Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1576 28/12/2016 13h58 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   10 

Au vu des différentes obligations de CGG, l’OCEANE 2020 représente celle qui est la plus décotée, représentant donc le plus gros potentiel théorique. Cette décote est elle justifiée par rapport à la restructuration à venir ou représente-t-elle une opportunité ? Difficile à dire …

J’essaye de résumer l’analyse que je fais de la dette de CGG avec les chiffres, et de tenter d’approcher une valeur « planchée » de l’OCEANE avec la restructuration à venir.

Mon approche est de classifier les dettes selon leur rang, et de faire une hypothèse de restructuration de la dette supportable par la société.

I/ Rang et Dette de CGG
J’ai tenté de dresser la dette de CGG au 30 09 16, ainsi que de dresser le rang des différentes obligations. Je n’ai malheureusement pas pu avoir l’ensemble des prospectus / notices. J’ai notamment trouvé les informations sur les rangs des obligations dans les différents documents qu’a émis CGG, mais cela ne me donne pas la certitude que les rangs identifiés sont bien corrects et/ou complets.
Les montants sont en dollars. Si les dettes ont été émises en €, leur montant en euro est indiqué en parenthèse. Le taux de conversion retenu est celui appliqué dans les comptes au 30 09 16 : 1.189).

1-1 Crédit revolver (échéance 2018/2019) pour 565 M$
Je pars du principe que les banques retrouveront leurs billes quoi qu’il arrive (c’est elles qui décident si cessation de paiements ou non au 31/12/16 via les covenants). Si CGG veut que les banques continuent à les suivre, ça ne peut être autrement.
On peut donc considérer que les 565 M$ seront dus quelle que soit la restructuration.

1-2 Obligations (échéance 05/2017) pour 8 M$
Il s’agit d’un solde suite au refinancement réalisé fin 2015.
Identifiée comme senior non sécurisée.

1-3 Prêt senior garanti 2019 pour 342 M$
Le prêt étant garanti, selon les documents de CGG. Elle passe donc devant les autres dettes/obligations senior non sécurisées.

1-4 OCEANE (échéance 2019) pour 34 ou 39 M$ (ou 30 / 35 M€)
Il s’agit d’un solde suite au refinancement réalisé fin 2015.
Identifiée comme senior non sécurisée

1-5 OCEANE (échéance 01/01/20) pour 363 M$ (ou 325 M€)
Identifiée comme senior non sécurisée

1-6 Obligation (échéance 2020) pour 446 M$ (ou 400 M€)
Identifiée comme senior non sécurisée

1-7 Obligation (échéance 2021) pour 605 M$
Identifiée comme senior non sécurisée.

1-8 Obligation (échéance 2022) pour 420 M$
Identifiée comme senior non sécurisée.

On arrive à un total de 2 788 M$ brut.
La société indique 2 907 M$, soit un écart de 119 M$ non référencé et identifié.
Il est possible que le delta provienne du traitement comptable des OCEANE (capitaux propres / dettes), je ne sais pas pousser l’investigation.

La société a des liquidités de 603 M$, soit une dette brute de la société pour 2 304 M$, qui devrait être de 2 400 M$ selon la direction au 31/12/16.

II/ Refinancement / Restructuration de la dette

2-1/ Quelles solutions envisageables ?

A/ faillite
Il semble peu probable que la société soit laissée à la faillite :
- Etat actionnaire avec  BPI qui détient un peu plus de 9% du capital, il y un enjeu pour l’emploi important, surtout avec l’élection présidentielle 2017 à l’approche. Il semble même y avoir un enjeu stratégique, pour un acteur reconnu ;
- Les parties (CGG et Obligataires) ont pris leurs conseils pour négocier la restructuration, ce qui laisse penser que les obligataires sont prêts au Hait Cut ;
- Un industriel pourrait être intéressé pour rafler la société. Total avait fait part de son intérêt pour entrer au capital lors de la dernière AK. Toutefois ca n’avait pas donné lieu à suite.

B/ AK seule
Cela semble très peu probable, la dette est devenue insupportable au vu de la chute d’activité et la génération d’EBITDA / cash.
D’ailleurs, on peut se poser la question si la restructuration n’aurait pas dû être lancée l’année dernière ?
Une énième AK seule ne résoudra pas les problèmes financiers, c’est d’ailleurs ce qu’anticipent les obligataires.

C/ AK et restructuration de la dette
C’est celle qui semblerait la plus logique avec un abandon d’une partie de la dette couplée à une augmentation de la trésorerie.
Ce qui impliquerait une forte dilution à nouveau des actionnaires …

D/ Restructuration de la dette uniquement
La société ayant 603 M$ de trésorerie au 30/09/16, on peut imaginer que CGG conserve cette trésorerie, mais réduise drastiquement sa dette. Ce scénario est surement peu probable car les obligataires risquent de demander une rentrée d’argent frais en contrepartie du Hair Cut. Toutefois, peut-t-on l’écarter ?


2-2/ Restructuration de la dette


A/ Dettes non restructurées
Je retiens dans cette catégorie les dettes qui ne devraient pas ou ont de fortes probabilités de ne pas subir de Hait cut :
1-1 Crédit revolver (échéance 2018/2019) pour 565 M$
    1-3 Prêt senior garanti 2019 pour 342 M$
    Dette non identifiée : 119 M$ (par défaut)

Soit un total de 1 026 M$

B/ Dettes restructurées
Je retiens les autres, qui sont identifiées comme Senior non sécurisée :
    1-2 Obligations (échéance 05/2017) pour 8 M$
1-4 OCEANE (échéance 2019) pour 34 ou 39 M$ (ou 30 / 35 M€)
1-5 OCEANE (échéance 01/01/20) pour 363 M$ (ou 325 M€)
1-6 Obligation (échéance 2020) pour 446 M$ (ou 400 M€)
1-7 Obligation (échéance 2021) pour 605 M$
1-8 Obligation (échéance 2022) pour 420 M$

Soit un total de 1 881 M$

C/ Hypothèse EBITDA
Je retiens un EBITDA de 400 M$ annuel. Qui correspond +/- à celui de 2016 hors impact de restructuration du 1t16.

D/ Dette brute EBITDA x 3
Je pars sur un ratio d’EBITDA x 3, pour avoir une dette soutenable.

Si on part d’une hypothèse d’une AK, qui permet de conserver d’ici 12/18 mois le cash actuel (+/- 500 M$ au 31/12/16), cela donne les calculs suivants :

Dette nette à atteindre => 400 M$ x 3 => 1 200 M$
Dette brute (2 907 M$) – trésorerie (500 M$) = Dette nette (2 407 M$), soit une dette à effacer de 1 207 M$ (soit la moitié à effacer).

La dette impactée par le Haïr Cuti (obligation senior non sécurisée) totalise 1 881 M$.
Un effacement de 1 207 / 1 881, soit 64%, grosso modo les 2/3, s’appliquerait donc.

E/ OCEANE 2020
Si on applique un Hair Cut de 2/3 de l’OCEANE 2020 (12.86*1/3= 4.29 €), cela représente un Upside s’approchant des 100% (cours de 2.25/2.35 diminué (si paiement) de l’intérêt au 01/01/2020 de 0.11 €) 2.2 => 4.29 €.



III / Conclusion
A/ Rangs
L’identification des rangs des obligations est un préalable, mais je n’ai pas réussi à faire le tour de la question. J’espère aussi ne pas faire de mauvaises interprétations.
De plus je n’ai pas pu identifier des spécificités pour chaque obligation.

B/ Conséquences des rangs
L’OCEANE 2020 étant bien placée dans la chronologie des échéances des obligations senior non sécurisée, je retiens dans l’hypothèse qu’elle ne subira pas un Hair Cut plus important que les autres obligations ou suivantes.

C/ Conversion en actions
L’hypothèse se veut conservatrice en ne prenant pas en compte une éventuelle conversion de la dette obligataire. De plus, il est difficile d’estimer le montant et le gain potentiel.

D/ Risque
La démarche tentée essaie d’être plutôt conservatrice afin de minimiser le risque pris. Ceci n’empêche pas qu’il y a risque non négligeable au vu de la situation de CGG. Il paraît que toute chose à un prix … le problème est de le connaitre.

E/ Négociation / restructurations / divers
Je n’ai que très peu de recul sur les restructurations de la dette obligataire. Ce qui explique ma présente approche.
Dans ce type de restructuration, les rangs des obligations ont-ils vraiment un impact fort dans les négociations ?
Le fait que CGG détienne peut-être des dettes américaines présente-t-il un risque de l’application du chapter 11 (loi sur les faillites aux USA) d’une manière ou d’une autre ?
Quelles conséquences en France si la société restructure sa dette (mandataire…)

.

Ceci n’est pas un conseil d’achat !

J’espère que ce post pourra entraîner des commentaires, échanges, compléments, critiques pour le peaufiner / faire évoluer / corriger / améliorer.

Dernière modification par alex470 (28/12/2016 14h01)

Hors ligne

 

#1577 28/12/2016 14h30 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   51 

Je ne suis pas sûr que les OCEANE aient le même rang de subordination que les seniors non securisé (2017, 2020, 2021).
CGG peut demander que les covenants soient temporairement non respectés le temps de trouver un plan de refinancement. C’est ce qui s’est passé avec la société Fagron.
Le mixte AK + haircut et/ou transformation de la dette en action est pour moi le scénario privilégié. La société a un savoir faire technologique qui ne peut pas laisser indifférent les investisseurs. Je suis rentré à 2.30 en ouvrant une petite ligne.

Sinon dans le même ordre d’idée, Bourbon fait aprtie des valeurs préférées de portzamparc (j’ai trouvé le lien sur la file des mid-caps). ST avait mentionné la perp FR0012239531

Les 10 convictions de Portzamparc pour le premier semestre 2017 | Le Revenu

Hors ligne

 

#1578 28/12/2016 15h07 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   10 

reinanto54 a écrit :

Je ne suis pas sûr que les OCEANE aient le même rang de subordination que les seniors non securisé (2017, 2020, 2021).

Dans l’actualisation du document de référence (ci-dessous), est indiqué le rang des OCEANES 2020 en page 21 :

www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= … Nm1_EPES_A

Droits attachés aux OCEANE 2020 : Rang des OCEANE 2020 Les OCEANE 2020 et leurs intérêts constituent des engagements chirographaires, directs, généraux, inconditionnels, non subordonnés et non assorties de sûretés de la Société, venant au même rang entre eux et au même rang que toutes les dettes et garanties chirographaires (sous réserve de celles bénéficiant d’une préférence prévue par la loi), présentes ou futures de la Société. Maintien des OCEANE 2020 à leur rang Exclusivement en cas de sûretés consenties par la Société ou ses Filiales Importantes au bénéfice des porteurs d’autres obligations ou autres titres financiers négociables représentatifs de titres de créance émis ou garantis par la Société ou ses Filiales Importantes.

Je l’interprète comme une senior non sécurisée, et non subordonnée.

reinanto54 a écrit :

Sinon dans le même ordre d’idée, Bourbon fait partie des valeurs préférées de portzamparc (j’ai trouvé le lien sur la file des mid-caps). ST avait mentionné la perp FR0012239531

Je l’ai en portefeuille, acheté un peu tôt avec un PRU de 91-92%.

L’obligation est également traitée dans le file suivant :
(2/2) Obligations perpétuelles et subordonnées en zone Euro : vos expériences ?

Dernière modification par alex470 (28/12/2016 15h12)

Hors ligne

 

#1579 28/12/2016 16h14 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Le "sauvetage" de Monte Paschi s’oriente vers un bail-in avec conversion des obligations subordonnées en actions.

Par contre je n’ai pas compris le paragraphe où on parle d’un mécanisme pour transformer les actions ainsi obtenues en obligations non-subordonnées, pour les "petits épargnants". Est ce que ce sera un échange de 1 obligation senior pour 1 obligation subordonnée ? Et que signifie "petit épargnant".

En tout cas je ne sais pas comment 40 000 personnes ont pu "y investir sans en connaitre le risque" à moins que ce ne soit la banque elle-même qui les a fourgués à ses clients comme la caisse d’épargne fourguait du Natixis à l’époque.

Italie : le gouvernement lance le sauvetage public de Monte Paschi

Le sauvetage public prévoit un mécanisme de recapitalisation préventive, avec une injection de fonds publics qui nécessite auparavant une mise à contribution des actionnaires et détenteurs d’obligations subordonnées, via une conversion forcée de ces obligations, à 75% de leur valeur pour les obligations souscrites par les clients institutionnels et à 100% pour les particuliers, assure le décret gouvernemental.

Ce décret instaure aussi un mécanisme prévoyant, dans le cas d’une recapitalisation préventive, de compenser les petits épargnants en leur fournissant des obligations non subordonnées en échange des actions obtenues dans la conversion forcée. Un peu plus de 40.000 particuliers détiennent des obligations BMPS et beaucoup les ont souscrites sans en connaître les risques.

Hors ligne

 

#1580 28/12/2016 16h26 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   34 

C’est courant en Italie ou de nombreux petits particuliers placent leur argent dans ce qui est en realite des obligations sans s’en rendre compte. (le nom est parfois peu clair a ce sujet)

D’ou le cas connu du retraite en Italie il y a 1 an ou 2 qui avait tout perdu suite a la faillite d’une petite banque italienne.

C’est aussi pourquoi le gouvernement italien ne peut pas simplement demander aux detenteurs d’obligations de prendre leurs pertes.

Hors ligne

 

#1581 28/12/2016 17h57 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Je me rappelle de certains qui avaient tout perdu après avoir misé sur les obligations SNS.

Et c’est à cause de ce genre de comportement qu’on aura à la fin une législation qui interdit la vente d’obligation aux particuliers.
D’ailleurs certains pays Européens interdisent désormais la vente de CFD aux particuliers.

Hors ligne

 

#1582 30/12/2016 14h16 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   51 

JBS va lancer une IPO en 2017 afin de diminuer sa dette.

JBS Foods Will Be One Of The Biggest IPOs Of 2017 - JBS Foods Inc (Pending:JBS) | Seeking Alpha

En petite souche, il y a l’oblig USU0901CAC48 7.25% (2021) et USU0901CAD21 8.25 % (2020) . Il y a des conditions de call mais je n’ai pas le détail.

Hors ligne

 

#1583 31/12/2016 13h22 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   245 

Je suis sorti jeudi de la CGG 17. Pas vraiment confiance et beaucoup à perdre puisqu’elle côte +90% du nominal

J’ai moyennement apprécié l’année dernière que les obligations Abengoa 16, 3 mois avant leur maturité, subissent le même sort que les souches plus longues et avec des coupons moins élevés

Je suivrai néanmoins la suite avec beaucoup d’intérêt

Dernière modification par Tssm (31/12/2016 13h23)

Hors ligne

 

#1584 03/01/2017 13h53 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

ZeBonder a écrit :

Pour ceux qui seraient intéressés, il y a une obligation d’une compagnie de construction Mexicaine qui a beaucoup baissé, elle cote à environ 50% sur le marché secondaire.
L’entreprise subit de plein fouet la baisse des commandes gouvernementales mais surtout de la baisse du pesos vis à vis du dollars américains ( revenus en pesos et dette en dollars ).

Empresas ICA, 2021,  8.9% en USD
Minimum : 2 000 USD

International bonds: Empresas ICA, 2021 (USP37149AN42, P37149AN4, A1GL73)
EMPRESAS ICA 11/21 REGS (Reg.S) | Bond | A1GL73 | USP37149AN42 | Börse Frankfurt (Frankfurt Stock Exchange)

La société a récemment vendu une participation dans une autre société ce qui a provoqué des doutes chez les détenteurs d’obligations sur la solvabilité de l’entreprise.
Le CFO essaye pourtant de rassurer les marchés … comme il peut.

www.bloo
mberg.com/news/articles/2015-09-01/pension-fund-giants-see-opportunity-in-mexico-builder-s-distress

Gabriel de la Concha, ICA’s chief financial officer, said in an e-mailed response to questions that the company has sufficient liquidity to confront its debts

Pour information Empresa ICA a fait défaut en décembre 2015 et n’a plus payé ses coupons, ce fut le plus grand défaut de paiement au Mexique depuis 20 ans.
Un an après, rien n’a avancé, la dette n’est toujours pas restructurée et la société n’est toujours pas "viable".

www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/ICA- … id/704292/

Dernière modification par ZeBonder (03/01/2017 13h53)

Hors ligne

 

#1585 05/01/2017 09h13 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   245 

Ca y est, CGG lance officiellement les discussions pour une restructuration de la dette. Content d’être sorti la semaine dernière

Dans un environnement qui devrait rester difficile en 2017 et continuer de peser sur son volume d’activités, la société considère que le niveau d’endettement du groupe est trop élevé. Elle entend entamer des discussions avec l’ensemble des parties prenantes dans leurs différentes juridictions en vue de parvenir à une restructuration financière. L’objectif de cette restructuration serait de permettre de doter l’entreprise d’un niveau d’endettement et de charges financières substantiellement réduits et durablement adaptés au volume d’activités. A cette fin, la société va faire des propositions à ses créanciers et à ses actionnaires. Le marché sera tenu informé, en temps utile, de l’issue de ces discussions.

La société a, à titre conservatoire, engagé des discussions dès le 9 décembre avec les différents prêteurs (crédits revolvers français et US, et du Crédit Nordique) et ceux-ci ont donné leur accord le 31 décembre 2016 pour une non application à cette date des covenants financiers (ratio d’endettement maximal et ratio minimal de couverture des intérêts financiers).

Afin de faciliter les discussions avec l’ensemble des parties prenantes, la société souhaite se donner la possibilité de demander la nomination d’un Mandataire ad hoc, ce qui nécessite l’accord des prêteurs concernés, conformément aux différents accords de crédit et contrats d’émission obligataires.

Hors ligne

 

#1586 05/01/2017 09h54 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Bien joué, ils vont sans doute négocier une conversion d’une partie de la dette en actions, l’annonce de non respect des covenants est souvent le début d’une phase de négociation où les grands créanciers vont mener la danse parfois au détriment des petits porteurs.

Hors ligne

 

#1587 05/01/2017 13h18 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   51 

La convertible 2020 boit le bouillon (passage de 2.5 à 2.24). La 2017 se maintient. Je ne parle pas de l’action qui est en apnée. L’OCEANE peut être intéressante si on reçoit une partie de la dette en action et une nouvelle oblig échéance plus longue. A 2.24, cela ne représente que 17% du nominal. Ca reste de la loterie mais le cours peut décoller lorsque les modalités seront connues.

Hors ligne

 

#1588 05/01/2017 15h16 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   51 

Je corrige mes propos. La 2017 est difficilement négociable. Cours très indicatif serait de 68%. Malheureusement pour moi, je ne suis pas sorti à temps. J’ai laissé trainer en pensant que l’annonce se ferait plutôt en février…

Hors ligne

 

#1589 06/01/2017 10h27 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   123 

alex470 a écrit :

CGG […]

C/ AK et restructuration de la dette
C’est celle qui semblerait la plus logique avec un abandon d’une partie de la dette couplée à une augmentation de la trésorerie.
Ce qui impliquerait une forte dilution à nouveau des actionnaires …

D/ Restructuration de la dette uniquement
La société ayant 603 M$ de trésorerie au 30/09/16, on peut imaginer que CGG conserve cette trésorerie, mais réduise drastiquement sa dette. Ce scénario est surement peu probable car les obligataires risquent de demander une rentrée d’argent frais en contrepartie du Hair Cut. Toutefois, peut-t-on l’écarter ?


2-2/ Restructuration de la dette


D/ Dette brute EBITDA x 3
Je pars sur un ratio d’EBITDA x 3, pour avoir une dette soutenable.

Si on part d’une hypothèse d’une AK, qui permet de conserver d’ici 12/18 mois le cash actuel (+/- 500 M$ au 31/12/16), cela donne les calculs suivants :

Dette nette à atteindre => 400 M$ x 3 => 1 200 M$
Dette brute (2 907 M$) – trésorerie (500 M$) = Dette nette (2 407 M$), soit une dette à effacer de 1 207 M$ (soit la moitié à effacer).

La dette impactée par le Haïr Cuti (obligation senior non sécurisée) totalise 1 881 M$.
Un effacement de 1 207 / 1 881, soit 64%, grosso modo les 2/3, s’appliquerait donc.

E/ OCEANE 2020
Si on applique un Hair Cut de 2/3 de l’OCEANE 2020 (12.86*1/3= 4.29 €), cela représente un Upside s’approchant des 100% (cours de 2.25/2.35 diminué (si paiement) de l’intérêt au 01/01/2020 de 0.11 €) 2.2 => 4.29 €.

[…]

Cher Alex,
Merci pour l’analyse.

1/. En cas de restructuration de la dette, en general on restruture par prudence toujours un peu plus que ce qui serait strictement necessaire. Votre niveau cible de dette nette/ EBITDA de 3x peut paraitre faible, mais je suis d’accord avec vous => reduction de EUR 1 207 mio de dette brute senior.

2/. La ou je differe quelque peu avec vous, c’est le partage du cout entre preteurs senior unsecured et actionnaires. Vous partez du principe que les actionnaires ne vont consentir qu’a une AK dont le montant est limite au cash burn sur les 12/18 prochains mois pour maintenir le niveau actuel de tresorerie. Pour ma part, j’ ai passe les comptes a la paille de fer, deprecie tous les incorporels, goodwill et autres deferred tax assets, et sur une hypothese de prix de vente des actifs immobilises (la flotte essentiellement) de 50% de la book value, je trouve encore un asset coverage de 80% sur les unsecured apres avoir rembourse les banques qui sont secured. Car la boite a aussi des actifs circulants qui sont bona fide et excedent le montant de la dette secured. Autrement dit, du point de vue du creancier, si le hair cut propose est trop eleve, je refuse, j’attends que la boite soit en cessation de paiment [ou plus probablement en defaut du fait du non-respect des covenants financiers imposes par les preteurs secured] et je me repaye avec les ventes d’actifs. Ce n’est pas mon scenario de base, mais un argument puissant pour les creanciers lors de la negociation sur l’AK et le Hair Cut.

Tout cela pour dire que les actionnaires devraient injecter des fonds additionels pour, au grand minimum, 50% de la reduction de dette envisagee, i.e. 600 mio + le cash burn sur 12-18m. Le reste de la reduction de dette s’effectuerait par le hair-cut. Donc plutot autour de 1/3 que de 2/3 de haircut.

Ce n’est que mon raisonnement, je peux me tromper. L’histoire nous le dira, mais il faudra etre patient, je pense que les negos vont durer longtemps.

Et puis, virez moi ce capitaine incompetent, sans indemnites / golden parachute ! La moitie du Board au moins devrait aussi etre remplacee.

Bon courage,
S.T.

Dernière modification par SerialTrader (06/01/2017 10h46)

Hors ligne

 

#1590 06/01/2017 14h07 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour ST,

Un article sur le revenu qui va dans votre sens:
CGG : une levée de fonds quasi inévitable | Le Revenu

Le scenario est une grosse AK (l’un d’entre eux parle de 500M) pour un besoin entre 750M et 900M selon les analystes. Le reste serait pour les créanciers donc le hair cut serait plutôt dans la fourchette basse

A noter que le communiqué de presse indique le CA du T4 sera le plus important de l’année. L’activité semble re-démarrer tout doucement

Hors ligne

 

#1591 07/01/2017 19h34 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   35 

ZeBonder a écrit :

Le "sauvetage" de Monte Paschi s’oriente vers un bail-in avec conversion des obligations subordonnées en actions.

Par contre je n’ai pas compris le paragraphe où on parle d’un mécanisme pour transformer les actions ainsi obtenues en obligations non-subordonnées, pour les "petits épargnants". Est ce que ce sera un échange de 1 obligation senior pour 1 obligation subordonnée ? Et que signifie "petit épargnant".

En tout cas je ne sais pas comment 40 000 personnes ont pu "y investir sans en connaitre le risque" à moins que ce ne soit la banque elle-même qui les a fourgués à ses clients comme la caisse d’épargne fourguait du Natixis à l’époque.

40 000 est le nombre maximal de détenteurs potentiels (2 milliards avec une dénomination minimale de 50k; il y en a sans doute beaucoup moins).
Les gens suivent souvent les conseils de leur banquier, mot bien pompeux pour désigner des commerciaux qui souvent ne comprennent rien au produit qu’ils vendent. Je comprend qu’on puisse se faire avoir par un conseiller. Je suis choqué quand je vois des pratiques tels que l’octroi d’un prêt lie a l’achat d’actions/d’obligations de la banque. Mais le gros problème est l’absence de diversification des investissements. Il est toujours délicat de savoir ou commence les responsabilités des uns et des autres (dans une bulle immobilière,qui est irresponsable: l’emprunteur ou la banque?).
Les médias ont souvent une présentation ou des pauvres particuliers ont été abusés par méchants financiers. En l’occurrence, il semble que les investisseurs avaient une certaine surface financière et entreraient dans la catégorie des investisseurs qualifiés.
Les détenteurs d’obligations subordonnees MPS ne sont pas si pauvres que ca
On peut se poser la question si le sauvetage des épargnants dans le cas de Monte Paschi n’est pas une aide a une partie de l’électorat qui a un accès aisé aux responsables politiques (les riches toscans doivent bien connaitre Renzi et son clan).

Hors ligne

 

#1592 07/01/2017 20h27 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Dans ce cas je devrais en acheter sur le marché secondaire pour pas cher afin de me faire rembourser à 100% par le gouvernement Italien ?

Hors ligne

 

#1593 07/01/2017 21h05 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   35 

Ca peut se tenter. Reste a savoir quelles seront les conditions (citoyen italien, détention des obligations avant telle ou telle date, limite de 100k,…). En tous les cas, un particulier est dans une meilleure position que les hedge funds de distressed debt (Attestor, Bybrook,…)qui n’ont pour seule issue la conversion en actions et pour lesquels tout dépend du montant qui devra être apporte par le gouverment italien (et donc de la dilution).

Hors ligne

 

#1594 07/01/2017 21h21 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Ils ne peuvent pas faire de distinction entre citoyens Européens, c’est illégal.
Et j’imagine mal demander à 40 000 personnes de fournir leurs déclaration de revenus, vérifier les biens immobilier qu’ils possèdent … afin de déterminer s’ils sont éligibles au remboursement ou non.

Hors ligne

 

#1595 07/01/2017 21h30 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   35 

Pour le moment le gouvernment a évoqué une compensation sous la forme d’un échange de dette subordonnée pour de la dette senior mais il n’y a rien de concret. Si la compensation se fait sous forme de crédit d’impots, il faudra être contribuable italien. En l’absence de plan, il n’y a pas de limite a l’imagination pour les montages qui peuvent être effectués.

Hors ligne

 

#1596 09/01/2017 18h51 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

sissi a écrit :

Nouvelle émission : kinetic concepts en USD 9.625% 2021, note B

Connais pas la cie - ça doit être du vrai junk ??? en tous cas 2k de minimum USD

KINETIC CONCEPTS 2021 9.625% USU49460AC9 - Obbligazioni - InvestireOggi.it

J’ai voulu me rensigner sur le prix de cette obligation, elle est apparemment en cours de remboursement d’après mon courtier ! ( pourtant émise il y a moins d’un an ).

Je n’ai trouvé aucune information à ce sujet sur le net.

Hors ligne

 

#1597 09/01/2017 20h16 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   168 

La boîte a fusionnée avec 2 autres pour former Acelity. Apparemment, ils remboursent les obligations des anciennes boîtes pour en émettre sous le nom de la nouvelle entité.

Allergan vient de racheter une autre des filiales, Lifecell, pour 2.9B$ en cash.

Je connais pas grand chose d’autre de cette boîte si ce n’est que c’est un des noms connus des pansement techniques et chirurgicaux.

Hors ligne

 

#1598 09/01/2017 21h22 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Ouch, cette émission a dû coûter bonbon, le remboursement anticipé était assorti d’une prime de l’ordre de 7% sans oublier les frais d’émission …

Hors ligne

 

#1599 12/01/2017 13h55 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour,

Suite à un article sur oblis.be concernant Valeant, je me demandais si quelqu’un avait mis quelques billes sur leurs obligs.
Ce n’est pas un mystère, la boite est très endettée. Elle vend ses actifs afin de réduire la voilure. Cela me fait penser un peu à Glencore.

Après avoir lu quelques articles sur SeekinAlpha, il semblerait que les actifs n’aient pas été bradés. Cela devrait donner de l’air à la société jusqu’en 2019.

Valeant annonce plusieurs cessions, le point sur l’obligataire | OBLIS

Hors ligne

 

#1600 12/01/2017 15h21 → Obligations d'entreprises à tranche de 1k ou 2k EUR/USD, perpétuelles incluses (obligations entreprises)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Si vous misez sur le court-terme, vous avez la USC96715AC84 qui mature en 2018.
Sinon leur émission en EURO est avec un minimum de 100ke sad

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech