Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Favoris 1    #1 27/03/2022 15h43

Membre (2020)
Réputation :   3  

Je partage ici mon expérience de la méditation car elle présente beaucoup de similitudes avec l’investissement, notamment d’être face à soi-même et qu’elle peut être une aide précieuse dans la vie et par conséquent dans les choix financiers.

Je précise que je ne promeus aucune mouvance et que chacun doit être vigilant et bien s’informer avant de se lancer dans une activité de "développement personnel" afin d’éviter toute dérive sectaire ou charlatanesque.

La méditation est à la mode depuis une vingtaine d’années en Europe et pléthore d’ouvrages ont été écrits sur les bienfaits scientifiquement prouvés notamment de la méditation de pleine conscience.
Très critique sur ce nouveau business de la bienveillance et très cartésien, j’ai donc souhaité expérimenter par moi-même.

J’ai donc commencé à pratiquer la méditation  il y a une dizaine d’années, un peu par hasard parce qu’il y avait une association à côté de chez moi.
Je présenterai pas ici les concepts et l’histoire des différents courants de la méditation mais plutôt la pratique et en quoi elle m’a changé et a modifié mon rapport à la vie.

Très très succinctement, il s’agit d’être assis dans une posture face à un mur, d’être présent à soi-même, la respiration s’allongeant au fil des minutes.
Il va de soi que la pratique doit être régulière selon l’emploi du temps de chacun et ne doit pas être placée dans le désir d’obtenir un confort ou un bénéfice quelconque mais plutôt avec un état d’esprit d’ouverture et d’observation de tout ce qui vient à soi.

Chaque session est très différente : parfois le mental vous emmène dans le passé, le futur; le rejet et le désir vous entrainent ça et là; l’esprit est agité et parfois tout paraît plus calme.
Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise session, pas de jugement, une acceptation totale de ce qui se présente, essayer d’être présent, conscient sans se laisser entrainer par le mental et croyez-moi ce n’est pas si simple.

Quel est mon retour d’expérience sur cette pratique ?

Après plusieurs mois de pratique quotidienne, force est de constater que j’ai changé en nuances mais malgré tout en profondeur.
Je suis plus détaché par rapport aux événements non pas que je sois devenu un monstre sans émotions mais je suis plus conscient de mes émotions et de mes biais et schémas mentaux que j’ai pu identifier.
J’ai compris que la vie est changement, que rien n’est permanent.

Mon rapport au monde a changé, autrefois surtout cérébral; je suis beaucoup plus à l’écoute des autres, de leur ressenti, de mon ressenti et des signaux corporels.
J’ai pris conscience des moteurs à l’ oeuvre dans notre petite tête, le désir et le rejet qui nous dirigent en permanence.
Un bien être physique et psychologique s’est instauré, le mental va toujours essayer de m’égarer dans des réflexions stériles, des projections, des anticipations mais je m’en aperçois et  laisse beaucoup moins le dialogue intérieur me mener par le bout du nez.

La méditation m’aide-t-elle en tant que petit porteur ?

Je le pense.
Tout est changement.
Tout peut arriver sur les marchés, tout peut arriver dans la vie : décès, séparation, perte d’emploi.
J’essaie donc d’investir en envisageant différents scénarii avec les enveloppes fiscales associées.
La volatilité est normale, je me cantonne donc à ce que je peux « controler » : choix des actifs, valorisation, l’allocation, le suivi des valeurs ; j’essaie d’accepter le reste en connaissance de cause.
Je réduis les choix possibles, c’est pourquoi je suis principalement investi en etfs très larges.

Je suis beaucoup plus conscient des émotions à l’origine des choix ou non choix : le biais d’ancrage, l’achat impulsif pour ne rater le train, l’achat suiveur, la comparaison avec les autres qui est souvent stérile.
J’identifie mieux la peur et le désir et je sais mieux maintenant comment j’y réagis de manière conditionnée.

Je pense mieux comprendre les autres et comment l’ego les dirige malgré eux dans leurs décisions financières. Je les juge malgré tout parfois encore mais j’en ai conscience et de moins en moins.

Enfin, le bruit, les news, l’information continue, la macro je les considère comme ce qu’ils sont : passagers.

Pas de baguette magique mais ce n’est déjà pas si mal, non ?

Etant pleinement conscient d’être mortel ; le premier apprentissage est bien sûr d’être ancré dans le présent, le plus possible et d’être attentif au monde et à ceux que vous aimez.

Merci à celles et ceux qui m’ont lu. Si le cœur vous en dit, il existe plusieurs techniques envisageables ; je vous encourage à la pratique.

maitre dogen

Mots-clés : investissement, méditation, psychologie


I have nothing to add (Charles Munger)

Hors ligne Hors ligne

 

#2 27/03/2022 17h58

Membre (2015)
Réputation :   124  

Bonjour maitredogen,

La distance séparant la façon de se présenter ici en se pseudonymant "Maître" et l’incitation à la recherche de la quiétude est assez étrange, je trouve.


Asinus ad lapidem non bis offendit eundem

En ligne En ligne

 

#3 27/03/2022 18h13

Membre (2015)
Réputation :   6  

J’ai parlé sur une autre file de mon combat contre l’obésité, la méditation m’a énormément aidé à vaincre ma boulimie et ma compensation du stress par l’alimentation.

Je conseille la formation suivante, hébergée par le département santé de l’UCLA, afin d’éviter les charlatans.

Intense, sur 10 mois, elle permet de progresser très vite (les cours sont disponibles aussi à la pièce):

Intensive Practice Program

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#4 27/03/2022 18h37

Membre (2020)
Réputation :   3  

Asinus, ma signature est un clin d’ oeil vraisemblablement maladroit à maitre dogen qui a bel et bien existé et qui est mort il y a bien longtemps.
Rassurez-vous, je suis comme nous tous, maitre de pas grand chose voire de rien du tout.
dogen, si vous préférez haha


I have nothing to add (Charles Munger)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 27/03/2022 19h04

Membre (2015)
Réputation :   124  

Bonsoir,

Oui, ni Dieu (pour moi, et chacun vit sa spiritualité), ni Maître (pour tous, j’espère. La soumission n’est jamais souhaitable) .

C’était juste une remarque de bourricot smile  .

Dernière modification par Asinus (27/03/2022 19h09)


Asinus ad lapidem non bis offendit eundem

En ligne En ligne

 

#6 02/04/2022 10h40

Membre (2022)
Réputation :   4  

Bonjour,

Je voulais partager mon expérience sur ce sujet qu’est la méditation.

J’ai vécu un traumatisme amoureux en 2018 qui m’a réellement impacté, mis à terre. J’étais au bord du gouffre, me réveillant la nuit avec des crises d’angoisses et des sueurs. J’ai trouvé le calme grâce à la méditation et à la lecture du livre d’Eckhart Tolle : "Le pouvoir du moment présent". Cela a changé ma vie à ce moment là. J’ai pu prendre un recul incroyable sur toutes ces petites pollutions/frustrations du quotidien, et dédier mon énergie à ce qui compte vraiment. Cela ne fut pas simple au début, j’ai pratiqué par obligation et donc dans la douleur, mais je dirais aujourd’hui que c’est comme la course à pied, ce sont les trois premières sorties les plus difficiles, malaisantes… et après, le plaisir, voir peut-être un peu d’addiction (mais c’est plus lié à mon caractère).

Aujourd’hui je ne pratique quasi plus et je le regrette, cela veut certainement dire que je n’ai plus ce besoin. Néanmoins, ça a vraiment changé ma façon d’aborder les choses au quotidien, comme une médecine, empêchant de se faire du mauvais sang, une bonne alternative aux boissons alcoolisées ou autres dérivatifs.

Si la méditation vous intéresse, j’ai commencé avec l’application "petit bambou" qui propose un programme de découverte gratuit. Soyez curieux ! Vous aurez au pire des cas, perdu un peu de temps, et dans le meilleur, gagné un puissant allié. Mais j’insiste sur le fait que ce n’est pas inné, et que comme toute pratique, cela nécessite un peu d’entrainement avant de voir les effets bénéfiques.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "la méditation : un art de vivre"

Discussion Réponses Vues Dernier message
218 101 795 13/06/2022 17h49 par Mevo
Vivre avec un QI élevé  [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ]
238 47 929 24/05/2022 17h46 par Kabal

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur