Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Teleperformance sur nos screeners actions.

#1 10/11/2022 13h27

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   234  

Bonjour,

Comment créer une nouvelle file de discussion sur le forum ? Je voulais discuter de Teleperformance, qui n’a pas de file dédiée.
Le cours du titre est suspendu après avoir dévissé ce matin de 33%.
En cause, une enquête du gouvernement colombien sur les conditions de travail des salariés du groupe.

Il faut que Teleperformance réagisse vite, une solution serait de suspendre les des activités de modération de contenus (7% du chiffre d’affaires) pour cause de ’force majeure’ (source).

Je me souviens de reportages de la part d’envoyé spécial il y a quelques années sur la modération de contenus.

Mots-clés : centre d'appel, france, teleperformance


し①√€$Ţノ$$€Ц尺. Parrain Bitpanda, Boursorama (code DAHE7916) et Degiro

Hors ligne Hors ligne

 

#2 10/11/2022 15h32

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1396  

En même temps Téléperformance c’est hors de prix pour une boite de prestation de services (dans le style d’Esker… mais en moins exagéré). C’est une remise à niveau des multiples, on est encore à PE 15 estimé donc pas un krach non plus..


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#3 10/11/2022 15h41

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   234  

Oui, vous avez raison. Ce qui plait chez téléperformance, c’est la régularité des résultats, de la croissance, et le momentum long terme.
Le risque ESG (social) était pris en compte par la plupart des analystes.
Mais une chute de 34% pour une branche qui réalise 7% du CA, on peut dire que c’est éxagéré.
Téléperformance a annoncé racheter 150 M€ de ses propres actions site à la chute du cours, trouvant là une bonne occasion de placer sa trésorerie.
Le gouvernement colombien n’a pas non plus intérêt à faire trainer dans la boue Teleperformance, qui emploie 40 000 personnes dans le pays. Sinon la boite ira ailleurs.


し①√€$Ţノ$$€Ц尺. Parrain Bitpanda, Boursorama (code DAHE7916) et Degiro

Hors ligne Hors ligne

 

#4 10/11/2022 16h12

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Bonjour,

Je pense que le -34% c’est surtout le risque que ces pratiques soient généralisées dans d’autres pays (et le risque réputationnel à l’heure où l’ESG lave plus blanc que blanc). Regardez le cas Orpea: quand on commence à tirer sur le fil et dérouler la pelote, qui sait ce qu’on peut trouver…

Je précise que j’ignore totalement si ces accusations sont fondées et n’ai pas d’avis sur Téléperformance…

Hors ligne Hors ligne

 

#5 10/11/2022 17h13

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1396  

Pourquoi Téléperf décide de suspendre sa cotation (à sa demande!) ils feraient mieux de racheter on the market plutôt que de suspendre et annoncer une intention…

150 M€ c’est des poussières..

Et pour la valo des boites avec visibilité, un jour viendra le tour de certaines ESN à mon avis..

Dernière modification par bibike (10/11/2022 17h15)


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#6 10/11/2022 17h47

Membre (2015)
Réputation :   19  

Nemesis a écrit :

Bonjour,

Je pense que le -34% c’est surtout le risque que ces pratiques soient généralisées dans d’autres pays (et le risque réputationnel à l’heure où l’ESG lave plus blanc que blanc). Regardez le cas Orpea: quand on commence à tirer sur le fil et dérouler la pelote, qui sait ce qu’on peut trouver…

Je précise que j’ignore totalement si ces accusations sont fondées et n’ai pas d’avis sur Téléperformance…

Ce qui est reproché à Teleperformance c’est :
- un salaire inférieur à 10 euros par jour (pourtant je viens d’aller voir le salaire minimal Colombie est entré 220 et 300 euros).
- d’avoir obligé ses employés à modérer des contenus "choquant" sur TikTok dans le cadre d’une prestation de service. Pour le coup je peux comprendre que les employés soient psychologiquement fragilisés par ce travail (on parle de pédophilie meutre etc à regarder et modérer plusieurs fois par jours) mais c’est le principe même de la modération. Si personne ne le fait que fait-on ? Je pense qu’on peut difficilement reprocher à Teleperformance d’exécuter son contrat.
-obstacle a la création de syndicat. Est ce que c’est vraiment le genre de chose qui peut faire tomber un statut ESG ? Je ne connais pas la loi colombienne mais ça ne doit pas aller chercher loin comme condamnation.

Je pense qu’on est encore loin du cas orpea mais bon on va peut être découvrir d’autre chose. Mais effectivement si la Colombie pose des soucis il y aura delocalisation et puis voilà. Il s’agit du troisième pays en terme d’effectif cela ne sera pas forcément simple. Je ne sais pas si les procédures de licenciements se font de façon rapides ou pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 10/11/2022 18h08

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Réputation :   1006  

INTJ

On parle quand même d’éventuelles sanctions dans un pays où ils emploient 42 000 salariés, c’est le troisième pays en nombre d’employés du groupe.

Pourtant "TP Colombie est certifié Great Place to Work® depuis 5 ans", je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer.

https://www.teleperformance.com/media/n … fr_mel.pdf

TP Colombie est certifié Great Place to Work® depuis 5 ans, avec le score record de 89/100 au Trust
Index en 2021. Cette reconnaissance des employés est le fruit de nombreuses mesures en place :
• Une direction dédiée au bien-être des collaborateurs ;
• Une rémunération attractive : les conseillers gagnent en moyenne 110 % de plus que
le salaire minimum, bonus compris ;

• Des congés supplémentaires et des horaires réduits un vendredi par mois ;
• Divers organes d’écoute et de dialogue : comités spécialisés (RSE, TP Women, TP Pride, harcèlement
sexuel, bien-être au travail), comité de santé et

Une attention particulière portée à la santé des collaborateurs : personnel médical
présent sur tous les sites et procédures de santé et sécurité pour lutter contre la Covid-19
certifiées par Bureau Veritas.
Soutien de psychologues en ligne via le canal TP Escuchar ;


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#8 10/11/2022 18h23

Membre (2016)
Réputation :   105  

Pour autant les notes glassdoor de l’entreprise sont bonnes, y compris en Colombie, ce qui est probablement la manière la plus fidèle d’appréhender l’ambiance au sein d’une entreprise.

En ligne En ligne

 

#9 10/11/2022 18h48

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   140  

INTJ

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

stokes, le 17/02/2017 a écrit :

niceday a écrit :

Pour info, les valeurs S1 2017 en question: Akka Technologies, Bastide, Bourbon, Chargeurs, Fountaine Pajot, Ipsen, Le Noble Age, MGI Coutier, Téléperformance

J’aimerais revenir sur Téléperformance : il me semble que c’est là une pépite sacrément performante ! Je suis en revanche incapable d’expliquer ce qui peut en faire une "pépite".

J’en avais pris 200 en 2003 autour de 15€ ; ça avait bien monté jusqu’au subprimes puis patatras, retour au point de départ. En 2012, la valeur est repartie de l’avant, le cours ayant maintenant été multiplié par 6 en moins de 5 ans ; peu de valeurs françaises peuvent en dire autant ! Il ne m’en reste hélas plus qu’une centaine car j’ai pris quelques bénéfices au fil de l’eau.

Teleperformance SE: EPA:RCF quotes & news - Google Finance

Même si je la reçois avec plaisir, j’ai un peu de mal à comprendre le pourquoi et le comment de cette hausse continue et vive : cette boîte gère des centres d’appels un peu partout dans le monde, mais je ne vois dans ce métier aucune véritable barrière à l’entrée. Des plates-formes remplies de pauvres filles payées au lance-pierre pour débiter des inepties au téléphone, je confesse avoir un peu de mal à comprendre comment ce "business" peut être aussi profitable et où peuvent se trouver les relais de croissance.

Je me garderais bien de la recommander à l’achat : avec un PER de 30 et un rendement de 1%, il doit y avoir mieux à faire ailleurs. Pour autant, je conserve mon solde.

Il y a plus de 5 ans de cela, quand le titre cotait aux alentours de 100€ et me faisait gagner pas mal d’argent j’étais quand même assez circonspect et avais déjà soldé la moitié de ma ligne.

C’est un des plus vieux titres de mon  portefeuille, présent depuis environ 20 ans à l’époque à hauteur de 200 actions.

Ma circonspection m’a conduit à délester cette ligne beaucoup trop grosse au fil du temps ; voici la trace de mes dernières opérations chez Saxo, l’historique Binck étant hélas perdu :

- 31 mars 2021 : vente de 15 titres à 312€
- 30 décembre 2021 : 2 titres à 398 €
- 4 janvier 2022 : 3 titres à 400 €
- 7 mars 2022 : 10 titres à 318 €
- 25 avril 2022 : 5 titres à 340 €

Il m’en reste 15 et j’ai pris ce jour une belle "ratatouille" de 750€ paumés sur ce reliquat !

Les faits révélés sont très graves ; ce n’est pas l’article du Time remontant à octobre qui a fait plonger le titre mais la décision du gouvernement colombien de poursuivre la société. Pour mémoire, le pouvoir du Dr Gustavo Petro sera bien moins complaisant que ses prédécesseurs vis-à-vis des multinationales ; croire que le groupe pourra quitter le pays et aller ailleurs si on l’ennuie est juste une illusion.

Cf le "tweet" du ministre du travail M. Edwin Palma Egea qui a fait plonger le titre, un tweet à 3,5 Md$ !

Cette affaire ne saurait être circonscrite à la Colombie : à la lumière des faits révélés, d’autres gouvernements, par exemple en Inde ou aux Philippines, vont ouvrir des enquêtes dans les pays où Teleperformance exerce ses activités ; au fur et à mesure que la pelote sera déroulée, d’autres scandales pourraient apparaître.

Ajoutons à cela que Téléperformance est une société de droit français  et qu’il y aura certainement des répercussions chez nous : interpellation du gouvernement par les organisations syndicales, commission d’enquête parlementaire, toutes choses qui pourraient déboucher sur des poursuites contre la société personne morale.

Pour l’heure je conserve encore mes 15 malheureux titres, mais je n’aurai aucune hésitation à clôturer ma ligne si cela tourne au vinaigre.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par emilienlar (10/11/2022 19h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 10/11/2022 19h38

Membre (2020)
Réputation :   92  

Jusqu’à -40% en séance, tout de même !

Cela a déjà été dit plusieurs fois, mais la modération de contenu dégeulasse fait tristement partie du job. Je conviens bien que ce n’est peut être pas la branche du business la plus glamour, et assurément une branche avec un risque réputationnel… mais c’est un peu comme le pétrole ou les éboueurs : tout le monde pleurniche que c’est vilain et salissant, mais tout le monde est bien content que cela existe ! Je ne suis pas utilisateur de Tiktok, mais j’avais déjà vu des articles qui parlaient de l’activité modération chez Facebook qui est peu ou prou tout autant traumatisante, je ne suis pas sûr de bien comprendre pourquoi cela tombe sur Téléperformance. Bref…

Et que dire d’un gouvernement bolivarien qui s’attaque à une multinationale qui embauche plus de 40.000 personnes dans son pays ? Cela n’a pas très bien réussi au Venezuela, mais aujourd’hui tout le continent sud-américain est sur la même tonalité politique.

Peut être peut-on se rassurer en se disant que le fondateur, Daniel Julien, est toujours aux commandes. Je le vois mal faire une AK sauvage à la URW ou Orpéa !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par piwai (10/11/2022 20h26)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 10/11/2022 20h11

Membre (2021)
Réputation :   37  

La sanction semble en effet disproportionnée, mais on pensait/disait pareil d’orpéa à la sortie du livre.

Je vient d’évoquer le sujet avec ma femme qui m’a dit cash (avant même d’avoir fini de lui exposer les fait) "ah oui teleperformance, j’ai travaillé chez eux, des esclavagistes"

Elle y a bossée à l’époque de ses errements dans les centres d’appels, elle en a fait d’autres, teleperf le summum du flicage etc… une belle boîte…


Chauffeur-Trader

Hors ligne Hors ligne

 

#12 10/11/2022 20h32

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   387  

Ce qui est reproché est standard dans toute l’industrie. rien de bien special. C’est des employeurs toujours  infantilisants et controlant tout.

Quand au pouvoir de la colombie sur Teleperformance, c’est pas du tout dans ce sens. Teleperformance va dire, ok, la prochaine campagne de 3000 employés, on va la recruter au Peru/Panama. Caso Cerrado. Case closed.

Par contre sur un titre a 30x les profits, cela tombe plus vite qu’a 12 fois.
Value investing, folks.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 10/11/2022 20h33

Membre (2019)
Réputation :   181  

L’enquête nous dira bien ce qu’il en est.

En attendant on peut constater une chose. Peu importe le track record d’une boite, elle n’est jamais à l’abri d’un évènement comme celui ci qui l’amène au tapis.

La tentation est grande de rentrer sur un titre de qualité à prix raisonnable. Néanmoins, tant que le risque réputationnel n’est pas soldé je n’y rentrerais pas. Surtout après avoir constaté que 20% du capital est détenu par des fonds ESG qui pourraient être tentés de se délester.

Bien à vous,


Parrain Fortuneo (12846933) - Yomoni

Hors ligne Hors ligne

 

#14 10/11/2022 21h51

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   140  

INTJ

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Cf l’article de Time :

TikTok Content Moderators Pushed to the Brink in Colombia | Time

Ce qui aurait été ici scandaleux c’est que le gouvernement colombien ne conduise pas des investigations suite à cet article. Le fait d’employer 42000 personnes dans le pays n’est pas un passe-droit pour mettre les collaborateurs en situation de souffrance au travail et entraver le droit syndical.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 11/11/2022 10h10

Membre (2014)
Réputation :   111  

INTP

La Colombie devient de plus en plus un pays communiste.
En réaction Téléperformance n’a qu’à commencer à transférer des contrats vers d’autres pays d’Amérique du Sud plus libéraux. Le gouvernement colombien veut prendre le parti des syndicats et bien à terme les multinationales délocalisables quitteront ce pays devenu trop rouge.

La modération de contenu est une activité indispensable même si l’Intelligence Artificielle a fait de grands progrès. Elle ne permet pas encore de faire tout le job de filtrage.

La modération de contenus représentent environ 7% du chiffre total de l’entreprise, pour un effectif total de 15’000 personnes, dont 2’400 personnes en Colombie.

2’400 employés colombiens seulement pour la modération de contenu : Teleperformance peut sans doute basculer cette activité colombienne vers ses autres pays exerçant déjà cette activité en moins de 15 jours !

La question de fonds : la modération de contenu est-elle compatible avec les critères ESG ? Si la réponse est négative, TEP cédera sans doute cette activité à l’un de ses concurrents non coté même si c’est une activité critique dans le monde digital :

" A la question de savoir si le groupe pourrait abandonner l’activité de modération de contenu (7% du chiffre d’affaires consolidé), le président Daniel Julien évaluera la situation mais considère que l’enjeu est éminemment nécessaire et critique dans un monde aussi digitalisé."

Les anglo-saxons sont à la manœuvre à mon avis, opération orchestrée de déstabilisation par des hedges funds et autres traders qui sont en train de toucher le pactole. Ils s’attaquent à TEP depuis Aout 2022 sur différents médias. C’est la troisième attaque par des articles, toujours la même cible alors que certains concurrents de TEP ont des pratiques bien pires sur le même type de métier…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par etzanas (11/11/2022 10h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 11/11/2022 10h33

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Réputation :   1006  

INTJ

Les concurrents de TEP ont largement les moyens de financer un tweet d’un ministre Colombien, on aura peut être bientôt droit aux "Teleperformance Files" ?

De plus le nouveau président anti-capitaliste Colombien a une rage taxatoire en ce moment …

Bond Traders Strike Again as Colombia Walks Back Plans - Bloomberg

Colombia’s peso could end up losing 25% against US dollar in 2022


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#17 11/11/2022 11h33

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   234  

Le titre continue de chuter ce matin, -3% à 170 euros.

Quelques précisions de la part de la direction de Teleperformance hier soir :

Investir a écrit :

L’action du gestionnaire de centres d’appels a plongé hier à la suite d’informations selon lesquelles la société fait l’objet d’une enquête de la part du ministère colombien du Travail pour violation de droits des syndicats et sur les conditions de travail des employés, notamment ceux en charge de la modération du réseau TikTok.

Teleperformance a fait le point sur cette affaire en fin de journée. Le directeur général adjoint Olivier Rigaudy a jugé la chute du titre « disproportionnée ». Il a souligné que le groupe portait une attention particulière à la qualité des conditions de travail de ses collaborateurs, en particulier ceux opérant dans la modération de contenus, une des activités traitées par la filiale colombienne, notamment pour le réseau social TikTok

« Ils bénéficient de 20% de temps de repos payé sur leurs heures de travail et d’un salaire nettement supérieur aux autres, de l’ordre de 145 à 380% selon les langues. Le taux de départ y est inférieur de 50% », a déclaré Olivier Rigaudy, indiquant par ailleurs que 97% des contenus sont traités par l’intelligence artificielle. Pour le reste, les cas choquants sont « très rares » (0,2 pour un million).

Face à cette chute du titre, Teleperformance a annoncé en début d’après-midi son intention « d’affecter un montant initial de 150 millions d’euros à un programme de rachat d’actions du groupe dans le cadre de l’autorisation donnée par l’assemblée générale des actionnaires de Teleperformance du 14 avril 2022 », programme qui « va commencer très vite », selon le directeur général adjoint, ajoutant qu’il s’agit là « d’un signal de confiance et de réassurance, notamment vis-à-vis des actionnaires individuels. » Il pourrait être suivi d’autres opérations.

Source

C’est tellement facile de salir une boite de nos jours avec un tweet.
L’action est très peu shortée pour le moment (0,5% du capital).
Je souhaite juste que Teleperformance en tire les conséquences et se retire progressivement de Colombie.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


し①√€$Ţノ$$€Ц尺. Parrain Bitpanda, Boursorama (code DAHE7916) et Degiro

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 11/11/2022 12h46

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   687  

Je pense que ce scandale rappelle celui d’Orpea et peut se résumer assez simplement :
1. Ces sociétés leader mondiale ont construit leur profitabilité "best in class" sur le dos de leurs employés … en se plaçant à la limite de la légalité mais bien au delà de la bonne morale.
2. Cela n’empêche pas pour autant les agences de notations ESG bien pensantes de leur avoir accordées leurs bénédictions pendant toutes ces années.

Ces scandales posent le problème des excès du capitalisme qui cherche à tirer les couts toujours plus bas … sur le dos des employés ou en dégradant la qualité ou la sécurité.

Même s’ils sont clairement les meilleurs dans cet "discipline", Orpea ou Teleperformance ne sont pas les seuls coupables. Leurs clients qui mettent une pression toujours plus importante sur les couts sont presque autant complices.
On peut extrapoler ce genre de pratique avec beaucoup d’industries qui délocalisent à outrance (c’est probablement encore bien pire dans le textile en Chine…).

La bonne nouvelle est que l’on semble vouloir relocaliser certaine activité dans nos pays où les conditions de travails sont plus convenablement surveillées.
Mais tout ceci aura un cout et l’inflation risque d’être structurelle dans les prochaines années… mais ceci est un autre débat.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#19 11/11/2022 13h03

Membre (2018)
Réputation :   53  

Cela va être amusant de voir si l’on a aussi sur cette entreprise des posts du genre " ce n’est vraiment pas cher, j’achète" et "sal**** de journalistes ou de juges, leurs propos sont totalement exagérés, tout cela est de leur faute"

A suivre

Dernière modification par Kundera (11/11/2022 13h04)


Gare aux gourous

Hors ligne Hors ligne

 

#20 11/11/2022 13h16

Membre (2014)
Réputation :   111  

INTP

Je pense que tout le monde se rangera du coté du gouvernement colombien et de son système judiciaire.

Ils sont réputés pour leur grande impartialité et efficacité !  smile

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 11/11/2022 13h23

Membre (2021)
Réputation :   8  

Faire de l’argent sur la souffrance humaine est indéfendable. Point.

Ces sociétés (Orpéa, Teleperformance) reçoivent la sanction boursière qu’elles méritent. Y en a-t-il d’autres dont on ignore les turpitudes ? Sans doute, hélas.

Mais il est curieux de voir certains actionnaires individuels vouloir encore s’y accrocher, les défendre ou les justifier, au risque de troquer la morale contre un dernier petit sou. Ils perdront les deux.


Memento mori

Hors ligne Hors ligne

 

#22 11/11/2022 13h38

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   140  

INTJ

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Bon, à croire certains avis exprimés ici, la débandade boursière de Téléperformance doit beaucoup au gauchisme du gouvernement colombien, à la cupidité des "hedge-fund" anglo-saxons et à la perfidie des concurrents, en quelque sorte un complot mondial réunissant les tenants d’un capitalisme débridé et ceux du collectivisme "bolivarien".

A en croire les mêmes avis, tout cela n’est pas bien grave : il suffira que Téléperformance quitte ou menace de quitter la Colombie pour que les choses s’arrangent.

Je me garde bien de faire un parallèle avec Orpea mais je constate juste que le marché n’est pas de cet avis : il a sanctionné hier le titre du tiers de sa valeur et encore de 4% ce jour, nous ramenant à des niveaux de cours remontant à mai 2019.

On verra dans les prochains mois qui a raison du marché ou des experts du forum.

Je ne prends pas parti mais me félicite rétrospectivement d’avoir bazardé 90% de ma position au fil de l’eau car c’était il n’y a encore pas si longtemps la 1ère ligne de mon portefeuille.

@Vidame : avec encore 15 actions j’ai en effet quelques petits sous à perdre mais j’en ai eu 200 à une époque, ce qui, pour le coup, aurait fait des gros sous !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par emilienlar (11/11/2022 13h50)

Hors ligne Hors ligne

 

#23 11/11/2022 14h00

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   387  

Pour connaitre un peu le milieu dans le temps, j’ai travaillé avec des tunisiens ca rigolait pas chez eux.

Tous les centre d’appels sont inhumains et geres plus ou moins de la meme maniere. Pas besoin d’aller en colombie pour trouver cela, je pense qu’un petit tout en region parisienne suffirait. Tout le monde fait les offusqués mais tous les politiciens et institutions connaissent leur pratiques depuis tres longtemps.  Idem pour Orpea. C’est la competition sur les prix qui fait cela, puis la nature humaine des petits chefs et des managers.

Cela est toleré.

Vous vivez dans un mode de Bobo emilienlar


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 11/11/2022 14h31

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   687  

1. Le parallèle avec Orpea semble assez évident :
ces deux sociétés avaient des marges supérieures à leurs concurrents dans une industrie de commodité en employant des personnels relativement peu qualifié (aide à la personne ou SAV / modération internet)

Intuitivement, j’ai du mal à comprendre comment les marges peuvent EBIT peuvent être à plus de 8% dans cette industrie sans vrai moat. Pourtant :


2. Le mal est beaucoup plus profond qu’un simple changement de pays pour aller chercher toujours moins cher. Ce scandale va remonter jusqu’à leurs clients … qui, sous la pression de leurs propres clients finaux (ou volonté d’avoir une meilleure note ESG) vont "demander des comptes" à leur sous-traitant centre appels / modération.
Ce scandale me rappelle l’affaire du travail d’enfant de Nikeà la fin des années 1990. Cette comparaison peut paraitre excessive … mais la réaction sera la même : sous pression de l’opinion publique internationale et de ses clients finaux, les grandes sociétés donneuses d’ordre seront contrainte de renforcer les contrôles sur leurs sous-traitant.

3. Même si le bilan semble plus "solide" qu’Orpea, on peut constater la même logique sur les dernières années : beaucoup d’acquisition avec gros goodwill, gonflement de la dette.

Ceci crée un réel risque de dépréciation si les profitabilités MT visées sont remises en cause. (ie retour vers 8% max)
Ensuite vient potentiellement le problème d’équilibre financier du bilan.

4. Concernant la "faible" sanction boursière (35%), il est beaucoup trop tot pour titrer des conclusions… Pour l’instant, nous n’en somme qu’à l’étape du "déni"

_

Mon avis : Dossier ultra spéculatif / sulfureux à l’heure actuelle.
Même si l’impact financier MT reste mesuré dans le meilleur des cas, ne sous-estimez pas la puissance des flux ESG vendeur.
Un PER de 15x (avec risque de baisse de profitabilité) est encore très cher pour une valeur non ESG (regardez les pétrolières et le tabac …)


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#25 11/11/2022 15h44

Membre (2014)
Réputation :   111  

INTP

C’est sûr qu’avec 70% de ses employés en télétravail, Téléperformance  mérite le statut d’esclavagiste des temps modernes. smile

Pour ceux qui ne comprennent ni son métier ni ses niveaux de marge, il est parfois intéressant de lire la documentation de l’entreprise. Un indice : regarder en particulier la signification de BPO (Business Process Outsourcing) ainsi que sa division "Services spécialisés".

Le groupe propose une offre de services One-Office composée de trois grandes familles de solutions à forte valeur ajoutée : la gestion de l’expérience client, les services de back-office et le conseil en processus métiers.
Le groupe répond ainsi à la demande de services de plus en plus complexes et intégrés de la part des clients dans de nombreux secteurs.

L’aspect automatisation des process et utilisation de robots développés en interne principalement en Inde est aussi intéressant. Ainsi, la part du "NON-VOIX" représente aujourd’hui 23% de l’activité.

IT / IN-HOUSE CUSTOMIZED PLATFORMS (can be offered as pay-as-use without licence costs and development for the customers):
Teleperformance’s chat and voice-based cognitive virtual assistants learn from experience and continuously improve based on lessons learned in past interactions, helping companies attain at least a 40% cost reduction.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par etzanas (11/11/2022 21h49)

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Teleperformance sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur