Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#3451 22/02/2019 12h17 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   130 

C’est vrai Job que le réseau de transport pour un parisien est plus que bien et en tout cas très acceptable… (je rappelle que depuis que je ne travaille plus je n’ai plus de voiture).
Du coup je me lâche smile et pour aller dans le sens de certains on pourrait peut-être interdire la possession de voiture aux parisiens à moins de stationner cette dernière extra-muros (avec une vignette vacance pour leur permettre de charger leurs valises à l’occasion des vacances où ils auront pu justifier qu’ils ne pouvaient pas s’y rendre en train !)

Dernière modification par bajb (22/02/2019 12h18)


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

Hors ligne

 

#3452 22/02/2019 12h47 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   224 

C’est un ressenti mais j’habite à Paris donc je sors tous les jours.

Depuis la fermeture des voies sur berge la circulation est une calimité depuis la place de la concorde sur les quais, pour aller de concorde à gare de lyon par exemple vous en avez pour plus d’1h30 alors qu’avant je mettais beaucoup moins de temps.

De plus pour avoir discuté avec de nombreux taxis et uber ils disent tous pareil.

Certes ce n’est pas des stats, mais si tout le monde qui utilise sa voiture tous les jours (comme ubers) vous dit que le temps s’est allongé, ce n’est pas une vue de l’esprit…

Hors ligne

 

#3453 22/02/2019 13h18 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   

roudoudou a écrit :

Depuis la fermeture des voies sur berge la circulation est une calimité depuis la place de la concorde sur les quais, pour aller de concorde à gare de lyon par exemple vous en avez pour plus d’1h30 alors qu’avant je mettais beaucoup moins de temps.

Je fais le même constat, certains trajets que j’avais l’habitude de faire il y a 3 ans mettent aujourd’hui facilement le double de temps. Et même en partant très tôt j’ai beaucoup plus de mal à éviter le bordel routier.
La fermeture des quais a considérablement compliqué la circulation sur une partie du trafic parisien, et je pense que c’était clairement le but visé (les pistes cyclables sont une gigantesque blague et un prétexte).

Pour ma part je ne suis pas fermé à l’idée de demander à tout le monde de faire des efforts pour l’écologie. Mais aujourd’hui je pense que les politiques se contentent d’emmerder les particuliers (pour un gain écologique complètement négligeable voire négatif et ne servant qu’à optimiser leur communication politique) afin de ne pas avoir à changer le quotidien des entreprises ultra polluantes ou à traiter les vrais problèmes. Ca me dépasse…

Hors ligne

 

#3454 22/02/2019 13h38 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   130 

Cette cause essentielle, juste et respectable mise entre les mains de certains politiques devient un exercice de communication culpabilisant habillé de statistiques et de bons sentiments. Et d’un prétendu pragmatisme… qui n’est que de l’agitation.

J’y reviens et j’en suis désolé (car je me dédis) mais la montée des mécontentements, des extrêmes et donc de la c… ambiante est aussi (et pour moi surtout) le fruit de la négation de ce que vivent les gens. Qui le disent, en témoignent, mais se voient opposer un véritable déni de leur réalité avec des statistiques, des discours moralisateurs et condescendants.
Exprimer leurs problèmes reviendrait à être opposé à la juste cause. Alors qu’ils veulent juste être pris en compte et voir au moins que leurs problèmes ne s’aggravent pas.

Plutôt que de faire un barrage au F.N. (dont la place actuelle sous le nom de R.N. est une vraie honte et la preuve de la faillite des politiques), que de prendre des postures sur les vraies problématiques soulevées par l’écologie… on aurait mieux fait de s’occuper concrètement du quotidien des gens.
L’amour c’est bien, avec des patates autour c’est mieux !

Dernière modification par bajb (22/02/2019 14h27)


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

Hors ligne

 

[+4 / -3]    #3455 22/02/2019 18h17 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Banni
Réputation :   280 

stokes a écrit :

Aux amateurs de bonnes feuilles, je recommande la lecture du rapport du sénat sur l’affaire Benalla :

Le réactions gouvernementales à ce rapport n’ont pas tardé : le PM Philippe a dénoncé une atteinte à la séparation des pouvoirs ; le sous-ministre Griveaux (vous vous souvenez de sa tête d’oiseau tombé du nid après l’enfoncement de sa porte cochère…..) a dénoncé des contre-vérités et, dans une saillie de niaiserie et de bassesse confondante, a cru pouvoir affirmer « Je trouve curieux que les assemblées aient à se prononcer sur l’organisation du pouvoir exécutif »….tout cela avant de confesser qu’il n’avait même pas lu ce rapport !

A force de s’acharner à défendre l’indéfendable, à vouloir protéger l’enfant-roi de plus en plus esseulé, ils en viennent simplement à proférer des inepties.

Plongé dans une ignorance  aussi crasseuse du droit constitutionnel, il n’est guère étonnant que le sous-ministre Griveaux ait échoué au concours d’entrée à l’ENA.

Il suffit pourtant de se référer à l’article 24 de la constitution :

« Le Parlement vote la loi. Il contrôle l’action du Gouvernement. Il évalue les politiques publiques. Il comprend l’Assemblée nationale et le Sénat. »

Si l’immunité pénale du chef de l’Etat est acquise pour la durée de son mandat, le sénat est bel et bien légitime pour contrôler et évaluer l’ensemble des politiques publiques, y compris l’organisation de la présidence de la République ; aucune immunité n’est conférée aux collaborateurs du chef de l’Etat.

Si l’on peut comprendre, mais sans doute pas excuser, que des responsables politiques profèrent les pires inepties pour défendre celui qui les a installés là où ils sont, on est affligé de constater que de hauts fonctionnaires civils et militaires (Kohler, Strozda, le général de gendarmerie Lavergne) s’avilissent à mentir au moins par omission devant la représentation nationale, cela pour défendre une bande  de voyous, car je ne vois aucun autre terme pour qualifier Benalla et ses comparses.

L’attitude de ces hauts fonctionnaires fait écho à celle de leurs prédécesseurs militaires qui, un siècle plus tôt, s’évertuaient à défendre contre toute évidence le traître Esterhazy.

Face à une assemblée caporalisée, à une justice instrumentalisée et aux ordres de l’exécutif, le sénat est aujourd’hui l’unique contre-pouvoir efficace ; ceux qui réclament sa suppression sont simplement des inconscients.

Singulier mélange d’affaire Dreyfus et d’affaire Gunter Guilllaume, on verra jusqu’où mènera l’affaire Benalla….qui n’est certainement pas terminée !

Edit à 22h33 pour répondre au -1 de Roudoudou qui m’accuse de "falsifier l’histoire" en faisant une comparaison avec l’affaire Dreyfus : la manière dont ministres et collaborateurs s’acharnent à protéger et défendre Benalla est exactement celle qu’adoptait l’état-major à la fin du XIXème siècle pour tenter de prouver l’innocence de l’officier traître Esterhazy qui vendait des secrets militaires à l’Allemagne pour éponger ses dettes boursières ! L’histoire je ne la falsifie pas ; je la connais !

Dernière modification par stokes (22/02/2019 22h37)

Hors ligne

 

#3456 22/02/2019 19h24 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   499 

DrMinimal a écrit :

Si on veut diminuer les embouteillages (augmenter un débit) on dispose de deux levier : augmenter la vitesse (des véhicules d’une tonne et demi qui roulent à plus de 50km/h dans Paris, ça vous botte?) ou on augmente la section, à savoir la largeur des routes, ce qui ne peut se faire qu’en ponctionnant de l’espace public et de l’espace habitable (ie: raser une partie de Paris) au profit d’espace roulable.

Juste pour le mentionner, il n’y a pas que l’horizontal, il y a éventuellement le vertical: Créer des tunnels ou des structures en hauteur. Le premier étant sans doute plus simple. Un certain Elon Musk a bien fondé une société "The Boring Company" en réponse à cet exact problème à Los Angeles (qui est vraisemblablement le lot de beaucoup de grandes agglomérations, et non limité à Paris). Peut-être que cette solution est plus difficile à mettre en oeuvre à Paris.

Hors ligne

 

#3457 24/02/2019 22h42 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   36 

stokes a écrit :

….
Edit à 22h33 pour répondre au -1 de Roudoudou qui m’accuse de "falsifier l’histoire" en faisant une comparaison avec l’affaire Dreyfus : la manière dont ministres et collaborateurs s’acharnent à protéger et défendre Benalla est exactement celle qu’adoptait l’état-major à la fin du XIXème siècle pour tenter de prouver l’innocence de l’officier traître Esterhazy qui vendait des secrets militaires à l’Allemagne pour éponger ses dettes boursières ! L’histoire je ne la falsifie pas ; je la connais !

Pourquoi dire que le gouvernement défendrait Benalla ?
Ce procès contre Benalla ennuie certainement le gouvernement. On peut le penser. Mais est ce une affaire d’état ? Même dans le rapport du sénat qui lutte contre le gouvernement et qui fait de nombreuses suppositions à charge et des suggestions, je ne l’ai pas lu.

Tant qu’à comparer l’affaire Dreyfus et l’affaire Benalla, il faudrait nous trouver le Dreyfus de notre affaire ?  Et comparer Esterhazy à Benalla ? Mais Esterhazy a fait un faux avéré pour faire condamner un innocent !

De quoi parle-t-on ? La justice est-elle entravée dans son déroulement vis à vis des accusations contre Benalla ? Qui le prétend ? Personne à mon avis. Est ce que le sénat n’essaie pas d’empiéter sur le domaine de la justice ? Je me remets aux experts de la constitution. Est que l’avis du sénat est sans ambiguité ou interprétations politiques ? Je laisse la question ouverte.

Hors ligne

 

[+1 / -1]    #3458 25/02/2019 08h28 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   

bonjour, loin de moi l’idée de vouloir défendre Stockes qui, pourtant, me distrait beaucoup avec son idéologie mais nier que Benalla soit protégé est de l’aveuglement. Je pense également que le Président est compromis.
Soyons lucides: comme les affaires Boulin, de Grossouvre et bien d’autres, nous ne connaîtrons jamais le fin mot de cette histoire.
De toute façon, connaitre la vérité ne changera pas notre vie.
On peut quand même s’étonner qu’un jeune homme de 27 ans aujourd’hui, a pu, grâce à sa proximité avec Macron, parvenir à ce niveau (lieutenant-colonel de gendarmerie quand même).
Comment croire que ce jeune homme ait pu conclure des contrats de protection rapprochée avec des gens très puissants simplement sur sa bonne bouille?
Ces contrats ont été signés parce que Benalla avait ses entrées à l’Élysée.
idem pour ses déplacements en Afrique où il a été reçu par des ministres voire des proches des chefs d’État
Bonne journée

Hors ligne

 

#3459 25/02/2019 08h34 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   12 

Arnma84 a écrit :

On peut quand même s’étonner qu’un jeune homme de 27 ans aujourd’hui, a pu, grâce à sa proximité avec Macron, parvenir à ce niveau (lieutenant-colonel de gendarmerie quand même).

C’est une décision que j’ai prise en mon âme et conscience. Par rapport au niveau auquel je souhaitais employer M. Benalla, et je reviens là-dessus. Il devait faire partie, être une personne-ressource dans le cadre de réflexion sur la protection des personnels et infrastructures, dans le cadre de ce travail il devait travailler avec des généraux, des officiers supérieurs de tout grade, notamment les colonels… […] Pardon d’être un peu trivial mais dans le monde militaire quand on discute avec des gens, souvent le premier réflexe c’est de regarder le code-barres. On regarde le code-barres, on regarde ce qu’il y a sur les épaulettes. […] Et donc il me paraissait important pour que cette réflexion se fasse de manière partagée, de manière intelligente, que je le positionne à un niveau où les gens l’écoutent. Mais encore une fois ce grade n’emporte aucune conséquence ou autorité quelconque sur quelque personnel de la gendarmerie que ce soit.

Comment Benalla a-t-il obtenu son grade de lieutenant-colonel ? - Libération

Je veux bien qu’on s’insurge sur ce qu’a pu faire ce personnage mais il n’était pas un officier en activité ni même réserviste opérationnel.

Dernière modification par psg02000 (25/02/2019 08h38)

Hors ligne

 

#3460 25/02/2019 08h37 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   36 

Arnma84 a écrit :

bonjour, loin de moi l’idée de vouloir défendre Stockes qui, pourtant, me distrait beaucoup avec son idéologie mais nier que Benalla soit protégé est de l’aveuglement. Je pense également que le Président est compromis.

Dire que Benalla est aujourd’hui protégé par le président me parait une accusation grave (mais peut être vraie) Mais sa certitude est elle acquise ? De quelle accusation s’agit il au juste ? Est elle au présent ou au passé ?
Dire que le nier relève de l’aveuglement, merci de me donner vos preuves irréfutables (vous parlez d’aveuglement) Personnellement je ne connais pas suffisamment ce dossier pour être aussi péremptoire. Dire que l’affaire ennuie l’Elysée est une certitude pour moi.

Hors ligne

 

[+1]    #3461 25/02/2019 15h06 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   43 

Alexandre Benalla et Vincent Crase de se retrouver dans un box commun au palais de justice de Paris pendant plus d’une heure, le jour de leur placement en détention, le 19 février dernier, rapporte RTL. Les deux hommes qui ont l’interdiction de se voir, étaient d’ailleurs justement convoqués ce jour-là par la justice pour avoir violé leur contrôle judiciaire en juillet dernier.

Benalla et Crase ont pu parler pendant plus d’une heure dans un box

Pourquoi imaginer que Benalla bénéficie de protection ? C’est surement encore un incident involontaire qui n’a pas semblé gêner les deux compères…

Dernière modification par etzanas (25/02/2019 15h27)

Hors ligne

 

[+2]    #3462 25/02/2019 15h44 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   

Un point qui est correct dans le propos de Stokes est que le Sénat est absolument dans son rôle en contrôlant le pouvoir exécutif.

Le Sénat est horriblement coûteux et aisé à brocarder mais il remplit souvent mieux son rôle constitutionnel que l’Assemblée. Les rapports du Sénat que j’ai lus m’ont paru de bien meilleure qualité que ceux de l’Assemblée.

D’ailleurs il est inévitable qu’une équipe politique ait des défauts. Pour l’exécutif actuel, on peut relever une inexpérience dans le maintien de l’ordre (ou plus généralement dans la gestion des conflits sociaux ou politiques) dont l’affaire Benalla est le symbole. Sur ce point elle est plus mauvaise que la précédente qui était déjà bien médiocre, largement au dessous de la moyenne.

Dans la démocratie représentative, on ne choisit jamais que le moins pire et on ressent au mieux du soulagement s’il est élu. L’équipe presente me semble pourtant (pour le moment) l’une des moins pires équipes gouvernementales depuis que je suis en mesure de comprendre des choses, soit depuis 1981. Avec celle de 1988-1991.

Sa proximité avec les milieux d’affaires, plus précisément avec les milieux financiers, pourrait aussi se révéler excessive, mais pour le moment je n’ai observé aucun fait aussi révélateur pour moi d’un problème grave  que l’affaire de l’arbitrage Tapie.  Même si plusieurs décisions fiscales et économiques m’ont paru douteuses, je dois dire que je ne sais pas en évaluer les conséquences et donc que je doute de mes doutes.

Maintenant, même avec les équipes que je trouvais peu à mon goût, il y avait toujours quelque chose à sauver - parfois juste le sérieux avec lequel certains dossiers étaient abordés par certains ministres.
Il faut avoir la sportivité de louer les mérites de l’adversaire. Sinon, pour retourner la devise du Figaro, il n’y a point de blâme infamant.

Hors ligne

 

#3463 25/02/2019 16h44 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Banni
Réputation :   126 

Arnma84 a écrit :

bonjour, loin de moi l’idée de vouloir défendre Stockes qui, pourtant, me distrait beaucoup avec son idéologie mais nier que Benalla soit protégé est de l’aveuglement. Je pense également que le Président est compromis.
Soyons lucides: comme les affaires Boulin, de Grossouvre et bien d’autres, nous ne connaîtrons jamais le fin mot de cette histoire.
De toute façon, connaitre la vérité ne changera pas notre vie.
On peut quand même s’étonner qu’un jeune homme de 27 ans aujourd’hui, a pu, grâce à sa proximité avec Macron, parvenir à ce niveau (lieutenant-colonel de gendarmerie quand même).
Comment croire que ce jeune homme ait pu conclure des contrats de protection rapprochée avec des gens très puissants simplement sur sa bonne bouille?
Ces contrats ont été signés parce que Benalla avait ses entrées à l’Élysée.
idem pour ses déplacements en Afrique où il a été reçu par des ministres voire des proches des chefs d’État
Bonne journée

Vous avez raison et les différentes sources liées à vos rappels ont déjà été cités dans cette file de discussion ici, et .

Il semble ne pas faire bon être plutôt contre Macron et/ou plutôt pour Trump sous peine de voir une pluie de -1 ou pire, pourtant je persiste à dire que dans quasiment n’importe quelle autre démocratie l’affaire Benalla aurait eu raison du Président en particulier en raison de sa petite phrase pleine de dédain et de provocation: "qu’ils viennent me chercher". Le président n’ayant pas depuis pris la peine d’indiquer si cela s’appliquait à tout ou partie des faits suivants:
- Benalla logé gratuitement au quai Branly dans une dépendance de l’Elysée: Le Monde
- Benalla détenait illégalement un port d’arme: Le Point
- Benalla dégaine son arme pour un selfie: France3
- Benalla tabasse des manifestants: France Info
- Benalla a signé un juteux contrat avec les russes alors qu’il était employé par l’Elysée: BFM-TV
- Benalla "emprunte" la coupe du monde pendant 3 jours - Le Figaro
- Benalla utilise illégalement des passeports diplomatiques qu’il aurait du restituer L’OBS
- Benalla ne respecte pas son controle judiciaire - RTL
et il en manque surement.

Alors dans ce contexte grave, a quel(s) élèments s’appliquent le "Qu’ils viennent me chercher" d’Emmanuel Macron?:

Usant d’ironie à certains endroits, en raillant plusieurs rumeurs le visant, le chef de l’Etat a clamé qu’il était "le seul responsable" à plusieurs reprises du scandale Benalla. Surtout, il s’est montré offensif: "On ne peut pas être chef par beau temps. S’ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu’ils viennent le chercher. Et ce responsable, il répond au peuple français, au peuple souverain", a ajouté le président.
Source: L’Express

Johntur a écrit :

De quoi parle-t-on ? La justice est-elle entravée dans son déroulement vis à vis des accusations contre Benalla ? Qui le prétend ?

Par le président lui même avec son qu’ils viennent me chercher quand il est protégé par la Vème. Et bien sur quand Crase et Benalla sont dans le même box alors qu’il leur est interdit de converser, c’est bien sur une légère erreur et pas un nième effet de cours, lui remettre les passeports était déjà soit disant une erreur/gaffe, cela commence à faire beaucoup et il va falloir choisir entre incompétence crasse (jeu de mot facile je sais smile) et un pouvoir aux ordres.

Je reste étonné de voir les défenseurs de Macron se montrer aussi peu critiques envers leur idole, et aussi vindicatif envers ceux qui osent apporter un peu de contradiction alors que ces faits sont dignes d’une république bananière.

Dernière modification par TyrionLannister (25/02/2019 17h06)

Hors ligne

 

[-1]    #3464 25/02/2019 16h54 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   20 

Oui enfin, aux USA pas besoin d’être Benalla pour avoir le droit de se balader avec une arme.
Ce n’est pas sympa de tabasser des manifestants, mais que dire des gens qui tirent sur des étudiants, des présidents, dans des boîtes de nuit. Est-ce à eux de nous expliquer ce qu’est une démocratie ?
Et puis, question d’être copain avec les Russes, je crois qu’il y en a un chez vous qui joue un rôle dans le pays bien plus important que Benalla chez nous…
A part ça il est rare de trouver des bonnes bananes, presque toujours à moitié vertes.

Hors ligne

 

#3465 28/02/2019 11h33 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   43 

La commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe a rendu public, le 26 février, un mémorandum adressé aux autorités françaises concernant le maintien de l’ordre lors des manifestations des Gilets jaunes dans lequel la France était invitée à «mieux respecter les droits de l’homme», à «ne pas apporter de restrictions excessives à la liberté de réunion pacifique» et à «suspendre l’usage du lanceur de balle de défense».

Emmanuel Macron a également fait valoir que des «caméras [avaient] été mises en place [sur les LBD]» pour inspecter d’éventuels «abus».

Assez ironique quand on sait qu’à un manifestant éborgné place de l’Etoile par un LBD40, l’IGPN lui a expliqué qu’elle ne disposait pas de vidéo. Ce jour-là AUCUNE caméra de télésurveillance de la place n’était en fonctionnement apparemment.
D’autre part, pourquoi les policiers avec un LBD ne portent-ils pas tous des caméras pendant les manifestations contrairement aux affirmations du gouvernement ? C’est un autre mystère qui ne semble pas intéressé par la presse.

epingle-par-europe-sur-lbd-40-macron-garde-cap

Dernière modification par etzanas (28/02/2019 11h54)

Hors ligne

 

#3466 28/02/2019 12h33 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   274 

Bonjour,

Cette file porte 2 fois le mot économique et ce n’est pas pour rien, est-ce que ce que vous postez a à voir avec l’économie de manière directe, il ne me semble absolument pas.

Si vous voulez parler d’actualités dans le sens large, merci de vous rendre sur les sites d’infos pour le faire et non pas ici.

La file a été fermée à peine 2 jours que cela dérive à nouveau aussitôt sa réouverture.

Merci à tous de vous tenir à la thématique de la file et rien d’autres.

Et pour que cela soit bien clair, ceci est un message de modération.

IH : merci pour le rappel Ledep, j’ai modifié le titre de la file (avec la répétition sur le mot économique) justement pour qu’il n’y ait absolument aucune ambiguïté !


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#3467 28/02/2019 14h12 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   274 

Le "grand soir fiscal" n’est peut-être pas encore là mais quelques démarches intéressantes sont menées afin de simplifier les taxations et de remettre du sens.

Ces taxes et impôts que la Cour des comptes recommande de supprimer - Capital.fr

Malgré cela nous restons encore le pays maître quand il s’agit de créer des impôts/taxes. Il y a cette expression/blague, dont je ne me souviens plus exactement, qui dit que face à un problème, la France y réponds par une taxe ou un impôt.

Cet article, certes d’il y a 3 ans illustrait bien cela.
La France crée toujours des taxes malgré la « pause fiscale »

Selon wikipédia il y en aurait 214, 360 selon l’IFRAP d’Agnès Verdier-Molinié et selon Gilles Carrez plus de 1000 !

Il serait grand temps qu’un coup de ZBB soit mis dans tout cela de façon purement technique et non pour faire transparaître une volonté politique.

Comme le mentionne l’article en tête, un inventaire apparaît plus que nécessaire.

la France est le seul État membre de l’Union européenne à ne pas fournir un répertoire des taxes mineures à la Commission européenne. “Au moment des discussions sur le Projet de loi de finances (PLF) 2019, nous avions demandé à Bercy que toutes les taxes pour lesquelles l’administration ne peut produire ni le montant, ni le nombre de personnes concernées soient supprimées, fait savoir Joël Giraud, le rapporteur général de la commission des finances de l’Assemblée nationale. Nous avions l’intention d’en supprimer davantage, mais l’administration s’est avérée incapable de nous fournir des chiffres fiables”.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#3468 28/02/2019 14h42 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   38 

Au sujet de la complexité des textes, le paradoxe est le suivant: ceux qui pourraient éventuellement constituer des groupes de travail dont l’objet serait de rendre les choses lisibles sont aussi ceux qui vivent de cette complexité.

Conclusion: c’est pas gagné!

Hors ligne

 

#3469 28/02/2019 15h29 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   

"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts"
(Georges Clémenceau)

Hors ligne

 

#3470 28/02/2019 16h14 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   

Voici une idée bien perverse qui m’est passé par la tête. Je devrais la vendre à Macron.

La France devrait prendre la tête d’un grand mouvement promouvant la privatisation de la politique fiscale des États et l’ouverture à la concurrence de ces services. On privatiserait Bercy  (en gardant 10% du capital et 80% des droits de vote pour l’Etat) et on profiterait de notre avance technologique incontestable et de notre créativité pour rafler tous les marchés du monde.

Et on l’aurait enfin notre Amazon tricolore (qu’on pourrait baptiser Sequana). Écrasée qu’elle serait la City de Londres. Ridiculisée l’industrie allemande. Obsolètes les records de capitalisation d’Apple. A nous les balances commerciales en excédent de 10% du PIB. Et la dette publique remboursée en 3 ans.

En plus,  on renouerait avec la grande histoire nationale, celle des fermiers généraux du 18ème siècle. Faudra juste éviter de se faire couper en deux comme Lavoisier le fut, mais seul le risque permet le rendement. Et de s’allier avec le concurrent Néerlandais.

Hors ligne

 

#3471 28/02/2019 16h59 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   174 

Qu’il y ai trop de taxes ’inutiles’ parce que ne rapportant pas grand chose, souvent parce que ne concernant pas grand monde, on est bien d’accord.

Faire le ménage simplifierait sans doute la vie de l’administration publique. Un vrai serpent de mer.

Sinon, nos chers députés et gouvernement pourraient aussi s’attaquer à la simplification de la vie des entreprises.

Un seul exemple, le volet social.
En tant qu’indépendant, tout est traité par deux caisses (Urssaf + Cipav). M. Macron a supprimé le RSI, ce qui a bien simplifié le schmilblick.
Par contre, les salariés, c’est à minima 6 organismes diverses et variés, avec chacun leurs petites manies.

Si le volet social d’un TNS peut être traité au travers de deux organismes, il n’y a pas de raisons qu’un salarié en nécessite 3 ou 4 fois plus…

Je ne sais pas chiffrer les gains de ce genre de simplification mais quand on considère le coûts direct et le coût d’opportunité pour gérer le volet social dans une boite, ça doit faire une jolie somme…

Hors ligne

 

[+2]    #3472 28/02/2019 17h56 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   72 

Bonsoir,

Mais pourquoi voulez vous simplifier?

La complexification permet de "vivre sur la bête " et y placer sa famille et ses amis.
En multipliant les étages,  cela permet de se gaver un peu plus à chacun d’eux. ..

Cela permet aussi de maintenir le citoyen dans l’ignorance,  vue la complexité des textes, des règles et des normes. Et profiter de sa méconnaissance pour le sanctionner pour accroître ainsi le pécule à se partager.

C’est ce que disait un de mes  oncles,  inspecteur des impôts puis conservateur des hypothèques. …

Mafo

Hors ligne

 

#3473 01/03/2019 08h49 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   68 

Cela permet aussi d’employer + de personnes.
Si on veut être cohérent, simplifier les choses comme le demandent beaucoup de gens ici ou sur les rond-points s’accompagne en toute logique d’une réduction des effectifs. Et donc créer du chomage, et donc mettre des familles dans une situation plus inconfortable que la situation actuelle.

Chacun de nous peut avoir son opinion bien entendu. Mais quand on emploie une expression "vivre sur la bête"il faut avoir en tête qu’elle a aussi tout son sens au 1er degré.

Hors ligne

 

[+1]    #3474 01/03/2019 09h17 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   174 

Lemouz, multiplier les services administratifs dont certains seront redondants créé de façon artificielle de l’emploi. Dans la réalité, ça fait baisser l’efficacité économique : on divertit du temps et de l’argent qui serait mieux employé ailleurs, comme par exemple aller chercher des contrats, fabriquer des biens et des services qu’on peut ensuite vendre pour générer du CA, des marges, de l’investissement et de l’emploi.

Mis à part pour se faire plaisir, pourquoi faire coexister 5, 6, 7 ou 8 couches administratives différentes quand deux ou trois suffiraient?

Et je ne parle que d’un aspect (le volet social dans une entreprise). On doit pouvoir multiplier les exemples à l’infini.

Dernière modification par carignan99 (01/03/2019 09h19)

Hors ligne

 

#3475 01/03/2019 17h51 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   36 

TyrionLannister a écrit :

….

Johntur a écrit :

De quoi parle-t-on ? La justice est-elle entravée dans son déroulement vis à vis des accusations contre Benalla ? Qui le prétend ?

Par le président lui même avec son qu’ils viennent me chercher quand il est protégé par la Vème. Et bien sur quand Crase et Benalla sont dans le même box alors qu’il leur est interdit de converser, c’est bien sur une légère erreur et pas un nième effet de cours, lui remettre les passeports était déjà soit disant une erreur/gaffe, cela commence à faire beaucoup et il va falloir choisir entre incompétence crasse (jeu de mot facile je sais smile) et un pouvoir aux ordres.

Je reste étonné de voir les défenseurs de Macron se montrer aussi peu critiques envers leur idole, et aussi vindicatif envers ceux qui osent apporter un peu de contradiction alors que ces faits sont dignes d’une république bananière.

Les petites phrases assez stupides du président à l’égard de ses détracteurs dans un monde médiatisé à outrance seraient pour vous donc une preuve de la défense de Benalla par le président. Permettez moi de considérer que vous avez un avis partisan.

Alors quand on dit qu’on est sceptique sur des accusations non prouvées, c’est que l’on est "défendeur de Macron" ? Et qu’en conséquence on a "une idole" ? Se poser des questions c’est être vindicatif ?

Toute personne est innocente dans notre démocratie tant qu’un jugement n’est pas rendu. Pour l’instant Benalla a plusieurs chefs d’inculpation. Il faut mener une enquête dépassionnée et non à charge sinon la vérité ne sera jamais connue.

Benalla et Crase n’auraient pas du être dans le même box, peut on vraiment en conclure que c’est la faute du président de la république. Combien de temps y sont ils restés ? Qui est à l’origine de ce fait ? Certains ont tendance à accuser le président de notre république dès qu’un dysfonctionnement apparait.

Faire jaillir la vérité dans un procès en connaissant d’avance les coupables par conviction ce n’est malheureusement pas un gage de meilleur jugement. Personnellement je serai pour qu’il y ait beaucoup plus d’indépendance de la justice par rapport au politique. Mais je me refuse à accuser par conviction telle ou telle personne par opinion politique. Madame Lepen, M Juppé, M. Sarkozy et bien d’autres hommes ou femmes politiques doivent être jugés par une justice indépendante et non par des commentaires de forum sur des faits que l’on connait souvent que très mal et au travers d’articles de journaux plus ou moins vrais. La justice n’est pas facile à rendre sauf en flagrant délit, ne l’oublions pas.

Vous transformez vos "c’est bien sur" en accusation directe. Personnellement je souhaite que les enquêtes se poursuivent avec de vrais juges et non des détracteurs.  Le raisonnement "facebookien" qui consiste à dire que rien n’est un hasard et qui si quelque chose se produit c’est que bien sur ce n’est pas par hasard et que ça donne une preuve de telle ou telle personne entrainerait de graves erreurs judiciaires. Quand on sait qui est le coupable, on peut tout prouver, mais ça ne s’appelle pas de la justice.

Personnellement, je préfèrerai une enquête claie mais malheureusement les détracteurs qui connaissent à l’avance tous les coupables ne nous aident pas à faire la part le bon grain de l’ivraie. Je doute de plus en plus de tout ce qui se dit mais autant vis à vis de Mélenchon de Mme Lepen ou de Benalla.

Rappelons nous par exemple de M. Fillion, est il coupable aujourd’hui ? cela reste à prouver puisque qu’aucun je jugement n’a été fait. Et j’ai la faiblesse de croire que les preuves ne sont donc pas aussi évidentes:
Affaire Fillon : le parquet requiert un procès en correctionnelle pour le couple - Le Point

Je ne suis pas un défenseur de M. Fillon de M. Mélenchon ou de Mme Lepen qui ne sont pas non plus mes idoles. Ces personnes ont toutes le droit à être défendue dans notre société. Seule la justice peut rendre un jugement.

La justice expéditive n’est pas la meilleure preuve d’une démocratie. Notre France a bien des soucis, mais je n’ai pas conviction pour l’instant de l’enterrement des affaires par la justice sinon pourquoi Benalla aurait autant de chefs d’accusation dont il a à répondre ?

Bien à vous,

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech