Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #51 28/04/2020 09h31

Membre
Réputation :   10  

Argentarius19, le 27/04/2020 a écrit :

- Le mode de vie et de consommation est un équilibre entre nécessité et faux besoin(s) (que l’on peut qualifier de plaisir(s)), plus élevé en France sur de nombreux domaines de consommation (mis à part l’hygiène, étonnant…) :
Consommation par habitant : la France au-dessus de la moyenne de l?UE - Insee Première - 1784

Le confinement a permis de forcer la population française à adopter un mode plus frugal : plus de ciné, de boissons, de café à emporter, d’achats impulsifs lors d’une balade en week end, de beaux hotels, etc … Résultat des courses : une économie forcée de 55 milliards durant les 8 semaines de confinement (Le Monde)

Alors on est bien d’accord que cet argent sera probablement dépensé à la levée du confinement mais cela permet de confirmer que la frugalité est possible. Elle pose par contre la question de l’économie du pays qui est basée sur la consommation : l’état (et le secteur tertiaire) compte sur le fait que cet argent sera dépensé, et rapidement!

L’épargne de rapport à 4% : je vois souvent sur ce forum que c’est "facile".
Personnellement je n’y suis jamais arrivé avec le stock picking (je suis moins bon que les Michu, cf édito), ni avec les conseils des journaux (investir, investisseur français) et pas sur d’y arriver avec Yomoni et Wesave.
J’y arrive par contre avec le locatif (avec un emprunt 110%) mais pour emprunter il faut travailler.
J’y arrive avec les ETF monde (mais si le monde devient frugal je vois mal l’économie se poursuivre de la sorte).

Le cout des enfants : les étudiants US sont pénalisés par les emprunts nécessaires pour leurs études (ce que nous n’avons pas dans beaucoup de cursus en France). Reste à les loger quand même ce qui n’est pas négligeable. Mais avantage France pour le coup.

Mais je vous rejoins tout à fait sur la difficulté à le faire en France en raison des salaires. J’hallucine parfois sur ce qu’il considère comme un revenu  "de base" aux US (100k$/an).

MMM a eu des circonstances très favorables c’est clair. Et le plus ironique c’est qu’avec le succès de son site il gagne encore plus. C’est d’ailleurs une tendance dans cette mode FIRE : faire de l’argent en expliquant aux autres qu’il faut franchir le pas.

Mais il a plusieurs mérites :
- il est cartésien : ses explications sont rationnelles.
- il est assez pondéré : ce n’est pas un extrémiste de frugalité. Il boit des bières, fait de la musique et organise régulièrement des soirées (dans son QG coworking).
- il aime le sport et le bricolage : cela ne peut pas être un mauvais bougre!

Bien que son expérience soit difficilement reproductible, les principes développés sont assez facilement applicables. Rembourser ses emprunts, utiliser son vélo, faire ses repas plutôt que de manger dehors, etc. Le but n’est pas d’être lui mais de s’inspirer des concepts qu’il développe. Et après tout son expérience personnelle n’est pas très importante : il ne propose pas de devenir lui, il décortique simplement un mode de vie qui permet d’être en meilleure santé et indépendant financièrement.

Après tout, en cette période de confinement, il faut quand même rappeler que les maladies cardio-vasculaires et le cancer sont les principales causes de mortalité. Le mode de vie qu’il développe limite un certain nombre de facteurs de risque.

Dernière modification par Piou Piou (28/04/2020 09h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#52 09/05/2020 00h58

Membre
Réputation :   2  

MMM a eu des revenus de son blog après être retiré financièrement.

Il a certes un bon salaire mais pas extraordinaire aux USA.
En France par contre c’est plus compliqué. Serais-ce à cause de notre état socialiste qui gère 57% du PIB ? En tout cas cela complique les choses, et changer de pays peut devenir une option.

La bourse fait en moyenne 6/7%. C’est ce que vous donnera un ETF monde moins les frais de 0.2 % environ (0.38% pour le CW8), voir 0.03% chez certain fond de Vanguard.
Ce n’est pas compliqué de faire 6 ou 7% de rendement, il vous suffit de prendre un ETF monde. Avec le stock-picking il faut espérer faire plus, sinon le temps passer est-il vraiment rentable ? Je me pose personnellement cette question depuis que j’ai commencé, l’investissement me prends un temps fou !
Vraiment ça me travaille.

Les enfants ne sont pas forcément cher, et j’apprécie l’approche de MMM. Il y a des articles sur son blog.

@Range19, Je comprends ce que vous dites, je connais des gens un peu comme ça. Mais moi-même je suis frugal, et pourtant je suis une des personnes qui invite le plus pour des repas chez moi dans mon entourage. C’est peut-être parce que j’aime bien cuisiner smile.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #53 09/05/2020 12h16

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2521  

Piou Piou, le 28/04/2020 a écrit :

il ne propose pas de devenir lui, il décortique simplement un mode de vie qui permet d’être en meilleure santé et indépendant financièrement.

Ce que je fais depuis dix ans quoi, mais comme je suis français, c’est moins glamour…

Piou Piou a écrit :

Même si l’histoire est belle, il me semble qu’il a vendu son premier site à des investisseurs sans en dévoiler le montant (+/- 100 000$ ?). En outre il perçoit des revenus complémentaires en affiliations, coaching et livres …

Tout à fait. Je ne connais pas en détail Mr. Mustache, mais si effectivement son site est correctement monétisé, il doit lui rapporter des sommes d’argent considérables.

Imaginez que déjà sa popularité vient jusqu’ici, alors qu’est-ce que cela doit être aux USA et au Canada : il a un vivier de lecteurs/clients monstrueusement plus élevé qu’un bloggeur français, au moins 5 fois plus.

Sachant également que l’imposition au Canada est moins élevé qu’en France, il bénéficie aussi d’une fiscalité favorable, et sur ses revenus du "travail", et sur ses revenus patrimoniaux.

Hors ligne Hors ligne

 

#54 09/05/2020 12h38

Membre
Réputation :   36  

Pour la vente du site, il s’agissait de celui de Jason Fieber.

Hors ligne Hors ligne

 

#55 09/05/2020 16h37

Membre
Réputation :   1  

Piou Piou, le 28/04/2020 a écrit :

Le confinement a permis de forcer la population française à adopter un mode plus frugal : plus de ciné, de boissons, de café à emporter, d’achats impulsifs lors d’une balade en week end, de beaux hotels, etc … Résultat des courses : une économie forcée de 55 milliards durant les 8 semaines de confinement (Le Monde)

Suis-je le seul à penser que ce mode de vie dit "frugal", c’est un peu l’enfer pavé de bonnes intentions..

En effet, si je travaille dur, j’investis, c’est pour m’acheter du temps et du plaisir. Tout ceci à un cout.
Si la vie se résumait à "metro, boulot, dodo", je vous laisse imaginer… (On aura encore aperçu de cette viependant un mois).

Je vais caricaturer à l’extreme: si l’on mange que des pates et du riz jusqu’à la fin de notre vie, on ne mourra pas de faim. Il y aura 0 plaisir mais un sacré paquet d’économie (en comptant une moyenne de 3 steaks par personne par semaine x 52 semaines x 10ans, je vous laisse calculer les économies potentielles !)

De plus le low-cost coûte cher…, la qualité a un côut que l’on semble parfois oublié. On a surement tous fait l’expérience du Ryan Air a des horaires surréalistes : départ 3h du matin.. arrivée explosée..!

Privilegiez un mode de vie sain relève en effet du bon sens, mais ce mode de vie à un coût. Il est extremement coûteux aux USA. Il est abordable en France (sauf pour ceux en mode "bio").

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #56 09/05/2020 18h00

Membre
Réputation :   75  

Je me faisais justement la réflexion que je n’ai pas de plaisir coûteux. Acheter des objets ou améliorer mon confort ne m’intéresse pas et ne m’apporterait pas vraiment de plaisir.

Pourquoi habiter un appartement plus grand alors que je vis seul ? Quel intérêt d’avoir des pièces supplémentaires si je n’en ai pas l’usage ?
Une piscine ? Bof, j’aime nager mais dans une piscine de 50 mètre.
Un grand jardin ? Bof, ma chaise longue et mon grand balcon me conviennent.
Un barbecue ? Je le fais déjà sur mon grand balcon et c’est très bien.
Une grosse et belle voiture ? Toujours pas compris l’intérêt.
De nouveaux vêtements ? Pourquoi faire si mes vêtements actuels ne sont pas à jeter ?
De la nourriture ? Je ne vais pas acheter plus que ce que je peux manger, peut-être pourrais-je acheter de la meilleure qualité, mais j’avoue que cela ne me procurera pas non plus un plaisir fou.
Des voyages ? J’arrive à voyager avec peu d’argent, et je ne souhaite pas voyager 6 mois dans l’année.
Mon matériel de montagne ? Cela peut être couteux mais je ne le remplace que tous les 10 ans !

Avoir plus d’argent pourrait me permettre d’avoir une maison, un jardin, un beau piano… Mais le gain de plaisir que me procureront ces objets ne me parait pas suffisant pour coûter un tel prix (et donc une telle quantité de travail).

Je lis, je cours, je nage, je fais du piano (sur un numérique) et de la montagne + quelques voyages, et je n’ai pas aujourd’hui d’idée de consommation nouvelle. Faire des dépenses non utiles me semble même saugrenu.

Si je gagne plus d’argent, cela servira à gonfler mes investissements en actions afin de pouvoir avoir la liberté de ne plus travailler un jour.

J’avoue ne pas bien comprendre les dépenses sans fin pour de nouveaux objets. Il faut relire Épicure !

Voir par exemple la discussion récente sur les inégalités sur le forum (lien). Si la société continue d’être inégalitaire et que l’on définit la pauvreté comme la catégorie qui gagne moins de 60% du salaire médian, il y aura toujours des pauvres, même si le salaire médian est à 10K. C’est absurde.

Ne peut-on pas imaginer un équilibre où les personnes sont satisfaites de ce qu’elles ont comme pouvoir d’achat ? Je ne pense pas que la nature humaine soit forcément d’accumuler et d’accaparer toujours plus, jusqu’à tout polluer et tout détruire définitivement.

Je pense que nos sociétés ont atteint un tel niveau de richesse que certaines personnes se suffisent de ce qu’elles gagnent et souhaitent donc limiter leur temps de travail afin de gagner du temps sur leur vie personnelle. La perte d’argent devient sans importance car les besoins sont satisfaits et que le plaisir (ou le bonheur) n’est pas considéré comme se trouvant dans une plus grande dépense financière.

A l’inverse, certains restent obsédés par leur capacité financière comme si leur pouvoir de consommation allait leur apporter le bonheur (le fétichisme de la marchandise !). Au contraire, je pense que cela peut conduire à être de plus en plus frustré et aigri. Il y aura toujours un objet plus cher, une maison plus grande, un homme plus riche.

Hors ligne Hors ligne

 

#57 09/05/2020 18h04

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   506  

Montaigne a écrit :

Suis-je le seul à penser que ce mode de vie dit "frugal", c’est un peu l’enfer pavé de bonnes intentions..

C’est juste que ce n’est pas un style de vie qui convient à tout le monde. Impossible à généraliser, mais qui convient tout à fait à certains
Par exemple, depuis le début du confinement, mon style de vie a très peu changé: mes loisirs sont à peu près les mêmes qu’avant (jeux PC, jeux de plateaux en famille, legos, etc).
Et j’ai adapté ceux que je ne peux plus pratiquer: escalade en salle => escalades sur les garages de la résidence, restaurants => davantage de cuisine variée, etc…
Peut-être qu’une partie de ces évolutions deviendront permanentes.

La plus grosse perte est de voir mes amis… mais ça reviendra vite, et c’est assez frugal: une bouteille de soda + un paquet de chips et on passe une bonne soirée wink

Bref, la frugalité pour ceux qui aiment, mais surtout pas se forcer.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#58 09/05/2020 19h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   261  

Montaigne a écrit :

Suis-je le seul à penser que ce mode de vie dit "frugal", c’est un peu l’enfer pavé de bonnes intentions..

Sans doute pas. Au final l’important c’est de vivre heureux, en paix avec soi même, pour cela il "suffit" de faire des choix de vie qui correspondent à son propre état d’esprit.
Vivre frugalement peut ne pas convenir à certains, de même que vivre dans le luxe, à chacun de trouver son équilibre et placer le curseur au bon endroit.
J’ai expérimenté les deux ce qui me permet aujourd’hui de faire la part des choses entre ce dont j’ai besoin (i.e. ce qui me rend heureux) et ce dont je n’ai pas "vraiment" besoin mais dont je peux parfois avoir envie ; c’est cette envie qu’il faut s’efforcer de maîtriser, en tout cas c’est une partie de ce que j’ai retenu de l’enseignement du bouddhisme

Matthieu Ricard a écrit :

« Lorsqu’on est obsédé par une chose ou un être, la possession ou la jouissance de ces derniers devient à nos yeux une nécessité absolue. Or, l’avidité est source de tourment. »

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur