Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#326 15/03/2017 13h21 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   265 

Chlorate, j’ai, déjà, répondu à cette question ici quelques posts plus hauts wink
Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (13/14)

Et oui la fourchette d’Agfa avait été relevée en début d’année 2017.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#327 19/03/2017 19h05 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   265 

Un article riche d’informations sur Precia Molen :
Comment Precia Molen veut révolutionner le pesage industriel
où l’on découvre de nombreux clients de Precia Molen dont… Bolloré, où est rappelé aussi que Precia Molen a des revenus réguliers grâce aux vérifications périodiques de balances homologuées. J’aime ce genre de revenus récurrents smile


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#328 04/04/2017 16h33 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   265 

Allez une petite mise à jour trimestrielle pour les vacances smile C’est rare vu que je considère qu’annuellement est bien suffisant lorsqu’on investit à long terme et qu’un trimestre ne veut pas dire grand-chose (sauf pour expliquer mes nouveaux achats/ventes bien sûr histoire de tenir la file à jour !). Bon je ne vais pas faire la totale avec les beaux graphiques et tout le tintouin comme il m’arrivait de le réaliser. Je ne vais pas non plus être exhaustif (beaucoup de mouvements ce trimestre, on peut deviner les principaux dans mon résumé de portif).

La valeur de la part a augmenté d’environ +7% sur le 1er trimestre versus +5,6 % pour le CAC 40 GR et +5,5 % pour le S&P 500.

AGFA a fait +26 % sur le trimestre (s’il vous plaît !) alors que j’avais eu la bonne idée de renforcer en début d’année smile (comme précisé sur cette file et sur la file Agfa). Mon panier de CRCAM a remarquablement bien performé aussi +13%. Ce qui est fou, et comme Bifidus le disait depuis déjà 2013 (!), c’est toujours la même histoire en début d’année sur les CRCAM… sur les petites valeurs (pcq là c’est vraiment de la micro cap), l’efficience des marchés est moins prégnante… Le reste a fait plus ou moins comme le marché sauf KAZI et Financière de l’Odet qui ont bien baissé. AIG a un peu baissé aussi. 

J’ai étudié pas mal de boîtes que je pensais intéressantes pour moi : Epwin, Alfa Laval, MGI Coutier (tant discuté sur IH mais j’ai laissé passer le train je pense), Yara (que j’ai déjà eu en portif ! mais je passe mon tour pour cette fois) etc. mais rien à ne se mettre sous la dent avec une marge de sécurité correcte.

J’ai en revanche renforcé des positions déjà initiées cette année ou fin Q4’2016 : comme Orchestra Premaman Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (18/19) ou Encres Dubuit (dont j’avais créé la file ici : Encres Dubuit : décoté rentable ou juste décoté ?) car dans les deux cas j’estime la décote encore très intéressante. Et puis j’ai vendu tout Vianini Industria (suite aux bons résultats ! J’ai pris mes gains, certains diront sans doute que j’ai un peu crapoussiné wink ).

Et puis, et puis je suis très content j’ai réalisé mes premières ventes d’options, en l’occurrence des ventes de calls couverts. Franchement, je suis ravi de m’être lancé dans le grand bain car il n’y a qu’ainsi que l’on découvre les détails techniques : (17/18) Vente d’options PUT pour améliorer le rendement d’un portefeuille… Je tiens encore à remercier l’énorme travail de Miguel sur sa file depuis déjà… 4 ans (mon Dieu !). Si vous la lisez en entier, vous verrez que vous apprendrez énormément d’autant qu’il s’agit d’expériences concrètes de forumeurs.

Alors au 31/03/2017 mon portif ressemble à ça :
- BAC                          8,6 %
- Berkshire                   8,1 %
- GAIA                         7,5 %
- Aures Technologies     6,5 %
- Panier CRCAM            6,5 %
- AIG                           6,3 %
- Financière de l’Odet    5,8 %
- Cofidur                      4,8 %
- Orchestra                   4,8 %
- PRECIA                      4,7 %
- PSB Industries            4,7 %
- AGFA-Gevaet              4,5 %
- PICANOL                    4,4 %
- TESSI                        3,5 %
- Seritage (SGP)            3,2 %
- ALSTRIA                     3,0 %
- Graines Voltz            2,8 %
- Laurent Perrier            2,4 %
- Gevelot                      2,4 %
- Encres Dubuit             2,3 %
- Financière de Tubize    1,9 %
- Sears BONDS 8 %       1,1 %

et les deux ventes de calls (j’ai déjà touché le cash mais encore en cours).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#329 06/05/2017 17h28 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   265 

Comme tout le monde, mon portefeuille grimpe, grimpe en ce premier semestre actuellement à 8,6 % YTD versus 7,2 % pour le S&P 500 et 12,7 % pour le CAC 40 GR. Seul Orchestra Premaman plombe le portefeuille mais je n’ai aucun souci avec cette valeur (j’ai arrêté de renforcer en revanche d’abord pour respecter mon allocation et parce que ce serait trop tôt même si je comptais "surallouer").

Quelques mouvements mais de  l’ordre du "toilettage" : j’ai vendu les petites lignes de CRCAM de mon panier de caisses régionales (notamment la CRCAM de Toulouse CAT31 cette semaine à plus de 100 €, elle avait en grande partie repris la valeur du dividende !). En 6 mois, ça me fait du +17 % avec une volatilité très faible pourtant, c’est magnifique ces CRCAM ! Il ne me reste plus que du Brie Picardie et du Normandie que je vais conserver au chaud. Mais je suis quasi certain de reprendre 3 autres lignes en fin d’année si, comme quasiment tout le temps depuis une décennie, les valeurs rebaissent tranquillement tout le second semestre. Aberration de marché dont Bifidus avait parlé de nombreuses fois.

J’ai acheté pour quelques dizaines d’euros de COFIDUR (j’ai des ordres gratuits) afin de tomber sur un multiple de 200, ça m’emmerdait à l’avance parce que je craignais que Bourse Direct gère mal le regroupement d’actions (dernièrement Bourse Direct me déçoit sur les OST alors que Binck s’améliore).

J’ai renforcé Berkshire Hathaway sur un "creux" (je ne fais ni market timing ni analyse technique mais quand elle a approché les 160 $ je trouvais que c’était "cadeau"). BRK était déjà ma première ligne, c’est encore plus marqué. J’ai fait de même, renforcer sur un "creux" pour Picanol car la relecture des derniers états financiers + les rachats massifs de Tessenderlo m’ont fait augmenter ma valorisation. J’en ai donc repris autour de 88 €. Je reviens au même nombre d’actions qu’il y a 3 mois et avouons-le, j’ai fait une boulette, j’avais voulu m’alléger car je trouvais l’action trop haute. J’ai donc un peu allégé il y a 3 mois autour de 80 € pour en racheter à 88 €… oui bon pas très brillant j’aurais mieux fait d’attendre et de relire les dernières nouvelles financières avant d’alléger. Picanol devient de plus en plus une holding avec le cœur des machines à tisser high tech + de la fabrication additive (appelée à tort "imprimante 3D") + toute la chimie de Tessenderlo. Toutes ces activités sont cycliques mais des cycles différents. Je rappelle que mes 1ers achats de Picanol ont été réalisés à 18 € (oui +410 % dividendes inclus en 5 ans, un sacré multi-bagger cf. Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (2/14)) mais j’ai souvent renforcé à la hausse car il n’y a pas de raison lorsqu’une boîte reste correctement valorisée.

Et les dividendes tombent, tombent, tombent AIG, PSB Industries et Brie Picardie avec les lignes que j’ai, cela commence à représenter de jolis montants ! D’autres attendent au tournant. On a beau savoir que le détachement du dividende ne change rien à la valeur réelle (puisque déjà contenu dans le cours), il y a toujours un plaisir certain à entendre sonner le piécettes tomber dans le portif surtout pour des actions françaises en PEA où la fiscalité est nulle et… surtout lorsqu’en quelques jours l’action reprend une partie de la perte due au détachement !! big_smile

Enfin, j’ai écrit une petite bafouille sur la "hype" française (car aux États-Unis, c’est déjà fini) sur "l’impression 3D" ici : Impression 3D : une opportunité d’investissement ?


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#330 10/05/2017 22h43 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   406 

Bon mon portefeuille s’envole et sa safety margin aussi, du coup sentiments paradoxaux. Donc je viens réexaminer your portefeuille à la recherche d’idée d’arbitrage sur PEA…

- Aures j’étais rentré à 17 et j’ai revendu vers 22E, du coup j’ai également raté les derniers +20%… Je la trouve bien à son prix même avec un retour à une modeste croissance qui nous amènerais difficilement à un EY de 10%.
- Panier CRCAM c’est pas mon truc.
- Odet est bien remontée et proche de ses plus hauts à un an. Après j’ai toujours eu du mal avec ce gros bouzin qu’est la galaxie Bolloré.
- Cofidur, les majoritaires ne redistribuent rien, le regroupement va entrainer une liquidité famélique, je vois pas la décote se réduire.
- Orchestra j’ai ! Retour à mon PRU grâce à la hausse du jour, j’avais doublé ma ligne trop tôt sur les 8.8E.
- Précia, j’aime bien, un EY à 10%, de la croissance, une small cap, une liquidité faible mais supportable. A réflechir.
- PSB, le business plan se passe pas très bien depuis 1 an, je surveille.
- Agfa nous refait une belle baisse depuis 48h, si on repasse sous les 4E ça peut être tentant.
- Picanol jamais rentré, jamais étudié le dossier alors que ça grimpe, ça grimpe…
- Tessi, plus grosse position du portif, croissance importante, il y a encore de la marge.
- GRVO pas safe, Dubuis ça sent la recovery mais c’est tellement mini.
- Gevelot un peu comme cofidur, Laurent Perrier trop cher.

Bon faut que je regarde mieux Picanol et Precia !


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#331 02/07/2017 20h05 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   265 

Cher Simon, depuis votre message, et comme par un effet quasi magique wink ces deux valeurs ont justement fortement augmenté seulement un mois et demi… d’autant plus étonnant pour Picanol que je trouve la valeur déjà bien cotée. Picanol a fait +15 % depuis votre message et Precia… +26 % yikes et en YTD c’est encore plus impressionnant.

Du coup, j’en profite pour réaliser un CR semestriel de mon porte-feuille… juste après la chute d’Orchestra Premaman, ce qui n’empêche nullement le portefeuille de très bien se comporter et de surperformer les indices. La magie de la diversification sans doute ! Avant d’entrer dans les détails (tous relatifs, vu que j’ai fait beaucoup de mouvements, je ne vais pas forcément être exhaustif), je voulais souligner un point qui m’est de plus en plus bénéfique et sur lequel j’ai progressé : le renforcement à la hausse. Bien souvent, après de bons résultats, et surtout pour une small cap, on assiste à une augmentation du titre mais, selon moi, souvent inférieure à la décote résiduelle. Ainsi la marge de sécurité étant tout le temps la même, il est logique de renforcer. Avant je ne le faisais pas (et je renforçais plutôt les bras cassés…) maintenant je le fais et en 2016 et sur le 1er semestre 2017, cela m’a été extrêmement bénéfique (au hasard : Precia, Picanol, Laurent-Perrier, etc. que j’ai renforcées à la hausse et qui ont largement plus augmenté depuis).

Et puis, j’ai passé un cap essentiel : j’ai plus que doublé mon capital depuis les débuts du portefeuille boursier smile (je parle du capital en actions que je gère activement, je n’ai pas doublé tout mon capital, d’ailleurs je prépare un autre post pour parler un peu plus "du reste" qui est non négligeable et que je gère un peu plus dernièrement (mon PEE que je gère passivement, quelques obligations, assurance-vie).

Donc pour le portefeuille géré activement (2 PEAs et 3 CTOs), la valeur de la part a augmenté d’environ +27,8 % sur le 1er semestre versus +8,1 % pour le CAC 40 GR et +8,2 % pour le S&P 500.
Depuis les débuts du portefeuille (déc. 2012) : +107,2 % soit 17,3 % annualisé vs CAC40 GR 69,5 % (12,2 % annualisé) et S&P500 71 % (12,4 % annualisé). C’est la première fois que je crée vraiment "un gap" par rapport aux indices. Gap d’autant plus important qu’il est plus "simple" d’optimiser sa fiscalité avec des titres vifs à mon avis. Les rendements s’entendent toujours dividendes inclus.

VENTES ou ALLÈGEMENTS

- Cofidur : intégralement vendu ! C’est une valeur que je suis depuis longtemps comme nombre d’entre nous. Mais j’ai estimé lors du dépassement des 2,15 € (malgré un beau dividende dont le détachement a été vite effacé) qu’il était temps de prendre ses profits car les résultats m’ont semblé moyens et le ton du communiqué de presse encore plus pessimiste que d’habitude (la direction a l’habitude d’être pessimiste, mais là j’ai cru sentir une "cassure"). Si le regroupement x200 créait une chute du cours, je n’exclus pas d’y revenir, mais pour l’instant c’est plutôt l’inverse : l’action a plutôt augmenté (bon je suis déjà très content de mon prix de vente autour de 2,15 €). Rendement : +66 %.

- Vendu toutes mes CRCAM (Brie Picardie, Sud Rhône-Alpes, Toulouse) sauf Normandie Seine car elle a l’un des plus faibles pourcentages de CCI en % total du capital et donc j’estime qu’il y a une probabilité plus forte -quoique faible- d’être sortie de la cote. Voir par exemple le lien vers mon fichier CRCAM en bas de ce poste : (15/16) CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail
Rendement moyen pour ces ventes : +15 % en moins d’un an et avec une volatilité ultra faible !

- Vente de calls couverts et vente de puts mais je détaillerai ce point sur la file de Miguel et/ou dans un poste entièrement dédié au sujet par souci de clarté.

RENFORCEMENTS

- Precia : j’ai renforcé très fortement (bon j’avoue un peu grâce au post de Simon ci-dessus : je me suis dit, tiens revalorisons Precia depuis les dernières acquisitions, et j’ai trouvé une valeur plus importante donc une marge de sécurité identique malgré la hausse du 1er trimestre d’où le très fort renforcement). Cela m’a été très bénéfique (même si le niveau d’augmentation en seulement une semaine est vraiment curieux sur cette valeur : il y a de gros blocs échangés, il se passe des choses). Je pense que le potentiel de Precia reste énorme : ils ont prouvé dans le passé qu’ils savaient très bien acquérir de petites entreprises de pesage et les intégrer dans leur groupe. Or, ils continuent sur cette voie : pas de folie des grandeurs mais des acquisitions qui ont du sens… tout en restant un acteur minuscule qui pourrait un jour intéresser un gros (le plus tard possible j’espère car les OPA c’est sympa le jour même mais à long terme ce n’est pas équivalent).

- Encres Dubuit
Je m’étais fixé une règle : pour les nano caps (car avec Encres Dubuit nous ne sommes même pas dans la small cap), je ne dépasse pas 2 salaires nets d’investissement. Mais ma revalorisation du titre et l’embauche d’une personne que je connais et apprécie dans la direction m’ont fait changer d’avis. Donc j’ai renforcé (d’ailleurs leur site internet a été entièrement refondé, c’est bête à dire mais ils sont passés des années 1990 avec un site antédiluvien à un site enfin présentable… et je pense que ce n’est pas négligeable même si ce n’est pas entré dans ma valorisation ça reste un point positif, le site ici : Encres DUBUIT - Encres de sérigraphie, tampographie et numériques)

- Agfa Gevaert
J’ai profité de la baisse (je suis encore largement positif "en PRU") pour renforcer une valeur typique de la "recovery" : elle est décotée même sans croissance et si jamais elle arrive à pivoter vers la santé (Agfa Santé se développe dans tous les types d’imagerie) alors là c’est même l’explosion. Il y a bien sûr un risque mais le ratio risk/reward est très bon selon moi. Bon et puis cette valeur m’a déjà fait gagner beaucoup d’argent lors de l’annonce de l’OPA par un allemand puis de ma revente intégrale et d’un rachat peu à peu smile

- Aures Technologies
J’ai renforcé après la légère baisse suite aux résultats annuels (annoncés le 06 avril) parce que je pense qu’Aures est un peu dans la situation de Precia : boîtes de croissance décotées encore petites en termes de CA et qui ont donc plusieurs années devant elles avant de stagner. Et puis les résultats du 1er trimestre annoncés le 09/06 ont été très bons. Depuis le 09 juin, l’action a pris 16 % !

- Tessi
J’ai fortement renforcé à la hausse. Plus je connais la boîte, plus j’aime ses business. Même celui des chèques (forcément en décroissance) voit sa marge brute augmenter car ils rachètent les fonds de commerce des petits qui ne peuvent plus vivre de ce business. Quant à leur business principal de digitalisation, il le gère très bien.

- Graines Voltz
J’ai un peu renforcé GV mais pas autant que je ne l’aurais voulu (le fixing lorsqu’on travaille beaucoup, et dernièrement c’était mon cas, n’aide pas du tout pour grapiller des actions). J’ai tout de même eu quelques jours chanceux avec des ventes ATP qui avaient fait baisser le titre de 5 %. Mais dans l’ensemble, je n’ai pas atteint l’allocation que je m’étais fixée par manque de liquidité (et maintenant je trouve que la marge de sécurité n’est plus suffisante pour renforcer même si elle reste bonne pour conserver).

Et finalement le portefeuille actuel par ordre décroissant de valorisation au 30/06/2017 + le montant investi entre parenthèses puis une fourchette de valorisation : toutes les valorisations ont été mises à jour ce week-end :
* Berkshire Hathaway (4 salaires nets). No comment. J’achète dans des "creux" (forcément pifométriques). Pour l’instant la seule valeur où je me vois investir plus de 4 salaires nets. Fourchette : 175 $ - 180 $

* Aures Technologies (3 salaires nets). Je valorise entre 27 € - 30 €.

* Bank of America (3 salaires nets) je compte conserver. J’ai légèrement baissé la valo : fourchette 26$-28$ + dividendes vraiment sympatoches. J’ai dit précisément quand et pourquoi j’en ai pris sur cette file, ça s’est pas trop mal passé… en plus l’argent mis sur BAC venait de la revente de SHLD (entre 12 $ et 16 $)…

* GAIA (3 salaires nets) découvert sur Corner of Berkshire. La valeur s’est envolée : +30 % YTD et des fonds commencent à en parler. Il n’y a pas meilleure introduction que de lire la passionnante file de Corner of Berkshire sur le sujet. J’ai particulièrement aimé le détail par certains historiques du forum des calculs de coût d’acquisition client et la "durée de vie" des clients de GAIA… et plus c’est gratuit wink : GAIA - Gaiam Inc.

* Financière de l’Odet (3 salaires nets) La belle endormie s’est réveillée : +25 % YTD ! Bien sûr grâce aux transports de carburants pétroliers qui a augmenté mais pas seulement : le commerce repart bien en Afrique et les entreprises de la galaxie Bolloré possèdent une grosse logistique qui bénéficie du fret de tous les types de matières premières (pas seulement pétrolières). Belle valeur en fonds de portefeuille qui est maintenant bien ancrée en territoire positif. Fourchette de valo : 1300 - 1500 € (et quelle joie, quel plaisir, quelle jouissance même de recevoir un dividende de… 1 € soit 0,11 % wink

* Precia (3,5 salaires nets). Gros décollage de début d’année : +32,4 %. Une des rares boîtes dont j’aime bien la croissance externe (que je fuis habituellement). Valo ~ 220 € - 230 €

* AIG (3 salaires nets) J’ai renforcé à la hausse fin 2016 (j’en avais déjà parlé). Les résultats sont en demi-teinte mais elle reste clairement décotée par rapport aux autres boîtes d’assurances… mais ça reste un métier risqué où les valorisations sont complexes… et à la fois simples si on s’en tient à la book value tangible. J’estime entre 70 et 80 $.

* Picanol (1,5 salaire net). J’avais renforcé à raison. Toujours hésitant puisque Picanol a dépassé ma fourchette haute de valo mais chaque trimestre les résultats sont bons. En même temps, les arbres ne montent pas jusqu’au ciel. Pourtant je n’ai pas vendu car j’estime que les achats de Tessenderlo valent plusieurs euros par action. Valorisation entre 105 € - 115 €

* Tessi (3 salaires nets) Fourchette de valo : 205 € - 220 €

* Graines Voltz (2 salaires nets). Ma valorisation est assez conservatrice (il y a une file dédiée avec un superbe travail de FranckInvestor) et donne "seulement" entre 25 € et 30 €.

* PSB Industries (2 salaires nets). Solide même si pas sexy. Valo ~ 63 € - 66 €

* Agfa Gevaert (2 salaires nets). Sans recovery je pense que ça reste solide, si jamais il y a de la croissance (même légère), ça ne peut que grimper vu que ce n’est pas pricé. Valo ~ 6 € - 7 € (oui, oui).

* Encres Dubuit (2,5 salaires nets). Une nano cap pour laquelle j’avais créé une file ici : Encres Dubuit : décoté rentable ou juste décoté ? Les derniers résultats sont bons, l’inconnu sur le Brésil se dissipe. La fourchette de valo a augmenté : entre 7 € et 8 €.

* Orchestra Premaman (3 salaires nets). Après la grosse claque de vendredi, je pense que je renforcerai mais il est urgent d’attendre. J’ai revu à la baisse ma valorisation (notamment parce que la marge d’EBE n’arrivera jamais à revenir à l’historique de 9 %) mais je reste optimiste sur le titre. Fourchette de valo large : entre 14 € et 18 € mais, et c’est un gros mais, avec un minimum d’un an et demi je pense d’attente. Même dans le cas où tout se passe bien, il faudra du temps avant que Mr. Market digère les dépréciations (à mon avis volontairement trop fortes), la fusion (réussie ou non) et plusieurs trimestres de normalisation seront nécessaires.

* ALSTRIA (1 salaire net). De la foncière allemande qui crache bien son dividende tout en augmentant continument. Fais le taf.

* Seritage Growth (2 salaires nets). En perte par rapport au PRU. Beaucoup d’encre a coulé à propos de la valeur. La bascule vers des proprios non-SEARS est lente mais continue. Il faut être patient et croiser les doigts jusqu’à 2019. Je conserve et la location de titre me rapporte un peu d’argent (via IB).

* Laurent-Perrier (1,5 salaire net). J’en ai repris à la légère baisse. Puis ça a remonté smile Pas décotée d’après screnner mais une vraie moat (peut-on faire mieux que l’AOC la plus connue au monde comme barrière à l’entrée ?) qui était au juste prix pour la première fois depuis des années. C’est rare.

* Gévelot (1 salaire net). Grosse augmentation YTD : 29 %. J’aime bien le fait qu’ils aient deux secteurs d’activité, certes cycliques, même très distincts. Le passage au double fixing devrait augmenter la liquidité.

* CRCAM Normandie Seine (1 salaire net). Pour attendre un hypothétique rachat.

* Financière de Tubize (1 salaire net). La holding de la pharma belge UCB. J’aime beaucoup le fait que l’on puisse avoir du UCB de façon décoté.

En revanche, entre quelques virements réalisés sur mes comptes (PEA ou CTO), les ventes supérieures aux achats et les dividendes (en mai et juin c’était la fête !), la poche cash n’a jamais été aussi importante (elle représente 15 % de mon portif maintenant) et comme j’ai très peu de temps pour chercher/lire/analyser, j’avoue être en manque d’idées tant pour des valeurs européennes qu’américaines…

Dernier point, j’ai fait un compte-rendu d’un livre que j’ai beaucoup aimé ici : (3/3) Vos livres préférés (hors finance, développement personnel…) ?


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech