressant peut-être que ce que pricait le marché si "prise de contrôle / synergies". Mais oui il y un flot de mauvaises nouvelles qui alimente la baisse sans doute mais ce sont toutes de petites, que dis-je, de femtoscopiques mauvaises nouvelles : Autolib est minuscule à l’échelle de Bolloré (et Bolloré pourrait même récupérer du cash bon faut voir comment la bataille judiciaire avec Paris et les communes limitrophes va se dérouler…), la boucle ferroviaire (un beau projet à mon avis) ne rapportait rien de toute façon, disons que c’est du temps perdu (donc de l’argent certes…). Je suis un peu décousu car écrivant sur tablette mais mon point est : OK j’avais oublié certaines mauvaises nouvelles mais ce ne sont, à mon sens, que des confettis à l’échelle des cash flows et du bilan de Bolloré… et ne justifiant pas une market cap de Financière de l’Odet qui a baissé de 1 milliards d’euros depuis le début de l’année !

Je mets d’ailleurs en pratique mon sentiment : j’ai renforcé il y a peu Odet à 808 € (j’ai mentionné dans mon reporting trimestriel que je m’étais bridé pour ne pas renforcer car j’étais quasiment à mon allocation max, eh bien ça y est j’y suis. Quoiqu’il arrive, maintenant, et comme je ne déroge plus à mes règles d’allocation : soit je conserve, soit j’allège Odet et  j’ai une belle belle ligne !).

Ah et oubli, j’ai acheté il y a 10 jours du MSGN autour de 23 $. Petite position car quelques voyants sont au rouge qui font que je n’en ferai jamais une grosse position (le propriétaire est un peu incontrôlable, boite endettée, etc.) mais véritable machines à cash pour des marques iconiques et pourtant un FCF yield d’environ 7 % !  J’ai aussi étudié MSG qui est trop complexe pour moi et dont certains avaient déjà parlé ici : site:www.devenir-rentier.fr madison square garden - Google zoeken

Dernière modification par PoliticalAnimal (16/07/2018 18h33)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#413 01/08/2018 20h21 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655 

Pour information, j’ai initié une file sur Payton Planar ici :  Payton Planar Magnetics : un charme magnétique !


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#414 06/08/2018 11h56 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655 

Comme beaucoup, je m’intéresse un peu à Tencent Holding. Mon raisonnement, très basique, étant : j’ai raté Amazon, j’ai raté une partie de Tencent mais il leur reste encore, à mon avis, un chemin de croissance plus important qu’Amazon. De plus, en termes de FCF yield, l’entreprise n’est pas aussi surcotée qu’un simple PE le laisse penser.
Un simple PE est actuellement à 35 mais le P/CF est à 30. Mieux, un EV/FCF est autour de 20 (pas si fou donc), un EV/EBITDA de 29 et simplement avec quelques ajustements de Capex, on obtient des valeurs de P/FCF ou de P/E raisonnables pour une telle entreprise de croissance. Tous les ratios sont deux fois ou 1,5 fois plus faibles que ceux d’Amazon (EV/EBITDA autour de 60 pour Amazon, EV/FCF beaucoup plus grand, etc.). Dans les deux cas, nous avons des entreprises, Tencent et Amazon, qui crachent du cash, qui remboursent leurs dettes sans aucun souci (les ratios de couvertures sont énormes) et qui sont en croissance continue depuis des décennies. Sauf que, sur le papier en tout cas, Tencent est valorisée entre 30 % à 50 % moins qu’Amazon par rapport à ses métriques. Et alors que, je pense, la croissance potentielle est plus importante.

Évidemment, il y a deux éternelles questions qui expliquent logiquement cette moindre surcote par rapport à Amazon : 1) peut-on faire confiance aux comptes des entreprises chinoises ? et 2) ne va-t-on pas perdre une grande partie de la valeur de l’entreprise lorsque, au choix, le gouvernement chinois imposera des choses à Tencent ou même "nationalisera" une partie de la boîte ?

J’ai découvert que le fonds Sequoia, que j’aime bien, était investi dans Tencent via Naspers, une holding sud-africaine. Ils sont très bullish sur Tencent mais aiment la détention via Naspers car : 1) ils ont Tencent avec une grosse décote et 2) la structure de taxes leur sera plus favorable.

J’ai un peu creusé Naspers que je ne connaissais pas. Selon les sources, ils sont cités comme le 1er ou 2ème meilleur investissement de tous les temps ! Incroyable que ce ne soit pas plus connu. L’histoire est fascinante surtout que cette boîte n’était pas destinée à réaliser un tel exploit : damer le pion à tous les meilleurs venture capitalists de la planète. Un bon article ici : Subscribe to read | Financial Times

En résumé, Naspers était (et est toujours mais cela représente maintenant une fraction de leur capitalisation) une holding de médias et journaux sud-africains + un peu d’industrie. Mais début des années 2000 (donc après l’éclatement de la bulle internet qui ne les a pas refroidis ; au contraire ils ont vu ça comme une belle opportunité), le nouveau patron de Naspers a eu comme mandat des actionnaires principaux de sécuriser le futur de Naspers. Il a alors décidé d’utiliser le cash-flow de la "vieille" économie pour acheter des parts dans de nombreuses entreprises de la nouvelle économie, notamment en Inde et en Chine. Parmi elles, ils ont acheté pour 32 M$ de Tencent qu’ils ont (intelligemment) conservé (beaucoup de personnes avaient vendu après un x10 par exemple) jusqu’en 2018. Leur part dans Tencent vaut en août 2018… 175 G$ ! Ils ont multiplié leur investissement par quasiment 5 500 soit quasiment +549 900 % de hausse…

(Pour information, Naspers était aussi une des entreprises, via ses journaux, qui a le plus défendu jusqu’au bout l’apartheid même lorsque le régime basculait vers plus de démocratie…)

Je ne possède pas de Naspers et ne compte pas en acheter (même avec la décote, si je veux acheter du Tencent, j’achèterai directement du Tencent pas via une holding complexe). Mais je trouvais l’histoire passionnante.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#415 06/08/2018 12h54 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   40 

Barrage capital est aussi actionnaire de Naspers. Ils en parlent dans leur dernière lettre semi annuelle…

barragecapital.com/workspace/uploads/fo … 715-fr.pdf

Hors ligne

 

#416 06/08/2018 13h27 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   163 

Bonjour

PoliticalAnimal a écrit :

Tencent vaut en août 2018… 175 G$ !

Que signifie le G ?

Thanks.


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#417 06/08/2018 13h36 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   35 

Tencent est une histoire et un business passionnant. WeChat est juste hallucinant en termes d’usages et d’applications différentes. Munger disait il y a quelques année squ’il fallait s’intéresser de près à La Chine pour les années à venir, je pense que Tencent fait partie des business "high quality" qu’il pourrait affectionner (hormis le domaine d’activité puisqu’il n’est pas très tech). 

Beaucoup de fonds sont bullish sur Tencent, je recommande de lire une présentation faite par Saber Capital Management qui détaille un peu le business et sa manière de l’analyser.

Je suis très focus sur des small caps en me disant que c’est moins regardé, moins recherché et qu’il y a beaucoup de belles choses à trouver si on cherche bien, mais des fois je me dis aussi que je perdrais moins de temps en investissant dans des sociétés comme ça…

Dernière modification par bonel (06/08/2018 13h36)

Hors ligne

 

#418 06/08/2018 13h38 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   450 

@DurunGiga / Milliards

Dernière modification par bibike (06/08/2018 13h48)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#419 06/08/2018 13h39 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   290 

Merci pour ce partage passionnant.

Pour moi, je me pose plusieurs questions simples:

1/ En tant qu’Occidental, est ce que je connais Amazon ou Tencent? Oui je sais la Chine est Un phénoménal marché qui se passe des occidentaux mais…

2/Est ce que Naspers a réalisé toute sa perf sur son +5000% demans Tencent ou est ce qu’ils ont d’autres investissements aussi bons? Un tel badger pourrait rendre négligeable toutes les autres positions. Et puis on lit tous les grands dite que le plus dur est de vendre, si Tencent perd 20% en une journée que devient la perf du fond? À l’inverse qu’arrive t’il à Tencent le jour où justement un gros porteur comme Napsters liquide tout où partie de sa position ?

3/ Pourquoi ne pas préférer investir plus simplement et mieux diversifié via une Holding plutôt qu’en direct.

4/ Comparer les hausses probables de Tencent et passee d’Amazon. Risque de biais du survivant ? D’exubérance irrationnelle ?

5/ Enfin, et surtout en ce qui me concerne, est ce que je souhaite investir dans une économie dirigée par un gouvernement tout puissant qui vise des objectifs nationaux à horizon 30-50 ans et se moque éperdument du petit investisseur occidental? Assurément non. Quitte à laisser passer un badger, je ne mettrais pas le petit doigt dans l’économie chinoise en l’état actuel des choses.

My two cent (c’est attoce, je suis un éternel pessimiste)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne

 

#420 06/08/2018 14h03 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   115 

Je me permets de vous renvoyer à un de mes posts de 2015 smile
Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

Hors ligne

 

#421 06/08/2018 14h11 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655 

Oui personne ne peut garantir un bagger et encore moins un ten-bagger sinon… nous serions tous millionnaires. J’ai indiqué dans mon "analyse" les risques de Tencent (exactement ceux que vous citez) et qui, expliquent sans doute, la décote vis-à-vis d’Amazon… oui je sais ça fait bizarre de parler de décote pour des PE de 35 wink

L’argument de Sequoia (et de Saber Capital, merci bonel j’avais aussi lu cette analyse, je ne savais pas pour Barrage en revanche), leur argument est de dire que le gouvernement chinois ne va pas faire peur aux investisseurs étrangers alors qu’ils commencent juste à s’ouvrir. Je trouve l’argument assez faible et c’est, j’en suis bien d’accord, le risque principal. Notez d’ailleurs que pour l’instant je fais mes devoirs : je ne suis pas encore investi dans Tencent.

Concernant Naspers, non ils n’ont pas été uniquement chanceux une fois, ils ont réalisé d’autres excellents investissements (de nombreux baggers justement) mais pas d’autres x5 500 ou +549 900 % big_smile Dès lors, Tencent écrase toutes leurs autres réussites et Naspers est quasiment devenu un Tencent décoté… un problème d’(ultra) riche.

Par exemple, ils ont réalisé un x10 avec Flipkart un concurrent d’Amazon en Inde si on calcule par rapport à leurs premiers achats en 2012 mais ils ont renforcé intelligemment à la hausse (d’où précisément un TRI de 32 % sur 6 ans ! Naspers sells stake in Flipkart  | Naspers). Leur part de 11,2 % dans Flipkart a été revendue 2,2 G$ à Wall-Mart. Si vous lisez leurs RA, vous verrez qu’ils ont aussi eu des investissements qui ont fait faillite mais de très nombreux baggers.

A la louche (sans sources, uniquement mon feeling), même en retirant l’incroyable, historique et inimaginable réussite sur Tencent (comment transformer quelques dizaines de millions de $ en centaines de milliards, c’est quand même fou, je n’arrive toujours pas réaliser !), je pense que Naspers fait mieux en TRI sur ses investissements et choix high tech que la majorité des célèbres venture capitalists de la Silicon Valley… ce n’était pas leur boulot pourtant !


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#422 06/08/2018 14h21 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   50 

Je rejoins MisterVix sur les risques du marché chinois, les décisions d’un gouvernant communiste peuvent avoir des répercussions non négligeables. Mais de mon côté je prends quand même le risque (qui ne tente rien n’a rien wink

PoliticalAnimal est-ce la seule valeur qui vous intéresse sur ce marché ou avez-vous d’autres valeurs en tête ?

De mon côté à ce jour j’ai plusieurs actions où j’ai de bonnes convictions:
- Tencent (TCEHY) (pour ceux qui veulent jouer les options dessus faut aller sur le marché HK - 0700 pour cette action)
- Baidu (BIDU)
- Alibaba (BABA)
- JD.com (JD)
- Iqiyi (IQ)

- Pinduoduo (PDD) --> celle la très spéculatif je ne conseille pas du tout :p

J’ai également dans ma watchlist
- Baozun (BZUN)
- HUYA
- YY

Sur ma file j’ai d’autres tickers et quelques explications si ça vous intéresse.
C’est un marché assez volatile et je n’y connais pas grand chose en géopolitique mais la Chine reste une puissance intéressante pour ne pas l’ignorer dans son portefeuille (avis très personnel).
Au plaisir d’avoir votre avis sur ce marché !

Hors ligne

 

#423 06/08/2018 14h42 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   655 

Je viens de lire votre file portefeuille, cikei, passionnante ! Je me suis abonné, de nombreuses valeurs chinoises que je connais mal, je conseille la lecture ici : Portefeuille d’actions de Cikei

Et un article époustouflant sur JD.com dans le New Yorker. Assez long comme toujours pour les articles du New Yorker mais quelle épopée : How E-Commerce Is Transforming Rural China

On voyage dans le temps et l’espace. On va dans l’hinterland chinois, dans des bleds paumés où les gens étaient à la limite de mourir de faim il y a seulement 35 ans et qui maintenant commencent à commander sur JD.com ou Tencent ! On suit le destin d’un habitant d’un de ces villages qui découvrent, comme la grenouille d’une morale chinoise que "lorsque vous êtes une grenouille au fond du puits, le monde est grand et petit". Cerise sur le gâteau, cet article compare JD.com à… Sears et Roebuck (mais le Sears successful du 20ème siècle hein !). C’est savoureux smile

Cela donne la mesure de la croissance, encore possible, pour les géants chinois. Je pense me faire une poche chinoise dans mon portefeuille mais comme le risque est grand (comptabilité incertaine, influence du gouvernement chinois), je vais m’en tenir à mes règles d’allocation. Pour des investissements risqués ou très risqués, je mets seulement 1 ou 2 salaires nets, jamais plus. Les 2,5 ou 3 ou 4 salaires nets sont réservés aux investissements moins risqués ou convictions fortes.

Dernière modification par PoliticalAnimal (06/08/2018 14h55)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#424 06/08/2018 20h24 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   50 

Intéressant le lien dans le newyorker, je ne connaissais pas. Je n’ai pas le temps de tout lire actuellement mais je me mets ça de coté pour plus tard.

Vous avez raison pour l’allocation prudente.
Je repasserai pour voir comment vous allouez cette partie dans votre portefeuille!

Dernière modification par cikei (06/08/2018 20h24)

Hors ligne

 

#425 07/08/2018 09h42 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   45 

Tencent : le minimum d’achat est à 3850€, puisqu’il faut placer des ordres par paquets de 100 actions.
Idem avec Softbank que je regardais ce matin, deux grosses capitalisations que j’aurais aimées avoir en portefeuille - mais pas sur ces montants…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech