Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1451 04/03/2017 01h22 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   236 

De toute façon dans cette histoire ceux qui n’ont pas envie de voir Fillon gagner s’offusquent qu’il se maintienne alors qu’il est le candidat élu à la primaire, ceux qui ne veulent pas d’un autre lui trouvent des raisons pour tenir car il en a, c’est évident au vu de l’acharnement médiatique.
Il est par contre inutile de dire qu’il est "pris la main dans le sac". les faits sont anciens et sortent maintenant par un hasard qui n’étonne plus personne. Il aurait été plus juste de juger une telle affaire quelques années auparavant.
Vu le contexte être de bonne foi serait une erreur, c’est coups bas conte coups bas, le panier de crabes de la politique, la démocratie quoiqu’il en soit ne sortira pas grandie.

Hors ligne

 

#1452 04/03/2017 01h32 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   337 

Vous avez probablement raison mais c’est aussi rassurant de voir que les puissants puissent payer leurs excès un jour où l’autre. Il avait la Présidence sur un plateau, est-ce que ça vaut les 500000€ qu’il a mis de côté avec nos impôts?

Si cela peut en effet moraliser la vie politique de notre pays: plus de transparence et de contrôles, de meilleures rémunérations. La démocratie en sortira grandie.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

En ligne

 

#1453 04/03/2017 08h26 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   350 

Il ne s’agit pas juste de 500.000 € mais des périodes de chômage dont a bénéficié madame…

Et surtout de la retraite qui va aller avec un salaire mensuel de 7.000 € pendant 25 ans ….

Le coût pour la société est énorme et cela ne concernant qu’une personne qui a bénéficié d’un système totalement répréhensible d’emploi de conjoints ou de membres de la famille.

Allez licencier une personne de votre famille si vous êtes chef d’entreprise et vous verrez les difficultés pour prouver qu’il ne s’agit pas d’un licenciement de complaisance et dans ces cas là on ne parle pas des mêmes sommes , ni d’argent public.

180 députés environ emploient des membres de leur famille …pour faire quoi
Comment sont achetés les permanences électorales ?

Et qui payent à la fin ?

L’avenir passe par une refonte totale de ces privilèges de nobles , par la limitation du nombre de  mandats , du nombre d’années de politique.
La politique ne doit pas être un métier mais un service rendu à la collectivité alors qu’aujourd’hui c’est le contraire 

Philippe


Investissement et partenariat immobilier dans le Sud via des SCI.

Hors ligne

 

#1454 04/03/2017 08h35 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   35 

On pourra me traiter de complotiste mais franchement, sortir cette affaire alors que les faits remontent à 1998 (pour les débuts), qu’on se dépêche d’ouvrir une procédure avant prescription, alors que tout le monde est au courant puisque plus d’un tiers des parlementaires font la même chose… si ce n’est pas de la manipulation de masse ça…

On essaie de nuire MLP sur des tweets combattants l’EI vu qu’on arrive pas sur les emplois présumés fictifs…(pas de procédure contre Mehdi Meklat par contre dont les tweets raciste et fasciste n’emeuvent pas grand monde…)

Je suis tout de même un peu désabusé de tout ce tapage médiatique autour de ces affaires… la présomption d’innocence est largement bafoué !!!

Ce qui est sur c’est qu’il est préférable de dépenser 500 000 € net en 5 ans avec nos impôts en soins capillaires plutôt que d’employer des assistants parlementaires pour 900 000€ brut en 20 ans ( à ce jour il n’a pas été encore prouvé le contraire).

Je ne sais pas si Fillon est coupable ou innocent. Seule la justice le dira. Je me demande seulement ce qui se passerait si il était innocenté à la fin de la procédure…les médias présenteraient ils des excuses?

Dans tous les cas, en France comme à l’étranger, les politiques français n’en sortiront pas avec une meilleure image, et cela va être dur pour celui qui va être élu…

Finalement, ce sont peut-être les législatives qui vont être les élections les plus importantes…

Hors ligne

 

#1455 04/03/2017 14h09 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   193 

Vibe a écrit :

Il y a des points intéressants dans le programme de Macron présenté ce matin. Je note une évolution sur les affaires étrangères et européennes :

- le positionnement "gaullo-mitterandien" est plus marqué, et dorénavant les intérêts de la France sont présentés comme l’objectif principal, "non négociable", de la politique étrangère. Voilà qui est rassurant face à l’inquiétante montée du néo-conservatisme de ces dernières années,

- le passage d’une position européiste "béate" à un "euro-réalisme".

Impossible de ne pas voir l’influence de la pensée de Hubert Védrine, tant sur le fond que sur la forme (par exemple il parle de "moteur franco-allemand" et non de "couple"). Je suis étonné qu’aucun éditorialiste n’ait fait ce rapprochement évident. D’ailleurs, je constate que Villepin, qui est aussi dans une vision "gaulienne", fait un pas vers Macron (peut-être son futur Ministre des affaires étrangères ?).

Puissiez-vous avoir raison de ce point de vue !!!

Le soutien affiché du groupe de presse du franco-israélien Patrick Drahi (L’Express, Libération) ne s’inscrit pas vraiment dans une perspective "gaullo-miterrandienne", pas davantage que la russophobie assumée de ce candidat. J’aimerais me tromper, mais je vois plutôt en cet individu le fidèle continuateur de l’oeuvre de Sarko et Hollande.

Hors ligne

 

#1456 04/03/2017 14h50 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1682 

jeamb a écrit :

On pourra me traiter de complotiste mais franchement, sortir cette affaire alors que les faits remontent à 1998 (pour les débuts), qu’on se dépêche d’ouvrir une procédure avant prescription, alors que tout le monde est au courant puisque plus d’un tiers des parlementaires font la même chose… si ce n’est pas de la manipulation de masse ça…

Vous pouvez aussi ajouter les grosses fuites de la justice "indépendante" sur le dossier et le Canard Enchaîné qui comme de par hasard, sort "l’affaire" (sans jamais donner sa source !) après les primaires et en la distillant au compte-gouttes, histoire de bien alimenter la polémique ; par ailleurs très bien entretenue par Lemonde.fr ou d’autres.

A contrario, EM a bénéficié d’un soutien médiatique inconditionnel d’une bonne partie de la presse depuis de nombreux mois, alors même qu’il n’avait toujours pas de programme !

Et comme de par hasard, le "zèle" de la justice "indépendante" lié à un possible financement sur des fonds public de la création de son parti politique semble bien relatif. Tout comme le relais médiatique accordé à cette "affaire" le concernant.

Même la justice "indépendante" ne montre pas grand zèle sur les affaires de MLP, ou à tout le moins, pas le même que sur FF.

Pourquoi des enquêtes ne sont-elles pas déclenchées sur les députés/sénateurs qui emploient (encore !) un membre de leur famille ?

Et comme de par hasard, qui a intérêt à ce que MLP reste forte au premier tour et FF le plus affaibli possible ?

Franchement, si "l’affaire" Pénelope est bien peu glorieuse pour un FF qui se voulait exemplaire et réformateur, l’acharnement médiatio-judiciaire est sans commune mesure. Quant aux défections en chaîne de ses propres soutiens [à FF], elles en disent long sur la loyauté de ces gens-là.

Au final, tout cela est juste pitoyable de A à Z (il est clair que l’emploi de la femme de FF était complètement fictif et l’occasion d’un complément de revenu aux frais du contribuable, une pratique manifestement généralisée), de part et d’autres et de bout en bout et entretient le dégoût généralisé pour la classe politique française [en tout cas en ce qui me concerne !].

Hors ligne

 

#1457 04/03/2017 14h51 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   256 

Pour être complet, Patrick Drahi est  franco-maroco-israélien, né le 20 août 1963 à Casablanca.
De plus il est officiellement domicilié à Zermatt (Suisse) depuis 1999 où il bénéficie du statut privilégié de « résident fiscal ».
Il est propriétaire d’une holding personnelle, Next Limited Partnership, immatriculée à Guernesey, laquelle est l’actionnaire majoritaire d’Altice, une multinationale spécialisée dans les télécommunications et les réseaux câblés qui est cotée à la bourse d’Amsterdam. Altice est le principal actionnaire de l’opérateur français SFR Group, de Virgin Mobile, de l’opérateur israélien Hot, mais aussi Portugal Telecom, Orange Dominicana et l’américain Suddenlink. SFR Group est propriétaire des médias Libération et L’Express.
Le 3 avril 2016, son nom apparaît dans les Panama Papers par l’intermédiaire de la société panaméenne Jenville SA qui a été actionnaire « de passage » au capital d’Altice IV en décembre 2008.
Enfin, il est marié avec une syrienne grecque orthodoxe avec qui il a quatre enfants.
Patrick Drahi

Bref, très cosmopolite cet homme, ou très fort en "optimisation" fiscale !
Mais en quoi cela intervient-il dans ce débat ?

Dernière modification par ArnvaldIngofson (04/03/2017 14h56)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#1458 04/03/2017 16h48 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   256 

Pour en revenir au sujet principal, je trouve que cette élection présidentielle a des aspects réjouissants !

Le premier : la confirmation du principe bien connu :
la France a la droite la plus bête du monde.
La droite avait gagné d’avance l’élection avec Alain Juppé,
habilement positionné droite-centre et dont on a oublié les nombreuses erreurs passées.
Mais la droite se choisit François Fillon, dont le positionnement droite-catho réac pose problème et qui se révèle pourri. Quand sa porte-parole Florence Portelli déclare  «Quand vous êtes collaborateur ou assistant parlementaire, vous pouvez même être payé à tricoter» [avec l’argent public] on ne peut que le mépriser.

2ème aspect réjouissant : la mise hors jeu de certains malfaisants notoires de la vie politique française, en particulier :
. Nicolas Sarkozy
. Jean-François Copé et son score ridicule de 0,3 %
. Manuel Valls.
Les primaires sont très critiquables sur le principe
(n’importe qui peut voter, pas seulement les adhérents)
mais ont produit cet effet.

3ème aspect réjouissant : de grandes idées ont été mises en avant par Benoît Hamon :
. le revenu d’existence
. la réduction du temps de travail.
Il n’a peut-être pas eu ces idées tout seul, en particulier on reconnait l’influence de sa "mère spirituelle" Martine Aubry, mais l’essentiel est qu’on en a beaucoup parlé.

Maintenant, où va la France, ou à court terme l’élection présidentielle ?
Le fait nouveau est l’émergence d’un nouvel acteur : le centre (ou la ré-émergence d’un point de vue historique si on pense à IIIe République).
Emmanuel Macron, ni de gauche ni de droite, doit être classé à défaut dans ce centre.
Il a reçu le soutien du centre historique et légitime avec François Bayrou, qui était au départ l’un des soutiens d’Alain Juppé (voir plus haut 1er constat).
Le schéma classique à 2 acteurs principaux droite / gauche (personnalisé par De Gaulle / Mitterrand), passé à 3 avec le FN, a maintenant 4 joueurs.
Mais il n’y a que 2 places au 2ème tour …

Dans ces conditions, la meilleure chance de la gauche est une candidature unique gauche/écolo.
Si ce n’est pas possible, il faudra que des 2 candidats valeureux et porteurs de grandes idées, l’un marginalise l’autre.
Finalement cette élection présidentielle a des aspects tristes …

Dernière modification par ArnvaldIngofson (04/03/2017 16h50)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#1459 04/03/2017 19h03 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   63 

Je trouve également, au delà des affaires, que l’offre politique s’est élargie sur cette election, et si l’on ne prend que les positions politiques, on a à peu près tout l’étendu des possibles. Extreme droite à extreme gauche il y a pour tous. Et oui un centre credible qui a également une bonne chance de gagner (si Juppé n’y va pas).

Hors ligne

 

#1460 04/03/2017 19h14 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   35 

"Arnvalingofson" a écrit :

de grandes idées par Benoît Hamon

Je ne veux pas tout critiquer, mais le revenu universel finance en grande partie par la dette, bof… ces propos sur la drogue "parce qu’il est dangereux de se droguer il faut dépénaliser" bof aussi.

Humour ON " on est sur-endette, mais c’est pas grave, c’est l’état qui paie, on écoute du Bob en fumant du cannabis acheté avec l’argent qui tombe tous les mois" mode OFF

Ce n’est pas vraiment le genre de société dans lequel je voudrai que mes enfants vivent.

Concernant EM, si ce que j’ai lu est vrai, avoir gagné plus de 3,3 millions d’Euros avant impôts  (ce qui est tout à son honneur) mais déclarer un patrimoine inférieur à la moyenne des français, en tant qu’ex ministre des finances et ex banquier et candidat à la présidentielle, soit il est très mauvais et je voudrais pas lui confier mon PEA en gestion, soit au contraire il "optimise" drôlement bien ses affaires… mais je reconnais que je n’ai pas pris le temps de vérifier ces informations.

Maintenant, les autres candidats ont perdu beaucoup de crédibilités (pour ceux qui en avaient). Je pense de plus en plus que ce sont les législatives qui vont décider de notre sort pour le prochain quinquennat.

Ce qui me gêne le plus au final là dedans, c’est l’influence que les médias ont sur une grande majorité de la population (dont je fais sûrement parti suivant les sujets évoqués). Ça donne à réfléchir !!

Hors ligne

 

#1461 04/03/2017 19h34 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   193 

jeamb a écrit :

"Arnvalingofson" a écrit :

de grandes idées par Benoît Hamon

Je ne veux pas tout critiquer, mais le revenu universel finance en grande partie par la dette, bof… ces propos sur la drogue "parce qu’il est dangereux de se droguer il faut dépénaliser" bof aussi.

Humour ON " on est sur-endette, mais c’est pas grave, c’est l’état qui paie, on écoute du Bob en fumant du cannabis acheté avec l’argent qui tombe tous les mois" mode OFF

Pourtant si : la dépénalisation du cannabis et autres stupéfiants pourrait aider au désendettement de l’Etat.

Il conviendrait pour cela de créer une régie publique de vente de stupéfiants, ces produits étant bien sûr assortis de droits d’accise. Ces droits devaient être calibrés pour couvrir a minima le coût des pathologies induites par la consommation de drogue et bien sûr être inférieurs aux marges phénoménales que prennent les trafiquants.

Des droits d’accise bien calibrés devraient permettre de financièrement "casser les reins" des trafiquants et à l’Etat de faire un peu dé bénéfice. C’est d’ailleurs ce qu’il fait déjà sur le tabac et sur l’alcool.

Hors ligne

 

#1462 04/03/2017 19h37 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   137 

Cette élection montre que pour moi, le mode de scrutin de la présidentielle et des législatives n’est plus adapté à la 5ième république.

En tant que jeune avec un patrimoine en cours de constitution, rien de tout cela me rassure. J’en viens même à me demander s’il n’est pas risqué d’investir en France.

Une législative à la proportionnelle serait sans doute une parade contre les extrêmes mais risquerait de rendre le pays non gouvernable.

Je pense que les français sont globalement intelligents et cultivés, mais ils ne sont pas très pragmatiques et seraient à "prendre" des risques pour des raisons ou des considérations émotionnelles. (Ceci dit, Trump, Brexit, Italie, Espagne etc, c’est peut être partout pareil)

Dernière modification par AleaJactaEst (04/03/2017 19h42)

Hors ligne

 

#1463 04/03/2017 20h18 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   155 

ArnvaldIngofson a écrit :

Maintenant, où va la France, ou à court terme l’élection présidentielle ?
Le fait nouveau est l’émergence d’un nouvel acteur : le centre (ou la ré-émergence d’un point de vue historique si on pense à IIIe République).
Emmanuel Macron, ni de gauche ni de droite, doit être classé à défaut dans ce centre.
Il a reçu le soutien du centre historique et légitime avec François Bayrou, qui était au départ l’un des soutiens d’Alain Juppé (voir plus haut 1er constat).
Le schéma classique à 2 acteurs principaux droite / gauche (personnalisé par De Gaulle / Mitterrand), passé à 3 avec le FN, a maintenant 4 joueurs.
Mais il n’y a que 2 places au 2ème tour …

C’est effectivement la seule nouvelle un tant soit peu positive de cette campagne. Le retour d’un centre fort pouvant former une coalition forte avec soit la droite soit la gauche à l’Allemande serait une solution idéale pour à la fois neutraliser l’extrême droite et avoir une chance de politiques ne faisant plus de virage à 180° tous les 5 ans. Malheureusement, notre système électoral favorise le bipartisme pur, et à moins d’une réforme législative introduisant une très forte dose de proportionnelle, j’ai bien peur que ce soit passager.

Quand à avoir la droite la plus bête du monde, j’avais effectivement auparavant ce sentiment, mais l’élection récente de Trump et l’attitude de certains politiques US me fait dire que ce n’est plus vrai.

Hors ligne

 

#1464 04/03/2017 20h52 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   109 

stokes a écrit :

jeamb a écrit :

"Arnvalingofson" a écrit :

de grandes idées par Benoît Hamon

Je ne veux pas tout critiquer, mais le revenu universel finance en grande partie par la dette, bof… ces propos sur la drogue "parce qu’il est dangereux de se droguer il faut dépénaliser" bof aussi.

Humour ON " on est sur-endette, mais c’est pas grave, c’est l’état qui paie, on écoute du Bob en fumant du cannabis acheté avec l’argent qui tombe tous les mois" mode OFF

Pourtant si : la dépénalisation du cannabis et autres stupéfiants pourrait aider au désendettement de l’Etat.

Il conviendrait pour cela de créer une régie publique de vente de stupéfiants, ces produits étant bien sûr assortis de droits d’accise. Ces droits devaient être calibrés pour couvrir a minima le coût des pathologies induites par la consommation de drogue et bien sûr être inférieurs aux marges phénoménales que prennent les trafiquants.

Des droits d’accise bien calibrés devraient permettre de financièrement "casser les reins" des trafiquants et à l’Etat de faire un peu dé bénéfice. C’est d’ailleurs ce qu’il fait déjà sur le tabac et sur l’alcool.

Quand on voit le prix qu’il faut payer en terme de conséquences, je m’étonne que quelqu’un d’instruit comme vous stokes, quoique parfois provocateur, fasse un tel raccourci.
Le jour ou vous garantirez la protection des mineurs vis à vis de ces produits, le jour ou le consommateur averti et réputé responsable sera le payeur des soins générés, on en reparle s’il vous plaît.

Dernière modification par Iqce (04/03/2017 20h52)

Hors ligne

 

#1465 04/03/2017 21h06 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   193 

Ce n’est pas une question d’instruction ou de provocation mais de pragmatisme : le stock de drogués existe et se fournit aujourd’hui auprès de la pègre, qui ne reverse aucun de ses faramineux bénéfices à l’assurance-maladie ou à l’Etat. C’est sans doute regrettable, mais jusqu’ici ni la prévention ni la répression n’ont réussi à faire diminuer ce stock.

Une régie publique aurait au moins le mérite d’irriguer les caisses publiques plutôt que celles des trafiquants. Les recettes correspondantes pourraient utilement être mises à profit pour financer l’assurance-maladie.

Hors ligne

 

#1466 04/03/2017 21h23 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   

Bonsoir,
Sur ce débat je peux vous conseiller un livre que j’ai lu il y a peu qui aborde ce côté "économique" de la légalisation de tels marchés : "Pour en finir avec les mafias". La part des choses est à faire mais intéressant à lire en apportant quelques éléments sans pour autant évidemment fournir LA solution.
Bonne soirée.

Hors ligne

 

#1467 04/03/2017 22h14 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   131 

Bonsoir

Je trouve que tout ce qui se passer est effectivement très triste.

Peut-être que cela va faire réfléchir les français, changer cette constitution qui incite nombre de grenouilles à se prendre pour des taureaux, séparer enfin les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, et ne plus les laisser entre les mêmes mains comme on le fait actuellement, et enfin, faire confiance au peuple en l’obligeant à voter régulièrement pour assumer le destin du pays.
Peut-être que les français vont commencer à regarder un peu plus du côté de la Suisse, ce petit pays dont la démocratie a au moins un siècle d’avance sur nous. C’est vrai, ils n’ont même pas de chef !! C’est qui le président de la Confédération ? Et puis là bas, même les paysans du Valais décide des grandes orientations du pays …
On na peut être de l’éducation, mais en matière de mentalité, on est vraiment rétrograde.

Crdlt


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#1468 04/03/2017 22h16 → Situation économique de la France et avenir de la France

Banni
Réputation :   382 

Sans être totalement d’accord avec Stokes quant à "profiter" financièrement de la drogue, je le rejoins sur le fond, à savoir que j’ai toujours eu tendance à penser que le problème ne se situe pas réellement du coté de l’offre, mais du coté de la DEMANDE. Et de toute façon, quoi qui puisse être fait pour lutter contre l’offre, celle-ci sera toujours présente tant qu’il existe une demande de l’autre coté (de là à vouloir proposer une offre "légale", c’est vrai qu’il n’y a qu’un pas).

Personne ne dit que la drogue c’est bien. Quoi qu’il y a en plus matière à débat quant aux méfaits de certaines drogues "douces" comparé à ceux de certaines drogues légales.

Dernière modification par Mevo (04/03/2017 22h17)

Hors ligne

 

#1469 04/03/2017 23h01 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   193 

Durun a écrit :

Peut-être que les français vont commencer à regarder un peu plus du côté de la Suisse, ce petit pays dont la démocratie a au moins un siècle d’avance sur nous. C’est vrai, ils n’ont même pas de chef !! C’est qui le président de la Confédération ? Et puis là bas, même les paysans du Valais décide des grandes orientations du pays …
On na peut être de l’éducation, mais en matière de mentalité, on est vraiment rétrograde.

Crdlt

Non seulement je regarde, mais je me rends dans le Valais une petite semaine chaque hiver pour y profiter des aménités montagnardes ; je constate que les helvètes ont de l’avance non seulement sur la démocratie mais aussi sur les prix ! Certes, leur agriculture est protégée, mais à quel prix pour le consommateur !

Cette année fin janvier :

- la viande ordinaire (race ziementhal assez peu goûteuse) valait autour de 50CHF le kg de faux-filet ou entrecôte parisienne comme on dit là-haut ; la bête de pays (vache d’Hérens, une grosse bestiole noire au caractère mal commode) valait autour de 65CHF le kg et même 90 CHF pour le filet. Pour ne pas effrayer le chaland, les bouchers affichent le prix aux 100g. La Suisse étant un pays véritablement infesté de vaches, le prix de la viande est surréaliste.

- le "rouquin" : difficile d’avoir une bouteille correcte de vin de pays à moins de 15CHF. Là  cela se comprend : le vignoble est pentu et tout le travail se fait à la main.

- le café : entre 3 et 5 CHF servi en salle.

- le pain : au minimum 2 CHF la baguette.

Je n’ai pas trop étudié leurs institutions, mais je suis à peu près certain d’une chose  : si nous adoptions le protectionnisme suisse pour l’agriculture, il faudrait que je me remette au travail pour continuer à manger correctement.

Hors ligne

 

#1470 04/03/2017 23h02 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   196 

Au contraire de stokes, je suis désespéré de cette campagne électorale.

Et je n’en attendais vraiment rien. Finalement, c’est un peu la suite logique de Hollande pour le citer "il y a ceux qui n’attendent plus rien, je fais en sorte de leur apporter ce qu’ils attendent".

On a une offre politique qui reste ancrée dans les années 70, à croire que la France reste totalement hermétique à l’évolution du reste du monde depuis tout ce temps.

Mélanchon propose le programme de Marchais, juste en actualisant les montants.
Hamon fait la même chose, avec le côté jeun’s en plus : on donne du pognon gratuit des autres sans conditions, et on légalise la drogue.
Le Pen reste sur la même ligne que l’élection précédente, à savoir un programme économique stalinien (cf marchais) et du nationalisme version père d’il y a 40 ans. Merci Soral.
Fillon se la joue "sang et larmes" mais reste dans la droite ligne de, pour citer stokes, la droite la plus bête du monde. Toujours anti-libérale, toujours peur de son ombre sur les valeurs, prête à reculer sur les grandes réformes (maintenant ça commence avant même la campagne du premier tour, cf sécu), inadaptée à l’économie du 21ème siècle, empêtrée dans le capitalisme de connivence…

Macron bénéficie d’une propagande jamais vue dans aucune élection. Le type représente tout ce que les Français haïssent (banque-finance, "élite" mondialiste, ami des puissants, "libéralisme"…).
Les usuals suspects qui ont poussé DSK se sont trouvé un nouveau chouchou, et si celui-ci arrive à tenir encore deux mois sans frasque sexuelle, il se pourrait bien qu’il parvienne à décrocher la timbale.
L’épisode bayrou est savoureux, mais ne fait que confirmer que Macron n’a ni convictions, ni colonne vertébrale, à l’image de son nouveau soutien.

Je suis personnellement affolé de voir à quel point il est facile de travestir la réalité, de mentir, de se contredire, de faire des démonstrations fausses de A à Z, de sortir des chiffres complètement incohérents sans aucune conséquence. Et on fait des émissions politiques, des "débats" et on continue de raconter n’importe quoi sans aucune forme de contradiction

J’espérais qu’avec Internet et le poids grandissant des médias alternatifs, les Français deviendraient un peu plus perméable à la propagande et à la désinformation. Qu’avec le développement de l’économie collaborative, ils attendraient autre chose que l’assistanat version état providence années 30. Qu’avec le développement des nouvelles technos, ils seraient plus autonomes. Qu’avec l’expérience des élections de 2002, 2007 et 2012, ils auraient enfin appris de leurs erreurs.
Mais non.

Enfin, le hold up de cette campagne par Macron, si cela se réalise, présage d’un climat explosif pour la suite. Un rejet massif des 80% d’électeurs qui voulaient de l’exact contraire. Et qui le signifieront dès les législatives.

Hors ligne

 

#1471 04/03/2017 23h19 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   193 

Igorgonzola a écrit :

Au contraire de stokes, je suis désespéré de cette campagne électorale.

???????

Le contraire du désespoir, c’est l’optimisme, voire l’euphorie. Il ne me semble pas avoir écrit quoi que ce soit dans cette discussion de vraiment optimiste. Au contraire, je me désole chaque matin que Mélenchon et Hamon soient incapables de "fusionner" ; on en vient presque à souhaiter que l’un des 2 soit éclaboussé par un scandale et doive se retirer !

Enfin, on verra bien dans les prochains jours si ces deux-là sont capables de concilier le pessimisme de l’intelligence et l’optimisme de la volonté (Gramsci).

Hors ligne

 

#1472 04/03/2017 23h23 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   196 

ahahah je suis désolé je vous ai assimilé à Arnvald (et ça n’est pas la première fois en plus)

Hors ligne

 

#1473 04/03/2017 23h28 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   236 

Igorgonzola a écrit :

pour citer stokes, la droite la plus bête du monde.

Ne lui prêtez pas des propos qu’il n’a fait que penser.

ArnvaldIngofson a écrit :

la France a la droite la plus bête du monde.

Mais vous venez de vous apercevoir que vous les confondiez.

Je partage votre point de vue sur le fait que les médias peuvent raconter toutes sortes de contre-vérité.
Ils ont une latitude impressionnante pour traiter et mettre sur le devant de la scène le sujet qu’ils auront choisi, de façon purement arbitraire mais pour des raisons bien précises.

Hors ligne

 

#1474 05/03/2017 00h01 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   256 

Pour la petite histoire, c’est Guy Mollet qui a parlé de « la droite la plus bête du monde ».
Je ne sais pas en quelle année mais certainement vers 1950.
C’était un socialiste fin connaisseur de la droite, il a été ministre de Léon Blum et de De Gaulle.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (05/03/2017 00h03)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#1475 05/03/2017 01h20 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   236 

Les exemples depuis ne manquent pas pour parler de la gauche ayant les même qualités.
Non pas avec Mitterrand mais la gauche pluriel, tellement pluriel qu’elle est éliminée au premier tour, les frasques de DSK bien rattrapées heureusement par un Hollande opportuniste et avec en face de lui un concurrent tout simplement mauvais. Aujourd’hui les voici bien avancé avec un frondeur pour représenter le PS.
A suivre…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech